Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 29 avril 2017 - 19:39  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Le point sur AROS (avril 1998)
(Article écrit par Aaron Digulla et extrait d'Amiga News - mai 1998)


Note : traduction par Diego Fernandez-Bravo.

Dans une intervention sur la liste de diffusion TeamOne, Aaron Digulla, cofondateur du projet AROS, a fait le point sur la situation actuelle de ce projet pour créer la "version DP" du système Amiga, qui serait facilement portable sur différentes plates-formes. Il commence par donner les attitudes de l'équipe envers la question de la possibilité d'une licence de la part d'Amiga International pour ce travail :

Que se passe-t-il avec toutes ces histoires de licences ?

Pour résumer : nous voulons avoir une licence pour ne pas être ennuyés. Rien de plus.

Pour connaître toute l'histoire, allez voir sur notre site Web. En clair, nous n'aurions pas vraiment besoin de licence si nous y consacrions un peu de temps. Cela a été proposé par différentes sources mais l'équipe AROS a décidé de ne pas accepter pour deux raisons : premièrement, cela offenserait Amiga Inc./Amiga International, et deuxièmement, la communauté Amiga ne doit pas être divisée.

Aujourd'hui, Petro Tyschtschenko est intéressé par notre projet (enfin, c'est ce que je comprends lorsque je lis ses courriers électroniques) mais il n'a ni le savoir, ni le pouvoir de décider quoi que ce soit. L'Amiga appartient à Gateway et il doit suivre ce qu'ils lui commandent. Alors ne le blâmer pas pour faire ce qu'on lui demande, d'accord ?

Lors de notre dernier entretien, Jeff Schindler semblait également intéressé par le projet (par intéressé, je ne veux pas dire qu'il aime AROS ; il a juste aimé l'idée d'un nouvel AmigaOS portable, pas le projet AROS en lui-même). On peut conclure en disant qu'il pourrait y avoir une coopération : nous leur "vendrions" la technologie et le savoir-faire et, en échange, ils nous vendraient une licence pour nous protéger. C'est une vision sommaire et, s'il vous plaît, n'essayer pas de lire entre les lignes. Personne chez Amiga Inc./Amiga International n'a dit que AROS était génial, ou qu'ils voulaient nous aider, ou autre. Ils n'ont pas dit non plus que nous devions arrêter le projet. Ils ont dit qu'ils allaient y penser et qu'ils reprendraient contact avec nous (Petro a dit qu'il suivrait les conseils de Jeff :-)).

Où en est AROS ?

En bref : le projet n'est pas aussi avancé qu'il pourrait l'être. Nous avons implémenté 50% des fonctions du système (entre autres plusieurs bibliothèques disque). La partie difficile (pilotes matériels, etc.) est toujours ouverte.

Quelle direction prend AROS ?

Depuis les pourparlers avec Amiga, quatre mois se sont écoulés. Depuis, nous n'avons pas eu de nouvelles de leur part. C'est pourquoi nous avons décidé d'essayer d'autres stratégies, sans doute plus efficaces. Nous explorons en ce moment ces options :
  • Rejoindre des forces qui ont déjà une licence. C'est-à-dire Cloanto avec Amiga Forever, Haage & Partner et Phase 5. Nous avons déjà parlé avec Cloanto. Ils sembleraient d'accord pour une coopération mais des problèmes technologiques se posent pour fusionner AROS et UAE. Il nous reste encore à entrer en contact avec Haage & Partner et Phase 5.

  • Rejoindre l'ICOA. Cela modifierait le but du projet (qui est aujourd'hui : créer un AmigaOS compatible. Et qui serait alors : créer une plate-forme de développement pour concevoir et tester des nouveaux concepts et technologies pour AmigaOS).

  • Mettre AROS sous licence GPL/LPL GNU. Cela "semble" possible mais pour les raisons évoquées plus haut, nous nous tournerons vers cette solution si toutes les autres options échouent "à cause" de l'énervement d'Amiga Inc. Gateway a beaucoup d'avocats et l'un d'eux pourrait bien trouver quelque chose pour nous descendre, ce qui impliquerait que beaucoup de travail serait perdu pour le projet lui-même.
En attendant, nous continuons comme si de rien n'était. De nouvelles lignes de code sont écrites et intégrées à peu près tous les jours.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]