Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 11 décembre 2017 - 12:37  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Roadwars et Xenon
(Article écrit par Philippe des Gourous et extrait d'A-News (Amiga News) - mai 1988)


Arcade via Amiga : Melbourne House

Toi, le joueur, que recherches-tu si ce n'est des graphismes époustouflants, une animation du tonnerre et un son d'enfer. Tu as d'abord cherché la machine qui pouvait te donner autant de sensations qu'une machine de café : tu as donc acheté un Amiga. Mais après ?

Tu n'as pu trouver le programme qui pouvait faire monter ton taux d'adrénaline en flèche. Bien sûr, Insanity Fight te permettait de te défouler, mais tu ne prenais réellement ton pied que dans les salles de jeux.

A présent, enferme-toi chez toi, invite tes meilleurs copains, pousse le son de ta machine à fond et vibre aux accents des guitares électriques et du rythme de la basse. Branche la manette que tu ne gardes que pour les grandes occasions, car "ils" sont arrivés.

Xenon

Ce jeu est mon préféré. Il a tout pour faire un "hit" : un graphisme hors du commun et tout le reste (animation, son, gestion de la manette, sprites magnifiques, etc.). Le but est bien sûr, de tout réduire à l'état de cendres. Un personnage numérisé et animé, t'annonce le niveau de jeu à affronter (quatre en tout). Après, c'est Insanity Fight à la puissance 1000.

Xenon

C'est très rapide et les explosions sont du plus bel effet. Ton vaisseau est, en plus, terre-air, par simple mouvement rapide de la manette de gauche à droite. Au fur et à mesure de ton parcours, des bonus apparaissant sous forme de pastilles te permettront de te transformer. Cela va du tir très rapide au tir multidirectionnel (8).

Xenon

Pour te propulser à l'étape suivante, un duel à mort s'engagera entre toi et un important vaisseau ennemi (quel que soit le niveau, ils ont tous graphiquement une finition impeccable). Deux thèmes musicaux différents viennent soutenir le jeu en permanence. Les allumés de rock seront accrochés par le son de la gratte électrique.

Bon, je t'ai tout dit, à toi de t'éclater.

Roadwars

On prend les mêmes et on recommence. Par les mêmes, j'entends le graphisme, le son, etc. Le but est cette fois différent... quoique ! Une route sur laquelle deux vaisseaux roulent, c'est le cas de le dire, puisque leur aspect extérieur est une boule. En tirant la manette vers soi, ladite boule se transforme en tourelle pouvant tirer dans n'importe quelle direction. La route est bordée de plaques dont certaines sont reliées entre elles par un éclair bleu. Pour les passer, soit on se transforme en boule, soit on "destroye" allègrement les plaques d'où viennent les éclairs.

Roadwars

Personnellement, les séquences de tir à gogo étant un régal, je me tourne vers la seconde proposition. Tout un tas d'objets viennent se mettre en travers de ton chemin. Le tir en continu offre alors de réels avantages. Tout autour de moi, tout y passe : plaques, boules rouges, satellites, barrières d'énergie. On a aussi la possibilité de se procurer un bouclier en roulant sur les carrés fléchés qui sont disposés sur le sol, çà et là.

Roadwars

Il y a bien sûr plusieurs niveaux de jeux, à toi de les franchir. Mais j'ai gardé le meilleur pour la fin. On peut jouer à deux en même temps. Quelle joie alors de précipiter son adversaire contre les barrières. Le bruit d'explosion du vaisseau de ton coéquipier résonnera à tes oreilles comme le son des oiseaux au printemps, ce fameux matin d'avril ensoleillé, alors que de la cuisine, une odeur de café remontait tout doucement et que la rosée sur l'herbe de mon jardin laissait présager... Les faits, Philippe, rien que les faits.

Donc, une bien belle explosion que l'on aimerait entendre plus souvent. Tant que l'on est dans le son, la "zique" en fond donne encore plus de punch au jeu (je craque). En comparaison, plus calme que Xenon, Roadwars s'impose lui aussi comme un "hit".

Vous avez dit arcade ?

Le fait que ces deux jeux soient excellents ne doit rien au hasard. Il y a maintenant un an à peu près, un contrat a été signé entre Arcadia et la firme Melbourne House. A la suite de la mise au placard des Amiga 1000, l'intérieur des machines a été transféré dans les machines d'arcade. On leur a ajouté de la mémoire supplémentaire et Arcadia devait s'occuper de concevoir des jeux dessus. Six mois plus tard, Melbourne House se chargeait de l'adapter pour tourner en 512 ko. Étonnant et génial lorsque l'on sait que plusieurs autres jeux arrivent bientôt sur notre machine : Rockford (un Boulder Dash), Metropolis, Aaargh et Dreadnought. Tenez tous vos manettes au chaud.

Nom : Roadwars et Xenon.
Développeurs : Bitmap Brothers (pour Xenon) et inconnu (pour Roadwars).
Éditeur : Melbourne House.
Genre : jeux de tir.
Date : 1988.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 6,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]