Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 22 février 2024 - 23:05  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Réseaux sociaux

Suivez-nous sur X




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Associations
Jeux
Logiciels
Matériel
Magazines et médias
Pages personnelles
Réparateurs
Revendeurs
Scène démo
Sites de téléchargement
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Mirrorsoft, point presse de mars 1989 à Amsterdam
(Article écrit par divers auteurs et extrait de Génération 4 - mai 1989)


Réunion à Amsterdam, les 30 et 31 mars 1989

La compagnie Mirrorsoft qui, en dehors de ses propres labels (Imageworks, PSS, Spectrum Holobyte), distribue également en Angleterre Cinemaware, FTL et Logotron, avait invité les journalistes des plus importants magazines de micro-informatique d'un peu partout en Europe. Le lieu de rendez-vous : Amsterdam. C'est donc avec beaucoup de plaisir que nous nous sommes rendus dans la capitale néerlandaise pour aller voir tout ce que nous préparait Mirrorsoft pour 1989 ! Le jour de notre arrivée, tous les programmes Mirrorsoft ou Imageworks nous étaient présentés. En avant pour un premier choc.

Crime Town Depths (Atari ST/Amiga/PC, juillet 1989)

Ce qui frappe immédiatement lorsqu'on voit Crime Town Depths, c'est la qualité des graphismes, qui sont réellement beaux, au sens artistique du terme. Vous jouez le rôle d'un mercenaire, très doué dans le maniement des armes à feu, qui est conjuré par le Despote Galactique. En effet, la planète du Despote est sous la menace de hordes de criminels, et votre but consiste à les éliminer. Vous allez devoir affronter des tonnes et des tonnes d'ennemis, de machines, et j'en passe.

Crime Town Depth
Crime Town Depth

Mais le plus drôle, c'est qu'il y a quand même quelque chose derrière tout cela. En plus d'un jeu d'arcade (en fait, c'est un style de super Prohibition !), il y a un scénario tellement original qu'il vient se greffer sur le jeu d'arcade, et qu'un grand mystère plane au-dessus de tout cela. Bref, pour la première fois, on est complètement motivé par la tâche !

Phobia (ImageWorks, Amiga/Atari ST, rentrée 1989)

Je ne vais pas vous parler de Phobia longtemps, pour une bonne raison, c'est que ce n'est pas le type même du jeu original. Il s'agit d'un jeu de tir à défilement horizontal, dans le style de R-Type, où il est possible de jouer à deux à la fois. La photo que vous voyez vient du C64 (vous avez eu peur, hein !), mais les versions Atari ST et Amiga seront beaucoup mieux. Si Si ! On nous promet un défilement parallaxe en 32 couleurs, ce qui, vous avouerez, mérite tout de même le détour.

Phobia
Phobia

Xenon 2: Megablast (ImageWorks, Amiga/Atari ST/PC, été 1989)

Cela faisait quelques mois que l'on en parlait, nous vous avions fait courir la rumeur dans notre dernier numéro, et voici la confirmation que le nouveau programme des Bitmap Brothers n'est autre que Xenon 2, surnommé "Megablast". Disons tout de suite qu'il s'agit d'un jeu de tir (c'est une surprise, non ?) à défilement vertical. Mais attention, la surprise vient du fait qu'il s agit d'un défilement plein écran (excellent pour de l'Atari ST !), parallaxe qui plus est, soit différentiel sur trois plans ! Bref, c'est très fort techniquement. En plus, il y a six niveaux à explorer, donc le jeu est deux fois plus important que dans Xenon. Les graphismes sont de toute beauté, et accroissent l'impression de profondeur due au défilement différentiel.

Xenon 2
Xenon 2

Côté jeu, vous tirez un peu partout, sur des monstres plus ou moins gros, voire très gros, et pouvez ramasser des capsules qui procurent des effets spéciaux. Il y a 30 effets différents, ce qui ne s'est jamais vu, et nous avons assisté à des choses très étranges... Bref, Xenon 2 est le meilleur jeu de tir à défilement vertical que j'ai pu voir, et sera le meilleur d'ici sa sortie. J'allais oublier : une bande sonore numérisée accompagne la partie presque constamment. Fou, non ? Une dernière chose : les photos que vous voyez sont tirées de l'Atari ST !

Bloodwych (ImageWorks, Amiga/PC/Atari ST, juin 1989)

Bloodwych sera le premier logiciel diffusé, parmi tous ceux présentés ici sous le label "ImageWorks" qui doivent sortir, et croyez-moi, personne ne s'en plaindra. Bloodwych est un jeu d'aventure à la Dungeon Master, qui commence par révolutionner le genre. Il permet, en effet, à deux joueurs de participer en même temps. Si vous êtes seul, vous pouvez aussi jouer mais il serait dommage de ne pas en profiter !

Bloodwych se déroule dans un immense château, avec des souterrains de tous les côtés et d'immondes monstres un peu partout. Les joueurs doivent trouver quatre cristaux qui, une fois rassemblés, permettent de lancer deux sorts. Pas très intéressant, allez-vous me dire, si ce n'est que le premier sort permet de bannir le mal à tout jamais, et que le second fait que le premier sort ne peut être rompu ! Ça commence déjà à valoir le coup ! Le ou les deux joueurs sont aidés dans leur quête par un groupe d'aventuriers, tous différents bien sûr, et les deux joueurs peuvent faire se rencentrer les groupes, en vue d'échanges ou de je ne sais quoi d'autre... Les deux groupes rencontreront beaucoup de monstres et de créatures, dont certaines hostiles, et d'autres qui peuvent s'avérer utiles pour percer les secrets du château. L'écran est séparé en deux pour que les deux joueurs puissent jouer en même temps. Le jeu est graphiquement superbe et très coloré, avec un nombre élevé d'objets utilisables. On trouve bien sûr des armoires, des étagères, des bancs, des lits (d'ailleurs, on se demande où certains personnages dans Dungeon Master pouvaient dormir !) et des tables, mais aussi des objets beaucoup plus étranges. Bref, ce programme s'annonce comme carrément génial, et je pense que le mois prochain, nous pourrons vous en dire beaucoup plus quant à ses qualités et ses défauts.

Terrarium (ImageWorks, PC/Atari ST/Amiga, été 1989)

Voici un jeu étrange. Il se déroule dans un "terrarium", soit un monde miniature qui se trouve dans une grande bouteille en verre ! Laissez-moi vous raconter le scénario. Le joueur tient le rôle du Capitaine Frontière, un officier à la retraite qui vit sur la planète Assyndra. On vous ordonne de vous remettre en service, en raison de l'enlèvement de l'éminent docteur Slimms par un Scritox. Mais ce n'est pas un enlèvement comme les autres, et c'est pour cela que l'on fait appel à vous. En effet, le Scritox a pu entrer dans le laboratoire ultra-secret d'Assyndra en miniaturisant une armée de guerriers et en les cachant dans un terrarium qui se trouve dans le laboratoire. Ils ont alors miniaturisé le docteur et l'ont emmené dans la bouteille. Votre but est de rentrer dans le terrarium (après avoir été miniaturisé bien sûr), et de retrouver le docteur Slimms.

Terrarium
Terrarium

Ce monde est très étrange, puisqu'on y trouve des jungles, des forêts, des déserts, où se cachent des créatures surprenantes. Ce jeu d'arcade/aventure comprend des séquences d'arcade, mais le gros du jeu reste de l'aventure. Graphiquement, c'est magnifique, et on est impatient d'aller plus loin dans ce titre visiblement original.

Palladin, Lord Of The Dancing Blades (ImageWorks, Amiga/Atari ST/PC, été 1989)

Ce jeu se déroule dans un monde chaotique où le mal domine. Pour en finir une fois pour toutes avec ce mal, il faut localiser la tour du sorcier qui se trouve dans les forêts les plus lointaines et les plus noires du pays. Le héros, Palladin, se lance dans la quête avec son armure, son épée, et quelques sorts. Le joueur doit donc trouver la tour, y voler la tablette de l'arc-en-ciel et la donner au sorcier qui sera alors capable, en votre compagnie, d'en finir avec Murk, le seigneur des squelettes. Il faudra donc traverser bien des forêts, affronter bien des monstres, apprendre bien des sorts pour arriver au bout de l'aventure.

Palladin
Palladin

Le jeu est graphiquement très original, puisque l'on voit le fond de l'écran et que tout ce qui est au premier rang est en noir. Tous les décors et les personnages se présentent donc comme des ombres chinoises, en noir. Certains pourraient penser que ce n'est pas beau, mais je peux vous assurer que c'est très chouette et que l'animation est très bonne. S'il y a pas mal d'arcade, le côté aventure n'est pas oublié au fur et à mesure que vous apprenez des choses sur la tour et le sorcier...

Dynamic Debugger (ImageWorks, Amiga/Atari ST/PC, rentrée 1989)

Dynamic Debugger, sous-titré "DDT", est un jeu d'arcade original et très coloré. Se déroulant dans un monde style "dessin animé", le joueur y dirige un apprenti, Dynamic Debugger, le genre de gars qui tue les insectes, quoi ! Votre but est de devenir un "expert Dynamic Debugger", mais la tâche n'est pas simple car votre monde est envahi par toutes sortes d'insectes. Vous avez dix mondes à désinfecter, chacun d'eux étant divisé en dix terres.

Dynamic Debugger
Dynamic Debugger

Le jeu possède un défilement horizontal, se présente un peu comme les jeux de plates-formes et présente un humour dans le style des Tex Avery. C'est graphiquement superbe, et la version Amiga est en plein écran avec un affichage en HAM, ce qui signifie qu'on a parfois 4000 couleurs à l'écran. Sur Atari ST, il n'y en a pas autant, mais le défilement horizontal est ultra-fluide. Bref, Dynamic Debugger est un jeu d'arcade pur, très beau et assez drôle.

Interphase (ImageWorks, Amiga/Atari ST/PC, été 1989)

Déjà présenté deux fois en préversions, je ne vous parle plus trop d'Interphase. Sachez simplement que la dernière version, que nous avons pu voir à Amsterdam, était réellement très rapide en animation 3D. Hélas ! Le jeu est toujours aussi complexe à comprendre, et je pense que tant que je n'aurais pas lu la documentation, il me sera vraiment impossible de vous en dire plus. En attendant, regardez donc les photos !

Passons à Cinemaware

C'est ainsi que la première matinée se déroula. Il ne nous restait donc plus qu'à nous adonner à ce que les néerlanais appelle de la cuisine, et qui s'avère le plus souvent surprenant. Je n'ai rien contre le pâté de foie, mais avec du pamplemousse c'est tout de même étrange... Et ce n'est rien par rapport au poulet avec une sauce à la crevette.

Enfin, passons à l'après-midi, où l'on pouvait entrevoir les prochains jeux Cinemaware ! Commençons par rappeler que les versions Atari ST de King Of Chicago et Rocket Ranger sortiront à la mi-mai 1989, et que TV Sports Football sera disponible en septembre 1989 sur Atari ST et PC. Notez aussi que Cinemaware vient de sortir Defender Of The Crown sur CD, et qu'en plus de superbes graphismes, vous avez le droit à des musiques géniales. Mais passons aux nouveautés...

Lords Of The Rising Sun (Cinemaware, Amiga/Atari ST/PC, mai 1989)

Et voici le tout prochain jeu de chez Cinemaware, réalisé par les auteurs de Defender Of The Crown. Lords Of The Rising Sun se déroule au Japon, et vous devez relever l'honneur de votre famille en devenant maître de l'île. Le gros du jeu se déroule sur une carte du Japon qui défile horizontalement, et sur laquelle vous décidez du mouvement de vos hommes. Votre but est de devenir le chef le plus important, et vous disposez pour cela d'un nombre important de moyens. Vous pouvez envoyer un ninja pour tuer un chef, mais si cela se sait, c'est la guerre inévitable. Bien sûr, l'assassinat se déroule sous forme de jeu d'arcade. Il en est de même lorsqu'un ninja vient essayer de vous assassiner. Il se trouve dans un couloir et lance des étoiles dans votre direction. A vous de les dévier à l'aide de votre sabre, ce qui est loin d'être évident. Après un moment, un serviteur le tue d'une flèche dans le dos...

Il y a aussi des batailles, où de nombreux personnages sont représentés à l'écran. Vous dirigez en fait toute la troupe et donnez des ordres. C'est super, on voit les hommes se battre, lancer des flèches, etc. Lorsque votre château est assiégé, vous devez vous défendre à l'arc et tuer les ennemis qui escaladent les murailles. Lorsque vous rencontrez en duel le général de l'armée adverse, il y a un défilement diagonal alors que vous dirigez votre cheval. Vous pouvez donner des coups de sabre pour tuer les soldats qui tenteront de vous tuer, mais n'oubliez pas non plus d'éviter les arbres ou les rochers. Bref, Lords Of The Rising Sun allie stratégie et arcade à merveille, avec des graphismes de toute beauté.

It Came From The Desert (Cinemaware, Amiga/PC/Atari ST, juillet 1989)

Pas de photos de ce jeu, mais juste quelques mots. Il s'agit d'un jeu d'arcade/aventure dans la lignée des productions de Cinemaware, et ressemblant un peu à Rocket Ranger dans l'enchaînement des actions. C'est un jeu qui prend comme base les films de science-fiction des années 1950, comme l'invasion des araignées géantes, l'invasion des sauterelles géantes, l'invasion des puces géantes et j'en oublie. Ici, ce sont des fourmis géantes.

Le jeu se déroule dans une petite ville isolée dans un désert de l'Arizona. Tout allait bien jusqu'au jour où un météore ne tomba pas très loin de la ville. C'est après que les disparitions commencèrent. Graphiquement superbe, le jeu est original et rappelle vraiment les films de l'époque.

TV Sports *** (Cinemaware, Amiga/Atari ST/PC, automne 1989)

Le prochain jeu de la série TV Sports devrait être de la boxe, ce qui réjouira tous les amateurs de ce "sport", surtout que si le jeu est aussi parfait que TV Sports Football, ce ne sera vraiment pas triste !

Les autres sociétés

Une fois les produits vus, nous avons pu visiter la ville, puis nous nous sommes retrouvés dans un restaurant indonésien, je ne vous dis pas l'horreur. Si jamais vous allez à Amsterdam, évitez à tout prix ce restaurant. La seule chose que j'ai pu avaler, c'étaient les cacahuètes ! Bon, passons.

Après une visite de la ville de nuit, nous nous préparions au lendemain, où nous devions voir les nouveaux produits FTL, Spectrum Holobyte, PSS et Logotron. Côté FTL, une mauvaise nouvelle pour les possesseurs d'Amiga 500 de base. Il n'y aura pas de version de Dungeon Master pour eux, et le seul moyen de s'en tirer sera d'acheter une extension mémoire. Pour ce qui est de PSS, sachez qu'une adaptation pour Atari ST, Amiga et PC de Theatre Europe, renommée pour l'occasion "Conflict Europe", sera disponible bientôt. Enfin, pour ce qui concerne Logotron, la compagnie vient de rejoindre le groupe Mirrorsoft pour sa distribution. Eye Of Horus, déjà présenté en préversions, sortira en juin 1989 sur Atari ST et Amiga et en juillet 1989 sur PC.

Waterloo (PSS, Amiga/PC, mai 1989)

Waterloo est un jeu de guerre réalisé par les programmeurs de Borodino sur Atari ST. C'est un jeu de guerre d'un type particulier puisqu'on y joue le rôle du commandant en chef des armées de l'un des deux camps (soit Napoléon ou Wellington), et que l'on donne des ordres aux troupes au moyen d'un interpréteur comme dans un jeu d'aventure.

Waterloo
Waterloo

La partie intéressante est que les troupes ne suivent pas toujours les ordres, car leur moral peut être prioritaire, et les longues distances peuvent déformer vos paroles. La vision du terrain est obtenue en 3D, ce qui est magnifique mais quelque peu lent à l'affichage.

Chaos Strikes Back (FTL, Amiga/Atari ST, mi-mai 1989)

Nous vous avons déjà présenté ce programme en préversions dans le passé, et nous ne vous parlerons donc que des nouvelles fraîches connues à Amsterdam. Il y aura bien cinq niveaux supplémentaires, mais ils seront bien plus grands que les niveaux de Dungeon Master.

Ensuite, vous devrez reprendre une équipe créée avec Dungeon Master. Les personnages garderont leurs caractéristiques mais pas leurs objets. Après quelques minutes d'exploration, vous trouverez quatre portes. Chaque porte constitue un départ différent, et correspond à l'un des quatre niveaux de difficulté du jeu. Enfin, il sera possible de terminer le jeu de nombreuses manières différentes, ce qui fait qu'il sera possible d'y rejouer après l'avoir fini, en attendant Dungeon Master 2 qui n'est plus prévu pour cette année. La sortie pour mi-mai 1989 est maintenant sûre à 99% pour la version Atari ST. La version Amiga suivra de peu.

Falcon: Mission Disks (Spectrum Holobyte, Amiga/Atari ST/PC, rentrée 1989)

Lors du test de Falcon, nous vous avions promis des disquettes de scénario, et voici que le premier est déjà annoncé. Cette disquette comprendra douze nouvelles missions qui se dérouleront dans un décor complètement différent. Il y aura des missions individuelles mais il sera aussi possible de jouer une bataille entière, composée de plusieurs scenarios.

On nous promet plus de graphismes, des véhicules amphibies, des trains, et bien d'autres choses ! Bref, ça s'annonce très bien, surtout au niveau des scénarios qui ont l'air beaucoup mieux. Il devrait y avoir une nouvelle disquette tous les trois mois.

Vette (Spectrum Holobyte, PC/Atari ST/Amiga, été 1989)

Et voici le tout prochain programme des auteurs de Falcon. Tous ceux qui ont vu le film Bullit se souviennent certainement de la poursuite en voiture dans les rues de San Francisco. Eh bien, c'est cela que simule Vette. Vous conduisez une corvette dans la ville, représentée en 3D, et vous sautez par-dessus les bosses, évitez les piétons et vous vous engagez dans des poursuites folles. Il sera possible de voir de l'intérieur de la voiture, mais aussi d'avoir des vues extérieures ou encore du dessus.

La version PC que nous avons vue possédait une animation assez mauvaise, mais il paraît que la version finale sera beaucoup mieux. La version PC sortira durant l'été, et les versions Atari ST et Amiga cet hiver.

Starblaze (Logotron, Amiga/Atari ST, juillet 1989)

Réalisé par les programmeurs du jeu Elite, Starblaze est un jeu de tir entièrement en 3D. C'est le premier, en tout cas avec une telle fluidité dans les mouvements.

Vous devez faire face à des hordes d'ennemis qui arrivent par vagues, et devez, à l'aide de votre soucoupe volante, les détruire tous. Les aliens viennent du fond de l'écran de telle manière que l'on a l'impression que l'écran fait trois mètres de profondeur. Bref, ça semble vraiment super prenant !


[Retour en haut] / [Retour aux articles]