Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 26 juin 2017 - 00:27  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de mars/avril 1998
(Rubrique écrite par Bruce Lepper et Jac Pourtant et extraite d'Amiga News - avril/mai 1998)


- Phase 5 : licence AmigaOS 3.1 et annonce du Pre\Box

Amiga International et Phase 5 Digital Products annoncent qu'ils ont signé un accord de licence pour AmigaOS 3.1 qui permettra à Phase 5 d'utiliser AmigaOS 3.1 dans de futurs produits. Aussitôt, le constructeur allemand a annoncé sa volonté de développer une nouvelle machine, nommée Pre\Box, pour le marché Amiga. C'est un ordinateur haut de gamme basé sur quatre PowerPC (des 604 ou des 750) cadencés entre 200 et 300 MHz chacun. La machine disposerait également de l'Ultra-Wide SCSI, du PCI, de l'USB et l'EIDE et d'un sous-système graphique 3D intégré avec 8 Mo de mémoire graphique. Les prix sont déjà annoncés (entre 3995 et 8995 DM selon la configuration) tout comme la date de disponibilité : octobre 1998. Le Pre\Box devrait utiliser AmigaOS 3.1 et une version plus avancée du système PowerUP afin de fournir la compatibilité Amiga au niveau Workbench 3.1 sous CyberGraphX V3. Voir notre article spécial pour plus d'information.

Wolf Dietrich de Phase 5 assure que l'A\Box, la technologie à long terme de Phase 5 est repoussée mais pas annulée. Le projet A\Box sera continué avec des buts et des spécifications revues et des crédits accrus, dont la source sera l'introduction réussie de la nouvelle ligne de produits.


- Discours de Schindler au Gateway Computer Show

Jeff Schindler, directeur général d'Amiga Inc., a prononcé un discours lors de sa visite au salon Gateway Computer Show 98 à St Louis. Voici un petit résumé de son intervention :
  • Jeff Schindler a proposé plusieurs plans pour le futur de l'Amiga auprès des dirigeants de Gateway 2000. Mais aucun n'a eu l'aval de ces dirigeants. D'où le retard et l'absence d'annonces concrètes.
  • Amiga Inc. travaille avec d'autres sociétés pour préparer la version 3.5 du système Amiga (mais il ne les a pas nommées et il n'a pas donné de date de disponibilité, contredisant ainsi les propos de Petro Tyschtschenko qui prévoyait une sortie pour le troisième trimestre).
  • Les priorités pour cet AmigaOS 3.5 sont l'extension des capacités Internet, une interface utilisateur améliorée, et la gestion pour un maximum de standards de l'industrie.
  • Le développement d'AmigaOS 3.5 n'est que le début d'un processus de développement plus long.
  • L'équipe d'Amiga Inc. est en phase de recrutement. Il y a des candidats mais encore peu de signatures.
  • Sioux City n'est pas le meilleur endroit pour faire venir des ingénieurs. Un déménagement vers d'autres lieux a été suggéré.
  • Amiga Inc. a un budget pour l'année 1998 octroyé par Gateway mais cet argent n'a pas encore été dépensé.
Voir notre article spécial pour plus d'information ainsi que notre entrevue exclusive.


- Phase 5 travaillera avec l'ICOA

L'ICOA, dont nous avons publié les objectifs dans les pages d'actualité du mois dernier, comprend beaucoup de développeurs Amiga de haut niveau, comme les représentants d'Index, Haage & Partner et Phase 5. Apparemment, Phase 5 est d'accord pour travailler avec l'ICOA, sur les futurs standards et le développement de la plate-forme Amiga.

Joe Torre d'Amiga Inc. est le directeur d'un groupe de travail "Interim Amiga Architecture (IAA) work group", en même temps qu'un IAA API group. Il y a aussi un groupe de travail RTG, un groupe de travail SDE supervisé par Sam Stickland, et il y a des discussions avec Marc Albrecht à propos d'un standard RTA (retargetable audio).


- ICOA accepte des nouveaux membres

Le Transitional Steering Committee (TSC) de l'ICOA annonce qu'il est enfin en mesure d'accepter des demandes d'affiliation de tous ceux qui souhaitent faire avancer le futur technique de l'Amiga, qu'il soit commercial, individuel, domaine public, shareware ou académique. Il suffit de lire les statuts sur le site et d'attendre qu'un formulaire de demande officielle soit proposé (cela doit être fait à présent).


- Le PowerPC débarque sur A1200

Ça y est, les revendeurs ont enfin en stock la fameuse carte accélératrice BlizzardPPC 603e. Il s'agit de la variante pour A1200 des cartes PowerUP du constructeur allemand Phase 5. La BlizzardPPC se décline en plusieurs versions : le PowerPC peut-être cadencé à trois fréquences (160, 200 et 240 MHz), le 68k peut-être soit un 68040 à 25 MHz soit un 68060 à 50 MHz, et enfin la carte peut également inclure un contrôleur Fast SCSI-2. Les cartes avec SCSI sont d'ailleurs nommées "BlizzardPPC 603e+" et il semble possible d'acheter des cartes sans processeur 68k. Les prix s'étalent de 2599 FF (pour le modèle 68040/603e à 160 MHz) à 6799 FF (avec 68060, 603e à 240 MHz et SCSI).


- Annonce de X-DVE 3.0 et FontMachine 3.0

Haage & Partner annonce l'arrivée des nouvelles versions 3.0 des logiciels X-DVE et FontMachine. Le premier est un générateur d'effets vidéo qui permet d'ajouter des explosions, rotations, perspectives et autres zoom à vos productions. FontMachine 3.0, lui, sait créer des polices de caractéres colorées et animées. Ces deux logiciels sont l'oeuvre de la société italienne ClassX et distribués par Haage & Partner [www.haage-partner.com].


- Mise à jour d'AsimCDFS

Asimware communique la sortie d'AsimCDFS 3.9. Les pilotes suivants ont été ajoutés à la liste de compatibilité du logiciel : Yamaha CDR-400, CRW-4260 et CRW-2260, Sony CDU-926S et CDU-415, Plextor UltraPlax et PX-R412C, Teac CD-R55S, Ricoh MP6200 et MP6201, Pioneer DR-503s (24x) et DR-506s (32x), Toshiba XM-6201B (32x) et lecteur CD-R/RW compatibles ATAPI. Les autres nouveautés mentionnent la gestion du multiplicateur 4-IDE pour A1200, la conversion CDDA vers 8SVX en 8 bits mono dans le volume CD Audio virtuel, mise à jour du paquet DOS Inhibit pour empêcher toute instruction d'être envoyée au lecteur de CD par l'asimcdfs.device, et enfin la reconnaissance via l'asim_atapi.device de la suite complète de commandes trackdisk ainsi que le protocole NewStyleCommands.

Les utilisateurs enregistrés peuvent se procurer cette mise à jour sur www.asimware.com.

Quelques semaines plus tard, Asimware a commercialisé une mise à jour 3.9a qui résout le problème de paquet DOS. Elle étend aussi la compatibilité aux lecteurs/graveurs suivants : Memorex CRW620, Pioneer 32X, NEC 4X6, Sony CDU625, Pinnacle RCD4X4, Pinnacle RCD4X12 et Pinnacle RCDW226.


- Miami 3.0

La version 3.0 de la pile TCP/IP Miami est disponible, en voici les nouveautés :
  • Interfaces utilisateur distinctes pour MUI et GTLayout, rendant possible son chargement en cours d'utilisation, permettant la gestion des serveurs proxy Socks v4/v5.
  • Gestion du DHCP, utilisé par les modems câble et ADSL.
  • Utilitaire "MiamiInit" de configuration complètement nouveau, gérant les modems K56 Flex/X2, ISDN TAs, ISDN et les réseaux locaux.
Miami est un logiciel conçu par Holger Kruse [Nordic Global].


- TzimmOS, un système d'exploitation PowerPC

TzimmOS est le nom temporaire d'un projet de système d'exploitation Amiga 68k et PowerPC lancé par le finlandais Kimmo Mustonen. Une première version 0.001 a été atteinte le 1er avril 1998. Elle n'est pas disponible au public car quasiment rien n'a été fait. L'auteur n'a pour l'instant que tracé les grandes lignes de son projet et listé des appels système. Il en appelle à d'autres bonnes volontés pour l'aider dans la tâche de créer un nouveau système d'exploitation apparenté Amiga [www.tzimmola.net/TzimmOS/].


- IBrowse 1.20

La nouvelle version d'IBrowse, la 1.20, n'inclura pas le JavaScript. Seule la version 2.0 le fera, plus tard dans l'année. Voici ce à quoi on a droit avec le correctif téléchargeable qui transforme la version 1.12a en 1.2 :
  • Lecture des formats PNG et XBM.
  • Ajout d'une fenêtre d'historique des sites visités.
  • Mode d'activation "smart window".
  • Option pour ne pas sélectionner la fenêtre de téléchargement.
  • Réglage du minimum de mémoire Chip.
  • Options d'ouverture de fenêtres au démarrage.
  • Fonction de presse-papiers.
  • Vitesse améliorée pour le cache.
  • Rendu des couleurs des images amélioré.
  • Les images sont maintenant stockées en mémoire Fast (d'où une accélération en mode AGA)
  • Beaucoup d'autres options mineures et des corrections de bogues.

- Pourquoi le 68060 n'est pas disponible

Wolf Dietrich a répondu, le 16 avril 1998, à la question suivante : "Pouvez-vous nous expliquer la situation concernant le manque de disponibilité des processeurs 68060 pour vos cartes PowerUP ?" :

"Le 68060 est disponible chez Motorola uniquement après une longue période d'attente. Au début de l'année, nous voulions commander le 68060 en grande quantité, mais le temps d'attente était de 20 semaines environ. Puis ce temps est passé à 12 semaines. Au même moment, notre prix d'achat a été augmenté de façon substantielle. Motorola dit que la cause est le fort taux de change du dollar américain, mais le fait est que le prix du 68060 a augmenté beaucoup plus vite que l'augmentation du pourcentage du dollar par rapport au DM. Nous n'avons pas arrêté de demander à Motorola un meilleur prix qui s'accorde à la demande de notre segment de marché, mais ils ne veulent pas donner de meilleurs tarifs. Le résultat, c'est que si nous commandons des 68060 par 1000, nous le paierons beaucoup plus que la même quantité de PowerPC 604e à 233 MHz. Cela impliquerait également qu'il faudrait que nous augmentions le prix des cartes 68060 d'environ 200 DM. Comme nous pensons que ce n'est pas raisonnable, nous n'avons pas passé de nouvelle commande de 68060 et recommandons aux utilisateurs de commander des cartes PowerUP avec un 68040, qui est beaucoup moins cher et qui est prévu pour le passage au PowerUP (souvenez-vous que le 68k est considéré comme un coprocesseur).


- MPDMailPost v2b

C'est un outil pour envoyer le même courriel à différentes personnes. Il fonctionne avec YAM, YAM 2, UUSPool et d'autres. Auteur : Andy Kellett.


- Air Mail Pro

La version 2.1 d'Air Mail Pro est disponible en démo sur www.toysoft-dev.com.


- Nouveau départ pour AMOS

Le code source d'AMOS et d'AMOS Pro (compilateur compris) ont été donnés à une petite équipe de développeurs qui veulent faire vivre ce langage. Ils se sont fixés pour mission d'introduire le mode AGA et les modes des cartes graphiques, la gestion d'AHI, les datatypes, etc. Il est possible de suivre les progrès de la chose sur alt.religion.amos.


- Congé "SAS" solde

Les dernières versions de SAS/C, qui a souvent été considéré comme le meilleur ensemble de développement en langage C, ont été vendues pour 10 dollars, sans classeurs. Il reste pourtant un fait marquant : des mises à jour sont encore distribuées de temps en temps par un institut SAS officieux.


- ICQ (I seek you, Amiga)

ICQ permet la conversation sur le Net, entre interlocuteurs distants, dans des petites fenêtres, comme sur un télex. Il y a déjà huit millions d'utilisateurs. Où en est la version Amiga ? Pas très loin, et c'est pourquoi circule une pétition réunissant déjà plus de 3000 signatures sur www.mcmedia.com.au/amigaicq. Le central d'ICQ est sur www.mirabilis.com.


- Émulateurs gratuits

Le non inconnu Jim Drew, de Microcode Solutions, nous fait savoir qu'il met gratuitement à disposition les émulateurs 8 bits Atari 400/800/XL/XE et Apple II. Ils se trouvent sur www.ctaz.com/~msdei dans les catégories ACE (Atari Console Emulator) et AII (Apple II Plus emulator).


- Scala MM400

Pas vraiment une nouveauté, mais il mérite tout de même d'être signalé, ce que cette réadaptation apporte. Il s'agit d'un CD qui ne coûte plus 450 DM comme dans le temps mais seulement 149 DM. De plus, ou de moins, comme vous voulez, si vous êtes un utilisateur enregistré de la version MM300, vous ne le paierez que 99 DM. Plus de dongle, beaucoup de polices Amiga en couleurs, une centaine de photos de nature et une connexion privilégiée avec le futur CD Digital Vernissages sont les nouveautés les plus marquantes de cette rondelle de plastique. Une documentation alternative est présente, ce qui permet de visualiser des démos directement à partir du logiciel. Les datatypes sont gérés avec la version 3 ou supérieure du système, tout comme le son, mais pas de trace d'AHI. Des modules permettent de numériser des images avec une FrameMachine ou un VLab, ou bien d'utiliser des genlocks. Enfin, les Photo CD sont reconnus [NightShift].


- Mise à jour Fusion 3.1

Pour 30 DM plus 8 DM d'emballage et de port, tout utilisateur enregistré de Fusion 3.0 (émulateur Macintosh) peut recevoir sa mise à jour 3.1. Corrections de bogues, ajout d'un Store Buffer pour les 68060, correction de la gestion du SCSI non-Emplant, compatibilité avec Mac OS 8.1, etc. Il y a une très longue liste de nouveautés ou de corrections. Renseignez-vous sur le site de Haage & Partner.


- StormMesa

Encore une émulation OpenGL. Deux versions de StormMesa arrivent, une pour 68k et une pour PowerPC (WarpOS), écrites par Sam Jordan [Haage & Partner].


- PageStream 3.3a

Une nouvelle version du logiciel de PAO PageStream, la 3.3a, est arrivée en Allemagne. Il dispose d'un nouveau tableur ou plutôt un éditeur de tableaux indépendant, mais sous forme de mise à jour 3.1b, 3.2b et 3.3b de PageStream pour que celui-ci puisse importer ces tableaux. On pourra ainsi ouvrir plusieurs tableaux à la fois, importer du texte à tabulation déterminée, des cellules mathématiques avec les opérateurs +, -, *, /, sum, avg, max, min, abs, etc., des bords et des remplissages de cellules, des importations de graphiques dans les cellules, le formatage de date, heure et nombre, de texte (celui de PageStream), etc.


- Reflections 4.2

Voici une version améliorée de Reflections, plus rapide, plus complète, qui regroupe bien sûr la modélisation, le calcul de rendu et l'animation en un seul et même programme. Il y a maintenant une variante pour PowerPC. Parmi les nouveautés, on compte un générateur de paysage fractal, des modules nouveaux de chargement, une fonction d'exportation DXF, de nouvelles possibilités de sélection et de nouveaux effets d'animation et de particules. La gestion de l'AVI a été étendue. Voici un peu plus de détails :
  • Nouveaux formats en importation.
  • Nouveaux effets interactifs d'animations et de particules.
  • Déformation (morphing). On peut à présent utiliser plusieurs objets et combiner les différentes catégories d'objets.
  • Nouvelles fonctions d'édition.
  • Nouveaux objets de base.
  • Améliorations internes.
  • Fonctions d'aide très retravaillées également disponibles en format HTML.
  • SDK (kit de développement logiciel) en option.
En outre, les produits suivants complètent l'ensemble, en lui donnant une puissance peu commune :
  • Collection de textures. Volumes 1 et 2 (PC ou Amiga), chacun comprenant 30 textures. 59 DM chacune.
  • RevCon 1.0. Pour la conversion des scènes vers POV-Ray ou DXF. 89 DM.
  • KonturFinder pour vectoriser des images ou des masques. 39 DM.
  • OBI Professional, programme de conversion bien connu qui charge, convertit et sauve dans les formats Real 3D, DXF, AutoCAD, 3D Studio, Imagine, LightWave, Videoscape, Caligari, TrueSpace, Reflections 4. 249 DM.
Reflections 4.2 est édité par Oberland.


- Elastic Dreams

Voici des nouvelles du premier programme de déformation en temps réel sur Amiga. Grâce à son interface innovante et inhabituelle, le travail est agréable. Trois parties composent le logiciel : la partie "compositeur" est faite pour mélanger deux images. La partie "élastique" est, comme son nom l'indique, pour effectuer des déformations. Enfin, la partie "Manager" est spécialisée dans l'animation et la confection de séquences.

Ses caractéristiques : qualité 24 bits, plus de 50 formats reconnus en lecture (plus les datatypes), 11 en écriture, intégration directe de ScanQuix, flou de mouvement, 14 effets pour la partie élastique comme la vague, le tourbillon, la rotation, la sculpture, l'étranglement, etc. impression directe à travers TurboPrint, techniques spéciales d'adoucissement de l'image pour de meilleurs rendus tant en images seules qu'en animations, versions 68k et PowerPC sur le CD. 149 DM [Motions Studio].


- Feuille de route pour Tornado 3D

Voici ce que dit Eyelight de son logiciel :
"Offrez un logiciel de station graphique 3D à votre ordinateur. Tornado 3D 1.5 : une demi-version qui fait la différence.

Tornado 3D 1.5 est la première mise à niveau significative de notre logiciel de modélisation, de rendu et d'animation 3D avancée pour Amiga et DraCo. Tornado 3D 1.5 intègre plusieurs des demandes d'utilisateurs et est la preuve la plus tangible de notre soutien de la plate-forme Amiga. Encore mieux, tandis que la plupart des sociétés de logiciels auraient demandé de l'argent pour cette mise à niveau, nous l'offrons à tous les utilisateurs de Tornado 3D. Les utilisateurs enregistrés ne doivent même pas payer le téléchargement car nous expédions actuellement la v1.5 avec un livret imprimé, et ce gratuitement à toutes les personnes ayant retourné leur carte d'enregistrement.

Après avoir publié une mise à jour si importante, personne ne s'attend à d'autres nouveautés dans un futur proche, n'est-ce pas ? Eh bien, pourtant, nous sommes déjà en train de produire une version 2.0, qui devrait sortir début mai 1998. La version 2.0, qui s'appellera "Tornado 3D Professionnel" apportera à votre ordinateur des fonctions haut de gamme. Entre autres : dessin sur mech 3D, triangles fractales, véritables ossatures et musculations, fourrure et chevelure, un langage script complet d'ombrage semblable au C ou à Java, et bien sûr, la pleine utilisation du PowerPC.

Nous avons gardé le meilleur pour la fin. Après la diffusion de la version 2.0, le prix sera doublé. Pas de surprise puisque vous pourrez déjà bénéficier de fonctions à un prix quatre fois moindre que sur n'importe quelle autre plate-forme. Mais, pour prouver notre gratitude à ceux qui ont acheté, ou achèterons, Tornado 3D avant la sortie de la version 2.0, celle-ci sera gratuite. C'est pourquoi nous diffusons la version 1.5 dès à présent, pour vous montrer comme le développement progresse vite et bien, afin que tous puissent joindre la révolution Tornado 3D tout en économisant. Une démo de la v1.5 sera prochainement disponible.

Quelques nouveautés de la version 1.5 : raytracing, rendu de champ (field rendering), gestion totale de la puce graphique Virge, cages de déformation, textures et placages de déplacement, encodage vidéo broadcast, vieillissement de particules, "shoot" intégré, importation d'objets Imagine et LightWave, lumières volumétriques sphériques, sauvegarde d'images RAW, etc. [Eyelight].


- ProDAD

La célèbre société allemande nous communique son changement d'adresse :

ProDAD International, Auf der Breite 22
D-31848 Bad Münder, Allemagne
Téléphone/Télécopie : +49-5042-959744
petra@prodad.de
www.prodad.de


- Paulogenics

Paul Nolan raconte tous ses déboires avec les gens de chez Almathera et travaille d'arrache-pied à une version entièrement nouvelle de Photogenics qui s'appelle pour l'instant Photogenics NG (Next Generation) mais qui devrait porter un nouveau nom. C'est pourquoi Paul vous invite à vous pencher sur la recherche de ce nouveau nom. Pour en savoir plus, visitez www.users.dircon.co.uk/~pnolan/ ou envoyez-lui le résultat de vos cogitations dans la ligne de sujet d'un message à newname@pnolan.dircon.co.uk ou si vous pensez que le nom "Photogenics" devrait rester, envoyez un simple message de vote à callitphotogenics@pnolan.dircon.co.uk. Mais Paul vous demande de bien vouloir vous assurer de l'originalité du nouveau nom en faisant une recherche préalable.


- MasterISO

Asimware est fier d'annoncer la sortie de MasterISO 2.0, sa prochaine génération de logiciel de gravure CDR/CDRW. Basé sur l'expérience d'Asimware sur le développement de la première version de MasterISO, cette version 2.0 a été repensée complètement, afin de générer un programme absolument stable. Des centaines d'utilisateurs ont aidé par leurs propositions à la réalisation. Les nouveautés sont les suivantes :
  • Écriture en DAO (Disc At Once).
  • Copie de CD à CDR/CDRW.
  • Gestionnaire de fichiers complet pour éditer les structures de répertoires.
  • Écriture à la volée du disque dur au CDR/CDRW.
  • Gestion du système de fichiers Rock Ridge et Joliet.
  • Multisession incrémentable.
  • Gestion du Jukebox pour les Elms DVL (en option).
  • Fonctionnalité de mise à jour du firmware pour les lecteurs CDR/CDRW sélectionnés.
MasterISO est livré avec un manuel de 228 pages d'une valeur évidente, tant pour le débutant que pour l'expert. L'interface est adaptable à toutes les polices, reconnaît tous les modes d'écrans Amiga et est localisable (l'allemand et l'italien sont livrés en standard. Prix : 89 $. Une version démo est disponible sur le site www.asimware.com/. Contact : Tammy Lynn Rodley sur tammy@asimware.com.


- Syzygy Reaserach & Technology

Syzygy Reserach & Technology, la compagnie qui a réalisé le programme d'astronomie, The Digital Universe, est en train d'observer les résultats de vote par courrier électronique pour savoir s'ils peuvent se permettre de continuer à développer le produit sur Amiga. Le vote est ouvert depuis février mais j'ai demandé à Syzygy que le vote ne soit pas arrêté avant fin avril pour vous permettre, amis lecteurs, d'aller ajouter vos voix si cela vous tente. N'allez pas voter non plus si vous n'êtes pas intéressés, cela les mettrait dans l'embarras par la suite. Si votre souvenir du programme est vague, rafraîchissez-le et reportez-vous à mon article dans Amiga News 104. La page du vote est www.syz.com/DU/amiga2.html.


- Les frères Siamois

Suite au retrait de HiQ de la commercialisation des systèmes Siamese (intégration totale Amiga/PC), les développeurs ont créé Siamese Systems Ltd, une société basée à Badfordshire et chargée de la distribution de ces systèmes.


- Options sur Siamese 4

Rappelons que le système Siamese est un pont entre un PC et un Amiga et qu'il a été débuté avec une liaison série (pour le RTG) et SCSI (pour le transfert de fichiers). La version 2.5 a apporté l'Ethernet et le protocole TCP/IP. La version 4.0 est basée sur le principe de mettre un Amiga AGA complet sur une carte PCI dotée d'un 68040 à 33 MHz ou d'un 68060 à 66 MHz.

Le portage de Siamese vers la compatibilité PC/Mac est prometteur, mais le manque d'ardeur des constructeurs et des développeurs devant le marché Amiga pousse Stephen Jones à être très prudent dans ses estimations. C'est pourquoi il aimerait savoir combien d'acheteurs potentiels sont prêts à investir 499 $ (ou 400 £) dans son produit. Il propose une avance sur l'achat non remboursable sauf en cas de non-construction du produit, intéressante par l'économie réalisée par l'acheteur.
  • Pour une avance de 25 £, le prix définitif sera de 375 £, soit 25 £ d'économie.
  • Pour une avance de 50 £, le prix définitif sera de 350 £, soit 50 £ d'économie.
  • Pour une avance de 75 £, le prix définitif sera de 325 £, soit 75 £ d'économie.
La disponibilité de la carte serait en retard de quatre mois. Le seuil de rentabilité pour la construction est de 500 cartes. La vitesse devrait voir une accélération de 50 et 100%, ce qui donnerait l'équivalent d'un 68060 à 133 MHz. De plus, le PC hôte, grâce à OpenGL, délesterait le processeur de la charge du graphisme. Sinon, la carte ayant un jeu de composants AGA complet, la plupart des jeux devraient fonctionner en sortie vidéo et les genlocks seraient compatibles [www.siamese.co.uk].


- Le 68060 à 90 MHz est pour demain...

Selon le magazine Amiga Format, Motorola aurait retravaillé les plans du 68060 afin de l'amener à la technologie au 0,42 micron (contre 0,50 actuellement), cela devrait se traduire par la sortie en avril d'un 68060 plus petit et surtout cadencé à 75 MHz. Il pourrait, selon les spécialistes d'Amiga Format, être surcadencé à 90 MHz sans aucun problème. Il se pourrait même que Motorola aille encore plus loin en transposant la technologie du 68060 au 0,25 micron et ainsi obtenir des cadences de l'ordre de 266 MHz (un super 68060 qui pourrait être baptisé 68080 ?), mais ceci n'est qu'une spéculation...


- Maison mère

Après les pertes considérables du troisième trimestre 1997, Gateway 2000 a renoué avec les performances record pour le quatrième trimestre avec une augmentation de 38% des échanges (ou valeur de l'action ?) et de 28% des revenus par rapport à la même période de 1996. Espérons que cela profitera à l'Amiga.


- Disparition-réapparition

La société GVP-M, qui avait succédé à GVP, avait brusquement disparu courant décembre 1997 alors qu'elle semblait prête à commercialiser de nouveaux produits. Heureusement, son site Web a été mis à jour. On peut y apprendre qu'il ne s'agissait que d'un simple déménagement et que de nouveaux produits sont dès à présent disponibles (avec entre autres le TBC+, le G-Lock et des autres cartes accélératrices allant du 68030 au 68060). Mais la meilleure nouvelle est le retour probable sur le marché de la carte GVP Spectrum 24 bits (compatible CyberGraphX) à un tarif plus qu'agressif.


- Hurricane Software

Eat The Whistle est un jeu de foot très prometteur en 3D isométrique avec surface texturée (pelouse sèche, humide, détrempée, enneigée...) nous venant tout droit d'Italie (la scène montante du jeu sur Amiga) et écrit par Hurricane Software. Ces derniers ont aussi dans leur projet un jeu d'aventure aux graphismes superbes : Escape Toward The Unknown.


- ROM 2.0 de l'interface clavier Atéo

Atéo Concepts annonce la version 2.0 de la ROM de l'interface pour clavier PC, apportant les améliorations suivantes :
  • Correction d'un bogue entraînant un non-démarrage de l'Amiga.
  • Gestion des claviers bas de gamme.
  • Compatibilité aussi avec les claviers Amiga.

- Liste de diffusion Imagine

Notre correspondant Olivier Staquet annonce la création d'une liste de diffusion, en langue française, à propos du logiciel de modélisation 3D Imagine. Inscriptions sur web.arcadis.be/AmigaGFX/ImagineFr.htm.


- Liste de diffusion Amiga française

Olivier Leroy, un collégien de 13 ans de Vaux-le-Penil à côté de Melun, a eu la bonne idée de mettre en route une liste de diffusion Amiga en langue française. Olivier nous dit que depuis plusieurs mois il voulait ouvrir une liste de diffusion Amiga, car il n'aime pas trop les groupes de discussion. Pour ceux qui n'ont pas encore essayé ce moyen de communication, voici les principes de fonctionnement (qui s'appliquent grosso modo à toutes les liste de diffusion) :
  • Vous pouvez envoyer des messages à tous les abonnés de la liste Amiga, avec l'adresse "amiga@sorengo.com".
  • Vous recevrez vous-même tous les messages envoyés à cette adresse.
  • Normalement, lorsque vous répondez à un message envoyé sur la liste Amiga, votre logiciel de messagerie envoie la réponse à l'adresse amiga@sorengo.com, c'est-à-dire à tous les abonnés. Pour répondre à un abonné personnellement, vous devez remplacer l'adresse dans le champ To: par son adresse personnelle.
  • Si vous êtes un nouvel abonné, n'hésitez pas à envoyer un message pour vous présenter auprès des autres abonnés.
  • Si vous voulez éviter de faire "exploser" votre boîte aux lettres lorsque vous partez en vacances par exemple, désinscrivez-vous !
  • Évitez d'envoyer tout message personnel à l'adresse amiga@sorengo.com.
  • Évitez d'envoyer des messages contenant des binaires de taille imposante, cela pourrait nuire à certains abonnés de la liste Amiga.
Voici l'adresse Web du formulaire d'inscription : www.mygale.org/~olivieer/amiga/mlamiga.html. La liste est hébergée gratuitement par Sorengo.


- TechnoDataBase 98

Ce CD multiformat (Amiga/PC/Mac/Atari) compilé par Christian Dezert, a pour objectif la diffusion de matériel réalisé en majeure partie par des amateurs et ne bénéficiant pas d'une large audience, pour utilisation à des fins créatives (par exemple les Sonic Utilities) ou récréatives (modules, démos, visuels). La zone Internet ou l'hyperguide Technovision apportent des informations allant du plus généraliste au plus "underground". Prix : 220 FF. Éditeur : NoName, Arbas (31), contact AT noname.fr.


- Mineurs de geai

Philippe Ferrucci a obtenu un résultat surprenant en demandant à un logiciel de traduction de traduire "Jay Miner Society for the advancement of personal computing". Résultat : "Société de mineur de geai pour l'avance de personnelle calculant".


- ABackup 5.20

Denis Gounelle a envoyé sur Aminet une nouvelle version d'ABackup, son puissant utilitaire de sauvegarde. Cette version 5.20 d'ABackup apporte la gestion des systèmes de disques amovibles, comme les unités SyQuest, Zip et Jaz. Alors que les disques durs offrent de plus en plus de capacité, ceci permet d'utiliser un petit nombre de disques amovibles pour vos sauvegardes, plutôt qu'une énorme pile de disquettes. Rappel des caractéristiques principales du logiciel :
  • Interface agréable qui ne nécessite aucune bibliothèque additionnelle, ni de système comme MUI.
  • Sauvegarde et restauration totales ou sélectives. Choix des fichiers par nom ou motif, par taille par attribut de protection, mais aussi de façon individuelle. Possibilité de mémoriser une sélection et de la réutiliser plus tard.
  • Sauvegarde sur disquettes (avec gestion des disquettes haute densité et reconnaissance du diskspare.device), sur une partition (par exemple, une cartouche SyQuest), sous forme d'un fichier archive, ou sur un dérouleur de bande SCSI. Compression des données (par le système XPK ou par un programme externe), cryptage des données, vérification des écritures, et positionnement de l'attribut d'archive en option.
  • Restauration possible dans un autre répertoire, avec ou sans reprise de l'arborescence originale, et choix du traitement des fichiers déjà existants.
  • Sauvegarde de partitions non-AmigaDOS (PC, Mac, Unix...).
  • Automatisation complète des opérations : permet, par exemple, le démarrage d'une sauvegarde rien qu'en double-cliquant sur une icône.

- Amiga chez Leclerc !

Vous ne rêvez pas... Raphaël Barthel, un vendeur informatique au Centre Leclerc à Beynost, près de Lyon, a persuadé sa direction de mettre en rayon des produits Amiga (ça c'est un bon vendeur, on peut le dire !). On y trouve les produits de MicroniK (y compris l'Amiga 1300, qui est une carte mère d'A1200 dans une tour Infinitiv, et l'A1400, idem mais avec une carte Zorro II), et ceux de Phase 5, bien que l'établissement de relations commerciales avec ce dernier ne se soit pas montré facile, loin de là...

"Quand je vois dans les niouzes que quelqu'un demande "Où acheter du matos Amiga ?" et qu'on lui répond "Achète en Allemagne, ici c'est trop cher", je me dis qu'il est temps de réagir, et c'est pourquoi je me suis lancé dans cette perspective", dit Raphaël.


- Week-end Amiga 98 : l'Amigazette Show !

L'Amigazette Show, à Toulon les 21 et 22 février 1998, organisé par l'association Amigazette 83, fut une véritable réussite. Amigazette a eu le soutien d'associations comme l'AFLE, venue faire la démonstration de leur suite comptable GestaCompte, ainsi que de Triple A, venue quant à elle, vendre des T-shirts frappés du logo Amiga. Des démos de la puissance de l'Amiga grâce au PowerPC ont été assurées par Jean, du magasin MiG Informatique à Marseille. Deux jours de fous au service de l'Amiga ! La machine a une nouvelle fois fait parler d'elle, et nous avons très bien senti au travers des discussions que le PowerPC allait donner un nouvel élan à l'Amiga. Pour contacter Amigazette : Amigazette, 67 rue du Messager, 83200 Toulon. Courrier électronique : amigazette@toulon.pacwan.net, www.netlinker.com/amigazette.


- Les T-shirts Amiga

L'association Triple A annonce la disponibilité de ses T-shirts Amiga, fabriqués sous licence Amiga International. Pour les adhérents : 50 FF (+ 15 FF de frais de port), pour les autres : 65 FF (+ 15 FF de frais de port). Les T-shirts Dynamigamite coûtent 45 FF (+ 15 FF de frais de port) et la cotisation annuelle à Triple A, 100 FF. Contact : Triple A, Lotissement Les Aurores, 26800 Portes Lès Valence. Tél : 04.75.57.02.29 ou 04.75.57.74.36. Chargé de publicité : Ludovic Plagnol, plagnol@wanadoo.fr.


- Répertoire des disques durs

Une adresse bien pratique pour configurer les disques durs : www.teaser.fr/~praynaud/hd-index.html. On y apprend que les disques durs Micropolis ne sont plus gérés.


- DeltaGraph'X déménage

CasaDraco France et DeltaGraph'X ont déménagé au Centre Commercial (premier niveau à droite), 13 cours Blaise Pascal, 91000 Evry. Téléphone et télécopie : +33 (0)1.60.87.16.17. Site Web : www.deltagraphx.com.


- Scalos

Depuis début janvier, la version 39.175 de Scalos est disponible sur le nouveau site de l'auteur : www.aliendesign.net/programs/scalos. Pas de grand changement pour cette nouvelle version, mais un grand nombre de bogues corrigés. Voilà un rapide aperçu des changements (pour plus de détails, voir l'historique dans l'archive) :
  • Loadwb.scalos passe à la version 1.1, incluant quelques options pour les programmeurs, mais surtout pour le rendre encore un peu plus compatible avec le Workbench actuel.
  • Scalos.prefs, lui, est passé à la version 39.10, avec une nouvelle option permettant de définir la taille par défaut des fenêtres. Scalos.menu passe en v39.14 (corrigeant tous les bogues de glisser et déposer) et Scalos.pattern en v39.10, incluant maintenant les bulles d'aide.
  • Les datatypes amigaiconobjet, iconobjet et newiconobjet passent aussi à une version supérieure corrigeant quelques bogues.
  • Un guide a (enfin) été ajouté, mais en allemand seulement pour l'instant. Enfin, pour les personnes intéressées, la création de deux listes de diffusion : scalos, pour les rapports de bogues, destinée aux utilisateurs, et scalosdev, plutôt réservée aux programmeurs. Pour y souscrire, envoyez un courriel à "majordomo@aliendesign.net" avec la mention "subscribe <nom de la liste> <votre adresse électronique>".

- Monument Titler pour Casablanca

Monument Titler pour Casablanca est disponible et la traduction en français de la documentation a été réalisée par CasaDraco.


- Recherche programmeur ou graphiste, et plus si affinités...

Récemment sur Internet, de nombreuses équipes de développement ont manifesté leur besoin de collaboration. Ainsi chez Vulcan, c'est Scions Of A Forgotten World (un clone de Warcraft 2) qui recherche un programmeur. Toujours chez Vulcan, c'est l'équipe de World Foundry, pour leur jeu Explorer 2260, qui recherche un graphiste 3D ainsi qu'un programmeur. Allez donc sur www.vulcan.co.uk pour avoir tous les détails, on ne sait jamais. Un graphiste 2D serait également le bienvenu chez Desktop Corruption, développeur de Dafel Bloodline (ex-Child Of Darkness). Sadeness, qui éditera le jeu, peut offrir également la possibilité de travailler sur de futurs projets. Pour l'instant, le boulot consiste à faire des blocs de décors (neige, forêt, volcan, désert...) ainsi qu'animer le personnage principal . Vous pouvez envoyer votre candidature à jason.hayman@virgin.net en sachant que pour ce travail, une connexion Internet est chaudement recommandée.

Pulsator, le shoot'em up de l'espââââce, ha ! non ! de la mer pardon... recherche également un graphiste pour ses décors et ennemis. Une seule adresse : fullspeed@t-online.de en sachant que c'est Islona (Flyin' High entre autres) qui éditera le jeu. Je trouve que l'Amiga devrait être subventionné par notre gouvernement, vu les emplois qu'il génère !


- Imperator

J'ai eu la joie de recevoir Imperator, un jeu de Bernard Noël. Dans la lignée des bons vieux jeux de guerre, celui-ci est vraiment réussi. Vous êtes dans la peau d'un jeune Centurion et vous allez devoir faire vos preuves sur tous les territoires de la Méditerranée, et pourquoi pas même au-delà. Dirigeant vos armées, mais aussi gérant l'économie et le moral des troupes, il vous faudra monter en grade, obtenir les faveurs du Sénat Impérial, conquérir de nouveaux territoires, etc.

Ce qui est le plus fort dans ce jeu, c'est l'ambiance dégagée par les graphismes : on dirait du Astérix tout craché : Il faut voir la tête d'un légionnaire indiquant le moral des troupes quand il est inquiet ou content : c'est à mourir de rire ! Lors des combats également, l'humour est présent avec les unités qui fuient prises de panique. Cela masque un peu la relative lourdeur de l'interface lors de ces phases de jeu. Le défilement de la carte est parfait, rajoutez des icônes très parlantes et la possibilité d'invoquer les Dieux de l'Olympe histoire de vous aider un peu, et vous obtenez ce que j'appelle un bon p'tit jeu. C'est du shareware et vous pouvez vous le procurer chez Bernard Noël, 4 rue Boulay, 75017 Paris.


- Dé(casse)-briques

Deconstruction est un jeu qui était présent lors de la toute dernière démo-partie Volcanic. Il s'agit tout bêtement d'un casse-briques, mais alors quel casse-briques ! Des options comme s'il en pleuvait (d'ailleurs, il en pleut), des tonnes de niveaux, des formes de raquettes inédites, des tableaux qui ne sont pas toujours rectangulaires, des musiques et des entraînants, en veux-tu en voilà... Bref, l'un des meilleurs qu'il m'ait été donné de voir. Le plus fort, c'est que le jeu a été entièrement réalisé en AMOS ! Incroyable, car souvent AMOS est synonyme de médiocrité, de saccades et autres manques de couleurs : que nenni ! Deconstruction, c'est certes un vieux concept, mais celui-ci est tellement bien abordé. Il a été réalisé par des Français qui m'ont promis de l'envoyer rapido à la rédaction.


- Caveman Species

C'est le retour des clones de Warcraft et autres Command & Ramène une baguette. Dans un style bien particulier, Caveman Species sera un Warcraft aux temps préhistoriques. A vous la joie de réinventer le roue, d'aller taper sur la tribu d'à côté et de veiller sur le feu, car à cette époque, les allumettes sont rares... Les tout premiers graphismes sont réussis, et quelques éditeurs se sont montrés intéressés. A suivre...


- Bases sur la lune

Moonbases, de Homeground Software, propose quant à lui l'inverse de Caveman Species : c'est une base lunaire dont il faudra s'occuper. Alors on nous promet des voix numérisées, des images "raytracées", de l'intelligence artificielle et du jeu en réseau local. Pour l'instant, les graphismes n'ont pas l'air terribles, mais ne jugeons rien sans avoir tâté de la chose.


- Eh Manu ! Tu Descent ?

Annoncés le mois dernier, les premiers portages du shoot'em up en 3D, Descent, arrivent sur Amiga. En fait, deux ont retenu l'attention : Descent et ADescent. Pour le premier, il faut absolument la ROM 3.1, je n'ai donc pas pu le tester sur mon A1200 de Commodore. Le second, en revanche, ADescent, s'est lancé du premier coup. On voit tout de suite que l'engouement pour Doom n'a pas marché pour ce jeu de Parallax Software : l'animation n'est pas très fluide et le placage de texture comporte de nombreux bogues. Mais enfin ça tourne, il a été recompilé en C, d'où sa relative lenteur. La version 0.5, sortie peu après, offre la gestion de la puce 3D des CyberVision 64/3D (Virge), ce qui, à ma connaissance est une première !

Il faut, pour jouer à Descent sur Amiga, acheter le jeu sur PC en version 1.5 pour récupérer les deux fichiers .hog et .pig, car aucune version shareware ne semblent convenir, apparemment. C'est certainement la raison pour laquelle la horde sauvage des programmeurs Amiga ne s'est pas jetée sur Descent comme sur Doom...


- Modem PCMCIA

Les modems pour A1200 sont bridés à cause des performances réduites du port série. Ce modem contourne la difficulté puisqu'il utilise le port PCMCIA et permet donc des transferts de 33 600 bps en disposant d'une mémoire FIFO qui accepte les transferts de la part de l'ordinateur jusqu'à 115 200 bps. L'envoi et la réception de télécopie sa passe à 14 400 bps. Un pilote Amiga est inclus sur la disquette qui contiendra aussi bientôt un programme de terminal. L'alimentation se fait à travers le port, ce qui libère des tracas du transfo. Prix : 299 DM [Max ComputerSysteme].


- Deux puissance cinq

On est arrivé, en quelques années, à doubler cinq fois la vitesse des lecteurs de CD. Pioneer présente un nouveau modèle très silencieux et à haute sécurité puisqu'il peut être utilisé horizontalement ou verticalement. Il s'appelle Super 32x SLot-In et existe en version ATAPI ou SCSI. Mais Pioneer ne s'en tient pas là puisqu'il a également présenté au CeBIT des lecteurs de DVD de deuxième génération, des écrans à plasma, des vidéo-projecteurs à zoom motorisé et un système de rétroprojection à 2,5 m de diagonale.


- SyQuest

Un nouveau centre technique européen en, pour l'instant, trois langues (anglais, français, allemand) est au service des clients possesseurs de EZFlyer 230M, SyJet 1.5, SparQ 1 Go et Quest. Fax : 00.(44).18.44.21.93.15 en Angleterre [www.syquest.de].


- PowerCalc

Vous l'avez rêvé ? Thomas Mitteldorf, l'inventeur de StormWizard l'a réalisé. Très inspiré d'Excel, il ne déroutera pas les habitués de ce logiciel. Il va même être bientôt possible de disposer de fonctions n'existant ni dans TurboCalc ni dans Excel, comme la multisélection de régions à retravailler. Pas de prix, pas d'adresse, car ce n'est qu'une version bêta. On en reparlera.


- Patchfonts

Pour anticréneler les polices, voici une grande nouveauté dans une petite archive : patchfonts.lha (9 ko). Le minimum requis est AmigaOS 3.0, CyberGraphX V2, 4 Mo de mémoire et un 68030. La démo ne fonctionne que 30 minutes [www.vgr.com].


- Visual FX

Visual FX est un logiciel pour ImageFX qui s'inspire du concept de Visual FX pour LightWave. Il s'agit en fait d'une panoplie d'effets de transitions simples à utiliser. A ce jour, quatre volumes de 20 effets chacun sont disponibles [vionline.com/merlin/vfxifx.html].


- graphics3d.library

Patrizio Biancalani a créé cette nouvelle bibliothèque dans sa version 10.13 pour simplifier la visualisation des objets 3D à la manière du standard DirectX. Contrairement à CyberGL et MESA qui sont très lents à rendre sur de petites configurations (et même sur les grosses, NDT), cette bibliothèque aurait le mérite d'être compacte (32 ko) et rapide. Elle n'utilise pas l'unité de calcul en virgule flottante, donc est compatible avec tous les processeurs sous AmigaOS 2.0 et plus. En outre, Patrizio cherche des bêta-testeurs [www.amigaworld.com/support/graphics3dlib/welcome.html].


- TurboPrint 6.02

Irsee Soft propose la version 6.02 de son gestionnaire d'imprimantes pour Amiga, TurboPrint. Quelques nouveaux pilote font leur apparition [Irsee Soft].


- Plume d'Autriche

Voici une nouvelle adresse, celle d'un magazine en ligne autrichien : www.amigascene.com.


- Maxon

Maxon a démenti son retrait de la plate-forme Amiga ; il est tout de même curieux de constater que sur leur publicité pour Cinema 4D, il est fait mention de nombreux systèmes, mais que l'Amiga n'y figure absolument pas.


- Voyage, Voyage

Vaporware annonce la version 2.95 de son navigateur Web Voyager NG. Ce logiciel shareware programmé par Olivier Wagner dispose à présent d'une implémentation persistante du FTP, de la gestion du HTTP/1.1, de la capacité de charger les images en mémoire Fast pour les systèmes ECS/AGA, de la recherche textuelle, d'une meilleure gestion de l'impression, d'un interfaçage avec Microdot II pour les nouvelles et courriels, de la capacité d'autocompléter les adresses URL, d'une meilleure recherche dans le cache et la possibilité de mettre les sessions SSL en cache, etc. [www.vapor.com].


- Pyromania

VCE et Bill Panagouleas annoncent l'arrivée de Pyromania Classics pour Amiga (version Video Toaster 4000). Il s'agit d'un ensemble d'effets spéciaux (une trentaine) qui sont utilisables dans plusieurs logiciels comme ImageFX, Photogenics ou ToasterPaint [www.vce.com].


- Do you speak Haage & Partner ?

La célèbre firme allemande est en train d'organiser la localisation des logiciels qu'elle distribue. Un coordinateur doit s'occuper de la traduction en plusieurs langues des logiciels phares tels qu'Art Effect, X-DVE et FontMachine. On peut penser que le site, déjà bien organisé, va se sublimer puisqu'ils recherchent actuellement des spécialistes de CGI, de Perl et des listes de diffusion Majordomo.

De plus, on apprend que cette société vient de lancer la version 3.0 de STFax Professional, un gestionnaire de télécopie et de mini BBS.


- Pilote pour ShapeShifter

Sur Aminet, on trouve le pilote CardTrickEVD qui accélère l'affichage en 15/16 bits et 24 bits dans l'émulateur Macintosh ShapeShifter.


- Caméras numériques

Un test dans Amiga Plus compare les caméras numériques compatibles Amiga. La gagnante est sans conteste l'Olympus C-1000 L, qui obtient 97 points sur 100. Elle coûte environ 2000 DM, c'est la plus chère. La Kodak DC 25, qui coûte beaucoup moins chère, n'obtient que 77 points.


- ScanMagic

Vesalia propose ScanMagic, version interne, pour A1200, c'est une alternative bon marché à un doubleur de fréquence. Il y a deux versions : ScanMagic à 139 DM et ScanMagic II à 149 DM (avec deux prises RGB moniteur) [Vesalia].


- Adaptateur pour la BlizzardPPC 603e+

M&Z propose un adaptateur pour utiliser en interne des périphériques compatibles SCSI à 50 broches sur le port externe de la carte BlizzardPPC 603e+, même en utilisation dans une tour. Prix : 49 DM [M&Z].


- Bon de réduction sur Wildfire

Sur le coffret Aminet Set 6, on trouve un bon de réduction de 50 DM sur l'achat du logiciel de création graphique Wildfire 5. Cela porte le prix de la version 68k à 249 DM et celui de la version PowerPC à 349 DM.


- Érosion en Angleterre

Le bureau de vérification de circulation de la presse anglaise a rendu ses travaux pour le second semestre 1997. Avec 24358 exemplaires en moyenne, contre 22175 pour Amiga Format, CU Amiga prend pour la première fois la place de magazine Amiga le plus vendu au monde. Mais lorsqu'on songe qu'il y a à peine quatre ans, Amiga Format vendait en moyenne 150 000 numéros par mois contre 120 000 pour CU Amiga...


- Année 2000 et Workbench : pas de panique

On trouve ce mois-ci, dans CU Amiga, un dossier fort complet sur le(s) bogue(s) du millénaire. On y apprend que le problème majeur pour le PC réside dans son BIOS (Basic Input/Output System). Bien que possédant un octet pour stocker les siècles, de nombreux BIOS ne le remettent pas à jour et risquent fort, l'an 2000 arrivé, de pousser à la faute les systèmes d'exploitation venant y chercher les informations nécessaires à leur bon fonctionnement. Et même si le BIOS des PC était exempt de toute erreur, bon nombre de logiciels, dont certains provenant des éditeurs les plus grands, seront incapables de gérer cette transition de fin de siècle. Il ne faut pas oublier que beaucoup de compagnies sont encore sous Windows 3.1 et utilisent donc des logiciels à risque, alors que celles ayant à gérer des millions de transactions travaillent encore en COBOL (langage parfait pour les bases de données, mais ne stockant que les deux chiffres des années).

Côté Amiga, CU Amiga commet une erreur en indiquant que si le Workbench gère parfaitement les quatre chiffres d'une année, il n'en va pas de même pour le système d'exploitation. D'après eux, il ne stockerait que les deux derniers chiffres des années, ce qui serait confirmé par la commande "List" dans un Shell. Heureusement, Amiga Format rétablit la vérité en affirmant que bien que n'affichant que les deux derniers chiffres, AmigaOS utilise des routines à quatre chiffres pour l'année d'Intuition : l'Amiga aura toujours une décennie d'avance. Le seul problème ne pourra venir que des logiciels n'utilisant que les deux derniers chiffres des années (comme List). Les amiganautes peuvent dormir tranquilles jusqu'en 2035, date annoncée du futur cataclysme informatique : les 31 bits utilisés par les systèmes Unix pour calculer le nombre de secondes écoulées à partir de 1970 (et ainsi donner la date), se remettront à zéro...


- Peu de ventes de jeux Amiga

Ce mois-ci, CU Amiga nous apprend que Sony avait fièrement annoncé la parution de 200 titres pour cette année, alors que l'Amiga pourrait en avoir 75, ce qui le placerait devant la Saturne et la Nintendo 64. Malheureusement, les ventes, beaucoup trop faibles, des derniers jeux sortis sur notre machine pourraient tout remettre en cause. D'après CU Amiga, les deux principales causes du peu de succès rencontré par les productions Amiga sont les suivantes :
  • Les gens préfèrent acheter les jeux dans un magasin plutôt que par correspondance.
  • Le marché est trop faible pour supporter deux jeux du même genre en même temps (OnEscapee et Myst par exemple).
Heureusement, l'article se termine par deux excellentes nouvelles : l'arrivée des premiers portages de Descent sur Amiga et la sortie, en 1998, de Bugs. Ce dernier, réalisé par Prey, une toute nouvelle maison de production sur Amiga, peut être défini comme le mariage réussi de Worms et de Mario 64. L'environnement sera en 3D totale avec des personnages en "petits polygones" et il faudra un Amiga très gonflé pour faire tourner le tout.


- Cadeau Format

Le magazine anglais Amiga Format offre à ses lecteurs la version complète de UFO dans le CD de son édition d'avril 1998 (n°109). Il y a, en prime, une visite guidée de ce superbe jeu.


- Pixel64

Atéo Concepts nous informe que l'AtéoBus est maintenant prêt et disponible, mais la Pixel64 se fait attendre : "Nous avons quelques problèmes avec le sous-traitant responsable de la fabrication de cette carte. Il ne s'agit pas de problèmes liés à la Pixel64 mais "simplement" de problèmes administratifs. Normalement, ces problèmes sont résolus et les Pixel64 devraient quitter les États-Unis le 17 avril 1998 au plus tard. Nous serions donc en mesure de livrer avant fin avril. Toutes nos excuses pour ce nouveau délai qui, nous en sommes persuadés, sera le dernier !"


- Liste de diffusion Blitz Basic

Xavier Nuel, alias BadDolls, responsable de BadDolls Production, qui passe son temps à programmer en Blitz Basic sur son Amiga 1200, annonce à tous les blitzers francophones qu'il vient d'ouvrir une liste de diffusion française dédiée à ce langage. Xavier est l'auteur de quelques outils en Blitz Basic comme XLabProcess (traitement d'images), Gui4Doom, Gui4Doom_MUI et quelques bibliothèques pour le Blitz. Pour vous inscrire, allez sur la page www.a2points.com/homepage/3698138 dans la rubrique "Blitz".


- ADFI Encyclopédie Tome 2

ADFI annonce le deuxième tome de son encyclopédie de l'Amiga, comportant 368 pages "écrit serré et en tout petit", pour décrire en long, en large et en travers tout ce qui concerne la partie matérielle de l'Amiga. C'est une vaste synthèse de toute la documentation existante et de différentes informations : l'environnement, la mémoire, la vidéo, les lutins :), le Blitter, le Copper, l'audio, le CIA, la souris, la manette, le crayon optique, le clavier, le port série, le port parallèle, les chronomètres, le port disquette, le Zorro I, II et III, et une synthèse de tous les registres possibles. Prix : 320 FF avec une disquette.


- Nouvelle version des Pilotes ADFI

Deux mois après la précédente, voici déjà une nouvelle mise à jour des pilotes ADFI pour imprimantes Stylus, Canon, compatibles ESC/P2 et LQ. Elle peut se réaliser par modem. ADFI annonce une augmentation de la vitesse de capture en mode texte noir et blanc, et une forte accélération de la vitesse d'interlignage en noir et blanc. Il y a également la suppression d'un "artefact" présent en 720x720 sur les Stylus Color 400, 600 et 800.

Les ajouts de la version 37.5 sont la gestion du mode MicroWave dans tous les mondes sauf en 180 ppp et en N&B ; gestion du 720 ppp, y compris avec la Stylus Color 400 ; amélioration du mode Flyod-Steinberg pour les impressions en couleur et en niveaux de gris ("stochastic screening") ; modification de la balance des noirs en mode couleur ; amélioration des impressions en niveaux de gris pour les imprimantes N&B. Prix : gratuit (si acquisition des Pilotes ADFI depuis le 14 février 1998), 60 FF (acquisition depuis le 15 novembre 1997), 80 FF (acquisition depuis le 15 mars 1997) ou 120 FF (acquisition antérieure).


- Les potins d'Amigatel

Eh oui, les potins sont de retour. Certes, il ne s'agit pas là d'un retour triomphal mais c'est un début et le meilleur reste assurément à venir. En fait, l'activité du serveur a baissé, beaucoup étant passé à Internet. Cependant, les utilisateurs sont encore nombreux à venir faire leur petit tour sur Amigatel. Et afin de ne pas abandonner les amigaïstes en cours de route, nous avons essayé de redynamiser un peu l'activité du serveur. Des forums seront organisés prochainement. Johann Girard-Cheron et Thierry Lamblot tenteront d'en être les acteurs mais la porte est ouverte à tous. Nous n'avons pas encore défini les jours, dates et thèmes abordés mais ils seront communiqués en temps utile sur Amigatel et fr.comp.sys.amiga. Je rappelle que les modalités d'accès à Amigatel ont changé, que l'accès se fait par le 3615 Amigatel et que l'on peut acheter des crédits (pas chers) pour se connecter par le 3614 Amigatel.


- Club Amiga à Périgueux

Foul nous écrit pour annoncer la création d'un club Amiga dans la région de Périgueux, en Dordogne. Le club s'appelle Amiga Back, et a pour objet de regrouper des utilisateurs et des passionnés d'ordinateurs Amiga, de former des personnes dans les domaines de la MAO, la PAO, l'infographie, l'internet, et de créer un lieu d'échange et d'entraide pour les adhérents. Son siège social : Club Amiga Back, 9 rue Louis Blanc, 24000 Périgueux. Contact : foul@perigord.com ou hotamp@perigord.com.


- Miga Bouffe en Drôme

Le premier rassemblement d'amigaïstes sur la Drôme, organisée par l'association Triple A, a eu lieu le samedi 20 mars 1998. Il a permis a une trentaine de passionnés de l'Amiga de se rencontrer. Parmi les participants, étaient présents l'équipe de Néophyte de St Egrève et deux membres du Club Informatique de Montélimar. Huit Amiga de tout type (A1200 d'origine ou en tour, A3000T...) ont tourné à plein pot pendant toute la durée de la Miga Bouffe. On a même vu un Falcon en démonstration.


- Aaron Digulla fait le point sur AROS

Dans une intervention sur la liste de diffusion TeamOne, Aaron Digulla, cofondateur du projet AROS, a fait le point sur la situation actuelle de ce projet pour créer la "version DP" du système Amiga, qui serait facilement portable sur différentes plates-formes. Une licence de la part d'Amiga Inc. est possible mais rien est encore fait de ce côté. La licence serait un moyen de protéger légalement tout le travail effectué sur AROS. En effet, AROS peut être à tout moment attaqué juridiquement et cette équipe songe à protéger le travail déjà accompli. Pour cela, trois solutions ont été envisagées, en plus de celle de l'obtention d'une licence : rejoindre une société qui a déjà une licence (comme Cloanto ou Haage & Partner), mettre le code d'AROS en licence GPL/LPL ou bien rejoindre l'ICOA. Plus d'information est disponible dans notre article spécial.

Enfin, à en croire Alexander Leidinger, certaines parties d'AROS sont complètes à 100% : battclock, icon, iffparse, mathffp, mathieeesingbas et utility.


- Indiscrétions sur LightWave

LightWave semble ne pas gérer plus de 65 536 polygones dans le modeleur. Il est conseillé de créer les objets en plusieurs parties afin de contourner cet obstacle. Il semble d'ailleurs que cette technique ait été utilisée pour la création du Titanic en, paraît-il, 180 objets. On apprend que les images du Titanic ont été calculées par Digital Domain (la société de production de James Cameron) sur Alpha.

Cinema 4D est aujourd'hui utilisé conjointement avec LightWave pour la réalisation des effets spéciaux de Babylon.

Sur la boîte aux lettres du site de NewTechniques, le souhait le plus souvent exprimé était la reprise du développement sur Amiga. Chuck Baker a indiqué quelles étaient les conditions d'une reprise : puissance processeur et Permedia pour la carte graphique. On s'en approche quand même...


- Doom progresse

En ce qui concerne les clones de Doom, on peut dire que notre machine a rattrapé son retard, et de fort belle manière. Après le trio Alien Breed 3D 2 / Breathless / Gloom, nous avons eu la joie de voir débarquer les vrais Doom et Quake sur Amiga. La guerre des portages de Doom fait d'ailleurs encore rage et les deux principaux combattants sont ADoom et DoomAttack. ADoom avait un gros avantage jusqu'à présent : la musique au format MIDI. DoomAttack, quant à lui, disposait d'une jolie interface de configuration, bien plus simple à éditer que le .doomrc en ASCII. Eh bien, récemment, DoomAttack a lui aussi intégré la musique avec les instruments MIDI d'ADoom et même un lecteur de modules qui vous permet de mettre votre musique préférée dans les différents niveaux.

Au titre des améliorations, par rapport au Doom original sur PC, il y a aussi la carte en rotation et en transparence sur l'aire de jeu : un bijou ! Les deux portages sont disponibles sur Aminet. A noter également l'arrivée d'un troisième portage de Doom, cette fois pour PowerPC : ADoomPPC. Disponible sur Aminet, il semble bien que ce soit le Doom le plus rapide sur Amiga à ce jour.


- Démo de Quake

Les fous de Quake ont pu enfin voir la version Amiga grâce à la démo tournante livrée par ClickBoom sur Aminet ou www.clickboom.com. Voilà enfin le Quake avec les sons et toutes les options Amiga. On peut sélectionner sa carte son via AHI (ou utiliser le lecteur interne qui prend moins de temps machine). On met la taille d'écran que l'on veut et la résolution en fonction du processeur. L'affichage est paramétrable entre 1x1 (au pixel près), 2x1, 2x2, odd et oddx2 (qui est très fluide mais on ne voit plus grand-chose). Le jeu se déroule devant nos yeux mais on ne peut le contrôler. Néanmoins, ClickBoom garantit que la version finale tournera un tout petit peu plus lentement que sur cette démo : il faudra en effet que le jeu gère le clavier.

Côté performances, c'est assez étonnant. Pour pouvoir jouer dans une fenêtre de bonne taille, il faudra commencer avec un 68040/40 MHz. Sur mon 68060 dopé à 66 MHz, c'est assez impressionnant de voir un tel ténor du jeu PC tourner aussi rapidement en AGA. Pourtant, le compteur d'images ne donne qu'un résultat aux alentours de 10 fps, mais quand on le voit tourner, on est rassuré. ClickBoom, dans une entrevue accordée à Amiga Format, explique qu'Amiga Quake est la version la plus rapide jamais réalisée. Elle correspond sur PC à un Cyrix 150 environ, avec une carte graphique équivalente à une Picasso II, alors qu'on est en AGA ! L'éditeur lève aussi le voile : oui, une version PowerPC est bien prévue et devrait renouer avec les 25 fps nécessaires à une bonne fluidité.


- Deuxième Testament

APC&TCP annonce Testament 2 (le 1 est passé plutôt inaperçu), un clone de Doom sur 20 tableaux à la jouabilité exemplaire, si l'on en croit les auteurs. Sortie prévue pour les Amiga AGA au mois de juillet.


- Têtu comme une simule...

Voilà un aspect ludique sous-représenté sur Amiga. Mis à part Shadow Of The Third Moon, je ne vois pas trop ce qu'on a à se mettre sous le cockpit. A moins que Lambda, dont je vous parle depuis le début de l'année, ne finisse par sortir. En effet, une nouvelle démo est sortie en avril pour notre plus grande joie et notre étonnement. Les vaisseaux sont désormais magnifiques, l'espace est décoré d'un halo en Gouraud bleu, les réacteurs rayonnent, les carlingues sont soumises aux sources de lumière : une merveille. D'ailleurs, sans exagérer, on dirait bien plus une PlayStation qu'un Amiga, et ça tourne vite : 25 fps en 320x200. La démo est même montée à plus de 40 fps dans certains cas sur 68060. Plusieurs caméras sont disponibles pour admirer par exemple un missile qui part du vaisseau en l'éclairant et en laissant une trace de fumée. Même sur 68020/28 MHz, c'est incroyable ! Mikko Kallinen a vraiment réussi une prouesse, mais après un petit coup de spleen, il semble que le jeu soit en danger. Pourtant, des éditeurs sont intéressés (voir entrevue ci-après). Envoyez-lui donc un petit message pour l'encourager sur mkalline@cc.hut.fi, ça lui redonnera le moral !

Lambda, c'est juste pour le plaisir, ou comptes-tu vraiment finir le jeu ?

J'ai commencé Lambda pour le plaisir dans l'espoir qu'un jour je le finirai. Maintenant, c'est devenu un projet plus sérieux, et je suis en train d'essayer de le finir pour une sortie commerciale dans un futur plus ou moins proche.

A combien estimes-tu le niveau de finition du jeu ? 50% ? 70% ?

Je ne peux pas le dire. A cause de son statut de "hobby", ça pourrait bien ne jamais être terminé. Je suis en plein milieu de la reprogrammation du moteur 3D, une fois de plus, et je ne me suis pas concentré sur autre chose pour l'instant.

As-tu contacté un éditeur comme Vulcan ou Sadeness ?

Non, mais Vulcan, Sadeness et quelques autres l'ont fait. Je leur ai tous dit non car il est trop tôt pour parler d'une quelconque sortie commerciale.

Y a-t-il d'autres membres d'Artificial People qui travaillent avec toi ?

Non, j'ai deux graphistes 3D qui travaillent sur les objets, mais en gros c'est un projet solitaire.

Peux-tu nous en dire plus sur le jeu ?

Le moteur que j'ai actuellement (NDLR : pas celui qu'on trouve sur Aminet, hélas...) tourne plus rapidement que le rafraîchissement de l'écran, même sur un 68040/40 MHz : je vais devoir limiter le nombre d'images par seconde ! Sur un 68030/50 MHz, le nouveau moteur tourne à 8 ou 9 fps, et l'arrière-plan bleu que l'on peut voir sur les nouvelles captures d'écran sera certainement en option pour les processeurs plus rapides.


- Les projets d'Alive MediaSoft

Le jeu Gilbert Goodmate, dans la lignée de Monkey Island, continue son développement chez Alive MediaSoft. Les graphismes sont très prometteurs et là aussi l'humour sera très présent. Chez le même éditeur, de nouvelles images de The Haunted ont été publiées. Dans le style 7th Guest, ce jeu mélangera rendus 3D et vidéos animées, le tout avec un son en direct du CD. L'ambiance promet d'être bien glauque, de quoi ravir ceux qui en ont marre des Guybrush Threepwood tout colorés...


- Renouveau pour le site Amiga

Le site d'Amiga International, www.amiga.de, s'est refait une beauté. En effet, Matthias Grohmann a travaillé sur une importante mise à jour qui propose les éléments suivants : pages avec ou sans frames, nouvelle disposition et nouveaux graphismes, nouvelles sections (groupes d'utilisateurs, produits tiers, fichiers à télécharger, licences) et pages en anglais et allemand. Cette nouvelle version du site est en ligne depuis le 17 avril.


- Du nouveau pour les unixiens

Bonne nouvelle pour les amateurs d'Unix sur Amiga, NetBSD vient de sortir dans sa version 1.3. Pour ceux qui l'ignorent, NetBSD est un Unix gratuit, existant sur un très grand nombre de plates-formes, dont, bien sûr, la nôtre. Outre les nouveautés et corrections, on remarque surtout le nombre important de périphériques reconnus pour la version spécifique Amiga, par rapport à la précédente. Pratiquement toutes les cartes graphiques sont gérées, ce qui n'est pas un luxe quand on connaît la lenteur de l'AGA sous X Window. De méme, les contrôleurs SCSI et les cartes Ethernet sont reconnus en grand nombre. Autre fait intéressant : la présence de versions très récentes des outils de développement style gcc, etc. Je ne peux que vous conseiller d'aller faire un tour sur la page principale de NetBSD à l'adresse suivante : netbsd.org, ainsi que sur le site ftp.lip6.fr, qui est LE paradis Unix en France, mis à jour quotidiennement. Si vous avez un peu de temps, allez donc aussi faire un tour dans les répertoires Linux et OpenBSD, tous deux portés sur Amiga.


- Amiga Forever 2.0 disponible

Le distributeur Ossowski's Schatztruhe a annoncé, le 11 avril, que le paquet Amiga Forever 2.0 était disponible. Conçu par Cloanto, Amiga Forever est, rappelons le, un CD regroupant le nécessaire pour émuler l'Amiga sur Windows et d'autres systèmes (dont les Amiga PowerPC). On y trouve les émulateurs UAE et Fellow, les images des ROM 1.0 à 3.0, tout comme Amiga Explorer, un logiciel de connexion entre Amiga et PC. Il contient également de la documentation, des tutoriels, une entrevue avec le père de l'Amiga, Jay Miner, et un guide sur l'histoire de l'Amiga [www.schatztruhe.de].


- Dafel Bloodline

Dafel Bloodline, de chez Sadeness, est un jeu mélangeant les ingrédients d'un Zelda pour la partie recherche et Street Fighter pour la partie combat. Le jeu est réalisé par une équipe disséminée à travers l'Europe, en contact grâce à Internet. Sadeness essaie d'organiser tout ça, et on devrait apercevoir quelque chose de jouable au salon World Of Amiga de Londres.


- Mon général ?

Les jeux de stratégie et autres jeux de guerre temps réel ne vont pas tarder à déferler sur nos machines. Attendu depuis plus d'un an, Foundation de Sadeness sera enfin disponible à l'expo WOA de Londres en mai prochain. Son auteur, Paul Burkey, sera présent et affrontera les joueurs en direct à son propre jeu : ça va chauffer. Avec un peu de chance, on aura aussi des nouvelles de Forgotten Forever dont les graphismes m'empêchent toujours de dormir...

Chez Vulcan, Scions Of A Forgotten World se poursuit et, d'après la démo jouable, promet un excellent clone de Warcraft. A une autre échelle, Maim & Mangle sera entièrement en 3D avec des sources de lumière qui font un malheur en ce moment sur PC. Toujours en matière de stratégie, sont aussi prévus : MoonBase, Caveman Species et Diversia. Mais ça fait longtemps qu'on n'a pas eu de nouvelles du dernier, malgré une excellente démo jouable à Cologne. Voilà donc un style de jeux qui devrait être très présent sur notre machine mais, pour le moment, aucun titre n'est sorti.


- Clones en vue

Un clone de Tomb Raider est en cours de réalisation chez Titan HB (l'éditeur de Shadow Of The Third Moon). Le jeu sera basé autour d'un moteur 3D entièrement réalisé sur Amiga. Il faudra au minimum un 68040 et le PowerPC sera le bienvenu. Son nom est Claws Of The Devil et il mettra en scène une jeune femme (tiens ?) dans un scénario beaucoup plus gore que le jeu dont il s'inspire.

Toujours en développement, le clone de Diablo sur Amiga, Fortress Of Fear, sortira bien un jour, contrairement à une rumeur qui avait circulé. Les auteurs rajoutent sans cesse de nouvelles idées, et la liste de diffusion du projet est bien entretenue. Néanmoins, toujours aucune date de sortie n'est annoncée.


- Les jeux commercialisés de la période mars/avril 1998
  • Pinball Brain Damage, jeu de flipper publié par APC&TCP.
  • Pulsar, jeu de tir commercialisé par Perfection.
  • Sixth Sense Investigations, jeu d'aventure édité par Islona.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 01/02 1998] / [Période suivante : 05/06 1998]