Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 23 juillet 2017 - 12:45  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de mars/avril 1999
(Rubrique écrite par divers auteurs - avril 1999)


- Le point sur Amiga Inc.

C'est de San Diego (États-Unis) que les représentants d'Amiga Inc. et ceux d'Amiga International nous ont présenté les détails de leur nouvelle stratégie et leurs plans marketing : c'est-à-dire lancer une nouvelle gamme de machines basées sur l'Amiga pour le prochain millénaire. Pour rappel, la société est maintenant basée à San Diego et son président est Jim Collas. Le centre administratif d'Amiga Inc. va être rapidement complété par un centre de développement logiciel sous la direction du Dr Allan Havemose, le vice-président de la recherche pour Amiga. L'équipe de la Silicon Valley sera rapidement étendue durant les prochains mois afin de développer l'Amiga Multimedia révolutionnaire autour du noyau temps réel Neutrino de QNX Software Systems Ltd.

"L'Amiga est une stupéfiante opportunité que nous devons saisir de suite sinon il sera mort pour toujours" a dit Jim Collas. "La plate-forme Amiga est idéale pour les connexions à Internet et pour les applications de commerce électronique. Le nom Amiga est associé, partout dans le monde, à une facilité d'utilisation, à un prix bas, et à la puissance. Nous garderons cette philosophie dans la future génération d'Amiga, et nous y implémenterons des applications Internet ainsi que des applications graphiques performantes."

Jim Collas veut faire d'Amiga Inc. une société indépendante de Gateway, la maison mère de l'Amiga. Il veut intégrer Amiga Inc. et Amiga International sous une nouvelle structure, simplement nommée "Amiga". Les sites Web des deux sociétés ont fusionné le 17 mars, reprenant le contenu de www.amiga.de en deux langues, allemand et anglais (d'autres langues sont à l'étude). Six vice-présidents ont été nommés, on en connaît cinq pour le moment : Petro Tyschtschenko (responsable de la ligne Amiga Classic, de ses licences, de ses produits dérivés, de ses ventes et de sa distribution), Allan Havemose (développement logiciel), Jeff Schindler (stratégie et gestion des produits), Jim Von Holle (marketing) et Richard LeFaivre (directeur technique et vice-président de la technologie, un ancien ingénieur de chez Apple et Borland). Un autre vice-président a été (va être) recruté pour s'occuper des finances/administration. Enfin, Richard Lipes, un ancien de chez Silicon Graphics a été recruté en tant que directeur de l'ingénierie logicielle pour le graphisme et l'audio/vidéo.

Amiga Inc. a programmé de lancer, avant la fin de l'année, cinq choses :
  • AmigaOS 3.5, développé par Haage & Partner (juillet/août 1999).
  • L'AmigaSoft Operating Environment (OE) : le système d'exploitation Amiga de prochaine génération (version bêta au troisième trimestre 1999, et version finale au quatrième trimestre 1999).
  • Un kit de développement pour AmigaSoft (troisième trimestre 1999, inclus à la version bêta de l'AmigaSoft OE).
  • L'architecture matérielle de prochaine génération : la fondation de tous les futurs produits d'Amiga.
  • Un ordinateur de prochaine génération (à la fin du quatrième trimestre 1999).
Parmi les ordinateurs en prévision, une machine dédiée à Internet type Netbox et un ordinateur à bas prix dans la lignée des A500 et A1200 ont été avancés en mars. Amiga Inc. présentera certains de ses partenaires après l'été.

On a aussi appris, dans une lettre ouverte de Jim Collas, début avril, que l'immobilisme des deux années passées était dû à Gateway et Amiga Inc. :
  • "Des erreurs ont été commises pour définir le chemin que devait prendre l'Amiga".
  • "Gateway fut préoccupé, durant cette période, par des restructurations internes afin de renforcer son avenir".
  • "...nos erreurs du passé ont heurté la communauté et retardé notre progression".
  • "La plus grande erreur fut de ne pas aider l'actuelle architecture Amiga, alors que nous développions celle de nouvelle génération".
  • "Il est certain que la communauté aurait été plus forte si nous avions décidé, il y a deux ans, d'aider l'architecture Amiga actuelle".
  • "L'arrivée d'AmigaOS 3.5 va permettre à l'Amiga actuel de vivre encore quelques années, et nous pensons soutenir les sociétés qui s'occupent de créer du matériel pour ce marché actuel".
Jim Collas va rendre visite à quelques leaders du monde Amiga en Europe en avril et mai. Il veut une meilleure communication entre Amiga Inc. et la communauté. Ce genre de lettre ouverte devrait ainsi se reproduire mensuellement. Un magazine en ligne (du nom d'Amiga Insight) devrait également être publié sur le site d'Amiga, et une webcam devrait tourner dans leurs locaux à San Diego.


- Lettre ouverte d'Amiga International

Après la nomination de Jim Collas au poste de président d'Amiga Inc., c'est Petro Tyschtschenko, d'Amiga International qui a été confirmé à la direction. Ce dernier a par ailleurs adressé, le 2 mars, une lettre à la communauté Amiga. Dans cette lettre, M. Tyschtschenko fait un rapprochement entre la situation actuelle et les débuts de l'Amiga. "Comme par le passé", c'était en 1985 à New York, Amiga Inc. "va de nouveau pouvoir présenter des machines révolutionnaires". Ces machines et leur nouvel environnement sont attendus pour novembre 1999. Déplorant le manque de communication qu'il y ait pu avoir durant ces deux dernières années, il ajoute néanmoins qu'il perçoit déjà de "profonds changements" dans la politique actuelle.


- Amiga 99

Le salon Amiga 99 s'est tenu du 12 au 14 mars 1999 à Saint-Louis, États-Unis. Jim Collas y a notamment fait un discours et quelques informations ont pu être glanées :
  • L'Amiga Operating Environment (Amiga OE) se nomme à présent AmigaSoft 4.0 et sera multiprocesseur. Une version alpha pour développeur est prévue pour septembre, alors que la version finale est attendue pour plus tard dans l'année.
  • La version 5.0 bêta d'AmigaSoft serait disponible pour la fin de cette année, et sa version finale pour le deuxième trimestre 2000.
  • Jim Collas souhaite vendre entre 20 et 30 millions de machines.
  • La nouvelle machine est décrite comme un "full information appliance environment" (un appareil avec environnement complet pour l'information).
  • Jim Collas veut une meilleure relation publique entre Amiga Inc. et la communauté. Ainsi, des bulletins d'informations seront postés sur le site d'Amiga Inc.
  • Amiga Inc. a le plein soutien de Gateway qui lui a délégué un directeur et qui fournit les finances nécessaires à ses projets.
  • De nouvelles embauches, de personnes clés, arriveront bientôt (le site d'Amiga Inc. a maintenant une page "emploi" : www.amiga.com/staff/engjobs-e.html avec plus de 40 offres).

- Premier aperçu d'AmigaOS 3.5

Une petite réunion a eu lieu dans les locaux d'Amiga International, le 5 mars 1999, afin d'y présenter une première version bêta d'AmigaOS 3.5. Étaient présents Haage & Partner, Thomas Raukamp (du magazine "amigaOS") ainsi que Petro Tyschtschenko. Un premier reportage sera d'ailleurs publié dans le numéro d'avril d'amigaOS. Quelques photos ont été prises : photo 1, photo 2, photo 3 et photo 4). En outre, une page officielle d'AmigaOS 3.5 a été ouverte sur le site d'Amiga Inc.. Le programme de bêta-test démarrera en mai et Petro espère voir cette nouvelle version du système en vente pour cet été.

Enfin, le 18 avril, Haage & Partner a révélé quelques informations supplémentaires sur le système : une version spéciale du navigateur AWeb y sera incluse, tout comme la pile TCP/IP Miami (NDLR : le 10 avril, Martin Heine a indiqué que la pile TCP/IP ne serait pas Miami mais Genesis). Le gestionnaire de courrier électronique qui intègrera le système sera réalisé par l'auteur de Voodoo et New York. Les datatypes ont été revus, quelques nouveaux font leur apparition comme JPEG, AIFF et GIF. Ils gèrent le 24 bits. Une documentation en HTML (allemand et anglais) sera incluse.


- Premières captures d'écran d'aMozillaX

Le portage de Mozilla sur Amiga poursuit son cours. Le 8 mars, les premières captures d'écran sont tombées : capture 1 et capture 2. Le 17 avril, Ben Rothwell, du collectif Free Amiga, espérait pouvoir fournir une version bêta "dans deux semaines", soit début mai 1999. La version finale sera gratuite, Open Source, et compatible 68030, 68040, 68060 et PowerPC. Les caractéristiques de ce navigateur sont annoncées comme les suivantes :
  • Moteur HTML "Gecko", compatible HTML 4.0.
  • CSS 1 (gestion complète) et CSS 2 (gestion partielle).
  • DOM 1.
  • XML 1.0.
  • JavaScript 1.5.
  • PNG, JPEG, GIF, XBM, IFF.
  • L'utilisation de Java devrait se faire grâce aux futurs Daytona ou Jikes.
  • Client de courrier électronique en Java.
  • Client IRC en Java.
  • Greffons à base d'ARexx : Shockwave, RealAudio.
  • HTTP1.1, FTP, Gopher.
  • SSL 128 bits.
  • Complétion d'URL.
  • Contrôle à distance.
  • Assignation possible de sites Web via des raccourcis clavier.
  • Serveur Web.
  • Loupe.
  • Client AOL.
  • Contrôle complet de l'interface (glisser et déposer...).
  • Multisélection de liens.

- Et le snapshot ?

Juergen Haage a récemment déclaré que les programmeurs d'AmigaOS 3.5 n'enlèveraient pas la fonction "snapshot" (figer) du Workbench. Son retrait avait un temps été annoncé, mais il s'agissait d'un malentendu. Ils essayent par contre d'en simplifier l'utilisation.


- Les incarnations Amiga

Lors d'une session IRC en avril, Darreck Lisle de chez Amiga a révélé une information intéressante : la société Pentagram va réaliser cinq "incarnations" du prochain Amiga NG. Le but est de trouver un aspect singulier à la future machine.


- La mort d'un grand

Joe Rothman est mort le 3 mars dernier. Celui qu'on appelait plus communément Mr. Hardware s'est éteint à la suite d'un arrêt cardiaque. On se souviendra du visage qui a illustré quelques mois durant les boîtes des Amiga 500 et qui n'était autre que celui de sa femme, Pam Rothman.


- UAE compatible AGA

C'est ce que promet la version 0.8.8, publiée le 8 avril, du célèbre émulateur Amiga pour Windows. Cette nouvelle version de WinUAE arrive aussi avec quelques autres avancées : gestion du PAL/NTSC, sauvegarde/chargement de l'état de la machine, code plus rapide, moins de plantages, etc [www.codepoet.com/UAE].


- Une grenouille reprend du service

Epic Marketing (Islona) va rééditer Superfrog. Ce célèbre jeu de plates-formes, édité par Team 17 il y a six ans déjà, doit sortir en version CD et sera compatible avec les machines AGA. Prix : 14,99 £ [www.epicmarketing.ltd.net/].


- Retour d'Amiga News : bientôt

Le retour en kiosque d'Amiga News est annoncé. Le magazine qui est actuellement disponible en version électronique va laisser sa place à une version papier, comme auparavant, à une date ultérieure non définie. Le rédacteur en chef, Fabrice Mansat, quitte son poste mais restera cependant rédacteur, et la plupart des collaborateurs actuels poursuivront l'aventure.


- Les bouffes Amiga

Cela fait maintenant pas mal de temps que, sur Paris, pour la communauté Amiga, il existe une sorte de petit rituel. J'ai nommé les bouffes Amiga. Tout est parti d'une initiative des premiers membres du bulletin électronique Ramses il y a déjà pas mal de temps, qui avaient décidé de se rencontrer et de boire un verre ensemble afin de mettre un visage sur les différents noms rencontrés tous les jours sur le bulletin électronique. Cela étant, il y a eu par la suite d'autres manifestations de ce genre. Après quelques mois sans rien, un amigaïste de la région parisienne a décidé de renouer avec la tradition... C'est-à-dire de réorganiser les bouffes mais cette fois-ci de façon régulière (une fois par mois) et ceci avec un grand succès.

La dernière en date à eu lieu le samedi 20 mars dans le XIIIe arrondissement. Nous étions une vingtaine de personnes à se rencontrer vers 12h30-13h afin de commencer par prendre un verre. Les connaissances se faisant, il était alors temps de passer aux choses sérieuses, c'est-à-dire le resto lui-même. Nous étions, cette fois-ci, dans un restaurant gastronomique italien où, il faut le dire, nous avons très bien mangé, dans une excellente ambiance où les discussions étaient parfois assez animées car c'est la passion qui parlait. Tout ce petit monde s'est séparé vers 17h avec la promesse de se retrouver pour la prochaine bouffe qui aura lieu le samedi 25 avril. Si vous êtes sur Paris ce jour-là, venez manger avec nous. Si vous voulez des renseignements, écrivez-moi : sonneville@amiganews.com.


- L'Amiga et l'an 2000, aucun problème ?

Et bien si, chers possesseurs d'Amiga 2000, 3000 et 4000, n'oubliez pas que la pile de votre horloge devrait être changée tous les trois ans ! Aussi, si vous distinguez des traces blanches (acide) sur votre batterie, il faut impérativement la changer. A quoi ressemble-t-elle, cette satanée batterie ? En fait, il s'agit d'un élément ressemblant à un petit tonneau pris entre deux plaques qui sont soudées sur la carte mère. Où est-elle ? Sur les A2000, sous les lecteurs de disquette ; sur les A3000, au milieu de la carte mère ; sur les A3000T, près des ROM ; sur les A4000, à côté du port souris. Dernière remarque : les heureux possesseurs de récents A4000 ont eux la chance d'avoir une pile bouton au lithium, ne nécessitant pas une intervention au fer à souder !


- Testament 2

Annoncé l'an dernier par l'éditeur APC&TCP, le jeu de tir subjectif Testament 2 est disponible depuis quelque temps en shareware. On ne sait pas ce qu'il s'est passé entre les auteurs (Filip Doksanský, Petr Kadlecek, Jirka Horácek) et l'éditeur, mais sa commercialisation a donc été annulée. Le jeu nécessite un A1200, 2 Mo de mémoire et un disque dur.


- SoftLogik déménage ?

Que ceux qui ont essayé de joindre SoftLogik se rassurent (un peu). Il semblerait que le site Web de SoftLogik, comme d'ailleurs leur ligne téléphonique, ne soit plus opérationnels durant environ deux semaines. Ils déménagent... Cette information est pour l'instant à prendre au conditionnel.


- L'interrupteur de l'Amiga bientôt obsolète ?

Jamie Krueger de Best Power annonce qu'il soutiendra la ligne Amiga Classic comme Amiga NG avec son programme ChecksUPS II v3.3. Ce logiciel permet à l'Amiga de contrôler son alimentation. Bref, comme dans le monde PC et Mac, vous pourrez bientôt couper le "jus" de votre Amiga directement à la souris ! Affaire à suivre...


- Phase 5 veut passer au G3 et G4

En mars, le constructeur allemand Phase 5 a annoncé en deux temps (19 et 23 mars) l'arrivée pour la fin de l'année de nouvelles cartes à base uniquement de PowerPC (donc sans processeur 68k). Il s'agira de PowerPC G3 et G4 équipés de 1 Mo de cache de second niveau, une première sur Amiga. La mémoire sera enfin de la SDRAM et la carte possèdera un connecteur PCI 2.1 pour de futures extensions comme les cartes graphiques. L'Ultra Wide SCSI sera directement intégré ainsi que le FireWire. L'émulation 68k se fera au travers du logiciel en cours de développement chez Haage & Partner, ce qui signifierait que les deux sociétés ont enfin décidé d'enterrer la hache de guerre. On prévoit des vitesses d'émulation bien supérieures à celle d'un réel 68060 à 50 MHz.

Les modèles disponibles seront les traditionnelles CyberStorm et Blizzard destinées respectivement aux Amiga 4000/3000 et aux 1200. Les prix s'échelonnent pour l'instant aux alentours de 5000 FF pour une Blizzard G3 à 300 MHz, et jusqu'à 8000 FF pour une CyberStorm G4 à 400 MHz. Il est d'ores et déjà possible de précommander ces produits et d'obtenir de plus amples informations sur le site de Phase 5 [www.phase5.de].


- A\Box et Pre\Box morts ?

Wolf Dietrich, patron de Phase 5, a donné, le 1er avril 1999, quelques explications sur les projets jamais terminés de Phase 5 comme A\Box, Caipirinha et Pre\Box : l'A\Box et Caipirinha étaient une grande vision, et bien qu'ils auraient besoin d'une mise à niveau, les concepts sur lesquels ils reposent restent absolument valides. Wolf Dietrich reconnaît que Phase 5 a échoué dans ce projet. Il indique que, dans ce marché de l'époque (1996-1998), les acteurs de la scène Amiga menaient une guerre de communication, chacun voulait être le successeur de l'Amiga, annonçant des produits qui n'ont jamais été commercialisés. Phase 5 n'a pas été en mesure de grandir suffisamment pour faire de l'A\Box une réalité.

Pour le Pre\Box, il n'a pas été terminé en 1998, mais il reste dans les cartons. Le coeur conceptuel de ce produit est toujours en chantier ces jours-ci, il vise d'autres marchés. Un prototype est d'ailleurs en construction. La grande question pour le Pre\Box est le côté logiciel : bien qu'ils aient obtenu une licence AmigaOS 3.1 l'an dernier, la confusion sur AmigaOS 3.5-5.0, le fait qu'Amiga Inc. soutienne ou non le PowerPC, et l'énigme du nouvel Amiga annoncé au World Of Amiga 1998 de Londres, sont les raisons pour lesquelles Phase 5 a mis le développement de cette machine en attente [ann.lu].


- L'ami Joe

Dans l'élan de Phase 5, Met@box a annoncé, le 27 mars, de nouvelles cartes accélératrices PowerPC G3 : les AmiJoe G3, prévues pour les Amiga 1200, 2000, 3000 et 4000. Il semble que ces cartes soient des adaptations des JoeCard, cartes pour les Power Mac. Elles ne présentent qu'un processeur PowerPC, sans 68k : là aussi l'émulation 68k se fera grâce au logiciel dédié d'Haage & Partner. La version A1200 est conçue pour s'installer directement dans la trappe ventrale. Cette carte pourra recevoir un module USB ou Fast-SCSI 2 (lui aussi conçu pour entrer dans un A1200 standard). Le choix du module se fera à l'achat et le module sera compris dans le prix de l'AmiJoe. La version A2000/A3000/A4000 aura un connecteur USB directement sur la carte. Un connecteur compatible avec la norme PCI 2.1 sera aussi de la partie. Ce dernier pourra recevoir une carte d'extension (la MultiJoe) capable de recevoir à son tour des modules d'extension (Ultra-SCSI, carte graphique 2D/3D, capture vidéo, numérisation, genlock, désentrelaceur et son). Par la suite, des versions G4 apparaîtront.

Les caractéristiques annoncées de l'AmiJoe :
  • PowerPC 750 (Lonestar) G3 à 333 ou 400 MHz.
  • 1 Mo cache de second niveau.
  • Bus local à 66 MHz sur 1200, 100 MHz sur 2000, 3000 et 4000.
  • Universal Serial Bus (USB).
  • Emplacements pour mémoire SDRAM.
  • FlashROM pour mise à jour facile.
  • Bus PCI pour extensions futures (A2000/A3000/A4000 uniquement).
Les prix annoncés sont de 599 euros pour la version 1200 avec un G3 à 333 MHz et 899 euros pour une carte pour A2000/A3000/A4000 à 400 MHz. Met@box est prêt à prendre des précommandes sur son site Web. Les premiers envois auront lieu au début du troisième trimestre 1999. Anecdote intéressante, c'est Thomas Rudlof, ancien ingénieur chez Phase 5 (CyberStorm, CyberStorm MkII, carte développeur PowerUP) qui est en charge des AmiJoe [www.joecard.com].


- Twister PPC

Et une nouvelle carte accélératrice PowerPC pour l'A1200, une ! Il s'agit en fait du projet Viper, révélé le mois dernier, et baptisé ainsi par un indiscret avant même que ses concepteurs ne puissent en parler. En réalité, la carte Twister est le fruit de la collaboration entre Titan Computer, ACT et Haage & Partner. Sur cette carte aucun 68xxx, mais la fameuse émulation de Haage & Partner qui tient dans une FlashROM de 2 Mo. Hormis le processeur PowerPC G3 ou G4, la carte comprend deux ports PCI à 100 MHz qui conviendront à une carte graphique à base de Riva TNT2 et à un contrôleur Ultra Wide SCSI. La Twister et ses cartes d'extension auront besoin de place et seul un 1200 monté en tour pourra en bénéficier. Les spécifications de la Twister PPC :
  • PowerPC G3/G4 de 300 à 450 MHz.
  • Deux ports PCI à 100 MHz.
  • Deux emplacements mémoire SDRAM 100 MHz, jusqu'à 512 Mo.
  • 512 ko de cache second niveau.
  • FlashROM de 2 Mo pour le BIOS et l'émulation 68k.
  • Prix indicatif pour un PowerPC G3 à 300 MHz : 1100 DM (inclus 16% de taxes locales).
Les cartes d'extension sont la Twister-Vision et la Twister-SCSI. La première est une carte graphique 2D/3D avec 8 Mo de SGRAM, améliorable à 16 Mo. Elle est basée sur la puce Riva TNT2. Le signal Amiga passera par la carte graphique, il n'y a donc pas besoin d'un commutateur pour les moniteur (349 DM TTC). La Twister-SCSI est, comme son nom l'indique, une carte SCSI (Ultra Wide SCSI pour être précis). Elle dispose d'un taux de transfert jusqu'à 40 Mo/sec (249 DM TTC).

La disponibilité de l'ensemble est prévue pour le quatrième trimestre 1999.


- StarGate 2.0

Toysoft Development Inc. annonce la sortie de StarGate 2.0. Il s'agit d'un programme de gestion de courrier électronique, ainsi qu'un lecteur de nouvelles Usenet (NNTP). Il gère les formats de message texte, HTML, Forms et un format propriétaire (baptisé StarGate). Le texte peut être formaté en gras, italique, souligné ou en couleur. Des fichiers indexés ou, mieux, des animations (AVI/MOV/MPEG/etc.) peuvent être lues directement depuis StarGate. En outre, ce programme a été conçu afin d'être facilement intégré aux navigateurs les plus courants sur Amiga (AWeb, IBrowse et Voyager) [www.toysoft-dev.com].


- Et un Toaster piloté par Windows !

Siamese Systems annonce un nouveau projet permettant de faire cohabiter de manière matérielle et logicielle AmigaOS, Windows et Linux en même temps, sur le même écran, avec le même clavier et la même souris. Jusque-là, rien de bien nouveau... Mais voilà, ce nouveau système est conçu pour recevoir le fameux Video Toaster 4000 de NewTek ! Le Video Toaster pourra ainsi être piloté depuis un écran Windows. N'importe quelle carte mère d'A4000 avec ou sans processeur PowerPC fera l'affaire et pourra être montée dans ce nouveau système. Si la demande est suffisante, Siamese envisage même un adaptateur à son boîtier afin de mettre une carte mère d'A1200 [www.siamese.co.uk].


- Les Amiga de la Navy

En 1998, on vous annonçait que la Royal Navy avait commandé 20 Amiga 4000T. Et bien ces Amiga ne sont jamais arrivés... puisqu'ils n'ont jamais été produits.


- AmiDog Movie Player

Le plus rapide des lecteurs vidéo pour Amiga PowerPC et AGA/RTG nous arrive en version 1.0. Voici la liste des nouveautés : gestion complète de CyberGraphX (8/16/32 bits, utilisation de l'accès direct à la mémoire graphique), utilisation pour le son de AUDIO: et AHI, et enfin, si AMP quitte pour une raison quelconque, il ne laissera jamais aucun écran, fenêtre, requête ou bibliothèque ouverts. La mise à jour 1.02, apparue le 30 avril, permet d'aller encore plus vite sur les écrans 16/32 bits et les écrans 8 bits en tons de gris [www.amidog.com/amp/].


- Un logiciel Java sur Amiga

Jikes est le premier d'un certain nombre de programmes concernant Java à voir le jour sur Amiga. Il s'agit d'un compilateur Java dont les sources proviennent de chez IBM. Si Java vous intéresse et que vous souhaitez voir de nouveaux programmes en rapport avec ce langage, faites-le savoir à support@ramjam.u-net.com [www.ramjam.u-net.com].


- 500 Amiga PowerPC

L'équipe Amiga RC5, qui participe au concours pour casser une clé sur le site distributed.net, a annoncé, le 29 avril 1999, que son équipe regroupait à présent 500 machines Amiga pourvues de processeur PowerPC [distributed.amiga.org].


- New York

Finale Development annonce la nouvelle génération de son lecteur de nouvelles Usenet, New York II. Finale Development a écouté les utilisateurs de New York afin d'inclure dans cette nouvelle version toutes les fonctions qui avaient été demandées. Parmi les fonctions de New York II : lecture hors-ligne, décodage d'un groupe de discussion entier en une seule fois, catalogage des articles importants, puissant "kill-file" afin de bloquer les spams, interface 100% Amiga [www.finale-dev.com/NewYorkII/index.html].


- Les pages jaunes de l'Amiga

Merci à Amiga TM, les pages jaunes de l'Amiga peuvent être trouvées en allant à l'URL suivante : ayp.amiga.tm. Les pages jaunes continuent de croître avec des nouvelles entrées toutes les semaines. Elles ont déjà passé 10 000 "hits" depuis juin dernier. Si vous avez un nouveau produit à vendre mais que vous ne pouvez pas avoir votre propre site Web, les pages jaunes peuvent vous permettre d'être vu. Les groupes d'utilisateurs sont recherchés afin de faire grossir la liste sur le site. Les pages jaunes sont une association entre AmigaSoc et Amiga Survivor.


- Encore elle ?

Il semble que Corel (l'éditeur de Corel Draw et de WordPerfect, entre autres) ait annoncé officiellement, fin mars, dans le journal en ligne Com-Digit leur soutien à l'Amiga NG par le portage de leur suite bureautique. "Si l'Amiga était vendu avec ces logiciels à un prix compétitif, ce serait une réelle menace pour les PC." commente le magazine. Effectivement...


- Pilote palmé

Gérer son PalmPilot sur Amiga est possible grâce à la sortie de PalmBackup le mois dernier. Le logiciel s'adresse aux possesseurs de Palm Pilot Personal, Professional, Palm III Organizer de 3COM et Workpad ou dérivés d'IBM. La version 1.1 de PalmBackup est sortie le 2 mars 1999. En voici quelques caractéristiques : sauvegarde des bases de données des Palm, fonction de "Backup/Restore", configuration des options du Palm, gestion multi-utilisateur, entièrement localisé. On peut le trouver sur Aminet ou bien sur amiga.com.pl.


- Zorro se met au Voodoo

Le constructeur de périphériques Atéo Concepts a annoncé une nouvelle version de la Pixel64 nommée Pixel64 ZIII. Elle sera destinée aux bus Zorro III présents sur les A4000 et A3000, ou tout autre machine disposant des bus Zorro III. Autre produit annoncé : un module d'extension 3D pour toutes les versions de la Pixel64. Le module sera basé sur une puce Voodoo (version 2 ou 3, le choix n'a pas encore été fait). Aucune date de disponibilité n'a pour le moment été annoncée [www.ateo-concepts.com].


- Le marché aux puces de Clickboom

L'éditeur de jeux canadien vient d'ouvrir une des parties de son Portal à tous : les "Auctions". Il s'agit en gros d'un espace Web où les utilisateurs peuvent communiquer pour vendre ou échanger des logiciels ou du matériel. Il suffit de s'inscrire pour commencer à recevoir en quelques secondes les premières offres [clickboom.com/auctions/].


- Wolfgang Amigadeus Mozzam

Mozzam est un nouveau projet de portage des sources libres de Mozilla, lancé le 9 mars 1999. Au départ baptisé AMozilla, le nom a été changé récemment pour éviter une confusion avec un autre projet en cours à l'approche différente. Mozzam utilisera la MXlib, une bibliothèque de serveur X qui nécessitera MUI, ce qui aura pour effet d'offrir une API client X pour de futures applications. L'objectif est d'être en harmonie avec l'arborescence des sources Unix de Mozilla. Au final, il n'y aurait plus qu'à taper "make" puis "make install" pour avoir facilement les nouvelles versions de Netscape sur son Amiga. Plus tard, MXlib sera rendue publique pour faciliter le portage d'autres applications sur Amiga [surf.to/amisite].


- Photogenics 4.0 lancé

Paul Nolan a annoncé la sortie de Photogenics 4.0. Ce logiciel de retouche graphique a complètement été réécrit durant quatre ans de développement intensif. La configuration minimum est un 68020, 8 Mo de mémoire, AmigaOS 3.0 et un lecteur de CD. Une carte graphique et un 68060 sont vivement conseillés. La disponibilité est prévue pour fin avril pour un prix de 179 DM. Il n'y a donc pas de version PowerPC (PowerUP) malgré les rumeurs et le fait que Paul Nolan ait commencé à apprendre la programmation sur PowerPC [www.paulnolan.com].

On a aussi appris sur le site de Photogenics que Paul Nolan, avait des problèmes avec son Amiga : son Amiga 4000T est tombé en panne, son Amiga 4000 de secours ne fonctionne pas, son disque dur est presque mort et, le 11 avril, son moniteur a failli prendre feu.


- TVPaint version 3.59 gratuite

Très bonne initiative de NewTek de proposer ce logiciel mythique à toute la communauté Amiga, et ce pour pas un rond ! Serait-ce un signe ? En tout cas, faîtes-leur bien comprendre (durant votre enregistrement) qu'ils auront votre soutien, s'ils décidaient de revenir au devant de la scène Amiga [www.newtek.com].


- Nouveau produit promotionnel

Amiga International a lancé, le 19 avril, un nouveau produit promotionnel : les allumettes Amiga. Petro va-t-il mettre le feu ?


- Daytona

Holger Kruse a annoncé, durant le salon Amiga 99 de Saint-Louis, l'arrivée pour cet été de Daytona, un paquetage Java pour Amiga. Daytona est un moteur d'exécution Java 2, basé sur le "Java 2 Platform" de Sun Microsystems. Il gère l'API Java 2 et ses classes de façon complète, est 100% compatible, gère le "multithreading" (multiple fils d'exécution), l'AWT (Abstract Windows Toolkit) et les JFC (Java Foundation Classes) comme Swing et Java 2D. Holger Kruse prépare également DaytonaDEV, une extension pour Daytona réservées aux développeurs, qui comprendra un compilateur, un lanceur et divers outils. Daytona et DaytonaDEV seront gratuits. Enfin, une dernière extension, baptisée DaytonaPLUS, sera disponible en shareware. Elle fournira davantage d'éléments spécifiques à AmigaOS (Swing adapté à BOOPSI, gestion du PowerPC via PowerUP, compilateurs JIT 68k et PowerPC, gestion de CyberGraphX/P96 pour AWT, etc.) [www.nordicglobal.com].


- PowerStation

Nova Design a annoncé en mars la sortie d'un module natif PowerPC pour son logiciel de retouche graphique ImageFX, le PowerStation. Il s'agit de cinq effets (Bubble, Fire, Clouds, Liquid et FXForge) qui peuvent être utilisés à partir de la version 3.2 d'ImageFX. L'annonce indique aussi que le PowerStation inclut également quelques "extras" mais aucune précision n'a été donnée à ce sujet. Le PowerStation coûte 99,95 $ et sera disponible dans "six à huit semaines" [www.novadesign.com/].


- Microdot II 1.3

Vaporware a publié la version 1.3 de Microdot II, son gestionnaire de courriers électroniques et de nouvelles Usenet. Celui-ci est shareware et disponible sur www.vapor.com.


- Mise à jour Phase 5

De nouvelles mises à jour pour les cartes PowerPC et 68060 de Phase 5 sont disponibles. On y trouve les bibliothèques PowerUP et 68060, ainsi que nouvelles flashROM, pour CyberStormPPC, CyberStorm Mk3 et BlizzardPPC [ftp.phase5.de/pub/phase5/ppc/].


- Ciao l'ami

Par jugement du 1er mars 1999, la SARL Amie, revendeur Amiga, située au 11 Bvd Voltaire à Paris, a été placée en liquidation judiciaire. Le mandataire est Gérald Ayache, 94 St Mandé, tél : 01.43.74.64.64.


- C'était l'heure 2

Mauvaise nouvelle : Blue Byte a annoncé l'annulation de Settlers 2 sur Amiga. Il est vrai que le développement traînait les pattes. Il n'y a pas de raison particulière, si ce n'est le sempiternel "marché de l'Amiga trop réduit" (Andreas Neumann a contacté Blue Byte et, selon eux, si le portage ou l'assistance technique [de Titan] aurait été de mauvaise qualité, cela aurait nuit à la réputation de l'entreprise). Titan Computer qui devait réaliser l'adaptation n'a pas encore réagi sur le sujet, mais a annoncé la sortie en juin/juillet d'Evil's Doom Special Edition, un jeu d'aventure aux graphismes magnifiques faits à la main, comme autrefois.


- T'es Zéro !

C'est officiel, les deux prochains jeux de Clickboom seront bien T-Zer0 et Z. Le premier est un excellent shoot'em up aux graphismes dignes d'un Project-X. Il s'appelait autrefois Trauma Zero et une démo tournante est disponible sur Aminet. Z est, quant à lui, le fameux jeu de stratégie temps réel des Bitmap Brothers. Espérons que Clickboom ne commettra pas la même erreur que Napalm et utilisera enfin pour Z le PowerPC. Sinon, je deviens fou !


- Les bides du mois

On en voit des bides sur Amiga, on en voit. Mais trois à la suite, c'est rare. C'est pourtant ce qui s'est passé le mois dernier avec les trois démos jouables de Tales From Heaven, The Prophet et Phoenix Fighters. La meilleure des trois (ce n'est pas dur) est Phoenix Fighters d'Alive Mediasoft (à ne pas confondre avec le prochain Phoenix d'APC&TCP qui lui s'annonce sublime). Il s'agit d'un shoot'em up à gravité. Si si vous connaissez : il s'agit de diriger un petit vaisseau attiré par la gravité vers le bas de l'écran en dosant sa propulsion avec le bouton feu. Principe archi-méga-déjà-vu. Malgré un graphisme clair et précis et une fluidité exemplaire, ce genre de jeu relève plus du DP sur A500 que du jeu commercial de cette fin de millénaire. Seuls les nostalgiques devraient y trouver leur compte et encore.

En deuxième position arrive Tales From Heaven. Ce jeu devait au départ être LE Mario 64 de l'Amiga. A l'arrivée ça ressemble plutôt à du n'importe quoi. Il s'agit de diriger un petit polygone (je n'ose pas dire bonhomme) avec une casquette à travers des plates-formes bien anguleuses. Le moteur 3D est basé sur des scènes LightWave mais ne tourne qu'en 68k. Il vaut mieux avoir un 68060 car sur 68040 il faut passer par le mode 2x2 pour être fluide, et évidemment la laideur en plus. La démarche du personnage est rigide, les abeilles qui vous attaquent (à 2 km/h environ) sont rigides et la maniabilité est rigide. Seul le couvercle de ma poubelle ne s'est pas révélé rigide dans l'histoire...

Enfin, la palme de la honte revient à The Prophet d'Alive Mediasoft (ils ont fait fort ce mois-ci !) : un énième clone de Eye Of The Beholder fait en AMOS, aux graphismes atroces, à l'animation quasi inexistante et aux sons déplorables pour notre époque. Ça fait mal au coeur de tirer à vue sur des jeux comme ça, mais il faut savoir dire stop parfois. Alors que certains éditeurs Amiga semblent privilégier la qualité, d'autres n'ont aucun scrupule à nous servir du réchauffé d'il y a 10 ans ou bien des jeux complètement dépassés. Si vous voulez vous faire du mal, téléchargez donc ces trois démos à partir d'Amiga Nutta. Âmes sensibles s'abstenir.


- Bonnes nouvelles d'Angleterre

Digital Images devient de plus en plus intéressant. Même si rien ne nous a été montré jusqu'à présent, les projets de cette toute jeune société britannique sont très prometteurs. Concernant WipEout 2097, sachez qu'une démo devrait voir le jour en mai, la version finale étant prévue pour cet été. Sachez que le moteur du jeu est revisité par deux grands noms de la programmation Amiga : Sam Jordan (un des créateurs de Warp3D) et Peter McGavin (auteur d'ADoom et d'une des meilleures routines chunky-to-planar). Si ce n'est pas un gage de qualité ça ! Le jeu verra le jour peut-être aussi en version 68k mais il faudra de toute façon du matériel 3D accéléré.

La démo de Space Station 3000 est sortie au mois d'avril. Les graphismes sont très prometteurs (photo 1 et photo 2) et le jeu a été intégralement traduit en français par votre serviteur. A travers cette traduction, j'ai découvert que le jeu allait s'inscrire dans la lignée de séries télés de science fiction comme Start Trek Deep Space 9 par exemple. Il y sera question de la gestion de marchandises, des licences concernant le commerce interplanétaire mais aussi de combats, des contrôles anti-contrebande et d'abordages des vaisseaux ennemis.

Dans ces dernières phases de jeu, le moteur utilisé sera celui de Genetic Species, gage de rapidité. Parmi ses autres projets, on trouve chez Digital Images des tentatives de conversion de jeux PC. Heretic 2 (moteur de Quake 2) et F22 Air Dominance Fighter (un simulateur de vol) sont sur la liste. Tout dépendra du bon vouloir de leurs éditeurs respectifs. DI parle aussi de créer le troisième volet de Zeewolf en utilisant Warp3D.

Début mars, Digital Images a annoncé qu'il était de nouveau en pourparlers avec Sierra concernant un portage de Half Life sur Amiga. La première tentative avait échoué. La seconde s'annonçait mieux, mais, le 10 mars, la réponse définitive arriva : c'est n'est pas possible malheureusement. Digital Images espèrent néanmoins pouvoir porter un jeu dans le style de Quake sur Amiga.

Le meilleur pour la fin, DI a d'ores et déjà entamé le développement de deux jeux Amiga NG. Il s'agit de Digital Soccer, leur simulation de foot en 3D et d'un jeu top secret. A propos de ce dernier, on a quand même réussi à savoir qu'il s'agirait d'un jeu de plate-forme 3D avec un personnage qui devrait devenir la mascotte de l'Amiga NG. Des rumeurs parlent d'un des héros d'Eric Schwartz (à savoir Flip la grenouille ou Amy l'écureuil). Ces deux jeux devraient normalement être prêts lors de la sortie du NG. Croisez les doigts. Ceux des pieds aussi.


- Tank y'a d'la vie

Mine de rien (haha tank, mine haha, bon hum) voilà un jeu Warp3D. Certes, c'est une version bêta, certes ça tourne sur 68k, certes ce n'est pas encore très beau, mais enfin c'est un jeu Warp3D. Il utilise donc les capacités du Permedia 2 sur une BVisionPPC et CyberVisionPPC. De quoi s'agit-il ? D'une simulation de char. Vous dirigez votre engin sur un paysage pour l'instant plat à la recherche de chars ennemis afin de les détruire. Nommée BattleZone, la démo du jeu est disponible sur www.sinister67.freeserve.co.uk/battlezone1.2.lha.

L'auteur recherche un graphiste (oui vite parce que les chars ne sont vraiment pas beaux) et fera une version PowerPC probablement dans le futur. En attendant sur un 68040, c'est encore assez lent que l'on soit en 640x480, 800x600 ou 1024x768.


- Le Cocorico du mois

Il nous vient de Lyon, plus précisément de Sainte Foy-lès-Lyon. Il s'agit d'un certain Antoine "Morb" Chavasse et qui fait partie du terrible groupe CdBS. Ce monsieur est tout simplement en train de réaliser un moteur 3D en C basé sur Warp3D. Utilisant le format LightWave (et bientôt les scènes), le moteur permet déjà d'afficher quelques objets dans des résolutions impressionnantes et surtout à très bonne vitesse. Le but : terminer le moteur et le rendre le plus flexible possible pour s'en servir dans des jeux. Chose amusante, le moteur s'appelle "COIN". A terme, l'équipe de CdBS désire l'utiliser pour un jeu concurrent de WipEout 2097 nommé Hoovercraft. Mais comme ils le disent eux-mêmes "quand on a commencé le projet, WipEout sur Amiga n'était pas annoncé, alors zut !". Bien dit. Croyez bien que je veillerai personnellement à ce que ce projet ne subisse pas le même sort que le dernier projet des CdBS. Kaliosys Quantrum, le Shadow Of The Beast de l'AGA qu'ils prévoyaient et qui est malheureusement "suspendu".


- Amiga PowerPC chez Randomize

Le revendeur canadien Randomize propose, depuis le 14 avril 1999, les configurations Genesis Odyssey II PPC. Ce sont des Amiga 1200 préconfigurés basés sur un processeur PowerPC. La configuration complète est la suivante : PowerPC 603e à 160 MHz (minimum) et 68060 à 50 MHz, disque dur de 3,2 Go IDE, lecteur CD 40x IDE, 16 Mo de mémoire, interface SCSI, AmigaOS 3.1, suite logicielle Genesis. D'autres matériels sont disponibles en option. Prix : à partir de 1699,95 USD [www.randomize.com/genesis/genodysseyppcii.html].


- NewsRog 1.6

ShadowWorks annonce la disponibilité de NewsRog 1.6, son logiciel de lecture de nouvelles Usenet. La version 1.6 apporte 19 nouvelles caractéristiques et améliorations : autosélection des messages en multiples parties, une fenêtre de statistiques, détection améliorée du préfixe des citations, etc. Cette mise à jour est gratuite pour les utilisateurs enregistrés, sinon c'est 35 $ [www.frii.com/~srk/ShadowWorks/Preview/NR.html].


- Premier jeu commercial Amiga PowerPC

Ça y est, le premier jeu commercial pour Amiga PowerPC est arrivé. Il s'agit de la simulation de football Eat The Whistle développée par Hurricane Studios. C'est une mise à jour gratuite pour les utilisateurs de la version 68k disponible sur CD. Elle est téléchargeable depuis la mi-avril sur le site des auteurs et maintenant sur Aminet. Le système PowerPC utilisé est le PowerUP de Phase 5. On peut à présent jouer en 640x480 à 25 images par seconde en AGA, et à plus de 30 avec CyberGraphX. D'autres améliorations ont été ajoutées à cette mise à jour comme la règle des hors-jeu, de nouveaux terrains, des adversaires plus forts, etc. [surf.to/etw/].


- Code source d'Eucalyptus

Le 23 avril 1999, après de longues délibérations, les auteurs du gestionnaire de courrier électronique Eucalyptus ont décidé de rendre public le code source de leur logiciel. A cause de changements personnels et professionnels, ils n'ont plus le temps de s'occuper de ce logiciel [linux.tc3net.com/gandalf/].


- FileMaster gratuit

Le développement du gestionnaire de fichiers FileMaster a été arrêté. La dernière version, la 3.1, est disponible gratuitement sur le site de l'auteur, Toni Wilen : www.sci.fi/~twilen/fm.html.


- TP pas cher

Vous cherchez des pilotes d'imprimantes pas chers ? IrseeSoft a pensé à vous puisque le gestionnaire d'impression TurboPrint 7 dispose maintenant d'une version "budget" [www.irseesoft.com/tp_prod.htm#budget].

La version 7.04 est par ailleurs sortie le 28 avril proposant la gestion de deux nouvelles imprimantes : HP DeskJet 880 et 895.


- Nouveau gestionnaire Fat16/Fat32

MSD95 est le nom d'un nouveau gestionnaire de système de fichiers Windows 95 pour Amiga. Il gère les Fat16 et Fat32 [perso.cybercable.fr/dspach/].


- Fleecy, pas mort

Après plus de deux mois de silence, Fleecy Moss, ancien employé d'Amiga Inc. et fondateur de KOSH, a refait surface. Il est actuellement rédacteur dans le magazine Amazing. Il a profité de son retour pour faire le point sur la communauté Amiga : amiga.czex.com/local1999/7_3fleecy.html. En gros, il est content que Jim Collas ait pris les commandes.


- Art Effect 3.0

La version 3.0 du logiciel de retouche graphique Art Effect est en vente depuis le début du mois de mars. La plupart des parties du logiciel ont été retravaillées, les calques ont été améliorés, le programme peut gérer les couleurs indexées, de nouveaux filtres sont présents, etc. Ce logiciel de Haage & Partner est toujours pour 68k, il nécessite une carte graphique et 32 Mo de mémoire pour une utilisation confortable [www.haage-partner.com/].


- SoundFX 3.80

La nouvelle version 3.80 de l'éditeur d'échantillons SoundFX est disponible. Il propose notamment un nouvel opérateur (Synthesize_FM), un nouveau format reconnu en lecture (MPEG), de nouvelles commandes ARexx, des pointeurs de souris changeants, etc. [www.imn.htwk-leipzig.de/~kost/soundfx.html].


- Blittersoft et Eyelight

Blittersoft est, depuis le début mars, le distributeur officiel des produits d'Eyelight (Tornado 3D et le prochain Mage) pour le Royaume-Uni. Une pétition a, en outre, été organisée par Steffen Häusser pour savoir si une version WarpUP intéresserait les utilisateurs Amiga. Résultat dans quelques semaines [www.blittersoft.com/indexamiga.htm].


- L'Amiga à la NASA

Bob Castro, un amigaïste du Club Amiga d'Atlanta, a rendu visite aux gens de la NASA en Floride. Il y a rencontré des ingénieurs utilisant des... Amiga pour tout un tas de calculs et de contrôles ! L'Amiga est présent à la NASA depuis 1987. Lire l'article sur www.amigaatlanta.org/AEcastro.html (la version en français est ici).


- Cable TV Show '99

Le Cable TV Show '99 est un salon réunissant des professionnels de la TV par câble. Il s'est tenu à Calcutta, en Inde, du 23 au 25 février, et a aussi attiré des professionnels du Bangladesh. Amiga International était représenté par son distributeur local, Raja Electronics (Delhi). D'après le site d'Amiga International, de nombreux Amiga 1200 ont été vendus lors de ce salon [www.amiga.de/diary/exhib/misc1999/kalkut-e.html].


- Video Toaster Flyer en Open Source ?

NewTek a confirmé que, dans quelques semaines, la majorité du code source de son Video Toaster Flyer sera placée en Open Source. Des développeurs tiers pourront donc en profiter pour leurs propres produits. Le code source de LightWave n'est pas inclus.


- ...et le E aussi

Le code source du langage E a été mis en Open Source par son auteur, Wouter van Oortmerssen. La version en question est Amiga EC 3.3a [www.ecs.soton.ac.uk/~wvo96r/].


- Simulateur de Null Modem

nullser.device permet de simuler les deux ports série interconnectés par un câble Null Modem. Il peut être utilisé pour tester des programmes de communication ou bien créer un lien entre les logiciels de réseau sur des plates-formes émulées sur Amiga (via Fusion ou ShapeShifter par exemple) avec des logiciels natifs [aminet.net/comm/misc/nullser10.lha].


- NewIcons 4.5

Phil Vedovatti a annoncé le 12 mars que la nouvelle version de NewIcons, la 4.5, était disponible. C'est une version focalisée sur les corrections de bogues et l'accélération de l'affichage (bord et texte) [www.amiganet.org/NewIcons/].


- ID3v2 pour AmigaAMP

AmigaAMP 2.5 est maintenant capable de lire les tags ID3v2, la nouvelle version des informations pour données homologuées par www.id3.com. La gestion des débits variables a aussi été améliorée.

On a aussi appris que Steffen Häuser avait compilé un moteur externe de décodage pour AmigaAMP en WarpUP [amigaamp.amiga-software.com/].


- Q-Lab : en avant la musique !

Une nouvelle société Amiga a été créée : Q-Lab. Celle-ci va produire les musiques des futurs jeux Fubar et Zombie Massacre (qualité comme dans un studio). La première réalisation de Q-Lab va être Sound System, un CD audio remplis d'échantillons [qlab.cjb.net/].


- MIU, une nouvelle interface

Pour ceux qui veulent embellir leur Workbench 2.04 et supérieur, il existe à présent MIU, un système conçu par Juha Pinola. L'interface graphique est configurable pour chaque application. L'utilisateur peut choisir quel type d'interface utiliser : Gadtools, MUI, MIU ou aucune. MIU permet de déplacer les fenêtres hors de l'écran, de retailler les fenêtres de n'importe quel coin de l'écran, et d'éditer les menus du Workbench. Pas mal de nouvelles fonctions semblent être de la partie.


- La bande à Basil... isk

Basilisk II est un émulateur de Macintosh 68k pour Unix, BeOS et AmigaOS. Il est conçu par Christian Bauer (l'auteur de ShapeShifter) et est gratuit. Il présente un peu moins d'options que son ainé [www.uni-mainz.de/~bauec002/].


- AROS a besoin de votre aide

AROS, qui se veut être la version Open Source et gratuite d'AmigaOS, a besoin de vous. C'est en tout cas ce que révèle le communiqué de mars 1999. Le travail accompli couvre maintenant 56% des fonctions (13% supplémentaires sont en cours de développement) et représente 29 Mo de code source. Les priorités actuelles sont la complétion des graphics.library, layers.library et intuition.library. Cela permettra à AROS de pouvoir ouvrir ses propres écrans (actuellement, ce travail est légué à X11).

Michael Schulz a réussi à démarrer un petit AROS, sur disquette, depuis un PC standard. Quand le système graphique sera terminé, la création d'un pilote VGA ne prendra qu'une journée, et AROS pourra afficher un écran Workbench et des fenêtres (il n'y a cependant pas encore de Workbench). La console.device devrait être complétée par Nils et Johan Alfredsson dans un mois. Cette complétion permettra de lancer un Shell dans un écran AROS.

D'autres éléments sont plus ou moins en phase terminale de développement : le système de fichiers FFS, une documentation et une version Linux/68k permettant de lancer les applications AmigaOS (certains programmes simples fonctionnent déjà). Bernhard Fastenrath et Aaron Digulla étudient la faisabilité de fusionner les codes sources d'AROS avec UAE. Cela pourrait rendre ce dernier plus rapide et lancer des applications natives dans un émulateur quand AROS sera capable d'être lancé de façon indépendante. Enfin, Przemyslaw Szczygielski et Claus Herrmann travaillent sur la version PowerPC d'AROS.

A l'heure actuelle, l'objectif est de réaliser une version indépendante d'AROS (sans l'aide de Linux). AROS sera ensuite scindé en deux produits : l'un commercial (l'équipe pense payer Amiga Inc.) et l'autre gratuit, comme Linux.


- Starbirds

Sam Jordan et Dario Hardmeier présentent Starbirds, un shoot'em up dans la lignée des Apidya et R-Type. Le jeu est gratuit et disponible sur www.haage-partner.de/starbirds/.


- CyberGraphX 4.1

Le gestionnaire pour cartes graphiques CyberGraphX est sorti en version 4.1 le 16 mars 1999. C'est une mise à jour gratuite qui nécessite le CD d'origine du programme (v4.0). Cette mise à jour comprend la nouvelle cgx3drave.library (gestion de l'accélération 3D) et gère les cartes DraCo Altais et BVisionPPC. Une version 4.1e est arrivée peu après [www.vgr.com/v4/].


- Warp3D 2.0

Une troisième mise à jour de Warp3D 2.0, un gestionnaire de cartes 3D sur Amiga, est apparue. Elle est arrivée le lendemain de la sortie de CyberGraphX 4.1 et gère à présent cette version de ce système graphique.

Ensuite, le 25 mars, c'est la version "officielle" de Warp3D pour Permedia 2 qui a été publiée. L'archive contient la base mais aussi les outils pour développeurs [ftp.haage-partner.com/3DWorld/Warp3D/Update].


- Wolfenstein 3D enfin sur Amiga

Le jeu d'action 3D Wolfenstein 3D a été porté sur AmigaOS 68k. Ce jeu est gratuit et fut le premier titre d'id Software, l'équipe derrière Doom et Quake [www.amigart.com/wolf3d.lha].


- AOL et Amiga

Gürer Özen a porté le logiciel de messagerie instantanée AOL (America Online) sur Amiga. Le programme est disponible sur palpa.cjb.net/.


- VNC sur Amiga

Denis Spach a mis en ligne la version 0.20 de VVA, littéralement "VNC Viewer for Amiga". VNC est l'acronyme de Virtual Network Computing, il permet de prendre le contrôle d'une machine à distance. Il s'utilise en paire : un serveur d'un côté et un client de l'autre. Cette version est dérivée de l'original VVA conçu par Jöerg Dietrich mais comme ce dernier ne semble plus actif, Denis Spach a repris le développement. Le clavier est fonctionnel dans cette version, VVA peut tourner sur AmigaOS 3.0 et l'utilisation du PIP de Picasso96 est possible [www.uk.research.att.com/vnc/].


- WarpSNES 3.5

WarpSNES, l'émulateur SuperNES pour les Amiga PowerPC tournant sur WarpOS, est disponible en version 3.5. Le son est enfin géré, via AHI [come.to/warpsnes/].


- MakeCD 3.2b final

La version finale de MakeCD 3.2b a été publiée le 23 mars 1999. Ce logiciel commercial est considéré comme le meilleur programme de gravure sur Amiga [makecd.core.de/].


- Site Web pour Dry Ice

Le (futur) navigateur Web Dry Ice a un nouveau site Web : home.clara.net/tom.hurst/amisite/index.html. Les caractéristiques du logiciel ont été revues : HTML 4.0, JavaScript 1.3, XML, HTTP/1.1, gestion de REBOL possible, pas de MUI ou ClassAct.


- UGN en Asie

Un coordinateur de l'UGN pour l'Asie a été désigné, il s'agit de Henry Chung. Rappelons que l'UGN (User Group Network) a pour but de regrouper les différents groupes d'utilisateurs Amiga à travers le monde [ugn.amiga.org/].


- Ambermoon retrouvé

La version anglaise d'Ambermoon a été retrouvée ! Elle est disponible sur le site thalion.amiga.tm/. Il s'agit d'un jeu de rôle initialement publié en 1993.


- Foundation à fond

Il ne se passe pas un mois (une semaine ?) sans que Paul Burkey ne diffuse une mise à jour de son jeu de stratégie, Foundation. La mise à jour 1.22 permet au jeu d'être plus rapide. Mais le plus intéressant est venu de la 1.24 qui modifie l'aspect des terrains : au lieu des textures plates, on a affaire à un rendu en Gouraud ! Et la vitesse d'animation n'est pas ralentie d'un poil. La taille du jeu a été réduite et la consommation mémoire aussi [www.sneech.freeserve.co.uk/FoundSupport.html#latest].


- WarpOS 4.0

La quatrième version de WarpOS, l'un des deux systèmes qui s'occupent de la gestion du PowerPC sur Amiga, a été publiée par Haage & Partner. Voici quelques-unes de ses nouveautés : nouvelle gestion de la mémoire (API de mémoire pool), sémaphores partagées, gestion d'une boîte noire d'émulation 68k, quelques nouvelles fonctions PowerPC (VacatePPC, CreatePoolPPC, DeletePoolPPC), etc. [www.haage-partner.de/en/].


- Un faux MUI 4.0

Une archive qui prétend être MUI 4.0 a été postée début avril sur Aminet. C'est un faux qui ne contient rien d'intéressant, donc inutile de le télécharger. Il y aurait même un virus à l'intérieur...


- ProStation Audio 1.20

La version démo de ProStation Audio 1.20 est disponible sur le site d'AudioLabs. Ce logiciel de traitement audio gère maintenant le PowerPC, en plus du 68k.


- Visual Engineering

Visual Engineering est une série de scripts, conçue par Marko Seppänen, pour le logiciel Image Engineer 3.41. Ils permettent de créer rapidement des graphismes pour, par exemple, vos sites Web [wwnet.fi/users/smarko/visual/].


- GIMP Toolkit en vue

Le GIMP Toolkit (GTK+), un système d'interface graphique de Linux, est sur le point d'être porté sur Amiga. L'initiative vient du collectif Free Amiga. La disponibilité de ce programme pour Amiga permettra de porter plus facilement de nombreuses applications Linux, sans la nécessité de lancer un serveur X11. GTK+ est utilisé pour l'interface graphique d'applications Linux comme Gnome (bureau), The Gimp (traitemant graphique) ou Balsa (gestion de courrier électronique). Free Amiga a d'ailleurs annoncé travailler sur le portage de aSANE (pilotes de scanners) et aGIMP (logiciel de dessin) [www.amiga.org/news/1999/0325-amx.shtml].

Par ailleurs, un autre projet vise à porter GTK+ Amiga. Il s'agit d'aGTK dont le développeur principal est Hans-Joerg Frieden. Lui et son équipe recherchent davantage de programmeurs. Contactez-le pour plus d'information. Ce serait peut-être plus intelligent si les deux projets fusionnaient...


- Inside Out/Siamese PCI

Après des semaines de silence, Stephen Jones de la société Siamese Systems, a publié un communiqué, le 9 mars, dans lequel il fait le point sur son projet de carte Siamese PCI. L'an dernier, Amiga Inc. avait donné son accord pour que Siamese PCI devienne la nouvelle carte Amiga Classic (utilisable dans l'Amiga NG pour compatibilité avec l'Amiga Classic). Malheureusement, Amiga Inc., dit-il, a abandonné l'Amiga Classic il y a quelques semaines. Paul Lesurf dispose d'une version finalisée à 95% du système pour le Siamese PCI/Inside Out mais Access Innovations n'a pas réussi à fournir sa carte jusque-là. Du coup, le projet est gelé car Stephen Jones et Paul Lesurf ne peuvent pas aller plus loin sans matériel. Une quarantaine de personnes ont prépayés pour le Siamese PCI mais Stephen Jones n'accepte plus de prépaiements vue la situation.

Allan Havemose, d'Amiga Inc., a réagi aux rumeurs comme quoi la société mère Amiga avait abandonné l'Amiga Classic. Il explique que le Classic est géré par la filiale allemande d'Amiga Inc., avec l'assistance technique de Haage & Partner. Son groupe de développement, basé aux États-Unis, est lui, concentré sur le travail sur le nouvel AmigaOS/OE.

Le 11 mars, ce fut au tour de Mick Tinker, patron d'Access Innovation, de parler. Le Siamese PCI est débogué et fonctionnel : il fonctionne sur PC, utilise de la mémoire rapide et tout le reste. Quand d'autres exemplaires seront conçus et testés, ils seront envoyés à Paul Lesurf et Stephen Jones. Le projet n'est pas arrêté.


- Nouveau BoXeR ?

Selon Mick Tinker, l'ingénieur derrière le BoXeR, sa carte mère serait en cours de reconception afin qu'elle s'accorde mieux avec les standards matériels d'aujourd'hui. Aucun détail n'a filtré pour le moment. Le site d'Anti Gravity prévoit la commercialisation du BoXeR (sous la dénomination Alien BoXeR) pour le 15 mai 1999 et prend déjà les précommandes (1495 $).

Par ailleurs, la société Anti Gravity a montré, lors du salon Amiga'99 (12-14 mars 1999), un ordinateur à base de BoXeR. Celui-ci se nomme "Neila Phase - 498" (photo) et dispose d'un 68060 à 66 MHz (à noter qu'il n'était sans doute pas en état de fonctionner).


- REBOL

Une seconde version de REBOL/Contra 2.0 est disponible. Cette nouvelle version de ce langage de programmation améliore le CGI, gère les proxies socks5 et d'autres éléments. REBOL existe maintenant pour d'autres plates-formes comme BSDi, FreeBSD, Irix, Linux, DEC Alpha et BeOS [www.rebol.com/].


- L'Amiga au Commonwealth

Amiga International fut l'un des sponsors des Jeux du Commonwealth 1998. Voici un petit reportage sur cet événement.


- Moonbases a un nouvel éditeur

L'équipe de développeurs Homegrown Software, qui a réalisé le jeu Moonbases, était en quête d'un nouvel éditeur. Ce jeu de stratégie aurait dû être publié par Verkosoft mais ce dernier a cessé son activité d'édition de jeu Amiga. C'est maintenant Alive Mediasoft qui s'en occupe.


- Joint Amiga Developers

A la mi-avril, un collectif s'est regroupé autour d'une bannière nommée "Joint Amiga Developers". Les gens de ce groupe pensent que les développeurs Amiga n'ont pas assez d'attention. Ils souhaitent annoncer des projets, leur assigner des gens et les coordonner. Si vous êtes développeur et pensez que votre projet a besoin d'aide, visitez jad.amiga-software.com.


- Des nouvelles d'ACT

Quelques informations sont apparues sur le site du constructeur ACT fin avril. On y apprend qu'un contrôleur USB devrait être construit. Pour le moment, les utilisateurs peuvent encore changer ses caractéristiques, par exemple concernant l'ajout ou non de ports série. Les personnes intéressées par un encodeur MPEG doivent se manifester (et précommander) car une licence doit être payée pour ce genre de matériel. Enfin, ARTAS, l'Amiga ReTargetable Audio System, sera développé sur Linux puis porté sur Amiga dès que possible [act-net.com/news.html].


- AmigaNCP

Le collectif Vaporware a publié une première version alpha d'AmigaNCP, un logiciel permettant de relier un Amiga avec un Psion Series 5 [www.vapor.com/].


- Ncode

Ncode est un nouvel encodeur de MP3 et qui plus est gratuit. Il peut générer des MP3 de haute qualité et gère le MS-Stereo (stéréo jointe) et les tags MP3. Ncode est natif 68k et PowerPC (WarpOS et PowerUP) [studserver.uni-dortmund.de/~su0583/].


- Lecteurs RealAudio

Les lecteurs de RealAudio se sont mis à jour fin avril. RAPlay est disponible en version 1.3 (68040, 68060, PowerPC). Et RealAmiga Player, lui, passe en version 0.52 (68k).


- Asim et Joliet

Le système de fichiers pour CD AsimCDFS est à présent disponible en version 3.10. La principale nouveauté vient de la gestion du format Joliet. Ce produit est shareware [www.asimware.com/].


- Miami Deluxe 0.9g

La version 0.9g (qui reste en bêta) de la pile TCP/IP Miami Deluxe est disponible. Rappelons que cette pile conçue par Holger Krüse sait gérer les routeurs [www.nordicglobal.com/].


- Shogo en route vers l'Amiga

Hyperion a annoncé, le 25 avril, qu'il avait acquis les droits pour porter Shogo sur Amiga. C'est un jeu d'action, en 3D, à la sauce manga. Il utilise le moteur graphique Lithtech développé par Monolith. Les négociations ont été menées en collaboration avec Stuart Walker de Digital Images. La date de disponibilité n'a pas encore été divulguée.


- Arcade au top

La dernière version en date de l'émulateur de bornes d'arcade, MAME 0.35b11, a été portée sur Amiga. Des exécutables 68060 et PowerPC sont disponibles [www.triumph.no/].


- Les cartes 68k de Phase 5 de retour

Un accord de licence a été conclu, le 27 avril 1999, entre DCE et Phase 5 pour que le premier puisse produire les cartes accélératrices à base de 68k du second. Cet accord va permettre de soutenir le marché encore vivant du 68k. Cela concerne les Blizzard 1220/4, Blizzard 1230-IV, Blizzard 1240 T/ERC, Blizzard 1260, Blizzard SCSI kit IV, Blizzard 2040, Blizzard 2060 et CyberVision64/3D. Phase 5 avait arrêté sa production pour se concentrer sur ses produits PowerPC [www.amiga-news.de/archiv/txtdce.html].


- La joie de conduire

Un clone du jeu de course Test Drive 2 est en train d'être peaufiné. Son nom est Joyride et il est l'oeuvre de Milan Golubovic. Il tourne très rapidement sur AGA/68060. Une démo est téléchargeable sur www.nettaxi.com/citizens/milang/.


- Le bide de l'accord Be Inc./Amiga Inc.

Le 5 mars, une discussion sur comp.sys.amiga.misc est revenue sur le bide de l'accord entre Be Inc. et Amiga Inc., concernant la base du futur système d'exploitation annoncé en mai dernier au WoA de Londres. Il est révélé que Be Inc. a été repoussé à la dernière minute (quelques heures avant l'annonce du WoA). Be Inc. demandait des sommes exorbitantes qui aurait rendu le prix d'AmigaOS 5 à hauteur de celui de BeOS (environ 100 $). Be Inc. aurait aussi essayé d'imposer toutes sortes de restrictions dans le contrat, ce qui aurait résulté en un AmigaOS 5 éloigné des volontés d'Amiga Inc. L'auteur de ces révélations ne sait pas pourquoi tout cela a été couvert (les déclarations de Jean-Louis Gassée mettent en avant d'autres raisons) [ann.lu].


- Plus de tours MicroniK

Le constructeur allemand MicroniK a arrêté la production de ses tours.


- Descent à toute vitesse

Descent fut le premier jeu à gérer Warp3D. Depuis le 30 avril 1999, le portage pour Amiga (nommé ADescent) gère également le PowerPC en version WarpUP. Le couple PowerPC/3D donne à ce jeu un affichage en 800x600 d'une fluidité jamais vue sur Amiga. L'auteur de ce portage est Peter Annuss [aminet.net].


- Fusion de magazines

Les magazines Amiga allemand amigaOS et AmigaFever, viennent de s'associer. Le nouveau magazine se nomme amigaOS [www.amigaos.de/].


- CygnusEd 4.20

Olaf Barthel a publié une mise à jour pour CygnusEd sur Aminet. Cette version 4.20 corrige quelques problèmes, ajoute trois commandes ARexx (ADDROOM, REMROOM et LEAVEROOM), accélère quelque peu le défilement du texte, etc. [Aminet].


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 01/02 1999] / [Période suivante : 05/06 1999]