Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 25 avril 2017 - 20:27  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de novembre/décembre 1997
(Rubrique écrite par Bruce Lepper et Jac Pourtant et extraite d'Amiga News - décembre 1997/janvier 1998)


- Discours de Jeff Schindler et de Petro Tyschtschenko à Cologne

Jeff Schindler, directeur d'Amiga Inc., la société créée par Gateway 2000 pour s'occuper de la recherche et du développement de l'Amiga, a exposé devant environ 200 développeurs, à Cologne le 14 novembre, son plan pour la relance de la machine. "Notre vision est de devenir un standard technologique mondial pour les produits convergents" a-t-il dit. "Nous avons essayé, dans le monde PC, de réduire les coûts et faciliter l'utilisation. Mais chaque année, les machines deviennent de plus en plus complexes. Alors, si nous voulons vraiment devenir un standard mondial, nous devons réaliser ces objectifs."

Malheureusement, Amiga Inc. n'a pas fait de grandes annonces. On a juste appris que Gateway 2000 a déjà alloué un budget pour l'Amiga allant jusqu'à l'année 2000 incluse. L'importance de ce budget n'a pas été révélé, mais à elle seule, l'enveloppe pour la publicité se compte en millions de dollars. L'objectif est de fournir une nouvelle version du système d'exploitation par an. Pour cela, Amiga Inc. n'a pas l'intention de devenir un fabricant lui-même : l'équipe s'occupera du développement du système Amiga, en étroite collaboration avec les leaders de certains secteurs, comme Motorola. Le choix du processeur n'a pas été fait. Plus d'informations dans notre article spécial.

Petro Tyschtschenko, lui aussi, s'est adressé à la communauté Amiga. Son discours était plus généraliste. Il retraça les événements Amiga depuis le rachat par Gateway 2000 : nouvelle stratégie basée sur les licences (déjà 17 de signées), volonté de créer une nouvelle machine (mais il lui faut du temps et de l'argent - argent que Gateway 2000 dispose), création d'Amiga Inc. (société basée à Sioux City, qui s'occupera de la R&D de l'Amiga - Amiga International se chargeant de la promotion et des licences).

Selon Petro, le développement d'une nouvelle machine a débuté. Ce serait un mélange entre un ordinateur, une console de jeux, une télévision, le tout avec accès Internet et TV numérique. Ce produit est espéré pour Noël 1998. Rien d'autre à ce sujet n'a été révélé, on ne connaît pas, par exemple, le processeur de cette machine. D'ailleurs, en parlant processeur, Petro a fait allusion à un 68060 ou 68080 à 200 MHz ! Mais tout cela n'était qu'hypothétique : le développement du prochain AmigaOS serait plus rapide si Motorola avait conçu un nouveau 680x0, au lieu de porter le système sur un autre type de processeur. Il a, en outre, ajouté que la politique de prix serait agressive : il souhaite des produits entre 250 et 800 $. Mais là encore, on ne sait pas de quoi il parle exactement. Enfin, AmigaOS 3.5 est en route, il est prévu pour le printemps 1998.


- Bilan du salon de Cologne 1997

Voici les principales informations tirées du salon Computer 97 qui s'est déroulé à Cologne du 14 au 16 novembre 1997 :
  • Une version de préproduction de la carte accélératrice BlizzardPPC de Phase 5 a été montrée. Cette carte sera moins rapide que les CyberStormPPC, car la mémoire sera en 32 bits et non 64 bits. La version 250 MHz fournira des performances équivalentes à celles d'une carte CyberStormPPC cadencée à 180 MHz. La version pour A2000 ne sera pas prête avant mars 1998.
  • Les prix des CyberVisionPPC et BVisionPPC seront de 549 DM (avec 4 Mo) et 649 DM (avec 8 Mo).
  • Le projet A\Box de Phase 5 est en retard à cause du travail fait sur les cartes PowerUP et sur les cartes graphiques. Ses caractéristiques sont toutefois revues à la hausse : Caipirinha sera accéléré grâce à l'intégration de circuits ASIC plus petits et plus rapides, un bus de 256 bits apportera des accélérations énormes pour les transferts RAM/processeur, et les cadences seront accélérées.
  • Village Tronic présentait les modules Paloma IV (vidéo) et Concierto IV (audio) pour sa carte graphique Picasso IV. Paloma permet de visualiser du PAL ou du NTSC en 24 bits, ce qui permet en outre de regarder la télé sur son moniteur. Concierto propose 16 entrées numériques, MIDI In et Out, un synthétiseur OPL3 et une table de mixage 4 canaux, le tout en 16 bits.
  • Le gestionnaire de cartes graphiques Picasso96 va bientôt tourner sur NetBSD et Linux 68k.
  • Index Information a présenté son BoXeR, un nouvel Amiga basé sur une carte mère entièrement redessinée autour des processeurs 68040 et 68060. Il s'agit du nouveau nom du projet Connect. Le BoXeR proposera une extension pour carte PowerPC maison à bas prix, des cartes ISA qui marchent (Ethernet, son, modem, etc.), des connecteurs mémoire rapides directement sur la carte mère, un AGA rapide, un connecteur vidéo Amiga, l'auto détection des claviers PC ou Amiga, une flashROM, etc. Disponible début 1998 et distribué par Blittersoft.
  • L'A5000 et A6000 seront les successeurs de l'A4000T chez DCE après un accord passé au mois d'octobre avec Petro Tyschtschenko. Ces ordinateurs au format Baby AT sont basés sur un 68030 à 50 MHz (A5000) ou un 68060 à 50 MHz (A6000), disposent de l'AGA, de bus Zorro III, du SCSI, de l'IDE et jusqu'à 128 Mo de mémoire (après le salon, nous avons appris que le 68030 de l'A5000 sera remplacé par un 68040 et que la mémoire maximale sera de 64 Mo. En outre, la puce Akiko de la CD32 et un doubleur de fréquence devraient intégrer la carte).
  • Côté logiciel, Haage & Partner présentait Art Effect 2.5 avec des effets PowerPC. Le traitement de texte Easy Writer devrait être porté vers pOS, et on n'a pas eu de nouvelles sur le projet Merapi/Java.
  • ACT a repris le développement de son logiciel audio Samplitude.
  • RBM présentait une préversion du logiciel de numérisation ScanQuix 4, qui monte à 20 000 PPP de précision en interpolation. Sortie prévue pour janvier 1998.
  • Le magazine allemand Amiga Magazin va cesser sa parution en février prochain.
  • Concernant les jeux, on a pu voir Diversia sur le stand de Haage & Partner, un impressionnant jeu de stratégie temps réel. L'éditeur allemand a aussi montré une version PowerPC de Quake, dont la vitesse n'a rien à voir avec la version officieuse 68k. La suite de Trapped 2, Fratzen Geballer, devrait arriver à l'été 1998 : c'est un jeu d'action 3D mais contrairement à son ainé, on baignera dans un monde de science fiction. Enfin, le jeu d'aventure Sixth Sense Investigation de CineTech et le jeu de stratégie Phoenix ont aussi été dévoilés.

- Amiga International accroît ses ventes

Durant le salon BCS India '97 qui s'est tenu à New Delhi le 12 décembre, la société Shaf Information & Teknologies PVT de Bombai (Inde) a signé une commande de 2000 Amiga A1200. La livraison est prévue pour février 1998. Shaf est une société née en 1993. Son secteur d'activité est la vidéo, elle détient un réseau de 50 revendeurs et 10 studios dans toute l'Inde. C'est d'ailleurs elle qui est le revendeur Amiga officiel pour ce pays, mais aussi revendeur pour Scala, CIS, Deskstation Technology, Inc., Digital Processing Systems Ltd., Eyeon Software, Inc. et NewTec. Cette commande de 2000 machines est la plus grosse commande pour cette région du monde, selon Amiga International. Les A1200 en Inde sont surtout utilisés pour les câblo-opérateurs, la télévision et l'industrie vidéo-graphique. Enfin, selon Pradeep Kohli, directeur financier de Shaf, c'est un "accord à long terme avec Amiga International" et que "d'autres commandes pourraient voir le jour" [www.shafindia.com].


- CyberStorm Mk3

Peu après la disponibilité de la CyberStormPPC, Phase 5 a lancé la commercialisation de son ultime carte 68060 : la CyberStorm Mk3. Celle-ci reprend le travail de conception de sa soeur PowerPC mais sans inclure de PowerPC. Elle est compatible avec le port processeur des A3000(T)/A4000(T). Équipée d'un processeur 68060 cadencé à 50 MHz, elle peut gérer jusqu'à 128 Mo de mémoire en 64 bits grâce à ses deux bancs de mémoire en parallèle (2 x 32 bits = 64 bits). Elle dispose aussi d'un contrôleur Ultra-Wide SCSI et du connecteur haute vitesse pour l'installation de la carte graphique CyberVisionPPC. Selon Phase 5, elle est 25% plus rapide que son aînée, la Mk2, pour les tests sur LightWave 4.0. Son prix est d'environ 4500 FF.

Ses caractéristiques :
  • Pour Amiga 3000(T) et Amiga 4000(T).
  • Processeur 68060 à 50 MHz (avec FPU/MMU).
  • Plus de 80 MIPS à 50 MHz.
  • Quatre bancs mémoire SIMM 72 broches (maximum de 128 Mo en 64 bits).
  • Contrôleur Ultra Wide SCSI 3 avec connecteur standard 68 broches.
  • Connecteur pour le branchement de la carte graphique CyberVisionPPC.
  • FlashROM permettant de mettre facilement à niveau le système logiciel de la carte depuis un menu au démarrage.
  • Conception asynchrone pour une compatibilité totale avec les genlocks.
  • Fabrication allemande, garantie de 6 mois.

- Retard de l'A\Box

Dans une entrevue avec Gerald Carda, directeur technique de Phase 5, on a appris que le projet d'ordinateur A\Box avait du retard et était reprogrammé pour la mi-1999.


- Plus d'informations sur AmigaOS 3.5

AmigaOS 3.5 sera basé sur les ROM 3.1 et consistera en une mise à jour logicielle. Les nouveautés les plus en vue seront le réadressage graphique (RTG) et audio (RTA), l'implémentation d'une pile TCP/IP et peut-être une gestion de l'Universal Serial Bus (USB). Java a failli être du voyage mais l'étendue de la tâche a remis à plus tard son avènement dans le système Amiga, certainement dans AmigaOS 4, prévu un an après le 3.5.


- Catweasel Mk2

Une refonte du contrôleur de lecteur de disquette Catweasel (il passe en "Mk2") a eu lieu en octobre. Rappelons que ce matériel permet de lire et écrire des disquettes Amiga, Commodore, Macintosh, Atari, PC et Sinclair. Il peut dorénavant être couplé à un A1200 ou un A4000. Grâce à un câblage fourni, il ne doit plus être connecté à l'ancien adaptateur du port horloge, il est directement relié à celui-ci sur l'A1200 par une prise 22 broches (12 cm) ou au port IDE 40 broches (20 cm) de l'A4000. Un nouveau port d'expansion permet de connecter la carte I/O avec deux ports série et un port parallèle. Tout ceci a un avantage certain, celui de pouvoir brancher du matériel PC à bas prix. Le prix du Catweasel a également baissé. Le Catweasel Mk2 est à 129 DM, la version Zorro II est à 189 DM, le module I/O à 109 DM, Buddha IDE à 109 DM et IDEFix à 49 DM ou bien 119 DM avec le logiciel [Individual Computers].


- Access disponible

Le 24 novembre 1997, Index Information a annoncé la disponibilité de l'Access, un clone d'Amiga à base de processeur 68EC020/68EC030, d'AGA et d'AmigaOS 3.1. La révision 1.3 de la carte mère permet à celle-ci d'être équipée d'un 68EC030 à 28 MHz. Les puces spécifiques de l'Amiga comme Gayle, Budgie, Akiko, Bridgette et Gary ont été remplacées par une nouvelle et unique puce. Cette dernière permet notamment un gain de 30% pour l'accès au processeur par la mémoire Chip [www.cix.co.uk/~index].


- De la musique, des trucs et des gags

"Musik, Tricks & Gags" est un CD de chez Highland qui offre, entre autres, onze instrumentaux, divers jingles, plus de 150 bruits et de courtes mélodies pour sonoriser films et vidéos, sans avoir de droits à payer à la SACEM. Plus de 70 minutes de sons pour 60 DM [Highland Musikarchiv].


- People Collection

Un autre CD avec un monde dessus, 970 objets parmi lesquels des hommes, des femmes, des enfants, habillés en civils ou en uniformes, nus, en squelettes, des visages, etc. Tous sont en morceaux et en principe prévus pour Reflections, mais je vous en dirai plus dès que j'aurais essayé. Prix : 49 DM [Oberland].


- Littérature : Hollywood mit Reflections

Voici des trucs et astuces pour créer des animations professionnelles avec le logiciel de 3D, Reflections. Ce livre vous conduit à travers l'espace et le temps du programme. Il y a des exemples pratiques, qui pas à pas explorent les méandres de l'animation. Les puissantes fonctions du séquenceur sont très minutieusement décortiquées tout comme le système de particules, la hiérarchie et les squelettes. Des scripts sur le CD fourni sont montés en tutoriels et même la version allégée est couverte par ces exemples. ISBN 3-9805789-1-7. Prix : 69 DM [Oberland].


- pOS en avant !

Il ne faut pas s'attendre à un big bang de la part de ProDAD concernant son système d'exploitation pOS, mais à une progression continue. Cela se manifestera par des corrections de bogues et à l'amélioration du système 3D Mesa release 4 (seulement pour les développeurs enregistrés dans un premier temps). Celui-ci contient de nouvelles démos, une documentation enfin traduite en anglais et des corrections de bogues obligatoires.

ProDAD est actuellement occupé par deux grandes tâches : la première est un gestionnaire de polices qui améliorera nettement la qualité et la vitesse de l'impression papier. La seconde, beaucoup plus excitante, est que la société allemande a porté pOS sur des clones IBM ! Ce dernier point peut sembler bizarre mais c'est un pas dans la bonne direction, car ProDAD prouve de ce fait que leur système d'exploitation est réellement portable. Ceci donne aux développeurs le grand avantage de réaliser leurs projets sur des machines au point sur le plan technique (pour ce qui est des cartes graphiques par exemple) et de tester leurs programmes sur des plates-formes vraiment différentes.

Pour les développeurs, RAPID, un constructeur d'interface (alias GUI builder) est en cours de réalisation. Il est en code natif et n'utilise que les fonctions du système.


- AHI

La version 4.165 du gestionnaire audio AHI (ahi.device) est parue sur Aminet avec une version 68020 et 68060.


- TurboCalc 5.0

L'éditeur allemand Schatztruhe a annoncé début novembre la disponibilité du tableur TurboCalc en version 5.0. Au programme, l'arrivée de nouveaux filtres pour la base de données, l'importation de fichiers Excel 5/7, le contour de cellules, l'exportation au format HTML, de nouvelles fonctions et macros, le rafraîchissement accéléré (surtout pour les objets), etc. Le CD contient les versions allemande, anglaise, française et italienne. Prix : 199 DM le logiciel et 99 DM la mise à jour [www.schatztruhe.de/order.html].


- CygnusEd 4.0

Schatztruhe annonce aussi la sortie de l'éditeur de texte CygnusEd Professional 4.0. Cet éditeur fonctionne sur tout Amiga équipé d'un Mo de mémoire et d'AmigaOS 2.04. Prix : 69 DM (39 DM pour la mise à jour) [www.schatztruhe.de/order.html].


- Amiga Forever 1.0

Cloanto propose la préversion 1.0 ("1.0 Preview Edition") de sa suite pour l'émulation Amiga, Amiga Forever. La version 2.0, alias "Final" n'est pas encore prête : Cloanto a donc décidé de fournir tout de même sa suite aux utilisateurs avertis intéressés.

La préversion 1.0 inclut notamment : Amiga Explorer 1.0, une entrevue exclusive avec Jay Miner, les ROM et Workbench 1.0 à 3.0, les émulateurs UAE pour Windows et Fellow pour DOS, Personal Paint 7.1 et DirDiff 5.1, un pilote Picasso96 pour UAE (gestion des modes 256 couleurs et True Color), etc. Cette préversion coûte 69 DM ou 40 $.


- Développement chez HiSoft

HiSoft met la dernière touche à son nouveau compilateur C/C++. Ce dernier est une solution compatible AT&T 3.0 avec environnement intégré. L'interface utilisateur est très moderne avec la gestion de la syntaxe colorée, le débogueur est capable de travailler avec de l'assembleur et le compilateur pourra optimiser le code en fonction du processeur cible (68k ou autres) [www.hisoft.co.uk].


- Tablette graphique

Un nouveau modèle de chez Wacom, le Pen Partner, se branche sur A3000/A4000 au clavier, et sur A1200 avec adaptateur. Cette tablette graphique est équipée d'un crayon sans fil, avec une fonction gommante, et offre une résolution de 1000 PPP. Art Effect SE est livré avec. Prix : 269 DM [Wacom].


- Textures algorithmiques pour Reflections

Ce sont des greffons comme ceux livrés d'origine avec Reflections et donc chargés au lancement du programme. Leur principal atout est de réduire le besoin en mémoire et d'offrir beaucoup plus de variations grâce à des réglages plus complets et animables. Elles sont applicables en couleurs, en relief ou les deux à la fois. Des carrelages carrés ou hexagonaux avec ou sans joints, des textures de bois, des lambris avec ou sans joints, des pierres de tailles, des mosaïques, des nuages, de la vapeur, des gaz, de l'eau, du marbre, du béton, des tuiles, des vagues, de la peau de dino, des chiffres numériques et bien d'autres encore. Les volumes 1 et 2 sont actuellement disponibles, chacun pour 69 DM, chacun contenant 30 textures. Préciser "Amiga" pour la commande car ces CD existent aussi pour PC [Oberland].


- Rêves élastiques

Titan Computer rompt avec une tradition d'interfaces carrées, tristes et ternes. Son nouveau programme de traitement d'images, Elastic Dreams, offre un visage étonnamment coloré, arrondi et inhabituel. On en est presque choqué. Nous allons sûrement en apprendre plus lors du salon de Cologne, mais on sait déjà qu'il est destiné au monde du PowerPC.


- Siegfried Translate

Il s'agit d'un dictionnaire anglais-allemand de 66 000 mots spécialement adapté au Web. Il suffit de sélectionner le texte dans la fenêtre d'un navigateur pour ce texte soit automatiquement traduit en allemand via un script ARexx. Prix : 49,50 DM [Siegfried Soft].


- Distributeurs américains pour MicroniK

MicroniK a choisi ses distributeurs sur le sol nord-américain afin d'inonder le nouveau monde de ses nouvelles machines sous licence Amiga (les célèbres Infinitiv). Les heureux élus sont Paxtron Corp. et GVP-M et les prix s'échelonneront de 570 à 1250 $ suivant la configuration.


- ImaginEX

GOC Publishing va lancer ImaginEX, une extension totalement compatible et intégrée pour Imagine. Elle facilitera la tâche des utilisateurs de ce logiciel de création 3D grâce notamment à un gadget de défilement pour la sélection d'objets, de points ou de groupes, deux préréglages de rendus ultraréalistes (les "pixel burners") et des gabarits d'impression permettant d'optimiser l'utilisation de votre imprimante. Le prix de cette extension si prometteuse est de 24,99 £ mais les 200 premiers acheteurs ne paieront que 14,99 £. Plus de détails au 00.44.1482.500.597.


- Petits loups

Mystique Software veut promouvoir l'utilisation de l'Amiga comme ordinateur familial et s'en donne les moyens grâce au lancement de Made For Kids, une ligne de produits de qualité destinés aux enfants, l'ouverture d'un site Web à l'adresse mystcorp.unet.com/madeforkids.html et enfin, la création de la section misc/kids dans l'arboresence Aminet.


- Licence pour Triple A

L'association Triple A de Portes-lès-Valence a obtenu une licence d'Amiga International lui permettant de créer et de vendre des produits Amiga avec le logo Amiga. Un site en construction de l'association se trouve à l'adresse perso.wanadoo.fr/triplea. Courrier électronique : davyd.rey@wanadoo.fr.


- Nouvelles coordonnées d'Amiga City

Suite à un passage en lignes ISDN/RNIS et un changement de fournisseur Internet, le revendeur belge Amiga City change de coordonnées : tél : +32/2/736.61.11, fax : +32/2/732.68.34, site Web : users.skynet.be/AmigaCity, courriel : amiga.city@skynet.be. Un nouveau catalogue est d'ailleurs disponible.


- PageStream en français

ADFI annonce que l'ensemble des mises à jour du logiciel de PAO PageStream 3.3 en français (logiciels et manuels) vient d'être terminé. Les utilisateurs enregistrés qui n'ont rien reçu le 14 novembre 1997 devraient contacter ADFI au 04.73.34.34.34.


- Classer les chaînes satellites

David Tertre signale que ses logiciels, ainsi que d'autres, sont disponibles sur le site www.smartonline.fr/maurice/amiga.html :
  • DataSAT : permet de référencer ses chaînes satellites.
  • DataSAT Pro 1.3 : permet de référencer ses chaînes satellites, avec toutes les informations nécessaires, permet d'exporter en ASCII et HTML, etc.
  • LotoShoot 1.0 bêta : création de statistiques pour le Loto Foot, et permet ainsi de mieux jouer et d'économiser de l'argent.

- Bugss Point Org

Les membres fondateurs, Pascal Rullier, François Crevola et Alain Gaspard annoncent la création de l'association "Bugss Point Org" (à ne pas confondre avec BUGSS qui existe depuis longtemps à Bordeaux) qui s'occupera de la diffusion en France de logiciels freewares ou sharewares.

L'association propose aux auteurs étrangers d'être leur point d'enregistrement en France. En logiciel Amiga, elle gère les programmes de chez Vaporware, Miami et SASG (en cours). Ses coordonnées : Bugss Point Org, 1 rue président Robert Schuman, 33600 Pessac [www.bugss.org].


- NewTek reste engagé dans l'Amiga

Un utilisateur du groupe de discussion comp.graphics.apps.lightwave a accusé NewTek de tromper ses clients en ne tenant pas ses engagements, et en particulier d'abandonner le Flyer et le développement sur Amiga.

Suite aux messages sur ce groupe de discussion, Dwight Parscale, le président et CEO de NewTek a réagi :

"Je suis heureux de voir que votre passion pour NewTek ainsi que pour nos produits est toujours grande. Pourtant, je pense qu'un certain nombre de fausses idées sont en train de germer. Je vous adresse donc ce message afin que vous ayez un aperçu clair de la situation de NewTek.

Lors de la NewTek Expo du mois dernier, un communiqué a été fait [...] expliquant que le développement de NewTek pour l'Amiga était "en attente". NewTek développe des solutions vidéo et l'Amiga a été, ces dix dernières années, l'ordinateur le plus adéquat pour ce type de développement. Maintenant que l'Amiga est entre les mains de Gateway 2000, nous réfléchissons à notre prochain pas. Gateway 2000 nous donne le potentiel pour que nous poursuivions un certain nombre de voies de développement dont certaines sont évidentes et d'autres moins. Je suis actuellement en pourparlers avec les gens de Gateway 2000 sur un accord. Parmi les premiers pas faits par Gateway 2000, il y a la cession de licence à QuikPak. Nous avons appuyé cette collaboration et nous sommes heureux de voir que les utilisateurs Amiga pourront être approvisionnés en équipements, pièces détachées et qu'un service après vente leur sera proposé.

L'engagement de NewTek envers ses clients a toujours été de leur proposer les outils les plus puissants à un prix raisonnable. [...] L'équipe de l'assistance technique a été multipliée par deux et plus de la moitié du staff s'est concentrée sur le Toaster et le Flyer. De plus, nous avons de nombreux développeurs Amiga travaillant sur des projets futurs.

Une autre facette de l'engagement de NewTek est l'aide continue aux développements extérieurs. [...] Nous encourageons cette forme de soutien et espérons voir encore plus de développements pour le Toaster et le Flyer, ainsi que pour LightWave.

Nous restons engagés dans la technologie Amiga et sommes persuadés que l'avenir nous réserve de grandes choses. Nous n'avons jamais cessé de croire et de soutenir l'Amiga, nos utilisateurs ou le talent créatif qui trouve les voies pour utiliser ou améliorer nos technologies."


- Producer

La version 2.42 de Producer (pour Digital Broadcast Elite) vient de sortir. Son développeur vient de recevoir une carte PowerPC et il est permis d'espérer le développement d'une version PowerPC de ce logiciel.


- Vulcan : le volcan chauffe

D'ici le 25 décembre, au moins deux jeux de chez Vulcan devraient être disponibles. Il s'agit de Final Odyssey et de Uropa 2. Le premier a été annoncé il y a quelques mois. Rappelons juste qu'il s'agit d'un jeu style Zelda dans lequel vous baladerez Thésée dans le labyrinthe du Minotaure, à la recherche de jeunes victimes offertes en sacrifice. Les graphismes sont superbes (ça faisait longtemps que j'en avais pas vu d'aussi bons sur mon écran) et le graphiste a même reçu un prix en Angleterre pour son travail. Uropa 2 The Ulterior Colony, quant à lui, est en jeu d'aventure en 3D isométrique. Vous prendrez les commandes d'un petit robot dans d'immenses niveaux. Au menu : recherche d'objets, d'indices et autres subtilités pour sauver un complexe d'une invasion de droïdes ennemis. Il y aura aussi des séquences simulation de vol en 3D faces pleines, histoire de varier l'action. Une démo jouable se trouve sur Aminet pour permettre de voir avant d'acheter.

Le plus intéressant chez Vulcan est l'annonce de la sortie imminente de Genetic Species. Le moteur de ce Wolfenstein 3D a été encore accéléré, il gère maintenant les cartes graphiques. De nombreux niveaux ont été ajoutés et 200 Mo d'animations seront gravés sur le CD pour mettre de l'ambiance. Une nouvelle (et dernière) démo jouable devrait être sortie au moment où vous lirez ces lignes, si tout va bien.


- Foundation : il est "pratiquement" fini !

Paul Burkey, l'auteur de Foundation, m'a fait part des derniers préparatifs pour la sortie de ce titre tant attendu. Techniquement, le jeu est fini, et c'est sur la jouabilité et l'intelligence artificielle que se font les derniers réglages. Nouveauté tout de même : la possibilité de jouer en PAL ou en NTSC hauté résolution (640x256 ou 640x200) a été ajoutée afin de ne pas trop léser ceux qui n'ont pas de carte graphique et qui, sinon, serait obligés de jouer en basse résolution. Après la sortie du jeu (imminente), un éditeur de niveau ainsi qu'un correctif pour jouer en TCP/IP seront donnés gratuitement sur Internet. Paul Burkey pense déjà à son prochain jeu. Il dit avoir beaucoup appris avec Foundation, rendant plus rapide ses prochains développements. Ce sera donc encore un wargame, mais jouable à 16 en TCP/IP, peut-être en 3D, et en tout cas tirant profit de la puissance des cartes graphiques. Paul m'a aussi chuchoté son désir de convertir WarCraft 2 sur Amiga, mais chut... Une démo jouable de Foundation devrait être disponible sur Aminet en ce moment, là, pendant que vous lisez cet article. Alors qu'attendez-vous ?


- Diablo sur Amiga ?

Non, personne (hélas) n'a acheté la licence à Blizzard pour adapter Diablo sur Amiga. Mais des petits malins ont décidé de faire un jeu dans le style, c'est-à-dire un jeu de rôle en 3D isométrique avec des décors hyper variés, une totale liberté d'action et des graphismes à tomber par terre. Si on mélange le tout, cela donne Fortress Of Fear sur Amiga. On y va pour une mini entrevue avec Joerg Dahmen de Digital Reality SoftworX.

Quand sortira le jeu ou une démo jouable ?

Pas avant la mi-1998. Nous allons prendre tout notre temps car comme il s'agit de notre premier jeu, nous ne voulons pas commettre des erreurs de jeunesse. Mais avec un peu de chance, une démo jouable sera disponible avant Noël.

Avez-vous contacté un éditeur ?

C'est en train de se faire. Sadeness a l'air intéressé.

Quelle est la configuration minimale pour jouer à Fortress Of Fear ?

Un Amiga AGA avec 4 Mo de mémoire Fast au minimum, un lecteur CD et un 68030/50 MHz est recommandé, le tout pour la basse résolution en 256 couleurs. La version CyberGraphX sera en 65000 couleurs en 640x480. Il y aura très certainement une version PowerPC vu que les cartes sont désormais disponibles.

Un dernier mot ?

Écrivez-nous pour nous dire ce que vous voudriez voir dans un clone de Diablo (quêtes, missions, options, monstres, etc.). L'adresse est dahmen@informatik.rwth-aachen.de.


- CyberVisionPPC/BVisionPPC

Les cartes graphiques de Phase 5 pour PowerPC, les CyberVisionPPC et BlizzardVisionPPC, équipées de la puce Permedia 2 doivent sortir fin janvier. Pas plus grande qu'un paquet de cigarettes, elles devraient permettre de meilleures performances que sur Mac, car elles pourront délivrer une résolution 24 bits de 1280x1024 à 85 Hz [www.phase5.de].


- Récapitulatif PowerPC

Voici à ce jour la liste (incomplète à notre avis) des logiciels prochainement portés sur PowerPC : Adorage, Aladdin 4D, Art Effect, CybelGL, Foundation, Fusion, ImageFX, Imagine 6.0, Cinema 4D, Monument 3D, MPEGA, Myst, pOS, Personal Paint 7, QT, Reflections 4.0, Tornado 3D.


- Art Effect 2.5

Haage & Partner a publié la mise à jour 2.5 d'Art Effect, son logiciel de retouche d'images. Au programme, on trouve une amélioration du système de mémoire virtuelle, l'ajout d'un greffon pour la manipulation des couleurs ou encore l'amélioration du gestionnaire de couleurs. Peu de temps après, une autre mise à jour, la 2.5.1 a été mise en ligne : à présent, le système de mémoire virtuelle est plus rapide (y compris avec la fonction "défaire"), le module PNG a été corrigé, tout comme les filtres Blur, Laplace, Miniumu, Maximum, Mirror, Polar et Mosaic. Art Effect nécessite un Amiga ECS, AGA ou avec carte graphique, AmigaOS 3.x et 8 Mo de mémoire [haage-partner.com/].


- Sparq

Sparq est un nouveau lecteur de chez SyQuest d'une capacité de 1 Go, soit externe pour un port parallèle, soit interne en EIDE. Prix de 199 $, et 99 $ le lot de trois cartouches, ce n'est pas cher [SyQuest].


- Le nouveau CrossDOS est arrivé

Le version 7 de CrossDOS ajoute enfin Windows 95 à la liste des fonctionnalités des versions précédentes. De plus, les utilitaires d'accompagnement ont été améliorés [Consultron].


- CyberGraphX rencontre AGA même, non !

Voici de nouveaux modes AGA pour CyberGraphX pour les cartes PowerPC seulement (et en 8 bits uniquement), cela permet par exemple de faire tourner les programmes comme Isis ou LwShow.


- Des chiffres chez AI

Tout va par cinquante mille chez Amiga International : 50 000 machines vendues depuis 1995, 50 000 DM investis (ou dépensés) dans le salon Computer 97 de Cologne. Un DM par machine vendue. A quand l'Amiga 50 000 ?


- Tournant important chez Motorola

Après 23 ans de lutte sans merci contre Intel, et sous l'impulsion de Hector de Jesus Ruiz, Motorola a décidé d'abandonner la construction de mémoires DRAM et de microprocesseurs tels qu'il les fabrique aujourd'hui. Un nouveau créneau a été défini, l'intégration complète de tous les circuits logiques d'un ordinateur sur une seule et même puce. Est-ce le bon choix, sachant que tout le monde, y compris Intel, va en faire autant ?


- MU 10

MU 10 est un appareil externe MIDI avec Wavetable de chez Yamaha à base de puce AVM2, pourvu de 4 Mo de ROM Wave et de trois DSP 24 bits. Compatibilité complète au standard MIDI, parce que la qualité instrumentale des instruments GM n'est pas professionnelle, Yamaha a étendu ce standard qui s'appelle ainsi XG-Standard. Le mode TG 300 est géré. Le MU 10 possède 676 voix, dont 480 en mode XG et 579 en mode TG 300. Deux entrées pour n'importe quel signal audio permettent, grâce aux DSP, de trafiquer le son d'instruments externes. 32 voix polyphoniques (ou bien 30 voix plus deux entrées). Les sons MIDI et les sons DSP peuvent être mixés en sortie LINE. Avec une instruction SysEx, la suite de sons enregistrée sur un séquenceur MIDI peut se transférer sur une piste. 11 effets différents de réverbération, 11 effets de chorus et 42 types de variations sont implémentés. Livré avec tous les câbles nécessaires, une alimentation et un CD, une documentation au format PDF, cet engin coûte 499 DM. Bien entendu, il est nécessaire de posséder une interface MIDI pour l'utilisation avec un Amiga [Yamaha].


- Tourner plus vite

Un nouveau modèle de graveur de CD de chez Teac, le CD-R55S, qui remplace le CD-R50S, permet des performances supérieures. Lecture 12x (1800 ko/s) et écriture 4x (600 ko/s). Prix : 1099 DM [Teac].


- Cycas

Un programme professionnel d'architecture pour Amiga ! Ça, c'est nouveau (NDLR : pas spécialement, mais on ne le savait pas en France) et ça manquait à notre panoplie. Cycas peut visualiser en 2 ou 3 dimensions. Les fonctions de conception sont analogues à un programme CAD. On peut choisir la couleur et l'épaisseur des traits facilement, grâce à des gadgets.

La différence entre Cycas et un programme CAD réside dans le choix des éléments de construction, murs, portes, fenêtres, etc. et de fonctions de calcul des distances et des surfaces. Le menu 3D permet de choisir entre quatre vues de côté, la vue de haut et quatre vues isométriques, et également la vue en perspective ou l'emplacement de la caméra et le point de mire sont librement plaçables. Dans toutes les vues, on peut choisir de visualiser les lignes cachées ou non. Dans le menu de construction, on trouve tous les éléments comme les dalles, poutres, colonnes rondes ou carrées, profils, escaliers, etc. Les escaliers sont bien entendu complètement configurables.

Un système de chaînes de distances permet tous les calculs possibles. La sortie de plans peut se faire aussi bien sur imprimantes que sur traceurs (format HPGL). On peut également convertir les créations en interne au format LightWave. Les matériaux sont sauvegardés avec les objets. Le format DXF est géré en importation comme en exportation, le format EPS en exportation permettant ainsi à la communication avec des programmes CAD ou PAO. Cycas avait gagné, avec sa version 1.0 en 1993 (on voit que le logiciel n'est pas nouveau), le prix décerné par les hautes écoles allemandes et autrichiennes en architecture. La version actuelle est la 1.75. Prix : 349 DM [Verlag Anja C. Frese].


- Amiga Apache

Le serveur HTTP Apache a été porté sur Amiga en version 1.3b3. C'est le premier serveur Web disponible pour Amiga. Il est compatible avec Apache Unix. Il offre en outre la possibilité de lancer des scripts ARexx. Le travail sur la version Amiga a été réalisé par Jeff Shepherd et Bert Vortman [www.xs4all.nl/~albertv/apache/index.html].


- Pro TV

Voici les spécifications de ce petit boîtier miraculeux de chez Eagle. Je vous rappelle qu'il peut visualiser un signal vidéo sur un moniteur VGA ou SVGA, ce qui permet d'avoir une image très stable. Il suffit d'une touche pour passer de la télé à la vidéo ou à l'ordinateur. Toutes fonctions, tous canaux, tous systèmes TV gérés (NTSC, PAL, SECAM, en bande hertzienne ou numérique, câble ou satellite). Pas de besoin de pilote, d'émulateur, ni de logiciel d'aucune sorte, l'installation est on ne peut plus facile, une prise secteur à brancher, vos câbles vidéo en entrée, la sortie va au moniteur. Il est, de plus, pourvu d'une télécommande, et possède un tuner interne avec mémorisation des stations télé. Il gère la vidéo et l'audio (VCR/LD/caméscope), OSD, Timer, Video In/Out, MTS, Télétexte, MAC, NEC.

Quelques caractéristiques techniques :
  • Entrées :
    • 75 ohms de l'antenne.
    • Vidéo composite 1,0 Vpp, 75 ohms.
    • Vidéo SVHS : luminance 1.0 Vpp, 75 ohms. Chrominance 0,3 Vpp, 75 ohms.
    • Audio stéréo 500 mV (rms), >10 kiloohms.
    • Signal RGB/H.sync/V.sync d'une carte VGA.
  • Sorties :
    • VGA RGB 0,7 Vpp, 75 ohms.
    • Vidéo composite 1,0 Vpp, 75 ohms.
    • Audio stéréo (1 W, deux canaux) avec contrôle du volume.
    • Fréquence horizontale : 31,5 kHz negative going pulse.
    • Fréquence verticale : 60 Hz negative going pulse.
Il est livré avec un adaptateur d'alimentation, un câble 15 broches type D, une télécommande et un manuel d'utilisation. Prix : 250 DM [Eagle].


- Samplitude Opus

On sait déjà que Samplitude ne continuera à être développé par Sek'D que sur PC. La dynamique compagnie ACT de Marc Albrecht, plus connue pour sa carte audio Duplex Prelude, se chargera dorénavant de la version Amiga de ce logiciel. Voici d'ores et déjà les caractéristiques principales de cette version à venir, début 1998 :
  • Refonte complète de l'interface graphique au goût AmigaOS 3.
  • Révision des messages internes pour une plus grande stabilité.
  • Importation/exportation CDDA.
  • Encodage MPEG et ADPCM.
  • Actualisation des modules d'effets (fondu logarithmique, nouveaux filtres, opérations limitées à une zone, etc.).
  • Possibilités Full Duplex (avec carte le permettant, bien sûr). Numérisation d'une nouvelle piste stéréo pendant que toutes les fonctions d'écoute restent disponibles.
  • Fonctions menus réécrites sous GadTools.
  • Nouveau système de couleurs (les préférences seront respectées également dans les numéros élevés de couleurs).
  • Beaucoup de nouveaux modèles avec une nouvelle interface et une productivité accrue.
  • Projets VIP sans limitation du nombre de pistes.
  • Jusqu'à 16 pistes jouables simultanément (à condition d'avoir un processeur le permettant).
  • Pistes positionnables entre gauche et droite.
  • Calculs internes des signaux sur 64 bits.
  • Plus grande exactitude des volumes (1,5 db).
  • Visualisation haute qualité FFT en 3D des sons.
  • Nouveau FFT-multiband professionnel pour le tunning fin de zones.
  • Réduction du bruit grâce à NoisePrint.
  • Suppression du bourdonnement.
  • Convolutions pour la confection d'effets Hall réalistes.
  • Module dynamique de qualité studio (compresseur, limiteur, expanseur, gate).
  • Routines améliorées de la recopie de piste (track bouncing).
  • Toutes les techniques de synchronisation déjà exploitées seront maintenues et étendues (SMPTE, MIDI, ARexx...).
  • Modules de numérisation 16 bits complètement réécrits.
  • Fonction de pause de l'enregistrement avec constitution automatique du curseur.
  • Gestion d'autant de curseurs et de zones que l'on veut.
  • Gestion de Paula, Toccata, Maestro, Prelude, Fat Melody et d'autres en préparation.
  • Tâche d'écoute asynchrone permettant le retravail du son pendant l'écoute.
  • Tâche d'enregistrement asynchrone permettant le retravail des caractéristiques, également pendant qu'une numérisation est en attente.
  • Conservation de toutes les fonctions existantes.
L'utilisation de Samplitude Opus sera possible à partir d'un 68030. Néanmoins, beaucoup de fonctions ne seront effectives qu'avec un 68040/40 MHz, ou mieux, un 68060/50 MHz. 1 Mo de mémoire Chip et 8 Mo de mémoire Fast sont indispensables, ainsi qu'une chaîne SCSI rapide. Une version PowerPC est en prévision.

Il est déjà possible de commander la version 3.5 (Opus) de Samplitude, si vous possédez une version quelconque du logiciel. Il vous coûtera 279 DM si vous avez la version 2.04, 2.1 ou Junior. 259 DM si vous avez la version MS ou Prelude et 89 DM si vous avez la version SMPTE 3.0. Si vous n'avez aucune version, ça vous fera 375 DM. ACT se réjouit en outre de vous offrir les versions bêta, sur disque, sur Fido ou sur le Web [ACT].


- ProDev, un revenant !

ProDev, bien connu d'une certaine catégorie d'amigaïste des années 1993 et suivantes pour leurs logiciels (ProBench et ProDig qui continuent d'ailleurs à évoluer lentement), dédiés à la révolutionnaire mais problématique carte graphique Merlin, font un retour remarqué avec un tube d'Alain Barrière, MAVI.

MAVI vient de Multimedia Audio Video Interface. Il s'agit d'un tout nouveau système logiciel multimédia pour Amiga, initié en 1996, un système universel d'animation et de présentation. Ce projet, loin d'être terminé, propose de remplacer les datatypes très souvent inadéquats, limités ou inexistants pour un ensemble modulaire haut de gamme, ciblé PowerPC. Le MaviPlayer fonctionne déjà.

Le MaviPlayer, qu'on peut télécharger librement, fait appel à MUI et d'ailleurs, nouveauté absolue, peut être incrusté en entier dans d'autres applications MUI. La plupart des fonctions du lecteur font appel au système exclusif "Registry" qui permet, grâce à son éditeur puissant, de changer pratiquement tout l'aspect de l'interface, jusqu'aux boutons de commande. Il est même possible de changer cet aspect à distance, à travers le Net, pour peu qu'un des développeurs de nos navigateurs Amiga s'y intéresse.

Pour la portabilité, tout est écrit en C, même les routines assembleur (sic). Pour l'instant, les possibilités s'arrêtent à la visualisation d'images et d'animations. Plus tard, d'autres richesses sont prévues telles que la compression, l'interactivité, etc. Hans Raaf tient à fournir le plein soutien développeur pour les compagnies qui souhaiteraient intégrer MAVI à leurs logiciels. Comme il est difficile de cerner les limites de ce système, ProDev a écrit plusieurs applications dont certaines sont librement accessibles sur leur site Internet, car elles servent de démonstration du système. Parmi celles-ci, notons :
  • CyberExt, une interface pour graphisme en temps réel, qui fait de la conversion de couleurs, du canal alpha et du masquage, du redimensionnement, de la transition et de la rotation.

  • GAudio devrait jouer autant de lignes audio que le processeur le permet. Il est limité pour l'instant à rejouer en 8 bits sur deux canaux Paula, mais pourrait intégrer des cartes audio ou même AHI. Il permet, dès à présent, un nombre illimité d'applications et de canaux 8 bits, différents codecs audio et formats, mixage, volume et panoramique en temps réel, l'analyse en vu-mètre, spectrogramme et plus, des effets intégrés (encore très limités).

  • Registry autorise des préférences système, le traçage d'installation/désinstallation, des petites bases de données, des types de fichiers (classes), des informations sur le matériel, l'identification et la protection destinés à être beaucoup plus complets et informatifs que les préférences contenues dans ENV: et ENVARC:, il permet également de ne pas disperser des fichiers partout sur le disque dur. Registry est librement téléchargeable.

- RC5 56 bits

L'algorithme de codage 56 bits RC5 a été trouvé le 19 octobre 1997 par l'équipe Apple. Mais la bonne nouvelle vient de la formidable 7e place au général de l'équipe RC5 Amiga, ce qui l'a met juste devant l'équipe de British Telecom et 30 places devant celle de Microsoft (et dire qu'ils sont des millions à leur faire confiance !). Si on regarde le classement à la moyenne qui représente le mieux la puissance mise en oeuvre et non la durée, RC5 Amiga monte à la 4e position, sur plus de 4000 équipes participantes. Le message secret du code était : "It's time to move to a longer key length".


- M-Box

Selon le magazine anglais CU Amiga, MicroniK devrait faire son entrée dans le monde des set-top box (boîtiers que l'on pose au sommet de la télé) avec une solution Amiga. Il s'agirait dans un premier temps d'un boîtier pour le câble, qui devrait être suivi par une station multimédia/Internet appelée la M-Box.


- Une leçon pour Wanadoo ?

Dans son numéro "Christmas'97" (le treizième de l'année), Amiga Format met en avant la société UK Online, fournisseur d'accès à Internet en Angleterre. Cette dernière a, en effet, annoncé son engagement envers deux plates-formes alternatives majeures, à savoir Acorn et Amiga. A cet effet, elle va installer des miroirs de sites particulièrement importants pour la communauté Amiga avec en particulier : Amiga Web Directory, Vapor, Amiga.org et Aminet. Elle a aussi acheté des Amiga pour entraîner ses techniciens afin que ceux-ci soient en mesure de répondre aux problèmes rencontrés par les clients amigaphiles. De plus, les nouveaux clients se verront offrir une solution logicielle Amiga, une démo de NetConnect avec une offre spéciale (d'environ 40%) pour passer à la version complète. On est loin de l'attitude des fournisseurs d'accès français qui, au mieux, ignorent l'Amiga, et au pire, refusent de fournir l'accès (ce qui m'est arrivé avec Wanadoo : j'ai dû renvoyer un courrier pressant pour qu'ils acceptent enfin de me fournir un accès !).


- Myst arrive

Ce mois-ci, le Père Noël est déjà passé chez CU Amiga. En guise de cadeaux, il leur a laissé une version finalisée à plus de 95% de Myst. Il est donc impossible de passer à côté des premières impressions qu'a laissé ce jeu plus que célèbre (meilleure vente de tous les temps de jeux sur CD). Ces dernières font penser que l'équipe de Clickboom, responsable du portage sur Amiga, a fait un travail extraordinaire. A l'origine, le jeu (que se soit sur PC ou Mac) était en 256 couleurs, la palette était fixe pour chacune des îles qui constituaient l'univers de Myst, limitant ainsi le nombre de couleurs disponibles pour chacune des scènes prenant place sur l'île considérée. La version Amiga utilise, quant à elle, une palette différente pour chaque scène ; elles disposent chacune de 254 couleurs (les deux manquantes devant servir à l'affichage des menus) et ainsi apparaître plus colorées que dans la version originale.

A l'origine, le succès du jeu résidait en partie dans les animations au format QuickTime. Pour pouvoir jouer celles-ci convenablement sur Amiga, Clickboom a développé son propre moteur QuickTime. Il sera non seulement capable de sorties 24 bits sur affichages compatibles CyberGraphX, de gérer des animations simultanées, les sons et les transparences (permettant ainsi une parfaite intégration au décor) mais surtout de faire preuve d'intelligence. Ainsi, un peu à l'instar de ce qui se passe sur Mac, il pourra, en fonction des capacités de la machine, sauter des images afin d'assurer une parfaite synchronisation de l'image et du son. Pour CU Amiga, Myst pour Amiga devrait placer notre machine à un autre niveau dans l'industrie du jeu. Si ce jeu se vend bien, cela pourrait encourager d'autres développeurs à se lancer dans de tels développements.


- Desolate et Mobile Warfare

Deux jeux, Desolate (shoot'em up) et Mobile Warfare (stratégie), devraient faire leur apparition prochainement. Mobile Warfare vous donnera des objectifs et des troupes pour atteindre ces derniers, au détriment de votre ennemi contrôlé soit par l'Amiga, soit par un deuxième joueur. On jouera chacun son tour, il suffira d'un clic de souris sur un compas pour déplacer une unité. Les combats commenceront aussitôt que des soldats des deux camps seront mis en présence. Le côté tactique jouera un rôle prédominant car on ne pourra bouger qu'une unité à la fois. Il sera aussi possible d'acquérir, moyennant finances, des troupes supplémentaires et même un appui aérien. Epic Marketing annonce sa sortie pour Noël 1997 à un prix budget (14,99 £). Desolate, de son côté, combinera les genres : plate-forme, réflexion, action, shoot'em up et, pour finir, un petit zeste d'aventure.


- Championship Manager 2

CU Amiga a testé le tant attendu (plus de deux ans) jeu de gestion sportive Championship Manager 2. Il s'agit du portage de la version PC ; pour rappel, cette dernière nécessitait un Pentium pour tourner à une vitesse décente et on pouvait donc craindre le pire quant aux coupes sombres à effectuer pour que le jeu puisse tourner sur un A1200 de base. De ce côté-là, vous pouvez être rassuré, il ne manque pas grand-chose (entre autres une partie de la ligue écossaise, les négociations entre clubs lors des transferts, etc.). Le jeu est très complet avec même trop de renseignements et de données sur les joueurs (quelque 3400 joueurs en mémoire), un écran de tactiques splendide, un moteur de recherche de joueurs excellent et le tout fonctionne plutôt bien. Le gros problème vient de la lenteur du jeu : l'original a été écrit pour PC, un monde où la puissance processeur permet de gommer les désagréments d'un code trop peu efficace alors que sur Amiga, c'est l'inverse. Il aurait donc fallu que le jeu soit totalement désassemblé puis recompilé façon Amiga, ce qui aurait donné des "vitesses Pentium" sur un simple 68030. Le jeu lui-même est véritablement excellent mais malheureusement sa lenteur le rend pratiquement injouable.


- Les jeux commercialisés de la période novembre/décembre 1997
  • Blade, jeu de rôle publié par Alive Mediasoft.
  • Bolo Mrowkojad, jeu de plates-formes édité par Eureka.
  • Center Court Tennis 97, jeu de sport (tennis) édité par Acid Software.
  • Championship Manager 2 Including 96/97 Season Updates, jeu de gestion footballistique commercialisé par Eidos.
  • Ciemna Strona, jeu d'aventure édité par Diogenes.
  • Cygnus 8, jeu de stratégie publié par Islona.
  • Enemy: Tempest Of Violence, jeu d'action publié par Anachronia.
  • Flyin' High Data Disk, jeu de course publié par APC&TCP.
  • Permonie, jeu de plates-formes commercialisé par Bohemia.
  • Rycerze Mroku, jeu de combat édité par LK Avalon.
  • The Strangers, jeu de combat édité par Vulcan.
  • Street Racer, jeu de course commercialisé par Acid Software.
  • Trapped 2, jeu de rôle édité par New Generation Software.
  • W Potrzasku, jeu de rôle publié par LK Avalon.
  • Wacus The Detective, jeu de plates-formes commercialisé par LK Avalon.
  • X-Swap: Booming Edition, jeu de réflexion édité par Black Fantasy Software.
  • Zdrajca, jeu d'aventure publié par Eureka.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 09/10 1997] / [Période suivante : 01/02 1998]