Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 26 septembre 2021 - 14:42  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de mai/juin 2021
(Rubrique écrite par David Brunet - juin 2021)


- Sortie d'AmigaOS 3.2

Hyperion Entertainment CVBA a annoncé le 14 mai 2021 la disponibilité immédiate d'AmigaOS 3.2 pour les Amiga 68k. Cette version n'a rien à voir avec la version bêta d'AmigaOS 3.2 utilisée avec le Walker en 1996. AmigaOS 3.2 (Kickstart version 47.96 et Workbench version 47.2) contient plus de 100 nouvelles fonctionnalités, des dizaines de mises à jour qui couvrent presque tous les composants d'AmigaOS et une batterie de corrections de bogues. AmigaOS 3.2 est le résultat de plus de deux ans de travail d'une équipe de plus de soixante personnes, parmi lesquelles Olaf Barthel et Thomas Richter.

Cette version du système d'exploitation Amiga est disponible sur CD-ROM et contient toutes les disquettes et les ROM Kickstart (en fichiers, pas physiques) pour toutes les machines Amiga produites y compris l'Amiga 1000, le CTDV, le CDTV II et la CD32. Des versions numériques téléchargeables, spécifiques au type de machine, suivront. Prix : environ 43 euros, disponible chez votre revendeur préféré.

AmigaOS 3.2 nécessite un ordinateur Amiga ou un environnement d'émulation (comme WinUAE, EUAE), le Kickstart 3.1 (le Kickstart 3.2 est recommandé en raison du temps de démarrage plus bref et d'une consommation mémoire plus faible), 10 Mo d'espace libre sur le disque dur et 2 Mo de mémoire totale (mémoire Chip + Fast). Et si vous n'utilisez pas une ROM Kickstart physique 3.2, vous aurez besoin d'une mémoire totale de 2,5 Mo.

Images
Nouveautés d'AmigaOS 3.2 (version détaillée ici)
  • Intégration de la boîte à outils ReAction.
  • Gestion intégrée des ADF (Amiga Disk File).
  • Sous-système d'aide intégré. Aide en AmigaGuide disponible en appuyant sur la touche "Help".
  • Système de datatypes mis à jour (AIFF, GIF, WAV, JPEG, PNG, BMP...).
  • Amélioration du Workbench et de l'interface utilisateur, avec par exemple le redimensionnement des fenêtres à partir de n'importe quel bord, l'iconification des fenêtres et la personnalisation de la barre de titre.
  • Amélioration des applications dans Tools, Utilities et System, avec notamment l'ajout de Mounter (montage de partition) et Find (recherche).
  • Amélioration du Shell, avec notamment l'autocomplétion configurable et la gestion de glisser et déposer d'icônes dans les fenêtres du Shell.
  • Nouveau jeu de commandes, commandes remaniées (Eval, Copy, Protect, SetDate, List, Mount, Assign, Type, Reboot, Group, Owner, MD5Sum, MountInfo, Break, ChangeTaskPri, DefIcons, AssignWedge, LoadMonDrvs).
  • Préférences retouchées (ombres et contours pour la préférence Font, 40 pointeurs pour PointerPrefs, etc.).
  • MultiView amélioré.
  • Commodités remaniées (RAWBInfo, AsyncWB, AutoPoint, ClickToFront, NumericPad, AutoArrangeIcons).
  • Menu de démarrage (BootMenu) étendu : option pour tracer la startup-sequence ligne par ligne, possibilité d'activer un journal système, option "Failsafe" pour démarrer l'Amiga dans un environnement robuste et sûr, etc.
  • Inclusion et amélioration de l'ensemble des fonctionnalités d'AmigaOS 3.1.4 (supports de stockage de plus de 4 Go, DiskDoctor, CrossDOS gére le FAT32 et les noms de fichiers longs, etc.).
  • Flexibilité du média de diffusion : le contenu du CD-ROM d'AmigaOS 3.2 peut être copié "tel quel" sur un disque dur formaté pour Amiga et démarré immédiatement.
  • De nombreux ajouts : gestion de la molette de souris pour le défilement des fenêtres, réimplémentation de la fonctionnalité "HappyENV/ENV-Handler", nouvelles fonctionnalités de l'API pour les développeurs, etc.

- Ce que pense Amiga Corporation d'AmigaOS 3.2

Après la sortie d'AmigaOS 3.2, une édition numérique pourrait arriver à plus ou moins long terme, laissant ainsi le temps aux revendeurs de générer des revenus avec la version CD. Une source anonyme a fourni un document PDF jeudi 27 mai 2021 au site Amiga-News.de, contenant apparemment une télécopie de Gordon E. Troy (l'avocat d'Amiga Inc., des parties Amiga dont Cloanto et Amiga Corporation) à Digital River. Ce dernier est un fournisseur de services de commerce électronique qui est utilisé par Hyperion pour la distribution numérique d'AmigaOS 3.1.4 - même si les avocats d'Amiga Inc. et de Cloanto ont réussi à arrêter cela pendant un certain temps.

Dans le document, qui est daté du 25 mai 2021, l'avocat justifie pourquoi la distribution d'AmigaOS 3.2 viole les marques et les droits d'auteur Amiga et explique dans quels domaines le juge présidant le procès contre Hyperion s'est déjà rangé au point de vue d'Amiga Corporation. M. Troy affirme également que "notre récente enquête sur Hyperion [...] suggère fortement qu'Hyperion ne serait pas en mesure d'honorer ses obligations d'indemnisation et que Digital River pourrait être jugé responsable". En conclusion, il demande au fournisseur de commerce électronique de retirer tous les téléchargements d'AmigaOS 3.1.4 et de ne pas agir en tant que distributeur pour AmigaOS 3.2.

Mike Battilana d'Amiga Corporation/Cloanto a ensuite été contacté par Amiga-News.de pour vérifier si le document qu'ils avaient reçu était authentique. En réponse, M. Battilana a fourni une déclaration officielle d'Amiga Corporation concernant la distribution d'AmigaOS 3.2 :
"Timothy De Groote et moi-même avons négocié un accord de règlement qui a été accepté par Ben Hermans par écrit le 20 janvier 2021 (il a également déclaré cela à la cour). Onze jours plus tard, il s'est rétracté. Dans le cadre de l'accord sur lequel Ben Hermans s'est rétracté, Amiga Corporation aurait accordé à Hyperion Entertainment le droit (qu'elle n'a pas actuellement) de publier AmigaOS 3.2. Si Hyperion veut le sortir sous forme de mise à jour gratuite, Amiga Corporation n'a aucune objection, mais Hyperion ne peut pas outrepasser ses droits et en tirer profit."

- Wayfarer se peaufine en vidéo

Jacek Piszczek a publié ces deux derniers mois de nouvelles versions de Wayfarer, son navigateur Web pour MorphOS. Celui-ci est passé en version 2.0 le 19 juin 2021, à la suite de l'implémentation de la nouvelle version 2.32.1 de son moteur Web WebKitGTK. Jacek Piszczek indique d'ailleurs que la mise à jour vers la dernière version stable de WebKitGTK a demandé beaucoup de travail pour que tout fonctionne correctement. Il y avait plusieurs régressions en matière de boutisme dans JavaScriptCore qu'il a traqué et corrigé avec Daniel Kolesa (de Void Linux).

Wayfarer nécessite de nouveaux fichiers ICU 67b, alias "International Components for Unicode", ce sont des bibliothèques de traitement gérant les textes utilisant le répertoire universel de caractères codés, l'internationalisation et la localisation des logiciels. Elles donnent aux applications les mêmes comportements et résultats sur toutes les plates-formes. Cette version 2.0 prend aussi en compte le mode sombre pour les sites Internet qui le gèrent (DuckDuckGo, Google...), résout un problème empêchant le chargement des sites après l'annulation d'une requête et modifie le rendu d'éléments tels que les coches qui étaient manquantes sur certains sites Internet. Les dernières versions en date, 2.1 et 2.2, sont plutôt des versions de maintenance et mettent notamment à jour les données du bloqueur de publicité EasyList.

Auparavant, les versions 1.16 à 1.21 proposaient surtout des améliorations pour la lecture vidéo : implémentation des statistiques de lecture vidéo (Youtube's Stats for Nerds), mise à jour de FFmpeg en version 4.4, les paramètres de lecture multimédia sont désormais définis par hôte, suppression du mode requête pour la lecture multimédia, diverses améliorations dans le pipeline du lecteur (y compris l'amélioration de HLS), etc. [wayfarer.icu/].


- Cloanto demande l'admission d'Evert Carton comme témoin dans son procès avec Hyperion

Pour son procès contre Hyperion, Cloanto et les parties Amiga ont demandé le 20 mai 2021 l'annulation et la remise à zéro du calendrier de l'instruction (fichier PDF). Étant donné que Hyperion et elles-mêmes ont déposé des requêtes différentes pour un jugement sommaire, et qu'elles ne savent pas quelles causes d'action iront au procès ou même si le procès aura lieu, elles ne seraient pas en mesure de se préparer efficacement au procès dans le court délai restant. Pour Hyperion également, la date fixée par le tribunal pour le procès, le 14 juin 2021, serait trop tôt, selon Cloanto et les parties Amiga.

De plus, ils demandent à faire déposer Evert Carton, qui se serait récemment présenté avec des preuves potentiellement admissibles et très pertinentes. Evert Carton aurait négocié l'accord de règlement avec Amiga Inc. au nom d'Hyperion en 2009, qui est le pivot du procès actuel. Il était, à côté de Ben Hermans, l'un des deux cofondateurs d'Hyperion et un associé gérant, étant uniquement responsable du travail administratif depuis 2003. En 2011, il avait annoncé son départ d'Hyperion.

L'absence d'une stipulation commune avec Hyperion pour le réaménagement du calendrier de l'instruction serait due à la contrepartie. A chaque fois que les avocats de Cloanto et des parties Amiga envoyaient un projet de requête conjointe, les réponses et demandes de révisions seraient venues du directeur d'Hyperion lui-même, en utilisant l'adresse électronique de son cabinet d'avocat, au lieu de l'avocat attitré d'Hyperion. Sans passer par la voie officielle, les avocats des plaignants n'auraient pas été en mesure de soumettre un document conjoint au tribunal à temps. L'avocat d'Hyperion aurait cependant confirmé qu'aucune des parties ne serait prête pour le procès à la date fixée jusqu'à présent.

En ce qui concerne le procès lui-même, sur la base de la requête de Cloanto et des parties Amiga, Hyperion souhaite procéder à un procès devant un jury. Les premières seraient en revanche disposées à procéder comme le souhaite la cour, y compris un procès par vidéoconférence sans jury, si cela permet d'accélérer la résolution de cette affaire [Amiga-news.de].


- L'Amiga contre la COVID-19

En Belgique, le site de prévention et de santé Respirer.be propose un jeu vidéo en ligne contre la COVID-19. Ce qui est étonnant, c'est qu'ils ont illustré le jeu avec un Amiga 500. Le jeu se nomme COVID Attacks et est un clone de Space Invaders [www.respirer.be/jeu].


- Ben Hermans temporairement relevé de son poste d'administrateur d'Hyperion

Après la radiation de Timothy De Groote de la liste des administrateurs d'Hyperion, Ben Hermans a été inscrit au registre des sociétés de Belgique en tant que gérant unique d'Hyperion. Mais contrairement à ses prédécesseurs, il n'est pas inscrit en tant que "administrateur" : sa position est celle d'un "représentant permanent" de l'administrateur réel - une société nommée "Ben Hermans BV".

La société Ben Hermans BV fait maintenant l'objet d'une dissolution forcée : selon le bulletin d'information juridique belge, un tribunal a désigné le 7 mai 2021 un avocat nommé Jean-Louis de Chaffoy de Courcelles comme liquidateur judiciaire. Cela signifie que ce liquidateur agit désormais également en tant que représentant de la société dans son rôle d'administrateur d'Hyperion.

Ben Hermans possède toujours la grande majorité des actions d'Hyperion - il pourrait reprendre son poste d'administrateur à un moment donné.

Dans le procès contre Cloanto et les parties Amiga, une décision concernant le calendrier du procès a été publiée le 28 mai 2021. Le juge fait droit à la requête des parties Amiga, expliquant qu'elle était la seule à avoir été soumise en bonne et due forme : apparemment, la requête d'Hyperion a été transmise par courriel sous forme de document Word par Ben Hermans lui-même, ce qui n'est pas une procédure judiciaire acceptée. Selon le juge, la raison invoquée par Ben Hermans était qu'il ne parvenait pas à joindre l'avocat américain de la société.

Contacté par Amiga-News.de au sujet de la société Ben Hermans BV, Ben Hermans a dit qu'il ne pouvait pas vraiment faire de commentaires à ce sujet, car l'affaire est actuellement traitée par son avocat. Il a fait la déclaration suivante : "Il n'y a pas de problème "d'insolvabilité", il y a eu un défaut de dépôt du compte annuel pour 2019 dans les délais, car le cabinet comptable n'a pas eu le temps de le faire à temps, apparemment en raison des restrictions de la COVID-19, notamment les restrictions de télétravail et le fait que le personnel autorisé dans les bureaux soit limité. Il serait inapproprié pour moi de commenter davantage sans l'approbation de mon avocat." [Amiga-News.de].


- Metal Gear porté sur Amiga

Metal Gear est un jeu vidéo d'action-infiltration développé et édité par Konami, sous la direction du créateur Hideo Kojima, et apparu sur MSX2 en 1987. Ce jeu a été adapté sur NES, Commodore 64 et DOS mais pas sur Amiga, malgré une publicité passée dans un magazine de l'époque. Cette "erreur" a été corrigée par Ian Ford qui propose ainsi un portage gratuit pour Amiga OCS. Le portage Amiga a été réalisé pour assurer une conversion aussi parfaite que possible. Les éléments de jouabilité restent inchangés alors que des fonctionnalités supplémentaires ont été ajoutées pour garantir l'expérience la plus complète possible [hoffman.home.blog/metal-gear/].


- ZoneXplorer 2.0

La développeuse italienne Elena Novaretti a publié le 2 mai 2021 la dernière version de son logiciel de fractal pour MorphOS, ZoneXplorer 2.0 bêta. Elle n'a plus le temps de poursuivre le développement et il s'agit là de la version définitive : "En 2017, j'ai décidé de donner une nouvelle vie à ZoneXplorer avant de clore pour toujours tout chapitre relatif aux Amiga/fractals". Elena Novaretti s'occupe maintenant de musique, de programmation DSP/synthétiseurs sous Windows.

Cette version 2.0 bêta, compilée en 2017, propose notamment les changements suivants :
  • ZoneXplorer ne nécessite plus ReAction/ClassAct ou tout autre composant AmigaOS 68k pour fonctionner, grâce à la création de nouvelles classes BOOPSI intégrées pour l'interface graphique, avec un aspect moderne et la gestion complète des graphismes 32 bits.
  • La gestion des architectures 68k est officiellement abandonnée.
  • Suppression de la gestion des profondeurs d'écrans inférieures à 24 bits.
  • Gestion de la sauvegarde en PNG (à partir du navigateur et de l'interface de rendu).
  • Ajout des boutons "EditModule" et "AboutModule" dans le panneau de contrôle.
  • Ajout d'une option/bouton pour garder les gadgets de saisie numérique toujours actifs même après avoir appuyé sur la touche de la souris.
  • Amélioration du mécanisme de communication inter-tâches interne, corrigeant quelques rares cas de blocages ou de messages détruits.
  • Ajout de la gestion d'AppWindow dans le navigateur. Les modules et les zones peuvent maintenant être déposés dans les fenêtres du navigateur.
  • Ajout de contrôles de sécurité contre le dépassement de la précision 64 bits dans le navigateur. Les opérations de zoom et de redimensionnement seront bloquées avec une requête dans de telles conditions.
  • Ajout d'une nouvelle fonction "shift-zoom". Zoomer en appuyant sur "Shift" permettra d'explorer la zone sélectionnée dans une nouvelle fenêtre.
  • Ajout d'une fonction de menu "Sauter à C", pour centrer la zone autour de la valeur "C" actuellement définie.
  • Le menu "Module->Éditer" a enfin été activé. Bien qu'il manque toujours un véritable éditeur intégré, cette option permet à l'utilisateur d'invoquer l'éditeur de texte par défaut sur le code source du module (s'il est fourni) en un seul clic.
  • Ajout du menu "Module->Recompilation" pour recompiler le module actuel à partir de ZoneXplorer.
  • Le menu "Module->Nouveau" a été activé, il sert à automatiser la création de nouveaux modules, soit à partir de zéro ou d'une source existante.
  • Améliorations cosmétiques de la nouvelle interface graphique.
  • Les modules gèrent maintenant un champ supplémentaire "Description" qui peut être utilisé pour stocker des informations/avis/instructions/curiosité/quelque chose d'autre à propos d'un module, et qui peut être affiché avec la nouvelle entrée de menu.
  • Réécriture du manuel.
  • De nombreux modules très récents ont été ajoutés.

- Magician´s Dungeon refait surface

Retrouver tous les jeux Amiga ayant existé est un travail de longue haleine. Certaines raretés ne sont pas encore répertoriées. Ce fut d'ailleurs le cas de Magician´s Dungeon, un jeu d'aventure commercialisé par Mystic Plain Software en 1987. C'est Gerhard Weihrauch, un membre de l'équipe de World Of Longplays, qui en a informé la communauté le 17 juin 2021 sur English Amiga Board. Ce jeu, pas génial il est vrai, est téléchargeable sur Archive.org via une archive contenant notamment les fichiers ADF des deux disquettes. A noter que ce titre a été trouvé et acheté sur eBay pour la somme de 892 euros, tout ça afin qu'il soit publié gratuitement et préservé.


- RNO passe aux archives

Depuis quelques années, le programmeur finlandais jPV multiplie les créations d'outils et d'applications pour MorphOS (et d'autres systèmes Amiga) à l'aide d'Hollywood. Le 8 juin 2021, il a sorti RNOArchive, un gestionnaire d'archives graphique qui peut extraire, modifier et créer des archives. L'extraction est gérée par le système XAD et le programme dispose de la gestion intégrée pour écrire des archives ZIP. L'écriture dans d'autres formats repose sur des commandes Shell indépendantes, si disponible dans le système utilisé. Ses caractéristiques sont les suivantes :
  • Lit et extrait tous les formats d'archivage gérés par le système XAD.
  • Écriture et modification des archives ZIP et LhA.
  • Écriture et modification expérimentale des archives Tar sur MorphOS (nécessite MorphOS SDK).
  • Extraction par lot pour plusieurs archives.
  • Création automatique de sous-répertoires pour les archives extraites par lot.
  • Navigation dans les archives et visualisation des fichiers.
  • Éditeur de type de fichier pour configurer les visionneurs de fichiers.
  • Gestion du glisser-déposer.
  • Ajout récursif de fichiers/répertoires.
  • Création de nouveaux répertoires dans les archives.
  • Suppression de fichiers et de répertoires.
  • Gestion de l'UTF-8 pour les noms de fichiers des archives.
  • Options étendues de sélection de fichiers.

- Shadow Warrior et Exhumed sur AmigaOS 68k

Le jeu de tir subjectif Shadow Warrior fut conçu par 3D Realms et édité par GT Interactive en 1997. Une version définitive, Shadow Warrior Classic Redux, fut portée sur AROS en 2013 par Szilard Biro. Ce développeur hongrois a récidivé en portant sur AmigaOS 68k le moteur de jeu JFShadowWarrior conçu par Jonathon Fowler. Shadow Warrior étant un jeu commercial, il vous faut les données du jeu original. La version AmigaOS 68k nécessite un 68060 ou plus, le Kickstart 3.0, l'AGA ou une carte graphique. Le portage ne gère pas les voxels et le mode multijoueur.

Szilard Biro, qui décidément ne s'arrête jamais, a porté un autre jeu de tir subjectif du nom d'Exhumed (connu également sous le nom Powerslave aux États-Unis et Seireki 1999: Pharaoh No Fukkatsu au Japon). Ce jeu fut réalisé par Lobotomy Software en 1996 et utilise le même moteur graphique que Duke Nukem 3D. Le joueur affronte de nombreux monstres et ennemis dans des niveaux sur le thème de l'Égypte [Aminet].


- Indiscrétions de Trevor Dickinson

Dans le billet de son blog daté du 16 juin 2021, Trevor Dickinson, le directeur d'A-EON Technology, a révélé quelques informations ;
  • Le développeur Ross Vumbacca a intégré l'équipe d'AmigaKit.
  • Anton Preinsack a rejoint l'équipe AmigaDeveloper d'A-EON et rejoint les rangs des bêta-testeurs d'AmigaOS 4.
  • Hans De Ruiter travaille sur une nouvelle version du lecteur vidéo DvPlayer. Ce dernier permet aux fichiers vidéo haute résolution d'être lus soit en mode plein écran, soit dans des fenêtres qui peuvent être redimensionnées à la volée. Une version devrait être disponible sur AmiStore en juillet 2021.
  • Martin Merz (auteur des Mason Icons) a donné à A-EON la permission de distribuer son AISS (Amiga Image Storage System) avec tout futur projet de logiciel d'A-EON.
  • ACube Systems (Enrico Vidale) a envoyé des photos de la carte mère A1222 Plus en révision 1.3. Toujours en cours de production, on ne connait pas la date de commercialisation.

- Turbo ou Super Sprint ?

Turbo Sprint est un jeu qui reprend quasiment tout de Super Sprint, le jeu de course sorti en 1986 sur borne d'arcade, développé et édité par Atari Games. Cette version pour Amiga AGA est commerciale et disponible en boîte. Elle a été conçue en assembleur 68k par le trio Graeme Cowie, Kevin Saunders et Martin Eriksson. A noter qu'au début du développement, Graeme Cowie avait contacté Atari deux fois afin d'utiliser le nom "Super Sprint" comme titre et avoir une version Amiga fidèle au jeu original. Mais il n'a jamais eu de réponse. Sa version propose un certain nombre de choses modifiées pour le rendre différent du jeu Atari, d'où un changement de titre.

Le jeu propose huit pistes qui varient en difficulté et jusqu'à quatre joueurs peuvent prendre le contrôle d'une voiture bleue, rouge, jaune ou verte. Les voitures qui ne sont pas contrôlées par les joueurs humains sont contrôlées par l'ordinateur. Lorsque les huit pistes ont été complétées, le jeu revient à la première piste, mais la difficulté est augmentée avec divers obstacles et une vitesse accrue des voitures contrôlées par l'ordinateur [mcgeezer.itch.io/turbo-sprint].


- Mediavault le vaut bien

George Sokianos a publié les premières versions 1.0 à 1.2.1 de Mediavault, une interface graphique pour différentes sources audio. Pour le moment, cette application AmigaOS 4 permet de chercher et écouter les radios en ligne (grâce à un lecteur externe, par exemple AmigaAMP 3). Le but de l'auteur est de rendre Mediavault utile pour l'écoute de radios, balados, et de gérer les serveurs uPnP pour écouter de la musique et visionner des vidéos [OS4Depot.net].


- Mises à jour d'Updater

Quelques nouvelles versions d'éléments système sont disponibles via l'outil Updater d'AEON Technology pour les utilisateurs d'Enhancer Software sur AmigaOS 3 et 4. Il y a List v54.7 (commande pour lister les fichiers/répertoires), RadeonRX v2.5 (pilote graphique), Copy v46.6/54.7 (commande pour copier), Version v46.10/54.10 (commande pour afficher le numéro de version) ainsi que les trois bibliothèques 3D Warp3DNova.library v1.85, W3DN_SI.library v1.85 et W3DN_GCN.library v1.85.


- Duke et Descent en plus beaux

Le développeur Novacoder a amélioré AmiDuke, son portage du jeu d'action 3D Duke Nukem 3D pour AmigaOS 68k. Les versions 1.0.21 à 1.0.26 ajoutent notamment la gestion du mode fenêtré et du MIDI (via CAMD) [Aminet].

Même chose pour D1X-Rebirth 0.58.1.006, son portage du jeu de tir/action 3D. Le mode fenêtré et le MIDI ont été ajoutés [Aminet].


- Les portages de Bruno Peloille

De nombreux portages d'applications et de jeux pour MorphOS ont été réalisés par Bruno Peloille durant ces deux derniers mois. On compte par exemple Blues R1 (jeu de plates-formes), Augustus 3.0.1 (jeu de stratégie), SDL 2.0.14 Libraries (bibliothèques SDL2), Woof 5.1.0 (jeu de tir), OpenTTD 1.11.2 (jeu de stratégie), PCExhumed R1 (jeu de tir 3D), NBlood R2 (jeu de tir 3D), FinalBurnNeo 1.0.0.2 (émulateur) et ScummVM 2.3 0 GIT (interpréteur de jeux).


- Jeux LCD

Anbjorn Myren travaille depuis quelque temps sur le portage de jeux électroniques de poche (alias jeux LCD) qui firent fureur dans les années 1980. En mai 2021, il a publié sur Aminet de nouvelles versions de Runaway, FireAttack et DonkeyKong. Des exécutables existent pour AmigaOS 68k, WarpOS, AmigaOS 4, AROS x86 et MorphOS [Aminet].


- AmIRC 3.8

Nicolas Sallin et Harry Sintonen proposent depuis fin mai 2021 une mise à jour du client IRC AmIRC pour MorphOS. Les principales nouveautés concernent la gestion expérimentale de SSL, la mise à jour de la liste des serveurs par défaut et l'ajout de la fonctionnalité "timestamp yyyymmdd" [www.amirc.org].


- Canal IRC MorphOS sur Libera Chat

Le canal IRC officiel d'assistance de l'équipe de développement de MorphOS a changé. Cela est le résultat d'un conflit interne au réseau Freenode. Ce réseau IRC fut utilisé par MorphOS et de nombreux autres projets au cours des dernières décennies comme plate-forme de discussion et d'assistance. A la suite du rachat de Freenode par Andrew Lee, un entrepreneur coréen, un exode de la plupart des anciens employés de Freenode a eu lieu et un nouveau réseau a été créé : Libera Chat. Outre ce nouveau canal, #morphos sur irc.libera.chat, l'ancien canal chez Freenode restera en ligne pour le moment mais pourrait être fermé par les propriétaires de Freenode à tout moment [morph.zone].


- Augustus 3 pour MorphOS

Bruno Peloille a porté sur MorphOS la version 3.0.1 d'Augustus, un moteur de jeu permettant de rejouer à Caesar III, un jeu de gestion/stratégie développé par Impressions Games et publié par Sierra On-Line en décembre 1998 sur Windows. Augustus ajoute même quelques nouveautés dans la jouabilité et supprime des limites de Caesar III. Il nécessite les bibliothèques SDL2 et le CD du jeu original.

La version 3 apporte de nombreuses modifications au jeu : ajout de bâtiments (tour de guet, petits et grands mausolées, nymphaeum, lararium, taverne, arène), de structures (colonne décorative, colonnade, statue de cheval, deux types de haies, murs de jardin), ajout d'un son d'ambiance (le gazouillis des oiseaux), ajout d'une triche pour débloquer tous les bâtiments, certains bâtiments ont maintenant des variantes graphiques, ajout d'une option pour permettre l'exportation de nourriture depuis les greniers, ajout d'un bouton pour arrêter la construction de monuments, la barre latérale affiche désormais les demandes de l'empereur, ajout de jeux (grands événements qui nécessitent un colisée, des ressources, de l'argent personnel et du temps de préparation), etc. [www.morphos-storage.net].


- Apollo-Blocks, le clone du fils

Apollo-Blocks est un nouveau jeu de réflexion, clone de Tetris, pour la Vampire V4 StandAlone. Il a été lancé officiellement le 5 juin 2021, lors du rassemblement OufParty 2021, organisé par le Old Computers & Consoles Club. Ce jeu a été programmé en assembleur 68k par Arne Von Boehn, 14 ans, le fils de Gunnar Von Boehn, le meneur de l'équipe Apollo. Les graphismes sont l'oeuvre de Kevin Saunders. Les écrans 24 bits 960x540 utilisent le SAGA et le son est en 16 bits. Le jeu ne fonctionne pas sur Amiga 68k. Au début, Apollo-Blocks était destiné aux Vampire V4, mais les mises à jour du SAGA de cet été pour les Vampire V2 devraient permettre de le rendre également compatible pour ces cartes. L'équipe Apollo indique qu'elle va sortir un jeu par mois, dans le genre "jeux occasionnels" [apollo-core.com].


- La totale pour SWOS

Stefanos Karousos et jPV ont publié SWOS Total Pack, une sorte d'outil multifonction pour le jeu de football Sensible World Of Soccer sur Amiga (bien que SWOS Total Pack soit natif MorphOS). Il se présente sous la forme d'une interface graphique de lancement, gérant toutes les variantes du jeu et proposant moult options : tirage au sort de tournoi, visualiseur de tactiques interactif, un ProPack RNC intégré, la gestion des saisons, la gestion des types de graphismes et de sons, la gestion des compétitions, etc. [MorphOS-Storage].


- Mise à jour de Chrysalis 3.15

Le 23 mai 2021, l'association WArMUp a publié une nouvelle version de Chrysalis 3.15, son paquetage logiciel pour MorphOS. Il s'installe sur une version fraîchement installée de MorphOS 3.15. Ce paquetage vous permet d'obtenir rapidement un environnement complet et préconfiguré contenant une sélection de logiciels, jeux et émulateurs. Les nouveautés de cette nouvelle version 3.15 sont notamment l'ajout de Wayfarer 1.20 (navigateur Internet), Iris 0.117 bêta (client de courrier électronique), bePlayer 1.1 (lecteur audio), iConecta 4.10 (réseau), FontTester 1.10 (outil pour polices de caractères), ACE 1.23 (émulateur Amstrad CPC), Hollywood Player 9 (lecteur pour Hollywood) ou encore AmiSSL 4.9 68k (sécurité réseau) [MorphOS Storage].


- Dark Angel se redévoile

Dark Angel est un jeu shareware conçu par l'équipe de d'Archaos Software (Edward Burbidge, Karl Randay et David Stevenson) en 1995. Diffusé à très peu d'exemplaires, la version complète avait disparu depuis 25 ans. Seule une démo avec un niveau supplémentaire, ne comportant que six écrans, était disponible.

Karl Randay était même apparu en 2010 dans un fil de discussion sur English Amiga Board afin de retrouver la version complète, en vain. Il révéla, en outre, que l'équipe de développement avait débuté une suite pour Dark Angel, nommée Terminus 2070, et qui n'a jamais été finalisée. Edward Burbidge et David Stevenson, les autres développeurs, participèrent aussi à cette discussion, et David Stevenson indiqua (cinq ans après l'ouverture du fil) qu'il avait enfin pu mettre la main sur le jeu... mais son intervention fut sans lendemain...

La version complète de Dark Angel refit malgré tout son apparition en mai 2021. Ceci grâce à Amipeguser, un utilisateur allemand qui avait acheté le jeu à l'époque. Il a retrouvé les trois disquettes du jeu et les propose maintenant en téléchargement. Dark Angel est un jeu influencé par Flashback et Another World dans un univers de type Blade Runner, il fonctionne sur tout Amiga OCS [Amiga France].


- RedPill ne fait pas profil bas

RedPill est un outil de création de jeux sur Amiga OCS/AGA, oeuvre de Carlos Peris et programmé en AmiBlitz 3. De nouvelles versions 0.8.9 et 0.8.10 sont sorties ces deux derniers mois et proposent notamment les changements suivants :
  • Le menu "Profiler" (profileur) est présent pour vous aider à trouver tout problème de performance dans vos jeux.
  • Les données du profileur peuvent être vues après avoir joué à un jeu, elles ne prennent en compte que ce qui s'est passé pendant le temps de jeu.
  • Les sons peuvent tourner en boucle si cette option est sélectionnée dans le menu "Audio".
  • Dans le menu "Settings" (paramètres), vous pouvez désactiver l'option "Network" (réseau) pour tester les jeux multijoueurs sans avoir besoin d'une connexion réseau.
  • Ajout d'un bouton de démarrage pour lancer le jeu non pas à partir du niveau actuel mais à partir du niveau initial du jeu.
  • Nouveau déclencheur d'action "Change Icon" pour changer l'icône d'un objet.
  • L'exemple BlockBreaker a été ajouté.

- Inviyya facile

Inviyya est un jeu de tir développé cette année par Tigerskunk (Michael Borrmann). Une nouvelle version plus facile, baptisée "Inviyya Balanced" a été mise en ligne sur le site tigerskunk.itch.io. Celle-ci dispose d'une difficulté revue à la baisse : arsenal d'armes moins réduit quand on perd une vie, changement de l'ordre des mises à niveau 4 et 5, option de tir automatique et vaisseau un peu plus rapide au départ.


- L'hippopotame revient

HippoPlayer est un lecteur de modules de musique créé à l'origine pour AmigaOS à la fin des années 1990. Conçu pour bien fonctionner sur AmigaOS 1.3, HippoPlayer peut être utilisé sur toutes les versions du système et tout modèle d'Amiga avec un minimum de ressources. Kari-Pekka Koljonen, l'auteur d'origine de ce logiciel, a publié le 15 juin 2021 sur GitHub sa première mise à jour depuis 21 ans (la version précédente d'HippoPlayer était la 2.45, publiée en janvier 2000).

La nouvelle version 2.46b dispose des changements suivants :
  • Suppression des limites de mémoire d'origine, car de nombreuses machines d'aujourd'hui sont capables d'en faire plus qu'en 1987.
  • Correction de l'approche multitâche d'HippoPlayer, qui pouvait occasionnellement se planter en raison de problèmes de synchronisation.
  • Implémentation d'une infobulle pour chaque bouton de l'interface.
  • Ajout de quelques pointeurs d'attente aux endroits où les opérations sont longues.
  • Le chargement inutile des bibliothèques est supprimé au démarrage. Cela accélère également le démarrage sur les machines lentes.
  • Amélioration de la stabilité.
HippoPlayer est également activement soutenu et disponible pour les systèmes d'exploitation modernes, notamment Linux, macOS et Windows, en tant que "lecteur de musique moderne pour vos besoins oldsk00l" [AmigaLove].


- Amiga Addict épinglé par AmigaKit

Fin juin 2021, sur le compte Twitter du magazine Amiga Addict, on a pu lire ceci :
"Nous avons reçu aujourd'hui une notification indésirable d'opposition à une marque déposée de la part d'AmigaKit Ltd - nous avons simplement demandé l'enregistrement de notre logo et du nom de marque Amiga Addict... Pourquoi essayez-vous de nuire à un magazine communautaire qui aide la scène Amiga ?"
Un conflit de plus dans le monde Amiga ? Dans un fil de discussion sur English Amiga Board, un participant a rappelé quelques points pour mieux comprendre la situation :

Amiga Addict est la propriété de Simulant Systems Ltd, une société déjà connue pour sa campagne Kickstarter visant à vendre des claviers PC portant initialement la marque Amiga (et d'autres marques rétro). Simulant Systems Ltd a déposé une marque de classe 16 pour le terme "Amiga Addict" au Royaume-Uni, classe qui concerne les matériaux imprimés. AmigaKit Ltd possède déjà une marque de classe 16 pour son propre logo.

Lorsque quelqu'un dépose une marque, il y a une période de deux mois pour que les objections soient enregistrées. Lorsqu'il n'y a pas d'opposition, les marques sont généralement activées. Les oppositions sont formellement soumises via le formulaire TM7a à l'IPO (Intellectual Property Office - office qui gère les propriétés intellectuelles au Royaume-Uni). AmigaKit Ltd a déposé un avis de menace d'opposition. La date est celle de l'avis et non celle de la soumission du formulaire TM7a. La TM7a n'engage pas AmigaKit Ltd à s'opposer. Elle lui donne un mois supplémentaire pour faire opposition si elle le souhaite. L'opposition à la marque n'empêchera pas Simulant Systems Ltd de publier Amiga Addict, pas plus que la situation actuelle n'a empêché la publication.


- Nouveaux jeux en téléchargement chez Amiga Future

Amiga Future propose depuis mai 2021 la version complète de Goal!, Cool Croc Twins et Space 1889 sur son site Internet. Pour rappel, Goal! est un jeu de football créé par Dino Dini et publié par Virgin en 1993. Cool Croc Twins est un jeu de plates-formes conçu en 1992 par Arcade Masters et édité par Empire. Enfin, Space 1889 est un jeu de rôle édité par Empire et Paragon Software en 1991 [CoolCroc Twins, Goal! et Space 1889].

En outre, Amiga Future propose aussi en libre téléchargement la version complète de DiskSalv 4, un logiciel de réparation de disque/récupération de données.


- Cybersphere

Le collectif GDG-Entertainment, fondé en 2014 par un des passionnés de jeux d'aventure à l'ancienne, avait publié un premier jeu en 2015 : The Secret Of Middle City. Ils ont annoncé en juin 2021 l'arrivée prochaine d'un nouveau jeu d'aventure graphique nommé CyberSphere qui sera disponible pour AmigaOS 4, AROS x86, MorphOS et d'autres systèmes non-Amiga. Une version démo est disponible. Le jeu est localisé en anglais, français et italien.

Dans CyberSphere, explorez un monde cyberpunk qui s'étend sur une ville fictive, ses souterrains et l'espace qui la surplombe pour découvrir ses secrets. Vous êtes un pirate informatique vivant à Chiba City, lieu de vos activités en ligne dans le cyberespace et terre de contrebandiers, de réparateurs et de voleurs de données. Un jour, vous vous réveillez dans votre appartement avec un mal de tête anormal et lancinant. Votre vision est floue, vous titubez et vous avez du mal à marcher. Apparemment, vous n'êtes plus en activité depuis quelques jours au moins, mais vous ne vous souvenez pas de ce qui s'est passé car vos souvenirs sont assez confus. Des fragments du passé récent semblent émerger du brouillard, mais des mots comme "Blipvert" et "Family Project" n'ont aucun sens pour vous. Que se cache-t-il derrière ces mots ?


- Mises à jour d'Iris

Iris est un gestionnaire de courriels en cours de développement sur MorphOS par Jacek Piszczek. Son auteur a publié les versions bêta 117 à 122 au cours de ces deux derniers mois. Les principaux changements concernent l'utilisation du coeur WebKit de Wayfarer 2.x, la possibilité de répondre par un message en HTML, la mise à l'échelle des images, l'ajout d'un gadget de cycle de sélection pour la vérification orthographique à la barre d'outils, l'ajout d'un texte d'en-tête de réponse configurable, ou encore l'atténuation d'un problème avec TLS qui provoquait souvent des plantages lorsque Iris était utilisé avec Wayfarer.


- Blood laisse sa trace sur Amiga

Blood est un jeu de tir subjectif développé par Monolith Productions et qui fut publié par GT Interactive Software en 1997 sur PC. Ce jeu utilise le moteur Build Engine qui fit les beaux jours de Duke Nukem 3D. Depuis 2019, Alexey Khokholov et Barry Duncan travaillent sur un moteur de jeu, nommé NBlood et basé sur EDuke32, permettant d'y jouer sur d'autres systèmes.

Blood propose une difficulté brutale qui peut être surmontée avec de l'habileté, chaque arme est originale et utile, sa conception sonore et ses voix sont fantastiques, sa conception de niveaux est intelligente avec des tonnes de secrets. Ce jeu dispose aussi de la meilleure implémentation de la dynamite des jeux de ce genre.

Un portage sur MorphOS a vu le jour grâce à Bruno Peloille. Il nécessite les données du jeu original en version 1.21 (qui reste commercial) ainsi que les bibliothèques SDL2. Seul le mode de rendu logiciel est présent. La version MorphOS gère l'audio FLAC/OGG mais pas les manettes. Un portage sur AmigaOS 68k est même en cours par Szilárd Biró.


- Nouvelles productions de la scène démo

Voici les productions de la scène démo Amiga qui ont été ajoutées sur le site pouet.net ces deux derniers mois :
  • Cortez, démo Amiga OCS par Melon Dezign.
  • Tucan, intro OCS par Y-Crew.
  • Crap Box 5, lot de démos OCS par TEK.
  • Crap Box 4, lot de démos OCS par TEK.
  • Fearless Or More, intro OCS par Resistance.
  • Conway's Game Of Breakout, démo 4 ko OCS par FFP.
  • Birthtro 36, intro OCS par Void.
  • Hello World, Again..., démo 40 ko OCS par Defekt.
  • Oldskool Vibes, démo OCS par Dekadence.
  • Mechmicrobes, intro OCS par Koney.
  • Crap Box 3, lot de démos OCS par TEK.

- Correction d'Installer pour AmigaOS 4

Hyperion Entertainment a publié la version 53.12 (du 10 mai 2021) d'Installer, qui peut être téléchargée et installée via AmiUpdate dans AmigaOS 4. Cette version corrige un bogue qui survient lors de l'installation d'Enhancer Software 2. Cette version corrigée est l'oeuvre d'Andy Broad.


- Plus d'informations sur PiStorm

PiStorm est une solution logicielle/matérielle pour accélérer un Amiga Classic conçue par Claude Schwarz. Rappelons que PiStorm connecte un Raspberry Pi à l'emplacement du processeur d'un A500, A1000 ou A2000 via un adaptateur et utilise l'ordinateur monocarte pour émuler un processeur 68k. Contrairement au projet Buffee où l'émulateur 68k fonctionne directement sur le matériel, PiStorm utilise une solution basée sur Linux.

Dans une vidéo YouTube publiée en mai 2021, Neil Thomas explique l'état actuel du projet et montre un exemple de mise en service du PiStorm dans un A500. Voici un résumé des informations les plus importantes rédigé par amiga-news.de :
  • Actuellement, la configuration du PiStorm se fait en utilisant un second PC via le WiFi et une connexion à distance (ici via Putty). Dans le futur, ce processus de configuration sera grandement simplifié et écrira les fichiers nécessaires directement sur la carte SD.
  • Dans l'exemple actuel, la configuration est un A500 avec un processeur 68020, 128 Mo de mémoire et le Kickstart 1.3. Cependant, il est possible de passer d'une version de ROM Kickstart à une autre en sélectionnant simplement d'autres fichiers Kickstart, de sorte que les versions 2.04 ou 3.1 peuvent également être utilisées facilement. Ces configurations peuvent être sauvegardées séparément. De même, au lieu d'un 68020, un processeur 68030 ou 68040 peut être utilisé, ce qui ne conduit pas à une vitesse plus élevée mais fournit des commandes supplémentaires en fonction du processeur. Ceci est important pour divers jeux ou logiciels pour des raisons de compatibilité.
  • Premier test de vitesse avec SysInfo : lorsque le Kickstart 1.3 était sélectionné, la vitesse était encore plus lente que celle d'un 68000 mais après le passage au Kickstat 3.1, la vitesse s'est approchée d'un 68040 à 25 MHz.
  • La plus grande surprise a été la vitesse du disque dur : 715 Mo/s (pour comparaison, une Vampire 4 StandAlone est à 10 Mo/s).
  • Le gain de vitesse le plus évident est que le Workbench se charge en trois secondes.
  • Divers tests de jeux ont été faits. Avec Frontier: Elite 2, il n'y a aucune saccade.
  • Avec la dernière version de l'émulateur, la communication directe entre le Raspberry Pi et l'Amiga est possible. Cela signifie que les réglages peuvent être effectués à partir du Workbench comme programme natif.
  • La gestion de l'affichage RTG est en cours de réalisation, en gardant à l'esprit que le signal sort toujours du port RVB de l'Amiga. L'équipe de PiStorm travaille sur une variante permettant d'envoyer le signal RVB de la puce graphique Denise dans le port WebCam du Raspberry Pi puis de le mélanger avec les données RTG et d'envoyer le tout au port HDMI afin de pouvoir connecter des moniteurs modernes.

- Version 1.0 pour vAmiga

Le développeur Dirk Hoffmann a annoncé le 11 mai 2021 l'arrivée de la version 1.0 de vAmiga, son émulateur Amiga pour macOS, et ce, après deux ans et demi de développement. Pour rappel, vAmiga permet d'émuler les Amiga OCS/ECS A500, A1000 et A2000. Le code source est disponible sur GitHub. Cette version 1.0 apporte quelques avancées par rapport à la version bêta précédente comme la gestion de l'adaptateur Magic-NS, l'amélioration de la gestion des manettes, ou encore l'amélioration de la gestion des tests de régression automatiques (les scripts peuvent être mis en pause via la nouvelle commande "Wait"). En outre, vAmiga peut maintenant fonctionner au minimum sur macOS 10.14 (au lieu de macOS 10.15) [dirkwhoffmann.github.io/vAmiga/].


- AmiProv, un AmigaOS 3 avec un amorçage réseau

Marius Lauritzen est un utilisateur Amiga de Norvège, il a créé une disquette d'amorce réseau pour son A3000. Avec cette disquette, il peut charger des logiciels d'Aminet et d'autres sources Internet pour ensuite pouvoir installer AmigaOS 3.1 sur une partition vide du disque dur. Selon l'auteur, ce concept pourrait être utile pour tous ceux qui voudraient faire une réinstallation complète d'AmigaOS 3.1 sur un véritable Amiga sans devoir ouvrir le boîtier et installer/configurer une carte CF avec l'aide d'un PC.

La disquette d'amorce contient la pile TCP/IP Roadshow, les outils UHC, DiskImage et LhA. Après le démarrage de Roadshow, une liste des logiciels requis est d'abord téléchargée depuis Aminet via HTTP et l'outil d'installation sur disque dur HDInstTools est chargé, désarchivé et démarré. Ensuite, les données d'AmigaOS 3.1 sont téléchargées et le système d'exploitation est installé sur un disque dur vide. Une variable d'environnement contient l'URL du serveur. Si un nom d'archive est ensuite appelé, le système recherche deux choses : l'archive qui contient le programme et un script personnalisé qui automatise le processus de désarchivage et d'installation. Les scripts et le logiciel à installer, comme MUI ou IBrowse, peuvent être placés sur un serveur Web local [YouTube].


- Outil de démarrage de Linux sur AmigaOne X1000

Damien Stewart a publié la première version de X1Boot Manager pour le monde Linux/AmigaOne X1000 . X1Boot Manager est l'aboutissement d'un projet de recherche et de développement de deux ans, originellement appelé "X1Boot Project". Le but du projet X1Boot était de prouver si :
  • Linux pouvait être démarré directement à partir d'un disque dur (ou SSD) sur AmigaOne X1000.
  • Linux pouvait être chargé à partir d'un menu AmigaBoot standard.
  • Linux pouvait être géré depuis un éditeur de démarrage Linux.
Ces trois objectifs ont été atteints. X1Boot Manager vous permet d'installer et de gérer des noyaux Linux et un menu de démarrage à partir d'une interface simple. Il est complété par le X1Boot Loader qui permet de démarrer les noyaux Linux. Et tout cela est intégré de manière transparente dans votre menu AmigaBoot. Des informations détaillées sur l'installation et des instructions d'utilisation sont disponibles sur forum.hyperion-entertainment.com. Téléchargement via Google Drive.


- Reshoot Proxima 3 toujours en développement

Richard Löwenstein, ex-éditeur du magazine Amiga Joker, travaille toujours sur son troisième jeu de tir Reshoot Proxima 3. Ce développeur allemand informe régulièrement des dernières avancées sur sa page Patreon. Début juin, il a expliqué son approche et les modifications apportées au thème de l'océan de son jeu dans une courte vidéo. Pendant trois mois, il a bricolé la conception visuelle de ce niveau car il n'était pas satisfait de la version originale qui, selon lui, ne contenait rien d'unique ou de surprenant. Il a eu l'idée du défilement en perspective : c'est ce qu'il appelle une variation du défilement qui applique un défilement à différentes vitesses à différentes rangées d'images. Cela crée l'illusion d'une caméra allant vers l'avant sur une structure 3D. Pour son dernier jeu Reshoot R, il voulait tourner la fonction en orientation verticale, ce qu'il a réussi à faire après quelques essais.

Richard Löwenstein indique, en outre, que son graphiste Kevin Saunders et lui-même ont finalisé les thèmes et la palette de couleurs des cinq sections du jeu. De même, son code et la mise en oeuvre de tous les effets visuels pour les niveaux sont prêts.


- Native Developer Kit NDK 3.2 R2 et R3

Une version de la trousse de développement logiciel Native Developer Kit est incluse sur le CD d'AmigaOS 3.2. Mais une révision R2 a été publiée début juin 2021 et contient les changements suivants : ajout dans le répertoire "Tools" des outils Autodoc, BumpRev, CatComp et Localize, ajout des entrées manquantes dans les notes de version de Shell et Layers. La révision R3 publiée fin juin a été testée pour s'assurer que tous les compilateurs puissent gérer les nouvelles fonctions d'AmigaOS 3.2 et porpose quelques mises à jour. Le NDK d'AmigaOS est gratuitement disponible sur le site de Hyperion [www.hyperion-entertainment.com].


- Les lots AAA enfin distribués

Attendu à l'origine pour février 2020, le lot AAA d'A-EON Technology est enfin distribué aux clients qui l'avaient précommandé. Chris Edwards en avait fait une vidéo "déballage" sur YouTube en mars dernier. D'autres utilisateurs mentionnent aussi son arrivée sur OS4Welt.de avec une photo de l'intérieur de la boîte. Pour rappel, le lot AAA peut être acheté pour 115 euros dans le cadre de la campagne "A1222 Plus Early Adopter", machine qui n'est pas encore prête. Le lot regroupe divers produits :
  • Le lot Enhancer Software 2.0.
  • Une souris et un tapis de souris Amiga.org.
  • Le logiciel de dessin Personal Paint 7.x pour AmigaOS 3 et 4.
  • Le logiciel de retouche graphique ImageFX pour AmigaOS 3.
  • La distribution logicielle AmigaSYS "spéciale 35e anniversaire" pour AmigaOS 3.
  • Une copie numérique du documentaire Viva Amiga Extended Remix (dès disponibilité).
  • Une boîte-présentoir AAA.
  • Un certificat A1222 Early Adopter.

- Arduino Amiga Floppy Disk Reader/Writer devient DrawBridge

Robert Smith travaille depuis 2017 sur Arduino Amiga Floppy Disk Reader/Writer, un lecteur de disquette Amiga pour PC, similaire au projet ADF-Copy de Dominik Tonn. Ce matériel est également basé sur un microcontrôleur, mais dans ce cas, il s'agit d'une carte Arduino. La nouvelle version 2.5 apparue en juin 2021 dispose d'une nouvelle fonction : l'accès direct à une disquette insérée dans un lecteur de disquette PC, à partir de l'émulateur WinUAE.

La version 2.6 apparue peu après améliore les diagnostics, dispose d'une meilleure lecture, dispose d'une "pré-compensation" de l'écriture, peut créer des fichiers SCP (Supercard Pro) pour sauvegarder des disques non-AmigaDOS, et enfin corrige un problème avec l'écriture de disquettes et le Kickstart 1.3.

L'auteur a aussi indiqué que son projet a été renommé en DrawBridge, qui signifie "Disk Reader And Writer" [amiga.robsmithdev.co.uk].


- A-EON Technology n'a plus de licence AmigaOS 4

On vous en parlait déjà durant l'été 2019, dans une brève intitulée "X5000 sans AmigaOne ?" : l'ordinateur AmigaOne X5000 n'était plus appelé ainsi sur le site Internet d'A-EON Technology et d'AmigaKit, mais simplement "X5000". Le nom "AmigaOne" (et celui de "AmigaOS") était utilisé par A-EON Technology sous licence Hyperion et ce retrait suscita des interrogations malgré des déclarations de Trevor Dickinson, le patron d'A-EON Technology.

Le 6 juin 2021, Costel Mincea, ancien directeur de Hyperion, a publié un message sur OS4Welt.de concernant les licences AmigaOne d'A-EON Technology accordées par Hyperion :
"Les contrats OEM pour AmigaOne X5000 et Tabor étaient chacun de cinq ans et négociés par moi en 2015. Nous sommes maintenant dans la sixième année... Apparemment, aucun nouveau contrat n'a encore été négocié. Au moins, les anciens contrats n'ont pas été renouvelés. À l'expiration de ces contrats, je faisais même encore partie de la direction [de Hyperion], mais A-EON n'a fait aucun effort dans ce sens, même lorsqu'on le lui a demandé."
Il a ensuite rectifié son message le 7 juin :
"J'ai effectivement fait une erreur. Le contrat AmigaOne X5000 a été signé le 29 juillet 2015 et courait en fait sur quatre ans, et non cinq. Il arrivait donc déjà à échéance à la mi-2019. Le contrat pour Tabor a été signé en août 2015, mais a en fait duré cinq ans. J'ai manifestement mélangé les deux informations."
Et il a terminé par un autre message concernant ses derniers jours chez Hyperion :
"Même après avoir officiellement quitté le poste de directeur, j'ai continué à être actif pour Hyperion et en charge de certaines choses pendant un certain temps, afin de ne pas laisser au déluge derrière moi. Donc mon engagement (hormis le remboursement des frais toujours non payés !) ne s'est pas terminé directement en septembre 2019, mais bien plus tard, pratiquement avec la reprise du pouvoir par Ben Hermans."

- Premier émulateur Amiga pour processeur ARM M1

Le 3 juin 2021, Frode Solheim a publié une première version de son émulateur Amiga FS-UAE pour les ordinateurs Macintosh à base de processeur M1. Un utilisateur indique que l'émulateur est deux fois plus rapide que sur son Macintosh x86 (on ne connaît cependant pas sa configuration exacte) [fs-uae.net/2021/05/18/fs-uae-for-mac-m1-hardware].


- Les sources de BGUI

Le code source de BGUI (BOOPSI Graphical User Interface), une boîte à outils pour interface graphique basée sur BOOPSI, a été publié sous une licence libre. BGUI offre son propre constructeur d'interface graphique ainsi qu'un programme de préconfiguration avec lequel les utilisateurs finaux peuvent adapter l'apparence du système à leurs besoins. BGUI fut créé en 1993 par Jan van den Baard puis pris en main par Ian Einman (1996-1997) et enfin la BGUI Developers Team (1997-2000). La dernière version est la 41.11 qui remonte à mai 2000. Le code source en C est disponible sur GitHub.


- ALS 1.94

Le développeur italien Simone Bevilacqua a publié une nouvelle version d'ALS (AMOS Layers System), sa bibliothèque graphique pour AMOS Professional. Celle-ci est capable de transformer les écrans d'AMOS Professional en couches superposables (jusqu'à cinq). ALS fonctionne en AGA et OCS/ECS et ses couches sont entièrement contrôlables (ordre, couleurs et opacité). La version 1.94 a été rendue publique le 6 juin 2021 sur Aminet et propose des nouvelles fonctions (ALS_CHECK_LAYER_INDEX[], ALS_COPY_PALETTE_SEGMENT[], ALS_CREATE_LAYER_AS_CLONE[] et ALS_SET_LAYER_A_AND_COLORS_FROM LAYER[]), la modification d'anciennes fonctions (ALS_DESTROY_LAYER[], ALS_MAKE_LAYER_DESCRIPTOR[] et ALS_GET_LAYER_DEPTH[]) et la mise à jour du manuel.


- Buffee passe en bêta

Le projet de carte accélératrice Open Source Buffee, lancé par Renee Cousins et Tim Wacker, consiste en une carte adaptateur qui est connectée à l'emplacement du processeur d'un A500, A1000 ou A2000 et possède un système sur puce de type Octavo OSD335x-SM incluant 512 Mo ou 1024 Mo de mémoire. Le blog du projet a été mis à jour le 10 juin 2021, voici les informations importantes :

Une deuxième série de cartes Buffee a été lancée. Il y a 60 cartes. Malheureusement, la version alpha de la carte n'était pas été assez performante. C'est pourquoi, dans la version 0.5 de la carte, un SPLD (simple dispositif logique programmable) GreenPAK a été ajouté. Les développeurs se sont assurés que sur cette version, chaque signal qui n'est pas lié au SPLD, est lié au PRU (Programmable Realtime Unit) qui est presque aussi bon que le SPLD, mais pas aussi rapide. Le petit SPLD est en U3 sur la carte. Le GreenPAK peut être entièrement programmé à partir du processeur, aucune étape supplémentaire n'est nécessaire pour l'utiliser et/ou le programmer, et il devrait être suffisamment complexe pour arbitrer correctement le bus 680x0. Tous les autres signaux "lents", comme l'arbitrage du bus et les signaux synchrones du 68000, vont tous au PRU.

Quelques changements de la carte Buffee v0.5 :
  • Les lignes de données SPI du Flash étaient interverties (cela peut être corrigé sur la version alpha).
  • La longueur des lignes Flash SPI a été adaptée pour assurer de bonnes données jusqu'à 104 MHz.
  • Les circuits d'alimentation ont été modifiés pour gérer jusqu'à 2,7 V (l'alpha s'éteint à 4,5 V).
  • Le JTAG n'a pas de réinitialisation système, seulement une réinitialisation cible (ce qui rend le débogage ennuyeux).
  • La broche CLK peut fonctionner soit en entrée soit en sortie (amélioration de la gestion du TF1200).
  • Quelques passives supplémentaires qui n'étaient pas nécessaires ont été supprimées.
  • Utilisation de connecteurs à profil bas pour que la Buffee ait la même hauteur qu'un 68000.
  • Correction de la sérigraphie pour l'aligner avec l'orientation du BGA.
Les versions bêta de Buffee sont annulées. Les développeurs indiquent aussi qu'avec toutes les ruptures de stock de puces actuelles, ils arrivent tout juste en dessous du prix de détail suggéré et il ne leur reste presque aucune marge. Les binaires de la version bêta seront fournis aux testeurs via le serveur Discord du projet.


- La gamme Wicher s'agrandit

Artur Gadawski de la société 7-bit a annoncé l'arrivée prochaine d'une nouvelle carte accélératrice de la série Wicher. Elle se nomme Wicher 1220 et s'installe dans un A1200. Actuellement, la carte est en phase de bêta test, son prix est encore inconnu. Voici ses caractéristiques :
  • Processeur 68EC020.
  • Fréquence de 25 MHz et 33 MHz.
  • 11 Mo de mémoire Fast (puce de 16 Mo de SDRAM).
  • Contrôleur SPI.
  • Horloge temps réel (RTC).
  • Lecteur de carte microSD.
  • Contrôleur Ethernet.
En outre, une mise à jour du logiciel de toutes les cartes Wicher a été publiée en juin 2021. Elle ajoute la gestion d'AmigaOS 3.2 [www.7-bit.pl].


- Silk Dust : et de trois pour Emilia Vittorini

Silk Dust est le troisième jeu d'aventure textuelle écrit par Davide Bucci mettant en scène le personnage principal Emilia Vittorini, après Two Days To The Race et The Queen's Footsteps. Ce jeu est disponible sur Amiga Classic et 17 autres plates-formes rétro comme le C64, le VIC-20 ou les Amstrad CPC 664 et 6128. Davide Bucci annonce une durée de jeu de "quelques heures".

L'histoire : nous sommes le 19 avril 1907. Vous, Emilia Vittorini, êtes arrivée hier à Varenna, sur les rives du magnifique lac de Côme. Vous êtes hébergée dans la magnifique Villa Briccorosso ; la princesse Lucilla Briccorosso prépare la Silk Road Race, un rallye raid de 10 000 km entre Le Caire en Égypte et Pékin en Chine, à faire en voiture. Vous représentez la société ITA, fondée par votre père, qui a construit la voiture que la princesse vient d'acheter pour l'utiliser pendant le rallye. La voiture est censée être livrée aujourd'hui. Votre rôle sera d'assister à la livraison et de vous assurer que tout est parfaitement fonctionnel.


- bePlayer à la manette

bePlayer est un lecteur audio pour MorphOS créé par Bruno Peloille à l'aide de la bibliothèque SDL2. Il est capable de lire les formats WAVE, MP3, OGG, OPUS, FLAC, tous types de MOD et aussi du MIDI. La version 1.2 du lecteur peut maintenant utiliser une manette de jeux (PlayStation 4, Xbox 360...) pour gérer/modifier certaines fonctions [morphos-storage.net].


- L'actualité Google pour les vieilles machines

A l'instar du moteur de recherche FrogFind.com, Sean Malseed a mis au point 68k.news, un site Internet reprenant les actualités Google visible par les vieilles machines comme les Amiga Classic utilisant des navigateurs Internet basiques. Ce site utilise SimplePie et un portage PHP de Readability. Les options de Google Actualités pour le choix du pays et des thèmes sont présentes.


- Amélioration de la gestion des cartes microSD pour la Warp 1260

Une vidéo de la chaîne YouTube Amiga Tests révèle qu'une nouvelle version 1.10 du firmware pour la carte accélératrice Warp 1260 va bientôt être disponible. Par rapport à la version précédente 1.08, les changements sont les suivants :
  • La carte microSD peut être formatée en FFS, PFS3 et autres.
  • L'Amiga peut démarrer à partir de la carte microSD.
  • La vitesse de transfert peut aller jusqu'à 20 Mo/s.
  • Très faible utilisation du processeur (de 3% à 9%) lors de l'accès à la carte microSD.
  • Gestion de 224 Mo de mémoire Fast.
  • La carte microSD est compatible PCMCIA.
  • La carte microSD peut être utilisée en même temps qu'une Compact Flash/disque dur IDE.

- Le "vrai" Bars&Pipes pour AmigaOS 4

Alfred Faust avait décidé d'arrêter le développement de son séquenceur MIDI Bars&Pipes (alias Bars&Pipes New) fin octobre 2009 en raison de problèmes de santé. Il publia le code source de son programme en juillet 2013 et Lyle Hazelwood en profita pour compiler une nouvelle version pour AmigaOS 4.

Depuis quelque temps, en raison de la crise de la COVID-19, Alfred Faust a eu beaucoup de temps libre qu'il a consacré notamment à la mise à niveau de sa machine AmigaOS 4 avec la dernière version du système. Cela l'incita à retravailler également sur Bars&Pipes pour AmigaOS 4.1 Final Edition et tout recompiler. Le résultat est la première version complète officielle 1.0, qui comprend également toutes les mises à jour précédentes et peut être téléchargée depuis la zone de téléchargement de son site. Tous les documents de développement ont également été mis à jour et adaptés :
  • Nouvelles règles pour les outils AmigaOS 4.1 FE (développement d'outils et d'accessoires).
  • Michael Rees SDK AmigaOS 4.1 FE (améliorations et simplifications pour les règles pour les outils).
  • Nouvelles règles pour les habillages (tout le matériel pour créer des styles d'interface personnalisés pour Bars&Pipes New).
  • Tout le matériel pour la traduction (création du catalogue).
Avec la sortie de cette première version complète, Alfred Faust veut aussi se démarquer des autres versions de Bars&Pipes. Il indique d'ailleurs que "les programmeurs utilisent mon code source mais ne me mentionnent pas comme le principal développeur de Bars&Pipes (et non de Bars&Pipes Professional 2.5). Ce n'est pas un bon style et cela viole également les lois sur le copyright."

A noter qu'Alfred Faust avait également travaillé sur une version AROS, mais ce système ne dispose pas de liaison MIDI utilisable et sans cela, Bars&Pipes n'est donc pas utilisable. Il avait essayé d'écrire un pilote CAMD pour la liaison MIDI USB mais sans réel succès. Il existe bien une version AROS de Bars&Pipes compilée par un développeur AROS, elle fonctionne en principe mais le logiciel est complètement inutilisable (outils et accessoires non disponibles et pas de liaison MIDI). Pour terminer, l'auteur indique qu'il ne sait pas s'il pourra retravailler sur la version MorphOS, ceci à cause de son âge de plus en plus avancé (68 ans cette année).


- Icon.library 46.4.545

L'icon.library est une bibliothèque réalisée par Peter Keunecke qui fournit toutes les fonctions nécessaires au traitement des icônes sur AmigaOS 3.x. La version 46.4.545 a été publiée le 18 juin 2021 sur Aminet. Outre l'ajout d'un manuel en anglais et en allemand, l'icon.library en version TrueColor affiche les icônes AmigaOS 4 et PNG 30% à 70% plus rapidement en conjonction avec la workbench.library v44+ ou Wanderer sur les écrans natifs (mais pas avec le Workbench 3.1 et Directory Opus 5).

De plus, AmigaOS 3.2 requiert maintenant au moins une icon.library v47. Donc pour continuer à utiliser sa bibliothèque d'icônes sous ce système d'exploitation, il a mis à jour la bibliothèque d'icônes CT020 en version 51.4.545. Les deux autres versions standard "icon.library_68000" et "icon.library_68020" ne fonctionnent plus sous AmigaOS 3.2.


- Quelques jeux en boîte

Quelques jeux Amiga ont ou vont être publiés dans une version en boîte, avec manuel et quelques gadgets :
  • Hibernated 1 (Director's Cut) : jeu d'aventure pour Amiga OCS de Stefan Vogt. Précommande de 35 euros. Disponible bientôt chez Poly.play.
  • Smarty And The Nasty Gluttons - Deluxe Collectors Edition. Jeu de plates-formes pour Amiga OCS de Eero Tunkelo, Sami Karjalainen et Jouni Korhonen. Prix de 25 £. Disponible chez Bitmap Soft.
  • Slayers of High Toro - Deluxe Collectors Edition. Jeu de stratégie pour Amiga OCS de Brad Pearce. Précommande de 25 £. Disponible bientôt chez Bitmap Soft.

- PowerSelect sur la fin ?

Le programmeur finlandais Janne Peräaho est contraint de fermer sa boutique en ligne d'ici le 10 juillet 2021. Il indique qu'il ne peut plus payer les frais mensuels de son fournisseur de boutique en ligne, ShopIntegrator. Janne Peräaho est l'auteur de PowerSelect 3, un outil pour AmigaOS 4.1 qui permet de sélectionner un groupe d'icônes du Workbench en fonction de critères de recherche. PowerSelect 3 peut encore être acheté au prix de 3,99 euros jusqu'à l'arrêt de ShopIntegrator [www.janne.peraaho.kapsuuli.net].


- Nouvelle version de la tour BlackBOX

La société Elbox Computer propose à la vente depuis le mois de juin 2021 une nouvelle version MK-II de sa tour BlackBOX pour Amiga 1200. Prix : 319,95 euros. Voici ses spécifications :
  • Gère différents modèles de cartes bus PCI : Mediator PCI 1200TX, PCI 1200SX, PCI 1200LT4, PCI 1200, PCI 1200LT2 et G-REX 1200.
  • Alimentation ATX 350 W.
  • Interface clavier PC/Amiga.
  • Deux baies 5,25".
  • Adaptateur 5,25" vers 2,5" pour lecteur de disquette Amiga.
  • Deux baies pour disques durs 3,5" (internes).
  • Une baie 2,5" pour disques durs (interne).
  • Panneau latéral transparent.
  • Système de refroidissement par flux d'air avec deux ventilateurs.
  • Boutons du panneau supérieur : Power (mise sous tension) et Reset (réinitialisation).
  • Diodes sur le panneau supérieur : Alimentation et Disque dur.
  • Deux connecteurs USB sur le panneau supérieur.

- Mise à jour du StarDrive

Le StarDrive est une carte contrôleur SCSI pour l'Amiga 1000, conçue par Microbotics en 1988. Elle se branche sur la carte mémoire Starboard 2. Problème : l'horloge ne fonctionne plus vraiment. Chris Brenner, un ingénieur de Californie, a réussi à corriger l'horloge du Multifunction Module. Et comme le logiciel de ce matériel est commun avec celui du StarDrive, il a pu également faire une mise à jour du logiciel gérant l'horloge de ce dernier. A présent, l'heure et la date sont conformes, et cela, pour des décennies (1er janvier 2058).

"Le registre d'alarme utilisé pour stocker l'année a une largeur de 6 bits, et comme le logiciel stocke l'année en BCD (ou temps décimal codé en binaire), la plus grande valeur que ce registre peut contenir est 39. Cette valeur de l'année représente un décalage par rapport à l'époque de l'Amiga, le 1er janvier 1978, ce qui signifie que la RTC ne peut stocker que des dates comprises entre le 1er janvier 1978 et le 31 décembre 2017. C'est pourquoi le logiciel StarTime règle actuellement l'heure du système Amiga avec exactement quarante ans de retard sur la date actuelle."

Il a aussi réalisé un travail de rétro-ingénierie sur la StarDrive et a conçue une réplique nommée StarDrive R2 (150 $) qui supprime notamment un bogue au niveau de la terminaison SCSI. Il propose en outre une réécriture des pilotes SCSI de la StarDrive, qui sont conformes aux standards de Commodore. Enfin, Chris Brenner a travaillé sur un système de fichiers CD-ROM pour AmigaOS 1.3 qui permet de connecter un lecteur de CD sur la chaîne SCSI du StarDrive [www.amigalove.com/viewtopic.php?t=1877].


- AmigaOS 3.2 a droit à son ClassicWB

BestClassicWB 2 est un lot d'extension, concocté par Giannis Koutsaftakis, qui vise à apporter l'aspect de ClassicWB à AmigaOS 3.2. Il ajoute les icônes GlowIcons de ClassicWB, ainsi que quelques programmes, outils, utilitaires et datatypes supplémentaires. Il est adapté au processeur 68020+ et au jeu de composants AGA. Nécessite une installation propre d'AmigaOS 3.2 [eab.abime.net].


- Les oeuvres Amiga d'Andy Warhol valent cher

Cinq oeuvres de l'artiste new-yorkais Andy Warhol, réalisées sur Amiga en 1985, ont été authentifiées par la technologie NFT et adjugées par la maison Christie's de New York, le 27 mai 2021, 3,4 millions de dollars. Mais la restauration de ces images numériques fait débat. Si les acheteurs ont reçu un fichier TIFF de 4500x6000 pixels, le logiciel sur lequel travaillait Andy Warhol à l'époque était incapable d'une telle résolution. Le club informatique à l'origine de la restauration (université de Carnegie Mellon de Pittsburgh) accuse un défaut d'authenticité : la fondation Warhol aurait augmenté la résolution des oeuvres, s'éloignant très nettement de ce que pouvait voir l'artiste en les produisant [www.numero.com].


- P96 3.1.0

Individual Computers a annoncé le 30 juin 2021 la disponibilité de la version 3.1.0 du pilote de cartes graphiques P96. Cette mise à jour est disponible gratuitement pour les clients existants qui ont acheté le pilote au cours des douze derniers mois (il suffit de télécharger à nouveau le fichier à partir de votre historique de commandes). Les nouveaux clients doivent se connecter à la boutique, car les produits à télécharger ne sont visibles que pour les utilisateurs connectés.

Dans cette version, pour la première fois, le jeu de composants Amiga reste actif, même lorsque le focus est sur un écran RTG. Cela donne l'apparence d'un système multi-moniteur, même si vous ne pouvez pas déplacer les fenêtres d'un moniteur à l'autre, comme c'est le cas avec les systèmes plus modernes. En outre, le pilote Pixel64 a été corrigé (au niveau du pointeur de la souris), le pilote CV643D a été complètement réécrit (il n'y a plus de problème d'affichage en haute résolution ; nouveau mode planaire) et le pilote CVisionPPC a été corrigé (il avait un petit bogue lors du tracé des lignes) [icomp.de].


- AmiKit mis à jour pour Raspberry Pi 4/400

Jan Zahurancik a annoncé fin juin 2021 la disponibilité d'une nouvelle version de sa distribution logicielle AmiKit XE pour les mini-ordinateurs Raspberry Pi 400 et Pi 4. AmiKit 11.6.0 propose notamment la gestion d'AHI (les applications et jeux utilisant AHI fonctionne à présent) et l'ajout des outils audio GMPlay 1.3, GMPlayMUI 1.2 et de GMTones 1&2. En outre, une dizaine d'applications ont été mises à jour (AmigaAMP 3.29, AmiSSL 4.9, Hollywood Player 9.0, Infinite Module Player 1.21, etc.). Enfin, du côté Linux, l'émulateur Amiberry 4.1.4 a été ajouté et les adaptateurs Bluetooth fonctionnent et vous pourrez donc connecter tous vos périphériques Bluetooth. Pour rappel, AmiKit XE nécessite une image ISO d'AmigaOS et un Kickstart. Prix : environ 20 euros [www.amikit.amiga.sk/raspberry].


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 03/04 2021] / [Période suivante : 07/08 2021]


Soutenez le travail de l'auteur