Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 20 novembre 2017 - 00:54  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Dossier : La compatibilité A500/A2000/A3000
(Article écrit par Gilles Bourdin et extrait d'Amiga News - septembre 1991)


Du problème de compatibilité entre différents modèles d'Amiga ou "Voilà ce qui peut arriver quand les développeurs ne respectent pas les règles de programmation dictées par le constructeur."

Quelques causes

Il peut parfois arriver qu'un programme (le plus souvent un jeu) ne fonctionne pas correctement sur votre Amiga, alors qu'il ne pose aucun problème sur l'Amiga du voisin. Les raisons peuvent être multiples : incompatibilité des versions du Kickstart, modèles avec 512 ko ou 1 Mo de mémoire vidéo, différents modèles de lecteurs de disquette, présence d'un disque dur ou d'une carte accélératrice, etc.

Les jeux

Par exemple Barbarian tournait correctement sur mon ancien A500 ainsi que sur mon A2000B mais a posé de gros problèmes sur un autre A2000B, bien que les deux machines fussent de la même version 4.3. Soit le jeu refusait de démarrer, soit il se plantait au deuxième tableau au plus tard. La seule différence apparente entre les deux machines était que mon A2000B avait la touche "Amiga", l'autre avait la touche "Commodore". En fouinant un peu plus, il s'est avéré que les marques de lecteurs de disquette n'étaient pas les mêmes...

Cela peut paraître incroyable, mais si on a la malchance de posséder un Amiga équipé d'un lecteur de disquette différent de celui qu'a utilisé le programmeur, un jeu tel que Barbarian peut ne pas fonctionner ! Cela est neuf fois sur dix dû à la protection contre la copie et aux formats spéciaux utilisés pour protéger la disquette. C'est vraiment regrettable, d'autant plus que Commodore a l'habitude de changer de temps à autre de fournisseur de lecteurs de disquette.

Des problèmes peuvent même apparaître pour des programmes non protégés si un autre programme protégé a été utilisé auparavant. Après avoir utilisé certains jeux, VirusX par exemple invoque le Guru après les deux prochaines réinitialisations avant de fonctionner correctement. En utilisant Test Drive II, si je veux ensuite jouer avec Falcon, celui-ci refuse de démarrer tant que je n'éteins pas mon Amiga avant.

Il est inquiétant pour les éditeurs de jeux de noter que beaucoup de versions piratées de jeux fonctionnent sur l'Amiga 3000, alors que les versions originales, avec leurs formats protégés se plantent déjà au chargement. Résultat : les possesseurs d'Amiga 3000 ne pourront pas utiliser tous les originaux.

Les versions 1.2, 1.3, 2.0

Les problèmes inhérents aux différentes versions du Kickstart (1.2, 1.3, 2.0) sont aussi un casse-tête familier aux amigaïstes. La cause de ces incompatibilités est la même que pour les lecteurs de disquette : le non-respect des normes de programmation. Ah, si seulement les programmeurs étaient un peu plus disciplinés !

Les émulateurs

Ceux qui ont un des trois émulateurs ST auront remarqué que certains jeux refusent de fonctionner. Cela n'est pas forcément dû au fait que le ST est mal émulé par l'Amiga, mais parce que les programmeurs de ces jeux sur ST ne respectent pas non plus les règles de programmation dictées par Atari. La preuve : pratiquement tous les programmes sérieux comme Calamus ou Signum ne posent aucun problème à l'émulateur. Le même problème se pose avec l'Atari TT sur lequel certains programmes ST refusent de tourner.

Si l'émulateur Mac fonctionne si bien, c'est grâce aux programmeurs Mac qui sont vraiment très disciplinés et qui programment correctement leurs applications en respectant les recommandations d'Apple. Il faut dire aussi que l'assistance qu'Apple fournit à ses développeurs a toujours été un des meilleurs...

Les solutions

L'utilisateur ne peut malheureusement pas faire grand-chose pour se prémunir contre ces incompatibilités. Le plus difficile étant de déterminer l'origine du problème. Quelques solutions existent cependant : on peut par exemple inverser les deux lecteurs internes sur un Amiga 2000 ou installer un "Boot Selector" sur un A500 si on possède un deuxième lecteur (le Boot Selector est une petite extension matérielle peu coûteuse qui permet de démarrer sur le lecteur externe).

On peut aussi installer plusieurs versions du Kickstart sur des EPROM et passer de l'une à l'autre avec un commutateur. L'utilitaire "NoFastMem" dans le tiroir "System" permet de désactiver les extensions mémoire en cas de problème (le recours à NoFastMem est de plus en plus rare). Certaines cartes accélératrices, notamment celles de Commodore A2620 et A2630 permettent de choisir si on veut travailler en mode 68000 ou 68020/68030. Cette possibilité est désormais aussi gérée par les cartes récentes de GVP.

L'Amiga 3000 n'offre malheureusement pas cette possibilité, il ne fonctionne qu'en mode 68030. En cas de problème dû à une incompatibilité de processeur, on ne peut donc rien faire. Les modèles en vente actuellement sont pourvus des deux Kickstart 1.3 et 2.0, la sélection se fait au moment du démarrage en appuyant sur une des touches de la souris.

Un peu de patience

Pour tous ceux qui attendent avec impatience l'arrivée du Kickstart 2.0 en ROM, sachez que Commodore en est actuellement à la version 37.175 du Kickstart. Une nouvelle version sort actuellement presque toutes les deux semaines et les améliorations sont importantes à chaque nouvelle version. Commodore a décidé que le système 2.0 ne devait être distribué qu'à partir du moment où il serait entièrement débogué et parfaitement fiable. Au regard des versions actuelles, on peut vraiment dire qu'un effort énorme a été fait dans ce sens, le 2.0 n'a plus grand-chose en commun avec la version 1.3, il est beaucoup plus stable, les Gurus sont de plus en plus rares et la convivialité est parfaite.

A l'heure actuelle (et les choses vont encore en s'améliorant) le passage de la version 1.3 à la version 2.0 se fera plus facilement, au niveau de la compatibilité, que le passage de 1.2 à 1.3. Encore un peu de patience, le nouveau système que nous prépare Commodore en vaut la peine, on peut dire que l'OS de l'Amiga est arrivé au "state of the art".

Compatibilité Workbench 2.0

Pour compléter mon dernier article, voici encore quelques exemples de jeux essayés sur A3000 :

F-19 Stealth Fighter et Indianapolis 500 tirent très bien profit du 68030 de l'Amiga 3000 et sont d'une fluidité parfaite. En ce qui concerne Indianapolis 500, le choix du mode de résolution graphique ne ralentit absolument pas l'affichage. Lemmings marche sans problèmes et n'est pas plus rapide que sur un A500. Hard Drivin' est aussi rapide que la version arcade. Damocles (encore un de ces jeux hyper-protégés contre la copie) se plante pendant le démarrage. Dommage, il aurait été superbe sur l'A3000.

Consolez-vous, l'Amiga n'est pas le seul ordinateur à connaître ces problèmes : Atari a les mêmes difficultés avec son nouveau TOS pour le TT et IBM continue à se dépatouiller avec la compatibilité DOS sous OS/2. Ne parlons pas d'Unix, c'est encore pire !

Il reste à espérer que les éditeurs de logiciels, ayant reconnu le problème, se rendent compte qu'un logiciel qui ne fonctionne pas par exemple sur un A3000 avec le système 2.0 perd des parts de marché.

PS : commentaire de l'image Workbench : "Comme vous pouvez le constater, le Workbench 2.0 est encore complètement bogué :-)".


[Retour en haut] / [Retour aux articles]