Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 17 novembre 2017 - 18:32  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Dossier : Le monde du domaine public Amiga en 1991
(Article écrit par Xavier Leclercq et extrait d'Amiga News - avril 1991)


De trop nombreuses personnes ignorent encore le potentiel énorme qui se cache sous le titre, un peu simplet de prime abord, de domaine public. Recevant un courrier assez étoffé des lecteurs me demandant de plus amples renseignements sur le sujet, je vais vous en informer et surtout vous transmettre les adresses.

D'abord un mot sur le vocabulaire.

Domaine public (le vrai)

Les vrais DP sont ceux sur lesquels l'auteur a renoncé à tout droit sur ce qu'il a écrit. On peut les modifier, les "emprunter" pour faire partie de ses propres programmes, ou même les vendre, améliorer ou non. Mais attention ! La grande majorité des auteurs ne donne pas cette carte blanche...

Freeware

Ce terme signifie que le programme qui est diffusé sous ce label est librement distribuable et peut donc être recopié de main en main sans léser les droits de l'auteur. Ce dernier se réserve évidemment le copyright du programme, c'est-à-dire que vous n'avez pas le droit de modifier le code du programme sans son autorisation. Les disquettes misent en freeware ne peuvent pas être utilisées à une fin commerciale, histoire bien entendu de ne pas se remplir les poches derrière le dos de l'auteur... Il n'est cependant pas rare qu'un freeware ou shareware soit sollicité pour une commercialisation. Exemple de programme freeware : VirusX par Steve Tibbet.

Shareware

Ce terme se voit attribuer les mêmes revendications que sous freeware mais en plus, l'auteur vous signale que vous avez le droit moral de lui verser une somme d'argent, qui peut être fixée d'avance ou simplement laissée au libre choix de l'utilisateur, ce droit moral s'appliquant aux personnes utilisant souvent le programme.

Shareware "compensé"

Pourquoi compensé ? Parce que le shareware en Belgique et en France ne fonctionne pas du tout. L'idée est de verser une petite somme à l'auteur, prélevée dès la "vente" de la disquette par une association de domaine public. Cette somme a été fixée à environ 5 FF pour une disquette "se vendant" à un prix de l'ordre de 20 FF prix total. C'est le cas aujourd'hui de Free Distribution et Hermès Diffusion (5 FF) et FRAUG (6 FF).

Low-cost

Ce terme n'appartient plus au domaine public mais c'est une initiative qui peut en découler, c'est-à-dire qu'un programme d'abord mis dans le domaine public soit ensuite replacé, souvent en forme protégé, dans un circuit de commercialisation à "bas prix". Pour un prix largement inférieur au prix pratiqué pour un programme similaire le distributeur espère en vendre plus.

Zone grise

Bruce Lepper : rajoutons encore une catégorie, les DP payants, ou "zone grise", inventés par A-Link, association bordelaise de DP, qui a mis sur le marché à 130 FF le programme Amigatel 2. La première version de ce programme était vendue à plus de 1000 FF et a souffert d'un piratage énorme qui rendait la distribution commerciale sans espoir. Transformée en domaine public librement copiable, les ventes d'un mois chez A-Link ont égalé les ventes de trois ans de vie commerciale. D'après A-Link, la distribution de programmes de haute qualité par les associations de domaine public à but lucratif pouvait devenir une façon efficace de lutter à la fois contre les prix excessifs, le piratage et la pauvreté des auteurs. A suivre...

Près de zéro

Ne rêvons pas. Si le freeware fonctionne très bien, le shareware en Europe approche le zéro presque absolu (là je parle d'expérience et aussi au nom d'autres personnes). Outre-Atlantique, parfois un philanthrope, lors d'une crise de générosité, vous fera parvenir une dizaine de dollars...

Tout le monde connaît le PowerPacker de Nico François. Dans une de nos correspondances, celui-ci m'a déclaré avoir reçu en tout et pour tout environ 150 sharewares. Ce n'est pas mal, mais le programme a fait le tour du monde... PowerPacker (en version professionnelle) a donc finalement échoué dans le "low-cost".

Associations

Le DP c'est aussi une histoire de sous : si les programmes sont librement distribuables, le service que l'on vous offre pour les obtenir est lui payant. Certaines associations peuvent vous offrir une aide technique, des affiliations au club qui sont attachées à l'association (et tous les avantages qui peuvent en découler : prix club sur programme où/et matériel), une téléassistance où vous pouvez les contacter en permanence, etc.

Les séries distribuées sont diverses et leur nombre étonnant... Au hasard une série de noms :
  • ACS : Arslans Super Serie. démos, intros, musiques et utilitaires. Plus de 305 disquettes !
  • TPUG : Torento Pet Users Group. Plus de 10 disquettes d'utilitaires.
  • Channel One : 30 disquettes pleines à craquer d'intros.
  • AUGS : Amiga User Group Sweden. Plus de 90 disquettes.
  • BCS : Boston Computer Society. Au moins 14 disquettes.
  • Poseidon : une méga série allemande. Plus de 267 disquettes !
  • SACC : Sacramento Computer Club. Au moins 4 disquettes.
  • Jump Disk : domaine public californien. Au moins 9 disquettes.
  • AMOK : Amiga Modula-2 Klub Stuttgart. Utilitaires écrits en Modula-2. Plus de 41 disquettes (MuchMore par exemple, qui permet de visualiser les contenus des dernières Fish, est un produit de ce club).
  • Camelot : encore une série de Suède. Plus de 50 disquettes.
  • Kickstart : une autre méga série de plus de 310 disquettes !
  • Bavarian : c'est une série allemande de plus de 180 disquettes, à noter de nombreux jeux.
  • Franz : encore une série allemande de plus de 91 disquettes.
  • Bruno-Soft : série remplie de diaporamas et musiques. Plus de 360 disquettes !
  • Delta : série suédoise de plus de 169 disquettes.
Dieu créa Fish

Au début de l'histoire des DP Amiga (décembre 1985), Dieu créa Fred Fish. Fred est un ardent défenseur du domaine public. Son catalogue regroupe des centaines de disquettes pour tous les goûts. Aquarium, disponible sur la Fish 301 est un programme génial qui permet à tout à chacun de consulter à demeure le contenu de chaque disquette Fish suivant un choix de sélection. Indispensable. De plus, un utilitaire du nom de NewFish sur cette Amiga_Lib_Disk_301 permet de mettre à jour le catalogue : le programme lira automatiquement le contenu du fichier "contents" qui se trouve sur chaque Fish en séparant les commentaires appartenant à chaque programme, construisant ainsi le catalogue. Sur la Fish 369 on peut trouver AQdata (auteur : Howard Hull), une base de données pour remettre à jour votre catalogue.

Ordre de prix : pour de une à neuf disquettes, 6 $ la disquette. Pour la librairie complète, 2 $ la disquette. On y trouve des sources de langages divers (C, Pascal, assembleur...), programmes de musique, démos Sculpt, utilitaires, jeux (petits nombres) et un peu de tout [Fred Fish, Amiga Library Disks, 1835 East Belmont Drive Tempe, Arizona 85284 USA].

En France

Les Fish ont un suivi régulier en France dans Amiga News grâce à une équipe dynamique de jeunes gens sympas. Ce qui me permet d'enchaîner en citant Hermès Diffusion. Leur travail de titan afin de commenter les DP en français en font évidemment la vedette de cette sélection. Comme on dit : "Home Sweet Home".

Ordre de prix : de 20 à 35 FF. On y trouve : Fish, Amicus, Tbag, FAUG, Panorama, RPD, Prestiges, France, MiA Disks. Catalogue en français [Hermes Diffusion : BP 304, 59220 Denain].

Près de 600 disquettes remplies à 90% de diaporamas et démos, c'est aussi la spécialité de PDS Free Line. Ordre de prix : 15 FF par disquette. On y trouve : démos, mégadémos, numérisations, diaporamas [PDS Free Line : 7, rue de Coursic, 64100 Bayonne, France. Tél : 59.59.39.65].

Je ne peux pas faire non plus sans citer le groupe d'utilisateurs FRAUG que les lecteurs d'Amiga News connaissent parfaitement. Ordre de prix : 10 à 15 FF pour adhérents [FRAUG : BP 64, 64202 Biarritz Cedex, France, Tél : 59.24.57.14].

Nous ne parlerons pas ici des clubs en général, par exemple Atacom et BUGSS, qui organisent, eux aussi, des services de DP, souvent aux prix très intéressants pour leurs membres (adresses dans cet article).

Plus proche de chez moi, dans le nord, Free Distribution, une autre association loi 1901 propose une série de disquettes DP axée également sur la même idée : distribution de démos en tous genres. Catalogue disponible sur papier (Amiga et MS-DOS).

J'ai retenu l'aide que peut apporter aux débutants le dernier volet des quelques feuilles qui forment le catalogue en décrivant d'une manière simple comment se servir du CLI pour consulter les disquettes. On y trouve : TBAG, Fish, démos, diaporamas, numérisations. Ordre de prix : 15 à 20 FF [Free Distribution : association loi 1901, BP 134, 59453 Lys Lez Lannoy, France].

Cette liste est loin d'être exhaustive, mais voici encore quelques adresses :
  • Attila PDS (graphisme, musique et animation), 15 FF frais de port compris à BP 192, 63805 Cournon Cedex.
  • MegaVision (Amateur, Agatron, Amicus, AMOSDP, Apdc, Apdl, FAUG, Fish, Hpb, Panorama, Soft, TBag), 18 FF frais de port compris à BP 648, 76059 Le Havre Cedex, Tél : 35.43.07.38.
  • Load'N'Enjoy (musiques, mégadémos, démos de jeux, journaux sur disque, etc.) à partir de 10 FF à BP 10, 08000 Villers-Semeuse.
  • AlphaClub Informatique (mégadémos, démos, jeux, utilitaires, diaporamas, musiques, Fish, Amicus, TBag, ANC, etc.), Association Foyer Culturel, Alain Gagliardi, 3 rue Roth, 57200 Sarreguemines.
Belgique

Il existe à Charleroi en Belgique un club qui ne se contente pas de diffuser des DP classiques (Fish, RPD, Amicus...) : le Carolo Club Info (CCI) a créé une collection DP sous le nom Disks CCI. J'ai retenu par exemple un diaporama d'images numérisées du film "37.2 Le Matin" via un VIDI mono (bonne qualité, images parfois "un peu chaudes") ; et une disquette plein à craquer de sons numérisés dont l'écoute ne manque pas d'humour... 10/10 ! [Carolo Club Info : 145 Grand Rue, B-6000 Charleroi, Tél : (32-71) 42.14.31].

MiA Software se démarque du lot en proposant les MiA Disks, dont Pierre Ardichivili vous a déjà fait part de ses impressions. MiA distribue aussi Amiga News en Belgique. Les MiA Disks sont plus chers que les autres mais la qualité est au rendez-vous de ce côté-là : bravo [MiA Software : BP 111, 2018 Anvers 14, Belgium].

Grande-Bretagne

Lorsque j'ai commandé le catalogue d'une association qui se dit le numéro 1 du DP en Grande-Bretagne, je pensais recevoir quelques feuilles ou un catalogue sur disquette. Je ne me doutais pas que le catalogue en question prendrait la taille d'un petit livre (plus de 74 pages !). C'est le catalogue sur papier qui a retenu le plus mon attention. Un mauvais point à remarquer, quoiqu'il s'agisse sans doute d'un accident, sur deux disquettes que j'ai commandées une seule fonctionnait, l'autre étant infectée par un virus !

Softville, c'est le nom de cette association, propose aussi un service club, des produits matériels et logiciels et est en liaison avec l'UK Amiga User Group. Ordre de prix : (si non membre) de une à cinq disquettes : 3 £ par disquette, plus de 10 : 2,50 £.

On y trouve : Fred Fish, Amicus, Panorama, Slipped Disks, FAUG, APDC et surtout la spécialité les SOF : des démos, diaporamas, compilations de sons les plus récentes (plus de 550 SOF Disks) [Softville Public Domain Service : Unit 5, Stratfield Park, Elettra Avenue Waterlooville, Hants P07 7XN, UK. Hotline : 0705 266509].

Pour programmer facilement, on parle beaucoup d'AMOS actuellement comme un langage révolutionnaire qui permettra de concevoir jeux et éducatifs en un temps plus court que tout autre langage. Mais comment se faire "la main", où se procurer des disquettes d'exemples de programmation ? Réponse, dans les DP de chez 17Bit Software qui propose dans son catalogue quelques disquettes de sources tournant sous AMOS. On y trouve : diaporamas. mégadémos, utilitaires, diskmags, Fish, NewsFlash [17Bit Software, PO Box 97, Wakefield WF1 1XX England]. Une téléassistance peut-être appellée 24H/24 : 0924 366982.

Encore des exemples, adresses en vrac en provenance d'Angleterre :
  • PDOM PD Amiga AC (pas mauvais) : PO Box 801, Bishop's Stortford, Hertfordshire, CM23 3TZ England.
  • Virus Free PD (pas mal le catalogue) : 23 Elborough Road, Moredon, Swindon, Wilts, SN2 2IS England.
  • Premier PD (bof) : Dept. CU. 15 Croxteth Dr., Rainford, Merseyside, Wall 8JZ England.
  • NBS Public Domain (très très bon !) : 132 Gunville Road, Newport, Isle Of Wight P030 5LH England.
  • Cheap Amiga PD (bof) : 14 Beech Grove, Beverley Road Hull, HU51LY England.
Allemagne

J'ai trouvé la plus grande diversité chez les associations allemandes, qui distribuent une énorme palette de collections dans le domaine public.

A. Manewaldt, par exemple, dont le catalogue occupe pas moins de quatre disquettes mais malheureusement en allemand seulement. La spécialité étant comme je l'ai dit les grandes collections classiques (et les autres), pas tellement de mégadémos et diaporamas comme par exemple 17Bit Software. On y trouve (liste très incomplète car dans le cas contraire je risquerais de noircir quelques pages) : Amicus, RPD, FAUG, Fish, Panorama, UKAug, Time-disk, Apollo, BPD, Amiga_Magazin_Utilities, Amuse, Thunder, Amok, Antares, etc.

Ordre de prix : catalogue à 10 DM pour quatre disquettes. Disquettes 5"1/4 (1,20 DM), 3"1/2 (2,25 DM) [A. Manewaldt : Postfach 129, W-6703 Limburgerhof. Téléassistance : (0 6236) 673 00 (24H/24)].

Et un grand "plus" à l'Amiga Public Serie (APS) qui distribue un nombre incalculable de collections ! J'ai retenu une série de sons pour SoundTracker (environ 30 disquettes), une série de disquettes sources en assembleur (plus de 60 disquettes !), qui sont très difficiles à trouver ailleurs.

A ce stade, on peut parler d'industrie du DP, tellement c'est énorme ! Les catalogues sont disponibles par séries et sont en allemand seulement pour la plupart... J'ai dû commander pas moins de cinq disquettes pour avoir un aperçu des collections ! Les disquettes sont gravées au nom d'APS Amiga Public Center. Ordre de prix : 2,80 DM pour le format 3"1/2, 1,70 DM pour le format 5"1/4. On y trouve : tout où presque ! (Power-Packer Professional : 39 DM) [APS-electronic : Sonnenborstel 31, W-3071 Steimbke].

Lorsque je me suis rendu au salon Amiga 90 au Cologne Convention Center, il y avait au stand 110 un certain Stefan Ossowski qui distribuait du domaine public. J'ai contacté ce dernier et il m'a répondu qu'il ne distribuait plus du domaine public mais qu'il avait créé une société qui distribuera des futures versions de programmes du domaine public en "low-cost". J'espère pour lui que sa reconversion sera réussie.

J'ouvre une mini-parenthèse pour vous faire remarquer que même si les deux Allemagne de l'Est et de l'Ouest s'unifient pour former une seule nation, il n'en sera pas de même avec les services postaux allemands, du moins pas avant 1992. Pour écrire à l'ex-Allemagne de l'Ouest, il vous faudra précéder le code postal d'un W, et d'un O pour l'ex-RDA.

États-Unis

Il n'y avait pas qu'Ossowski à Cologne, on pouvait aussi y rencontrer des Américains d'une association du nom de Comp-U-Save. Née en 1982, cette association est très active et n'hésite pas à prendre l'avion avec tout son matériel pour se faire connaître des Européens ! Ordre de prix : 4 $ pour la disquette et 3 $ pour "mailing" (pour les États-Unis). On y trouve : Amuse, AUGKC (Amiga UG of Kansas City), BCS, ICPUG (Independent Commodore Product Users Group-England), Fish, etc. [Comp-U-Save : 410 Maple Avenue Westbury, NY 11590 USA. Tél : (516)-997-6707].

Restons aux États-Unis où il existe Public Domaine Resource, une association DP qui est assez originale : elle ne distribue que par programmes.

Je récapépète depuis le bédut : j'ai reçu un catalogue ne comprenant que le nom du programme et un chiffre qui lui est à chaque fois associé représentant la taille relative de chacun des programmes. En totalisant les chiffres et en divisant le tout par 25, j'ai calculé ainsi le nombre de disquettes commandées et donc le prix de ma commande. Ma commande était :
  • AssemblyTools (140 Assembler routines for programming) 17,5.
  • Icons #3 (various icons for disk, drawers, projects & tools) 5,0.
  • NGC (Small Virus Checker with save boot + options) 2,5.
  • Pour un total de 25,0. 25/25 = 1 disquette : prix de la disquette 6,00 $. 25,0.
Frais de port + copie : 2,00 $ pour la première disquette et 0,50 $ pour chaque nouvelle disquette (remarque : si vous habitez au Mexique, cela ne vous coûtera que 1,00 $ ! [Public Domain Software Resource : PO. BOX 7175 Loma Linda, CA 92354, USA].

PDS Resource distribue également un fanzine où l'on parle de... DP of course !

Pays-Bas

N'oublions pas UGA dont Hermès Diffusion nous présente les merveilles. Il faut bien dire que Ron Fonteine ne ménage pas ses efforts pour obtenir un résultat de qualité. UGA distribue également en "low-cost". Il y a quelques mois, Ron avait déclaré qu'il allait geler ses produits car le piratage en Allemagne était trop grand (un de leur programme avait été piraté dans les jours qui avaient suivi sa sortie). On peut comprendre sa déception, le "low-cost" c'est une initiative qui en vaut la peine pour l'acheteur mais qui se trouve risquée pour l'éditeur si les quantités vendues ne suivent pas !

Pour les UGA comme les disquettes France où quelques disquettes de Free Distribution, le distributeur a prévu des redevances pour l'auteur. Je ne peux pas me prononcer en toute objectivité sur cette manière de solliciter les programmeurs pour des productions de qualité car il se fait que j'en touche (des redevances). A vous de juger.

On y trouve les séries : UGA Slide (au moins sept disquettes), UGA Sonix (11 disquettes), UGA Animat. (neuf disquettes), UGA Special (14 disquettes), UGA Intros (17 disquettes) [UGA Public Domain : Crosestein 33-14, 3704 Nm Zeist Holland, Tél : (0) 3404-52987].

Le mot de la fin

Pour terminer, je souligne l'élément en plus que peut apporter au service après vente (SAV) la disponibilité de DP au débutant achetant sa machine. Évidemment, vous devez toujours vous assurer qu'il s'agit bien de DP et pas d'autres choses. Cet article ne constitue qu'un rapide tour d'horizon d'associations du domaine public avec qui j'ai eu affaire de près ou de loin. Il existe beaucoup d'autres associations et je ne demande qu'à les connaître.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]