Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 25 juillet 2014 - 08:44  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Le courrier des lecteurs d'Amiga News - octobre 1995
(Rubrique exploitée par Alain Bourgery et extraite d'Amiga News - octobre 1995)


Depuis mon retour de vacances, je m'entends nettement mieux avec mon Amiga 1200 : en effet, je suis tombé sur un utilitaire qui m'a permis de retrouver le silence de l'Amiga 500 tout en gardant mon gros disque dur 3"1/2 interne ; j'ai nommé HDSleep. Cela permet de couper le moteur du disque dur après un certain temps d'inactivité, et quand on tape du texte, on n'est pas vraiment actif sur ledit dur... Ceci complète donc ma réponse à Laurent Faillie, dans le numéro 78, à propos de ce genre de bruit.

Sur le transfert des fichiers d'un CD via Windows 95, je dois quand même préciser deux détails : il a des problèmes avec certains noms de fichiers mais lui au moins sait ouvrir un répertoire dans lequel se trouvent lesdits fichiers (contrairement à Windows NT actuel).

Dans le même registre, voici un additif au courrier du mois dernier concernant les parasites sur le Microvitec 1438 en affichages "hautes fréquences" : la présence d'un radiateur sur les puces AGA ne résout pas le problème, le changement d'alimentation non plus. Par contre, les problèmes sont plus rares lorsque le disque dur ne tourne pas (moteur coupé) et ils disparaissent pratiquement lorsque l'on n'a pas de blanc pur à l'écran comme suggéré par Frédéric Calendini. Ils apparaissent aussi sur un moniteur VGA autre que le Microvitec, comme nous l'a confirmé M. Martin. J'attends vos suggestions...

CD bis et même ter repetitae...

Cher Amiga News et cher Alain,

C'est la première fois que je vous écris, aussi ne soyez pas trop étonné par la longueur de cette lettre. Bon, je commence par un problème technique. Pendant les difficultés de Commodore, j'en ai profité pour m'acheter une CD32 (600 FF chez Amie) en pensant que ce serait un bon investissement. Mais voilà : d'abord même à Paris c'est le bout du monde pour trouver un CD digne de ce nom. Seuls Amie et Score Games (rue des écoles) en possèdent encore. En lisant votre dernier numéro, on s'aperçoit que ce n'est pas prêt de s'arranger (une nouvelle CDTV, en quelque sorte). Mais jusque-là, rien de grave. Ce qui m'intéressait avec la CD32, ce sont les photos, puisque elle a le mérite d'économiser un scanner. Mais en lisant l'article sur le Communicator, j'en ai déduit que ce n'était pas l'idéal question vitesse. Aussi ai-je pensé brancher directement le CD de la CD32 sur mon 1200. Mais c'est là que le problème commence : impossible de savoir si ce dernier est SCSI ou IDE (voire ATAPI ce qui, si j'ai bien compris, simplifierait le problème).

[...] En janvier, je commence une objection de conscience et je cherche une association qui bosse dans l'audiovisuel et si possible sur Amiga (et sur Paris). Si un de vous ou un de vos lecteurs peut m'aider dans mes recherches, qu'il me contacte. Voilà, merci d'avoir pris le temps de lire ces deux pages et à bientôt. Cédric Menard (75011 Paris), 16(1).43.79.86.49.

AB : Après quelques recherches, on peut aussi trouver des CD pour CD32 dans certaines FNAC et par correspondance, mais il est vrai qu'ils se font rares. Pour ce qui est du standard du lecteur interne de la CD32, ce n'est malheureusement ni l'un, ni l'autre : il s'agit d'un lecteur propriétaire, développé en accord avec le contrôleur intégré et donc uniquement utilisable avec ce contrôleur. Il ne reste plus qu'à transférer par port parallèle (c'est la solution la plus rapide, mais elle nécessite une interface côté CD32 puisqu'elle n'est pas équipée de prises à l'origine... Bonne objection...

Jusqu'où irez-vous ?

Je n'ai pas bien saisi votre remarque "le contrôleur IDE des 600, 1200 et 4000 accepte le standard ATAPI"... Cela signifie-t-il que l'on puisse brancher quatre périphériques ATAPI sur tout 1200 ? Olivier Gras (80 Amiens).

Je me permets d'apporter quelques précisions au communiqué publié dans les petits potins d'Amiga News de juillet-août 1995 à propos des lecteurs de CD à la norme ATAPI. En effet, j'ai réalisé des tests avec le device pour A1200 et la réussite a été complète. Ma configuration est la suivante : Amiga 1200 équipé en grande tour, alimentation 300 watts, ROM 3.1 et le Workbench 3.1, un écran multisynchro 1960, une carte accélératrice A1230 GVP Turbo II à 50 MHz avec coprocesseur arithmétique 68882 et MMU, 8 Mo de mémoire Fast en 60 ns sans cycle machine (NDE : on ne peut mettre que des 60 ns sur les cartes GVP...), deux disques durs à la norme IDE, de 400 Mo et de 860 Mo, une interface SCSI Dataflyer pour 1200, avec un SyQuest de 270 Mo, un lecteur de CD quadruple vitesse Mitsumi distribué par la société Archos, branché sur le port PCMCIA.

J'ai donc branché un lecteur de CD quadruple vitesse Toshiba 520B à la norme ATAPI sur mon port IDE en mode esclave. Mon disque dur de 400 Mo étant en maître, j'ai lancé l'installation des pilotes. Tout s'est fait tout seul grâce à l'installer de Commodore : il suffit de choisir le device ATAPI et tout de suite il vous signale le type de CD (Toshiba, Mitsumi, Acer). Après une minute, on vous invite à redémarrer l'Amiga, le CD est détecté sans problème. Avec des quadruple vitesse, plus d'attente : l'accès au CD est presque instantané. Tous les tests de transfert ou de copie vers le disque dur furent un succès, surtout avec ce lecteur Toshiba prêté par un ami, Monsieur Da Costa, que je remercie. L'émulation de la CD32 fut un succès total. Microcosm (et bien d'autres programmes) marche à merveille. Je tente actuellement de brancher deux disques durs et deux lecteurs de CD sur la même nappe IDE, et d'adapter les lecteurs de disquette haute-densité 1,44 Mo du monde PC pour tous les Amiga afin d'accéder à ce format à moindre coût. J'incite tous les gens qui veulent s'équiper d'un lecteur de CD à faire de même car cela marche à merveille. Si j'arrive à mener à bien lesdites expériences, je vous le ferai savoir, pour que de nouveau vous diffusiez l'information . Il est temps que cesse le silence qui plane autour de l'Amiga et les fausses idées que se font les gens à son propos. L'Amiga est actuellement la machine la plus performante du marché pour faire du multimédia d'avenir. Vive l'Amiga et que la force soit avec nous ! Stéphane Marrec (31 Toulouse).

AB : Et il sait de quoi il parle, le bougre (encore quelqu'un obligé de fréquenter des Pentium à longueur de journée...). Voici la réponse que tout le monde attend : il est possible de brancher quatre lecteurs à la norme IDE ATAPI sur un Amiga Kickstart 3.0 ou plus. Le problème réside surtout dans la nappe qui est un produit assez rare : en effet, les lecteurs sont équipés de prises mâles, les cartes aussi, les câbles normaux sont donc en prises femelles et les prises mâles sont pratiquement introuvables... On m'a suggéré d'utiliser des connecteurs pour raccorder deux prises femelles, c'est une solution envisageable. Je rappelle aussi que le distributeur de l'atapi.device vend des kits tout prêts.

Secoue toi l'Opus

Cher ANews,

Je vous écris pour vous faire part d'un bogue de Directory Opus 5.0 que vous avez signalé dans le test du n°81 de juillet-août dont j'ai été victime également. Un bogue qui risque de poser problème ! Je me suis donc empressé de décortiquer mon environnement et ma modeste configuration (A1200, MBX68030 33 MHz + 68882, 4Mo, disque dur 420 Mo 3"1/2, ROM 3.0, Workbench 3.1). J'ai réinstallé sur une partition à part mon Workbench ainsi qu'Opus 5.0 (j'avais testé auparavant sur mon Workbench en enlevant préalablement toutes les commodités ainsi que les différents programmes tournant en multitâche, rien à faire !). J'ai réorganisé mon Workbench petit à petit comme mon environnement d'origine et c'est à ce moment là que je me suis aperçu d'un bogue ignoble et perfide [...] en laissant le Workbench dans sa langue natale, c'est-à-dire l'anglais, il ne plante plus ! [...] Le programme plante donc à l'ouverture de la requête de copie et de remplacement de fichier : peut-être un problème avec la locale.library ? Philippe Giraud (06 Nice).

AB : En fouillant sur les réseaux, on trouve un correctif qui permet à Directoiy Opus 5.0 de se comporter aussi bien que son petit frère le 4.12. Ce correctif s'appelle DOpus511.lha (attention, il n'est valable que pour un original de Directory Opus 5.0).

Cette leçon vaut bien un formatage

Monsieur,

J'ai acquis dernièrement, pour mon Amiga 500, une extension MTEC AT-500 avec changeur de ROM 1.3/2.04, que j'ai équipée d'une ROM 2.04 et de 2 Mo de méméoire ainsi que d'un disque dur IDE de 340 Mo. Au moment de préparer et formater le disque dur, je me suis rendu compte que le logiciel de préparation de disque dur de Commodore ne reconnaissait pas ce disque dur. En conséquence, il m'est impossible de formater le disque autrement qu'avec le logiciel MTEC fourni. Je suis donc limité à trois partitions et uniquement au format Amiga non-international et non-FFS, ce qui contrarie mes projets car j'avais l'intention de créer une partition MS-DOS pour ses applications spécifiques. Si vous connaissez une astuce pour me sortir d'embarras, je vous serais reconnaissant de bien vouloir me l'indiquer. A propos, vaut-il mieux acquérir, pour l'émulation PC, une carte passerelle ou le logiciel PC-Task ? Jeannot Schwartz (13 Berre l'étang).

AB : La seule explication qui me vienne à l'idée devant votre problème concerne le type d'outils SCSI_DEVICE NAME de l'icône HDToolBox. Par défaut, il indique SCSIDEVICE, or le .device utilisé par votre interface MTEC ne doit pas être le même. Pour le connaître, il vous suffit d'utiliser un programme comme SysInfo (en regardant dans la page "Drives informations") et une fois cette information obtenue, de modifier le type d'outils de votre icône HDToolBox. Dans le cas d'un échec, il est possible de changer le type de système de fichier sur un disque déjà formaté (mais pas de repartitionner, hélas). Pour cela, il suffit d'utiliser le programme (DP) ReOrg 3.11 (ou plus, si une version supérieure est sortie). Attention, ce programme peut aussi échouer, aussi n'oubliez pas de faire une sauvegarde avant de le lancer (mon expérience personnelle m'indique qu'il vaut mieux faire un essai sur une partition vide avant de le lancer sur une pleine...). Quant à la question "émulateur logiciel ou matériel ?". j'avoue qu'elle se pose peu dans le cas d'un A500, pour qui les seules émulations matérielles sont à base de 80286, à mon avis trop faible de nos jours pour valoir l'investissement. De même, l'émulation logicielle (80286) sera probablement trop lente sur votre machine pour être exploitable. La meilleure façon d'avoir un PC est malheureusement encore d'en acheter un... au grand regret de son cochon de porcelaine.

ShapeShifter sur Retina

Bonjour,

Je possède un Amiga 3000 et une Retina Z3. Depuis un mois et demi j'essaie de faire marcher ShapeShifter sur ma Retina avec l'EGS (Retina), mais je n'y arrive toujours pas. Comme j'ai vu dans la revue du mois passé (test ShapeShifter) que vous parliez de ShapeShifter sur Retina avec EGS, pourriez-vous m'expliquer comment régler les options (jusqu'à mainte-nant j'obtiens un écran blanc, pas de plantage, seulement un écran blanc). Jean-Marc Vuissoz (1868 Collombey).

Cyrille Thieullet : Ton problème peut provenir de trois choses :
  • Version de ROM mauvaise.
  • Version de ShapeShifter trop ancienne.
  • Version EGS Retina boguée.
Si tu arrives à faire tourner ShapeShifter sur ECS en noir et blanc, la ROM est OK. Je te conseille fortement, si tu ne l'as pas, de te procurer la dernière version de ShapeShifter (3.0b) qui fonctionne à merveille. Enfin, si le problème vient d'EGS, ne perd pas de temps avec, procure-toi CyberGraphX sur Ramses, ça va au moins trois fois plus vite et l'émulation est bien meilleure qu'EGS.

Deluxe Paint 4.5, la vengeance de l'installation qui tue...

Pour le problème d'installation de Deluxe Paint 4.5, c'est simple. Sur le numéro d'enregistrement, il y a des "O" et des "0". En fait, le programme n'accepte que l'un des deux caractères, comme c'est précisé dans un coin de l'encart d'installation fourni avec Deluxe Paint. Marc Gasnot (44 Nantes).

AB : Effectivement, les numéros d'enregistrement posent souvent des problèmes entre la façon dont ils sont écrits et celle avec laquelle il faut les entrer. Je me souviens aussi d'un programme qui n'a jamais voulu enregistrer son numéro sur ma machine alors qu'il acceptait de le faire sur de nombreuses autres : j'ai dû en arriver à une sauvegarde d'une version installée (avec effacement de cette dernière une fois la sauvegarde transférée, pour rester dans la légalité). C'est peut-être la solution de la dernière chance...


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 09/1995] / [Période suivante : 11/1995]