Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 23 juin 2017 - 14:08  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de ShapeShifter 2
(Article écrit par Cyrille Thieullet et extrait d'Amiga News - juillet 1995)


Depuis le mois d'avril, le monde de l'émulation sur Amiga est en effervescence. Un inconnu jusqu'alors, Christian Bauer, a diffusé un émulateur Mac II multitâche et entièrement logiciel.

Jusqu'à présent, les émulateurs Macintosh avaient tous besoin d'une carte. Selon leurs concepteurs, ces cartes permettent une meilleure émulation. Pour d'autres, elles ne sont que de simples systèmes antipiratage ou autre "dongle". La nouvelle est donc de taille.

D'ailleurs, une polémique lancée par Jim Drew (le concepteur d'Emplant) est tout de suite apparue : ShapeShifter serait en fait une récupération de morceaux entiers de codes d'A-Max, d'Emplant et du système Mac.

Nous employons le conditionnel car depuis trois mois, rien de probant n'est sortie des innombrables échanges sur le réseau. De plus, ShapeShifter propose des fonctionnalités inédites jusqu'alors.

Configuration minimale

ShapeShifter nécessite au moins le système 2.04 et un 68020 pour fonctionner. Une MMU (Memory Management Unit) n'est pas obligatoire. Il est donc utilisable de l'A500 accéléré à l'A4000 en passant par l'A1200. Un disque dur est nécessaire et un lecteur de disquette HD fortement recommandé. Il émule un Macintosh II sans MMU et avec FPU (si présent du côté Amiga).

Graphique

Les modes graphiques de l'Amiga sont utilisés. Pour l'instant, seul le mode noir et blanc offre une grande vitesse et permet un travail productif. Le mode 256 couleurs de l'AGA est lent du fait de la conversion chunky vers bitplane. Comme Emplant, ShapeShifter ouvre son propre écran.

Cependant, à partir de la version 2.0p du logiciel, il est possible de lancer l'émulation directement dans une fenêtre du Workbench. Pour plus de couleurs et de rapidité, une carte graphique est conseillée. ShapeShifter gère EGS, CyberGraphX, Picasso et Merlin. Presque toutes les cartes sont donc utilisables. Pour les possesseurs d'une Retina Zorro II, il faut activer le rafraîchissement continu sur l'écran ShapeShifter, la Retina Zorro III ayant CyberGraphX.

Périphériques

ShapeShifter utilise le device de votre contrôleur disque (IDE, SCSI, Warp...) et permet d'obtenir d'excellentes performances. Une émulation CD300 est possible pour les lecteur de CD SCSI-2. Les autres nécessitent le pilote Macintosh approprié. Le port série Amiga est utilisé pour simuler celui du Macintosh. Il permet l'utilisation d'un modem ou d'une imprimante (avec pilote Macintosh). Enfin, ShapeShifter est optimisé pour 68060.

ROM et système Macintosh

L'émulation a besoin de l'image d'une ROM 512 ko ou 1 Mo version 124.xx de Macintosh (LC, Quadra, PowerBook). Christian Bauer met en garde l'utilisateur contre un emploi frauduleux des ROM Macintosh. Elles sont utilisables uniquement si le Mac d'origine est éteint. Une description complète de la manipulation à suivre est faite dans la documentation au format AmigaGuide.

Au niveau système, ShapeShifter fonctionne avec le 7.01 ou plus. Le 7.1 ou 7.5.x est fortement conseillé aux possesseurs d'un 68040 ou 68060. Si vous n'avez ni lecteur HD ou CD pour réaliser une installation Apple standard, vous pouvez télécharger le système 7.01 (domaine public) sur Ramses. Le fichier pèse 960 ko environ. Une fois décompacté, il peut être utilisé comme disque virtuel par ShapeShifter.

Les périphériques

Les disques au format A-Max ou Emplant sont reconnus. Cependant, l'émulateur ne peut gérer en même temps que deux partitions internes et deux disques virtuels. Les disques SCSI (externes, SyQuest, dérouleur de bande et autres) sont, eux, reconnus sans limitations autre que le nombre maximum de périphériques sur un bus SCSI. La version shareware ne peut utiliser que les disques virtuels.

La mémoire

L'allocation mémoire se fait au lancement de l'application. La gestion dynamique de la mémoire n'est plus possible depuis la version 2.0e du logiciel. Pour permettre cette réservation, un utilitaire (PreparEmul) doit être placé dans la startup-sequence.

Les performances

Les performances atteintes sont excellentes. Les accès disque étant plus rapides que sous Emplant, le système se lance plus vite et le processeur est plus disponible. Avec un Amiga ECS (noir et blanc) les performances graphiques sont supérieures à Emplant. Avec une carte Piccolo SD64, le résultat est inversé. Les fonctions mathématiques sont un peu plus rapides avec Emplant.

La compatibilité

Elle est excellente. Les poids lourds du traitement de texte, tableur et de la PAO (Word, WordPerfect, Excel, Xpress, FrameMaker) tournent parfaitement. Les logiciels de dessin Macdraw Pro, Painter, Photoshop aussi. Seuls les logiciels attaquant le contrôleur SCSI directement en mode 24 bits peuvent ne pas fonctionner.

De même, les logiciels nécessitant la MMU ne peuvent pas s'exécuter (RAMDoubler, mémoire virtuelle...). Le compilateur C et C++ ThinkC fonctionne parfaitement même avec le débogueur. Le compilateur Code Warrior plante lors d'un débogage pas à pas.

Conclusion

Emplant a complètement asphyxié A-Max, se retrouvant ainsi seul sur le marché. Une situation de monopole qui n'est sûrement pas profitable à l'utilisateur final. Avec ShapeShifter il existe une autre alternative aux atouts alléchants :
  • Un prix très faible (50 DM).
  • Une intégration totale au système Amiga (devices, localisation en français, émulation sur Workbench).
  • De très bonnes performances.
  • Une utilisation possible sur toute la gamme Amiga.
  • Des mises à jour gratuites et régulières sur les réseaux.
Jim Drew qui s'endormait sur ses lauriers a dû réagir. Il annonce de nouvelles fonctionnalités pour bientôt : mémoire virtuelle, utilisation des cartes Ethernet Amiga, mode 15 et 24 bits pour CyberGraphX. Le gagnant est de toute façon l'acheteur final. Qui s'en plaindrait...

Pour vous enregistrer vous pouvez envoyer 50 DM à :

Christian Bauer
Langenaustr. 65
56070 Koblenz, Germany

PS : pour les mordus des chiffres et tests en tout genre, nous vous proposerons pour la rentrée un comparatif complet entre A-Max 2.5, A-Max IV, Emplant et ShapeShifter.

Nom : ShapeShifter 2.
Auteur : Christian Bauer.
Genre : émulateur Mac 68k.
Date : 1995.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68020, disque dur, AmigaOS 2.04.
Licence : shareware.
Prix : 50 DM.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]