Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 24 mars 2017 - 07:08  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de novembre/décembre 1989
(Rubrique écrite par divers auteurs - décembre 1989)


- L'immense salon AmiExpo 1989 de Cologne

Le premier salon Amiga organisé en Europe par AmiExpo (10-12 novembre 1989 à Cologne, Allemagne) a été un énorme succès. L'affluence a été de 34 916 visiteurs, soit bien plus que les "maximum" 10 000 visiteurs des salons américains. Le nombre trop élevé de personnes à obliger les organisateurs à bloquer l'entrée. Voici un résumé des choses à voir :
  • Présentation de la carte accélératrice A3001 de GVP. Elle est à base de 68030 et fonctionne plus rapidement que la carte 68030 de Commodore (A2630). Son prix est de 14 980 FF ou de 36 590 FF avec 4 Mo de mémoire 32 bits.
  • Le stand X-Pert proposait de bricoler des cartes GVP A3001 pour les faire tourner à 32, 36 ou 40 MHz. Les techniciens de chez GVP étaient sceptiques sur le fonctionnement correct du mode rafale dans de telles circonstances, et faisaient remarquer que l'acheteur d'une carte modifiée par X-Pert ne bénéficierait pas de la garantie GVP.
  • MAST présentait (sur papier) sa carte "The Infinity Machine". C'est une boîte pour A500 et A1000 dans laquelle on trouve une interface SCSI et divers extensions comme de la mémoire supplémentaire, un 68000 à 16 MHz (ou 68030 à 16-50 MHz), un 68882, une ROM Kickstart (pour A1000) et une alimentation. Prévu pour janvier 1990 pour 699 DM (boîtier de base). Une version A2000 devrait aussi arriver.
  • Gigatron a annoncé quelques matériels hors du commun : un disque dur interne pour A500, un Amiga "laptop" (portable) et une carte mère d'A500 entièrement redessinée !
  • Il y avait quelques cartes mémoire : la MiniMax Plus de Gigatron, la Maximegs de MAST et une carte de chez Robmoller qui utilisait pour la première fois des circuits de 2 Mbits.
  • MAST a présenté le Flick-Off, un désentrelaceur pour Amiga 500 et Amiga 1000. Disponibilité en janvier 1990 pour 3995 FF.
  • Côté logiciel, on pouvait voir le tout nouveau GFA assembleur, la version 5 de Lattice, le Modula-2 (M2Amiga) de A+Lag, la version 1.3 de Professional Page et la démo du jeu Space Ace (la suite de Dragon's Lair).
  • Commodore Allemagne avait édité spécialement pour l'AmiExpo Europe deux séries limitées d'Amiga 500, les New Art conçus par l'artiste allemande Stefanie Tücking.
Le reportage complet du salon Amiga '89 est disponible ici.


- Piratage aux Pays-Bas

Titus Software nous communique que quatre personnes de la société ont participé à un raid avec la police néerlandaise sur une "copy party". Selon Titus, le rassemblement de 350 personnes à Nistelrode au Pays-Bas était organisé par des responsables des groupes pirates de sept pays. Le communiqué de Titus décrit comment certains participants, pris de panique en voyant la police, ont "commencé à lécher leurs étiquettes pour faire disparaître les noms et à sauter à pieds joints sur leurs disquettes."

Deux actions ont été menées conjointement par l'Agence de la Protection des Programmes (APP) et Titus :
  • Une action pénale visant à constater et à faire reprimer "les délits commis par les pirates français".
  • Une action civile destinée à faire constater par huissier la présence de produits Titus contrefaits durant la copy party aux Pays-Bas.
Ces actions ont suivi la découverte par Titus que Knight Force, un jeu d'aventure développé par la société, circulait dans les milieux pirates avant sa sortie commerciale.


- AMOS, le BASIC pour la création de jeux

AMOS est la version Amiga de STOS, un langage de programmation conçu par François Lionet sur Atari ST. C'est un BASIC orienté vers la création de jeux dont la version Atari ST s'est déjà vendue à 35 000 exemplaires à travers le monde. L'idée originale est un langage de programmation de jeux aussi efficace que l'assembleur mais simple à utiliser comme le BASIC. Il a été complètement réécrit pour tirer parti au maximum des capacités de l'Amiga (listes Copper, Blitter, sprites matériel, musique, etc.). Il devrait être disponible avec sa documentation de 250 pages vers la fin février 1990 en Grande-Bretagne pour environ 49,95 £.


- Des cliparts à la pelle

Pic-Magic est une bibliothèque de quelque 250 images cliparts réparties sur 10 disquettes. Son éditeur est Joe's First Company et son prix est de 85 $.


- Interfont 1.2

Interfont, le logiciel de conception de polices 3D de chez Syndesis est à présent commercialisé dans sa version 1.2. Il y a 14 nouvelles polices 3D, ce qui fait un total de 20. Cette version a aussi un nouveau module de conversion vers le format Professional Draw. Prix : 119,95 $ (10 $ seulement pour la mise à jour).


- Boîtier d'extension pour A500

CompTec propose ce boîtier, nommé Arrow, qui permet de transformer partiellement votre A500 en A2000. Le boîtier ressemble à celui d'un A1000 en plus large. A l'intérieur, il y a de la place pour deux lecteurs 3"1/2 et un disque dur 5"1/4 ou deux en 3"1/2 plus une série de quatre ports A2000 (Zorro II), AT et XT. Il manque le port vidéo et le port processeur, il n'est donc pas possible d'utiliser un désentrelaceur classique (mais par contre le nouveau Flick-Off de MAST fonctionne).

Votre ancien clavier est monté à l'intérieur d'un boîtier de clavier pour A2000. Il existe en deux versions complètes avec ports Zorro II et alimentation plus puissante au prix de 698 DM (environ 2400 FF) ou sans les ports et l'alimentation au prix de 398 DM (environ 1400 FF). Dans ce cas, si vous avez déjà une extension sur le bus de votre A500, elle peut être conservée et mise à l'intérieur du boîtier [CompTec, Obermörmterer Strasse 1, D-4192 Kalkar 4, Allemagne Fédérale, Tél : 0 28 24/38 67, Fax : 0 28 24/44 35].


- Gadgets à l'Amiga '89

Dans la série des gadgets folkloriques au salon Amiga '89 à Cologne (vu le prix, peut-on vraiment qualifier cela de gadgets ?) il y avait aussi des boîtiers transparents ou noirs pour monter son A2000 en tour, des carrosseries d'A500 entièrement noires, et une foule de petits accessoires qui nécessiterait 40 pages rien que pour vous en parler. Par exemple, le Time Control Center qui récupère le signal émis par l'horloge atomique située en Allemagne et remet votre Amiga à l'heure. Prix : environ 250 DM. C'est cher pour avoir une heure précise. De plus, cela fonctionne bien dans le nord de la France mais de plus en plus mal au fur et à mesure que l'on s'éloigne de l'émetteur.


- Précisions sur AX.S

L'AX.S de Spirit Technology est une unité d'expansion qui s'attache sur le bus de votre Amiga 500 ou Amiga 1000. Avec ses sept ports XT-AT, des baies pour lecteurs de disquette 3,5" et 5,25" et des interfaces logicielles, elle permettra l'utilisation de cartes et périphériques au standard PC. L'AX.S sera vendu avec des pilotes pour certaines cartes et accessoires et avec l'AX.S Resource Library Software pour la création d'autres pilotes. Le Resource Library sera aussi distribué sur les réseaux du domaine public.


- Baisse de prix chez CIS

Encore des baisses de prix pour certains produits distribués par CIS : la carte SC501 (équivalent A501) baisse de 1490 FF à 1190 FF, la carte mémoire interne Spirit IN500 en 1,5 Mo baisse de 3990 FF à 3190 FF, et la Spirit IN500 S2 en 2 Mo baisse de 5990 FF à 4850 FF.

Côté sonore, la nouvelle version (matériel et logiciel) 3.0 du numériseur Perfect Sound de chez SunRize Industries sera disponible en décembre. Il a davantage d'outils et une interface graphique revue [CIS, 571 cours de la Libération, 33400 Talence, Tél : 56.37.43.78].


- Distributeur Gigatron en France

Monsieur A. Dietrich de Chouette Informatique annonce qu'à partir du début novembre, il est distributeur exclusif des produits Gigatron (société allemande) en France, Luxembourg, Suisse, Italie et Australie. Parmi les produits annoncés par Chouette, on remarque les cartes mémoire MiniMax pour A500 et une carte mémoire de 2 Mo extensible à 8 Mo pour A2000 au prix de 3458 FF. Chouette Informatique s'est installé au Clos du Hibou, F-67340 Weinbourg, Tél : 88.89.52.41, télécopie : 88.89.52.30.


- Dico français pour WordPerfect

Nous avons appris qu'il existe un dictionnaire international pour WordPerfect, y compris un dictionnaire français. Renseignements chez WordPerfect France, Tél : 1.39.51.78.88. Le prix en Suisse est 210 FS.


- Scanner JX-100

La société Sharp vend un mini-scanner couleur pour Amiga, le JX-100. Il peut numériser une image de 4x6 pouces avec une définition d'environ 200 DPI (8 points/mm) et peut reconnaître 16,8 millions de couleurs. Il y a aussi un mode monochrome et un mode pour capter 256 niveaux de gris (sorties données de 1, 4 et 6 bits/pixel). Le scanner pèse 1,6 kg. Il utilise un sensor CCD en combinaison avec trois filtres, rouge, vert et bleu (son grand frère le Sharp JX-450 utilise un sensor CCD avec trois lampes fluorescentes RVB). En mode "dither" (tramage), il capte une image couleur en 60 secondes, une image monochrome en dix secondes. Son système de visualisation de l'original permet une alignement facile de l'image à numériser. Prix : 995 $ [Sharp Corp, Mahwah, New Jersey 07430-2135, Tél : 201-529-8200].


- Livre pour Superbase

Le Livre De Superbase (Micro Application, 169 FF) explique l'utilisation et fonctionnement de Superbase Professional, Superbase 2 et Superbase Professional 3. Notons les différences entre SBPro et la toute dernière version, SBPro 3, qui sortira bientôt en français chez Micro Application.
  • La fonction relationnelle est beaucoup plus flexible.
  • Importe et exporte davantage de formats de fichiers, dont DBase III plus, Lotus123 et DIF.
  • Communication par câble série ou par modem pour transférer des fichiers ASCII ou Superbase entre deux machines équipées de la même version de Superbase.
  • Éditeur de masques plus puissant.
  • Langage DML renforcé, les commandes de gestion de la souris permettent la gestion des programmes style "hypertexte".

- Music-X débarque en France

David Joiner, célébrissime auteur de Faery Tale, le jeu d'aventure qui a marqué les débuts de l'Amiga, alors qu'on le croyait en train de programmer Faery Tale 2, suite logique du précédent, vient de nous sortir Music-X, un des logiciels MIDI les plus complets à l'heure actuelle. La presse anglo-saxonne en fait l'éloge à grand renfort de couvertures et de dossiers spéciaux (Amiga Format d'octobre, Amiga World...). La version définitive est désormais disponible en France. La bête en question met à votre disposition un séquenceur très complet bien sûr, mais aussi des éditeurs d'événements MIDI, de "patches" et de systèmes exclusifs, sans oublier la possibilité de faire jouer des échantillons par l'Amiga et enfin une approche très intuitive de la musique grâce à un affichage des notes sous forme de boîtes colorées aisément manipulables à la souris. Music X est un produit de MicroIllusions et est disponible chez CIS pour 2390 FF [MicroIllusions, Post Office Box 3475, Granada Hills, CA 91344 États-Unis].


- Passeport pour la musique

La société Californian Passport, dont le fer de lance est le séquenceur Master Tracks Pro, élargit sa gamme Amiga autour de ce produit. A son catalogue figurent désormais : Master Tracks Pro (séquenceur 64 pistes très complet), Master Tracks Jr. (la version Junior du précédent), le Performance Pack (Master Tracks Pro + interface MIDI Transport), le Home Studio System (Master Tracks Jr. + interface MIDI Transport) et bien sûr l'interface MIDI Transport [Passport, 625 Miramontes Street, Half Moon Bay, Californie, États-Unis, 94019 (415) 726-0280].


- BGS9 : ce virus est mortel pour votre disque dur

Le Virus BGS9 débarque sur Amiga. Attention danger ! Ce virus est de la même trempe que l'IRQ Team Virus, c'est un virus qui s'attaque directement aux fichiers exécutables. Ce type de virus porte le nom de "virus coquille". De la même manière que ses confrères qui sont rendus actifs par le démarrage d'une disquette, le BGS9 est résident en mémoire, une réinitialisation est impuissante et ne peut l'éliminer de cette dernière. Il n'est pas détecté par VirusX 3.2.


- Le Workbench en EPROM ?

C'est possible avec une carte sur le port d'extension. Elle est autodémarrable, gère l'AutoConfig, dispose jusqu'à huit partitions, adressage variable, mémoire statique. C'est la revue allemande Kickstart qui en fait l'écho dans un de ses récents numéros. Le fabricant de ces EPROM n'a pas été noté. Les prix : la carte pour A500 (900 FF), Workbench 1.3 A500 en EPROM (2000 FF), la carte pour A2000 (1400 FF), Workbench 1.3 A2000 EPROM (2600 FF). Pour l'A1000, on peut ajouter un Kickstart.


- Joker !

Un nouveau magazine Amiga a été créé. Il se nomme Amiga Joker et est en langue allemande. Son éditeur est Michael Labiner et son premier numéro est sorti en novembre. Il parle de tout ce qui concerne l'Amiga et plus particulièrement des jeux dont de très nombreux tests (36) sont proposés.


- Clefs Pour Amiga

Nous avons reçu Clefs Pour Amiga des Éditions P.S.I. Ce livre de presque 400 pages comporte :
  • 12 pages de description de l'architecture interne de l'Amiga 1000.
  • 100 pages sur le langage AmigaBasic (dont une liste alphabétique des instructions).
  • 60 pages sur l'AmigaDOS 1.2.
  • 40 pages sur le langage machine du processeur 68000.
  • 20 pages d'adresses physiques réelles vues du 68000.
  • 30 pages sur la gestion du clavier et de l'écran.
  • 20 pages de trucs et astuces (petits programmes BASIC pour illustrer les possibilités sonores de l'Amiga, communiquer avec le port RS232, exécuter les commandes DOS à partir du BASIC, etc.).
  • 20 pages de brochages circuits et connecteurs de l'Amiga 1000.
  • 30 pages de mise à jour pour Amiga 2000 et 500.
  • 25 pages d'annexes (lexique français-anglais, table des ASCII, table des codes clavier de RAW, Guru Meditations, messages d'erreur de l'AmigaDOS et bibliographie.
C'est une véritable mine d'informations. Malheureusement, ce livre souffre de son âge. La bibliographie donne les adresses de quatre revues américaines seulement, dont au moins un, The Amigan, n'existe plus (et puis on n'y trouve même pas A-News et Commodore Revue). Il y a une photo de l'Amiga 2000 sur la couverture de cette troisième édition, mais dans l'index on ne trouve pas le mot "Setclock" (c'est la première commande recherchée par tout acheteur d'extension mémoire A501 ou équivalent), ni, d'ailleurs, et ceci est bien plus grave, aucune référence au Workbench 1.3. Il nous semble légèrement honteux d'écrire au dos de Clefs Pour Amiga que ce livre comporte "des informations complètes et précises, tant au niveau matériel que logiciel", ceci un an après la sortie de la révision 1.3 du système d'exploitation qui a amélioré le confort d'utilisation.

Nous comprenons les problèmes des éditeurs face à des changements interminables, mais si P.S.I. attend la version 1.4 avant de faire des mises à jour dans ce livre il serait mieux de le dire sur la couverture. Remarquons que l'acheteur est plus ou moins averti s'il prend la peine de lire cette ligne dans la présentation sur la page 11 : "l'actuel Amiga 1000 n'est que le premier de la gamme de super-micros que Commodore-Amiga nous réserve pour les années à venir". Prix : 195 FF [Éditions PSI, diffusé par PCV Diffusion, 9 rue Mechain, 75680 Paris cedex 14].


- Fin de Robo City News

C'est fini pour Robo City News, l'un des journaux pionniers de l'Amiga. L'éditeur, Mitch Lopes, explique qu'avec l'apparition aux États-Unis de plusieurs nouveaux journaux dédiés à l'Amiga, la concurrence pour obtenir des annonceurs et lecteurs est devenue trop rude pour sa petite équipe. Il ajoute : "Quand nous avons démarré Robo City News, nous avions l'ambition d'informer nos lecteurs, de s'amuser, et peut-être faire un peu d'argent. Eh bien, deux sur trois, ce n'est pas un échec total !". Les abonnés du journal ont été "adoptés" par le journal "Info".


- Polices animées

Voici du nouveau dans le domaine des polices de caractères. Kara Computer Graphics propose AnimFonts 1 et 2, des polices de caractères animées. Ces paquetages gèrent le format AnimBrush d'Electronic Arts et coûtent 49,95 $ chacun.


- Interactor

Very Vivid va commercialiser Interactor, un logiciel de présentation. Vous pouvez ainsi intégrer des images IFF, des textes et des sons IFF pour créer des bases de données interactives. Prix : 99 $.


- Il est toujours MIDI

Deux logiciels MIDI vont apparaître bientôt : MIDI Delay et Peggy. Le premier permet de créer et synchroniser les délais d'un morceau (entre une milliseconde et 8 secondes) sur toutes sortes de données MIDI. Peggy peut, quant à lui, lire les notes d'un fichier MIDI. Prix : 50 $ [Triangle Audio, Inc.].


- Plus de moniteur NEC multisynchro en France

Nous avons annoncé un test du moniteur monochrome NEC Multisync GS, mais en téléphonant chez le fabricant pour connaître le prix, nous avons découvert que ce moniteur n'est plus vendu. En fait, NEC ne vend plus du tout en France de moniteurs multisync monochrome. Dommage, car ce moniteur est excellent pour la mise en page avec la carte FlickerFixer. Le seul problème est l'illisibilité des boîtes-requêtes de certains programmes : par exemple ProWrite. Il est vrai que ProWrite comporte une fonction de réglage des couleurs, mais si l'on veut travailler en noir et blanc on est condamné à oblitérer ses sélections menu avec une bande noire... Pour un travail minutieux où la couleur n'est pas de première importance nous recommandons ce moniteur, qui se trouve peut-être à des prix fin de série (le prix neuf était environ 1900 FF).

Spécifications : 14 pouces, écran plat anti-reflet, 64 niveaux de gris en modes 21,8, 30,3 et 31,5 kHz. Il y a aussi des modes 15,7 et 18,4 kHz. Définition 720x480. Signaux d'entrée TTL et analogique. La synchronisation de la carte FlickerFixer (version PAL) est de 31,5 kHz (horizontale) et 50 Hz (verticale).


- Nouvelles polices outline de Compugraphic

Voici une sélection des nouvelles polices "outline" (avec contour) de la société Compugraphic vendus par Gold Disk pour utilisation avec la version 1.3 de Professional Page. Le paquet se nomme tout simplement "Outline Fonts".

Ces styles d'écriture professionnels ressemblent à des styles PostScript d'Adobe qui se trouvent dans les imprimantes laser à langage PostScript incorporé. Mais ils ont un grand avantage sur celles-ci - ils peuvent servir sur n'importe quelle imprimante, qu'elle soit, matricielle, à jet d'encre, thermique ou laser, PostScript non PostScript, et ceci à la résolution maximale de l'imprimante. Selon Gold Disk ce n'est plus la peine d'investir les 10 000 FF ou 15 000 FF supplémentaires pour une imprimante laser à PostScript. Une simple Laserjet ou équivalent est capable de sortir ces styles Compugraphic avec une qualité semblable, à moindre prix. Les acheteurs de Professional Page peuvent commander la disquette de 35 styles d'écriture au prix de 99 $.

Étant des polices "contour", elles peuvent être utilisées à toutes les échelles comme les polices PostScript, et elles ont l'avantage d'apparaître sur l'écran comme elles vont apparaître sur la feuille de papier, similaire au "Display PostScript" utilisé par l'ordinateur NeXT.

Dans Professional Page les polices Compugraphic, baptisées "CG Fonts", sont disponibles de la même façon, et à côté d'eux, les polices standards. Elles sont sélectionnables comme n'importe quel autre style d'écriture, dans le menu "Type", sous-menu "Police". Seuls leurs noms les distinguent : les deux styles livrés en standard avec Professional Page 1.3 sont (CG)CSTimes et (CG)CSTriumvirate, métrique-compatible avec les polices PostScript Times et Helvetica.

Les polices standards de Professional Page utilisent l'interpréteur Postscript dans l'imprimante laser pour former les lettres et les afficher à la taille demandée. Les polices Compugraphic sont différentes : chaque lettre tapée est "construite" par un programme sur la disquette "CGFonts" avec l'aide de données dans la bibliothèque "font" sur la disquette. Les caractères sont créés au fur et mesure, à la taille et définition nécessaires (la définition varie selon la destination, elle est différente pour l'écran et pour l'imprimante matricielle). Pour cette raison, il y a une légère attente à la première utilisation de chaque caractère d'une police, mais dans la pratique ce délai s'avère très peu gênant. Une fois construit le caractère est mis dans une mémoire-cache par Professional Page. Quand le cache est plein les nouveaux caractères sont sauvegardés dans un deuxième cache sur disquette ou disque dur [Gold Disk, PO Box 789, Streetsville, Mississauga, Ontario, Canada LSM 2C2, Tél : 416-828-0913].


- VirusX 4.00

Le VirusX nouveau (v4) est arrivé, il détecte plusieurs nouveaux virus, mais il n'y a plus de liste énumérée de ses victimes comme dans le VirusX 3.2. Selon le fichier documentation, l'auteur Steve Tibbet a dû passer beaucoup de temps à traiter le virus Diskdoktor. Il note que ce virus attend que vous ayez réinitialisé votre Amiga cinq fois. A chaque réinitialisation ultérieure, le virus "mange" 10 ko de mémoire multiplié par le nombre total de réinitalisations, c'est-à-dire qu'après une dizaine de redémarrages, il vous manquerait environ 100 ko de mémoire.

Tibbet remarque que ce virus démarre une autre tâche en plus. "Je ne suis pas sûr de ce qui se passe, mais une autre tâche qui s'appelle "Clipboard device" apparaît avec une priorité de -120 et met les vecteurs du virus continuellement dans le Coldcapture, Coolcapture, Warmcapture (qu'il met à $ff000000 juste pour être ennuyant) et le vecteur DoIO()."

Il y a aussi le remède contre un virus qui s'appelle Australian Parasite. Tibbet s'exclame dans la documentation : "Hey, I like this one !" ("Hé, je l'aime bien celui-là !"). Après un certain nombre d'accès à la disquette par l'utilisateur, ce virus met l'écran Workbench à l'envers. On peut toujours s'en servir, à condition de se mettre les pieds en l'air !

Cédric Beust nous signale que le nom BGS9 apparaît dans le programme de VirusX 4.00 ; il y a donc des chances qu'il sache lutter contre ce virus, même si Tibbet n'en parle pas dans la documentation. VirusX 4.00 sera bientôt disponible en téléchargement sur DEEP et sur disquette chez Hermès Diffusion.


- This is your Amiga speaking to you... bidi bidiii... scratch scratch scratch...

L'Amiga se la joue très DJ en ce moment. Après le Real Tinte Sound Processor, il y a de cela quelque temps, voici que Datel Electronics nous propose pour 99,99 £ la Datel Digital Audio Mixer Unit, un rack 19 pouces avec huit Jack en entrée et deux en sortie, qui se branche sur la prise parallèle, et qui, vous l'aurez compris, n'est autre qu'une console de mixage huit voix. Le logiciel livré avec comporte le nombre de potentiomètres et de vu-mètres adéquats et permet de sauvegarder le mix du siècle sur disque comme les trucs pro [Datel Electronics Ltd., Fenton Industrial Estate Govan Road, Fenton, Fenton, Stoke-on-Trent, England].


- QuasarSound : le son qui venait des étoiles

QuasarSound est un programme de numérisation sonore fort honnête, avec ce qu'il faut d'ergonomie et toutes les fonctions classiques d'un logiciel de cette catégorie. Mais qu'est-ce qui peut bien justifier la présence de l'échantillonneur intergalactique dans les colonnes de la portée ? Tout simplement une option "Disc recording" qui vous permet de faire fi du manque de mémoire de votre Amiga et d'écrire directement sur disque (jusqu'à 4 !) le son que vous êtes en train d'échantillonner. Vous récupérez des disques autoamorçables comprenant un lecteur, un peu dans le style des Miami Disks. QuasarSound est distribué par Centaur Software et il vous en coûtera 59,95 $. Au prix où est la mémoire, pourquoi s'en priver ? [Centaur Software Inc., P.O. Box 4400, Redondo Beach, CA 90278, USA, Tél : (213) 542-2226].


- Perfect Sound 3

Perfect Sound 3.0 devrait être disponible à l'heure où vous lirez ces lignes. Le matériel a été totalement remanié : en plus des deux entrées Cinch habituelles vous trouverez une entrée Jack 3,5 préamplifiée, bien utile pour brancher directement un micro, le réglage du gain est maintenant numérique (16 niveaux d'entrée) et la fréquence d'échantillonnage monte désormais jusqu'à 40 kHz. Le logiciel semble, quant à lui, avoir moins évolué, mis à part des options d'édition sur la courbe elle-même. Distribué par CIS.


- Pro 24

Pro 24, ou plutôt Steinberg Amiga 2400, puisque c'est ainsi que semble devoir s'appeler la version Amiga du plus célèbre séquenceur sur Atari, devrait enfin bientôt montrer le bout de son nez (peut-être est-ce déjà fait à l'heure où vous lisez ces lignes ?). Aux dernières nouvelles, la sortie de ce dernier était retardée (bien que certaines versions aient été montrées dans des salons anglais), Steinberg souhaitant revoir les routines de... protection, la version Atari ayant été apparemment trop piratée à leur goût.

Certains journaux dédiés à l'informatique musicale et aux synthétiseurs n'hésitent pas à présenter la sortie de ce logiciel comme le ticket d'entrée de l'Amiga dans le monde pro de la musique, ce qui est totalement absurde. Non seulement il existe déjà sur Amiga des produits très performants comme ceux du Dr. T's (Emile Tobenfeld) ou encore la gamme Master Tracks Pro de Passport (qui sont d'ailleurs identiques à leurs homologues sur Atari) mais le Pro 24 made in Amiga sera-t-il autre chose qu'un pâle portage de la version ST sur notre machine ? Auquel cas il devrait compter avec des programmes comme Music-X, dédiés exclusivement à l'Amiga et dont les capacités devraient largement suffire à pas mal de monde. Steinberg Amiga 2400 n'en sera sûrement pas moins un logiciel très intéressant : wait and see...


- Prochaines versions des logiciels graphiques

Electronic Arts nous fait encore le coup du "retour de la vengeance du frère" de Deluxe Video, Deluxe Video III se met en quatre pour vous satisfaire. Il commence par accepter tous les formats y compris le HAM et le suraffichage. Il veut bien utiliser les ANIM de son collègue Deluxe Paint III et même ses ANIMBrushes sans supplément de prix. Il se dit prêt à réaliser des défilements sur des superbitmaps et à animer les brosses de Deluxe Paint. Il accepte qu'on joue des fichiers sous SSVX et SMUS après 22H. Il peut piloter l'enregistrement image par image, le SuperGen, le MIDI et accepte de parler à ARexx. Prix : 149,95 $ ou 49,95 $ la mise à jour.

NewTek nous sort une ruse décapante dont eux seuls ont le secret : 4096 couleurs en haute résolution ! La prochaine version de Digi-View utilisera ce mode délirant. La méthode, baptisée SHAM (Sliced HAM ou encore "Dynamic HiRes" dans les publicités de NewTek), consiste à changer de palette tous les 16 points. Le résultat est sidérant...


- Jeux en vrac et à venir

Voici quelques titres en préparation ou déjà disponibles :
  • Antago est un jeu de réflexion/stratégie de chez New Deal qui sera en vente début janvier.
  • Aquanaut est un jeu d'aventure/arcade que Addictive publiera en janvier.
  • Astate: La Malédiction Des Templiers, jeu d'aventure prévue par New Deal pour janvier 1990.
  • Bad Company, shoot'em up prochainement commercialisé par Logotron.
  • Beverly Hills Cop est une adaptation du film d'Eddy Murphy sur la police de Los Angeles. Ce jeu d'action/aventure de Tynesoft devrait déjà être disponible.
  • Le jeu de course Chicago 90 devrait déjà être disponible. Publié par Microïds.
  • Damocles, jeu d'aventure, suite de Mercenary, est prévue pour novembre. Publié par Novagen.
  • Le jeu de rôle Drakkhen, édité par Infogrames, est quasiment terminé.
  • Eagle's Rider, jeu d'aventure/action sur ST, devrait également avoir une version Amiga.
  • Fire, jeu d'action édité par New Deal.
  • Full Metal Planet est le nom d'un jeu de stratégie sur plateau qui vient d'être adapté sur micro. Il devrait déjà être disponible sur Amiga.
  • La société Gainstar proposera bientôt un jeu d'aventure graphique en 3D.
  • Le jeu de tir Galaxy Force arrive enfin sur micro. Édité par Activision.
  • Gazza's Super Soccer est un jeu de football publié sous le label Empire.
  • Genghis Khan, jeu de stratégie (XIIe siècle, Asie) prévu par Koei Corp.
  • Harley Davidson, simulation de motos éditée par Mindscape.
  • Heavy Metal est une simulation de char éditée par US Gold, prévue pour janvier 1990.
  • Hillsfar est un autre jeu de rôle (thème médiéval) édité par Strategic Simulation Inc. Prix : 49,95 $.
  • Jigsaw! The Ultimate Electronic Puzzle, un jeu de réflexion de chez Mainstream. Publié par Britannica et ESP.
  • Jumping Jack'Son est un jeu d'arcade, prévu pour fin 1989. Édité par Infogrames.
  • Kenny Dalglish Soccer Manager est une simulation de management de football. Sa sortie est prévue en novembre, édité par Impressions.
  • Kick Off Extra Time est une disquette complémentaire pour le jeu de football Kick Off. Édité par Anco.
  • Knight Of Legend est un jeu de rôle que Mindscape sortira pour fin janvier 1990.
  • Last Ninja II, jeu d'arcade/aventure de System 3, arrive sur Amiga.
  • Mangrove (titre provisoire) est une course-poursuite de voitures en graphismes vectoriels. Édité par Logotron. Sortie prévue au printemps 1990.
  • Maupiti Island, jeu d'aventure tant attendu de chez Lankhor, devrait déjà être disponible.
  • Nebulus 2 de Hewson, ce jeu d'action arrivera en janvier 1990.
  • Nishiran sera le prochain jeu d'aventure de Legend Software. Prévu pour décembre 1989.
  • Omni-Play Horse Racing, un jeu de course/gestion de chevaux édité par Broderbund et créé par SportTime. Prix : 49,95 $.
  • Romance Of The Three Kingdoms, jeu de stratégie (IIe et IIIe siècle, Chine) commercialisé par Koei, 69,95 $.
  • Spherical, jeu de réflexion édité par Rainbow Arts.
  • Star Command, jeu de rôle se déroulant dans une galaxie, édité par Strategic Simulation Inc. Prix : 49,95 $.
  • Starblaze, un autre jeu d'action de Logotron mais en graphismes vectoriels, sortira fin novembre.
  • Super Skweek, jeu de réflexion commercialisé en décembre par Loriciel.
  • Universe, nouvelle société, se lance avec un jeu d'arcade/aventure nommé Randolph The Robot. Sortie au printemps 1990.
  • Time, sous le label Empire, est un jeu d'aventure, qui devrait déjà être disponible.
  • Waterloo, un jeu de stratégie de chez Turcan Research.

- CygnusEd 2.0

On a quelques nouvelles à propos de la version 2.0 de CygnusEd Professional, l'éditeur de texte de chez ASDG. Elle dispose de macros plus rapides et plus puissantes, d'un mode défaire/refaire illimité, d'une recherche qui est jusqu'à 100 fois plus rapide qu'auparavant, d'une gestion d'ARexx étendue et d'une possibilité de corriger les scripts en Modula-2. On aura aussi des macros de démarrage, des méthodes de sauvegardes additionnelles (simple, sûre et multiple), visualisation possible en lecture seulement, un manuel de 250 pages avec index et chaque commande ARexx illustrée par un exemple. Le prix est de 99 $ (16 $ pour les utilisateurs enregistrés).


- Contrôle de périphériques

MediaPhile Programmer's Toolkit est un système logiciel qui vous permet de prendre le contrôle d'un magnétoscope, d'un lecteur de CD Audio ou de tout autre appareil avec télécommande infrarouge à l'aide de votre Amiga. Le logiciel inclut toute une série de programmes ARexx. Prix pas encore annoncés [Interactive MicroSystems].


- Fenêtres colorées

Kimbersoft, société canadienne, vient de sortir un outil amusant. Son nom est Color Windows et permet de changer la couleur de la palette de n'importe quel programme multitâche. Les résultats sont parfois étonnants et redonnent de l'éclat à vos logiciels un peu vieillot. Prix : 29,95 $.


- Take Stock

East-West Software propose un logiciel de comptabilité baptisé Take Stock. Gestion des stocks, achats, ventes, dividendes... sont gérés par le logiciel. L'impression de rapports et la mise en graphique des données sont aussi possibles. Prix : 49,95 $.


- AmigaNet

AmigaNet est un réseau Ethernet pour Amiga. Le matériel AmigaNet comprend des cartes pour Amiga 2000 et 500 qui permettent de relier des Amiga en réseau. AmigaNet dispose aussi d'AFS (Amiga File Service), d'un macro langage de commande et d'une gestion du TCP/IP. La vitesse est de 10 Mbaud/s et le matériel est au standard IEEE 802.5 types A et B (Ethernet et CheaperNet). AmigaNet sera distribué en France (avec documentation en français) par CIS de Talence à partir de janvier 1990. Prix pas encore annoncés [Hydra Systems].


- Hissez haut !

Un logiciel de navigation vient d'être annoncé par Phoenix Engineering Systems, une société du Michigan (États-Unis). Il s'appelle Scan-Ahead Navigator et permet d'aider les marins et plaisanciers à se diriger. Le programme traduit les entrées LORAN en positions sur un diagramme en couleur. Une ligne commande affiche différentes données comme la longitude, la latitude, l'estimation de l'heure d'arrivée, la distance, la profondeur, l'emplacement des bouées, etc. Un autre outil, Scan-Ahead Map Generator permet de concevoir des cartes pour ce système de navigation.

MarineLAN/Integrator est une interface 16 bits pour Amiga gérant les périphériques NMEA (une spécification pour la communication entre équipements marins). Ceux-ci peuvent être un système de radionavigation LORAN, un système de navigation satellite, un autopilote, etc. Prix : 777 $ [Phoenix Engineering Systems].


- Amiga pour l'armée israélienne

La défense aérienne israélienne avait besoin d'un nouveau simulateur de vol de combat pour ses pilotes. Le gouvernement israélien a contacté Loral Defense (société américaine) et BVR (société israélienne) pour mettre au point un simulateur compact, peu cher et facile à prendre en main. Le résultat se nomme Hotshot Combat Tactics Trainer. Ce simulateur est constitué d'une cabine de pilotage (F-16C ou F-15 Eagle), d'un siège, de divers instruments de bord, d'un manche de commande et de cinq ordinateurs.

Trois de ces ordinateurs sont des Amiga 2000. En face du pilote se trouve un écran de 19 pouces géré par une station de chez Silicon Graphics. Le cinquième ordinateur est un miniordinateur Apollo 3500 qui fournit les informations aux quatre autres. Les Amiga 2000 disposent de 4 Mo de mémoire, d'un disque dur et d'un moniteur Commodore 1084S. L'un d'eux contrôle le simulateur Hotshot (base de données des ennemis, missions...), les deux autres servent pour le radar. Andy Jansen, porte-parole de Loral indique : "L'Amiga a été choisi car il est doué pour générer des graphismes en couleurs". "L'ensemble du système Hotshot a été réalisé avec des matériels prêt à l'emploi afin de diminuer les coûts." Le prix de ce simulateur ne dépasse pas les 500 000 dollars (contre 10 millions pour un simulateur traditionnel).


- WordSync

SupraDrive 2000 WordSync de Supra est un contrôleur SCSI pour Amiga 2000. Cette carte est non-DMA mais les constructeurs promettent une vitesse équivalente à du DMA. Cela car la WordSync est capable de transférer deux octets de données à chaque cycle au lieu d'un, et grâce aussi à un circuit fait maison pour synchroniser les transferts. Autres spécifications : compatible Workbench 1.3, autodémarrable, et gestion du FFS. La carte vaut 199 $ (nue), 649 $ (avec disque dur de 30 Mo), 749 $ (45 Mo) ou 1299 $ (80 Mo).


- Animation Station

Un éditeur d'animation, du nom d'Animation Station, vient d'apparaître. Tout se contrôle à la souris : vous pouvez manipuler des images IFF et des animations en leur ajoutant divers effets spéciaux. Prix : 99,95 $ [Progressive Peripherals & Software].


- FrameGrabber 2.0

Une nouvelle version du logiciel de gestion de la carte FrameGrabber a été publiée par son créateur, Progressive Peripherals & Software. Cette version 2.0 permet à cet appareil de capture graphique de gérer davantage de formats (IFF, IFF24, RAW, DV21, brosses, palette, LUT et Anim), d'intégrer un mode "slow scan", des options de post-numérisation ("edge detection", "sharpening", "averaging", "photographic negative") et des options de prénumérisation ("over sampling", "multiple exposure", "mirror image", "weighted" et "auto zone"). Prix : 99 $ (49,95 $ pour les utilisateurs enregistrés).


- Petit tigre 2

Memory and Storage Technology propose une mise à jour de sa ligne de disques durs SCSI Tiny Tiger, qui s'appelle, ô surprise Tiny Tiger Two. Les prix et capacités sont les suivantes : disque dur Fujistu 45 Mo (799 $), 90 Mo (1199 $), 136 Mo (1499 $) et 182 Mo (1749 $). Ces disques ont un temps d'accès de 20 ms et une mémoire cache de 64 ko. Le Budget Tiny Tiger (avec disque Seagate) est vendu au prix de 599 $.


- Keyboard Controlled Sequencer 3.0

Une nouvelle version de KCS (Keyboard Controlled Sequencer), la 3.0, est en préparation chez Dr. T's. Ce séquenceur MIDI gère à présent le time-code SMPTE avec sa nouvelle boîte à synchronisation (Phantom SMPTE). Dr. T's prévoit aussi d'adapter à l'Amiga son éditeur graphique Tiger Cub.


- CD pour Les Voyageurs Du Temps

Proposé par Delphine Software, division logicielle de la société de disque Delphine, la bande son des Voyageurs Du Temps est disponible sur compact disc, pour un prix d'un peu moins de 100 FF. Vous pourrez ainsi découvrir, entendre, et ré-entendre les onze morceaux de musique composés par Jean Baudiot pour le premier jeu d'aventure développé par Delphine.


- Garantie Titus

L'éditeur Titus innove en proposant une garantie à vie sur l'ensemble de sa gamme de logiciels. Cette garantie possède un champ d'application extrêmement large puisque quelle que soit l'origine du défaut (fabrication, mauvaise utilisation, etc.), elle vous permet de disposer d'une copie conforme à l'original. Bien entendu, cette garantie ne s'applique qu'aux programmes régulièrement acquis.


- Les micro-ordinateurs en RFA

Wolfram von Eichborn, représentant d Ariolasoft, le plus gros distributeur de jeux allemand, a dessiné le panorama du paysage informatique familial de son pays. La répartition des machines est tout à fait différente de ce qu'elle est en France. La plus répandue, et cela n'étonnera pas les connaisseurs, est le Commodore 64 : il y en a 2 millions ! Et ce n'est qu'une estimation concernant ceux qui sont encore en activité. Il s'en est vendu beaucoup plus. L'Amstrad, qui n'a jamais connu un grand succès, est pratiquement inexistant. Il est maintenant presque introuvable.

Atari ST et Amiga, en nombre, sont équivalents : environ 400 000 chacun. Mais cette équivalence est trompeuse. Alors que tous les Amiga sont évidemment équipés de moniteurs couleur, plus des trois quart des ST ont un moniteur monochrome. Ces derniers sont généralement considérés comme des machines de travail et occupent la place des Mac en France. La pomme ne fait d'ailleurs pas recette en Allemagne : les Mac y sont quasiment inconnus. Les compatibles PC sont très répandus, mais il est impossible de donner un chiffre, même approximatif, concernant le nombre de ceux qui sont installés chez des particuliers.

Les pourcentages de vente de logiciels d'Ariolasoft permettent cependant de s'en faire une petite idée. Ceux qui progressent Amiga, qui représente déjà 50% des ventes, devrait dépasser les 50% en 1990. Le PC, avec ses 10%, est sur une pente ascendante rapide, puisque les prévisions sont de 20% pour l'année à venir. Ceux qui stagnent : Atari ST et Arnstrad, qui à eux deux, ne dépassent pas 10%, ne bougeront pas beaucoup. Le perdant sera le C64 qui représente encore actuellement 35% des ventes. Il n'empêche que les distributeurs allemands doivent un grand merci à Commodore qui, avec ses deux machines, leur a permis de réaliser 80% des ventes de jeux en 1989.


- Bilan

Le groupe organisateur du Salon De La Midro nous adresse son bilan. A l'occasion de la première édition de cette exposition, 15 214 visiteurs se sont rendus à l'Espace Champerret. Il ne s'agit certes pas d'un raz de marée mais le début appareil prometteur...


- Nouvelle boutique

General, un revendeur d'importance en micro-informatique sur Paris, ouvre un magasin à Lyon. Les divers produits et marques représentées (Amstrad, Atari, Commodore, etc.) à Paris le seront aussi dans cette nouvelle boutique située au 39-41, rue Paul Chenavard, 69001 Lyon.


- Lankhor : Évolution

Dans le but de conforter sa position, Lankhor annonce la création de sa propre structure de diffusion. Cet éditeur prend ainsi ses distances par rapport à 16/32 Diffusion. Cette nouvelle structure assurera le lancement de Maupiti Island, le dernier jeu de Lankhor.


- Les têtes changent chez Loriciel

Filiale professionelle de Loriciel, Priam change de nom pour devenir Evolution France et Marc Bayle, cofondateur de Loriciel, en prend la direction. Loriciel change, en outre, de directeur général. Philippe Seban accède en effet à ce poste.


- Multimédia sur Mac

Le mot "multimédia" est à la mode sur Mac. Macromind, un éditeur sur Macintosh, a développé une application, Macromind Director, censé être la "première application à pouvoir assembler des animations, sons et vidéos sur un ordinateur personnel". Ces gens-là mentent honteusement puisque cela fait un baille que l'Amiga, avec par exemple The Director, est capable de telles prouesses. De plus, le logiciel sur Mac coûte 4200 FF (420 FF seulement pour The Director) et nécessite un Mac à 60 000 dollars pour être utilisable (9000 FF pour un Amiga avec genlock)...


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 09/10 1989] / [Période suivante : 01/02 1990]