Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 22 février 2024 - 20:39  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Réseaux sociaux

Suivez-nous sur X




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Associations
Jeux
Logiciels
Matériel
Magazines et médias
Pages personnelles
Réparateurs
Revendeurs
Scène démo
Sites de téléchargement
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Les futurs succès de 1989 (sixième partie)
(Article écrit par divers auteurs et extrait de Génération 4 - juin 1989)


Voici une poignée de titres ludiques que préparent les éditeurs Amiga.

Beast (Psygnosis)

Voilà une exclusivité Génération 4 concernant le prochain jeu de chez Psygnosis. Beast est le nouveau jeu des programmeurs de Ballistix, et ce qu'il y a d'assez étonnant, c'est que Beast n'a rien, mais vraiment rien à voir avec ce dernier. Disons que Beast est largement inspiré du jeu d'arcade Altered Beast, si ce n'est que pour le moment, il n'est pas possible d'y jouer à plusieurs.

Vous dirigez un homme-bête assez étrange, dans un premier tableau à défilement horizontal. Les décors sont magnifiques, et le défilement multiplan est le plus propre que j'aie vu sur Amiga. Les programmeurs qui vont devoir faire l'adaptation sur Atari ST vont bien s'amuser. Bref, c'est plein de couleurs, l'animation est fabuleuse, et Beast s'annonce comme étant le plus beau jeu disponible sur Amiga.

Beast
Beast

Côté jeu, vous dirigez donc votre personnage, dans une forêt au premier niveau. Il vous faudra éviter des rochers qui rebondissent, combattre bon nombre de monstres, éviter également les pieux qui jaillissent de terre, et j'oublie certainement d'autres périls ! Vous arrivez enfin devant un arbre dans lequel vous pouvez entrer. Une fois là, le défilement devient multidirectionnel et différentiel, ce qui est exceptionnel ! Les grottes que vous découvrez alors sont pleines de monstres en tout genre, et vous allez devoir manier la manette à merveille pour vous en tirer. Heureusement, certains monstres laissent derrière eux des boules bleues (tiens, ça me rappelle un jeu avec Beast dans son titre), qui donnent des pouvoirs spéciaux. Bref, je préfère m'arrêter là et laisser de la place pour les photos, car vous allez voir, Beast, c'est vraiment superbe !

Beast
Beast

Castle Warrior (Delphine Software)

Ça y est, le second jeu de Delphine Software arrive ! Alors que Bio Challenge plafonne à la première place des ventes aussi bien en France qu'en Angleterre, la compagnie française va nous achever en sortant un jeu qui semble encore meilleur que leur premier produit, si ceci est possible !

Castle Warrior se déroule dans le royaume de Pacifia, alors que le roi de la région, Richard, est en train de mourir, victime d'un mauvais sort du sorcier Zandor. Vous jouez le rôle d'Ulrich (clin d'oeil ?), son barbare de fils, et votre but est de trouver l'antidote que seul Zandor possède. Pour sauver votre père, il va falloir affronter bien des dangers et aller affronter Zandor sur son propre terrain. Mais, avant cet ultime combat, vous devrez vous débarrasser des multiples créatures ignobles, créations démoniaques de ce sorcier qui ne l'est pas moins. Les monstres vous attaqueront au cours des multiples niveaux que vous allez devoir traverser.

Au premier niveau, vous devez faire face à des bras gluants qui sortent des murs ainsi qu'à des hordes de chauves-souris. A un autre niveau, vous serez en bateau sur une rivière sous-terrains, et il faudra éviter les piranhas géants et les stalactites. Au niveau suivant, il y aura des monstres géants qui crachent des boules de feu, ainsi que des créatures vraiment démoniaques. Enfin, vous affronterez Zandor, dans un duel totalement déséquilibré puisque ce dernier utilisera tous ses sorts pour en finir avec vous. Et là, au moment où vous croyez avoir gagné, il faudra rejoindre le plus vite le château à dos de dragon, et vous serez attaqué par les créatures de Zandor qui voudront le venger. Décidément, votre aventure ne sera pas facile !

Castle Warrior possède des graphismes magnifiques, une animation exceptionnelle et une musique totalement délirante. Nous le testerons dans notre prochain numéro, et nous en profiterons pour vous présenter l'équipe de Delphine Software, qui expliquera tout sur la réalisation de ce jeu génial.

Buffalo Bill"s Wild West Show (Tynesoft)

Après Winter Olympiad, Summer Olympiad et Circus Games, voici un nouveau jeu dans le genre, ayant pour thème de l'Ouest américain. Les épreuves sont assez variées, puisqu'il y a du rodéo, du tir aux pigeons ou les assiettes sont remplacées par des bouteilles de Whisky, du lancer de couteaux, du tir sur cible, du lasso, et encore pleins d'autres épreuves originales. Le jeu est graphiquement réussi, et les animations sont bien réalisées. Reste à savoir si la durée de vie est longue, car c'est le type même de jeu dont on se lasse parfois très vite !

Buffalo Bill's Wild West Show
Buffalo Bill's Wild West Show

First Person Pinball (Tynesoft)

Lors du salon européen qui se déroulait le mois dernier à Londres, nous avons pu découvrir ce jeu qui ne sera terminé que pour la rentrée 1989. First Person Pinball est un flipper où, en plus d'avoir une vue de toute la table, vous avez une vue du flipper telle que la voit la boule de flipper, ce qui est, vous l'avouerez, une idée particulièrement originale. Maintenant, il reste à savoir si la réalisation sera à la hauteur de l'ambition, puisque ce ne sera tout de même pas évident à faire.

Rolling Coaster Rumbler (Tynesoft)

Voilà encore une production originale signée Tynesoft. Ce que nous avons vu du jeu était vraiment provisoire, mais l'idée est intéressante et la réalisation est de qualité. Dans Rolling Coaster Rumbler, vous montez à bord d'un wagonnet sur des montagnes russes. On se trouve dans le wagonnet et on obtient une vue en 3D des rails et de la région. Bien sûr, vous ne dirigez pas le wagon, mais il faut tirer sur des aliens qui tentent de vous détruire. C'est super bien fait, mais il faudra beaucoup d'originalité pour que le jeu ne tombe pas dans un bête jeu de tir en 3D. Faisons confiance à Tynesoft pour trouver quelque chose d'original.

Rolling Coaster Rumbler
Rolling Coaster Rumbler

Personal Nightmare (Tynesoft)

Voici le nouveau programme des auteurs de Heroes Of The Lance. Personal Nightmare est un jeu d'aventure d'horreur, premier produit de la gamme "Horrosoft" de Tynesoft. C'est un jeu d'aventure entièrement graphique et entièrement animé, qui a l'originalité d'être en temps réel. Un exemple ? Vous êtes au bar, lorsque soudainement vous entendez le bruit d'un accident dehors. Immédiatement, vous voyez tous les personnages présents dans le bar quitter le bar pour aller voir ce qui se passe ! Pour ce qui est des instructions, Il n'y en a pas et il suffit de cliquer sur les verbes principaux qui sont dans une fenêtre sur la droite puis sur l'écran pour agir. Une fenêtre en bas de l'écran sert pour les descriptions et les dialogues. Très original, constamment animé, Personal Nightmare semble être un excellent jeu d'aventure que nous attendons avec impatience.

License To Kill (Permis De Tuer) (Domark)

Permis De Tuer, c'est le nouveau film mettant en scène l'agent secret James Bond 007. Comme chaque fois, tout le monde dit déjà qu'il s'agit du meilleur film de la série. A force de dire ça, ils finiraient par nous faire croire que les premiers étaient vraiment complètement nuls. Bref, dans ce nouvel épisode des aventures de James Bond, il faut bien dire qu'il y a du changement. James Bond est beaucoup plus dur, plus violent et il se fait même blesser gravement, ce qui ne lui était jamais arrivé dans les autres films. Il faut dire que sans connaître le film, lorsque l'on voit le jeu, on n'ose pas imaginer certaines scènes.

Licence To Kill
Licence To Kill

Durant la première phase de jeu, vous êtes à bord d'un hélicoptère et vous devez tenter d'arrêter une jeep qui roule sur la route. Lorsque vous y réussissez et que vous arrivez au repère du méchant (un trafiquant de drogue), vous devez sauter en parachute. Là, le jeu se transforme en un Commando durant quelques minutes, le temps d'aller jusqu'à un autre hélicoptère que vous prenez. Vous êtes au bout d'une corde accrochée sous l'hélicoptère, et vous devez sauter sur l'aile d'un petit avion pour continuer le jeu. Là, vous combattez un ennemi, et tout le monde se retrouve sur l'eau. Là, en hors-bord, vous devez éviter les obstacles, les tirs ennemis et les requins ! Enfin, avec beaucoup de chance, vous finirez à nouveau en hélicoptère, au-dessus d'un convoi de camions citernes qui contiennent en fait de la drogue. A vous de sauter sur les camions pour faire bruler la drogue qui s'y trouve. C'est un jeu plein d'action avec des graphismes excellents et une animation parfaite ! Bravo Domark.

RVF (MicroStyle)

RVF sera le premier jeu qui sortira sous le nouveau label "MicroStyle" dédié aux jeux d'arcade. RVF est une simulation de moto, et vous y avez la possibilité de conduire une Honda RVF. Des tours d'entraînement permettent de repérer les nombreux circuits, de manière à gagner la position de tête le jour des essais. A chaque départ, vous voyez votre pilote courir avec son engin et sauter dessus pour partir en trombe ! Lorsque vous faites une chute, vous avez des chances de casser une partie de votre moto, alors faites attention, et conduisez vite et bien, sans quoi vous ne participerez jamais à des circuits plus connus que ceux sur lesquels vous débutez. Roulerez-vous un jour à Silverstone ? La version Atari ST sortira fin mai 1989 et les versions Amiga et PC en juin 1989.

MicroProse Soccer (MicroProse)

Alors que nous nous remettons à peine de l'incroyable jouabilité de Kick Off, voici qu'un autre jeu de football arrive, et chose à peine croyable, il semble presque meilleur que Kick Off. Disons que derrière MicroProse Soccer, il y a tout le savoir-faire de MicroProse au niveau des simulations.

Tout d'abord, il est possible de jouer au football en salle, à cinq, où au football normal, à onze. Même vue que Kick Off, soit une vue du dessus du terrain et un écran qui défile, mais avec une vue plus détaillée, des sprites plus gros et des graphismes plus colorés. Au niveau des tirs, il est possible de faire des "brossés" ou autres effets pour tromper le gardien, que le joueur dirige plus souvent que dans Kick Off. Côté jouabilité, tout est superbement étudié puisqu'en championnat du monde, l'ordinateur fait des groupes selon les niveaux, et lors des premieres parties, vous jouerez souvent contre les fameuses équipes du Koweit, de Madagascar et j'en passe !

MicroProse Soccer
MicroProse Soccer

Par rapport à Kick Off, il semble donc que la réalisation soit meilleure et que le jeu possède plus d'options. Par exemple ici, après un but, il y a comme une bande vidéo que l'on rembobine (en noir et blanc et avec les parasites !), et l'on obtient un ralenti du but ! Il y a aussi des averses qui viennent bouleverser l'état du terrain, ainsi que les fautes, touches, coups de pied de coin et penaltys. Par contre, durant le peu de temps où j'ai pu jouer à MicroProse Soccer, je n'ai pas vu de cartons jaunes ou rouges, ce qui peut faire défaut. Quoi qu'il en soit, MicroProse Soccer s'annonce aussi comme un excellent jeu de football.

Out Run Europa (US Gold)

Out Run Europa aurait du sortir en juin 1989, ce qui explique pourquoi nous pouvons le présenter en préversions alors que sa date de sortie est maintenant fixée à mars 1990. Alors, pourquoi retarder autant un jeu qui était quasiment fini ? Je vous laisse deviner les raisons qui ont pu pousser US Gold à faire cela, et je suis sûr que si vous êtes un lecteur attentif (ce qui ne fait aucun doute), vous savez déjà pourquoi.

Bref, nous sommes là pour parler d'Out Run Europa, alors allons-y. Dans ce jeu, qui est une suite originale créé par US Gold, vous devez traverser les états d'Europe, de l'Angleterre à l'Allemagne en passant par la France, l'Italie et la Suisse, ce qui n'est pas le trajet le plus court mais passons. Le jeu est semblable à Out Run, puisque vous y dirigez toujours une Testarossa, si ce n'est que les décors changent selon les pays. En France, on aperçoit l'Arc de Triomphe, la Tour Eiffel, Notre-Dame, etc. Bon, vous allez me dire que ça ne va pas changer grand-chose au jeu, ce qui est un peu vrai, mais les conditions météorologiques changent selon les pays. En Italie, la route est sèche et le soleil brille, en Angleterre il pleut, il y a du brouillard et la route est mouillée, alors qu'en Suisse il neige et la route est verglacée ! Finalement, les voitures que l'on croise changent aussi. En France, vous croiserez des 2 Chevaux, alors qu'en Allemagne ce seront des Porshes ! En plus, histoire de se détendre, entre chaque pays, il y a une scène où l'on voit un douanier tamponner votre passeport et y appliquer un cachet.

Par rapport à Out Run, il y a un tableau de bord en plus, indiquant bien les données. Enfin, le plus gros changement risque de venir de la réalisation. Si la version Atari ST d Out Run était bonne à l'époque de sa sortie, elle est maintenant bien dépassée, et la réalisation d'Out Run Europa semble vraiment meilleure, avec des éléments du décor beaucoup plus gros, des graphismes mieux fait et des animations meilleures ! Cependant, il faudra attendre un peu moins d'un an pour pouvoir y jouer, et entre-temps, nous ne pourrons pas revibrer en conduisant une Ferrari. Encore que...

Stormlord (Hewson)

Dans Stormlord, vous jouez le rôle d'un héros qui doit aller libérer toutes les fées emprisonnées à chaque niveau par la méchante sorcière. Vous devrez éviter les pièges tels que les plantes carnivores et autres dangers qui rodent, et détruire les monstres qui abondent ! Pour libérer chaque fée, il vous faudra trouver les clés qui ouvrent leur cellule, quitte à utiliser des téléporteurs. En fait de téléporteurs, il s'agit de trampoline capable de vous envoyer à un kilomètre de votre lieu de départ.

Stormlord
Stormlord

Si la préversion testée ne permettait pas trop de juger l'intérêt du jeu (qui semble cependant très bon), nous avons pu juger des graphismes de la version Amiga. C'est magnifique, avec des couleurs superbes, un défilement différentiel excellent et des éclairs dans le ciel qui donnent à Stormlord une atmosphère particulière. En tout cas, un jeu magnifique et original, qui a de grandes chances d'être un succès !

Red Heat (Ocean)

Voici la seconde préversion de Red Heat, le jeu basé sur le film Double Détente. Il s'agit d'un jeu à défilement horizontal où la partie de l'écran qui défile au format Cinemascope, avec les bandes noires qui l'entourent, ce qui est original comme présentation. En effet, vous ne voyez votre personnage (en l'occurrence notre ami Schwarzy) qu'à partir de la taille, comme une prise de vue au cinéma. Votre personnage va devoir combattre de nombreux bandits qui utiliseront tout ce qu'ils ont en leur possession pour vous éliminer. De votre côté, vous disposez de vos poings (plusieurs coups sont possibles) et vous pouvez également donner des coups de boule. Plus tard, lorsque vous aurez une arme, vous pourrez tirer sur les ennemis.

Red Heat
Red Heat

Les graphismes sont numérisés et l'on reconnait bien les protagonistes du film. Les fonds, qui semblent au début n'être que des décors, interviennent de temps en temps dans le jeu. Un personnage anodin se met à vous tirer dessus ou bien une vitre éclate en morceaux, et vous devrez vous baisser pour éviter d'être blessé. Enfin, de temps en temps, le décor est le théâtre de petits jeux d'arcade (type Prohibition) ou bien de réflexion, et même d'épreuves de force (où il faut agiter la manette rapidement dans tous les sens). A travers plusieurs niveaux, Red Heat propose une animation alliée à des graphismes numérisés du film qui en font un véritable film interactif !


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Article précédent]