Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 26 septembre 2021 - 14:32  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de juillet/août 2021
(Rubrique écrite par David Brunet - août 2021)


- Un système d'exploitation chez A-EON Technology ?

Le 2 mai 2016, A-EON Technology avait annoncé la commercialisation d'Enhancer Software, un lot d'outils divers pour AmigaOS 4. Depuis, ce lot n'a cessé de s'améliorer et de se compléter, devenant même obligatoire pour certaines applications. Pour lancer ses machines AmigaOne X5000 et A1222 (cette dernière est non commercialisée à ce jour), A-EON Technology avait dû signer un contrat de licence, avec Hyperion Entertainment, pour utiliser légalement AmigaOS 4. Mais ces licences n'ont pas été renouvelées et A-EON Technology ne semble pas motivé pour le faire.

Le site amiga-news.de a reçu des captures d'écran qui semblent provenir d'un forum privé qu'A-EON Technology gère pour ses bêtatesteurs. Ces captures montrent un message datant du 20 mai 2021, dans lequel Matthew Leaman annonce la disponibilité de la première version alpha d'Enhancer Software Release V54. Il dit "c'est une évolution majeure pour le projet de notre équipe et une base importante pour l'avenir". On ne sait pas si Matthew Leaman parle d'une version améliorée d'Enhancer Software qui s'intègre encore plus à AmigaOS 4 et qui est à présent auto-amorçable, ou bien d'un projet de nouveau système d'exploitation.

Amiga-News.de parle de cette seconde hypothèse, même si le terme "système d'exploitation" n'est pas utilisé dans les propos de Matthew Leaman. Celui-ci fait référence au téléchargement disponible pour les bêtatesteurs comme une "distribution". Il s'agit d'une image ISO amorçable, bien que les instructions d'installation expliquent comment utiliser une installation AmigaOS 4.1 existante pour configurer le nouveau système Enhancer Software. Les modules d'AmigaOS 4.1 qui n'ont pas encore été réimplémentés pour Enhancer Software doivent être copiés d'une installation AmigaOS 4.1 existante vers un tiroir d'Enhancer Software appelé "Legacy:". L'installateur de la distribution s'en occupe apparemment.

Dans une seconde capture d'écran, Matthew Leaman indique : "Le fait d'avoir une distribution va nous permettre d'implémenter davantage d'éléments avancés et de changements du système dans les prochains mois. Nous n'installons plus Enhancer Software sur AmigaOS 4.1. Les fichiers d'AmigaOS 4.1 complètent le système principal Enhancer Software".

Dans son annonce, Matthew Leaman énumère les développeurs qui ont contribué au projet jusqu'à présent (ajout des noms de famille par Amiga-ews.de et Obligement) :
  • Classes, Commodities : Daniel Jedlicka, Massimo Tantignone, Thomas Frieden (?).
  • Système de datatypes : Kevin Hoague (?).
  • Multiview, MultiEdit, X-Dock : Andy Broad.
  • Utilities, Prefs, outils système : Fredrik Wikstrom, Javier De Las Rivas, Guillaume Boesel.
  • Nouvelle API Sensor, nouveau Mediatoolbox : Andrea Vallinotto.
  • Versions mises à jour de Ringhio : Massimo Tretene.
  • Warp 3D Nova, affichage graphique 2D modernisé (à venir) : Hans de Ruiter.
  • Commandes Shell : Constantinos Nicolakakis.
  • Icônes, autres illustrations : Martin Merz.
D'autres composants appartenant à A-EON Technology tels que MediaToolbox, DVPlayer et le Warp3D original seront, selon Matthew Leaman, également inclus dans la distribution.


- Apollo Vampire Release 7

Gunnar von Boehn a annoncé le 8 août 2021 la disponibilité de l'Apollo Vampire Release 7, une mise à jour globale qui contient des améliorations au niveau du coeur de la Vampire V4/V4+, d'ApolloOS, des logiciels et de l'expérience utilisateur.

Le coeur
  • Amélioration de la gestion des manettes USB.
  • Nouvelle résolution 640x200 sur Atari.
  • Réactivation de la sortie audio i2s.
  • La limitation du mode suraffichage a été supprimée.
  • Activation du mode trace du processeur pour le débogueur du processeur.
  • Ajout du mode Apollo-Shield MMU.
  • Gestion des barres Copper en RTG.
  • Instructions de textures 3D matérielles et de filtres bilinéaires pour la 3D.
  • Implémenation du serial.device (bêta).
  • Instruction STOREM3 pour l'accélération graphique 2D.
  • Amélioration de la stabilité du système.
ApolloOS
  • Suppression d'EmuTOS. Il est maintenant géré par VBL.
  • Amélioration du bureau Wanderer.
  • Suppression des partitions FAT.
  • Ajout optionnel de BootPic au démarrage.
Vampire BootLoader (VBL)
  • VBL-Solo R7 pour AmigaOS 3.x uniquement.
  • VBL-Duo R7 pour ApolloOS et un autre système.
  • VBL-Omni R7 pour les neuf systèmes d'exploitation.
Utilisateurs
Logiciels
  • VASM avec gestion complète d'AMMX.
  • Outil Apollo-Shield.
Le 16 août 2021, une mise à jour mineure 7.1 a été publiée. Elle améliore surtout la stabilité avec la correction de divers bogues dans ApolloOS (comme des erreurs de disque ou de copie) et remplace Directory Opus par Wanderer [apollo-core.com].


- Nommage des versions du coeur Apollo : le point

Ces dernières années, le coeur logiciel Apollo a eu de nombreuses versions et mises à jour, et avec des noms différents. Pour s'y retrouver, la rédaction d'Obligement a contacté Stéphane Pitteloud de l'équipe Apollo qui vous propose de mieux s'y retrouver.
  • A l'époque de la Vampire V2, en 2015, quand l'équipe Apollo avait la V600 en préparation, elle a commencé avec la désignation Silver. "Silver" signifiait que le coeur était mature pour un déploiement public, tout en sachant que c'était encore une période de développement. Cela coïncidait avec la commercialisation officielle de la V600.
  • Le Silver a évolué avec les versions 1, 2, 3, 3a, 5, 6, 7, 8 et finalement 9.
  • Puis, en 2016, l'équipe Apollo est passé au Gold, ce qui a coïncidé avec la commercialisation de la V500+. Les caractéristiques de bases voulues étaient alors présentes et stables.
  • Les coeurs Gold ont évolué du 1 au 2, puis de petites mises à jour, des corrections de bogues, sont arrivées avec les Gold 2.5, 2.7, 2.8, 2.9 et 2.10 pour les V600 et V500+.
  • Le Gold 2.11 coïncide avec l'arrivée de la V1200, puis le 2.12 a corrigé quelques bogues. Comme il s'agissait d'un coeur mature et qu'il ne s'agissait plus que de petites corrections en opposition aux pans entiers manquants lors de la période du Silver, il faisait sens d'avoir une incrémentation plus petite dans la virgule.
  • Parallèlement au développement du coeur pour les V600 et V500+ à l'époque, l'équipe Apollo avait commencé à travailler sur la future Vampire V4. Comme elle n'était pas encore disponible, l'équipe Apollo a naturellement commencé à travailler sur le coeur de la Vampire V4 en utilisant les Vampire V2 comme base matérielle. La principale différence de la Vampire V4 par rapport à la Vampire V2 est que la Vampire V4 doit aussi incorporer le jeu de puces. Ce coeur s'appelait en interne Gold 3.
  • Comme le FPGA des Vampire V2 avait une place limitée, il a fallu retirer des fonctions comme le RTG ou le FPU pour pouvoir y loger le jeu de puces. Mais comme le jeu de puces répliqué dans la Vampire V2 sur ce coeur spécifique n'est pas le même jeu de puces que celui présent dans la machine hôte, toutes les parties dépendantes du jeu de puces de la carte mère de la machine hôte étaient désactivées. C'est la raison pour laquelle le Gold 3 ne pouvait pas être un coeur de "production" car dans cette configuration, la machine hôte ne servait pas à grand-chose d'autre que d'alimentation et de clavier/souris. L'équipe Apollo a donc rendu disponible ce fameux Gold 3 sous la forme d'une bêta afin de permettre aux utilisateurs de tester le jeu de puces prévu pour les futures itérations.
  • Stéphane Pitteloud pense que le nom "Gold 3" était mal choisi car les gens ont pensé de facto qu'il s'agissait du prochain coeur des Vampire V2, alors qu'en fait, depuis le début ce n'était qu'une branche de développement visant à intégrer le jeu de puces dans le coeur pour la Vampire V4 et suivantes.
  • Ensuite, quand les premières Vampire V4 sont arrivées chez les membres de l'équipe Apollo, le Gold 3 a migré sur la Vampire V4. C'est la raison pour laquelle il n'est plus développé sur les Vampire V2.
    En interne, ce coeur a continué de s'appeler Gold 3. Pendant cette phase de développement, les avancées ainsi que quelques corrections de bogues ont été rétro-portées sur la branche des Vampire V2, avec le Gold 2.12 pour les V600, V500+ et V1200, le Gold 2.13 pour la V1200 et le Gold 2.14 pour la V500+.
  • Quand les premières Vampire V4 ont été vendues en préversion au salon de Neuss, le coeur était encore en développement. On peut comparer son état à la situation du coeur Silver pour les premières V600 : il lui manquait encore des choses.
  • En mars 2020, la première version finale du coeur de la Vampire V4 a été proposée, ce qui peut être comparé au passage au coeur Gold pour les Vampire V2. Mais il a été décidé de simplifier le nom pour éviter les confusions et donc de partir sur un nouveau nom, à savoir tout simplement Release, en commençant avec la Release 1.
  • Puis, finalement, en écoutant les retours des clients, l'équipe Apollo a constaté qu'il était difficile de se tenir à jour sur les différents composants à mettre à jour afin de garder un système cohérent et fonctionnel. L'équipe Apollo s'est dit qu'il serait plus judicieux de présenter les mises à jour comme un paquet incluant toutes les nouveautés, étant donné que de plus en plus, chaque brique était dépendante d'une autre pour fonctionner correctement.
  • L'équipe Apollo a donc, dès la Release 6, commencé à faire un paquet, avec comme point de communication le quarterly release qui rassemble sur une page les changements dans chaque brique : coeur, système d'exploitation, pilotes, et même logiciels développés spécifiquement. Ainsi, l'utilisateur peut suivre bien plus facilement l'évolution et peut se mettre à jour aussi bien plus simplement.
Pour résumer :
  • Gold 2.x : version pour les Vampire V2 (V600, V500+ et V1200), il y aura encore des mises à jour en tout cas pour la V1200, l'équipe Apollo y travaille.
  • Gold 3.x : version de développement de la Vampire V4 qui a commencé sur la Vampire V2 en interne, qui a été rendue publique en alpha dans le but de tester la partie "jeu de puces" uniquement et qui a continué toujours en interne sur Vampire V4. Elle a été distribuée aux tous premiers utilisateurs de la Vampire V4 quand l'équipe Apollo était encore dans l'étape d'adoption préliminaire.
  • Release : le coeur a ensuite été renommé en Release pour la disponibilité illimitée et grand public de la Vampire V4. Et depuis la Release 6, le nom inclut le coeur mais aussi tout ce qui gravite autour, afin d'avoir un suivi plus facile.

- La Boing Ball et la coche Amiga appartiennent à Amiga Corporation

Le 16 janvier 2021, la marque américaine "Amiga" avait été enregistrée auprès de Cloanto Corporation sur le site de l'office américain des brevets et des marques (USPTO). Mike Battilana avait alors indiqué que l'enregistrement était en fait auprès d'Amiga Corporation, mais que les mises à jour de l'USPTO prenaient du temps. Ce changement de propriétaire a maintenant été effectué.

En outre, Amiga Corporation a aussi enregistré les marques/logos de la Boing Ball et de la coche Amiga (checkmark).


- Evert Carton témoigne en faveur des parties Amiga

Cloanto et les parties Amiga avaient demandé en mai dernier qu'Evert Carton, le cofondateur de Hyperion, puisse faire une déposition dans le cadre de leur procès avec Hyperion. L'objectif des plaignants est de clarifier l'intention initiale de l'accord de règlement signé en 2009 par Amiga Inc. et Hyperion.

L'interprétation de l'accord sur l'utilisation des marques et du code source d'AmigaOS 3.1 est contestée, en particulier son développement ultérieur pour les Amiga à base de processeur 68k (AmigaOS 3.1.4 et entre temps aussi AmigaOS 3.2). Selon le point de vue des plaignants, Hyperion en profite illégalement ; un accord préliminaire visant à tolérer la distribution d'AmigaOS 3.2, s'il était mis à disposition gratuitement, a été retiré en janvier 2021.

Evert Carton était - avec Ben Hermans, qu'il a rencontré lorsqu'ils vivaient dans le même dortoir - l'un des deux cofondateurs et associés gérants d'Hyperion, qui était initialement une société en nom collectif (en néerlandais "Vennootschap onder firma", abrégé VOF). Depuis 2003 et toujours à l'époque de l'accord de règlement avec Amiga Inc., Evert Carton était l'unique directeur d'Hyperion, puisque Ben Hermans donna la priorité à son emploi principal dans un cabinet d'avocats. En 2011, Evert Carton avait annoncé qu'il s'était retiré d'Hyperion. Enfin, en 2018, il renonça également à ses actions restantes, comme mentionné dans sa lettre au juge dans laquelle il a exprimé sa volonté d'être un témoin (fichier PDF).

Dans sa déposition (fichier PDF de 444 pages incluant les suppléments), Evert Carton confirme l'interprétation de l'accord par Cloanto et, entre-temps, par la société distincte de Mike Battilana, Amiga Corporation (anciennement connue sous le nom de C-A Acquisition Corporation). Alors que les négociations avec l'avocat d'Amiga Inc. auraient été menées par Ben Hermans en tant qu'avocat d'Hyperion, ce dernier aurait également participé à ces discussions. En outre, l'accord de règlement aurait été signé par lui en tant qu'unique directeur de la société et propriétaire de 97% des actions à cette époque. Selon Evert Carton, en 2009, Hyperion aurait considéré que le marché de l'Amiga pour AmigaOS 3.1, c'est-à-dire le système d'exploitation pour les processeurs 680x0, était mort. Leur intérêt aurait alors porté uniquement sur AmigaOS 4, c'est-à-dire le système d'exploitation pour les processeurs PowerPC.

Le fait que ce système soit auparavant lié à une architecture de processeur spécifique aurait été la principale raison pour laquelle Hyperion avait négocié un accord de règlement avec Amiga Inc. leur permettant de porter AmigaOS 4 sur toute autre plate-forme. En conséquence, la licence de marque déposée qui en résulte aurait été uniquement destinée à la commercialisation d'AmigaOS 4, toute autre utilisation n'aurait pas été discutée du tout. Bien qu'il y ait eu un plan supplémentaire pour utiliser le code source d'AmigaOS 3.1 pour les systèmes embarqués (à titre d'exemple, un réfrigérateur est mentionné), dans ce cas, le type de système d'exploitation n'est pas visible pour le client, il n'aurait donc pas été commercialisé comme "AmigaOS". De même, la vente de produits dérivés pour les fans d'Amiga, comme des t-shirts, n'était pas envisagée à l'époque.

Les éléments clés de la déposition d'Evert Carton sont résumés dans la requête en autorisation des plaignants (fichier PDF).

Par ailleurs, l'avocat d'Hyperion est également intervenu lors du témoignage réalisé par vidéoconférence, comme lors d'un contre-interrogatoire mené en présence du juge. Ce dernier a visé l'accord initial entre Hyperion et Amiga Inc. datant de 2001, lorsqu'il s'agissait du développement d'AmigaOS 4 comme système d'exploitation pour l'ordinateur PowerPC d'Eyetech, l'AmigaOne. Cet accord prévoyait qu'en cas d'insolvabilité d'Amiga Inc., Hyperion et Eyetech se seraient vu accorder le droit exclusif de poursuivre le développement et la commercialisation d'AmigaOS, ce qui concerne AmigaOS 3.1 et ses développements ultérieurs, y compris, mais sans s'y limiter, AmigaOS 3.5 et AmigaOS 3.9. Selon la lecture de l'avocat, cette clause était déclenchée par l'insolvabilité d'Amiga Inc. ou le non paiement intégral des 25 000 dollars convenus à Hyperion, de sorte que le développement et la distribution par Hyperion d'AmigaOS 3.1.4 et 3.2 seraient légaux. Evert Carton a toutefois rétorqué que le contrat de 2001 avait été rendu sans objet par l'accord de règlement des différends de 2009. Enfin, lors de la troisième série de questions, l'avocat de Cloanto a rejeté le contrat de 2001 en se référant à la clause pertinente de 2009, selon laquelle tous les accords antérieurs concernant l'objet du contrat ont été annulés par l'accord de règlement des différends.

En outre, à la lecture de la déclaration d'Evert Carton, on est frappé par son étonnement de voir que la signature de l'accord de transaction avec Amiga Inc. tombait dans la même période (à quelques semaines près) que la signature de l'accord de règlement avec Amiga Inc. Evert Carton avait signé pour "Hyperion CVBA" à une époque où, selon ses souvenirs, la société était encore formellement une VOF. Cet aspect ne semble toutefois pas pertinent, puisqu'il n'a pas été repris par l'avocat de Cloanto et que le juge, dans le cadre de la transaction judiciaire de 2009, a bien mentionné le changement de forme juridique ("Hyperion [Entertainment] VOF, maintenant connu sous le nom de Hyperion Entertainment CVBA"). La question de savoir si, à l'inverse, l'avocat d'Hyperion pourrait s'en prévaloir pour déclarer le règlement du litige nul et non avenu, et donc faire jouer le contrat initial de 2001 avec son règlement d'insolvabilité, reste ouverte, mais elle est également peu probable en raison de la confirmation judiciaire du règlement intervenu à l'époque.

En outre, il ressort de l'interrogatoire que les coûts du litige entre Hyperion et Amiga Inc. ont été supportés par Evert Carton dans une mesure considérable, voire décisive : en partie sous la forme des revenus qu'il a générés en dehors du domaine Amiga avec son activité réelle pour Hyperion, en partie par le prêt d'un ami de 100 000 euros, qu'il a ensuite remboursé lui-même. Des investissements qu'il n'a, selon lui, jamais récupérés [Amiga-News.de et Amiga Documents Twitter].


- Réponse d'Hyperion au témoignage d'Evert Carton

Le 25 juin 2021, Evert Carton, cofondateur d'Hyperion et alors unique directeur de cette société pendant les négociations de règlement avec Amiga Inc. en 2009, a été entendu par les avocats des deux parties dans le procès des plaignants Cloanto et les parties Amiga contre Hyperion Entertainment en tant que défendeur. Le 14 juillet 2021, les plaignants ont soumis une requête d'autorisation de dépôt concernant cette déposition. Enfin, le 28 juillet 2021, Hyperion Entertainment a soumis sa réponse au tribunal, demandant que la requête des plaignants soit rejetée (fichier PDF).

Il en résulte un manque de diligence (les plaignants ont omis de déposer Evert Carton avant de déposer leur requête de jugement préliminaire) et un préjudice accru pour Hyperion en ce qui concerne leurs relations d'affaires. La demande est également étayée par la relation minime d'Evert Carton avec le marché de l'Amiga.

La déposition d'Evert Carton a confirmé le fait bien connu au sein de la communauté Amiga qu'il n'y avait aucune relation d'Evert Carton avec le marché Amiga avant son implication dans Hyperion Entertainment et que cette société a été fondée à l'origine par Ben Hermans et lui-même comme un moyen pour chacun d'entre eux de poursuivre leurs propres objectifs (page 80 du fichier PDF de la déposition). Le manque de connaissance d'AmigaOS 3.x pour cette raison a pu être constaté dans le témoignage lorsque Evert Carton a été interrogé sur des produits spécifiques de Commodore sous-jacents à des marques contestées telles que "Workbench" (page 54), alors qu'il était au courant d'autres détails, par exemple les langages de programmation utilisés dans le code source du système d'exploitation original qui ont dû être adaptés pour créer AmigaOS 4 (page 82).

Ainsi, l'avocat d'Hyperion souligne que - comme l'admet Evert Carton - Ben Hermans a été le moteur des négociations avec Amiga Inc. en 2009 (page 153 et 25) et qu'Evert Carton n'a pas pu se forcer à s'intéresser à Amiga, malgré ses efforts (page 133). En outre, il est souligné qu'il a perdu la foi dans le nouveau projet concernant l'AmigaOne X5000 (page 91 et 92) et qu'il a lancé sa propre entreprise en novembre 2009, c'est-à-dire un mois seulement après avoir signé l'accord de règlement, pour éviter que ses revenus ne soient continuellement absorbés par les activités Amiga d'Hyperion (page 262).

En ce qui concerne le fait qu'Evert Carton était le seul administrateur d'Hyperion et propriétaire de 97% des actions (car Ben Hermans était occupé ailleurs) pendant la période des négociations avec Amiga Inc., l'avocat avance l'argument qu'au moment où l'accord de règlement a été exécuté, la répartition des actions aurait déjà été modifiée lors du changement de forme juridique de la société - ce qui fait qu'il possédait "la minorité en tant que seul actionnaire qui ne connaissait pas ou ne comprenait pas l'Amiga" (49% contre 48% pour Ben Hermans et 3% pour Timothy de Groote), et qu'il aurait signé l'accord de règlement en 2009 pour Hyperion "parce qu'il vivait à moins de 50 mètres d'un notaire" (page 132). A cette époque, l'adresse de la société Hyperion se trouvait au domicile d'Evert Carton (page 145).

Puisque les intentions d'Hyperion dans les négociations avec Amiga Inc. en 2009 auraient été fondamentalement identiques aux intentions de Ben Hermans - ce qui serait également visible dans le fait de ne pas se rappeler quelle partie avait ajouté certaines phrases (page 100) ou pourquoi le terme "logiciel" était défini différemment par rapport au contrat original de 2001 (page 112), ou dans le fait qu'Evert Carton n'a pas lu toutes les pages du livre "Amiga DOS Manual" (page 118) - l'admission de son témoignage est considérée comme futile dans cette situation où sa parole est contre celle de son ancien associé. La demande d'admission devrait être rejetée, également pour manque de diligence [Amiga-Nes.de].


- Apollo team : changement dans l'équipe et annonce de nouvelles cartes

Gunnar von Boehn de l'équipe Apollo a publié une annonce le 4 juillet 2021 à propos de changements dans l'équipe Apollo et l'arrivée prochaine de nouvelles cartes accélératrices pour Amiga 500, 1000, 2000 et 1200.

En effet, Igor Majstorovic a quitté le groupe. Il était l'initiateur et le constructeur (à la main) des premières cartes Vampire et était également en charge de la production des Vampire V2. Alors que le volume des ventes était tout à fait gérable au début, la demande s'est faite plus grande au fil des années, conduisant à une charge de travail et à un stress qui firent des dégâts sur le plan personnel. Igor Majstorovic a donc décidé de se retirer. Dans le même temps, Thomas Hirsch, le développeur originel de l'ancien projet Natami, rejoint l'équipe.

L'équipe Apollo a du changer sa feuille de route pour la carte accélératrice Raptor récemment annoncée, qui était en développement conjoint avec Igor Majstorovic. Ainsi, la ligne de produits Vampire V2 n'est plus au catalogue des produits de l'équipe Apollo. Igor Majstorovic vend actuellement son stock restant de circuits imprimés et de FPGA. Il continuera à assumer les garanties pour les cartes qu'il a vendues.

Comme il reste un nombre important de commandes en attente pour les Vampire 500 V2 et 1200 V2, l'équipe Apollo va lancer de nouvelles cartes accélératrices, basées sur la technologie Vampire 4, qui seront produites à grande échelle en Allemagne, afin de répondre à ces commandes. Elles se nomment FireBird (440 euros HT, pour Amiga 500, 1000 et 2000) et IceDrake (450 euros HT, pour Amiga 1200) et sont prévues pour le quatrième trimestre 2021 ou le premier trimestre 2022 (d'autres cartes, pour CD32 et Amiga 4000, seraient également prévues). On peut les précommander sur la page www.apollo-computer.com/v2000.html. Voici leurs caractéristiques :
  • FPGA Intel Cyclone 5 (celui des Vampire 4).
  • 512 Mo de mémoire DDR3.
  • Implémentation du processeur 68080 (165 MIPS).
  • Implémentation du jeu de composants SAGA.
  • Jeu d'instructions AMMX 64 bits.
  • Audio 16 bits.
  • Sortie vidéo numérique pour l'affichage en TrueColor.
  • Contrôleur Ethernet 100 Mbits.
  • Deux ports IDE (pour CompactFlash et CD-ROM).
  • Gestion des manettes USB.
  • Port pour cartes microSD.
  • Horloge temps réel.
Dans un autre fil de discussion au sujet des cartes FireBird et IceDrake, Gunnar von Boehn a répondu à un utilisateur qui disait se sentir voler : après avoir attendu la plus rapide des cartes pour A1200 (Vampire 1200 V2), après l'avoir achetée, l'équipe Apollo en annonce une nouvelle. Le meneur de l'équipe Apollo répond en fait que les FPGA Altera utilisés dans les Vampire 1200 V2 n'étaient plus soutenus :
"Le FPGA Altera utilisé sur les modèles Vampire 1200 V2 est sorti en 2007. De 2007 à aujourd'hui, en 2021, cela représente une période très longue dans le domaine de la technologie. En 2009, le modèle successeur de ce FPGA est sorti. Et en 2014, les outils de développement d'Altera ont cessé de gérer le FPGA utilisé sur la Vampire V2. Le FPGA de la Vampire V2 est donc depuis longtemps en fin de vie. Il n'a plus de soutien logiciel depuis sept ans, et les puces ne sont plus produites non plus. Vous ne pouvez plus vraiment les acheter. Fabriquer de nouvelles cartes, avec de nouveaux FPGA plus modernes avec plus de fonctionnalités est à mon avis l'option la plus raisonnable."

- Coeur Minimig mis à jour

Le développeur Sorgelig travaille toujours à la mise à jour du coeur logiciel Minimig (qui s'utilise aussi dans d'autres machines FPGA comme le MiSTer). Voici les principaux changements de ce coeur logiciel depuis le 30 juin 2021 :
  • Code IDE retravaillé : lecture plus rapide, gestion des CD-ROM (données uniquement, pas audio).
  • Amélioration de la stabilité du RTG.
  • Mise à jour des modules processeur 68000 et 68020.
  • Ajout de l'option Fast IDE (vitesse doublée).
  • Ajout de la fonction C2P d'Akiko.

- Relec change de main

Fondé en 1996, le revendeur suisse Relec (de son nom complet Relec Hardware & Software Amiga) va entrer dans une nouvelle ère en 2021. Après 26 ans de bon et loyaux services, son cofondateur Emmanuel Rey passe le flambeau à Benoît Wiblé. Basé depuis 1996 à Payerne dans le canton de Vaud, Relec va déménager à Fully en Valais. Bien que suisse, Relec fourni de nombreux produits aux amigaïstes en francophonie, en Europe et dans le monde. Tout en conservant le niveau de qualité et les services proposés jusqu'à présent, ce changement apportera des idées nouvelles, une volonté d'étoffer le catalogue et des projets à développer.

Emmanuel Rey dit ceci pour terminer son communiqué de presse : "Nous vous remercions de la confiance accordée durant toutes ces années et nous espérons que vous continuerez avec Relec dès maintenant et dans le futur. Amiga Forever :-)".

L'équipe d'Obligement tient à remercier Emmanuel Rey pour son soutien indéfectible à l'Amiga et à Obligement durant toutes ces années, et souhaite bon courage à Benoît Wiblé pour continuer l'aventure.


- Ben Hermans réadmis

Si comme certains, vous passez vos journées sur le registre des sociétés de Belgique (KBO, Kruispuntbank van Ondernemingen), vous avez pu voir que, depuis le 25 juin 2021, Ben Hermans a retrouvé son poste d'administrateur délégué, poste qui lui avait été retiré en mai dernier ; il était alors un "représentant permanent" de l'administrateur réel, une société nommée Ben Hermans BV [kbopub.economie.fgov.be].


- Arrêt provisoire du développement d'AMOS Professional Unity

AMOS Professional Unity est une nouvelle version du langage de programmation AMOS en cours de réalisation par Frédéric Cordier. Alors que son développement était sur de bons rails depuis des mois, tout s'est arrêté brusquement au printemps 2021, avec un site Internet en berne. Frédéric Cordier est intervenu sur Amiga Impact pour dire que son projet n'était pas mort, il a en fait subi un plantage du site officiel qui lui a fait perdre une année de mises à jour. Il a décidé de le reprendre à zéro avec un autre système de publication, et la nouvelle adresse sera la suivante : amos-professional-unity.frederic-cordier.fr/. Frédéric Cordier travaille à la mise en place des nouvelles instructions pour le jeu de composants SAGA de la Vampire V4.


- Boing, un nouveau magazine

Boing est un nouveau magazine consacré à l'Amiga et édité par Boing Attitude :), la société de Jérôme Senay, qui en est le rédacteur en chef. Il traite toutes ses variantes Amiga (AmigaOS 68k, AmigaOS 4, MorphOS, AROS et ApolloOS). La revue comporte 52 pages en couleur au format A4. L'impression, réalisée chez un imprimeur, est de qualité professionnelle (aspect "papier glacé"). La couverture est en couché brillant 300g et l'intérieur en couché moderne mat 100g. Entièrement en français, vous trouverez les articles suivants dans le premier numéro :
  • Édito - sommaire.
  • Actualités internationales et francophones.
  • Gros dossier de 11 pages consacré à la découverte et au test de la Vampire V4+ sous ApolloOS.
  • Biographie de Jean Baudlot.
  • Insolite.
  • AmigaOS 3.2 disponible ! Tout ce qu'il faut savoir sur cette nouvelle version et premiers tests.
  • Entretien avec Mickaël "BatteMan" Pernot.
  • Test du jeu Blastaway.
  • Test du jeu Cybersphere.
  • Test rétro de Croisière Pour Un Cadavre.
  • Entretien avec Gianluca Girelli, le créateur du jeu Cybersphere.
  • Atelier : installer une carte CF amorçable dans un Amiga.
  • Atelier : Vampire V4+.
  • Mots Boingés.
Le magazine est vendu 5 euros, hors frais de port. Le paiement peut se faire par Paypal ou carte bancaire. Si vous résidez en France, les chèques français sont également acceptés. La livraison (par La Poste) prend entre deux et quatre jours. Si vous habitez ou pouvez venir sur Nantes, vous pouvez économiser les frais de port (il suffit de contacter la rédaction). A l'heure où nous publions cette information, tous les exemplaires du premier numéro ont été vendus [boing.attitude.online.fr/boing/boing1.html].


- Carte accélératrice Open Source

L'ingénieur néerlandais Dennis van Weeren, connu pour avoir réalisé le Minimig en 2006, nous offre aujourd'hui un nouveau matériel pour Amiga. Il a en effet annoncé sur English Amiga Board la disponibilité de la 14MHz Accelerator, une carte accélératrice 68000/68010 à 14 MHz pour Amiga 500. Sa vitesse, selon SysInfo, atteint 1527 dhrystones et 1,59 MIPS soit 2,88 fois la vitesse d'un A600 et 1,25 fois celle d'un A1200.

Il s'agit de la révision 2.1 qui dispose :
  • D'un nouveau doubleur de fréquence utilisant un PLL 4046 pour générer la fréquence en quadrature de 7 MHz.
  • D'une option de 1 Mo de mémoire Ranger sans état d'attente.
  • D'un interrupteur optionnel pour désactiver la mémoire Ranger au démarrage.
La carte n'utilise pas de logique programmable, mais uniquement la logique de composants 7400 et 4000. C'est une amélioration d'une conception de Livio Plos et Jorg Richter. Cette conception est sous la licence libre CERN OHL-S V2.0, ce qui est en quelque sorte l'équivalent du GPL pour les projets matériels. Tout le monde peut donc avoir accès aux fichiers de conception et la construire lui-même (car pour le moment, il n'y a pas de carte construite disponible à la vente).

L'auteur indique que la carte peut-être fabriquée en trois variantes :
  • Carte accélératrice uniquement, ne faisant que doubler la fréquence du processeur à 14 MHz.
  • Carte accélératrice plus 1 Mo de mémoire Ranger sans état d'attente. Cela rend la carte environ 2,7 fois plus rapide qu'un A500 standard.
  • Carte accélératrice plus 1 Mo de mémoire Ranger sans état d'attente, plus un circuit de désactivation. En maintenant la combinaison de touches Ctrl-Amiga-Amiga enfoncée pendant plus de 5 ou 6 secondes, la mémoire est désactivée. Elle est réactivée lors de la prochaine réinitialisation.

- Décès de Paul van der Valk

Le musicien néerlandais Paul van der Valk est mort le 12 août 2021 à l'âge de 58 ans. Il fut connu pour ses musiques dans le jeu Hybris ou dans les logiciels de la série Imploder. Il disait que dans un jeu "les visuels sont pour l'intellect et les musiques sont pour l'émotion".


- Turbo "grippé" Tomato!

On ne peut pas dire que le développeur John Girvin a mis le turbo pour finaliser son jeu Turbo Tomato!. Débuté en 1993, pour le compte de Psygnosis, ce projet avait traîné pour être plus ou moins arrêté en 1999 avec une version quasiment terminée. John Girvin a annoncé le 31 juillet 2021 sur English Amiga Board la commercialisation, par Bitmap Soft, de la version finale, qui est achetable en édition physique (25 £) ou numérique (10 £). Turbo Tomato! fonctionne sur tout Amiga OCS avec 1 Mo de mémoire et le Kickstart 2.0. Dans ce jeu de tir/arcade, vous êtes une tomate dans un jardin qui doit lancer des bombes sur diverses bestioles afin de se sauver. L'équipe conceptrice comprend également les graphistes Stoo Cambridge (ancien de Sensible Software) et Kevin Saunders ainsi que le musicien Mark Alan Knight [www.bitmapsoft.co.uk].


- Jeux en français

Comme il l'avait fait pour Final Odyssey il y a quelques mois, Alain Blot du site Amiga France a réalisé une version en français de Blade, un jeu de rôle de Scorpius Software sorti en 1997. Cette traduction a été publiée à l'occasion de la sortie officielle du fichier esclave WHDLoad de ce jeu. Les textes sont entièrement traduits (sauf l'introduction qui ne peut pas l'être) [www.amigafrance.com].

Même traitement pour Scuba Diver, un jeu domaine public d'action/exploration aquatique écrit par Surreal en 1994 pour Amiga AGA [www.amigafrance.com].


- Mises à jour de PerCIMan

Pour rappel, PerCIMan est un gestionnaire de contacts programmé avec Hollywood par Ulrich Beckers. Il peut intégrer les adresses, numéros de téléphone, courriels, réseaux sociaux, anniversaires et photos de vos contacts. Ces derniers peuvent être marqués en tant qu'amis, parents, contacts professionnels ou autres. Un rappel pour les anniversaires est inclus. Un petit journal vous permet d'ajouter des informations pour telle personne à telle date. La création de réseaux entre vos différents contacts est également possible. Outre MorphOS, la version 0.7.3 de ce logiciel gratuit est maintenant disponible sur AmigaOS 3.x, AmigaOS 4 et AROS x86. Elle nécessite le greffon RapaGUI de Hollywood [Aminet].


- Le Workbench 1.3 a aussi son gestionnaire d'ADF

DiskMimic est un logiciel créé par Chris Brenner pour apporter à AmigaOS 1.3 une fonctionnalité manquante : la possibilité de monter des images ADF. Avec DiskMimic, vous pouvez directement lire et écrire les images ADF stockées sur votre disque dur. Bien qu'il ait été conçu pour fonctionner avec des images ADF, il n'y a aucune raison pour que ce logiciel ne fonctionne pas avec d'autres types d'images de disque, pour autant que vous disposiez de la gestion desdits formats d'images-disques et de disposer de suffisamment d'espace sur votre disque dur. En outre, DiskMimic gère jusqu'à 32 lecteurs de disquette. Nécessite la reqtools.library 37.600 et la police den.font 6 points, tous deux inclus.


- Évolution de RedPill

RedPill est un outil de création de jeux sur Amiga OCS/AGA, oeuvre de Carlos Peris et programmé en AmiBlitz 3. De nouvelles versions 0.8.11 à 0.8.13 sont sorties ces deux derniers mois et proposent notamment les changements suivants :
  • Le nombre d'animations gérables passe de 64 à 128.
  • Lors de la sauvegarde d'un projet, si vous utilisez le même nom, une copie de sauvegarde est créée.
  • Ajout de raccourcis clavier pour les objets dans l'éditeur de niveaux.
  • Nouveau déclencheur d'action "Tile Type" qui vérifie le type de collision de la tuile sur laquelle l'objet est.
  • Quand vous ne disposez plus de suffisamment de mémoire, le jeu ou l'éditeur se ferme.
  • Ajout de l'exemple "Shotemup".
  • Diverses corrections de bogues, notamment quand la caméra se déplaçait trop vite et générait des bogues graphiques.

- Mises à jour d'Updater

Quelques nouvelles versions de commandes système sont disponibles via l'outil Updater d'AEON Technology pour les utilisateurs d'Enhancer Software sur AmigaOS 3 et 4 : AddBuffers 46.3/54.3, AddDatatypes 46.6/54.6, Assign 46.4/54.4, Copy 46.8/54.8, List 46.8/54.8 et MakeDir 46.8/54.8 [AmigaWorld.net].


- Wayfarer 2.2 à 2.5

Jacek Piszczek a publié ces deux derniers mois de nouvelles versions de Wayfarer, son navigateur Web pour MorphOS. Les versions 2.2 à 2.5 se sont succédé cet été et proposent notamment les changements suivants :
  • Implémentation de l'option "Télécharger sous...".
  • Gestion de WebAudio pour la lecture audio en ligne (l'auteur indique toutefois que les lecteurs de modules sont trop lents).
  • Amélioration de la vérification des certificats SSL pour les sites qui ne voulaient pas se charger.
  • Le visualiseur de certificats est localisable.
  • Réimplémentation de la gestion du plein écran afin d'afficher le contenu dans un écran séparé.
  • Implémentation de la synchronisation audio/vidéo pour les flux HLS qui ne contiennent pas d'horodatage.
  • Améliorations de la lecture MediaSource, avec des solutions de contournement pour les sites Web non fonctionnels.
  • Implémentation d'un code permettant de bloquer le canal vidéo lorsque l'audio se bloque.
  • Désactivation du cadre de focalisation sur certains éléments car il n'était pas toujours redessiné correctement.
  • Vérification des données ICU pour essayer de détecter les installations non fonctionnelles.
  • Correction d'une importante fuite mémoire dans JavaScriptCore pour les pages utilisant SQL/IDB.
  • Implémentation d'une alerte (icône "bouclier jaune") pour les sites mélangeant HTTP et HTTPS.
  • Mise à jour d'OpenSSL en version 1.1.1l.

- Un livre numérique sur les jeux CD32

CD32 Screenpedia Encyclopedia est un libre numérique de 196 pages sur les jeux publiés sur la console Amiga CD32. Vous y retrouverez des détails sur 174 jeux de la CD32 commercialisés pendant la durée de vie de cette console (1993-1998), avec des captures d'écran en couleur, des illustrations de boîte, des sprites et bien plus encore. CD32 Screenpedia Encyclopedia inclut deux fichiers PDF interactifs, un en haute résolution, l'autre en basse résolution. Prix : 7 euros [screenpedia.online/?product=album].


- ALS version 2

Le développeur italien Simone Bevilacqua est l'auteur d'ALS (AMOS Layers System), une bibliothèque graphique pour AMOS Professional. Pour rappel, celle-ci est capable de transformer les écrans d'AMOS Professional en couches superposables, ce qui permet de réaliser des effets de transparence saisissants. Le développement est maintenant scindé en deux, une version pour OCS (1.x) et une pour AGA (2.x). Celle pour OCS ne devrait plus être développée car, selon l'auteur, "gérer tous les jeux de puces exige beaucoup de code supplémentaire et ralentit l'exécution dans de nombreux cas". Ainsi, la nouvelle version 2.0 est uniquement pour AGA, elle est plus rapide et génère un code plus petit. La version mise à jour 2.1, publiée le 16 juillet 2021, propose un début d'amélioration/simplification de la terminologie en renommant certaines commandes [retream.itch.io/als].


- GoShell 3.0

GoShell, de Krzysztof Donat, est un outil qui permet d'ouvrir une console Shell en plein écran ou sur un écran séparé. Il gère KingCON, ViNCEd, les écrans personnalisés, dispose de jeux de couleurs prédéfinies, etc. Pour AmigaOS 3.0+ [Aminet].


- Athanor 2 disponible

Athanor 2 - La Légende Des Hommes-Oiseaux est un jeu d'aventure créé par Éric Safar, un ancien membre de Cryo Interactive. C'est la suite d'Athanor - L'Éveil, sorti en 2013 sur Oric puis porté sur Amstard CPC et C64. Athanor 2 - La Légende Des Hommes-Oiseaux a d'abord été publié en 2018 sur Amstrad CPC et le voici maintenant sur les machines 16 bits dont l'Amiga. Cette version Amiga, conçue en C par François Gutherz, a été revue au niveau de l'interface (gestion de la souris, système d'icônes, pas d'analyseur syntaxique). Les textes à l'écran ainsi que la documentation sont en français ou en anglais. Le jeu en version boîte est disponible à l'achat. Dépêchez-vous : il n'y a que 100 exemplaires ! Prix : 39 euros [safargames.fr].


- Turrican 2 avec plus de couleurs

Alastair Murray a entrepris de porter la version MS-DOS 256 couleurs de Turrican 2 sur Amiga AGA. Ce jeu créé par Factor 5 et édité par Rainbow Arts en 1991 sur Amiga était également sorti sur PC en 1995. C'est celle-ci, en 256 couleurs, qui a été choisie pour un "rétro-portage". C'est fondamentalement le même que le Turrican 2 sur Amiga mais avec plus de couleurs. Le personnage est cependant légèrement différent. Une première démo jouable est disponible sur DropBox [www.dropbox.com].


- RapaGUI 2.0

Le 19 juillet 2021, Airsoft Softwair a annoncé la disponibilité de RapaGUI 2.0, un greffon pour Hollywood, son langage de programmation orienté multimédia. Il s'agit d'une trousse de développement permettant de créer une interface graphique sur de multiples plates-formes (AmigaOS, Windows, macOS, Linux et Android) en utilisant les boutons et gadgets système natifs du système sur lequel le script Hollywood est exécuté. Voici quelques améliorations de la version 2.0 :
  • Gestion d'Android.
  • Les écrans High-DPI (haute résolution) de Windows sont gérés.
  • Gestion de GTK3 sur Linux.
  • Le gestionnaire d'événements de base a été entièrement réécrit.
  • Gestion de l'internationalisation (i18n).
  • La communication inter-processus est maintenant gérée.
  • Ajout de l'aide en ligne.
  • Gestion du mode sombre.
  • Gestion de différentes polices et styles de polices.
  • Nouvelles classes Splitter, Finddialog et Hyperlink.
  • Nouvelles fonctionnalités pour les classes existantes.
  • Gestion de plusieurs nouvelles fonctionnalités d'Hollywood 9.
  • Plus de 50 nouvelles pages pour la documentation.
RapaGUI nécessite Hollywood 9 et MUI 3.8 au minimum. Il est téléchargeable gratuitement sur www.hollywood-mal.com.


- Lumberjack disponible gratuitement et aussi sur CDTV/CD32

Le développeur Cobe propose depuis fin juillet 2021 une archive, nommée "Lumberjack Revision CDTV/CD32", qui inclut différentes versions de son jeu d'action/bucheronage Lumberjack : la version d'origine, une version en slovène, une version pour CD32/CDTV incluant des pistes audio, etc. L'archive est gratuite mais vous pouvez la télécharger pour la somme que vous voulez [amiga-cobe.itch.io/lumberjack-revision-cdtvcd32-commodore-amiga].

Cobe a aussi publié gratuitement Pong 4K, son jeu d'adresse et clone de Pong. L'archive de 362 Mo inclut la version commerciale pour CD32 (ISO et pistes audio), la version freeware pour Amiga AGA, le manuel en PDF ainsi que le préquel Pong 4 [amiga-cobe.itch.io/pong4kb-cdtvcd32-commodore-amiga].


- Correction pour le RAM-handler de MorphOS

Le gestionnaire RAM-handler de MorphOS 3.15 a un bogue qui peut faire apparaître des entrées en double. Harry Sintonen de l'équipe de développement de MorphOS a ainsi diffusé un correctif, nommé Ramrootfix. Il est à placer dans le répertoire "SYS:WBStartup" [sintonen.fi/bin/ramrootfix.lha].


- Le Pegasos II émulé par QEMU

QEMU est un logiciel libre de machine virtuelle, pouvant émuler un processeur et, plus généralement, une architecture différente si besoin. La version 6.1 publiée en juillet 2021 propose à présent l'émulation du Pegasos II, une machine à base de PowerPC G3/G4 conçue par bPlan et qui peut fonctionner avec MorphOS. Une option "Virtual Open Firmware" est également disponible, permettant d'implémenter la plupart des fonctions d'Open Firmware, le firmware du Pegasos II [wiki.qemu.org/ChangeLog/6.1#PowerPC].


- Warp firmware 1.200

Une nouvelle version 1.200 du firmware pour la carte accélératrice Warp 1260 est disponible sur www.amigawarp.eu/1_7_download.html. Les nouveautés sont les suivantes :
  • Gestion des cartes SD dans AmigaOS (warpSD.device).
  • Gestion des disques USB dans AmigaOS (warpUSBDisk.device).
  • Gestion de l'autoconfiguration/auto-amorçage des cartes SD et des disques USB.
  • Transferts DMA pour les cartes SD et les disques USB.
  • La séparation entre la mémoire Fast et la mémoire RTG est maintenant à 224/32 Mo.

- MorphOS - Volume Two

Le site Bitronic (anciennement Amiga.net.pl) a publié "MorphOS - Volume Two", le deuxième volume d'un livre en anglais traitant du système d'exploitation MorphOS. Cette fois, l'auteur Adam Zalepa parle des possibilités d'extension des fonctionnalités du système, de l'utilisation des applications au quotidien, de la gestion de divers formats de fichiers, des applications Amiga compatibles, l'échange de données, du langage Lua, etc. 440 pages. Prix : 15 euros (version papier) ou 10 euros (version PDF) [bitronic.pl].

Ce même site propose par ailleurs un produit rigolo : un puzzle de la carte mère A500. D'une taille de 40,5x28,5 cm, ce puzzle compte 192 pièces. Prix : 11 euros.


- Quand l'Amiga fait un carton

Le site suisse Plakativ propose depuis quelque temps divers produits pour Amiga. On y trouve des reproductions des cartons pour Amiga 1000, 500, 600 ou 1200 (comme l'Amiga Magic Pack ou le Cartoon Classics), des plaques pour les boîtiers (même celui de la CD32) ou bien des étiquettes de disquettes pour certains jeux (Amiga Karate, Amiga Columns...). Il y a même une plaque pour Vampire dans le style Commodore Amiga [www.plakativ-druck.ch].


- SonosController

Michael Rupp est notamment connu pour TAWS, une simulation du Workbench en ligne. Il s'est lancé dans un nouveau projet, visant à apprendre le langage de programmation Hollywood. Pour l'exemple, il a développé une application pour AmigaOS 4 et MorphOS permettant de contrôler les enceintes Sonos. Cette application se nomme SonosController et est maintenant disponible. Elle permet plus précisément ces fonctions :
  • Lister vos enceintes avec les informations de la musique en cours de lecture, avec une icône qui est téléchargée depuis l'enceinte elle-même.
  • L'abonnement aux événements UPnP de l'enceinte. Cela signifie que le contrôleur reçoit une notification si le système Sonos reçoit une commande d'un autre contrôleur (par exemple de votre téléphone mobile ou d'un autre ordinateur) ou directement des boutons de l'enceinte.
  • L'envoi de commandes de contrôle : lecture, pause, suivant, retour, sauter à l'index temporel, volume, muet, aléatoire, répétition, fondu enchaîné.
  • Affichage du titre, de l'artiste et de l'album de la musique en cours sur l'enceinte sélectionnée.
  • Téléchargement et affichage de la jaquette de l'album si possible (par exemple, si elle est intégrée au fichier MP3 en cours de lecture).
  • Cache local pour les jaquettes d'album pour de meilleures performances.
  • Le cache local peut être vidé dans la boîte de dialogue "Préférences".
  • Liste de la file d'attente actuelle de l'enceinte sélectionnée.
  • Lecture d'un morceau en cliquant sur une entrée de la file d'attente.
  • Liste des favoris Sonos, comme le démarrage d'un favori.
  • Liste des listes de lecture Sonos, y compris la première (normale ou aléatoire).
  • Répertorie les stations de radio enregistrées dans TuneIn.
  • Liste des émissions de radio enregistrées dans TuneIn.
  • Parcourt votre bibliothèque musicale, avec lancement des musiques, des albums, etc. (normal ou aléatoire).
  • Recherche dans votre bibliothèque musicale par chaîne de recherche et type de recherche (artiste, album, compositeur, genre, chanson ou liste de lecture importée).
  • Les "x" dernières chaînes de recherche sont sauvegardées, "x" pouvant être configuré dans les préférences (0 à 50).
  • Les chaînes de recherche sauvegardées peuvent être vidées dans la boîte de dialogue "Préférences".

- Quelques problèmes pour Buffee

En juin dernier, les développeurs de la carte accélératrice Buffee avaient indiqué l'arrivée d'un deuxième lot de 60 cartes Buffee bêta. Depuis lors, quelques problèmes sont survenus :
  • Le dispositif logique programmable GreenPAK était mal monté. La société Dialog a choisi d'inverser le brochage entre les paquets. Même nombre de broches. Ordre complètement différent. L'un est dans le sens des aiguilles d'une montre. L'autre est dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.
  • Il y a trois rails d'alimentation sur le PMIC. AC, USB et BAT. L'USB et l'AC peuvent tous deux supporter des tensions très élevées, mais ont un minimum de 4,5 V. Obtenir un 5 V stable est rare, donc les développeurs ont choisi d'utiliser le rail BAT à la place qui fonctionne bien jusqu'à environ 2,7 V. Mais TI n'a pas fait en sorte que ce rail soit "activé par défaut" et a besoin d'un bouton poussoir.
  • Des pièces ne sont plus disponibles et l'une d'entre elles était la Flash de 16 Mo. Les développeurs ont dû opter pour une Flash de 8 Mo ou "rien du tout".
Ainsi, les cartes Buffee vont être retravaillées et devaient être récupérées fin août 2021. Renee Cousin indique que l'équipe de développement a quand même fait d'excellents progrès : ils ont développé une nouvelle méthode pour gérer le "monde étrange" de l'instruction 68000 à longueur variable et le mode d'adressage étendu. Il s'agissait du dernier problème avec PJIT non encore résolu [www.buffee.ca/gotta-not-meet-like-this].


- Nouvelles productions de la scène démo

Voici les productions de la scène démo Amiga qui ont été ajoutées sur le site pouet.net ces deux derniers mois :
  • Mega Syf 4, démo OCS par UAB.
  • Xenium 2021, démo OCS par CrapTeam.
  • Landscape Of Hope, démo OCS par uN aMor.
  • Wake up, démo PowerPC/RTG par Nihirashi.
  • Modernation, démo OCS par DKW.
  • Mel o dee's, disquette musicale OCS par Resistance.
  • Crap Box 9, lot de démos OCS par TEK.
  • Crap Box 8, lot de démos OCS par TEK.
  • Mental Relapse, démo OCS par Defekt et Rift.
  • Lost Octamed Files, disquette musicale par KONEY.
  • Pleiades Over Atwoods, intro OCS par AC.
  • Wolf Lava, démo OCS par TEK.
  • Biohazard, intro OCS par Nukleus.
  • Tripaloski, démo OCS par Purple Studios.
  • Crap Box 7, lot de démos OCS par TEK.
  • Crap Box -8, lot de démos OCS par TEK.
  • Alt Cure, démo OCS par FFP.
  • Parental Interference, intro OCS par SOS.
  • Some Kind Of Gubbe, intro OCS par Senex.
  • Rule 30, démo OCS par Andromeda.

- Ermentrud pourrait enfin sortir

Le développeur allemand Timo Kloss a fait une annonce à propos de son jeu d'aventure Ermentrud :
"Le jeu d'aventure pointer et cliquer Ermentrud dispose d'une première bande-annonce. Elle n'est pas encore définitive, les critiques sont donc les bienvenues. Ermentrud a été développé entre 2001 et 2004 pour les Amiga équipés d'une carte graphique, puis abandonné. Il se déroule dans un monde médiéval et présente une intrigue absurde avec un humour absurde. Et le héros avait un cheval de marche en carton. Cette année, il sortira finalement, mais pas dans la mesure prévue à l'époque. Il contiendra tous les graphismes, sons et musiques d'origine, mais l'intrigue sera retravaillée et "lissée". Pour l'instant, seule une version allemande est prévue. Il n'est pas encore certain que d'autres langues soient gérées gérées. Le jeu sera disponible gratuitement."

- Une carte mère d'A2000 au format EATX

Jason Neus travaille depuis mars 2021 sur la conception d'une réplique de la carte mère d'Amiga 2000 révision 6.2 au format EATX (photo). Ce format permet d'insérer la carte dans un boîtier PC standard. Un autre objectif de cette carte est de remplacer les composants qui ne sont plus disponibles avec des alternatives plus récentes. Le circuit imprimé est sur quatre couches. En août 2021, Jason Neus a indiqué que son prototype fonctionnait, il a pu l'insérer dans un boîtier Enthoo EATX, installer AmigaOS 3.1.4 et lancer le jeu Lemmings. La carte produite sera la révision 1.2.1. La conception est ouverte et les fichiers de conception disponible sur le site officiel.

Les changements par rapport à la carte d'origine de Commodore :
  • Vidéo : le connecteur vidéo DB23 a été supprimé au profit d'un connecteur HD15. Les signaux analogiques rouge, vert, bleu, HSYNC ou COMPSYNC (sélectionnable par cavalier) et VSYNC sont fournis en utilisant la configuration standard des broches VGA. Les autres signaux du port vidéo externe ne sont pas fournis. Tout câble VGA peut être utilisé pour fournir le signal vidéo à un moniteur VGA ou à un boîtier de conversion gérant la norme 15 kHz. En outre, le port vidéo interne est complet avec tous les signaux. Le connecteur vidéo composite externe a été supprimé.
  • Mémoire : les DRAM 256Kx4 d'origine ont été remplacées par une seule SRAM. L'A2000 EATX est configuré pour reconnaître une mémoire vive de 1 Mo et nécessite le Fatter Agnus (MOS 8372A). Les autres révisions d'Agnus ne sont pas gérées pour le moment.
  • Sortie audio : les prises RCA gauche/droite de l'Amiga ont été remplacées par une prise audio stéréo de 3,5 mm.
  • Gestion des disques durs : en interne, tout lecteur de disquette double densité compatible Amiga ou émulateur de disquette Gotek correctement configuré est géré. Jusqu'à deux lecteurs de disquette internes peuvent être connectés au connecteur interne. Le port pour lecteur de disquette externe a été supprimé.
  • Ports ISA : le nombre de ports ISA 16 bits a été réduit à trois. Ceci afin de fournir de l'espace supplémentaire sur la carte. La gestion des cartes ISA via une carte passerelle est inchangée par rapport à l'Amiga 2000.
  • Port série : le port série interne (infernal) a été supprimé. Le port série externe est présent avec tous les signaux.
  • Disposition du circuit imprimé : pour des raisons évidentes, il a été nécessaire de déplacer les composants les uns par rapport aux autres. Les ports Zorro occupent les positions 1 à 5, chevauchant les ports ISA dans les trois premières positions. Le port vidéo occupe la sixième position sur la carte. Le port processeur occupe la position 7. Il est possible d'avoir toutes les positions de port occupées simultanément.
  • Alimentation ATX : les alimentations ATX 24 broches sont gérées avec du -5 V fournis sur la carte via un régulateur de tension. L'alimentation originale de l'Amiga 2000 n'est pas gérée.
  • Interrupteur de réinitialisation : l'ordinateur peut être réinitialisé via Ctrl-Amiga-Amiga sur un clavier Amiga ou via l'interrupteur de réinitialisation que l'on trouve sur les boîtiers d'ordinateurs EATX.
  • Horloge temps réel : l'horloge en temps réel (RTC) a été remplacée par une RTC-62423. Cette horloge dispose d'un cristal intégré et n'a pas besoin d'être ajusté. Dans l'Amiga, l'horloge est écrite et lue par quatre lignes d'adresse et quatre lignes de données. Malheureusement, il n'y a pas de remplacement direct "moderne" pour ce type d'horloge temps réel connecté au bus. Vous devez donc vous procurer ce circuit par vous-même.
  • TICK : le signal de synchronisation TICK sur l'Amiga 2000 original était fourni par l'alimentation et est un signal 50 ou 60 Hz déterminé par l'alimentation secteur utilisée. Pour l'Amiga 2000 EATX, le TICK est piloté par "_VSYNC" d'Agnus. C'est une option de configuration valide sur l'Amiga 2000 original via le cavalier J300. C'est d'ailleurs ainsi que l'Amiga 500 est configuré.
Qu'est-ce qui n'a pas été changé :
  • La plupart des ports externes : les ports clavier, manette, souris, parallèle et série sont tous présents et fonctionnent comme sur l'Amiga 2000. Les ports parallèle, série, souris et manette sont des connecteurs DB9 et DB25. Le port clavier de l'Amiga reste un connecteur DIN5.
  • Ports Zorro II : il n'y a pas de changement pour les ports Zorro II.
  • ROM Kickstart : pour l'instant, la ROM Kickstart reste la 27C400 originale. Elle n'est plus fabriquée, mais est facile à trouver. De plus, cela permet l'utilisation d'un masque ROM original Commodore Kickstart. La révision 1.2 de l'Amiga 2000 ATX a ajouté la gestion des EPROM de 1 Mo (27C800) et de 2 Mo (27C160) pour les ROM Kickstart personnalisées.
  • Tout le reste : si un élément n'est pas spécifiquement mentionné, vous devez vous attendre à ce qu'il soit inchangé dans sa fonction ou ses composants par rapport à l'Amiga 2000 original.

- Follix affole votre Amiga

Simone Bevilacqua a annoncé mi-juillet 2021 la disponibilité de Follix, son nouveau jeu de réflexion pour Amiga AGA. Follix est un jeu fortement inspiré d'Atomix, conçu par Thalion en 1990 et dans lequel le joueur devait construire des molécules chimiques en reliant correctement les atomes qui les composent. En utilisant des mécanismes similaires, dans chacun de ses 30 niveaux, Follix met le joueur au défi de construire un morceau de message en faisant glisser aux bons endroits les tuiles qui contiennent les caractères de texte correspondants.

Follix a été écrit en AMOS Professional 2.00, sans extensions tierces. Cependant, grâce au moteur ALS du même auteur, c'est un véritable jeu AGA. Il est doté de 8 plans de bits, de couleurs 24 bits, de couches multiples, de translucidité, d'effets de fondu enchaîné, d'effets de cycle alpha et d'un son cristallin (échantillons de voix 14 bits). Le jeu est gratuit (c'est vous qui choisissez le montant) et téléchargeable sur retream.itch.io/follix.


- Space Invaders en Python

Space Invaders est un jeu de tir programmé par Tomohiro Nishikado et distribué par Taito en 1978. De nombreuses conversions pour Amiga ont ensuite vu le jour. En 2014, le développeur Lee Robinson, voulant tester ses compétences en programmation Python, écrivit un clone Open Source dans ce langage. Janne Peräaho, un programmeur AmigaOS 4, a repris ce code source, l'a porté de Python 3 à Python 2.5.6 et a créé une conversion pour AmigaOS 4. Cette version présente quelques changements comme un mode plein écran, des vagues d'attaque illimitées, un tableau des meilleurs scores, une musique de titre et un fond de lune [OS4Depot.net].


- DevPack 1.11

En octobre 2020, Dimitris Panokostas et Philipp Lonke avaient publié DevPack, une archive gratuite tout-en-un destinée aux utilisateurs d'AmigaOS souhaitant développer des logiciels. Ce paquet a été mis à jour en juillet puis en août de cette année :
  • Disponible en archive LZX et aussi sous forme d'un fichier disque dur virtuel (3,9 Go) pour WinUAE et Amiberry.
  • Ajout d'AmiLua 0.2.
  • Ajout d'AmiPython 2.3.3 puis retrait de celui-ci dans la version suivante (ils n'avaient pas la permission de l'inclure).
  • Ajout d'AMOS Pro Compiler.
  • Ajout d'ASM-One 1.48 et 1.49-RC2.
  • Ajout de démos pour Blitz Basic Demos (par Erik Hogan).
  • Mise à jour de FreePascal en version 3.2.2.
  • Mise à jour de RedPill en version 0.8.13.
  • Mise à jour de vasm en version 1.8l.
  • Mise à jour de vlink 0.16h.
  • Ajout de liens vers le NDK d'AmigaOS 3.2.

- Noyau Linux 5.14 pour AmigaOne X1000/X5000

La version finale du noyau Linux 5.14 a été publiée par Linus Torvalds le 30 août 2021. Cette version propose notamment l'ordonnancement des coeurs et de nouvelles fonctionnalités en matière de sécurité. Christian Zigotzky a compilé ce noyau pour AmigaOne X1000 et X5000. L'image peut être téléchargée dans le fil de discussion correspondant du forum Hyperion.


- A-Copy, le X-Copy pour Windows

A-Copy est un programme créé par Arne Urbaniak qui ressemble beaucoup à X-Copy pour lire et écrire des images de disques ADF sous Windows. Il nécessite le lecteur matériel d'ADF, qui utilise une carte de développement USB Teensy comme adaptateur entre le PC et le lecteur de disquette [escomputing.de/escomputing/download.html].


- Version 6.8 du pilote HD Audio

Harald Kanning a mis à jour son pilote audio AHI pour AmigaOS 4.1 gérant les cartes son PCIe compatibles avec les spécifications Intel HDAudio (Azalia). Les changements de la version 6.8 de juillet 2021 concernent les points suivants :
  • Ajout d'options de sortie (ALL, Line, Front HP, S/PDIF).
  • Gestion de la sortie S/PDIF (RCA et optique).
  • Gestion de la désactivation des sorties (rend muet Line, Front HP et S/PDIF).
  • Gestion de l'entrée ligne et du préamplificateur de microphone (du point de vue du Codec, Line-In et MIC sont équivalents. Par conséquent, les préamplificateurs peuvent également être activés pour l'entrée Line).
  • Amélioration de la vitesse.
  • La carte Terratec Aureon 7.1 PCIe (24 bits/192 kHz 7.1) fonctionne.

- Bean Versus The Animator enfin publié

Le collectif 17BitRetro a publié le jeu de tir Bean Versus The Animator. L'archive, qui inclut cinq fichiers ADF est téléchargeable sur 17bitretro.itch.io/bean-versus-the-animator pour un prix de 5 euros ou plus. Ce jeu devait à l'origine être commercialisé 1994. Bean Versus The Animator propose six niveaux avec chacun un chef à combattre à la fin, douze armes, un mode deux joueurs en simultané, 32 couleurs à l'écran, une séquence d'introduction et de fin animée ou encore une gestion des pistolets laser (Sega Light Phaser 3050). Le jeu fonctionne sur tout Amiga avec Kickstart 2.04 ou supérieur et 1 Mo de mémoire.


- Une alimantation Commodore universelle

Le site RavenWolf est consacré à la recherche et à la restauration de toutes sortes de technologies rétro. Mike Brixius a initié un nouveau projet qui est de construire une alimentation universelle qui fonctionnera avec n'importe quel ordinateur Commodore, y compris l'Amiga. Elle est destinée à être construite par n'importe quel amateur et utilisera donc principalement des composants courants. Cinq tensions différentes devraient être fournies pour couvrir tous les modèles :
  • 5 volts CC à 5 ampères pour une configuration extrême de l'A500 avec un disque dur externe.
  • 9 volts CC à 1 ampère pour les Commodore 16 et 116 (s'ils doivent être gérés).
  • 12 volts CC à 1,5 ampère pour l'A500 avec un disque dur externe.
  • -12 volts CC à 0,1 ampère pour les Amiga.
  • 9 volts AC à 3 ampères pour les premiers VIC-20 ou 1 ampère si les premiers VIC doivent être omis.
Pour simplifier le projet, la gestion des premiers VIC-II, C16 et C116 peut être abandonné. Il prévoit en outre d'intégrer un compteur compact de tension et de courant continu.


- Outils pour MIDI (et pas avant)

Christian Vogelsang a concocté amiditools, une archive regroupant quelques outils AmigaOS 3.x pour les personnes intéressées pour contrôler un matériel MIDI avec un Amiga. L'archive contient les programmes suivants :
  • udp : un pilote MIDI réseau avec un protocole personnalisé.
  • echo : un pilote simple (de test) qui renvoie toutes les données MIDI.
  • midi-info : affiche les pilotes CAMD et plus encore.
  • midi-send : envoie des données MIDI en ligne de commande.
  • midi-recv : reçoit des données MIDI en ligne de commande.
  • midi-echo : écho du trafic MIDI entrant.
  • midi-perf : mesure des performances MIDI.
  • BarsnPipes Tools : outils pour Bars'n'Pipes afin d'accéder aux nouveaux pilotes MIDI CAMD.
  • midi-udp-bridge : point de terminaison pour le pilote MIDI udp.
  • midi-udp-echo : point final de test pour le pilote MIDI udp.

- Un nouveau convertisseur d'icônes

Iljitsch van Beijnum a développé un nouveau convertisseur d'icônes, en ligne de commande, pour AmigaOS 1.x/3.x. Nommé Iconverter, il permet de convertir les icônes AmigaOS 1.x et MagicWB dans le format NewIcon ou ColorIcon, en utilisant la palette de couleurs pour laquelle ces icônes ont été créées. Théoriquement, cela devrait également fonctionner pour les icônes créées sous AmigaOS 2.0 à 3.1, mais elles sont généralement affichées correctement sans conversion. Iconverter est disponible sur le site de l'auteur (version AmigaOS 68k) et aussi sur Aminet (versions AROS x86, MorphOS, AmigaOS 4).


- Nouvelle boutique en ligne pour ACube Systems

ACube Systems a annoncé le 29 juillet 2021 l'ouverture de sa nouvelle boutique en ligne. On y trouve la gamme actuelle de matériels ACube (cartes mères et accessoires). Les utilisateurs enregistrés de l'ancienne boutique ont été automatiquement importés, mais ACube Systems recommande vivement à tous les utilisateurs de vérifier leurs comptes, en particulier l'adresse de livraison, et de corriger toute erreur qu'ils pourraient constater.

A noter que le nouveau lot de cartes Sam460cr, annoncé à la fin du mois de mars 2021, n'est toujours pas disponible.


- Localisation sur MorphOS

Carsten Siegner a conçu Healthcare, une application pour MorphOS (version 3.15 et +) qui lit les données des appareils Garmin, comme des montres intelligentes, des appareils GPS portables ou compteurs pour vélo. Ces données sont affichées dans un diagramme. La première version publique 1.0 peut lire le cardiogramme (données du coeur), le sport, le profil de l'utilisateur et les informations du périphérique logique à partir du matériel utilisé [Aminet].


- Plein de nouveautés pour Amiga Source Éditeur

Alain Fontanin poursuit le (re)développement de son éditeur de texte Amiga Source Éditeur pour AmigaOS 68k, qu'il a débuté, il faut le rappeler, en... 1989. Les versions 1.50, 1.51 et 1.52 parues durant ces deux derniers mois utilisent enfin la bibliothèque locale.library pour gérer notamment les catalogues (anglais dans le code, français et allemand en catalogue). En outre, ces versions utilisent la gadtools.library pour les menus et les gadgets et dispose d'un mécanisme de réentrance afin d'éviter d'avoir plusieurs instances du programme en mémoire. Au niveau des fonctions, on trouve la possibilité de gérer différents caractères de fin de ligne (EOL), de créer/gérer les sauvegardes de document, d'utiliser des tabulations de différentes tailles, d'utiliser le presse-papier Amiga, de comparer des documents et d'utiliser la fonction "Supprimer le mot avant/après le curseur". Enfin, la vitesse de lecture des documents a été accélérée [Aminet].


- From Vultures to Vampires publié

La version numérique du premier tome du livre From Vultures to Vampires, écrit par David Pleasance (ex-Commodore UK) et Trevor Dickinson (A-EON Technology) a été envoyé à toutes les personnes qui avaient soutenu le projet sur Kickstarter. L'impression de la version papier devrait être terminée le 20 août 2021 et elle devrait être expédiée dans les semaines suivantes. Une version Kindle est également prévue à partir du 6 septembre 2021. Prix : 15 £ (version numérique) et 35 £ (version papier). Pour rappel, le prix était de 30 £ pour ceux qui ont participé au financement, et ils auront un rabais de 50% sur le second volume, prévu à une date non définie [www.kickstarter.com].


- SonicVamped 1 et 2

Le 1er août 2021, Artur Jarosik a annoncé qu'il avait finalisé le portage de Sonic 2013 sur les Vampire V4 Standalone et les cartes accélératrices Vampire V2. Son portage se nomme SonicVamped et, grâce à diverses optimisations du jeu de composants SAGA, le jeu fonctionne en 60 images par seconde sur les Vampire V4 Standalone (et est un peu plus lent sur les Vampire V2). Le coeur Release 7 au moins de la Vampire V4 Standalone est requis afin d'obtenir la pleine vitesse (utilisation de l'instruction AMMX STOREM3).

Pour rappel, Sonic 2013 est une version améliorée du jeu de plates-formes Sonic publié par Sega en 1991. On doit cette version Open Source et écrite en C++/SDL à Christian Whitehead. Les améliorations de Sonic 2013 se concentrent sur la gestion des écrans larges, les classements en ligne, des filtres pour modifier l'affichage, ainsi que des bonus supplémentaires (par exemple l'option "Spin Dash"). Le joueur peut également utiliser les super personnages, ainsi qu'interagir avec des objets jamais vus ou mis au rebut dans le jeu originel [artishq.wordpress.com].


- Tsunami 1230

En plus de leur projet A1100 pour Amiga 1000, Eduardo Luis Arana et Miguel Fides proposent une nouvelle carte accélératrice pour Amiga 1200, la Tsunami 1230. Elle serait la carte accélératrice la plus compatible avec l'A1200 depuis la série Blizzard. Elle peut être branchée sans aucune modification du boîtier de l'A1200 et dispose des spécifications suivantes :
  • Processeur 68EC030 QFP à 42 MHz.
  • 64 Mo de mémoire Fast.
  • FPU 68882 prêt à l'emploi et horloge sélectionnable pour surcadencer le FPU.
  • Port d'extension externe pour les mises à jour futures.
  • Port horloge (uniquement RTC).
  • Compatible avec toute révision de carte mère A1200.
  • Compatible avec l'A1100.
Une vidéo sur YouTube compare la Tsunami 1230 avec la Blizzard 1230 au niveau des performances et des jeux. Il s'agit d'un projet non commercial et vous pouvez exprimer votre intérêt pour un premier lot [tsunami.arananet.net/].


- Un niveau de plus pour Inviyya

Le jeu de tir Inviyya, créé par Michael Borrmann, dispose depuis début août 2021 d'un niveau supplémentaire pour sa version numérique. Pour les utilisateurs qui ont déjà acheté le jeu, la mise à jour est disponible après s'être connecté [tigerskunk.itch.io].


- Archives pas rares

Marcin Labenski a porté l'outil de compression UnRar 6.0.7 sur tous les systèmes Amiga. Sa version offre les fonctionnalités suivantes :
  • Gestion de toutes les commandes et commutateurs de base d'UnRar, comme le listage, le désarchivage (tous les éléments ou ceux sélectionnés), l'impression et le test des fichiers d'archive.
  • Gestion des caractères nationaux dans le nom de l'archive, les noms des fichiers et des répertoires dans l'archive, les mots de passe, les commentaires et les fichiers de liste.
  • Gestion de la restauration des informations sur la date de modification des fichiers, le propriétaire et le groupe.
  • Gestion de la décompression des liens symboliques et des liens matériels stockés dans les archives.
  • Gestion de la décompression des archives multi-volumes et SFX.
  • Peut lire les commutateurs du fichier de configuration s:rar.conf ou de la variable d'environnement RAR.
  • Gestion des gros fichiers (plus de 4 Go) sur MorphOS et AmigaOS 4.
  • Gestion de la localisation AmigaOS via la locale.library.
La version AROS nécessite i386 et ABI-v0. La version AmigaOS 68k nécessite le Kickstart 2.04 ou supérieur, ixemul V48 et 4 Mo de mémoire [Aminet].


- THEA500 Mini, un Amiga 500 miniature

En octobre 2017, on parlait d'un possible rapprochement entre Retro Games Ltd (société britannique gérée par Paul Andrews) et Cloanto (propriétaire de plusieurs marques et droits Amiga) afin de sortir une nouvelle machine, l'Amiga Mini. On en avait appris plus en octobre 2020 et une nouvelle machine de Retro Games Ltd devait sortir en 2021. En août 2021, de nouveaux détails sont apparus : une réplique miniature de l'Amiga 500, baptisée THEA500 Mini, et distribuée par Koch Media, sera disponible au prix de 129,99 euros.

Il ne s'agit pas d'une machine à base de 68000 mais d'une nouvelle carte mère à base de processeur encore non divulgué (x86 ou ARM ?) et qui fonctionnera sous émulation. Jusqu'à présent, il n'y a aucune information sur le matériel ou le logiciel sur lequel cette réplique est basée. Les jeux de composants OCS, ECS et AGA seront émulés et 25 jeux seront inclus comme Alien Breed 3D, Another World, All Terrain Racing, Battle Chess, Cadaver, Kick Off 2, Pinball Dreams, Simon The Sorcerer, Speedball 2, The Chaos Engine, Worms The Director's Cut et Zool. Les autres titres seront annoncés ultérieurement. Il sera aussi possible de charger ses propres jeux à l'aide d'une clé USB et de WHDLoad. Les parties pourront être sauvegardées et reprises à tout moment.

Spécifications du THEA500 Mini :
  • Émulation des machines A500, A600 et A1200 (ECS/OCS/AGA).
  • Résolution HD 720p à 50 Hz (Europe) ou 60 Hz (États-Unis).
  • Diverses options de mise à l'échelle et filtres CRT.
  • Gestion d'un clavier virtuel et d'un clavier USB.
  • Firmware évolutif.
Le lot THEA500 Mini comprendra les éléments suivants :
  • L'ordinateur THEA500 Mini.
  • 25 jeux.
  • Une souris USB à deux boutons en version originale.
  • Manette de jeu USB à huit boutons.
  • Câble HDMI.
  • Câble d'alimentation USB-C.
  • Guide de démarrage rapide.

- DVD #5 des archives d'Amiga Future

Le cinquième DVD d'Amiga Future Archive est sorti. C'est un DVD9 (double couche) pressé avec plus de 6 Go de données. Sur ce DVD, vous pouvez trouver les numéros du magazine Amiga Future 11 à 142 (allemand) et 67 à 142 (anglais). Les numéros 11 à 26 ont été numérisés, mais malheureusement la qualité n'est pas parfaite. Tous les autres numéros sont des PDF de très haute qualité. Le numéro 11 fut le premier numéro allemand publié d'Amiga Future. Le numéro 67 fut le premier numéro anglais d'Amiga Future. Il n'y a pas de possibilité de mise à jour de la version précédente de ce DVD [afarchive.apc-tcp.de/].


- Un greffon pour la programmation MC68000 pour Jetbrain

Chris Hodges, l'auteur notamment de la pile USB Poseidon, a publié sur GitHub un greffon pour les environnements de développement intégrés de Jetbrain (CLion et IntelliJ pour Windows, macOS et Linux) qui met à jour la gestion de l'assembleur m68k. Il propose aux environnements de développement intégrés la coloration syntaxique et remanie le jeu d'instructions de Motorola [plugins.jetbrains.com].


- IBrowse 2.5.5

Le navigateur Internet IBrowse est disponible depuis mi-août 2021 en version 2.5.5. Cette mise à jour de maintenance est pour AmigaOS 3 et 4 (les utilisateurs d'AmigaOS 4 peuvent utiliser AmiUpdate pour télécharger le logiciel). Cette version corrige un bogue important introduit dans la version 2.5.4, ainsi que des améliorations de performance, l'ajout du blocage des cookies tiers, la mise à jour des catalogues danois, italien, norvégien, polonais, espagnol et suédois, l'ajout de la détection d'AmigaOS 3.2 ou encore l'amélioration de la vitesse d'analyse des grandes sections JavaScript en ligne. Il s'agit de la cinquième mise à jour gratuite pour les utilisateurs enregistrés d'IBrowse 2.5. Les utilisateurs d'IBrowse 2.1 à 2.4 et 1.x peuvent effectuer une mise à jour vers IBrowse 2.5.5 via la boutique en ligne à des tarifs réduits [www.ibrowse-dev.net].


- P96 3.1.1

Individual Computers avait annoncé le 30 juin 2021 la disponibilité de la version 3.1.0 du pilote de cartes graphiques P96. Celle-ci avait quelques problèmes et une version 3.1.1 a ensuite été publiée, elle corrige plusieurs points :
  • Le pointeur de la souris pouvait être "perdu" dans certains cas.
  • L'organisation de la mémoire de la carte RTG a été améliorée pour un taux d'utilisation plus élevé du Blitter, augmentant ainsi la vitesse globale si la mémoire disponible est suffisante.
  • P96Mode affiche désormais les modes et résolutions désactivés, ce qui les rend plus faciles à repérer.
  • Si de nouveaux paramètres sont créés, P96Mode remplit désormais les modes disponibles avec les valeurs par défaut VESA. Il n'est plus nécessaire de les créer tous manuellement. Dès que les modes sont attachés à une carte, P96 en vérifie la validité.
  • Les besoins en mémoire des cartes planaires sont maintenant vérifiés par rapport à la taille de la mémoire planaire, qui peut être différente de la taille chunky.
  • Pour la carte graphique S3 Virge dans les modes 8 bits avec processeur de flux (stream processor), la colonne de pixels la plus à gauche était manquante.

- Denise se refait une jeunesse

Martin Åberg a créé un dépôt GitHub appelée "Deniser" qui vise à construire et programmer un remplaçant de la puce Denise, puce responsable de la plupart des tâches graphiques des Amiga OCS/ECS. Il confirme que cette nouvelle version fonctionne avec les Amiga A500 dotés d'Agnus ECS (PAL), le Workbench, Deluxe Paint, des démos, le mode Extra Half Brite et les fonctions de l'OCS. Cette puce devrait fonctionner sur A1000, A2000 et A3000, avec Agnus OCS, pour les détections des collisions, pour le mode HAM et les genlocks. Elle présente quelques limitations comme certains sprites qui apparaissent au-dessus et au-dessous de la fenêtre d'affichage, et l'absence de gestion du NTSC.

La puce est à fabriquer soi-même. Le schéma et la disposition du circuit intégré sont conçus à l'aide d'Horizon EDA. Les fichiers du projet sont situés dans le répertoire "pcb" à partir duquel les fichiers Gerber et les nomenclatures peuvent être générés.


- Une extension audio pour la ZZ9000

La ZZ9000 de Lukas Hartmann est une carte graphique intégrant diverses autres fonctionnalités comme des ports Ethernet, USB et cartes SD. Cet ingénieur allemand annonce l'ouverture des précommandes pour un module d'extension audio pour cette carte, appelé ZZ9000AX. La livraison est prévue en décembre 2021. Les caractéristiques de la ZZ9000AX sont les suivantes :
  • Codec audio analogique ADAU1701 haute fidélité avec processeur SigmaDSP 28/56 bits.
  • Sortie audio stéréo 16 bits (par canal) à 48 000 Hz (qualité DAT).
  • Mélange et amélioration de l'audio Amiga Paula et/ou CD Audio analogique.
  • Échantillonnage stéréo 16 bits.
  • Quatre connecteurs RCA pour les entrées et sorties ligne.
  • Pilote AHI.
  • Ajout d'effets dynamiques comme l'égaliseur graphique ou la réverbération. Créez vos propres programmes DSP avec le logiciel gratuit SigmaStudio (sur Windows).
  • Filtres de sortie à op-amp actifs.
  • Conception à quatre couches avec plans de masse solides pour une qualité de signal optimale.
  • Pilotes et firmware Open Source, schémas au format PDF.
  • Des fonctions et des capacités supplémentaires seront disponibles via les mises à jour du firmware de la ZZ9000 (comme la décompression MP3).

- Réadaptations de jeux en Java et TypeScript

Byron 3D Games Studio a publié une réadaptation en Java du jeu d'action Lionheart pour son LionEngine. Le code source est disponible sur GitHub pour le LionEngine ainsi que pour le portage du jeu [www.b3dgs.com].

En outre, Nicolas Ramz a réécrit en TypeScript REminiscence, un interpréteur pour le jeu Flashback. Nommé Flashback-Web, cela permet d'exécuter Flashback dans un navigateur Web. Malheureusement, la version Amiga n'est pas encore gérée [warpdesign.github.io/flashback-web].


- AmiSSL 4.10

Oliver Roberts et le reste de l'AmiSSL Open Source Team ont publié le 25 août 2021 la version 4.10 d'AmiSSL, une bibliothèque de chiffrement pour AmigaOS 3 et 4. Les changements concernent, entre autres, la mise à jour de l'arrière-plan logiciel OpenSSL pour une compatibilité totale avec la dernière version OpenSSL 1.1.1l, qui apporte des corrections au niveau de la sécurité. La mise à jour des certificats racine avec le dernier paquet basé sur Mozilla a aussi été réalisée [Aminet].


- PlayStation sur MiSTer

Robert Peip avait annoncé sur Twitter une émulation de la console PlayStation (première du nom) pour le MISTer, une réimplémentation Amiga à base de FPGA. Dans une vidéo sur YouTube, il montre de premiers exemples et écrit que l'émulateur fait actuellement tourner les jeux à 40% de la vitesse d'origine, et la lecture des vidéos à deux fois la vitesse. Toutes les informations concernant le projet MISTer sont regroupées dans un wiki.


- Un Amiga dans "Fear Street, partie 1 : 1994"

Jesus Lopez, un utilisateur du site espagnol Commodore4ever, a découvert un Amiga 2000 et son moniteur 1084S dans plusieurs séquences du film Fear Street, partie 1 : 1994, sortie en 2021. Comme il le précise, le protagoniste du film utiliserait cet Amiga pour se connecter et discuter avec d'autres utilisateurs en ligne. Bizarrement, Windows 3.11 semble fonctionner en arrière-plan. Il se demande s'il s'agit d'une erreur ou si une sorte de carte d'émulation PC a été installée [captures d'écran 1, 2 et 3].


- Super Cars AGA

Le développeur français Jean-François Fabre travaille depuis plusieurs mois sur une version AGA du jeu de course Super Cars 2. Ce titre fut créé par Magnetic Fields et publié par Gremlin en 1991 sur Amiga OCS. Une version légèrement revue et dotée de 256 couleurs, nommée Supercars International, fut ensuite publiée par The Hit Squad pour PC DOS. C'est cette version qui a servi de base à Jean-François Fabre pour la version Amiga AGA.

Le 14 juillet 2021, une première version publique (0.85) a été diffusée sur le site de l'auteur. Les écrans d'introduction et de communication sont en 256 couleurs, les voitures adverses sont colorées et les circuits ont été retouchés en palette de couleurs AGA. Il y a aussi un mode de triche (via WHDLoad). L'auteur prévoit notamment de créer une vraie version 60 Hz du jeu (une version qui fonctionne à 60 Hz mais avec la même jouabilité et la même vitesse de musique qu'à 50 Hz) et de créer des circuits supplémentaires. Dans la version actuelle, on peut changer de musique en appuyant sur la touche "M".


- Une souris A1200

AmigaKit a commissionné la fabrication d'une nouvelle souris nommée A1200 Black USB Mouse ("A1200" est une marque déposée par AmigaKit). Cette souris optique laser dispose d'une molette. Elle fonctionne sur tous les ordinateurs modernes et même les Amiga Classic via un adaptateur USB. Prix : envrion 13 euros [amigakit.amiga.store/a1200-black-mouse-p-91271.html].


- Des cartes mères Amiga révisées en vente

Analogic Computers UK propose à la vente depuis quelques semaines des cartes mères d'Amiga 1200 (NTSC) et Amiga 4000 remises à neuf. Attention, les prix sont salés : 279,95 £ pour l'A1200 et 850 £ pour l'A4000.


- Chercheur d'or

Le collectif Amiten présente un nouveau jeu nommé Inca Man. De type plates-formes, vous devez récolter le maximum de diamants tout en évitant les ennemis, afin de passer les 30 niveaux. Jouable à deux en modes coopératif ou chacun pour soit. Inca Man fonctionne sur tout Amiga OCS avec 512 ko de mémoire Chip + 512 ko de mémoire Fast. Prix : 12 euros [amiten.itch.io/inca-man].


- ZitaFTP aussi pour Windows

Hans de Ruiter a publié la version 1.25 de son serveur FTP commercial ZitaFTP. Celui-ci est maintenant aussi disponible pour Windows. La version Windows dispose d'une fonctionnalité que la version Amiga n'a pas : l'interface utilisateur fonctionne dans sa propre fenêtre, il n'y a pas besoin de navigateur externe. Ceci n'est pas possible sur AmigaOS car il n'y a pas de gadget "webview" (du moins, pas un gadget moderne).

La version 1.25 pour AmigaOS inclut toutes les corrections et améliorations apportées au cours des derniers mois (à l'exception du webview). Le plus grand changement est un nouveau bouton "Submit Feedback" (Soumettre Rapport) dans le coin inférieur droit de l'interface utilisateur. Il est également présent dans le menu SysTray/docky. Il suffit de faire un clic droit sur l'icône du serveur ZitaFTP dans le SysTray (ou le dock, sur AmigaOS), et de sélectionner "Submit Feedback". A utiliser si vous trouvez un bogue, ou si vous avez une suggestion sur la façon d'améliorer ZitaFTP. La nouvelle version peut être testée gratuitement pendant 30 jours. L'auteur a également publié une vidéo sur YouTube dans laquelle il explique les changements de cette version [keasigmadelta.com/].


- La boutique d'Andreas Winkler

Andreas Winkler a établi une petite boutique en ligne où il propose ses différents produits pour Amiga. Auparavant, Andreas Winkler vendait sur eBay mais, dit-il, les conditions de ventes sur ce site sont de plus en plus compliquées. Les articles en vente comprennent des adaptateurs pour le port d'extension de l'Amiga 500, des relocateurs de processeurs et divers adaptateurs de lecteurs de disquette [www.taiwanrider.com].


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 05/06 2021]


Soutenez le travail de l'auteur