Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 28 juin 2017 - 17:51  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de mai/juin 1998
(Rubrique écrite par Bruce Lepper et Jac Pourtant et extraite d'Amiga News - juin/juillet 1998)


- Amiga Inc. annonce l'Amiga de l'an 2000

Une nouvelle génération d'Amiga au prix de 3000 FF avec des performances graphiques cinq fois plus puissantes que les standards PC actuels, a été promise à l'expo World Of Amiga à Londres par Jeff Schindler, directeur général d'Amiga Inc. Un investissement important a démarré, et une équipe de développement est en cours de création dans la Silicon Valley en Californie. Parmi eux, Jeff Schindler (le manageur général) mais aussi Marilyn Flint (le directeur opérationnel), Joe Torre (ingénieur matériel), Bill McEwen (directeur du marketing), Darreck Lisle (coordinateur des événements), Kelli Newby (administration), Allan Havemose (chef du développement) et Fleecy Moss (manageur de projet). A cela s'ajoute "l'autre" maison Amiga : Amiga International gérée par Petro Tyschtschenko et basée en Allemagne.

Le coeur du matériel sera un processeur révolutionnaire, la puce 3D est capable de traiter 400 millions de pixels par seconde, comparé aux PC actuels qui font environ 30 millions/s. Amiga Inc. proposera en novembre à Cologne (et pour les développeurs un peu avant si tout va bien), un AmigaOS 4.0 qui sera un système de développement pour AmigaOS 5 et tournera sur des PC. Ce système comportera déjà :
  • Un nouveau noyau (non-Amiga).
  • Une nouvelle interface utilisateur Amiga, plus intuitive pour les utilisateurs, avec davantage de flexibilité pour les écrans TV et les moniteurs.
  • Émulateur Amiga intégré dans le système (UAE ?).
  • Localisation intégrée peu à peu, selon la demande, dans chaque pays.
  • Gestion pour connecteurs PCI et AGP (bus graphique).
  • Lecteur de CD, lecteur de disquette, disques durs de grande capacité.
  • (peut-être) gestion de lecteur DVD.
  • Modem 56k, voix-data-fax.
  • Affichage SVGA et aussi des modes TV si possible.
  • Solutions Internet.
  • Performances multimédias avancées (3D, vidéo, audio).
Deux choses restent mystérieuses : l'identité du processeur, et le "partenaire" qui fournira un noyau pour le nouvel AmigaOS. Le prochain système Amiga sera construit sur un noyau moderne qui permettra l'utilisation de plusieurs processeurs simultanément et la protection mémoire. Cela sera peut-être le noyau système de BeOS, Java, ou Linux, par exemple, mais il va falloir patienter encore quelques semaines (environ 30 jours, d'après Jeff Schindler), avant l'annonce définitive de cette acquisition importante. Pour plus d'information, voir nos articles dédiés : l'annonce du futur Amiga, la présentation par Jeff Schindler et les détails du système par Allan Havemose.


- Phase 5 réconcilié avec Haage & Partner

Suite aux annonces d'Amiga Inc. au salon World Of Amiga de Londres, Haage & Partner et Phase 5 proposeront une passerelle ("bridge") PowerPC vers la version 4.0 d'AmigaOS. Une mise à jour d'AmigaOS 3.1 qui gérera le PowerPC est envisagée par les deux sociétés allemandes Phase 5 et Haage & Partner en coopération avec Amiga Inc. Dans un communiqué du 18 mai, les deux sociétés annoncent que leur différend concernant la programmation des cartes PowerPC est terminé, et qu'elles vont coopérer pour assurer un avenir riche en nouveautés pour les acquéreurs de systèmes et produits PowerPC. "Nous nous assurerons que les utilisateurs des systèmes PowerUP aient une intégration transparente de leurs logiciels PowerPC, et voient une riche variété de puissantes applications sortir bientôt. Le développement futur du système PowerPC sera accompli avec des consultations étroites entre nos deux sociétés, et nous discutons actuellement une coopération dans le développement de puissantes bibliothèques PowerPC pour le système, et d'autres extensions de l'OS."

Haage et Phase 5 ont été invités par Amiga Inc. à soumettre une proposition pour une alternative basée sur le PowerPC par rapport au prochain Bridge System d'Amiga Inc. basé sur la plate-forme PC x86. D'après leur communiqué, un tel système pourrait être en vente à la fin de cette année, avec des composants et interfaces "standards", et sera capable de faire tourner l'actuel AmigaOS et ses versions futures. Il permettrait à la communauté de participer à "des développements époustouflants comme la nouvelle technologie AltiVec de Motorola" (voir brève suivante).


- Un super AGA en développement

Sur le site de d'Index Information, on peut lire depuis le 25 juin que cette société anglaise gérée par Mick Tinker est en train de travailler sur l'AA+, un successeur au jeu de composants AGA des Amiga. Selon Index, le circuit est basé sur un tout nouveau coeur en 32 bits, il possède un émulateur matériel pour l'AGA en 16 bits. Le coeur 32 bits, qui utilise des techniques modernes d'accès à la mémoire, peut multiplier 20 fois les capacités de la bande passante de l'AGA d'origine. Voici ces caractéristiques :
  • Interface processeur (68020, 68030, 68040, ColdFire 5102 ou PowerPC en option).
  • Décodage d'adresses pour ROM, RTC, mémoire, etc.
  • Contrôleur mémoire DRAM.
  • Contrôleur PCI 32 bits 33 MHz.
  • Compatible avec l'AGA.
  • Gestion de modes chunky supplémentaires (mais reste compatible avec AmigaOS 3.1).
  • Résolutions jusqu'à 1024x768 en 16 bits.
  • Audio 16 bits.
  • Utilisation de l'UMA pour consommer moins de mémoire.
  • Le Blitter est jusqu'à 20 fois plus rapide.
  • Gestion des lecteurs de disquette haute densité.
  • CIA.
  • Moteur DMA.
  • Interfacé avec un super circuit d'entrées/sorties (SuperIO) pour utiliser des ports série, parallèle, UDMA IDE et USB.
Index Information travaille également sur le BoXeR, un ordinateur qui devrait prendre la suite des Amiga 4000. Et il se pourrait bien que cet AA+ intègre à terme le BoXeR.


- PowerPC AltiVec : plus loin que MMX

Motorola annonce l'échantillonnage de sa nouvelle puce PowerPC G4 pour le deuxième semestre 1998. Partant sur une base de PowerPC 750 (G3), Motorola a ajouté une unité de calcul vectoriel de 128 bits. Cette nouvelle puce cadencée entre 300 et 400 MHz comprendra trois unités de calcul parallèle, une unité de calcul sur les entiers de 32 bits, une sur les flottants de 64 bits et une vectorielle sur 128 bits. Il pourra ainsi traiter 16 instructions par cycle d'horloge, contre 6 actuellement pour le G3. Cette nouvelle architecture, baptisée AltiVec, devrait ajouter 162 nouvelles instructions au jeu de base du PowerPC, et on peut y voir une réponse à l'extension MMX des processeurs Pentium. Elle va cependant beaucoup plus loin, puisque les applications visées sont les modems multicanaux (jusqu'à 30 voies), la téléphonie sur Internet, le traitement de la parole, de l'image et de la vidéo Pour plus de renseignements : mot-sps.com/sps/General/chips-nav.html.


- Dietrich : Phase 5 soutient l'Amiga Nouvelle Génération, mais condamne le passage par le x86

Dans un entretien avec Amiga News, Wolf Dietrich, directeur de Phase 5, a donné ses réactions "à chaud" le lendemain de l'annonce au World Of Amiga.

"Nous sommes entièrement en accord avec la vision à long terme d'Amiga Inc.", a-t-il dit. "C'est très prometteur. Ce circuit en développement me semble un peu étrange, mystique. Assumons que toutes leurs explications sont véridiques, et qu'ils font du progrès, ce sera très bien. Cependant, le chemin de développement qu'ils ont choisi, en passant par une plate-forme x86, est extrêmement mauvais."

"Je ne pense pas que la communauté Amiga acceptera des systèmes basés sur des PC. Ils vont les rejeter. Si cette machine est seulement pour les développeurs, Ok, mais cela veut dire que nous n'aurons pas de nouvelle machine avant 18 mois. Comment peut survivre le marché, les journaux, les développeurs pendant 18 mois, sans aucune nouveauté ?"

"Pour nous, la question se pose : comment va réagir le marché ? Si nos ventes de cartes PowerUP dans les prochains mois baissent de 50%, cela signifierait que nous ne pourrons pas investir pour le développement de nouveaux produits, et nous serons peu à peu obligés de sortir de ce marché. Je crois qu'Amiga perdrait sa base d'utilisateurs loyaux pendant ces 18 mois, à moins qu'Amiga Inc. puisse montrer, dans six mois, les promesses d'AmigaOS 5, mais cela m'étonnerait."

"Déjà, peu de gens ont été satisfaits des affaires sur le marché Amiga depuis un an. Pourquoi Amiga Inc. n'a-t-il pas discuté avec nous les développeurs, il y a longtemps ? Nous avons essayé de notre côté en envoyant des lettres, des propositions. Ok, aujourd'hui nous avons discuté ensemble pendant une heure. Apparemment, il fallait la mauvaise réaction de la part de la presse et d'autres, pour qu'ils se rendent compte qu'il fallait écouter les autres. J'ai suggéré à Jeff Schindler et Allan Havemose, que nous pouvions construire des systèmes PowerPC pour dans six mois, avec un ou plusieurs processeurs, comme le Pre\Box. Leur idée est d'utiliser un noyau Linux, BeOS, ou Mach, et tous ces systèmes tournent sur PowerPC, avec C++ ou Java, il n'y a pas de problème. Dr Havemose a dit que le choix du processeur n'a pas d'importance pour le développement du système. J'assume qu'ils ont besoin de Windows NT pour les outils de développement pour AmigaOS 5, mais il m'a dit que l'intention était de démarrer sous Windows NT et puis de le porter sous AmigaOS 4. A ce moment, tout devient indépendant du matériel, ils pouvaient donc utiliser un Alpha ou un PowerPC ou autre chose."

"Beaucoup de gens se sont engagés sur la voie du PowerPC ; nous avons construit du matériel, d'autres ont démarré des projets PowerPC, et Amiga Inc. a encouragé ceci. Maintenant, tout le monde est frustré. Des travaux ont été réalisés peut-être pour rien."

"Si nous prenons la direction PowerPC, il y a possibilité d'innovation avec le G4 annoncé par Motorola, et le système graphique AltiVec. Apple a déjà annoncé que les futurs Mac seront bâtis autour de ce circuit et ils sont très optimistes pour l'avenir. Amiga parle d'un circuit capable de faire 400 méga pixels, c'est très performant et le prix est très bas. Mais le problème est que c'est pour dans deux ans."

"J'ai suggéré qu'AmigaOS 4 soit livré sur une plate-forme PowerPC, avec une gamme allant de 603 simple processeur jusqu'à de multiples G3. AmigaOS 4 serait disponible pour tout le monde. On pourrait s'attendre à un marché de 25, 50 ou même 100 000 machines. Les développeurs pourraient vendre leur travail. Au début de l'année prochaine, on pourrait voir l'arrivé de l'AltiVec, comme un pas intermédiaire. On pourrait imaginer la machine AltiVec pour, disons 3000 dollars, et elle serait très très rapide. Puis, un an après, il y aurait encore une multiplication de la vitesse de calcul, pour un prix de seulement 500 dollars ! Ce serait le bon chemin, et il n'y aurait pas de période à vide. Je ne sais pas pourquoi Amiga n'a pas voulu prendre cette direction."


- Salon Amiga Belgique

Dans la verdoyante Belgique, dans le doux village de Rhode-Sainte-Genèse, les 9 et 10 mai, retentirent les cris joyeux d'une clique d'amigaïstes chevronnés venus de partout et d'ailleurs. Attirés par les doux cris du "il est chaud mon PowerPC, il est chaud", ils s'engouffrèrent dans la salle du centre culturel de Wauterbos pour littéralement dévaster les étalages des distributeurs présents.

Qui était là ? Les distributeurs Génération Amiga, Digital Precision, Amiga City et FDS, un représentant de la tablette graphique Wacom, et quatre stands d'occasion. Étaient présents aussi, les représentants du fanzine Obligement, Amiga News (il faut bien vendre quelques abonnements !), Michel Donat pour Majorbank (rappelons que c'est 100 balles, soutenez-le, il souffre) et notre bon Petro Tyschtschenko. Et c'est tout, faux bond de la part de MicroniK et d'Epic Marketing. Le PowerPC (pour A1200 et A4000) était en vente à tous les stands (ça fait plaisir !), les divers distributeurs en ont quand même vendu environ 35 sur le salon, ce qui informe de la bonne santé du produit.

La présence du bon Petro a été motivée par trois raisons. La première, confirmer les faits suivants : eh oui, il y aura bien une annonce de Jeff Schindler au World Of Amiga le 15 mai, annonce qui révélera l'évolution et les projets futurs concernant le devenir de l'Amiga du point de vue technologique et commercial. La seconde : lors de notre entrevue, Petro nous a révélés que les ennuis de Phase 5 au niveau fourniture de 68060 étaient temporairement résolus, grâce au fait qu'il leur a fourni un stock de 68060 tiré d'on ne sait où (le nombre de 68060 est inconnu aussi). Il n'empêche que les problèmes ne sont pas résolus pour autant, Motorola ne voulant pas descendre les tarifs. La troisième ? Eh bien, la Belgique est la capitale de la bière, et ma foi, il faisait très chaud.

Durant toute la journée du samedi, Petro a distribué des autocollants, des Boings en relief, des CD Meeting Pearls, des briquets et des souris Amiga.

Sinon que dire ? Bonne ambiance, une affluence moyenne, 400 visiteurs contre 800 l'année dernière. A noter par contre, une amélioration au niveau qualité pour les exposants du point de vue des produits à vendre : du PowerPC, la carte AtéoBus et sa Pixel64, les cartes d'extension Zorro/PCI/SCSI ainsi que les dernières tours et bidouilles de MicroniK. De nombreuses occasions intéressantes, un A4000 bien sucré à 3000 FF, les barrettes de 32 Mo à 100 FF, un A1200 avec 68060 à 1500 FF, j'en passe et des meilleures. En tout cas, les revendeurs belges sont très enthousiastes, et surtout très pointus. Vous cherchez un truc étrange ? On l'a. Le prix ? Trois cacahuètes et demi.
Voilà, c'était un bon petit salon, qui nous a marqués par le soutien à Amiga News [Mickaël Bourgeoisat, Olivier Staquet, Georges Segel, Hervé Sonneville].


- Amiga Inc. a aussi son site Web

A peine un mois après la mise en ligne de la nouvelle version du site d'Amiga International, c'est Amiga Inc. qui a annoncé l'ouverture de son propre site. L'adresse est www.amigainc.com, il a été ouvert le 15 mai. Il ne montre pas grand-chose pour le moment : information sur la société et les employés, liste des licences et quelques questions/réponses à propos de son annonce au WOA de Londres.


- Première livraison d'Amiga au Bangladesh

Amiga International a annoncé le 25 juin que la première livraison d'Amiga a été envoyée au Bangladesh. Il s'agit d'Amiga 1200. Amiga International souhaite développer son réseau de distribution à l'échelle mondiale, et être "prêt" à livrer les futurs produits Amiga dans ce pays.


- Impera prépare des machines à sous

La société autrichienne Impera GmbH va utiliser des Amiga 1200 dans ses futures machines à sous. C'est en tout cas ce qu'a annoncé Petro Tyschtschenko. Impera a été client d'Amiga par le passé et une nouvelle "connexion" a été faite récemment. Petro et M. Burgstaller d'Impera devraient présenter ces machines à sous lors du salon Computer'98 à Cologne en novembre prochain.


- Liste de diffusion Amigazette...

Olivier Ferrer signale que la liste de diffusion Amigazette est d'ores et déjà créée. Cette liste a pour but de discuter de tous les sujets qui touchent à l'Amiga et au fanzine Amigazette : actualité, questions, problèmes, astuces, bonnes adresses du Net, etc. Pour vous inscrire, envoyez un message à toxibot@toxizone.surle.net, avec dans le sujet "subscribe amigazette votreadresse".


- ...et pour le Workbench

Laurent Jo a créé une nouvelle liste de diffusion consacrée uniquement à "la fantastique interface graphique de l'Amiga, premier environnement totalement multitâche fonctionnant sur micro-ordinateur, le Workbench !". Le nom de la liste est Amiga Workbench ML. Son identification est workbench@sorengo.com. Si cela vous intéresse, rendez-vous sur www.sorengo.com/sorengo.


- AmigaBest

Voici un nouveau site Web, en français, dédié à 100% à l'Amiga : AmigaBest. Plus de 200 pages et plus de 1000 liens, tout sur l'Amiga de ses débuts jusqu'à nos jours. Une immense base de données : perso.magic.fr/patbest.


- Opera 3.21 disponible en français

L'éditeur Opera Software annonce la disponibilité, en français, de la version 3.21 du navigateur Opera. Une version d'essai limitée à 30 jours est disponible sur le site. Opera existe en version Windows 16 et 32 bits, et de nombreux portages sont en cours, dont OS/2, BeOS, Linux, Mac OS, etc. La version Amiga devrait être disponible pour décembre 1998, dixit le communiqué de presse du 13 mai d'Opera Software AS. Le portage sur AmigaOS sera l'oeuvre de Ramjam Consultants Ltd, sous la direction de Tim Corringham.


- Gérer votre USR Message Plus

Un gestionnaire dédié aux modems USR Message Plus est enfin disponible sur Aminet. Ces modems, tout comme certains Olitec, sont capables de recevoir des messages vocaux et des télécopies pendant votre absence, sans devoir laisser l'ordinateur en fonctionnement. Une version dédiée aux modems Olitec a été abandonnée, suite au refus catégorique de la société française de fournir un minimum de documentation technique. Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter l'auteur, notre correspondant Johann Girard-Cheron à johann.gcheron@hol.fr.


- Ethernet

La carte Ethernet de chez Hydra System pour Zorro II/III, et commercialisée par une firme anglaise, est mise en vente à grande échelle aux États-Unis par Dimensions Computers. Pour A2000/A3000/A4000, Amiganet Zorro II BNC (239 $), Amiganet Zorro II RJ-45 & BNC (249 $), Pour Amiga 1200, Amiganet PCMCIA BNC (239 $) [nrex.net/dimensions].


- Melody 1200 Plus

Cette nouvelle carte audio dont on vous a déjà parlé il y a quelque temps, est bientôt prête. Elle est développée par Kato Development Group. Ses caractéristiques sont les suivantes :
  • Côté matériel :
    • Fonctionne avec un A1200.
    • Petite taille.
    • Circuit imprimé multicouche.
    • Utilise les techniques 16/20 bits.
    • Échantillonnage de qualité à 44,1 kHz et 48 kHz.
    • Full-Duplex (restitution et enregistrement simultanés).
    • Deux entrées avec contrôle du gain.
    • Passerelle en "monitoring".
    • Routage différencié des signaux audio en interne.
    • Conception modulaire et donc extensible.
  • Côté logiciel :
    • Lecteur puissant pour le MPEG, avec gestion des listes de lecture, de l'ID3-Tag, etc.
    • Utilitaire de gestion audio.
    • Utilitaire d'enregistrement.
    • Pilotes : mpeg.device, Xaudio.device.
    • AHI, émulation Toccata.
  • Possibilités en MPEG :
    • Lecture haute qualité du MPEG Audio (couche 1 et 2) grâce à un DSP spécialisé.
    • Codage logiciel du MPEG couche 3 via CoolAMP (livré avec).
    • Synchronisation assistée pour le MPEG vidéo.
    • Gros tampon matériel pour le son empêchant le morcellement de la lecture.
La carte est livrée avec une porte pour fermer le port d'extension, un câble pour interconnecter les cartes et l'alimentation, un adaptateur haute qualité Sub-D avec connecteurs RCA en or massif, un manuel imprimé et un CD.


- Reflections 4.2

La nouvelle version, qui est d'ores et déjà disponible, est compatible PowerPC (accélération par un facteur 4,5 avec une carte à 150 MHz par rapport à un 68060 à 50 MHz). Elle dispose de nouveaux corps de base, l'habillage avec peau en spline, un générateur de paysages fractals, des modules de chargement pour les formats LightWave, Imagine, AutoCAD et Cinema 4D, et DEM et DXF en exportation. Elle a aussi de nouvelles méthodes de modélisation, de sélection, d'animation et de particules avec détection des collisions (il est même possible de remplir un objet avec des particules), de déformation, de constructions automatiques de cités, etc. L'optimisation a été poussée et l'implémentation de l'AVI étendue. La mise à niveau à partir de la version 4.1 coûte 89 DM, la version 4.2 (à partir d'un 68020) coûte 399 DM. La mise à jour depuis Cinema 4D revient à 299 DM.


- ImageFX

Bien vite, Nova Design a mis un correctif à disposition des utilisateurs, qui transforme ImageFX 3.0 en 3.1, et supprime les plus apparents bogues comme les ascenseurs de fenêtres. Pourtant, foi de Jac, il en existe encore, que j'ai dûment recensés et que j'envoie périodiquement à notre ami Kermit [Nova Design].


- Active Technologies

Cette firme britannique annonce trois nouveaux logiciels pour le salon londonien :
  • NetConnect 2, une collection de onze logiciels consacrés à la connexion à l'Internet pour les novices [www.active.net.co.uk/products/netconnect] (NDLR : malheureusement, ce produit n'était pas au World Of Amiga).
  • AmiTCP-Genesis, toute nouvelle version d'une autre pile TCP/IP pour Amiga.
  • X-Arc, la réponse à WinZip sous MUI.

- Automamiganisez votre maison

EZHome est un démon de contrôle ("control daemon" :-)) pour gérer "l'ActiveHome CM11A Home Automation Controller" d'IBM (www.x10.com, www.activehome.com), plus connu sous le nom de "Home Director" (www.pc.ibm.com/us/ibmhome/homedirector) qui automatise des éclairages ou des moteurs, enfin, tout ce qui est commandable électroniquement.

Tout dépend ensuite de votre imagination, vous pouvez par exemple être averti si un senseur extérieur fait allumer les lumières dans votre jardin. Vous pouvez piloter des engins électriques de n'importe où dans votre maison ou de loin par téléphone. Vous pouvez également automatiser l'allumage ou l'extinction de lumières dans vos pièces pour faire croire que vous êtes là, etc. Si cela vous tente, téléchargez la démo de 80 ko [www.iolinc.net/~hines_j].


- Photogenics NG

Paul Nolan a fait une démonstration de son nouveau Photogenics au WOA de Londres et mené deux séminaires de 25 minutes. Rappelons quelques traits de ce logiciel prometteur :
  • Interface nouvelle et concise.
  • Niveaux de créativité permettant de modifier en temps réel la couleur, la transparence, le mode de traitement de l'image et même la position de ce qui a été dessiné.
  • Outils de dessin naturels tels qu'un aérographe, une craie, un crayon, une éponge, une aquarelle, du flou et un barbouillage.
  • Système permettant d'appliquer tous les effets avec n'importe quel outil.
  • Technologie exclusive en calques, permettant de corriger des erreurs sans avoir à effacer ce qui est correct.
  • Nombre illimité de calques faciles d'emploi induisant une composition très rapide de l'image.
  • Étonnants effets pyrotechniques tels que les halos lumineux, le feu, les explosions, etc.

- Air Mail Pro 3.0

Rappelons que ce logiciel est un gestionnaire multiprocessus de courrier électronique. Les nouveautés par rapport à la version 2.0 sont : le Super MailBox est un module séparé gérant l'envoi et la recherche de courriers ; gestion des fichiers Aminet ; le presse-papiers présent dans tous les gadgets de texte ; un nouvel éditeur de texte où un double-clic sur une adresse HTTP ou FTP pointe automatiquement votre navigateur préféré sur ce site ; filtrage des spams. En outre, les signatures ont été améliorées ainsi que le cache des différents répertoires permettant un accès plus rapide, l'élimination de doublons, etc. Prix : 40 $ sans le port et 65 $ avec World News [Toysoft Development Inc.].


- World News

Ceci est un lecteur de nouvelles Usenet pour Workbench 3.1. Il gère tous les groupes de discussion Usenet, des groupes définis d'utilisateurs, des répertoires librement définissables, un index d'adresses, des filtres au choix et contre la pub, des tags et des signatures illimités. Il inclut également un spouleur (mise en queue) permettant de charger les nouvelles pour ensuite les lire déconnecté. Avec des fichiers d'aide, il est possible de visualiser des images, des animations et de jouer des sons.

Les préférences sont très flexibles et permettent de personnaliser World News. Il possède en outre un gestionnaire de courriers électroniques qui peut faire suivre des articles. Les échanges de courrier avec Air Mail Pro sont aisés. Prix : 35 $ sans le port, et 65 $ avec Air Mail Pro [Toysoft Development Inc.].


- AmiComSys

Amiga Communicator System, en version 1.17b, écrit par Hakan Parting, est un logiciel shareware permettant de communiquer en direct sur l'internet à la manière d'ICQ. La fonction SendFile permet en outre d'envoyer des fichiers en ligne. L'interface est configurable sous MUI. Elle permet :
  • D'envoyer des messages texte.
  • De montrer une liste des abonnés connectés.
  • D'envoyer des requêtes Web ou Chat.
  • D'ordonner tous les messages dans un tampon historique avec sauvegarde automatique.
AmiComSys possède un port ARexx, fonctionne avec une pile TCP/IP comme Miami, AmiTCP 3 ou compatible. Il est disponible sur amicomsys.tibb.at. Prix : 120 SEK ou 16 $.


- MovieShop 4.x

Voici un rappel des nouveautés de MovieShop 4.5, logiciel de création vidéo de MacroSystem :
  • Commande à distance des enregistreurs par AS-232, AS-422 et DV.
  • "Batch-Digitizing" (numérisation par lot).
  • Sauvegarde de listes EDL.
  • La composante audio d'une liste de montage en arrière-plan sera toujours prise en compte, également lorsqu'une scène qui n'a pas été rendue muette existe au-dessous du tas.
Avant la sortie de la fameuse version 5 qui rompra avec les versions précédentes de MovieShop, une dernière émanation de la version 4 est sorti avec le numéro 4.8. Elle est déclarée comme enfin libérée du fameux "Audio Shift", le décalage progressif du son sur l'image qui nous tracassait depuis pas mal de temps. Mais, un grand mais, MacroSystem ne garantit pas la compatibilité des projets antérieurs ! Tous les possesseurs d'une quelconque version 4 ont droit à une mise à jour gratuite, à condition d'envoyer leur disquette au revendeur national (Optyx, 103, Quai du Docteur Dervaux, 92600 Asnières, tél : 01.41.11.20.30, fax : 01.41.11.20.31). La version 4.8 est, rappelons-le, uniquement destinée au DraCo. Toutefois, en dernière minute, j'apprends par les premiers utilisateurs de cette version 4.8 que les problèmes de synchronisation audio-vidéo, loin d'être résolus, se sont aggravés considérablement en plus d'erreurs de chargement FIFO. Ces utilisateurs retournent tous à une version précédente, donc inutile de vous ruer sur cette version 4.8 pour l'instant, attendez une mise à jour de la mise à jour et des jours meilleurs...

Parallèlement, une version spéciale 4.9 est destinée uniquement au VLab Motion pour Amiga. Celle-ci sera la toute dernière version de MovieShop pour Amiga, il n'y en aura plus d'autre !


- Le point sur la prochaine version de MovieShop

Après un an de développement, la version 5 devrait être disponible au mois d'août 1998. Ce sera la mise à jour la plus spectaculaire de l'histoire du DraCo. L'interface a été complètement revue et on peut se rendre compte une fois de plus du "bon goût" artistique de ses concepteurs. Heureusement que techniquement, les avantages sont époustouflants.

Au point de vue vidéo, voici donc les nouveautés :
  • Interface utilisateur "3D" en 8, 16 ou 24 bits.
  • Fenêtres au format "fiches" aidant à gagner de la place. Moins de fenêtres ouvertes donc. Toutes les fonctions importantes sont accessibles facilement et rapidement grâce à des fenêtres d'icônes-outils. On peut ouvrir autant de scènes, d'échantillons, d'effets et de listes de montage que l'on veut. On peut très facilement déplacer une scène d'un groupe à un autre.
  • Les échantillons sonores peuvent eux aussi être regroupés.
  • Les scènes, les échantillons et les listes de montage peuvent être sélectionnés en multi.
  • Les scènes et échantillons peuvent être rognés ("trimmed") à leur début comme à leur fin. D'ailleurs, les échantillons audio sont aussi visibles qu'écoutables.
  • Les scènes et échantillons seront dorénavant découpés dans une fenêtre spéciale de découpage où, là encore, l'audio sera visible et audible. Cette fenêtre possède une fonction d'appel automatique de la prochaine séquence ("autosplit").
  • Le mode multicaméra, totalement innovant, permet de simuler du montage en direct. On peut y charger jusqu'à six scènes jouables simultanément en petit format, et "en direct" sélectionner la scène définitive à un moment donné. MovieShop assure ensuite le montage correct, mais il est bien sûr possible d'éditer celui-ci ensuite.
  • La version 5 est capable de non seulement afficher son propre code temporel, mais de plus celui de la bande originelle.
  • Tous les effets Casablanca peuvent être à présent utilisés sur le DraCo au moyen d'un émulateur.
  • En option, des effets de titrage avec un éditeur de texte incorporé est disponible. Les couleurs du texte sont définissables par roue de couleur ou par préréglages.
  • La fonction "défaire" n'est plus limitée qu'en fonction de la mémoire disponible, ce qui assure une sécurité appréciable en cas d'erreurs consécutives.
Au point de vue audio, on peut noter de nombreuses améliorations. Voici les nouvelles fonctions :
  • Toutes les fonctions applicables aux scènes le sont aussi aux échantillons, si cela a un sens, comme regrouper, cloner, vider, rogner, découper, etc. Durant la visualisation d'une scène, d'une liste de montage, d'un échantillon, le son est audible.
  • Le mixeur audio a été complètement repensé.
  • Les canaux gauche et droit d'un échantillon, à présent séparés, peuvent être rendus à des niveaux sonores indépendants, comme toutes les entrées-sorties de la carte audio.
  • Lors de la visualisation d'une séquence de montage, le vu-mètre fonctionne.
  • MovieShop peut mixer jusqu'à trois signaux stéréo en temps réel ! Ceci signifie beaucoup pour nous, pauvres usagers qui étions jusqu'à présent obligés de recalculer la ligne audio pour un oui ou pour un non. Ce ne sera dorénavant pratiquement plus nécessaire. Une grande amélioration, peut-être la plus importante à mes yeux, qui va faire gagner un temps précieux lors du montage !
  • Même les changements d'enveloppe vont être calculés en temps réel.
  • MovieShop ne travaille plus maintenant qu'en 16 bits stéréo, ce qui semble normal pour un travail de qualité.
Encore plus fort ! MovieShop fonctionnera sous une nouvelle version du système d'exploitation qui prétend avoir un aspect plus professionnel ! De plus, un nouveau programme de préférences permet d'adapter le système au moniteur, puisqu'il permet non seulement de choisir son modèle dans une liste pré-établie, mais qu'il déchiffrera la disquette de caractéristiques normalement prévue pour PC (et parfois Mac) ! Inkroyab ! Voilà. On peut dire ce que l'on veut sur les gens de MacroSystem, mais on ne peut pas dire qu'ils ne sont pas efficaces, ingénieux et travailleurs...


- ProDAD déménage

On sait depuis longtemps que la société déménageait au sens figuré, mais là, c'est au sens propre. Elle ne va pas bien loin, elle aura plus d'espace, plus de salles de cours et plus de personnel (?). Voici sa nouvelle adresse : ProDAD Software, Gauerstr. 2, 76194 Immendingen-Hintschingen. Tél : 00.49.74.62.94.59.0. Son adresse électronique reste inchangée.


- Casablanca Disk 5

La disquette d'effets pour Casablanca numéro 5 (v1.1 déboguée) est disponible. Elle apporte les effets suivants : Bildteiler, DB, Diagonal, Jalousie (store vénitien), Nebel (brouillard sur le pourtour), Relief 2, Schlieren (franges), Schockzoom, Sonnenstrahlen (rayons de soleil), Wasserwellen (Vagues).


- Alpha Magic Vol. 1

Un nouveau CD d'effets Alpha pour MovieShop. Il a été entièrement réalisé par Thomas Albinus. Ce sont donc des séquences d'images en 256 niveaux de gris, mais le plus souvent en noir et blanc qui permettent des effets de transitions entre deux scènes. La palette d'effets est très intelligemment conçue et certains effets réalisés à base de petits carrés qui suivent des trajectoires tramées sont vraiment très intéressants. L'avantage de ces effets est qu'ils se démarquent radicalement des effets "calculés" jusque-là disponibles pour MovieShop. Un autre côté appréciable est qu'on n'a pas à les calculer et que le calcul de la ligne temporelle est assez rapide. L'inconvénient est qu'ils prennent beaucoup de place, mais ce n'est pas grave puisqu'on peut les laisser sur le CD.

L'inconvénient du CD est qu'il n'est disponible qu'en allemand... et que la doc est assez vitale pour savoir quoi faire, car il n'y a pas d'installation automatique ! Le CD est disponible chez IOM Film und VideoProduktion, Michael Burkhardt, Kornhausacker 56, D-95030 Hof/Saale, Allemagne. Prix : 149 DM plus le port de 13 DM.


- Adomagic 2

Bien caché et jamais signalé, voici le deuxième CD d'effets Adorage-Magic de chez ProDAD pour MovieShop. Je ne l'ai pas encore essayé mais voici la manière d'arriver jusqu'à lui : 194.123.204.15/dearameset.html puis cliquer sur "Service" et ensuite sur "Weiterfuehrende Links". Je n'en sais pas plus mais je vais investiguer [ProDad].


- NewTek vend des Amiga

Grosse promotion sur les Toaster/Flyer et même sur des Amiga 4000T : le premier prix est le prix conseillé, le second est le montant économisé. Est-ce que cela ne vaudrait pas le coup (coût) de se mettre au NTSC ?
  • Promo Pack A : Video Toaster 4000, Video Toaster Flyer 4000, VT 3.5 + 4.2, LightWave 3D. Prix : 3495 $ (3895 $).
  • Flyer Special : Video Toaster Flyer 4000, VT 4.2. Prix : 2795 $ (2200 $).
  • Promo Pack D : Flyer 4000, Amiga 4000T. Prix : 4495 $ (3149 $).

- Haage & Partner embauche

Cinq nouveaux "partners", Udo, Martin, Klaus, Sebastian et Philipp sévissent depuis un mois sur la liste de diffusion de Haage & Partner. De plus, notez les différentes adresses spécialisées avec le nom du contact :
  • Art Effect, arteffect-support@haage-partner.com, Udo Leukam.
  • Localisation d'Art Effect, m.steigerwald@haage-partner.com, Martin Steigerwald.
  • X-DVE, FontMachine (ClassX), classx-support@haage-partner.com, Klaus Ziereis.
  • Fusion (seulement en allemand), fusion-support@haage-partner.com, Philipp Leusmann.
  • PageStream, pagestream-support@haage-partner.com, Sebastian Becker.
  • Aide générale, www.haage-partner.com/support.htm.

- Catalyser 2 de BB

La deuxième vidéo, réalisée par le déjà célèbre et "moderne" réalisateur de films Bohus Blahut est arrivée. Elle montre tout sur la composition sous ImageFX 2.x et 3.x. Même Kermit Woodall, concepteur du logiciel, a appris des trucs qu'il ignorait. Prix sans le port : 39,95 $ [Legacy maker Inc.].


- Alfa Data

Les produits de chez Alfa Data (comme Oktagon 2008, AT-Bus 2008, Alfa Power, CD1200Plus et MultiFaceCard) qui n'étaient plus soutenus, ont été repris par AB-Union GmbH, Postfach 1151, 85701 Unterschleißheim.


- ICP GmbH

ICP GmbH, éditeur du magazine Amiga Plus, a reçu une licence de la part d'Amiga International afin de pouvoir distribuer le CD Amiga Developer 1.2. Prix : 24,80 DM.


- CyberPaquet

Helmut Hoffmann a finalisé ses programmes CyberShow (visionneuse d'image) et PhotoAlbum (catalogueur), et a conçu une nouvelle interface datatype 24 bits. De nouveaux formats sont reconnus et les programmes sont parfaits aussi bien pour CyberGraphX que pour Picasso96. Le paquet coûte 50 DM.


- Le retour du Blitz Basic

Fin mars, il s'est monté un groupe de programmeurs dont le but est de créer un nouveau langage de programmation qui serait le successeur du Blitz Basic. Nom de ce langage : Phoenix ! Plusieurs des gens de ce groupe sont assez connus, tels l'auteur du jeu Foundation (Paul Burkey) et l'un des auteurs du BlitzSupportSUite (qui, ayant eu accès au code source du Blitz, a donc une idée sur comment démarrer le projet d'un compilateur). Pour l'instant, ils n'ont pas voulu donner de précisions puisqu'ils sont en train de définir les caractéristiques de Phoenix.


- Manuel pour IBrowse

Le manuel d'IBrowse étant resté à la version 1.0, il était temps de le mettre à jour. Donc, si vous êtes officiellement enregistré à la version 1.2, il vous est possible d'obtenir ce nouveau manuel pour 5,95 £ (jusqu'au 1er mai, sinon, c'est 11,95 £) + 2 £ de frais de port. Contacter HiSoft Systems sur ibrowse-sales@hisoft.co.uk.


- Au revoir X2 et K56

Après un an de palabre, l'Union International des Télécommunications a conclu l'accord définissant les spécifications standard pour les modems gérant le 56K. On se souvient jusqu'alors de la division du marché : Rockwell et son K56 contre son éternel rival, USRobotics avec son X2.

Plutôt que de choisir, l'ITU crée donc une nouvelle norme, appelée V.90 (anciennement "V.pcm"). Les fabricants de modems ont évidemment aussitôt annoncé la mise à disposition d'une mise à jour téléchargeable pour les modems Flash. Pour les autres modems, la mise à jour sera probablement payante. Enfin, concernant les fournisseurs d'accès Internet, ils sont sur les rangs et attendent la mise à jour de leurs matériels par leurs fournisseurs pour proposer le V.90 à leurs abonnés. Encore un peu de patience et la navigation à 56 kbds théoriques sera disponible pour tous.


- ADSL : la course à la vitesse continue

France Télécom garantit ses lignes jusqu'à 9600 bauds. Mais la technologie va, heureusement, bien au-delà : la dernière limite grand public connue, le 56K, risque fort de prendre une claque avec l'ADSL. Le principe de cette nouvelle évolution consiste, en gros, en l'application du codage du RNIS (= "DSL"= sur les deux fils de cuivre de notre bon vieux téléphone.

L'ADSL semble être une des multiples variantes du DSL, la plus adaptée aux communications à haut débit. Il reste que pour atteindre plusieurs Mbits (c'est-à-dire du même ordre que pour le câble), il faut communiquer directement entre modems ADSL. Pas besoin d'installer une nouvelle ligne, mais un changement s'impose au niveau des centraux téléphoniques. Comme pour le 56K, la vitesse ascendante est plus faible, tout en restant largement plus élevée qu'avec nos modems actuels. De nombreuses expériences grandeur nature sont en cours et il existe d'ores et déjà plusieurs modems ADSL sur le marché.

L'inconvénient majeur, pour l'instant, est le prix des modems (environ 5000 FF), mais on peut s'attendre à une baisse spectaculaire si cette technologie se répand rapidement. Reste également l'éternel problème des hauts débits pour tous : la capacité de la ligne de tête vers l'internet. Et pour de nombreux accès à 8 Mbits, le coût mensuel d'une ligne de tête "raisonnable" ne sera vraiment pas négligeable. Pour tout renseignement sur le sujet, signalons l'excellent site www.webfaster.com [Johann Girard-Cheron].


- Passage en force

La saga des jeux 3D sur Amiga n'est pas finie, et c'est tant mieux. Alors que tout le monde focalise sur la sortie de Quake, sans cesse retardée (Cf. plus bas), voilà donc qu'apparaît Enforce, justement un clone de Quake. Enforce est un jeu de rôle 3D, pas un shoot'em up. Le scénario sera non linéaire et chaque niveau comportera plusieurs tâches à accomplir, dans l'ordre qu'il vous plaira. Mieux, les capacités de votre personnage s'amélioreront au fur et à mesure de votre progression, il faudra économiser pour acquérir de nouvelles armes et les munitions ne traîneront pas bêtement par terre. Le projet est tchèque (le groupe s'appelle Insanity) et une page Web lui est dédiée sur unix.intentia.cz/~insanity. On y apprend notamment que le jeu sera également fait sur PC : nul n'est parfait et il faut bien vivre... Une démo jouable était imminente (elle devrait être sortie au moment où vous lisez ces lignes). Du côté de la technique c'est du placage de textures, des sources de lumières illimitées, des textures transparentes, un ciel sur deux plans, un moteur orienté polygones (ennemis surtout) et les auteurs annoncent que certains effets seront jusqu'à trois fois plus rapides que Quake !

Bien entendu, il faudra une Rolls : 68040/40, AGA, 8 Mo de mémoire au minimum, 68060 avec carte graphique et 16 Mo de mémoire recommandés. Le FPU est obligatoire. Deux résolutions seront disponibles : 320x240 et 640x480. Dans ce dernier mode, la gestion Virge (présent sur la CyberVision64/3D) sera implémenté pour des gains de vitesse jugés impressionnants. Une version PowerPC pourrait voir le jour, mais pas pour le moment (snif). Le jeu est encore loin d'être fini, la partie technique n'est pas la plus importante, c'est surtout la jouabilité et le scénario qui occupent les auteurs. Une possible date de sortie serait dans six mois, mais cela peut changer en cours de route. On peut donc prendre notre mal en patience. En attendant, jetez un coup d'oeil sur les magnifiques captures d'écrans déjà présentés (1, 2), c'est de toute beauté. Voilà, les deux du fond sont rassurés ?


- Beuâââr

Souvenez-vous. Le mois dernier je vous annonçais qu'on était sans nouvelle de Diversia, un clone de Command & Ramène-le-Pain. Pourtant, ce jeu de stratégie temps réel s'annonçait magnifique et après l'avoir vu tourner à Cologne, j'attendais impatiemment une sortie prochaine. C'est alors qu'un soir, je fis un tour sur le site de ClickBoom. Au lieu du site Web, particulièrement bien conçu de l'éditeur Canadien, je me retrouve face à ce qui pourrait bien être une annonce sobre : du texte blanc sur noir. Bingo, c'est bien une annonce : celle de la fermeture de ClickBoom ! Me passant la corde au cou, je décide quand même d'en savoir un peu plus en cliquant sur les liens proposés : "Nous arrêtons le jeu sur Amiga, car c'est une période difficile, vous allez nous manquer, peut-être qu'on reviendra en des temps meilleurs si assez d'entre nous survivent" Hein ? Ils fument chez ClickBoom ou quoi ? Puis une page m'avertit brutalement que c'est la... guerre ! Et le logo de Napalm The Crismon Crisis apparaît. La bonne blague de ClickBoom : un poisson d'avril en retard, mais ça avait l'air tellement vrai que le taux d'adrénaline l'a senti passer.

Donc Diversia nous revient, et de façon certaine cette fois, sous le nom de Napalm. Le style sera très proche de Dune II et autres Command & Conquer, et le scénario devrait être en gros la lutte des humains contre les robots mais peu de détails ont transpiré à ce sujet. On commencera à s'amuser avec un 68030 en 320x200 AGA. Les cartes graphiques seront gérées sans problème (à Cologne d'ailleurs la démo était en 640x480 : magnifique !). Il n'y a pour l'instant que quelques images du jeu mais elles sont superbes. Forgotten Forever (qui n'en finit pas d'être peaufiné) a du souci à se faire...


- Quake est enfin disponible !

La sortie initialement prévue au 1er février a été sans cesse retardée pour diverses raisons. Au moment où vous lisez ces lignes, Quake doit vous attendre bien au frais chez votre revendeur. Néanmoins, il y a une petite polémique quant à la version PowerPC du jeu par ClickBoom.

En outre, on ne connaît toujours pas la date de sortie de Napalm. Voici donc une mini entrevue avec ClickBoom pour en savoir plus :

Quand pourrons-nous voir une démo jouable de Napalm ?

Avant que le jeu ne sorte, mais nous ne savons pas encore exactement quand, pour le moment (NDBen: ah bin voilà, on est plus avancé maintenant...).

Une version PowerPC de Napalm est-elle prévue ?

Non, pas pour le moment.

Pourquoi Quake a-t-il été aussi retardé ? Vous avez rajouté la gestion du PowerPC ?

Nous attendions l'approbation d'id Software et ça a pris du temps. Cela n'a rien à voir avec la qualité du jeu, mais avec le fait qu'ils étaient très occupés avec Quake 2 sur PC. Non, il n'y aura pas de version PowerPC sur le CD.

--

C'est dommage que ClickBoom ne se soit pas attelé à la version PowerPC de Quake. Leur priorité essentielle désormais est de convertir Quake World sur Amiga. Il faut savoir, en effet, que Quake est plus un moteur de jeu 3D qu'un jeu en lui-même, on s'en aperçoit vite en activant le mode console de Quake (appuyez sur la touche "~" dans Quake Player 095). Une fenêtre d'un genre CLI apparaît et il est possible de rentrer des commandes, comme sur un OS ! Avec Quake World, ClickBoom espère ainsi nous apporter facilement les autres jeux 3D développés avec le moteur de Quake. A quand un jeu de rallye 3D ?

Pour les fanatiques du PowerPC, sachez qu'une version PowerPC de Quake existe, mais elle est pirate ! Il semble que ce soit la même équipe qui avait déjà réalisé CoolQuake qui a remis le couvert ! Olivier Staquet vous en parlait le mois dernier dans le test de la BlizzardPPC. Le code source en C a tout simplement été recompilé pour Amiga PowerPC sans aucune optimisation, et ça tourne vite ! On en reparle dès que j'aurai reçu mon 603 à 200 MHz.


- Nouvelles missions pour Quake

Vous venez à peine de commencer Quake que des missions supplémentaires pleuvent. Alive Mediasoft a annoncé l'arrivée de Quake Resurrection, un triple CD contenant des extensions pour le jeu 3D d'id Software, comme Malice et Q!Zone. Alive Mediasoft propose également XMen, Shrack, Quake Mission Pack 1 et 2, qui regroupe de nombreuses nouvelles missions.


- Gloom 3 : pourvu qu'ils ne fassent pas le 4 !

Une nouvelle démo de Gloom 3 est arrivée sur Aminet/game/demo. Un conseil : ne le téléchargez pas ! Le jeu n'a pas bougé d'un octet dans son principe mais les graphismes sont immondes et pires, le jeu a ralenti depuis le numéro 2 (soit Gloom Deluxe) ! De plus, face aux jeux 3D récents sur Amiga, il commence à faire pâle figure. Alors certes, il y a le mode deux joueurs sur le même écran, certes c'est tout configurable, mais, franchement, ça a vieilli et je le répète, c'est beaucoup moins joli. Ah oui, les sons aussi sont pourris. Poubelle.


- Sois pas cave, man !

On en apprend un peu plus sur Caveman Species, un jeu à la Warcraft mais à l'époque du silex et des parties de tennis au gourdin. C'est Vulcan qui signe le jeu auprès de Black Flag, une équipe portugaise. Le jeu sortira à la fois sur CD Amiga et PC, ce qui s'inscrit bien dans la nouvelle politique de Vulcan. Le jeu prend place il y a 30 millions d'années sur une planète (la nôtre ?) avec trois continents et plus de 90 terrains de jeu. Il faudra soit détruire la tribu d'en face, soit parvenir à un meilleur stade "technologique" dirons-nous, ou découvrir des cités et tribus perdues pour acquérir leur savoir. Il y aura des sorciers pour lancer une épidémie de peste chez le voisin, des Dieux à invoquer pour s'assurer la victoire facilement, et même des oeufs de T-Rex pour les élever, les dresser, et partir au combat en les chevauchant ! Du côté de la technique, il faudra un Amiga AGA ou avec carte graphique, 68020 au minimum, 4 Mo de mémoire Fast et un CD x2. Il y aura des centaines d'animations de personnages, des sons numérisés, de la musique CD 16 bits et... 300 Mo d'animation 3D. Le jeu par modem est prévu jusqu'à quatre joueurs. Malheureusement, aucune date de sortie n'est annoncée. Commencez quand même à affûter vos gourdins.


- Pas de PowerPC pour Deimos Design

Dans le numéro de décembre dernier, je vous parlais de Maim & Mangle et Explorer 2260, deux jeux PowerPC en préparation chez Deimos Design/World Foundry. Eh bien, récemment, Deimos Design a annoncé qu'ils abandonnaient tout projet PowerPC. Vlan ! Du coup, ils claquent aussi la porte de World Foundry et décident de continuer en solo... Heureusement, seul Maim & Mangle est "touché" : ce jeu de stratégie 3D temps réel sera donc revu à la baisse côté technique et nécessitera un 68060. Exit la version PowerPC. Explorer 2260 (un Elite/Wing Commander 3D temps réel), quant à lui, reste chez World Foundry et sera développé pour PowerPC : cette société s'est en effet associée à Vulcan dont la politique est désormais résolument tournée vers le PowerPC.

Pour expliquer ce revirement, Deimos Design a plusieurs arguments. Le premier concerne le prix des cartes PowerPC de Phase 5 : Deimos les juge trop chères, pour le même prix "on peut se payer un système Pentium II", je cite. Ensuite, ils pensent que le PowerUP n'est qu'un projet à court terme et que rien ne permet de penser qu'un système d'exploitation natif PowerPC verra le jour sur Amiga. Pour eux, PowerUP "ne guérit pas la maladie mais prolonge la souffrance". De plus, Deimos Design attaque directement Phase 5 et les accuse de vouloir rester propriétaire du système PowerPC. Le fait que le système PowerUP ait été mis sur flashROM dans les BlizzardPPC, a dégoûté les programmeurs de Deimos. Ces derniers avaient décidé d'utiliser WarpOS de Haage & Partner. Certes, ce WarpOS a trouvé un moyen de court-circuiter la flashROM de Phase 5, mais à chaque mise à jour de Phase 5, Haage & Partner devront retrouver une astuce pour passer outre. Ceci compromet l'avenir des produits WarpUP, les rendant ainsi incapables de se lancer le temps qu'un correctif WarpUP intervienne. Deimos avait alors songé à utiliser le système de Phase 5 à contrecoeur. Mais ils affirment s'être rendus compte de la vérité : Phase 5 ne cherche aucunement à faire progresser l'Amiga, ils s'en servent uniquement comme plate-forme expérimentale afin de créer leur système PowerPC natif, notamment pour le A\Box. Constatant ceci, Deimos Design n'a pas voulu cautionner ce qui leur apparaissait être une offense à leur éthique. Conséquence : adios le PowerPC et même s'ils gardent un contact amical avec World Foundry, leurs relations professionnelles sont terminées.

Je vous laisse seul juge des arguments de Deimos Design concernant PowerUP. Toutefois, il faut considérer que Phase 5 a acheté une licence Amiga pour être justement compatible AmigaOS notamment avec le Pre\Box. De plus, le véritable patron de l'Amiga et donc celui qui décide du futur c'est Gateway, pas Phase 5. En bref, pour nous les joueurs, c'est un jeu PowerPC en moins. Il y en aura d'autres...


- Les jeux du World Of Amiga

Quand vous lirez ces lignes, le World Of Amiga de Londres aura eu lieu. Cela signifie pas mal de sorties de jeux, donc disponibles chez votre revendeur habituel. Doivent donc (normalement) être disponibles : Genetic Species (un Wolf 3D de Vulcan), Forgotten Forever (un Command & Conquer de Sadeness), Quake (un quoi déjà ? de ClickBoom) et Foundation (le jeu tant attendu de Sadeness). Des démos en première mondiale devraient être montrées également : Dafel Bloodline, un grand jeu d'aventure à la Zelda (Sadeness), Napalm de ClickBoom. On prévoit aussi les premiers pas des jeux de Titan HB : Claws Of The Devil (Tomb Raider revisité à la sauce Amiga), Evil's Doom et surtout, un jeu qui va faire du bruit, Shadow Of The Third Moon 2 PowerPC.


- Le jeu qui casse des briques

Je vous en parlais il y a quelque temps de cela, Deconstruction s'avère être un des meilleurs, si ce n'est le meilleur casse-briques jamais vu sur Amiga. L'aspect et les graphismes sont splendides, c'est déjà pas mal. Le jeu comporte beaucoup d'originalités comme les trajectoires de balle magnétisées, la déformation de la raquette selon les bonus, les capsules qui dévient votre course, etc. Mon préféré est un malus qui vous donne du fil à retordre: la balle rebondit à peine sur votre raquette et ne repart pas pendant quelques instants, prise de tête garantie. Le jeu est livré avec son éditeur de niveaux, ce qui promet des heures de jeux. Il y a des bruitages et de la (bonne) musique. Le jeu a été réalisé en AMOS et on ne s'en aperçoit pas : graphismes AGA, de nombreux sprites à l'écran, effets spéciaux de partout, bref du bon boulot, d'autant plus que l'équipe de Brain Lego est très active et qu'elle cherche de nouveaux programmeurs et musiciens pour de futurs projets. N'hésitez donc pas à les contacter. Des tonnes de niveaux, des tonnes de bonus/malus, des musiques plutôt techno : tout ça pour 150 FF chez Ness/Brain Lego, Belloni Laurent, 7 rue de Riquewihm 68200 Mulhouse. Disque dur obligatoire.


- Fondation de REBOL Technologies

Le 20 mars 1998, la société a été fondée à Ukiah, en Californie. Carl Sassenrath l'a présentée comme se focalisant sur la recherche, le développement et la commercialisation d'un nouveau langage de script et de massages (REBOL, le successeur de LAVA). Pour en savoir plus : www.rebol.com.

La nouvelle société a déjà décidé de parrainer notre vénérable CUCG. Une liste de diffusion a aussi été créée.


- Aminet Set 6

La quadruple CD bien connu est disponible depuis le 20 mars pour 199 FF. Outre les 440 Mo de nouveautés Aminet depuis le Set 5, il contient les versions complètes de Wordworth 5 SE, TurboCalc 3.5, Personal Paint 6.4 et Wildfire 3.38.

Personal Paint 6.4 est d'ailleurs inclut dans l'arborescence d'Aminet. Cloanto en a fait don à la communauté Amiga. L'éditeur italien parle même d'une future version 8, qui nécessiterait une réécriture complète (pour la gestion du True Color et des calques) et ne serait pas prête avant la seconde moitié de 1999.


- Retina Z2 Support Group

Voici un groupe de réconfort moral à tous les possesseurs de Retina Z2 délaissés. Terry voudrait savoir quels programmes fonctionnent ou pas sur votre carte. S'il reçoit assez de réponses, il envisage de monter une liste de diffusion. Contact : terryc@white.aljan.com.au.


- Dataflyer CD-XDS 1.1

Il s'agit d'un moyen pour ajouter un lecteur de CD sur une machine IDE. Le système CD-XDS est composé d'un châssis d'aluminium en deux pièces, un câble de données et d'alimentation et un manuel. En option, on peut également obtenir un câble DIN à 5 broches pour une alimentation externe d'une part, et d'autre part le système de fichier AsimCDFS compatible ATAPI. Ce système est nécessaire pour utiliser CD-XDS. Prix sans AsimCDFS : 109 $, avec : 149 $ [Expansion Systems].


- Imagine Magazine

C'est une nouvelle publication bimestrielle ayant pour sujet la 3D avec Imagine. Édité par Serious Group Inc. à partir du premier août 1998. Contact : listserv@maelsrom.stjohns.edu.


- ShapeShifter

La version 3.9 de cet émulateur Macintosh 68k est disponible sur Aminet. Elle permet entre autres de démarrer depuis un CD.


- Cassette et livre pour Casablanca

Une excellente initiative que celle réalisée par Mme et M. Bouscin. Le sympathique couple belge a voulu faire partager ses compétences aux autres utilisateurs de Casablanca, en réalisant une cassette, "Casablanca Facile". D'une durée de 90 minutes, cette cassette présente tous les effets disponibles sur les disques 1 à 5 ainsi que ceux d'Adorage Magic (volume 1), les polices ainsi que les opérateurs de titrage. Il est particulièrement pratique de pouvoir visualiser ainsi un effet sans avoir à le calculer. Il existe aussi un descriptif du Casablanca, de câblage avec les schémas de raccordements. Cinq leçons sont également proposées : leçon 1 pour la présentation d'un montage ; leçon 2 au sujet de l'insert ; leçon 3 pour l'audio (post-synchronisation) ; leçon 4 pour le titrage et la leçon 5 qui est consacrée au traitement multicouche.

Le couple Bouscin n'en est pas resté là puisqu'ils ont également réalisé un livre d'une bonne centaine de pages : "Guide pratique de l'utilisateur de Casablanca". Le chapitre 1 est consacré aux généralités avec la mise en place du Casablanca et le chapitre 2 à l'agencement de la chaîne de montage (lecteur, enregistreur avec schéma de raccordements). Le chapitre 3 communique les notions fondamentales et le chapitre 4 reprend les leçons de la cassette. Un descriptif très complet des différents points de menu du Casablanca occupe le chapitre 5. Le chapitre 6 est consacré à la théorie sur la qualité de l'image et de la compression, et le chapitre 7 au module DV. Le chapitre 8 aborde une cinquantaine de problèmes avec leurs solutions et pas moins de cinq pages de trucs et astuces. Le livre se termine avec les annexes : développements futurs, les effets et les polices, aperçu de la cassette. Le tarif et le mode de commercialisation de ces produits ne sont pas encore connus, mais ils devraient être vendus par MacroSystem Bénélux et le magasin bruxellois Amiga City.


- Broadcaster

DeltaGraph'X informe de la disponibilité du Broadcaster, un rack 19 pouces doté d'une connectique YUV, et directement utilisable avec le Casablanca et le DraCo. Ce matériel est également utilisable avec d'autres matériels.


- Amiga = Omega ?

Voici un reportage assez ironique de Michael Persing :

"Je passais par hasard devant un nouveau magasin de micro Gateway dans la région de Dayton, apparemment une des nouvelles antennes que Gateway a ouvertes dans le pays. Je ne pensais pas vraiment trouver de produits Amiga, mais je décidais d'entrer par curiosité.

Je dois dire qu'ils ont poussé le thème de la vache à l'extrême. Vachement bovin, si j'ose ainsi dire. Le sol était en béton nu. Le papier peint représentait un panorama de ferme. Les comptoirs avaient des sièges de tracteur, et des trayeuses pendaient au plafond au-dessus de chaque ordinateur, apparemment pour camoufler les cordons d'alimentation. Le décor derrière les consoles était une section de tôle ondulée d'un silo à grain. Peut-être était-ce mon imagination, mais toute la boutique sentait un peu l'étable, pas désagréable, plutôt une odeur de foin frais.

Après quelques rondes à l'intérieur du périmètre, l'absence d'Amiga semblait évidente. Je n'en fus donc pas surpris outre mesure, mais tant que j'étais là, je décidai de demander au vendeur ce qu'il savait. La conversation prit à peu près cette tournure :

- Vous avez des Amiga ?
- Amega ? Non, j'connais pas çà.
- Eh bien, j'ai compris que récemment, Gateway avait acheté la marque Amiga.

L'autre vendeur, semblant en savoir plus sur le sujet, accourut.

- Oui, j'ai entendu parlé de ce rachat. Nous pouvons prendre des commandes spéciales pour nos clients qui en voudraient.

Ceci semblait prometteur, mais il ajouta :

- Quelle sorte de lecteur Iomega voudriez-vous ?"


- Aïe, Obélix

C'est ainsi que se prononce le nom de la nouvelle carte multi E/S "IOBlix", conçue et commercialisée par RBM. Il s'agit du spécialiste allemand du scanner et des logiciels attenants comme ScanQuix 4. La carte est pourvue de quatre ports série (RS-232) et deux ports parallèle EEP/ECP. Ce n'est pas tout, puisqu'on trouve encore deux ports modulaires, un pour un module son compatible AHI, l'autre réseau/Ethernet compatible SANA-II. On pense aussi à un module pour lecteur de disquette 1,44 Mo. La carte est Zorro II et compatible Amiga 2000/3000/4000 et 1200 (si extension Zorro, évidemment). Prix : 249 DM [www.rbm.de].


- Mondes ultra violents

Ultra Violent Worlds est un shoot'em up commercialisé par Volron Software. Il se définit comme un jeu de tir rapide, avec des graphismes 256 couleurs type "arcade" et la possibilité d'y jouer à deux simultanément. L'animation est à 25 fps sur un A1200 de base avec 2 Mo de mémoire Fast. Le jeu est disponible sur CD et en quatre versions : Amiga, Windows, MS-DOS et Linux. Prix : 25 $ [www.vorlonsoftware.com/].


- AFS devient PFS2

Il y a des fanatiques pour, et des fanatiques contre, moi je suis passé du deuxième groupe au premier. En tout cas, le système de fichiers AFS, qu'on croyait bloqué dans sa forteresse, fait une sortie triomphale. Cela se nomme PFS2 (Professional Filesystem 2) à présent, et c'est la société Great Effects Development (de Michiel Pelt) qui s'y est collée pour récupérer le copyright et continuer la noble tâche. Les améliorations portent sur :
  • D'abord un prix spécial pour les enregistrés à AFS.
  • Des versions 68000, 68020, 68040 et 68060.
  • Une interface intégrée pour une optimisation en direct. Lorsqu'un accès se fait sur la partition optimisée, l'optimiseur, qui n'existe pas encore, s'arrêtera le temps de l'accès, puis reprendra sa belle tâche. Cet optimiseur pourra même être averti de l'inactivité du système et alors, en profiter pour faire son boulot.
  • Des procédures améliorées de contrôle rendant PFS2 encore plus stable que son ancêtre.
  • Une documentation détaillée incluant des informations sur la programmation (structure de disque et paquets spéciaux).
  • De nouvelles versions de tous les utilitaires d'accompagnement (pfsls, diskvalid...).
  • Une compatibilité totale avec AFS.
  • Un mécanisme de détection précoce de problèmes, c'est-à-dire avant qu'il ne soit trop tard et que votre disque dur soit bon à riblonner.
  • Une structure de disque étendue pour faciliter les réparations.
Tout cela est sur CD. Les performances promises sont 500% supérieures à FFS. Les disques sont toujours valides. Les accès simultanés se font sans problème. Les fichiers détruits sont récupérables dans un chutier. Les fichiers-journal sont automatiquement tronqués, ce qui évite de pousser comme un chiendent [www.greed.nl].


- Modules Picasso IV

Ça y est, tous les modules se greffant sur la Picasso IV sont là. Paloma IV, Pablo IV et Concierto IV. En cas d'achat groupé, on obtient une remise de 5%. Mais cuidado, Picasso ! Il n'y a pas encore de logiciels pour exploiter les possibilités de ces modules... [Village Tronic].


- Carte GVP

La carte accélératrice GVP pour A2000 à base de 68060 à 50 MHz ou de 68040 à 33 MHz est disponible "en grande quantité".
  • Elle s'insère dans le port processeur.
  • Le processeur est interchangeable entre 68040 et 68060.
  • Elle utilise soit quatre emplacements mémoire SIMM 72 broches jusqu'à 128 Mo, ou bien quatre barrettes de SIMM GVP 64 broches pour la beauté de la compatibilité.
  • Elle possède un contrôleur intégré Fast SCSI-II avec une connexion interne en nappe 50 broches, et externe SCSI-II en 50 broches également.
  • Elle a été surcadencée avec succès à 66 MHz.
Les prix : 749 $ (carte avec un 68060 à 50 MHz neuf), 699 $ (avec un 68060 recyclé), 499 $ (avec un 68040 à 33 MHz) et 449 $ (sans processeur) [Dimensions Computers].


- Amiga I seek you

Une nouveauté pour les internés de l'Internet : ICQ, tant attendu, est enfin arrivé en version Amiga. En fait, deux versions sont sorties à peu près en même temps. L'une a été programmée par Digital Corruption (d'une qualité inférieure, semble-t-il) et l'autre par Douglas F. McLaughlin : StrICQ 0.239. Celle-ci n'est pas approuvée par Mirabilis, le site de coordination d'ICQ, peut-être parce qu'elle ne permet pas encore "l'ICQ Chat" [surf.to/AmigaICQ].


- Easy Writer

Le voilà. Le nouveau traitement de texte est arrivé. On l'avait entr'aperçu à Cologne, mais on n'en savait pas grand-chose. Il est basé sur les technologies utilisées sur les autres plates-formes, et sera donc le premier dans son genre sur Amiga. Tout repose sur des "boxes" (boîtes). Une boîte peut avoir n'importe quel contenu. La communicabilité avec le monde extérieur et donc les autres logiciels, est étendue puisque modulaire et que chacun aura accès aux définitions pour programmer soi-même des greffons.

Tout est WYSIWYG, pas d'accès compliqués à des menus lointains, pas de grands mouvements de souris, c'est ce que dit la pub. Toutes les fenêtres de requêtes utilisent le multitâche, et peuvent donc rester ouvertes en permanence si on le souhaite. Tabulateurs, chapitre, tout est configurable, connectable. On peut par exemple changer de format de page à chaque page, si tel est son désir. Ce traitement de texte ne gère pas que le texte, mais également les images. Celles-ci peuvent être intégrées, les formats reconnus sont IFF, JPEG, PNG et les datatypes.

Voici quelques détails :
  • Polices : bitmap, Compugraphic, TrueType, PostScript, etc.
  • Manipulation des polices : largeur, italique, grandes lettres, écritures surélevée ou surbaissée, attributs de polices, variation électronique (?) des attributs, couleurs, soulignement, etc.
  • Boîtes : invisibilité ou grisage du contenu et du cadre, blocage de la position et de la taille, mesures en points, pouces, cm et mm, distance définissable entre le texte et le cadre, épaisseur, couleur de trait du cadre et couleur de fond, flottage de textes, mouvements de profondeur entre les boîtes.
  • Pages : nombre de colonnes, marges, lignes hors-texte en haut et en bas, numérotation dans ces dernières possible.
  • Chapitres : format ajustable en simple ou double page, numérotation de pages par chapitres.
  • Notes : bas de page, fin de chapitre, index, table des matières.
  • Caractéristiques de paragraphes : alignement de texte, indentation, changement de format en fin de paragraphe, insertion dans la table des matières, création de nouvelles pages (dont celles avec nouveau format de chapitre), formats d'heure et de date.
  • Tabulation : intervalles réguliers avec distance de départ et de fin, tabulateur décimal avec libre alignement de signe, libre définition de caractère de remplissage des zones blanches.
  • Formats de texte : Easy Writer, RTF, Text (ASCII), extensible via des greffons.
La version 2 apportera un générateur d'index, une machine PostScript, une machine TrueType, un vérificateur d'orthographe, un manuel imprimé. Déjà annoncés par tierces parties : un éditeur de formules, un tableur, un éditeur d'images, un glossaire (thesaurus), un module d'importation Word.

Prix : 149 DM jusqu'au 31 août 1998. Le prix monte ensuite à 198 DM [www.haage-partner.com].


- Tornado 3D 1.75

Cela va très vite maintenant. Le mois dernier, nous étions à la version 1.5. Elle assure un rendu pleinement optimisé sur PowerPC (de 6 à 9 fois plus rapide que sur un 68060). Parmi les nouveautés : des surfaces métaquadriques pour une modélisation organique plus facile avec un nouvel algorithme propriétaire, du métamaillage amélioré avec de la tension de bord, l'alignement automatique des normales, des triangles fractals adaptatifs (un "mesh" de 10x10 devient aussi détaillé que s'il était de 10 000x10 000), un générateur brownien de paysages (qui ne rend pas la même chose partout), le saut rapide de code temporel, un nouveau panneau d'animation avec déplacement et redimensionnement, l'importation de polices PS Type 1, les chanfreins de polices, le rendu transparent amélioré, les textures de croûte, de nuage, de terrain, etc.

La version DraCo a été également mise à la vente fin mai. Elle n'a plus besoin du dongle, elle fonctionne avec le numéro de série matériel de la carte mère Eltanin. On achète donc le CD, qui ne contient pas le programme, on renvoie la carte d'enregistrement en y inscrivant son numéro de série (ou par télécopie si on est pressé) et on reçoit par courrier électronique ou postal le programme qui, bien sûr, ne fonctionnera que sur votre machine [Eyelight].


- Wildfire

La dernière mise à jour de Wildfire, logiciel de création graphique, est gratuite, profitez-en. Il vous faut, pour en bénéficier, posséder la version 4.43 (officielle ou démo, 68k ou PowerPC). Trois nouveaux opérateurs font leur apparition : Benoît, HSL et Polar2Cartesian. Les opérateurs suivants ont été mis à jour : ARexx, Blackhole, Cartesian2Polar, Magnet, Parplot, Rotate, TatateBlur, Scale, Shear, Twirl, Wave. De plus, il y a une promotion pour les acheteurs d'Aminet Set 6, la version 68k passe de 299 à 249 DM. La version PowerPC passe de 399 à 349 DM (il y a un bon de réduction dans Aminet) [www.oberland.com/amiga/wildfire].


- SOS SAS

Il semblerait que Steve Krueger ait été contraint d'abandonner les correctifs 68k et PowerPC pour le paquetage de développement C de SAS. L'histoire n'est pas très claire mais les correctifs déjà terminés se laissent charger sur www.thule.no/~stevek, comme par le passé.


- Siegfried et l'or du Rhin

Siegfried Soft, une des maisons les plus connues en Allemagne et des plus inconnues en France, sont les auteurs depuis le début de l'Amiga, de programmes comme Siegfried Copy et Siegfried Anti-Virus. Cette société arrive aujourd'hui sur le Net, à l'adresse www.siegfried-soft.de, et présente ses dernières mises à jour.


- IDE rapide pour A1200

Le Power Flyer est un nouveau contrôleur EIDE pour A1200, que l'on trouve chez Power Computing, et fabriqué par Elbox. Il consiste en un petit PCB qui s'enfiche dans les deux emplacements de ROM avec une carte fille possédant un PLCC inversé qui se fixe sur Gayle. L'accélération est intéressante, elle passe de 2 Mo/s à presque 5 Mo/s (dixit SysInfo). Démarrage en quatre secondes au lieu de dix. Avec un nouveau disque gérant les nouveaux modes, il est promis pour 16,6 Mo/s théorique.


- Déjà un peu d'eau dans le gaz

A peine Haage & Partner et Phase 5 ont-ils décidé d'enterrer la hache de guerre - quel autre choix ont-ils d'ailleurs - qu'on peut voir un message de Sam Jordan, développeur notoire de chez H&P, dénonçant clairement dans un message l'inutilité du projet à quatre processeurs en matière d'émulation. Il résume ainsi la situation : "un seul processeur émulant le code à la vitesse d'un 68040, et les trois autres attendant, en vain, du code."


- Mise à jour pour Siamese System

Une mise à jour du Siamese System 2.1, corrigeant un problème apparemment causé par le BIOS ou le port série, "devrait" aider à fonctionner avec un nouveau sisys.exe et un nouveau sisys.ini. La cause exacte du problème n'a pas clairement été identifiée [www.siamese.co.uk].


- AmigaAMP

Sur Windows, WinAMP permet d'écouter des fichiers audio d'une qualité 16 bits mais très compressés, aux formats MPEG-1 Layer 2 et 3 (alias MP2 et MP3). Voici un clone de WinAMP pour Amiga, qui s'appelle AmigaAMP, réalisé par Thomas Wenzel. Pour pouvoir lire les fichiers MP3, il est nécessaire d'avoir au moins un 68060 à 50 MHz. Pour bénéficier des à-côtés, comme du spectroscope, il faut impérativement AmigaOS 3.1 et un PowerPC (sous PowerUP). La version 2.0 ajoute la gestion des thèmes graphiques de WinAMP.


- The Amiga Survivor

Issu d'un fanzine, The Amiga Survivor est un nouveau magazine orienté jeu, distribué mondialement (il y a gros à parler qu'il sera introuvable en France). Voici ses coordonnées : Robert Iveson, Amiga Survivor, 41 Wellstone Garth, Swinnow, Leeds, West Yorks, LS13 4EJ, England.


- Thème de l'Amiga

Epic Marketing présente The Theme Of Amiga, une compilation musicale sur CD. Créée par le groupe allemand Annex, le CD contient sept pistes reprenant le thème de l'Amiga, plus une introduction où l'on peut entendre Petro Tyschtschenko. D'ailleurs, ce dernier a déclaré que si le CD rapporte des dividendes, une partie sera reversée en aide aux développeurs nécessiteux. Prix : 4,99 £.


- La révolution numérique

Dans son numéro de mai 1998. CU Amiga passe au banc d'essai tous les appareils photo numériques compatibles Amiga (ex : tous ceux ayant un logiciel de transfert pour notre machine). La première remarque est la même que pour tous les autres périphériques non spécifiques à l'Amiga : aucun fabricant ne se donne la peine de développer des pilotes pour notre machine. Heureusement, il se trouve toujours un développeur génial pour arranger le coup.

Ainsi, John Kennedy (consultant à Amiga Format et CU Amiga) a lancé la mode numérique sur Amiga en développant durant ses heures de loisir AmiDC (freeware). Ce dernier permet de régler les paramètres des Kodak DC 20 et 25 et d'en récupérer les photos. La version actuelle est la 2.0 et fonctionne convenablement : les transferts d'images et leur conversion en fichiers IFF se font très rapidement. Maintenant, John s'est lancé dans le développement de QVHack, un pilote pour les Casio QV 10A et QV 100. Bien que ne bénéficiant pas encore d'interface, il permet quand même le chargement des images sur Amiga.

Le choix de l'amigaïste s'est trouvé brusquement très élargi lorsque le revendeur allemand Vesalia Computer a commercialisé son logiciel CamControl. Ce dernier se décline en plusieurs versions, chacune correspondant à un type précis d'appareil. Sont gérés : les Casio QV 10A, 100 et 300, Fuji DS-7 et DX-5, Kodak DC 20 et 25, Minolta Dimage V, Olympus C 420L, C 820L, C 1000L et C1400L.

Après le test de huit appareils (deux Kodak, deux Fuji, les Olympus 420, 820 et 1400 et la Casio QV 100), on remarque que si la qualité des images dépend de la résolution de l'appareil (et donc de son prix, on n'a rien sans rien), celle-ci reste bien en deçà de ce que l'on peut obtenir avec une photographie papier et un scanner. C'est principalement pour cette raison (et aussi pour le prix) que CU Amiga juge cette technologie bonne uniquement pour les images sur écran (Internet ou montage multimédia) ; autrement, même un appareil jetable classique et un scanner donnent de meilleurs résultats.


- APS : y'a pas que des boîtes qui ferment !

APS est un nouveau revendeur Amiga français qui a comme but de "tirer l'Amiga vers le haut" en proposant uniquement les produits haut de gamme, et essentiellement PowerPC, au meilleur prix. APS dispose d'un site Web (www.aps.fr) où vous pouvez consulter leur catalogue les petites annonces de leurs clients, mais aussi prendre connaissance des configurations "musclées" qu'ils utilisent. APS (pour Art, Photo, Synthèse) est situé à Marseille et vend par correspondance. Nous souhaitons bonne chance à Adam Carrano et Christophe Decanini, les deux partenaires.


- Pixel64

Atéo Concepts a mis en place sur son site Web une lettre d'information mensuelle. L'utilisation de la carte Pixel64 avec un 68060 est maintenant totalement fonctionnelle, et les utilisateurs de 68060 ayant des plantages intempestifs peuvent appeler Atéo Concepts pour une mise à jour.

Une nouvelle version du pilote pixel64.card est disponible en téléchargement. On y trouve quelques précisions sur les problèmes d'horloge. La Pixel64 fonctionne correctement jusqu'aux fréquences suivantes : écran 8 bits (110,1 MHz), écran 16 bits (75 MHz), écran 24 bits (28,4 MHz), écran 32 bits (39 MHz). L'AtéoBus n'est pas encore compatible avec les cartes PowerPC de Phase 5 à cause d'un problème de cache. Phase 5 et Atéo Concepts travaillent en commun afin d'éliminer cette limitation. Il ne s'agit que de problèmes logiciels, et une mise à jour devrait être rapidement disponible.


- GestaCompte 2.x

L'association AFLE présente cette suite comptable modulable pour Amiga sur son site web. Ces logiciels sont plus particulièrement destinés aux PME, commerçants, artisans ou professions libérales. Les cinq modules fonctionnent de façon indépendante ou complémentaire [AFLE - 05.56.05.72.09].


- Attention, peinture fraîche !

Le premier bar du village virtuel sans nom vient d'ouvrir. Au bar de NoName, pas d'horaire, pas de patron, pas de gueule de bois, et places illimitées ! L'internaute à tendance technoïde y est le bienvenu. Il pourra y déposer ses questions, ses opinions, ses flyers et toute information relative aux musiques électroniques sur un forum de discussion. Une sélection de liens est également proposée. Si vous désirez en savoir un peu plus sur TechnoDataBase 98, le CD/base de données Techno, vous êtes au bon endroit : www.noname.fr/village/bartechno/.


- Liste PowerPC

L'association Amigazette a mis en place une rubrique PowerPC sur son site Web "afin de recenser les possesseurs de ce type de carte en France". Pour s'inscrire, pour voir les inscrits, ou pour plus d'information, visitez www.netlinker.com/amigazette.


- YAM en français

Jean-Marc Mossu signale qu'un catalogue français (à 98%) pour YAM 2.0 est disponible gratuitement sur perso.easynet.fr/~mossujman.


- Casablanca 2.7.1

Amiga City nous informe que le Casablanca est aujourd'hui disponible dans sa version 2.7.1 française et corrige quelques bogues de la version 2.5. La BreakOut Box est un boîtier réalisé par MacroSystem doté de prises XLR pour le son et de sorties composantes permettant un report du montage sur un enregistreur Betacam SP. Tarif : environ 4300 FF.


- Casaclub

Le Casablanca vous intéresse et vous vous sentez esseulé. Qu'importe, rejoignez le Casaclub, créé par Yves Thibault. Vous y retrouverez de très nombreux utilisateurs du Casablanca et pourrez échanger vos astuces et résoudre des problèmes. Après s'être acquitté de la cotisation annuelle de 500 FF, l'adhérent recevra 12 publications annuelles de 8 pages et participera à la vie du club. Les projets ne manquent pas et un manuel de montage virtuel sur Casablanca, avec 150 captures d'écran est même en cours de réalisation. Il existe même une téléassistance (par téléphone). Adresse : Casaclub, 1 rue d'Arras, 62123 Wanquetin.


- Nouvelles d'ATO

ATO (ou Amiga Translators Organisation) est une association dont les membres éparpillés dans le monde entier, se sont donnés comme but de traduire le plus grand nombre de logiciels possible en un maximum de langues. Les membres d'ATO sont soit traducteurs, soit relecteurs (de traduction), soit les deux en même temps. Tous sont bénévoles, et les traductions vont du logiciel freeware jusqu'aux programmes commerciaux (Vulcan fait traduire ses jeux en français par les membres d'ATO). ATO recherche continuellement de nouveaux traducteurs/relecteurs. Si vous êtes intéressés pour prendre part à cette activité, je vous invite à aller sur ato.vapor.com/ato pour plus de renseignements.


- Reprise de la collection DPAT

Bonne nouvelle, la collection DPAT a redémarré ! Pour ceux qui ne connaîtraient pas cette collection, DPAT veut dire Domaine Public Amiga Toulouse, elle contient des productions francophones uniquement (logiciels, textes, images, animations...). Vous pouvez donc dès aujourd'hui envoyer ce que vous avez produit, avec autorisation de distribution, à : damy@amiganews.com, ou bien à Damien Naviliat, Les Blaques, 04150 Simiane-la-Rotonde. Les oeuvres seront placées en téléchargement sur le site d'Amiga News et pourront être incluses dans de futurs CD Amiga français comme ceux d'Amiga News. Si vous envoyez vos logiciels, cela veut dire que vous acceptez ces conditions. Les logiciels qui ont été envoyés ce mois-ci sont : AmiCas 2.0, ARexxPack 1.0, FbBin2Inc, FbBin2Head, AmiPC_BiBack 1.26, GetSize 1.0, Man 1.36, NoTitle 1.06, OkToBase 1.80, Stars, WinDump 1.0, XLabProcess 0.5 et Trans48 II 1.0.


- La Navy attend ses A4000

La Royal Navy risque d'attendre les 20 systèmes de récupération de données météo par satellite, commandées auprès de Thorn Electronic. Ces systèmes à base d'Amiga 4000T, livrés dans des racks de 19" avec mémoire, disques durs, CyberStorm 060 et Picasso IV, avaient surpassé la concurrence en termes de performance, notamment le temps pour un redémarrage complet (à peine 20 secondes). White Knight Technologies doit fournir les 4000T et les CyberStorm, mais la pénurie de ces deux produits risque bien de lui compliquer la tâche (NDLR : aux États-Unis aussi il y a pénurie d'Amiga 4000T. Fin juin, des centaines de commandes de systèmes avec le produit NewTek Flyer étaient en attente de machines).

Chez Motorola, le passage à la technologie au 0,42 micron a entraîné des problèmes d'assemblage des processeurs 68060 en version RC (technologie au 0,50 micron). Ces derniers ne sont plus disponibles alors que les nouvelles versions LC et EC ne le sont pas encore, pénalisant par-là même des sociétés comme Phase 5. Motorola assure tout mettre en oeuvre pour pallier cette carence et ainsi livrer le constructeur allemand en priorité.

Si vous possédez une Blizzard 1240/1260 et que vous vouliez conserver votre processeur, White Knight Technologies vous propose des BlizzardPPC sans 680x0 pour le prix des BlizzardPPC/68040LC. Si votre processeur est soudé sur votre carte, il vous suffit de leur envoyer pour qu'ils effectuent le transfert (moyennant 20 £). Les possesseurs d'une Blizzard 1230 auront droit, eux, à une remise de 30 £.


- Sur le ring

Mick Tincker a accordé une entrevue à Amiga Format pour enfin lever le voile sur les mystères de son BoXeR, sa carte mère compatible A4000. Il avoue avoir été surpris par l'intérêt suscité par ce projet, à un point tel qu'il pense que la limite ne sera pas ce qu'il saura vendre mais ce qu'il pourra fabriquer. La commercialisation est prévue pour août 1998 et les prix (annoncés par BlitterSoft dans CU Amiga) devraient aller de 479,95 £ pour une carte mère nue à 999,95 £ pour un système complet (tour noire, 32 Mo de mémoire, disque dur de 4 Go, lecteur CD x32, lecteur de disquette HD, souris et clavier).


- Les jeux et la presse anglaise

Chez CU Amiga, ils ne savent plus quoi inventer pour aider le marché du jeu sur Amiga. Leur dernière trouvaille : offrir aux lecteurs la possibilité de créer leurs propres jeux grâce à Reality Game Engine. Ce logiciel permet en effet de réaliser des jeux de plates-formes (genre Superfrog) de bonne facture et ce, sans connaissances particulières. De son côté, Amiga Format a passé la vitesse supérieure en offrant à ses lecteurs la version complète de F1GP, ainsi qu'une visite guidée de ce jeu par Oliver Roberts (l'auteur de F1Gp-Ed) en personne.

L'équipe de CU Amiga a apprécié la préversion de Genetic Species : des graphismes somptueux, des textures époustouflantes, des jeux de lumières ahirissants, bref, rien que du superlatif. On apprend aussi dans CU, qu'après ses deux incursions plutôt réussies dans le domaine des jeux (Breathless et Big Red Adventure), Power Computing a décidé de remettre le couvert et a donc signé un contrat avec Underground Software pour le tant attendu Golem. Basé sur un format d'animation plus puissant que le MPEG et l'AVI, ce jeu d'aventure donnera l'illusion d'une immersion totale dans un environnement 3D grâce aux animations prérendues sur CD et lues en temps réel.


- Le retour des frères du Bitmap

Quand on parle de légendes sur Amiga, on parle de Psygnosis, Factor 5, Blue Byte, etc. et des Bitmap Brothers. Souvenez-vous ; vous avez tous déjà joué au moins une fois à SpeedBall 1 et 2, Xenon 1 et 2, Gods, Magic Pockets ou Chaos Engine. Hélas, c'est après le mitigé Chaos Engine 2 que la légende s'arrête et alors que Z, un jeu de stratégie temps réel, était prévu, les Bitmap Bros annoncèrent qu'ils laissaient tomber l'Amiga. Et bien ça, c'était il y a deux ans, car aussi incroyable que cela puisse paraître, les Bitmap Bros sont bel et bien de retour ! Et quel retour ! Le fameux Z est bien en cours de portage sur Amiga et PowerPC s'il vous plaît ! Il s'agit d'un jeu dans le style de Command & Conquer (eh oui, encore un d'annoncé et aucun n'est sorti !) qui oppose des armées de robots dans un style assez décontracté : imaginez un colonel robot portant un chapeau de Yankee et fumant le cigare. Lorsque le jeu était sorti sur PC, il avait à l'époque bonne allure et semblait agréable à jouer : le résultat ne devrait pas être différent sur Amiga. Un courriel des Bitmap me confirme la chose et qu'une annonce conjointe avec ClickBoom sera bientôt faite. Aucune date pour l'instant, mais ça devrait être là avant Noël.


- Golem

Golem est un jeu attendu depuis longtemps. Il ne lui manquait plus qu'un éditeur. C'est chose faite avec Power Computing qui avait édité Breathless à l'époque. Golem est un jeu interactif qui se joue à partir du CD. On pourrait résumer le concept à une énorme animation que vous dirigez. Ce sera une aventure/action qui se déroule en 4096 (tiens, j'ai déjà entendu ce chiffre quelque part). L'humanité a été asservie par les robots mais un savant a réussi à créer le Golem, un droïde à diriger pour détruire l'ennemi : innovant, non ? Bon, si le scénario ne brille pas par son originalité, en revanche, la technique promet d'être surprenante. Ce sera en effet le premier film interactif pour Amiga avec des séquences cinéma, l'ambiance sonore interactive, et tout et tout, tant et si bien que le jeu tiendra sur 2 CD ! Plusieurs sous-jeux seront au menu : une aventure, un beat'em up, un combat spatial et des surprises. Un 68030 et un CD x6 sont requis pour tirer le meilleur de Golem, et une version pour carte graphique est prévue. Sortie dans le courant de l'été.


- La coupe est pleine

L'Amiga n'y échappera pas, un jeu basé sur la coupe du monde va venir ravir les fans du ballon rond. C'est Samba World Cup et ça nous vient de Sayonara Software. Bonne nouvelle, on pourra y jouer à deux et il ne s'agira pas d'un énième jeu d'action, ni d'un énième jeu de gestion. Non, ce sera un énième jeu d'action ET de gestion ! Seront gérés les transferts, les statistiques, les divisions, les coupes européennes et bien entendu, la sacro sainte World Cup. On nous promet des voix numérisées de commentateurs (n'est-ce pas mon ptit Jean Mimi ?) et différentes conditions météo pour les matchs. Le jeu est prévu pour AGA, ECS et cartes graphiques et sortira en version CD et disquette. Les amateurs pourront se consoler si la France a perdu plus ou moins tôt dès le mois de juin. Allez les Bleus quand même.


- La forteresse de la peur

Fortress of Fear avance, lentement, mais il avance. Rappelons qu'il s'agit d'un jeu de rôle en 3D isométrique qui n'est pas sans faire penser à Diablo sur PC. Il se déroule dans une époque plus ou moins moyenâgeuse où les hommes luttent contre les dragons. Ces derniers ayant perdu aux tirs au but il y a quelques centaines d'années, les voilà qui reviennent pour la revanche. Mais c'est sans compter sur vous, un jeune aventurier (au choix garçon ou fille) ayant juré de faire redescendre l'équipe des dragons en deuxième division. Le jeu sera normalement prêt pour la fin de l'année et il faudra un 68030, un CD et 4 Mo de mémoire pour le lancer. Les fans de RPG peuvent se réjouir car les captures d'écrans sont de plus en plus belles et le scénario comportera de nombreux rebondissements.


- On danse la Lambda

Lambda n'en finit pas de se faire attendre. Les captures d'écran filtrées au compte-gouttes par l'auteur, Mikko Kallinen, sont splendides et il devient de plus en plus dur de se contenter de l'ancienne démo jouable. Le jeu a été entièrement recodée en C pour la version PC en utilisant le FPU. Rassurez-vous, la réécriture pour Amiga se fait elle en assembleur et désormais un FPU sera obligatoire (les gains de performances sont paraît-il importants). En revanche, une version PowerPC est fort peu probable, ainsi qu'une version optimisée pour la Virge de la CyberVision64/3D et le Permedia 2 de la BVisionPPC. C'est fort dommage, surtout pour la version PowerPC car vu que le jeu est écrit en C pour PC, une simple recompilation sur PowerUP pourrait donner de grands résultats. L'auteur se défend en disant qu'il n'a pas le matériel nécessaire pour cela. Quelqu'un lui prêtera-t-il une carte ? Ou bien une âme charitable prendra-t-elle à son compte la conversion sur PowerPC ? L'auteur ne demande pas mieux. Si vous vous en sentez capable, contactez-le donc sur mkalline@cc.hut.fi et vous ferez des heureux (dont moi !).


- Portage de jeux : on abuse

Après Doom, Descent et (presque) Quake, voici que déboule le portage d'Abuse, un jeu de Crack Dot Com. C'est un jeu de plates-formes et d'action qui remonte à 1996. L'adaptation a été réalisée fin juin par Thomas et Hans-Joerg Frieden. Le moteur Amiga d'Abuse nécessite un 68020 au minimum et il fonctionne sous carte graphique, AGA et même ECS. Les données du jeu sont encore commerciales mais la version shareware, gratuite mais limitée, peut être utilisée [aminet.net/package/game/actio/Abuse030-1.2].


- Premier alunissage de MoonBases

Pour ceux qui sont souvent dans la lune, HomeGrown Software a sorti la première démo jouable de MoonBases. Il s'agit d'un jeu de guerre temps réel à la Dune II dans lequel il faudra construire, entretenir et défendre ses bases lunaires. Fort malheureusement le jeu prend d'emblée une mauvaise direction. Les graphismes sont désespérément gris et ternes, les bâtiments sont franchement moches et l'aire de jeu n'occupe que la moitié de l'écran. En contrepartie, ça bouge très bien, les sons numérisés sont sympas mais ça ne suffit pas pour rattraper la sauce. Vos ennemis sont identiques à vos troupes mais de couleur différente, si c'était aussi le cas pour Dune II, au moins ce dernier s'en tirait par des graphismes plus réussis et une interface souple. Dans MoonBases, les différents ordres sont représentés par des boutons si moches qu'on se demande à quoi ils servent : heureusement qu'un texte automatique s'affiche quand on balade la souris dessus. Bref, alors que Z, Napalm et Forgotten Forever paraissent rivaliser de beauté et d'avantages, MoonBases fait pâle figure. Remarquez, sur la lune, ce n'est pas bien joli le paysage aussi. La démo se trouve sur Aminet ou www.eclipse.co.uk/homegrown.


- Les jeux commercialisés de la période mai/juin 1998
  • Foundation, jeu de stratégie édité par Sadeness Software.
  • Genetic Species, jeu de tir subjectif commercialisé par Vulcan Software.
  • Mega Blast, réédition d'un jeu d'action publié par APC&TCP.
  • Powder, shoot'em up publié par Verosoft.
  • Quake, jeu de tir subjectif édité par PXL Computers.
  • Ultra Violent Worlds, jeu de tir commercialisé par Vorlon Software.
  • Virtual Karting 2, jeu de course commercialisé par Islona.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 03/04 1998] / [Période suivante : 07/08 1998]