Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 19 février 2018 - 12:52  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Le courrier des lecteurs d'Amiga News - décembre 1993
(Rubrique animée par Marc Técles et extraite d'Amiga News - décembre 1993)


Merci Commodore

Cher Marc,

Je vous écris pour répondre à une question que se posent beaucoup de lecteurs : comment obtenir le guide de l'AmigaDOS ? C'est très simple et cela vous coûtera le prix d'un timbre et d'une photocopie. Il vous faut faire une photocopie de la facture de votre A1200, et l'envoyer à Commodore en demandant le guide de l'AmigaDOS. Ainsi, moins d'un mois plus tard j'ai pu obtenir "Le Guide De l'AmigaDOS" et "Le Guide De l'ARexx" gratuitement. Merci Commodore [N. Lonjou (31)].


Passera, passera pas ?

Salut Marc,

1. Suite à l'article sur l'Amiga CD32, j'ai appris que les extensions CD32 pour l'A1200 étaient prêtes. Cette extension se branchera sur le connecteur processeur de la bécane. Voici ma question : que fera-t-on des extensions de mémoire 32 bits qui se connectent elles aussi sur ce connecteur ? J'espère que Commodore a prévu une passerelle afin de connecter nos extensions 32 bits sur le lecteur CD, sinon, je supplie Commodore de faire quelque chose qui rende cette opération possible. Il serait dommage que l'Amiga 1200, qui est une machine ouverte, ne puisse pas profiter de deux extensions absolument indispensables pour une utilisation optimale de la machine, car l'A1200 sans mémoire Fast 32 bits ne fonctionne qu'à environ 50% de ses possibilités. Si Commodore n'a rien fait, j'espère que les fabricants d'extensions auront une solution à ce problème.

2. Idem pour le DSP qui se branchera sûrement sur le connecteur 32 bits, comment va-t-on faire pour disposer de mémoire Fast et d'un DSP simultanément ? Sans compter le lecteur de CD. Cela fait trois magnifiques extensions (pour une utilisation multimédia) pour un seul et unique port d'extension. Il faudrait trouver une solution idéale pour pouvoir brancher ces trois extensions sur la même bécane.

3. Bien que Commodore démente l'Amiga 1400, avez-vous du neuf sur cette éventuelle naissance ?

4. Existe-t-il un ouvrage dédié à Real 3D pour les débutants ?

5. Est-ce que la situation de Commodore s'améliore ? Je m'inquiète pour nos pauvres Amiga suite à votre article sur Irving Gould.

6. A quoi sert le processeur Akiko de l'Amiga CD32 à part la conversion du mode pixel en mode bitplan en temps réel ? Peut-il faire ce que fait le mode 7 de la Super Nintendo (zoom et rotation) ?

7. Est-ce que la carte MPEG sera incluse dans le lecteur de CD prévu pour nos Amiga ? [Denis]

Marc Técles :

1. En ce qui concerne l'extension CD pour A1200, Commodore me signale que pour le moment aucun modèle définitif n'a encore était choisi. Plusieurs projets restent à l'étude. Toutefois, il est probable que le choix sera fait rapidement, la sortie de cette extension étant prévue avant la fin de l'année 1993. Par contre, il semble que la carte Full Motion soit une option comme pour la CD32, et non pas intégrée comme on a pu le lire ici et là. J'espère, comme vous, que Commodore pensera, si cette carte s'enfiche dans la trappe de l'A1200, à prolonger ce port sur le boîtier CD, de telle sorte que l'on puisse y brancher nos cartes extension Fast 32 bits.

2. Plus aucune nouvelle des extensions DSP. Espérons que ces cartes repointeront le bout de leur nez bientôt.

3. Non, pas de nouveau sur cet Amiga 1400, qui ne semble jamais avoir été envisagé par Commodore.

4. Real 3D Classique est livré avec une documentation en français. La version pro a une documentation de 600 pages malheureusement en anglais, mais Avancée avance la date de janvier 1994 pour la traduction. Une téléassistance est actuellement en service. D'après le distributeur, il n'y a pas de livre en français concernant Real 3D.

5. Soyons un peu positif, et arrêtons de parler sans cesse des problèmes de Commodore, qui d'ailleurs ne sont pas les seuls en difficulté. Avec l'A1200 et la console CD32, je pense que Commodore a les atouts pour réussir et rééditer le succès obtenu à l'époque avec le C64.

6. La puce spécialisée de la CD32 est essentiellement dédiée à la conversion des modes Chunky Pixel (1 octet = 1 pixel) utilisés dans les PC en mode Bitmap utilisé dans les Amiga. Ceci devrait permettre d'effectuer des rotations et des zooms, comme dans Wolfenstein 3D, beaucoup plus rapidement qu'avec un Amiga travaillant en mode Bitmap. Ces opérations nécessitent, lors de l'affichage, un travail sur les pixels (un à un), ce qui est grandement facilité par l'utilisation du mode Chunky, puisqu'il suffit de "taper" un octet en mémoire pour afficher un point dans la couleur désirée. Toutefois, la console Super Nintendo possède (visiblement) des "puces" spéciales pour effectuer ces opérations de rotation et de zoom en temps réel. Elle devrait donc être plus rapide pour ces opérations que le CD32.

7. Malheureusement, j'ai bien peur que non, comme je vous l'ai dit plus haut. Néanmoins, un changement de dernière minute, le choix n'étant visiblement pas arrêté en ce qui concerne le lecteur de CD pour A1200, pourrait modifier la donnée, pour notre plus grand plaisir.

Un bon Pascal sur Amiga ?

Cher Amiga News,

Étudiant en DEUG deuxième année, je suis amené à programmer en Pascal et en Lisp. J'aimerais donc savoir s'il existe un bon Pascal sur Amiga. Quant au Lisp, j'aimerais déjà savoir s'il en existe tout court. En fait, je suis intéressé par le HighSpeed Pascal de HiSoft qui semble être le seul valable sur Amiga. Seulement je ne sais pas s'il marche sur A1200 (l'article sur ce langage date des anciens numéros d'Amiga News) ni s'il est disponible dans les boutiques spécialisées (qui ne connaissent que le C, l'assembleur, ou AMOS).

J'aimerais également savoir comment faire pour transformer un fichier xxx.lha en fichier exécutable. Sur la DPAT 35 (Sisys V1.1.6) l'auteur dans le "readme" prétend que sur la disquette se trouvent quatre exécutables (Sisys version 68000 NTSC et PAL, versions 68020-68881 NTSC et PAL). En fait, je n'en ai que deux correspondant aux versions 68000. Les versions 68020-68881 sont non exécutables et comportent l'extension .lha, d'où l'impossibilité d'exploiter mon A1200 qui ne fonctionne que comme un A500 de base avec ce programme.

Pour Éric Ennifar qui a des problèmes avec des jeux installés sur disque dur, je connais un moyen beaucoup plus simple pour les faire marcher. Lorsque le jeu est installé sur disque dur, il suffit ensuite de démarrer le jeu à partir de la disquette n°1 (après un redémarrage, surtout pas à partir de l'Amiga). Une fois le jeu chargé on peut retirer la disquette et ça marche sans problèmes (du moins pour Monkey Island II).

Juste deux questions pour finir. Une Bible De L'Amiga réactualisée et un manuel sur le Shell sont-ils prévus ? Les lecteurs de CD pour A1200 disposeront-ils de l'extension de 512 ko de ROM qu'il y a en plus dans la console CD32 ? [Antonin Pavil].

Marc Técles : Il existe plusieurs versions du langage Pascal dans le domaine public (notamment sur la disquette Fish 849), de même pour le Lisp (voir la disquette Fish 519-520). Le HighSpeed Pascal de HiSoft fonctionne sur un A1200. Si vous ne trouvez pas de boutique en France, contactez directement HiSoft, The Old School, Greenfield, Bedford MK45 SDE, Grande-Bretagne.

Les fichiers portant l'extension ".lha" sont en format archivé, il vous faut, pour les désarchiver, le logiciel Lha ou Lzh (Fish 715). Je ne suis pas convaincu que votre système, pour les programmes installés sur disque dur et qui refusent de fonctionner, soit le plus simple. Celui-ci vous obligeant à démarrer en disquette. Je vous conseille vivement d'utiliser le logiciel SetChipRev.

Un pilote pour Canon BJ200

Cher Amiga News,

Tout d'abord, je tiens à vous remercier, car sans vous je n'aurais jamais découvert les joies du système 3.0. En effet, j'ai commencé à vous feuilleter lors du lancement de l'A4000 et pendant cette période je me sentais blasé par l'Amiga. Maintenant je possède un A1200 avec disque dur de 80 Mo et une imprimante Canon BJ200. Par ailleurs, je félicite Commodore pour son travail sur les nouveaux Amiga avec un petit reproche pour le 68EC030 de l'A4000/030, et surtout pour la fourniture gratuite du manuel sur l'ARexx (écrivez et demandez leur gentiment, cela marche).

En fait, j'ai deux questions à poser et deux suggestions à faire. Pour les questions, est-ce que vous connaissez un pilote pour ma Canon dans le DP, si oui lequel ? Et que conseillez-vous pour une utilisation un peu plus poussée de mon A1200 (Real 3D Pro, ADPro, Pro Page...), la carte d'extension 32 bits avec un coprocesseur ou bien une carte accélératrice (68030 avec mémoire et coprocesseur) et lesquelles conseillez-vous selon le rapport qualité/prix ?

Les suggestions, quant à elles, concernent deux types de carte : pourquoi ne pas faire une carte d'extension avec mémoire, FPU et MMU et pour les cartes accélératrices à base de 68040 ; pour le ventilateur, pourquoi ne pas l'intégrer dans le cache du port 32 bits en rehaussant un peu la machine (un peu du genre de la KCS Power PC Board version 4.5). Sinon je trouve dommage que le lecteur CD pour A1200 soit prévu pour le port 32 bits (à quand la passerelle ?) [Pascal Gacina (95)].

Marc Técles : Non, je ne connais pas de pilote spécifique à la Canon BJ200. Toutefois, il existe dans le DP un logiciel spécialement dédié aux imprimantes Canon : Canon Studio disponible sur la disquette Fish 738. Un pilote BJ10 est fourni avec ce logiciel. Vu la similitude qui existe entre ces deux imprimantes, celui-ci vous permet de tirer parti de pratiquement toutes les nouvelles fonctions qu'apporte la BJ200, par exemple vous pourrez utiliser les polices internes à l'imprimante avec, entre autres, le logiciel Excellence!.

En ce qui concerne l'achat d'une extension mémoire 32 bits ou d'une carte accélératrice, je pense que l'argument principal à prendre en compte est le prix, abordable dans le premier cas, plus élevé dans le second. Bien sûr, les applications que vous citez seront beaucoup plus rapides avec une carte accélératrice, et vous pourrez bénéficier de plus de mémoire avec une carte accélératrice. En effet, les cartes mémoires permettent une extension maxi de 8 Mo alors que les cartes accélératrices dépassent allègrement les 8 Mo (exemple : l'A1230 permet 32 Mo, la MBX1230 permet 128 Mo). Personnellement, en ce qui concerne les cartes mémoire, j'ai un faible pour la Blizzard 1200 (disponible chez Infologs pour 3150 FF équipée de 4 Mo et d'un 68882 à 33 MHz), et pour les cartes accélératrices ma préférence va à l'A1230 de GVP (distribuée par CIS au prix de 5190 FF équipée d'un 68EC030 et d'un 68882 à 40 MHz et de 4 Mo).

Certaines de vos suggestions m'ont paru intéressantes, notamment celle sur la carte mémoire avec FPU et MMU qui nous permettraient d'utiliser GigaMem. Espérons que des développeurs d'extensions auront la même idée que vous.

Comment travailler sous MS-DOS sur Amiga 1200 ?

Monsieur,

J'ai un Amiga 1200 avec 2 Mo de mémoire et un disque dur de 80 Mo. Étant enseignant, j'utilise des PC pour mon travail, et je souhaiterais préparer mes cours chez moi. Je n'ai pas trouvé pour l'instant de carte PC pour A1200 ; pouvez-vous me donner les références de ce produit, s'il existe ? Les 2 Mo de mémoire sont parfois "limites" pour certains programmes, pouvez-vous m'indiquer les références des extensions mémoire pour A1200 [Christian Seite (50)].

Marc Técles : Il n'existe pas pour le moment de carte d'émulation PC pour A1200, néanmoins vous avez la possibilité d'utiliser un émulateur logiciel. Il en existe un très bon dont la version démo est disponible dans le DP ; il s'agit de PC-Task (Fish 866). Une version francisée est disponible chez France Festival Distribution.

Pour ce qui est des extensions de mémoire pour A1200, il existe plusieurs possibilités. Tout d'abord nous avons les cartes PCMCIA, qui sont les moins chères, disponibles en version 2 ou 4 Mo pour environ 600 et 900 FF. Toutefois, ces cartes ont un inconvénient dû au fait qu'elles se branchent sur le port PCMCIA de votre A1200 qui est un port 16 bits. De ce fait, elles ralentissent votre A1200. Nous avons ensuite les cartes d'extensions mémoires 32 bits, qui font d'ailleurs en plus très souvent office d'horloge et possèdent même, dans la plupart des cas, un coprocesseur mathématique (68881 ou 68882). Ces cartes sont plus chères que les précédentes (environ 2300 FF en version 4 Mo + horloge), mais elles présentent le gros avantage d'accélérer votre A1200 d'environ deux fois. On peut, de plus, très souvent augmenter la capacité mémoire de ces cartes jusqu'à 8 Mo, mals dans ce cas le port PCMCIA sera désactivé. Enfin, nous avons les cartes accélératrices qui sont encore plus chères (environ 5200 FF pour une carte 68EC030+68882+4 Mo).

Bien sûr, avec une telle carte, votre A1200 sera environ six fois plus rapide, et vous pourrez même étendre votre mémoire de façon importante, puisque un 68030 est présent sur ces cartes (128 Mo pour les plus importantes, sans conflit avec le port PCMCIA). Toutefois ces cartes, du fait de leur prix élevé, semblent plutôt destinées aux personnes ayant besoin d'une grande rapidité de traitement (calcul 3D, grosse PAO, etc.). Pour ma part, je pense que les cartes mémoire 32 bits représentent le meilleur compromis.

Quoi ? Un 1942 en Super72 entrelacé ?

Monsieur,

Possesseur d'un A4000 et d'un 1942, quelle ne fut pas ma surprise quand, dans l'article Quel moniteur pour quel Amiga ?, j'ai lu que l'auteur (à propos, c'est qui l'auteur ?) était parvenu à faire fonctionner le mode Super72 entrelacé sur la même configuration. Est-ce une erreur de sa part ou bien est-ce réellement possible. Dans ce dernier cas, que dois-je faire pour y parvenir ? [Xavier Serpaggi (06)].

Bruce Lepper : Oui, nous avons par erreur fait disparaître le nom de l'auteur, Gilles Bourdin. Gilles a pu faire cet exploit, mais il est le seul à notre connaissance. Nous avons reçu plusieurs témoignages, comme le vôtre, qui nous laisse supposer que le 1942 testé par Gilles (un prêt de Commodore) n'était pas tout à fait comme les autres, et ce, même en installant le Patch1942 de Commodore. A ce jour, nous n'avons pas encore l'avis de Commodore sur ce sujet.

Des photos, des photos...

Cher Amiga News,

Je vous écris depuis la Martinique (à 8000 km de la France tout de même !). De ce fait, je vais essayer d'être le plus clair possible... J'ai quelques remarques ainsi que quelques questions à vous poser.

1. J'aime beaucoup votre revue, et je la trouve dans l'ensemble assez complète. Néanmoins, je trouve qu'il n'y a pas assez d'entrevues à proprement parler, comme celles de personnes haut placées chez Commodore, ou encore de professionnels de l'Amiga (infographistes, musiciens, programmeurs... ou semi-professionels). De plus, j'aimerais (et je pense que beaucoup de personnes sont de mon avis...) parfois, bien voir à quoi ressemblent celui, ou ceux qui depuis des années se décarcassent pour nous concocter chaque mois un nouveau numéro d'Amiga News ! Il est vrai que dans le numéro de juillet/août 1993, en bas de la couverture du journal, se trouvaient vos tronches déformées avec le fabuleux Art Departement Pro mais vous n'avez pas inscrit vos noms, donc nous ne savions pas à quel nom correspondait tel ou tel visage, donc, je vous propose chaque mois de mettre en haut et à droite de chaque test, ou rubrique une photo d'identité de la personne qui aurait écrit l'article. Qu'en pensez-vous ?

Aussi, et cela sera ma dernière critique, pourriez-vous rétablir la rubrique "Le Choix Des Distributeurs". Je pense en effet que bon nombre de personnes regrettent la disparition quelque peu brutale de cette rubrique qui était ma foi très intéressante ! Enfin, voilà terminés les reproches !

Venons-en à mes questions :

1. J'ai ouï dire qu'un Amiga 1400 équipé d'origine d'un 68020 cadencé à 28 MHz avec 4 Mo de mémoire, ROM 3.0, un lecteur haute densité, et un disque dur ide 3,5 pouces de 80 Mo serait disponible d'ici la fin de l'année au prix de 6000 FF. Tout ceci est-il bien vrai, ou n'est-ce qu'une de ces stupides rumeurs venant à bouleverser assez souvent le monde des amigaïstes ?

2. Dans quelles circonstances peut-on collaborer à l'élaboration d'un numéro d'Amiga News ? Faut-il avoir des qualifications spécifiques ?

3. J'ai entendu dire, que les tout premiers A1200 (sortis en décembre 1992/janvier 1993) n'étaient pas équipés du menu spécial se trouvant au démarrage de l'Amiga en appuyant durant quelques secondes sur les deux boutons de la souris, cela est-il vrai ? [Christophe Périé (97)].

Marc Técles : Merci pour vos remarques à propos du journal, nous restons toujours à l'écoute de nos lecteurs. Je suis tout à fait d'accord avec vous, sur la question des entrevues qui ne sont pas assez nombreuses dans la revue.

1. Eh oui, vous n'êtes d'ailleurs pas le seul à vous être laissé prendre à ce qui ne semble aujourd'hui plus qu'un immense canular qui a fait couler beaucoup d'encre, surtout outre-Manche.

2. Pour devenir collaborateur, il suffit d'envoyer un article intéressant au journal sur une disquette. Les qualifications sont au nombre de deux : (1) faire correctement le travail, et (2) être indépendant. Nous sommes toujours à la recherche de tests de logiciels et périphériques, y compris ceux du style "test automobile 50 000 kilomètres".

3. Non pas du tout, tous les A1200 équipés de la ROM 3.0 (version 39.106), possèdent ce menu, celui-ci faisant partie de cette ROM.

Une CD32 n'est pas un Amiga

Salut Amiga News,

Je commence à être très inquiet de ce qui se passe autour de l'Amiga... Contrairement à ce que l'on peut lire dans l'article de Christopher P. Potter (Faut-il chasser Irving Gould ?), Amiga Corporation n'avait pas l'intention de développer l'Amiga 1000, celui-ci est né après le rachat de cette société par Commodore, et sous l'égide de Commodore. La situation actuelle laisserait presque penser que les gens d'Amiga sont en train de prendre le dessus, pour revenir exclusivement aux consoles de jeux...

Comme le dit Christopher Potter, il est urgent de virer le staff de Commodore, on peut certainement faire aussi le ménage en France, et pousser l'Amiga vers le multimédia, actuellement investit par des machines qui n'ont que très peu de capacités pour le faire.

C'est dans l'architecture matérielle et logicielle de l'Amiga qu'il faut voir, encore aujourd'hui, des atouts que ne possèdent aucun autre micro-ordinateur. Ceci lui confère une puissance, une souplesse, et une sécurité inexistante sur les ordinateurs soit disant digne de ce nom. Je développe 8 à 10 heures par jour sur des PC avec Windows WorkGroups, et je peux vous assurer que ça plante à tour de bras. Déjà Windows et DOS cohabitent très mal alors qu'ils ont été écrits par la même société. Quant à l'avenir, le Pentium n'est généralement pas plus rapide qu'un 486 haut de gamme, et NT nécessite une configuration qui donne l'impression qu'on se fout un peu du monde. Surtout pour le résultat offert actuellement...

Je terminerais par deux choses qui m'ont beaucoup déçu de votre part. Je suis étonné qu'un tel article soit apparu si tard, bien que ne vous engageant malheureusement pas, et je ne comprends absolument pas pourquoi vos lignes font état de la CD32 qui n'est en aucun cas, et ne devrait pas s'appeler Amiga [Alain Bonnefoy (26)].

Une CD32 n'est pas un Amiga (2)

Salut à toute l'équipe,

J'étais de l'avis de Christopher Potter sur la nouvelle console de jeux, je pense qu'il ne fallait pas l'appeler Amiga. En effet, beaucoup de gens comme moi se battent pour faire de l'Amiga une machine pro et voir des consoles de jeux du même nom ne peut que baisser encore l'image de notre machine.

Avec vos articles je me rends compte que Commodore mise sa vie sur la CD32 (et l'Amiga) et je comprends maintenant le pourquoi du nom de cette console. Néanmoins, le fait de mettre Amiga sur la CD32 ne fera qu'attirer des gens qui sont déjà dévoués à l'Amiga : les jeunes. Il faut que Commodore place sa console comme un produit plus large qu'une simple console de jeux. Vu ses capacités, ce produit en a les moyens, reste le marketing... (surtout pour 2500 FF, il faut que cela soit plus qu'une Super_Mega_CD_Game_32) [Fabrice Simon (86)].


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 11/1993] / [Période suivante : 01/1994]