Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 24 mars 2017 - 07:04  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de novembre/décembre 1988
(Rubrique écrite par divers auteurs - décembre 1988)


- Annonce de l'Amiga 2500

Le 15 novembre, Commodore a annoncé l'arrivée officielle de l'Amiga 2500, une machine à base d'Amiga 2000. Selon le constructeur, cet ordinateur est destiné aux professionnels du graphisme, de la vidéo et de l'animation. L'Amiga 2500 dispose d'une carte processeur A2620/2 qui propose un 68020 à 14,26 MHz, un coprocesseur 68881, un gestionnaire de mémoire MMU 68851 et 2 Mo de mémoire 32 bits (extensible à 4 Mo). Un disque dur de 40 Mo et un contrôleur SCSI sont également installés en standard. Le reste est un "simple" A2000 (lecteur de disquette 3,5", puces spécialisées pour le son et le graphisme, connecteurs série et parallèle, deux connecteurs audio RCA...). Cet A2500 est également prévu avec une carte fille compatible PC permettant de lancer MS-DOS. L'Amiga 2500 sera disponible via les distributeurs agréés pour un prix conseillé de 4699 $.

Ses caractéristiques préliminaires sont :
  • Processeur 68020 de Motorola (32 bits, 14,26 MHz).
  • 1 Mo de mémoire 16 bits, 2 Mo de mémoire 32 bits, extensible à 8 Mo pour un total de 9 Mo.
  • ROM Kickstart 1.3 de 256 ko.
  • Ports : clavier, souris, manette, série RS-232, parallèle Centronics, vidéo RGB ou RGBI, RCA audio droite et gauche, lecteur de disquette externe et vidéo monochrome.
  • Cinq ports Amiga 100 broches (Zorro II) et quatre ports PC (ISA). Un port processeur 86 broches (installé avec la carte A2620/2).
  • Un port vidéo pour encodage interne NTSC/PAL (vidéo composite, genlock...).
  • Clavier détachable de 94 touches avec 10 touches de fonction, pavé numérique séparé, touches curseurs séparées, touche d'aide.
  • Souris optomécanique à deux boutons.
  • Lecteur de disquette 3,5" (880 ko).
  • Disque dur de 40 Mo, temps d'accès 28 ms (préformaté et pré-installé avec le système d'exploitation).
  • Affichage vidéo : 400 lignes à 60 Hz (512 lignes à 50 Hz pour la version internationale, en PAL). 512 ko de mémoire graphique (mémoire Chip), palette de 4096 couleurs, 6 bitplans, 8 sprites par scanline.
  • Modes texte : 80 caractères/25 lignes et 60 caractères/25 lignes. Sélection de différents types et tailles de polices. Sélection des couleurs à l'écran.
  • Modes graphiques : nombreux modes d'écran, de 320x200 à 640x400, plus le suraffichage (overscan).
  • Son : quatre voix indépendantes.
  • Parole : capacité intégrée de lecture de texte (parole en anglais).
  • Dimensions : largeur : 17 3/8", profondeur : 15 3/8", hauteur : 6", poids : 26 lbs (soit largeur : 44,13 cm, profondeur : 39,05 cm, hauteur : 15,24 cm, poids : 11,8 kg).
  • Alimentation de 110 V, 60 Hz, 360 W.

- Quelques nouveautés du World Of Commodore Show 1988

Le salon World Of Commodore Show 1988 s'est tenu le 3 novembre à Philadelphie. Voici quelques-unes des nouveautés que nous avons retenues :
  • Le logiciel MovieSetter, de Gold Disk, sortira prochainement.
  • Même chose pour Professional Draw, logiciel de dessin, toujours de Gold Disk.
  • Brown-Wagh présentait les Zuma Fonts n°4 et Pen Pal, un traitement de texte graphique et couleur.
  • NewTek annonce la sortie imminente de Digi-View Gold : rien de bien neuf si ce n'est un Digi-View recarrossé qui se branchera directement sur les A500 et A2000 sans nécessiter d'adaptateur et qui numérise en deux millions de couleurs.
  • Toujours pas de Video Toaster. Tim Jenisson, vice-président de NewTek, a affirmé que le produit est prêt (empaquetage, logiciel...). Mais certains composants (les mémoires rapides) sont nécessaires pour le bon fonctionnement du Toaster, et ceux-ci sont encore trop chers pour permettre sa sortie en grande série. NewTek aurait déjà enregistré 20 000 commandes pour ce produit. Sortie prévue dans le courant du premier trimestre 1989.
  • Haitex Resources présentait un système de vision stéréoscopique avec des lunettes à obturateur cristaux liquides. Les lunettes sont livrées avec une disquette comprenant un jeu en relief, une démo et un utilitaire qui vous permettra de créer vos images en relief.
  • Publishing Partner Professional de SoftLogik ne nomme à présent PageStream. Il est "presque fini".
  • ReadySoft a montré un émulateur Macintosh Plus sur A500.
  • NewTek pense que Digi-Paint 2 sortira en janvier ou février 1989.
Reportage complet disponible ici.


- Comdex Fall 1988

Le Comdex Fall (automne) est un salon informatique qui s'est tenu du 14 au 18 novembre à Las Vegas. Le stand Commodore était exclusivement consacré à l'Amiga avec des A500, A2000HD et A2500. Quelques sociétés tierces partageaient ce stand. Voici un rapide tour d'horizon de ce salon côté Amiga :
  • Commodore présentait une carte graphique, dont on n'a pas retenu le nom, pouvant afficher, sur un A2000, du 1024x1024 et 256 couleurs parmi une palette de 16 millions.
  • ASDG faisait la promotion de leur appareil de numérisation SpectraScan, qui utilise le scanner couleur JX-450 de Sharp et permet une résolution de 300 DPI. Son prix est de 995 $ avec les câbles, le logiciel et la carte Twin-X. Le scanner est aussi distribué par ASDG et coûte 6995 $.
  • Unix en version "System V Release 3.1", appelé Amix pour l'Amiga, était installé sur un Amiga 2500 (Amiga 2500UX). Le prix et la date de disponibilité n'ont pas été annoncés.
  • Supra a montré un disque dur auto-amorçable pour A2000.
  • Access Technologies a annoncé ACAD Translator, un produit qui permet à l'Amiga d'utiliser les objets d'AutoCAD ou .DXF avec Sculpt-Animate 3D pour la modélisation et l'animation.
  • Octree faisait la démonstration de leurs produits pour la 3D.
  • Soft-Logik Publishing Corporation a annoncé leur nouveau logiciel de PAO, PageStream.
  • Terrific Software, les auteurs du premier jeu en HAM, Pioneer Plague, avait un prospectus annonçant deux nouveaux jeux : Crash Garrett (aventure) et Stir Crazy With Bobo (action). Ces jeux sont réalisés par les Français d'Infogrames et déjà disponibles en France.
  • GfxBase présentait X11, une implémentation XWindow pour Amiga.
  • Sur un stand dirigé par un utilisateur IBM, il y avait une image animée avec une cascade, similaire à celle dans Deluxe Paint. Et un texte défilait en haut de l'image : "Ceci n'est pas un Amiga, c'est un PC...". Les PC font aussi bien que l'Amiga de 1985... mais il n'y a toujours pas le multitâche.
Enfin, Commodore montrait un Amiga 2500 équipé d'une carte avec transputer Inmos T414 fonctionnant à 16 MHz, et en option un transputer plus évolué à 20 MHz. Grâce à son processeur Motorola 68020, l'A2500 (ou n'importe quel Amiga 2000 avec carte 68020 et carte transputer) peut tourner sous Helios, le système d'exploitation utilisé par l'Abaq d'Atari. Mais l'Amiga a l'avantage considérable de pouvoir utiliser les applications transputer et les applications AmigaDOS en même temps, dans des fenêtres. Ni le prix ni la date de disponibilité n'étaient annoncés, mais certains pensent que Commodore ne le commercialisera pas avant les années 1990.


- Amiga 2000HD

Commodore USA annonce l'Amiga 2000HD, un ordinateur "clefs-en-main" avec disque dur déjà préparé pour l'homme d'affaires qui n'a pas le temps pour le formatage, l'installation de logiciels, etc. Prix : 2700 $, disponibilité en novembre ou décembre 1988.


- Changement de stratégie pour l'A2000 chez Commodore

Deux nouvelles intéressantes ont émané du Personal Computer Show de Londres cet automne. D'abord, on a appris que l'Amiga 500 est "en tête des ventes" à Noël. C'est un peu vague comme information, mais cela devrait signifier qu'il dépasse l'Atari ST, ce qui est une bonne nouvelle. D'autre part, l'A2000 est maintenant vendu également dans les paquetages tout-en-un, spécialement dédiés à la CAO ou à la PAO.

Commodore a aussi signalé, lors de l'AmiExpo de Los Angeles (7-9 octobre 1988) un changement de stratégie concernant les annonces : le constructeur n'annoncera à présent que les produits qui seront disponibles dans les 90 prochains jours maximum. Les produits dans ce cas sont la carte passerelle 2286 et la carte processeur 2620.


- A-Max, l'émulateur Mac

A-Max, l'émulateur Macintosh de ReadySoft, sera disponible fin janvier 1989 au prix de 150 $. Les logiciels Microsoft Word 3.0, PageMaker, Excel, Hypercard et MacWrite tournent sans le moindre problème et plus rapidement que sur Mac, selon ReadySoft. Comme avec tous les émulateurs, certains jeux ne passent pas. L'émulateur est une combinaison de matériel et de logiciel. Une petite cartouche ROM s'attache dans la sortie "Disk Drive" de l'Amiga 500, 1000 ou 2000. Cette cartouche accepte les ROM Macintosh 64 ou 128 ko (Mac ou Mac Plus) qui ne sont pas fournies par ReadySoft mais sont disponibles chez d'autres sociétés entre 50 et 200 $.

Le logiciel crée un nouveau format de disquette bien à lui. Les disquettes Macintosh ne sont pas directement lisibles, mais A-Max peut préparer une disquette de transfert sur laquelle il y a 272 ko lisibles par l'Amiga et aussi par le Macintosh. Pour préparer une disquette programme Macintosh pour l'émulateur, il est nécessaire d'utiliser trois disquettes pour transférer les fichiers (ou la même disquette trois fois). Alternativement, le transfert peut se faire entre deux machines par câble entre les sorties RS232. ReadySoft va peut-être ajouter, plus tard, la possibilité d'enficher un lecteur de disquette Macintosh dans l'interface A-Max. Une fois l'Amiga transformé en Mac, on peut choisir un format écran de 640x200 (avec défilement) ou 640x400 entrelacé (pas besoin de défilement). On peut sélectionner la couleur, mais comme le Mac est monochrome, le choix est limite au noir et à une autre couleur seulement !

La commande "Print" dans un programme Mac marchera directement avec les imprimantes matricielles, grâce à un convertisseur Imagewriter/Epson. Mais les fichiers PostScript doivent d'abord être "imprimés" sur disquette et puis envoyés vers l'imprimante laser via le port RS232. Peut-on profiter de plusieurs Mo de mémoire dans l'Amiga ? La réponse est non. Pour le Mac, il faut une mémoire continue d'adresse zéro jusqu'au maximum mémoire, donc il n'y a pas de problème pour les premiers 512 ko. Si vous voulez utiliser jusqu'à 1 Mo il faut couper un cavalier (lien) dans l'A500 ou l'A2000. Le nouveau jeu de composants, attendu pour l'année prochaine, adresse 1 Mo de mémoire d'un seul bloc, et sera utilisable avec cet émulateur Mac.


- Tout va très bien chez Commodore

Tout va bien chez Commodore ! Le fabricant de l'Amiga annonce des bénéfices en progression de 92% pour le premier trimestre de l'année fiscale 1989 (du 1er juillet 1988 au 30 septembre 1988). Sur cette période, les bénéfices s'élèvent à 9,6 millions de dollars contre 5 millions l'année précédente. De même, le chiffre d'affaires atteint 200,2 millions de dollars contre 173,9. Il semble que cette nette progression soit imputable à la demande soutenue en ordinateurs Commodore sur l'ensemble des marchés (Europe, Amérique du Nord et Australie).


- Moniteurs avec résolutions non entrelacées

Un superbe moniteur monochrome pour l'Amiga était en démonstration à Philadelphie lors du World Of Commodore Show. Le Viking I a une résolution de 1008x800 avec quatre niveaux de gris. On peut visionner deux pages de texte ensemble, sans aucun scintillement. Nous avons vu le traitement de texte Excellence! sur cet écran : cela nous a fait rêver. Le prix était tellement élevé que nous n'en avons aucun souvenir... Le fabricant est Moniterm.

Par ailleurs, Commodore a aussi fini par commercialiser son moniteur A2024, qui, rappelons-le, permet des résolutions de 1024x1024 en PAL et 1024x800 en NTSC, en plus des résolutions classiques Amiga. C'est un moniteur monochrome (quatre teintes de gris). Le prix précis est inconnu mais il devrait ne pas coûter moins de 7000 FF.


- Informations sur le Video Toaster

J'ai vu une démo complète du Toaster de NewTek qui est au point mais pas construit à cause de la rareté d'un des composants. Cette bestiole réalise des effets comparables à ceux du Zeno d'Abekas ou X-Calibre (20 briques chacun) c'est-à-dire Zoom (In et Out), 1/4 d'image, 1/16 d'image, retournement X et Y, "spin", "tumble" (trajectoires de l'image dans le cadre), "splits" multiples, gel d'image, pixelisation. "push", "recover" et un pseudo-"fish-eye" sur un canal. Il s'agit bien sûr d'images vidéo et non de signal numérisé. Le résultat est équivalent aux trucages FR3 régionaux (pas de rotation par rapport à un point, pas de mise en perspective comme avec l'ADO). Le prix de cet engin est dérisoire par rapport à ce qu'il sait faire, j'en veux un.


- Demo Reel de NewTek

NewTek, toujours eux, présentaient, lors du salon World Of Commodore 1988, leur Demo Reel 2 : près d'une minute de vidéo sur deux disquettes. Des séquences de Star Wars, Back To The Future et Star Trek.


- Le boum Amiga en France ?

Le berceau de notre merveilleuse machine n'est pas l'Allemagne comme certains pourraient le penser mais les États-Unis. Là-bas, notre machine se retrouve partout : dans les téléfilms, les écoles, les usines, les documentaires et même dans les publicités. Il en est de même pour le Canada qui se rapproche encore plus des États-Unis. Dans ce pays dont on parle peu, Commodore est très implanté et l'Amiga est maintenant la référence informatique de l'enseignement canadien. Dans ces foyers de développement pour Commodore, l'Amiga n'apparaît pas comme un concurrent féroce. Commodore s'attaque en fait à l'IBM PS/2 et aux nouveaux Mac et fait un gros effort au niveau de la publicité. Ainsi, il est très fréquent de voir des spots à la télé. L'Amiga ne s'est fort heureusement pas limité à ces frontières et on le retrouve en Europe, en Australie et même au Maroc.

En Angleterre, la baisse des prix a entraîné l'augmentation rapide du parc Amiga. Les développeurs sont nombreux et des logiciels comme Bionic Commando ou 1943 sont des merveilles. Aux Pays-Bas, Danemark, Italie, Autriche et Belgique les amigaïstes sont en grand nombre. Par contre, il n'y a quasiment aucun développeur de jeux ou d'utilitaires. En Suisse, l'Amiga suit une bonne progression et Linel nous promet beaucoup de choses fort intéressantes. Enfin, l'Allemagne apparaît comme la mère patrie de notre machine. Le parc est impressionnant et tous les C64istes ne pensent qu'à courir chez leur revendeur. Les développeurs sont assez nombreux et la presse allemande est bien garnie.

En France, les revendeurs restent assez méfiants sur l'avenir de l'Amiga mais comme le disait une personne haut placée de chez ERE : "l'Amiga est devenu la machine de référence". Le parc n'en est pas à moins de 30 000, mais ce chiffre devrait sérieusement augmenter avec les fêtes de fin d'année. Les développeurs sont de plus en plus nombreux et la France est maintenant un des premiers producteurs et exportateurs de ludiciels. Question matériel, ça boude un peu même si Tecsoft fait de grands efforts. Mais la grande nouvelle pour 1989 devrait être la construction d'une usine Commodore dans l'ouest de la France. Cette implantation devrait amener l'Amiga à être rapidement "the number one" ! Cette décision qu'il faut prendre encore au conditionnel a été prise par Commodore International pour alléger la trop forte implantation de Commodore en Allemagne et permettre un plus fort développement de notre Machine.


- 3D Video Effects

3D Video Effects va arriver en France et en PAL. Idéal pour le titrage via un genlock, il permet d'appliquer toutes les rotations et trajectoires possibles à vos titres et logos, la méthode utilisée est la même que pour une image 3D normale : modélisation sur un programme de dessin en haute résolution 8 couleurs, rendu sauvegardé et réexécution à vitesse variable. Le dossier presse dit qu'on peut faire entrer de 6 à 20 secondes d'animation dans 1 Mo et de 25 à 60 secondes dans 2,5 Mo. La réexécution est très fluide et ultra rapide.


- Transport Controller

MicroIllusions fignole sa gamme de produits orientés images en proposant le "Transport Controller". Il s'agit d'un tout petit logiciel chargé de piloter une interface image-image genre Lyon Lamb pour des transferts vidéo sur 3/4 de pouce des images calculées par Photon Video, Render 3D, VideoScape, etc. Ce petit programme coûte la bagatelle de 2000 FF environ. A titre indicatif, l'interface Lyon Lamb coûte 15000 FF environ.


- Produits Aegis

Modeler 3D et Draw 2000 de Aegis sont disponibles. Ces deux logiciels ne sont pas protégés. Michelle Metherian, cofondateur et vice-président de Aegis Creative Services, estime que pour des applications sérieuses, la meilleure protection consiste à offrir aux utilisateurs un manuel bien réalisé qui permet d'exploiter au maximum les possibilités du produit. Michelle Metherian informe aussi que pour la fin de l'année le catalogue Aegis pour Amiga offrira un choix d'environ une vingtaine de titres.


- The Foxy Virus

Si vous avez suivi la télé et les journaux, vous serez sûrement au courant du virus qu'un informaticien américain a introduit dans le réseau Arpanet qui fait partie du réseau Internet (ces deux réseaux sont utilisés par le département de la défense américain ainsi que par plusieurs laboratoires de recherche civils et militaires). A partir de là, ce virus a contaminé plus de 6000 ordinateurs.

Une curiosité que les moyens d'information n'ont pas mis en valeur c'est que ce virus, une fois installé dans l'ordinateur, a commencé à reproduire ad infinitum et de plus en plus vite, la phrase suivante : "The quick brown fox jumped over the lazy dogs". Tout le monde ne sait pas forcément que cette phrase est bien connue aux États-Unis surtout par les secrétaires dactylos. Il s'agit en effet d'un exercice choisi pour tester en même temps "les doigts d'une secrétaire" et "le clavier de sa machine" car c'est la phrase la plus courte, avec un sens accompli, qui contient toutes les lettres de l'alphabet. Cette même phrase représente aussi un défi pour les informaticiens qui, depuis plusieurs années, se demandent s'il est possible de trouver une phrase plus courte, qui contienne, elle aussi, toutes les lettres et, si possible, sans répétitions. Il paraît que même les ordinateurs les plus performants ont échoué.


- Avant-première en 3D

Développé par la société française Volumm, Imagine 4D est un programme d'animation 3D sur Amiga tirant parti du mode HAM de la machine. A l'occasion du dernier Forum Des Arts de l'Univers Scientifique et Technique (FAUST) qui s'est déroulé du 19 au 24 octobre 1988 à Toulouse, Imagine 4D a reçu le FAUST de Bronze. Cette récompense est d'autant plus méritée que ce programme était présenté en avant-première à FAUST et que Volumm était la seule société à présenter des réalisations sur micro-ordinateurs. Ce produit sera disponible en France début 1989 à un prix inférieur à 1000 FF.


- Nouveautés d'Ubi Soft

La société de création logicielle Ubi Soft va sortir plusieurs jeux ces prochains mois sur Amiga. Après Iron Lord, cette société française nous annonce de bien belles productions. Puffy's Saga arrive courant décembre. Vous êtes "aux commandes" d'un homme et d'une femme perdus dans un immense labyrinthe. Vous allez affronter des dragons féroces et très bien animés... Ce jeu d'arcade est très bien réalisé et les défilements d'écran sont pas mal. BAT suit de près, c'est une aventure au XXIIe siècle. Le scénario est bien mené et là encore le château d'Ubi a été une bonne source d'inspiration pour les programmeurs.

Dracula (j'aime ce nom) est comme le nom l'indique, une aventure de vampires. Les graphismes sont beaux et le rouge reste la couleur dominante... Les bruitages et la musique sont, quant à eux, très bien composés. Skateball est une simulation sportive de hockey et de football américain, le tout se déroulant sur la glace. Vous avez en fait plusieurs épreuves complètement folles. Le jeu est génial et à acheter absolument !

Enfin, Final Command et Fer & Flamme arrivent. Ce dernier est un jeu d'aventure déjà célèbre sur Amstrad CPC. Vous vous dirigez à l'aide de la souris et communiquez par l'intermédiaire du clavier. Le registre syntaxique important de ce jeu en fait tout son intérêt.


- Nouveautés d'Infogrames/Exxos

La version française de l'Arche Du Capitaine Blood est maintenant disponible. Il n'y a pas de grandes différences avec la version ST si ce n'est au niveau des bruitages et voix numérisées qui sont très fréquents. Ce jeu marque la fin des développements primaires de jeux sur Amiga de la part d'ERE informatique (Infogrames).

Alors que promet Exxos ? Et bien tout d'abord, Teenage Queen. Il s'agit d'un strip poker d'une conception toute nouvelle. Le jeu est destiné aux ados dont je fais partie et présente des dessins (ça change des numérisations) d'une haute qualité. Il est bon de noter la bonne musique qui rythme le jeu et le fait que, tout comme Billard Simulator, ce jeu est développé d'abord sur Amiga. Sa sortie, prévue pour le 15 du mois de décembre, précédera de peu celle de Purple Saturn Day qui sera un jeu d'arcade pure race. En fait, il s'agit de quatre épreuves : le ring pursuit, qui est une fantastique course dans les anneaux de Saturne, le brain bowler, où on peut voir une boule d'énergie rebondir sur le mur cerveau, le time jump, qui vous propulsera dans le temps grâce à sa catapulte géante, et enfin le tronic-soaper, qui est une chasse à l'énergie en voiture tronique qui tourne à quatre vingt dix degrés. L'animation très fluide fait de ce jeu une bête à tuer.

La version américaine du merveilleux Billard sortira début 1989. Ça promet ! Toujours pour 1989, Macadam Ramper arrive sur Amiga. Notre version n'aura rien à voir avec celle des autres machines. Quand on voit ce qui avait été fait sur un PC, on peut s'attendre à du fantastique mais j'ai peine à croire que ça va arriver aux chevilles magnétiques du beau Mega Pinball.

L'adaptation de Tintin Sur La Lune arrive avec des graphismes splendides. Le son n'est pas mauvais d'ailleurs... Vous suivrez les péripéties interplanétaires de ce personnage si célèbre. L'adaptation des autres BD suivra plus tard. Ensuite, c'est le tour de Wanted, prévu pour début janvier 1989. Vous jouez le rôle d'un chasseur de primes devant capturer les quatre plus grands bandits de tout l'ouest. Les graphismes sont passables et l'animation très correcte. Cette petite balade dans les villes fantômes vous réservera j'en suis sûr quelques bonnes heures de plaisir devant votre micro.

Place maintenant à Stuntman. Vous êtes aux commandes d'une Porsche amphibie équipée d'un canon laser super puissant. Ce cascadeur vous fera bondir de votre siège pour heurter votre moniteur de plein fouet. Ce jeu est super animé et les passages dans l'eau sont d'une super originalité. La Quête De L'Oiseau Du Temps arrive lui pour mars/avril. Ce jeu de rôle tiré de l'oeuvre de Loisel va sûrement être un grand succès. Des graphismes comme ceux-là sont encore trop rares et l'animation des scènes souvent brumeuses ou nocturnes sont très présentes. Le jeu est rythmé par une petite musique bien agréable rompue par les bruitages.

Infogrames s'étend maintenant à la vidéo et profite de Noël pour sortir la Bible en dessin animé. Même si je préfère un bon film d'action, il est bon de noter la qualité de ce produit issu d'une association avec Hanna-Barbera.


- Nouveautés d'Ocean France

Cette nouvelle équipe composée pour l'instant de sept salariés termine Operation Wolf. Ils travaillent aussi sur WEC Le Mans. Ce jeu pourrait en fait très bien s'appeler "Out Run Mega Plus". En effet, c'est exactement le même style mais avec une animation, des bruitages, des dessins et des voitures nettement mieux. Il s'agit d'une simulation à acheter absolument pour compléter sa collection de tubes. Enfin, Ocean a sorti Dragon Ninja. C'est le jeu de bar ni plus ni moins. L'animation est deux fois plus rapide que sur ST. C'est le genre de jeu qu'il faut avoir où alors se suicider.


- Jeux en vrac et à venir

Voici quelques titres en préparation pour les prochains mois :
  • 944 Turbo Cup, jeu de course de Loriciels.
  • Afterburner : ce jeu de tir de Sega est terminé et vivement attendu.
  • Astaroth, un jeu d'arcade/aventure édité par Hewson.
  • Baal est un jeu de stratégie/action publié par Psygnosis en mai 1989.
  • Chrono Quest (alias Explora en France), jeu d'aventure de chez Psygnosis.
  • Cosmic Pirate, un jeu d'action de Palace Software.
  • Crazy Cars 2, jeu de course de Titus attendu pour janvier 1989.
  • Denaris (ex-Katakis), shoot'em up qui arrivera en janvier 1989.
  • Double Dragon : jeu de combat de chez Melbourne House.
  • Emmanuelle : jeu d'aventure érotique de chez Tomahawk.
  • European Space Shuttle, un jeu de simulation de vol de navette spatiale, sera également édité par Coktel Vision début 1989.
  • Explora 2, jeu d'aventure édité par Infomédia. Version Atari ST prévue pour début janvier 1989. Une adaptation sur Amiga est prévue après.
  • Galactic Conqueror : shoot'em up de chez Titus. 44,95 $.
  • Grand Monter Siam, une sorte d'olympiade pour monstres, sera bientôt disponible sur ST, Amiga, PC et C64. Publié par Rainbow Arts.
  • Iron Tracker est un jeu de course de chez Microïds.
  • James Bond 007 : jeu de chez Elite.
  • Joe Blade : jeu de plates-formes/action édité par Players. 29,95 $.
  • Kalashnikov, de Hewson, est un shoot-them-up multidirectionnel prévu pour janvier 1989.
  • La Légende De Djel, un jeu d'aventure avec animations, édité par Cocktel Vision.
  • Le Livre De La Jungle, jeu d'action/aventure de chez Coktel Vision, pour janvier 1989.
  • Mickey Mouse : jeu d'arcade/aventure de Gremlin.
  • Myriad prévoit un simulateur très performant d'une originalité exceptionnelle. Le jeu devrait faire appel à des routines empruntées à l'intelligence artificielle qui rendront ce jeu encore plus réaliste.
  • Outrun, jeu de course publié par US Gold, est disponible.
  • Pac-Mania, le jeu de labyrinthe de Grandslam, est disponible.
  • Rallye Dakar, une simulation de conduite sur sable, publiée par Coktel Vision.
  • Rockstar, jeu d'aventure et de stratégie, publié par Infomédia.
  • Savage, un jeu d'arcade déjà disponible sur CPC arrive sur Amiga.
  • Spherical, un jeu d'action/stratégie, édité par Rainbow Arts.
  • Xor, un jeu d'arcade de Logotron.

- Music-X en préparation

Scoop pour le journal anglais Your Amiga. Leur reporter est allé à Southampton voir l'équipe de Mediagenic qui travaille sur les dernières étapes de Music-X, un séquenceur et "station de travail MIDI" créé spécialement pour l'Amiga.

Quelques détails : enregistrement et lecture de 25 000 événements MIDI sur 250 pistes (quatre fois plus que la concurrence) ; possibilité d'utiliser les sons internes de l'Amiga (format IFF, Sonix, Music-X) ; SMPTE timeclock incorporé ; plusieurs façons de synchroniser (interne, horloge MIDI d'une batterie électronique, tout système de verrouillage vidéo, ou une unité codeur-temps MIDI) ; éditeur d'événement ; éditeur de mesure ; contrôle logique de plusieurs MIDI In, Out, Thru ("patchbay" 16x16) ; fonction "keymap" qui permet aux différentes parties de votre clavier d'envoyer des messages MIDI différents ; moniteur MIDI incorporé ; fonction bibliothèque qui permet d'enregistrer les données "système" de vos batteries, synthétiseurs, etc. ; multitâche avec Workbench...

La conclusion de notre confrère : "Si le KCS de Dr T était la Rolls des séquenceurs sur Amiga, on peut dire que Music-X est sûrement la Porsche 959". Prix : environ 2200 FF [Mediagenic, 23 Pond St, Hampstead, London NW3 2PN, tél : 1-431-1101].


- Disque pas fiable ?

Oh la la, ça fait peur... Dans le manuel en français de Quarterback, programme de sauvegarde de disques durs, on lit : "...nous n'avons, à ce jour, connu un seul disque dur qui n'ait pas un jour rendu l'âme ou eu des faiblesses et toutes les informations conservées perdues". Et ça continue : "Les mots peuvent difficilement traduire ce sentiment horrifié que vous pouvez avoir, ou déjà avoir eu, lorsque vous voyez à l'écran : "DH0: has a read/write error" ou "Error validating drive DH0:""

Quarterback vient d'être traduit (documentation seulement) en français par MAD, 82 Avenue du Général Leclerc, 92100 Boulogne (Tél : 48.78.11.65). Nous avons demandé à Philippe de MAD s'il n'avait pas exagéré les choses. Sa réponse : "Il n'existe aucun disque dur qui n'aura pas un jour ou l'autre une erreur de lecture/écriture ou similaire. Les causes sont variées. Cela peut être une fausse manipulation, un virus, ou un autre problème. Mais c'est vrai pour tous les ordinateurs, et Amiga n'est pas pire que les autres."

Chez A-News, nous connaissons un disque dur qui n'a jamais perdu ses données jusque-là, mais cela ne fait que deux semaines qu'on l'a. Dans le manuel de notre carte GVP Impact, on trouve des avertissements presque aussi alarmants : "Ne jamais éteindre ou réinitialiser votre Amiga juste après l'utilisation du disque dur. Il faut attendre au moins 15 secondes après la fin d'activité de la dernière commande. Ceci parce que l'AmigaDOS pouvait encore être en train de mettre à jour des structures données critiques sur le disque dur depuis ses propres tampons mémoire internes, même si toute activité semble terminée."

"Pour la même raison, on ne doit jamais éjecter une disquette 3,5" de son lecteur avant que le témoin soit éteint. Si l'on ne tient pas compte de cet avertissement, toutes données et fichiers sur le disque dur peuvent être perdus. Dans certains cas, il sera nécessaire de reformater et réinitialiser le disque dur. Ceci est un problème inhérent au système multitâche de l'AmigaDOS et n'est pas la faute du contrôleur SCSI Impact."

Décidément... On se demande combien de jours ça va marcher...


- Copie de sauvegarde

Encore au sujet des sauvegardes, The Disc Company, éditeur de KindWords, a annoncé au Commodore Show de Londres son Superback, utilitaire de sauvegarde rapide. Performance déclarée : 20 Mo sauvegardés en 20 minutes. Prix : 52,95 £.

Aux États-Unis, EZ-Soft présente EZ-Backup, un programme qui prétend réduire le nombre de disquettes nécessaires pour les sauvegardes de disque dur. Une seule sauvegarde intégrale est nécessaire, et le même jeu de disquettes est utilisé pour chaque "mise à jour" ultérieure. L'espace sur les disquettes est géré en enlevant les anciens fichiers d'archives et en permettant la sauvegarde d'entre 0 et 255 version(s) de chaque fichier. Les fichiers sont sauvegardés en format AmigaDOS. Prix : 50 $ [EZ-Soft, 21125 Chatsworth St, Chatsworth, CA 91311, Tél : 818-341-8681].


- HiSoft Basic

HiSoft déclare que son HiSoft Basic est plus rapide que tous les autres BASIC sur Amiga. C'est nouveau, ça vient de sortir, mais nous ne l'avons pas encore vu.


- Création de polices

Les utilisateurs de Professional Page peuvent obtenir de Gold Disk, du Canada, un utilitaire pour la création de polices métriques permettant l'utilisation des polices bitmap de l'Amiga avec les imprimantes à langage PostScript. Le programme peut aussi améliorer les sorties de Professional Page sur imprimante matricielle.


- Jeu en HAM

Pioneer Plague est un jeu d'action/shoot'em up conçu par Terrific Software. Il a la particularité d'afficher des graphismes en mode HAM. C'est donc le premier jeu Amiga avec 4096 couleurs !


- Fonts, disquette et répertoire

Au sujet des polices, selon le manuel livré avec les dernières disquettes de Zuma Fonts, il ne faut pas créer des disquettes avec le nom "Fonts" étant donné que l'AmigaDOS réserve le nom "Fonts" pour l'assignation "Fonts:". Selon Zuma Group, vous recevrez la visite de M. Gourou si l'Amiga découvre une disquette nommée "Fonts" dans un de ses lecteurs. Et pourtant... dans un article dans la "Newsletter" de l'Independent Commodore Products Users Group (ICPUG), Lion Kuntz explique que l'on peut profiter du fait que l'AmigaDOS donne une priorité plus élevée aux disquettes qu'aux répertoires. En plus, il assigne les disquettes automatiquement, une disquette "Fonts" devenant "Fonts:". Dès que la disquette est insérée, elle devient le répertoire de base pour "Fonts" le temps qu'elle reste dans le lecteur. Quand on l'enlève, l'assignation précédente pour "Fonts" redevient active. On peut insérer et enlever des disquettes contenant différentes collections de polices en "trichant" ainsi. Mais attention ! Si jamais l'Amiga trouve deux disquettes nommées "Fonts" dans deux lecteurs, il ira voir le Gourou pour demander son avis...

Insérez votre disquette "Fonts" avant que votre programme cherche ses polices. Le Notepad recherche ses polices avant d'ouvrir son écran. Deluxe Paint charge ses polices quand "Load Fonts Dir" est choisi. Dans la plupart des programmes il n'est pas possible de changer de jeux de polices, mais dans Deluxe Paint II il y a une ruse... Chaque fois qu'on change les bitplanes ou résolution le programme vide ses tampons mémoire, dont la "custom brush", les "undo" (défaire), le deuxième écran et les polices ! Il suffit de cliquer sur "OK" (sans rien changer) dans la boîte-requête pour vider ces tampons mémoire et pouvoir charger d'autres polices (mais n'oubliez pas de sauvegarder votre brosse auparavant si vous en avez besoin).


- Janus International

Janus International, une nouvelle entreprise spécialisée dans la vente par correspondance des produits Commodore, a ouvert ses portes à Eaubonne, Val d'Oise. Parmi les produits disponibles : A500 et A2000, plus de 400 logiciels pour Amiga, tablettes à numériser A3 Hengstler et Easyl, et traceur à rouleur A3 Hengstler. Le siège social de Janus International se trouve actuellement dans des locaux provisoires, 9 rue Louis Fiévet, 95600 Eaubonne, Tél : 39.59.55.48. Elle devrait dans les mois à venir s'installer dans de nouveaux locaux.


- X-Cad en VF

Le programme de dessin assisté par ordinateur (DAO) X-Cad Design de Taurus est disponible avec documentation en français au prix de 4895 FF chez Computer Concept. Les versions francisées de ComicSetter et Page Flipper + FX seront disponibles à la même adresse courant janvier.


- Kickstart Guide 2

Pour ceux qui lisent l'anglais, Ariadne Software Ltd va bientôt sortir Kickstart Guide To The Amiga n°2. Pour quand une traduction en français de cette explication très claire du système Amiga ? [Ariadne, 273 Kensal Rd London W10, Tél : 01-960-0203].


- Mac-2-DOS

L'émulateur Macintosh pour Amiga de ReadySoft ne lit pas directement des disquettes Macintosh. Mais Central Coast Software prépare Mac-2-DOS, un utilitaire qui lit, écrit et formate des disquettes Mac simple face (Flat File Format) ou double-face (Hierarchical File Format). Avec Mac-2-DOS vous pouvez importer des images graphiques Macintosh pour affichage sur Amiga (grâce aux utilitaires de transfert de Macpaint et d'autres programmes), ou écrire votre document ASCII en langage PostScript sur une disquette Mac pour traitement par photocomposeuse. etc. Malheureusement, Mac-2-DOS exige un lecteur externe Macintosh. Il ne peut pas travailler directement sur le lecteur Amiga. Son prix avec câble adaptateur et lecteur est de 295 $. Prix avec câble mais sans lecteur 89,95 $. Disponibilité : bientôt [Central Coast Software, 268 Bowie Drive, Los Osos, California 93402, Tél : 805-528-4906].


- Prix de la carte A2620

Selon New Computer Express, la carte accélératrice Motorola 68020 de Commodore (l'A2620) pour A2000 sera vendue au prix d'environ 15 000 FF.


- Lecteur de disquette

Un lecteur double densité NEC 525 qui reconnaît automatiquement l'AmigaDOS est vendu par SCAP au prix de 1550 FF. Le lecteur comporte un interrupteur permettant de le déconnecter sans débrancher le câble.


- Flashback, sauvegarde de données sur cassette vidéo

Encore une idée pour l'archivage des disques durs : ReadySoft prépare Flashback, une combinaison de matériel et logiciel qui sait transférer vos données sur une cassette vidéo standard VHS ou Beta en utilisant un magnétoscope ordinaire. Flashback relie les sorties vidéo et RS232 de votre Amiga à votre magnétoscope. Jusqu'à 100 Mo de données peuvent être transformés en images vidéo et enregistrés sur une cassette. Pour récupérer vos données il suffit de mettre votre magnétoscope sur "lecture" et Flashback remet les données sur votre disque dur (ou disquette). Date de disponibilité : février 1989. Prix prévu : 100 $ [ReadySoft, PO Box 1222, Lewiston NY 14092, États-Unis, Tél : 416-731-4175].


- Processor Accelerator

Qu'est-ce qui se vend comme des petits pains aux États-Unis ? Le "Processor Accelerator" de Creative Microsystems Inc., une petite carte accélératrice en trois versions pour Amiga 1000, 500 et 2000. La carte s'installe à la place du processeur 68000 dans l'Amiga. Elle est équipée d'une version du 68000 qui tourne deux fois plus vite (14,34 MHz), et il y a un emplacement pour un coprocesseur arithmétique 68881 (en option). Ce dernier sera reconnu seulement avec les bibliothèques mathématiques de la version 1.3 de l'AmigaDOS. La plupart des logiciels existants fonctionnent avec la carte, mais dans le cas contraire la vitesse est commutable au 7,16 MHz d'origine par logiciel. Prix : 200 $. CMI fournit les chiffres de performances suivantes :

(A = Amiga à 7,16 MHz, B = 14,3 MHz, C = 14,3 MHz avec 68881 à 16 MHz)

A B C
Whetstone (seconde) 403,52 346,98 110,82
K Whtsns/sec 24,8 28,8 90
Savage 25000 Iter 23658 20090 896
Float 10000 45,34 35,72 17,44


- Lattice C et autres

Pour les heureux possesseurs du Lattice C, cette vieille maison annonce la version 5.0 de son compilateur en mise à jour pour 75 $ (un peu moins de 450 FF). Cette dernière version comprendrait, d'après le dépliant, un débogueur, makefile, des utilitaires Unix et surtout, un optimiseur de code permettant de gagner jusqu'à 40% en vitesse ou 40% en code, de toute façon le programme pédalera plus vite.

Il semblerait que le Manx soit dépassé, tout au moins dans sa version actuelle (3.6). Nous attendons avec impatience la suite de cette guerre sans fin entre Lattice et Manx, ce qui ne devrait pas tarder car chaque fois que Lattice améliore son compilateur, Manx produit une version encore plus évoluée et plus performante. A noter que si vous achetez maintenant le Lattice C, vous aurez droit aux mises à jour.


- Borne d'arcade de Loriciels

L'éditeur français Loriciels, situé Rueil, prépare des bornes d'arcade à base d'Amiga 500. Les consoles seront produites par la société Néo et auront comme logiciels les jeux de Loriciels, notamment Space Racer et 944 Turbo Cup au début. Le prix de ces bornes ne serait que de 12 000 FF, contre 250 000 à 300 000 FF pour une borne classique. Loriciels espère en écouler 8000 durant la première année. Voir notre article spécial à ce sujet.


- Antivirus matériel

Memory And Storage Technology, société originaire d'Australie, a présenté le Whomper Plus, une sorte d'antivirus matériel. Il s'agit d'une petite carte, qui s'enfiche sur le lecteur de disquette, et dispose de LED pour vous informer si la disquette est protégée ou si des données sont en train d'être écrites dessus. Le Whomper Plus ne détecte pas les virus mais fait office de prévention, empêchant l'écriture sur le bloc d'amorce. Il peut protéger un lecteur sur A500/A1000 et deux sur A2000.


- Prototypage

NES a conçu une carte utile pour concevoir des prototypes matériels. Son nom est AM-200A et s'insère dans un A2000 et propose des connecteurs Zorro II et AT. Prix : 49,95 $. Une carte similaire a été fabriquée par Interactive Video Systems : l'A2000 Auto-Config Proto Card. Elle coûte 59,95 $ sans les circuits Auto-Config et 139,95 $ avec.


- Qualité diffusion TV

Une solution d'encodeur/genlock vidéo est proposée par Magni Systems, de l'Oregon, États-Unis. Son appareil vidéo se décline en deux variantes, le 4004 (NTSC) et le 4005 (PAL), qui sont elles-mêmes composées de deux cartes (l'interface vidéo et la carte encodeur). Le fabricant annonce une qualité vidéo "Broadcast" (diffusion TV). Prix : 1695 $ pour le 4004 et 1865 $ pour le 4005. Une boîte de contrôle, optionnelle, est vendue 300 $.


- Carte mémoire RC4

Avec la RC4 RAMcard, vous pouvez monter votre A500 ou A2000 jusqu'à 4 Mo de mémoire. C'est une carte 100 broches, placée dans un boîtier externe alimenté pour la version A500 (RC4-AD), qui accepte les puces mémoire DIP de 1 Mo configurées en 4x256 ko, et aussi les DRAM DIP de 1 Mo, pour un maximum de 4 Mo. Prix : 225 $ (sans puces mémoire), 325 $ (carte + boîtier) [Digitronics].


- Disque plus sûr

La société canadienne Comspec Communications a mis au point un système pour rendre le disque dur plus sûr. Généralement, en cas d'erreur sur une partition, on se devait de reformater cette dernière. Mais avec le SSD Hard Drive System, pour A500, c'est fini. Le pilote interne du contrôleur remplace automatiquement les blocs corrompus par des blocs sains, réservés à cet effet. Le SSD Hard Drive System comprend un contrôleur SCSI, avec possibilité d'amorce automatique, et un châssis pour deux périphériques SCSI. Prix non communiqué.


- Kickstart plus rapide

Avec FastPac, Computer System Associates (CSA) promet d'exécuter plus rapidement la plupart des logiciels Amiga. L'astuce réside dans l'intégration de la dernière version (1.3) du système d'exploitation Amiga (seulement le Kickstart ?) dans une EPROM rapide sur sa carte mémoire/accélératrice CSA 14 MHz. La technologie FastPac est disponible dans différentes configurations : de 295 $ pour ceux qui ont déjà une carte CSA, jusqu'à 2495 $ pour un système comprenant une carte processeur et une carte mémoire.

Par ailleurs, le même constructeur propose le DragStrip, un adaptateur sur port Zorro II, permettant d'utiliser de la mémoire 16 bits (au lieu de la très chère mémoire 32 bits) sur ses cartes processeur. Prix : 795 $. Le DragStrip contient le Kickstart 1.2 en ROM.


- Minimegs

Minimegs est une carte mémoire pour A500. Elle peut embarquer jusqu'à 2 Mo et n'a pas de cycles d'attente. Elle est fabriquée en technologie CMOS et devrait arriver sur le marché très prochainement. Prix : 199 $ (non peuplée). Une version pour A2000, nommée Minimegs 2000, est aussi prévue. Elle s'enfiche sur le port processeur 86 broches de la machine. Prix : 179 $ (non peuplée) [Memory and Storage Technology].


- Tiny Tiger

Ce "petit tigre" est en fait un boîtier renfermant un contrôleur/adaptateur SCSI et un disque dur SCSI. Il s'attache à votre Amiga avec un câble sur le port parallèle. A l'arrière du boîtier se trouve un port SCSI 25 broches pour brancher des périphériques SCSI supplémentaires. Une alimentation externe est fournie. Prix : 249 $ seul, ou 699 $ avec un disque dur de 20 Mo [Memory and Storage Technology].

MAST propose aussi d'autres matériels :
  • Le X-1000, un autre contrôleur SCSI. Celui-ci se branche sur le bus de l'A1000 et gère le DMA. Son prix est de 349 $.
  • Kick Booter, un matériel qui permet de démarrer depuis divers périphériques externes (disques durs, RAM Disk, périphériques sur port parallèle, etc.) et même depuis un périphérique externe branché sur un autre Amiga (grâce à une connexion série). Le Kick Booter s'enfiche sur le port 68000 et ajoute en plus un coprocesseur arithmétique. Prix : 169 $.
  • Lightning Five, un contrôleur SCSI avec capacité mémoire (4 Mo maximum). Il promet des transferts de données très rapides, de l'ordre de 4 Mo/s. Prix : 395 $ sans la mémoire.

- Publicités Amiga "Fast-Forward"

Commodore a lancé une campagne de publicité que l'on peut voir notamment sur les chaînes de TV américaines MTV et VH-1. Il y a au moins trois spots différents. Tous se terminent par une invitation à appeler un numéro gratuit de téléphone pour en savoir plus sur une offre spéciale. Celle-ci propose un enregistreur vidéo gratuit pour l'achat d'un Amiga "Fast-Forward". Les systèmes "Fast-Forward" se composent d'un Amiga 500, d'un écran 1084S et d'un lot logiciel de 400 $ environ (Money Mentor, Textcraft Plus, Graphics Studio, Marble Madness et TV-Text). L'enregistreur vidéo dispose de têtes HQ et d'une télécommande. Le prix total varie selon les revendeurs autour des 1495 $.


- Sculpt Animate 4D

Byte by Byte a annoncé la disponibilité de Sculpt Animate 4D, la dernière version en date de son modeleur 3D. Prix : 499,95 $ (ou bien 195 $ pour une mise à jour).


- Sculpture contrôlée par Amiga

L'artiste new-yorkaise Sara Garden Armstrong a montré l'une de ses oeuvres au public, du 3 au 24 décembre 1988. C'est une sorte de sculpture mouvante, elle se nomme "Air Player X" et a la particularité d'utiliser un Amiga 500 pour diverses tâches : contrôle du vent (pour déformer l'oeuvre en temps réel), émission de sons, etc. Les sons ont été numérisés avec le logiciel Perfect Sound par Nick Didkovsky, qui est également un artiste de New York.


- Hard Disk de Synergy

Synergy Peripheral Systems annonce Hard Disk Plus. Il s'agit d'un disque dur SCSI couplé à un contrôleur SCSI pour Amiga 500. Deux configurations sont disponibles : 20 Mo (749,95 $) et 30 Mo (899,95 $). L'amorce automatique et le FFS sont gérés, et une option mémoire de 2 Mo est possible (269,95 $).

Cette société californienne propose aussi le Hard Disk CR (kit SCSI auto-alimenté pour disque dur pour A500, 319,95 $) et le Hard Disk 2000 (contrôleur SCSI pour A2000, 179,95 $).


- LED it start

Pour ceux qui ont pas mal de périphériques SCSI, Computer System Associate annonce Blinky, un appareil pour le contrôle de périphériques. Il s'utilise avec les Amiga 2000 et reconnaît tous les contrôleurs SCSI. Avec ses huit LED, vous pouvez contrôler quel périphérique est en activité. Prix : 74,95 $.


- L'audio à fond

Quelques produits pour la création audio sont arrivés récemment sur le marché :
  • Pro Sound Designer : matériel d'enregistrement, d'édition et de manipulation de quatre sons simultanément. Gestion du MIDI. Prix : 159,95 $ [Precision Incorporated].
  • M (oui, seulement la lettre M) est le nom d'un programme de composition musicale créé par Intelligent Music. Gestion du MIDI. Prix : 200 $.
  • MIDI Magic est un séquenceur MIDI de chez Circum Design. Prix : 149,95 $.
  • MidiVU, logiciel d'enregistrement audio de chez Diemer Development. Prix : 29 $.

- Magazine associatif Station

Édité par l'association loi 1901 Station Informatique, le magazine "Station" remplace la fameuse lettre d'information éditée peu après la naissance de club. Proposé à 9 FF, le premier numéro (daté de novembre 1988) propose sur une quinzaine de pages diverses informations sur ST et Amiga, des tests de jeux, des bidouilles, etc. Pour plus d'informations, contactez Station Informatique, 2 rue Piémontési, 75018 Paris.


- Union Infogrames/Epyx

Les sociétés Infogrames et Epyx, toutes deux éditrices de jeux sur Amiga notamment, ont annoncé leur union. A terme, la fusion va permettre à Epyx et à Infogrames de créer une structure de distribution en France et en Europe. Cette union va permettre la création du futur premier groupe d'édition mondial en matière de jeux sur micros mais aussi de parvenir à la constitution d'un groupe d'édition multimédia international. Pour parvenir à cela, Epyx et Infogrames vont dans un premier temps favoriser les contacts entre les équipes de développement [union_infogrames_epyx.php].


- Sur les traces de JT

Sise à Lyon depuis 1984, l'école Émile Cohl a pour but de former au dessin animé, à l'illustration et à la bande dessinée. Ainsi, l'an passé, huit élèves ont été formés par cet établissement sur palette graphique Grace et sur Amiga. Si vous désirez des informations complémentaires, écrivez à École Émile Cohl, 11 rue de la Madeleine, 69007 Lyon.


- SuperPic

Lors du salon Commodore Christmas Show 1988 organisé à Londres, Precision Software a présenté un matériel nommé SuperPic. Il s'agit d'un un combiné framegrabber temps-réel et genlock vendu pour 4500 FF. Il permet de visionner des images numérisées sur l'écran de l'Amiga en 50 images/seconde en 32 000 couleurs. Ensuite, gelez n'importe quelle image sur l'écran et la sauvegarder - avec ses 32 768 couleurs - en format SuperPic. Plus tard, vous pouvez recharger votre image couleur sur l'écran, ou la convertir en HAM (en moins de 15 secondes) ou autre format standard Amiga pour manipulation dans Deluxe Paint ou autre.

Le genlock incorporé (au standard RS-170A) peut servir pour afficher des images TV ou vidéo sur l'Amiga et pour le surenregistrement de titres, images, animations, etc., avant sauvegarde sur bande vidéo (magnétoscope). Ses developpeurs, JCL Business Systems, ont passée un an sur ce projet, et les 100 circuits d'origine ont été réduit à un seul "circuit spécialisé". SuperPic sera disponible en décembre 1988.


- Disques MFM

ALF est l'acronyme de "Amiga Loads Faster". C'est un contrôleur/adaptateur de disques MFM et RLL (genre ST-412/506). Le fabricant proclame que ALF fonctionne avec tous les disques durs PC, même ceux qui sont endommagés. Le FFS est géré. Prix non communiqué [Philgerma].


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 09/10 1988] / [Période suivante : 01/02 1989]