Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 16 novembre 2018 - 19:05  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles en d'autres langues


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Le courrier des lecteurs d'Amiga News - décembre 1991
(Rubrique animée par Jérôme Pagès et extraite d'Amiga News - décembre 1991)


Extension mémoire BaseBoard

Bonjour,

Je me pose un certain nombre de questions et j'espère que vous pourrez me répondre. L'extension mémoire BaseBoard peut-elle être insérée dans la fente gauche dite port cartouche ou à l'intérieur de la machine ? Quelle est la différence entre un moniteur 1083S et 1084S ? Merci [Philippe Bianco-Mula (13)].

Jérôme Pagès : la carte BaseBoard est interne. Elle utilise le port de l'A501 (sous l'A500) et nécessite l'ouverture du boîtier sans toutefois devoir faire de soudure (sauf pour 6,5 Mo de mémoire). Seule la manipulation du circuit Gary est nécessaire pour l'installation. Le 1083S et le 1084S sont des moniteurs de même "qualité" (nous sommes bien loin des premiers 1081 pour Amiga 1000...). Seules leurs entrées vidéo diffèrent : entrée RGB linéaire et TTL (compatible PC) pour le 1083S. Et entrée RGB linéaire, entrée RGB TTL (compatible PC), et une entrée signal composite PAL pour le 1084S d'où un prix un peu plus élevé.

Compatibilité du jeu BAT

Messieurs,

Suite à l'article sur la compatibilité 500/2000/3000. Il m'est impossible de faire fonctionner BAT (acheté à la FNAC) sur mon A2000B (1 Mo) car à chaque tentative de chargement... Guru. Cependant, il marche très bien sur un Amiga 500. Ayant eu l'occasion de pouvoir essayer la version "américaine" (craquée), le chargement s'est fait sans problèmes et le jeu avait l'air de fonctionner correctement. Ce qui confirmerait que la protection du logiciel est la cause du plantage.

Par ailleurs, Gilles Bourdin mentionne la version 4.3 de son A2000B. Question : comment connaître la version d'un A2000 ? Suffit-il du numéro de série ou faut-il démonter la bécane, boulon par boulon avec les bidules et les petites rondelles ? La question est naïve mais je suis nouveau venu sur la planète Amiga [Daniel Chaponet (61)].

Jérôme Pagès : la question est loin d'être naïve car le problème des versions de machine (pour les A2000 en particulier) se pose pour beaucoup d'acheteurs. Généralement, une machine achetée neuve dans le commerce est équipée de la version du système la plus récente (sauf pour les magasins disposant d'un stock important, auquel cas, il est conseillé d'être vigilant et de contrôler avec le vendeur le modèle acheté). Quant au commerce de l'occasion, soyez très attentif à ce que l'on peut vous proposer, évitez les premiers modèles d'A500, A2000 ou A3000 (il seront de plus en plus difficile à revendre). Les cartes mères et les ROM ont souvent subi des modifications importantes et les versions antérieures contiennent des bogues qui sont responsables de la faible pilosité crânienne de certains acquéreurs de première main.

Pour l'A500, la touche Commodore est le signe de modèle ancien. Pour l'A2000, les anciens modèles (A2000A) se distinguent par deux prises de type Cinch sur le panneau arrière au lieu de trois sur l'A2000B (prise vidéo monochrome en plus). L'usage d'un tournevis est indispensable pour connaître le numéro de version car celui-ci se trouve sur la carte mère (côté gauche et face avant pour l'A2000). Contentez-vous de démonter le capot du boîtier sans toucher aux bidules de couleurs et aux petites rondelles qui favorisent tout de même le bon fonctionnement de l'ensemble. Faîtes attention en particulier aux câbles d'alimentation d'éventuelles diodes électroluminescentes clippées sur le capot de certains modèles (A500 par exemple). Pour les A3000, pensez à vérifier la vitesse du 68030 (16 ou 25 MHz). Nous sommes ouverts à toute information supplémentaire de nos lecteurs à ce sujet.

Traducteurs, à vos marques ! Prêts !

Monsieur,

Je me permets de vous écrire car j'ai deux ou trois questions à vous poser. Je suis chaque mois votre magazine et je n'attends rien avec moins d'impatience que la rubrique des domaines publics. Tant il est vrai que lorsqu'on a mis tout son argent dans l'achat d'un ordinateur, un Amiga 2000 pour ma part, il ne me reste plus rien pour les logiciels sérieux. Vous me direz que l'on peut toujours se servir de programmes piratés et je vous avouerais que tout au début, ce fut mon cas. Pas très longtemps car c'est une solution qui ne me convient pas et puis, comment montrer le fruit de son travail, sur Deluxe Paint III par exemple, sans avoir l'original ?

Donc on se tourne vers le domaine public qui, ma foi, comporte beaucoup de logiciels intéressants. Seulement mon problème, c'est de ne pas comprendre l'anglais. Je possède le programme Aquarium mais le tout est en anglais et donc sans aucune utilité pour moi. Je possède aussi des catalogues très fournis du côté allemand et là, je lis et je comprends mais il reste que ce n'est pas très pratique.

Ma première question est : comment est-il possible de récupérer la traduction du catalogue Fish ainsi que CAM, TBAG, Hermes, etc. A ce sujet, je ne comprends pas qu'il n'y ait pas plus de gens qui traduisent les documentations. Je peux vous dire que chez nos voisins allemands, dès qu'un logiciel DP paraît et s'il s'avère un tant soit peu intéressant, il est immédiatement traduit. Et souvent gratuitement. En France, un logiciel traduit comme Demomaker par exemple, revient deux fois plus cher qu'en Allemagne, source du produit. J'admire des gens comme ceux du BUGSS de Bordeaux, ainsi que monsieur Serge Hammouche qui s'investissent entièrement dans leur machine.

Je profite de cette lettre pour lancer un appel. S'il se trouve dans ma ville, Strasbourg, des gens susceptibles de se lancer sérieusement dans la traduction de documentations ou de logiciels du domaine public, ils peuvent m'écrire à n'importe quel moment. Je me charge de coordonner tout cela.

Et voici ma deuxième question : existe-t-il un livre consacré au port ARexx ? Je ne connais absolument pas cette chose bien que je sache à quoi cela sert. Bon, pour un début cela suffira, d'avance je vous remercie pour ce que vous pourrez faire pour ceux d'entre nous qui ne parle pas anglais. Bonne continuation [Daniel Sauer 24, rue Kageneck 67000 Strasbourg].

Jérôme Pagès : vue la qualité du réseau de distribution allemand en matière de logiciel du domaine public pour Amiga, vous avez une grande chance d'habiter près de ce pays et de comprendre sa langue et là, l'anglais n'est pas indispensable. Heureusement en France, grâce à l'initiative ô combien louable de certaines personnes dont celles que vous citez on peut bénéficier de "francisations" de qualité. Cependant, vue la quantité de logiciels ou simples utilitaires qui naissent çà et là, il est difficile de disposer d'une logithèque complètement française.

La traduction est une opération extrêmement longue car si le produit traduit doit être diffusé à une grande échelle et pas seulement "aux copains", "l'à peu près" et le "presque ça" ne sont pas permis. Il faut donc disposer de beaucoup de temps et pour des sociétés de distribution cela se chiffre en milliers de francs.

Pour ce qui est des catalogues dont vous parlez, ils sont disponibles auprès des associations de DP. Je ne peux que vous suggérer de vous reporter à l'article très complet de Xavier Leclercq pour plus d'informations.

Pour ce qui est d'ARexx, je ne connais pas de livre dédié. Une nouvelle rubrique de la revue est désormais consacrée à ce génial concept et j'espère qu'elle étanchera votre soif de connaissance.

Informations supplémentaires sur Compte-Chèque

Il y a un an, Cédric Beust testait pour vous les programmes Compte-Chèque et Familicompt. C'est au sujet de Compte-Chèque, que je voudrais rajouter quelques informations complémentaires.

D'abord, le programme ne semble pas indépendant du contenu de la disquette sur laquelle il est vendu. J'en suis venu à cette conclusion en utilisant l'option qui permet de sauver une image IFF sur disque ou de l'imprimer. Si vous démarrez avec la disquette de Compte-Chèque, pas de problèmes. Par contre, si vous installez le programme sur disque dur, ou si vous le lancez après avoir démarré avec une autre disquette, c'est une autre affaire. Si vous choisissez donc cette option (par touche de fonction), il ne se passe rien. Puis si vous insistez, vous verrez à l'écran le message "Fichier Inexistant". Vous insistez et là une fenêtre s'ouvrira sous le Workbench, du type "Error 123456 at 789456" et "Click Mouse to continue".

Suivant les ordinateurs sur lesquels je l'ai testé, le comportement est différent : sur un A500 Kickstart 1.3 Workbench 1.3, le programme tourne toujours mais toutes les données ont été effacées. Pour mon ancien A2000A Kickstart 1.2 Workbench 1.3, le programme disparaît, mais sans désallouer la mémoire, d'où une lenteur abominable. Quant à l'A3000 (du moins sur un des deux avec lequel j'ai travaillé), c'est la cerise sur le gâteau : d'abord toutes les "recovery alerts", puis au redémarrage, Guru !

La seconde erreur, et non des moins graves, vient lors de sorties des données sur imprimante ou sur fichier : le montant du dernier solde sur votre listing ne sera pas égal à celui que vous pourrez constater à l'écran ! (mon dernier listing portait la somme de 4619,24 alors que mon solde n'était que de 329,32 !).

J'ai fait part à la société ESAT Software de ces erreurs. Leur responsable technique, M. Poupard, m'a assuré qu'il en ferait part aux programmeurs. Pour la première erreur, le mystère reste entier car le programme n'est pas protégé (ce qui aurait pu expliquer la nécessité de démarrer avec le disque) et est "auto suffisant". Pour les problèmes sur les A3000, la société répond qu'à l'époque de la création du programme, l'A3000 n'était pas très répandu. De toute manière, je ne conseille pas ce logiciel sur un A3000, car il ne supporte pas (comme d'ailleurs beaucoup de programmes) que l'on utilise des polices différentes de la Topaz 8 [Henri Dartagnan].


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 11/1991] / [Période suivant : 01/1992]