Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 23 novembre 2017 - 06:15  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de mars/avril 1997
(Rubrique écrite par Bruce Lepper et Jac Pourtant et extraite d'Amiga News - avril/mai 1997)


- Gateway 2000 rachète l'Amiga

Après de longs mois d'attente, Gateway 2000, constructeur américain d'ordinateurs compatibles PC, a annoncé le 27 mars que son offre de rachat de l'Amiga avait été acceptée. La filiale Amiga Technologies sera renommée Amiga International toujours avec Petro Tyschtschenko à sa tête. Cette filiale indépendante travaillera pour développer des produits nouveaux pour le marché Amiga. Plus d'information dans notre article spécial.


- Phase 5 accueille Gateway 2000

Wolf Dietrich, directeur général de Phase 5 Digital Products, le constructeur allemand de périphériques Amiga, était parmi les premiers à réagir après l'annonce du rachat.

"Nous apprécions le fait qu'avec Gateway 2000 il y ait un nouveau propriétaire pour l'Amiga qui puisse fournir une base solide pour le développement futur de la machine. Nous espérons que Gateway 2000 sera intéressé par l'avenir de l'Amiga comme ordinateur alternatif."

"Avec sa puissance économique et sa position sur le marché, Gateway 2000 peut commencer la création de nouveaux produits avec une vision pour l'avenir sans être limité par les contraintes financières à court terme."

"Nous pensons qu'il y a de grandes chances pour l'avenir de l'Amiga si Gateway 2000 comprend le coeur et l'âme de ses utilisateurs".

Dietrich a ajouté que Phase 5 était prêt à partager avec Gateway 2000 les résultats de ses travaux depuis fin 1995 en matière d'intégration du processeur PowerPC dans le système Amiga :

"Nous sommes ouverts pour une coopération technique qui pourrait apporter, presque immédiatement, une technologie puissante et pas chère pour l'Amiga."

"Il y a un an, nous avions déjà commencé une telle coopération, avant que Amiga Technologies annule tout développement de leur côté. Nous avons continué ce projet et, aujourd'hui, nous sommes à seulement quelques semaines du lancement d'une nouvelle et sensationnelle génération de produits. Nous allons contacter Amiga International pour discuter des opportunités pour une coopération."

Depuis fin 1995, Phase 5 a vendu environ 60 000 produits Amiga d'une valeur de 25 millions de DM.


- Rachat par Gateway 2000 : Haynie approuve

D'après Dave Haynie, le rachat de l'Amiga par Gateway 2000 est "probablement une bonne chose".

"Je ne suis pas convaincu que les prétendants qui faisaient partie de l'industrie Amiga avaient suffisamment de ressources pour faire quelque chose de l'Amiga après l'achat. On aurait certainement vu une situation analogue à celle d'Escom."

"Gateway 2000 a eu une bonne année. Ils ont de l'argent à la banque et des ventes d'environ 5 milliards de dollars. Apple fait 7 milliards et je crois que Compaq fait 9 milliards, donc Gateway 2000 n'est pas petit."

"Il y a quelques années, ils ont essayé sans succès d'avoir une licence pour fabriquer des Mac. Ils ont le PC-TV. Donc au moins, ils pensent un peu plus loin que le clone traditionnel avec Windows. Cela est un indicateur qu'ils ont peut-être des projets pour l'Amiga que nous approuverons. Mais ce n'est pas encore sûr, bien que leur annonce parle de nouveaux produits Amiga."


- CeBIT 97 : le PIOS One rate sa présentation...

...mais gagne un connecteur SCSI et un frère Mac ! La grande nouvelle du mois aurait dû être quelque chose comme : "J'étais au CeBIT, j'ai essayé le PIOS One avec pOS, c'est une merveille." Malheureusement, la nouvelle machine de PIOS a raté son entrée à cause d'une panne de dernière minute, et nombreux, sans doute, étaient les amigaïstes déçus d'avoir fait le voyage à Hanovre pour rien. Pire, on apprend que la date prévue pour le lancement de la machine est repoussée de mai à septembre.

Dorénavant, le PIOS One se décline en deux versions :
  • TransAM (cela veut dire machine de TRANSition de l'AMiga), dont on peut voir la tour ainsi que la carte mère, avec ses connecteurs PCI et ISA.
  • Maxxtrem, une variante compatible Mac, sans connecteurs ISA et avec un port RDB à la place du port RS-422 sur le TransAM.
D'après Peter Kittel, les connecteurs ISA ont été retirés sur la version Mac parce qu'ils "feraient peur aux utilisateurs Mac". Stefan Domeyer de PIOS a annoncé que le TransAM est compatible PPCP et il sera donc possible de faire tourner Mac OS. Mais le manque de connecteur ADB imposera l'utilisation d'un clavier et d'une souris "standards". Mac OS ne gère pas les connecteurs ISA. Par contre, BeOS et Linux, deux OS qui seront livrés (tout comme pOS avec le TransAM, les utilisent. La bonne nouvelle est que, suite à un changement de dernière minute, le PIOS One sera équipé d'un nouveau circuit, nommé "Hydra" qui ajoute une interface SCSI, une compatibilité CHRP (Common Hardware Reference Program, de Apple et IBM) et des ports série supplémentaires.

D'après le journal américain MacWeek, le Maxxtrem sera vendu aux États-Unis pour 1700 $ (environ 9500 FF) avec processeur 603e à 200 MHz, 16 Mo de mémoire, un disque dur de 2,5 Go et une suite de programmes bureautiques, StarOffice. Ce clone stockera le système Mac sur le disque dur pour chargement en mémoire à chaque démarrage. Des versions avec deux et quatre processeurs seront disponibles avant la fin de l'année.


- Cartes PowerPC : Phase 5 annonce ses prix

La société allemande Phase 5 est sortie de son silence fin février en publiant sur sa page Web les prix et dates de livraison prévus pour ses accélérateurs à base de PowerPC pour Amiga 3000, 4000 et 1200. Toutes ces cartes utilisent la technologie biprocesseur de Phase 5, faisant travailler côte à côte un processeur RISC PowerPC et un processeur de la famille 68k. Les deux processeurs partagent de façon dynamique les bus mémoire et système, condition nécessaire pour un vrai comportement multiprocesseur.

La carte Blizzard 603e est munie d'un PowerPC 603e cadencé à 120 MHz et d'un socle PGA pour un processeur 68030 qui doit être fourni par l'acheteur. On peut ajouter de la mémoire (SIMM PS/2) et un contrôleur Fast SCSI-2 (en option) permettant des taux de transfert jusqu'à 10 Mo/s. Côté PowerPC, la carte fournie une puissance d'environ 170 MIPS, ou approximativement 3,5 SPECint95 et 2,8 SPECfp95, une performance qui se compare favorablement avec les systèmes PC d'aujourd'hui.

Le système AmigaOS 3.x tourne sur le 68030, assurant ainsi 100% de compatibilité Amiga. Le PowerPC est fourni avec la ppc.library qui permet de l'intégrer dans l'environnement multitâche de l'Amiga, et des outils, logiciels de démonstration (avec code source), et un compilateur GNU C pour PowerPC. Le soutien aux développeurs est disponible gratuitement via le site FTP de Phase 5. Les développeurs peuvent facilement optimiser leurs logiciels pas à pas en transformant des tâches isolées en code PowerPC. Ces tâches peuvent être exécutées en parallèle avec d'autres sur le 68030. D'après Phase 5 "beaucoup d'éditeurs importants" sont en train de porter ou d'optimiser des versions de leurs logiciels.

On trouve également dans le paquetage une version de CyberGraphX v3, optimisée pour PowerPC, avec fonctions et bibliothèques CyberGL/3D et MPEG, un pilote CyberGraphX spécial pour le jeu de composants AGA et une importante documentation.

Phase 5 donne des exemples de prix TTC pour la BlizzardPPC en Angleterre (279 £) et en Allemagne (699 DM), sans le processeur 68030 qui est nécessaire pour faire fonctionner la carte. Les utilisateurs enregistrés de cartes Blizzard 68030 recevront par courrier des propositions de mise à jour attractives. La livraison est prévue pour fin mai (version tour), ou selon la date d'homologation CE pour la version bureau.

Les cartes PowerPC pour les Amiga haut de gamme (CyberStormPPC) seront plus puissantes que celles pour Amiga 1200. Elles seront proposées avec un PowerPC 604e à 150, 180 ou 200 MHz et un socle qui accepte un processeur 68040 ou 68060. Elles permettent une extension mémoire extrêmement rapide en 64 bits, et intègrent, pour la première fois sur Amiga, un contrôleur SCSI Ultra Wide permettant des taux de transfert jusqu'à 40 Mo/s. Il y a aussi un connecteur 32 bits sur la carte avec accès DMA vers la mémoire principale pour de futures extensions. La version 200 MHz fournit plus de 350 MIPS, de quoi rivaliser avec les meilleurs PC mono-processeur.

Voici les prix (sans processeur 68k) :
  • 604e à 150 MHz : 1295 DM, 529 £, 698 $.
  • 604e à 180 MHz : 1595 DM, 649 £, 879 $.
  • 604e à 200 MHz : 1895 DM, 769 £, 1069 $.
Comme pour les cartes pour 1200, les utilisateurs enregistrés de cartes 68040 et 68060 de Phase 5 recevront une offre spéciale de mise à jour, courant mars.


- Système d'exploitation pour l'A\Box

Phase 5 a révélé quelques informations à propos du système d'exploitation de sa future machine A\Box. Le noyau sera dérivé d'Unix avec des caractéristiques telles que le multitâche rapide et préemptif, la gestion du multiprocesseur, un mode multi-utilisateur, la protection mémoire, la mémoire virtuelle ou encore les bibliothèques partagées. Le système aura des pilotes SCSI, Ethernet, ISDN et pour diverses entrées/sorties ainsi que la gestion de protocoles TCP/IP et réseau. Le système inclura également un CLI et des concepts proches des datatypes, des commodités et de Rexx. La compatibilité avec la logithèque Amiga 68k et Amiga PowerUP sous CyberGraphX V3 sera assurée. Plus de détails dans notre article spécial.


- Les projets de Phase 5

Deux objectifs prioritaires : la compatibilité et la sécurité. La compatibilité à AmigaOS 3.1 et à CyberGraphX 3.0 est incontournable pour assurer la continuité des logiciels avec une transition par PowerUP. La sécurité est échue à Unix, grâce à la grande stabilité acquise au long des années. La flexibilité est là aussi car il n'y a pas plus configurable qu'Unix. Unix respecte la règle des 5 M : multitâche, multi-utilisateur, multiprocesseur symétrique, mémoire virtuelle, mémoire protégée. De plus, à cause des relations étroites entre Unix et AmigaOS, la chose n'est pas très difficile à implémenter. Un dernier atout à ne pas négliger, l'immense richesse des logiciels commerciaux et du domaine public.

Wolf Dietrich commente : "Nous ne voulons pas nous mesurer au PC standard, nous voulons nous mesurer aux stations Sun et Silicon Graphics." Dédaignant pOS, il ajoute : "Nous n'y voyons ni une base de départ ni un marché, seulement une rupture avec l'Amiga, mais pas un progrès." Il conclut : "Unix est aujourd'hui le système le plus attractif et le plus moderne."


- Les premiers mots d'AROS

Le projet AROS, qui vise à porter AmigaOS en C, connaît ses premiers résultats concrets. Idée lancée en 1995 par un groupe de développeurs, AROS peut à présent être lancé sous Linux. Quelques démos fonctionnent mais on est là aux premiers balbutiements. A terme, AROS sera compatible avec les exécutables Amiga sur Amiga et compatible au niveau des sources pour des matériels différents. L'équipe de développement veut en faire un système indépendant mais aussi un système tournant en émulation sur d'autres systèmes. Plus d'informations dans notre article spécial.


- En manque de kits AmigaOS 3.1

Thom Mills de Randomize Computer Distribution a annoncé, à la mi-mars, qu'il ne pouvait plus fournir de kits AmigaOS 3.1. La raison est simple : Amiga International et Village Tronic sont en litige ! Ainsi, tant que ces deux sociétés n'auront pas trouvé un compromis, les utilisateurs risquent d'attendre longtemps leur AmigaOS 3.1.


- Amiga Advis

Amiga Advis est un magazine Amiga danois lancé en août 1996. Son développement s'est accéléré récemment et il couvre à présent l'ensemble du Danemark, des Îles Féroé et du Groenland. C'est un magazine papier de 40 pages en noir et blanc, et créé exclusivement sur Amiga. Contact (Jan Larsen)  : AmigaAdvis@vestnet.dk.


- Lecteur DVD

Promis comme la solution de stockage révolutionnaire, le DVD ROM (Digital Versatile Disk) arrive enfin sur le marché. A priori, c'est Pioneer qui devrait ouvrir le feu avec son lecteur DVD AO1 très prochainement et dont le tarif avoisinera les 4000 FF. Hélas, le DVD-R réinscriptible ne devrait pas voir le jour avant fin 1998 dans le meilleur des cas.

Le GD-1000 de chez Hitachi est le premier lecteur de DVD à atteindre le marché allemand. Il lit bien sûr les CD classiques. Un DVD monoface peut contenir jusqu'à 4,7 Go par couche. Comme il y a deux couches par côté et que le lecteur est prévu pour des disques bifaces, la capacité maximale par disque est de 17 Go. Le transfert maximal atteint 1380 ko/s, le temps moyen d'accès est de 190 ms. Le lecteur dispose en plus d'un cache de 256 ko. La lecture d'un CD classique se fait en vitesse 8x et le temps d'accès est de 150 ms, mais les CD-R ne sont pas encore lisibles (Bruce Lepper : on attend cette possibilité pour plus tard cette année sur d'autres modèles) [Hitachi].


- Le plus lumineux

Microvitec vient de sortir le moniteur "le plus lumineux", le plus contrasté et le plus exact dans la linéarité d'image sur le marché". Il s'appelle ProScan 1795SX et combine les avantages des masques à trous et à lignes. Il balaye horizontalement de 30 à 95 kHz et la fréquence de rafraîchissement vertical est de 85 Hz pour une résolution de 1280x1024. C'est un 17 pouces, comme son nom l'indique et il coûte 1698 DM [Microvitec].


- Lecteur de CD 16x

Mitsumi présente au CeBIT son nouveau lecteur FX 140. Il bénéficie du mariage des deux techniques CAV et CLV (Constant Angular Technology et Constant Linear Technology), selon qu'il lit dans la périphérie ou vers le centre du disque. Ceci lui permet d'atteindre des transferts entre 1,8 et 2,4 Mo/s et un temps d'accès moyen de 120 ms (calculé en réalité sur 1/3 du disque...) [Mitsumi].


- Genlock Maker

On ne sait pas à quoi cela ressemble, mais cela permet de libérer l'Amiga pour les tâches graphiques où il est plus à l'aise. Ça libère, oui, mais comment ? Ça libère si on a aussi un PC, puisque ce Genlock Maker permet d'utiliser les genlocks Amiga (Neptun, Sirius, Pluto...) sur PC. Les images envoyées par le Genlock Maker au PC sont indépendantes de la résolution VGA et les animations sont très fluides en 50 Hz entrelacé. Environ 400 DM [Electronic Design].


- Pour les accrocs

Un "International Modem Traveller Kit" permet de connecter son modem dans tous les pays. Il s'agit d'une petite trousse de voyage avec tous les convertisseurs de prises de courant et de téléphone connus. Un manuel 'International Connectivity" fait le point sur toutes les règles et astuces téléphoniques dans les diverses parties de la planète. Deux variantes : WEU pour 150 pays, Europe occidentale incluse, et EEU pour 120 pays, Europe orientale, Australie et Afrique du Sud incluses. Chaque lot coûte 135 DM [Xircom].


- Plus de goulot

Le DV-Konverter est la solution la plus confortable pour les connexions de composantes vidéo. Il résout les problèmes de goulot d'étranglement sur le dernier maillon de la chaîne : le moniteur. Il convertit directement les signaux à l'entrée FireWire en RVB analogique. Le plus est la réduction de pertes de qualité due à la non-conversion en FBAS ou Y/C. Le moniteur ne doit plus séparer les composantes et la stabilité de l'image y gagne. 2500 DM. Disponible à partir de fin avril 1997 [Electronic Design].


- Optimisation de Cavin

Encore des améliorations (voir liste le mois dernier) pour le mythique système de montage Cavin. Le "Rapide Time Code" est mieux géré. FrameMachine peut être utilisé comme mixeur en transitions A/B Roll [Electronic Design].


- Art Studio 2.1

Hourra ! La nouvelle mouture est compatible DraCo. Les formats reconnus sont : ANIM-5, ANIM-7, ANIM-8, FLI, FLC, MPEG et AVI. Les préférences ont été améliorées de façon à ce que toutes les résolutions soient possibles. La qualité JPEG se laisse choisir dorénavant. Les pages de catalogues sont soit sauvegardées en IFF, soit envoyées à l'impression à travers TurboPrint. Plus de quarante modules de chargement (y compris TIM et RAW-RGB ou les pages fax au format GPFax, PostScript EPS ou CGM). Même les archives Lha ou Lzh sont automatiquement décompactées. Les images plus petites que le format du catalogue ne sont plus agrandies, elles conservent leur taille. On peut choisir librement le programme de visualisation pour chaque format graphique. Le programme fonctionne sur toutes les cartes graphiques et peut sauvegarder les catalogues en 24 bits. Un choix de fonctions macros ARexx complète le tout. 99 DM [Tital Computer].


- Art Effect 1.5 et 2.0

Pas beaucoup d'améliorations dans cette mise à jour mineure 1.5 de ce programme graphique prometteur, mais elle est gratuite et librement téléchargeable. Le HAM-8 est géré, un grand plus pour les machines AGA qui n'ont pas de carte graphique. Une extension pour ScanQuix 3 permet de numériser des images directement à partir du programme.

La version 2.0 est stabilisée et déjà proposée à la vente. Les nouveautés sont : l'utilisation des "layers" (ou calques, niveaux superposables de dessins), la gestion de la mémoire virtuelle (nécessaire pour les grands formats ou pour de nombreux calques, ou bien encore pour la fonction annuler/refaire et les opérations internes), une fonction annuler/refaire illimitée (grâce à la mémoire virtuelle), de nouveaux effets comme Motoin Blur, Radial Blur, Zoom Blur, Tiling, de nouveaux greffons, la gestion de la visualisation HAM8 (déjà présente dans la version 1.5) et une interface ARexx. Le logiciel est désormais conseillé pour une machine bénéficiant de l'AGA ou d'une carte graphique, et d'autre part un processeur 68020 minimum, 4 Mo de mémoire Fast et un disque dur [Haage & Partner].


- Electronic Design

Voici un nouveau CD qui sert de centrale d'information sur le multimédia. Tout y est interactif au niveau des descriptions de produits. Tous les émulateurs de tous les produits de la gamme de la marque y sont présents et on y trouve également une version démo de Scala MM100 et des utilitaires. Enfin, des scripts éditables y figurent en grand nombre. 15 DM [Electronic Design].


- SuperCut

Voici les nouveautés de ce logiciel de vidéo : améliorations pour le système de montage. Le TBC-Light se laisse piloter directement pour les fondus et enchaînements. On peut utiliser les animations SSA directement. Le pilotage de magnétoscopes DV a été étendu aux fonctions "image par image" et "ralenti". Les machines Panasonic peuvent fonctionner avec des valeurs négatives au compteur [Electronic Design].


- Geek Gadgets

C'est un nouveau CD qui comprend l'ADE (Amiga Development Environment) de Cronus/Fred Fish. On y trouve des versions bêta de divers projets en cours de réalisation et un portage du système X Window (X11 R6.1). 29,90 DM [Stefan Ossowki].


- Toccata

On peut télécharger la nouvelle version 12 de la toccata.library sur Aminet. Elle résout tous les problèmes de crachement, tant sur les cartes son Toccata que sur les DraCo-Motion.


- MovieShop

La version 4.2 est annoncée et aura déjà été distribuée quand vous lirez ces lignes. De nombreuses améliorations ont été apportées : représentation graphique des effets, boîte à outils paramétrable, interface plus conviviale et haute en couleur, gestion des partitions de 9 Go, etc.


- TurboPrint

Une petite mise au point avec quelques bogues corrigées et quelques pilotes d'imprimantes en plus pour TurboPrint qui arrive donc à la version 5.01. On trouve ce correctif sur Aminet.


- IBrowse

Les utilisateurs enregistrés bénéficient d'un correctif qui les amène à la version 1.1. On peut se le procurer sur www.hisoft.co.uk/ibrowse/support.html. Les "frames" (cadres) et les "cookies" sont reconnus. La qualité des images a été améliorée grâce à un meilleur tramage. Une fenêtre "Netstat" y a été ajoutée. On peut maintenant effacer des fichiers dans le cache. Les URL se prêtent à la technique du "glisser et déposer" et on peut les mettre dans un nouveau presse-papiers. Trois modes de palette : "best", "fast" et "gray". Les pages inutilisées sont mieux gérées par le cache. Plus besoin de taper "http://" devant un hôte proxy. La sortie d'écran est plus confortable et on peut utiliser un visualisateur externe. Un paramètre "Accept-Language" sert à informer un serveur de votre préférence linguistique. Enfin, le chargement des images a été accéléré, surtout en provenance du cache.


- Real 3D

La version 3.5 est enfin disponible. Elle consiste en un CD (pour Windows, et aussi un peu pour Amiga), plus la version Amiga sur disquettes. Rappel des nouveautés :
  • L'OpenGL, sur les versions gérant ce principe.
  • La détection de collision a été améliorée. La valeur 0 actuelle est aussi bonne que la valeur 2 antique. Des valeurs supérieures à 3 ou 4 ne sont nécessaires que pour les cas extrêmes.
  • Les squelettes ont été améliorés. La torsion (rotation autour de l'axe d'un os) est réglable.
  • La cinématique directe a été implémentée. Cette fonction a pour but de ne mouvoir un "étage" du squelette que par rapport au précédent et non par rapport au tout.
  • La cinématique inverse ne change plus l'étage inférieur. Tout ce qui suit est mû ensemble. Il est possible de bloquer les rotations A et B, la pression se ressent alors sur la torsion.
  • Les points-fantôme (début et fin) des B-Splines peuvent dorénavant être visualisés.
  • Le contrôle des points-nœuds joue dorénavant directement sur les meshes et les trisets.
  • Les "Lens Flares" sont plus colorés et des contrôles cycliques sur la longueur des rayons ont été ajoutés. Ils ne seront plus calculés au pixel près, mais en virgule flottante, ce qui améliore leur mouvement et la qualité anticrénelage est meilleure.
  • Les traînées (trails) sont additionnées à l'image et calculées elles aussi en virgule flottante.
  • Les halos (glow) sont contrôlés par des curseurs RVB en plus de leur couleur spécifique. Une image de fonds plus un halo ne causent plus de gourou.
  • L'anticrénelage tient compte de la hauteur du pixel pour les calculs de "field rendering".

- Un tout nouveau programme 3D qui promet

C'est tellement incroyable que j'ai d'abord pensé à un poisson d'avril. Je n'ai d'ailleurs pas été le seul à montrer mon incrédulité puisque lors de la présentation du programme à IPISA, beaucoup de gens ont cru que c'était un montage ou que la chose tournait sur une station Silicon Graphics. Elle tournait simplement sur un Amiga 4000 ! Ce programme, c'est Tornado 3D conçu par les Italiens de EyeLight. Voici quelques-uns des champs d'utilisation du programme : prévisualisation couleur en temps réel (fil de fer, solide, ombrage à plat, Gouraud, transparent, texture, photo réaliste), conception intégrée (modélisation, animation et rendu se font en un seul éditeur), opérations en temps réel, champs de force, déformation automatique et librairie de formes et matériaux, animation de style magnétoscope, particules et systèmes de particules, metaballs, NURBS, superquadrics, brouillard, interface utilisateur adaptable à la taille des polices et localisée, éditeur de matériaux, surfaceurs, placage d'images, transparence, réflexions, rendu, flou de mouvement, halos lumineux, lumières, greffons, optimisation 68040 et 68060, double tampon sur CyberGraphX. Le minimum requis est un Amiga ou compatible, AmigaOS 3.0, 68020, FPU, 8 Mo de mémoire, lecteur de CD. Le développement de Tornado 3D a débuté en 1993 pour l'usage personnel de son créateur, Massimiliano Marras. Tornado 3D est encore en version bêta 0.88, la version 1.0 devrait sortir dans quelque temps [www.tornado.com].


- Java

Déjà deux parfums pointent leur nez avec des versions bêta sur Aminet, Kaffe et MOca. On en saura plus le mois prochain.


- Encore des problèmes d'arnaques ?

Après les faux PC-Task, voici les faux PageStream. La société ADFI annonce que certains utilisateurs signalent avoir acheté leur PageStream auprès de sociétés qui semblent avoir vendu une version pirate. Ces utilisateurs ont reçu un logiciel sans carton d'enregistrement ni pour les Éditions ADFI ni pour les Editions SoftLogik.

Pour chaque logiciel PageStream, vous devez recevoir un mot de passe permanent uniquement de par les Editions SoftLogik. Si vous avez été victime d'une telle situation, veuillez contacter ADFI (par téléphone : 33+ 04 73 937 731) pour régularisation de votre situation.


- Mise à jour de PageStream

ADFI vient de recevoir une mise à jour de PageStream, modifiant :
  • Les interfaces des familles des imprimantes Studio, Preferences, PostScript, IFFILBM, HP, Fargo, Epson.
  • Les filtres WW, WP5, WP, Wordworth, Word, TIFF, RTF, PW, ProWrite, ProDraw, PGS2doc, PGS2, JPEG, IFFFTXT, IFFCTXT, FW, Excellence!, EPS, ASCII.
  • Les moteurs TextFX 2, Borders.
  • Les effets trace, tiles, threshold, solarize, reducenoise, pixelize, minimum, median, maximum, hsb, histogram, gamma, convolve, contrast, brightness, average.
ADFI nous déclare que la documentation en français de PageStream, qui n'a toujours pas été livrée aux acheteurs du logiciel, sera disponible rapidement.


- Little Wing's BBS

Un BBS basé à Metz, Little Wing's BBS (BBS OS/2), a repris certaines des conférences Fidonet de Access BBS (BBS Amiga) qui a cessé d'exister et fera un grand plaisir d'accueillir de nouveaux utilisateurs Amiga. Il offre la possibilité de devenir point Fidonet, et cela gratuitement et sans abonnement, afin de récupérer tous les fichiers et les conférences à moindre coût. Pour plus d'informations, contactez le sysop, Josian Lambert. Little Wing's BBS, 0387655068.


- Manquest magazine

L'association MANOR nous informe de la naissance de son magazine Manquest. Ces quatre pages en noir et blanc est réalisé avec PageStream 3.0 avec, un menu, actualité, humeurs, rumeurs, astuces, petites annonces, tests comparatifs... Voici un extrait de l'édito du numéro 1 de janvier/février 1997 : "En cette période de crainte et de doute absolu en ce qui concerne le rachat de la technologie Amiga par quelqu'un (?), nous naissons avec l'envie de vous faire envie ! Oui, il est crucial pour l'avenir du multitâche et du multimédia que nous restions sur nos plates-formes. Nous sommes également à l'aube de grands changements pour ce qui est de l'informatique de loisirs."

Pour recevoir Manquest chez vous, envoyez deux timbres à 3 FF et vos coordonnées à : Association MANOR / Diaso Joseph, quartier Mermoz, Bt. D2, 54240 Joeuf.


- "Créer des sites Web spectaculaires"

...de David Siegel. Créer un site Web, c'est bien, mais réaliser un site spectaculaire et créatif c'est mieux. Au rythme infernal où les nouveaux sites arrivent sur le Web, vous avez intérêt à vous décarcasser un minimum si vous voulez vous faire remarquer sur la toile d'araignée.

David Siegel, membre fondateur du studio Verso, défriche de nouvelles pistes pour l'avenir du Web et participe à la définition des outils de demain. Il s'attache dans cet ouvrage à nous donner les clés pour réaliser un site Web de troisième génération. Véritable recueil de formules magiques, ce livre d'art, haut en couleur, propose de multiples possibilités pour intégrer et manipuler textes, images et animations. Des études de cas détaillent la conception et la création de cinq sites de troisième génération.

Ce livre ne vous apprendra pas le HTML mais il vous ouvrira de nouveaux horizons grâce à une approche tant technique qu'esthétique d'une grande clarté. A vous ensuite d'avoir quelque chose d'intéressant à dire ou à montrer pour que les internautes aient envie de revenir vous voir. Cet ouvrage est un rayon de soleil dans la grisaille habituelle des livres traitant de sujets liés à l'informatique, il est autant à voir qu'à lire et à consommer sans modération. Après l'avoir lu, vous ne verrez plus le Web de la même façon. Prix : 239 FF, éditeur : Simon & Schuster MacMillan.


- AGMO reprend les produits Vitepro

Didier Pages, dirigeant de la société AGMO, annonce qu'il a passé un accord pour la reprise et la continuation de la vente (uniquement par correspondance) et du soutien de la plus grande partie de l'ancien catalogue de la défunte société Vitepro. La gamme des produits distribués concerne principalement le graphisme 2D/3D, toute application vidéo ainsi que le montage vidéo, AGMO se spécialisant dans la production et la réalisation vidéo depuis de nombreuses années. Parmi les produits disponibles : LightWave et tous les produits s'y rattachant, Cinema 4D, World Construction Set, X-DVE, genlocks, et systèmes de montage DraCo et Casablanca [AGMO, 114 bis, rue Michel Ange, 75016 Paris, Tél : 01.45.27.04.53, fax : 01.45.25.71.75).


- SillyCat

SillyCat vous invite sur son site Web où il essaie de créer une base de données d'utilisateurs Amiga (programmeurs, graphistes, musiciens) : www.ping.be/sillycat.


- Amiga Desktop Video (bis)

Almathera propose son volume numéro 2 "Amiga Desktop Video". Il reprend une centaine de Mo de textures, plus de 200 polices, 150 objets pour LightWave et Imagine, des clips-arts pour titrage vidéo et bien entendu une multitude d'utilitaires en tous genres.


- TBC-Light

La gamme de produits Electronic-Design pour Amiga et PC vient de s'enrichir d'un nouveau TBC : le TBC-Light. Celui-ci est proposé par DeltaGraph'X au tarif de 5200 FF environ. D'un emploi simple mais efficace, ce TBC est doté d'entrées et sorties YC et composite et d'une prise permettant de le contrôler à l'aide de l'ordinateur via le port série. Une mémoire tampon de 1 Mo assure une synchronisation parfaite du signal.


- Amiga Products

On nous signale l'ouverture d'un revendeur Amiga dans la région de Charleroi : Amiga Products, 209 route de Philippeville, 6280 Gerpinnes. Tél/fax : 071 217932. Courrier électronique : dbossis@arcadia.be. Web : 195.7.0.249/amigaproduct/default.nclk.


- Siamese System 2.0

HiQ Ltd, développeurs du système Siamese qui permet l'utilisation d'un Amiga et d'un PC avec un seul moniteur et clavier, annonce la version RTG 2.0, qui ajoute la possibilité d'ouvrir le Workbench sur les écrans de Windows 95 et Windows NT. Une version 2.1 permettra l'ouverture de tout écran Amiga sur le PC, et non pas seulement le Workbench. Le grand avantage de ce système, évidemment, est de pouvoir profiter de la carte graphique du PC pour afficher son Workbench en très haute résolution.

Le prix de la mise à jour en Grande-Bretagne est de 60 £ jusqu'au WOA Expo à Londres (17 mai 1997) et 80 £ après. Le prix pour le paquetage RTG 2.0 est de 200 £. Pour l'avenir, HiQ prépare une version qui permettra la création de logiciels qui tourneront sur PC sous contrôle de l'Amiga.


- Triste départ d'Almathera

La société anglaise Almathera, éditeur de Photogenics et d'autres produits Amiga, a fermé ses portes. Les directeurs, Paul et Jolyon Ralph, ont révélé que l'année dernière, l'équipe a travaillé pendant plusieurs mois sur vui.library, un composant de base d'un nouvel environnement d'exploitation de set-top box de VIScorp. VIScorp n'a pas payé ce travail et Almathera n'a pas pu survivre.

Almathera était déjà attaqué en justice par Paul Nolan, programmeur de la première version de Photogenics, qui réclamait des droits d'auteur non payés. Mais d'après Jason Doig, ancien programmeur chez Almathera, ceci n'était pas la raison principale de la fermeture de la société. "Almathera avait des problèmes financiers depuis longtemps, simplement parce que le marché Amiga est trop petit pour soutenir une société avec des frais généraux aussi importants. C'est en grande partie la raison pour laquelle les droits d'auteur de Paul n'étaient pas payés ; on comptait sur des ventes bien plus importantes."

"Quand VIScorp est arrivé, leur projet occupait une grande partie de notre équipe de développement. Si VIScorp avait payé, on aurait pu tout régler et démarrer un nouveau projet."


- Une carte Ethernet pour 600 FF ?

D'après un reportage sur le salon Gateway Amiga 97 à St Louis, Missouri, États-Unis, une société nommée Digital Lightyear Technologies était présente pour annoncer une carte Ethernet 10 Mb/s Zorro II pour Amiga 2000, 3000 ou 4000 au prix de 100 $. La carte est nommée Argent Ethernet Card. Son adresse est 1517 105th Ave. Ct. E., Edgewood Washington, 98372. Le site Web de la société est inaccessible.


- CyberGraphX

Le site de CyberGraphX regorge d'informations et de versions à télécharger. Des FAQ sur CVMode, des nouveaux lecteurs MPEG (Isis et Osiris), CyberGL PowerPC et CyberGraphX v3, un datatype 24 bits pour CyberGraphX, des réglages de moniteurs, etc.


- Amiga Developer Network

C'est le nom d'un site Web dédié à tous les aspects de développement sur Amiga, créé par le North Alabama Society of Amiga Users [www.amiga.org/developer].


- Encore des cartes accélératrices

Pour tous les modèles Amiga, voici une série d'excellentes cartes accélératrices qui s'appelle E-Matrix. La E-Matrix 1230-50 possède un 68030 avec MMU à 50 MHz et des supports de mémoire PS/2 jusqu'à 64 Mo et même un support supplémentaire portant la mémoire à 128 Mo. En option, il est possible de commander une carte avec contrôleur SCSI. La même carte est disponible également pour Amiga 500 avec les mêmes possibilités augmentées d'un contrôleur IDE AT permettant d'adjoindre encore quatre unités IDE. Pas de prix communiqués [Vesalia].


- Un "look" pour vos CD gravés

Un kit avec des autocollants à imprimer soi-même, un logiciel (pour PC, mais qu'avec un peu de bon sens on parvient très bien à réaliser sur Amiga avec des programmes de dessin), un centreur pour que le CD reste équilibré, et voilà un aspect pro pour vos petits CD chéris. Ça coûte 148 DM tout seul ou 349 DM avec CD-Creator [VOB].


- Un nouveau projet de carte son : Prelude

Prelude est une nouvelle carte son 16 bits 48 kHz full-duplex Amiga pour Zorro II. Elle fonctionne également sur les A500 et A1000 avec un simple adaptateur passif. Voici ses caractéristiques :
  • Puce Crystal Multimedia-Audio Codec 4231A.
  • Le matériel et le logiciel gèrent les entrées/sorties full-duplex 16 bits jusqu'à 48 kHz.
  • Stéréo 48 kHz même sur un 68000.
  • Multitâche (68020+ recommandé).
  • 2 ko de cache FIFO sur la carte.
  • Mixage en ligne compatible MPC2 (audio Amiga, audio du CD et audio de la Prelude).
  • Haut-parleur additionnel possible.
  • Connecteurs LINE, AUX1, AUX2, MIC et DAC.
  • Bibliothèque partagée pleinement documentée.
  • Gestion logicielle pour quatre voix en mode mixage (16 bits).
  • Connecteur spécial PreludeBus : modules d'expansion prévus :
    • Entrée/sortie numérique (S/P-DIF) pour DAT, CD, MiniDisc, etc.
    • Convertisseur de taux d'échantillonnage.
    • Interface MIDI.
Comme la plupart des cartes graphiques ont un interrupteur pour la sortie Amiga vidéo, la carte Prelude possède un connecteur pour la sortie audio de l'Amiga.

Logiciels :
  • Pilote AHI (version actuelle : 2.21).
  • Décodeur surround en temps réel.
  • Effets en temps réel comme Karaoke, Echo, etc.
  • Mixer (commodités).
  • Encodeur/décodeur ALaw, uLaw et ADPCM.
  • Tapedeck pour l'enregistrement.
  • Dub! pour l'enregistrement et le lecture d'un fichier.
État du projet : la production est en cours ! Auteur : Thomas Wenzel.


- Music... Music... Music

L'excellent successeur d'OctaMED SoundStudio 1.03d de Teijo Kinnunen ne se trouve plus dans le commerce jusqu'à sa parution sur Aminet Set 5 (en juillet, semblerait-il).


- Un nouveau tableau pour les tablettophiles

Un nouvel ensemble de pilotes pour les tablettes graphiques telles que ArtPad I et II ou la série UD, Genius EasyPainter et NewSketch. Ça s'appelle "Tableau LT". C'est compatible avec tous les programmes qui gèrent la sensibilité de la pression. C'est livré d'office par Haage & Partner dans tous les paquets ArtPad. Prix : 69 DM pour Tableau LT et 149 DM pour Tableau Pro.


- Zorro III pour l'A1200

C'est un habillage en tour pour l'Amiga 1200. Ça s'appelle Infinitiv A1500-Z3 Tower, cela bénéficie de la technologie très intelligente "Infinitiv" où tout coulisse, tout se rallonge, se réhausse et surtout, cela apporte cinq emplacements Zorro II/III, deux autres PC-ISA et même deux PCI dans votre petit ordi qui, tout à coup, se dit "j'ai tout d'un grand !". Il a hérité d'un emplacement pour processeur d'A4000 où toutes les cartes accélératrices sont bienvenues. Un port vidéo identique à celui des A4000 a également été reconstitué, ce qui laisse utiliser toutes les cartes graphiques connues. Grâce à la technique "shadow RAM mapping", pOS pourra fonctionner en parallèle avec AmigaOS. Les lecteurs de disquette ne sont pas en reste, puisqu'il s'agit de modèles HD spécialement conçus et qui acceptent aussi bien des disquettes PC ou Mac. Un contrôleur SCSI est intégré laissant se brancher six unités internes et une externe (25 ou 50 broches). Une sortie audio Cinch est présente.

La tour a été testée par Amiga Plus avec succès. Picasso IV, CyberVision 64/3D, CyberStorm 060 et 128 Mo de mémoire ont fonctionné sans problèmes. De plus, le futur est assuré pour les cartes PowerPC qui vont débarquer incessamment. Pas de prix communiqué [MicroniK].


- CD

Amiga Format CD 9 : une version d'OctaMED 6 s'y trouve. 19,90 DM [Newline Computer].

Scala Plug-In : une collection de graphismes, séquences et sons. 79 DM [Newline Computer].

Amiga Desktop Video CD 2 : encore des graphismes, des séquences et des sons. Mais aussi des arrière-plans exceptionnels. 49 DM [Newline Computer].

CD Phase 1, 2 et 3 : trois CD de chez Haage & Partner avec des polices de caractères Type 1 et Compugraphic, images et clips. 59 DM pour un CD, 98 DM pour deux et 148 pour trois.


- Tombé au front

La firme allemande bien connue des amigaphiles Ingenieurburo Helfrich a déposé le bilan à la fin de l'année. Ce n'était pas un des leaders dans la fabrication de matériel Amiga mais ils ont eu de nombreux succès à leur actif, comme les cartes Peggy et Peggy Plus, et on se souvient de leurs essais l'année dernière à Cologne avec le processeur graphique à 7000 MIPS.


- Nouveau magazine vidéo

Il s'appelle Digital Production et est consacré à la vidéo, au film et à l'ordinateur graphique. L'éditeur est ACT GmbH Pullach ISSN 1433-2820, www.digitalproduction.com.


- MD pour Cassie

ProDAD a fait savoir qu'une version spéciale de Monument Designer est en cours de réalisation pour Casablanca.


- pOS news

Cronus et ProDAD ont signé un protocole pour la distribution d'un ensemble complet d'utilitaires et une version développeur de pOS qui permettra à ces derniers de porter facilement leurs créations vers le nouvel OS. Le résultat sera édité sous la forme d'un CD appelé Geek Gadgets Version 2. En utilisant ces outils, il sera possible d'écrire des programmes qui pourront à la fois tourner sur AmigaOS et pOS pour une augmentation de volume négligeable. Disponibilité en mai pour 29 DM [www.ninemoons.com].


- Site officiel de Haage & Partner

Haage & Partner vient de sacraliser son nouveau site qui s'appelle dorénavant www.haage-partner.com. C'est plus simple que l'ancien, non ?


- Voodoo

Osma Ahvenlampi, l'auteur du célèbre gestionnaire de courriel Voodoo (jusqu'à la version 1.28), ne pouvant continuer à développer son produit est heureux d'annoncer un accord avec la société Finale Development Inc. qui assurera donc l'évolution du produit et l'intégrera à son futur navigateur The Finale Web Cruiser [www.finale-dev.com].


- Quasar rompt avec FFD

Quasar Distribution, éditeur de PC-Task, DirWork, Quarterback et Quarterback Tools Deluxe, a rompu son accord de distribution avec la société française France Festival Distribution. FFD n'est autorisé à vendre aucun produit de Quasar, dans aucune version. Les utilisateurs de PC-Task sont invités à faire leurs mises à jour directement chez Quasar au prix de 47 $, port compris.


- Devpac, quelle est la dernière version

Nous avons reçu les informations suivantes de David Link à Hisoft, Grande-Bretagne : "La version 3.5 de Devpac a été créée par nous et ADFI, et comprend de nombreuses nouvelles fonctions et macro-commandes, nouveaux fichiers include et trente chapitres d'aide en hypertexte accessibles avec la touche "Help". ADFI est le distributeur exclusif de cette version française dans les pays francophones. La version 3.14 n'est pas la dernière version officielle mais la dernière version anglaise. Cette version fonctionne correctement sur Amiga 1200."


- DeltaGraphX

DeltaGraphX annonce que certaines séries de CyberStorm 68060 ont un défaut et doivent subir une modification de la part de Phase 5. Si vous avez acheté récemment ces cartes et avez des problèmes de fonctionnement, prenez contact immédiatemment avec votre revendeur. Les numéros de série des cartes concernées sont SN# B400506 à B400569 pour les CyberStorm 040 et SN# B002827 à B003065 pour les CyberStorm 060.


- Le service "zéro défaut"

Suite à une croissance du nombre de retours sous garantie depuis plusieurs mois, la société DeltaGraphX a introduit un nouveau système payant pour éviter les surprises. Le service inclut une vérification de la fonctionnalité d'une carte ou d'un équipement informatique à 100%, suivie d'un "burn-in" (test de fiabilité) d'une heure et d'une revérification. A l'issue de ce test, un rapport de conformité écrit est édité. Si le produit ne passe pas le test, il ne sera pas envoyé chez le client, mais directement chez le fournisseur.

Disques durs, lecteurs de CD, cartes accélératrices, cartes graphiques, etc. peuvent passer ce test à la demande du client, qui sera facturé 490 FF. Au cas où le client constaterait malgré tout un défaut reproductible de fonctionnement, il serait remboursé en totalité pour les frais de retour et les frais de la vérification zéro défaut.


- Fred Fish

Fred Fish annonce que dans des futures éditions de son CD Geek Gadgets pour développeurs (après la version 2) il prévoit de soutenir les systèmes hôtes m68k-amigaos, m68k-pos, ppc-beos, ppc-pos et i486-linux, ainsi que les cibles m68k-amigaos, m68k-pos, ppc-beos et ppc-pos.


- Haynie et AFS

Dave Haynie s'attaque à Fourth Level Developments, éditeur du système de fichiers AFS. D'après Haynie, il a été payé pour seulement 50 exemplaires de DiskSalv 4, seul outil de récupération pour AFS, et a terminé son accord avec Fourth Level.


- Encore des départs chez VIScorp

David Rosen, vice président de développement commercial chez VIScorp, a quitté son poste.


- PageMonster

PageMonster est un nouveau logiciel de création de pages Web pour Amiga de chez CultureShock Multimedia à Seatle, États-Unis. Prix : 50 $ (70 $ après juin).


- Whippet

Le Whippet de Hisoft est un port série rapide (jusqu'à 230 kbps) pour le connecteur PCMCIA de l'Amiga 1200. prix : 50 £.


- Amiga.org

Le "propriétaire" de ce domaine Internet (il suffisait d'être le premier à le demander) était présent à la conférence développeurs organisée par des amigaïstes en même temps que l'Amiga Gateway Show 97 à St Louis. Il a proposé de le mettre au service de l'Amiga, peut-être en tant que site pour les développeurs. Il écoute vos idées à l'adresse wayne AT amiga POINT org.


 Sassenrath publie The REBOL Reference Manual

Après le changement de nom de son langage "LAVA" et "REBOL" (pour rebelle, rebel en anglais), Carl Sassenrath a publié la première partie du manuel de référence sous le titre "REBOL values: The Building Blocks". Le manuel, disponible sur le site Web www.sassenrath.com est pour débutants autant que pour programmeurs chevronnés. Son but est d'introduire le premier, et plus important, concept du langage. Il comporte sept scripts d'exemples écrits en REBOL, qui, d'après son auteur, montrent pourquoi REBOL est un alternatif simple mais puissant pour la future opération de nos ordinateurs et pour la distribution du contenu des ordinateurs sur Internet.

Une préversion éducationnelle de REBOL doit paraître bientôt, et permettra d'expérimenter quelques exemples personnels à partir des explications du manuel.


- Autres systèmes en bref

Apple va supprimer 4100 emplois sur 13 400, arrête ses produits Pippin et Open Doc et repousse de six mois (c'est-à-dire mi-1998) Allegro, un système de transition avec Rhapsody, son nouveau système multitâche définitif, basé sur la technologie NeXT.

Des MacIntels sont en route. Le système d'exploitation NeXTStep s'appelle dorénavant Rhapsody (le futur Mac OS). Il sera toujours multiplate-forme PowerPC et Intel, et peut-être Sparc mais ne sera plus développé pour processeur PA-Risc. Toutefois, seule la version PowerPC intègrera le "Yellow Box", machine virtuelle Système 7 s'exécutant sur le noyau Rhapsody qui assurera, d'après Avie Tevanien, responsable logiciel d'Apple, une compatibilité totale et une performance équivalente ou même accrue des logiciels Mac actuels.

Larry Ellison, patron de Oracle et ennemi juré de Bill Gates, voudrait acheter Apple pour son compte personnel pour un milliard de dollars ! Il évincerait le dirigeant d'Apple, Gilbert Amelio, qu'il trouve incompétent et utiliserait Apple pour fabriquer des millions de Network Computers (NC). Mais d'abord, il faut qu'il trouve des investisseurs qui pensent comme lui.


- Myst

Le gros succès PC de ce jeu d'aventure et l'expérience Amiga de ClickBoom (auteur de Capital Punishment) a conduit ce dernier à porter ce jeu sur Amiga. Myst, qui s'est vendu à des millions d'exemplaires, est prévu pour cet été.


- Les jeux de Frankenstein Software en vente

Jack Rollan de chez Frankenstein Software, souhaite vendre les droits (y compris les codes sources) des jeux de sa compagnie. Il s'agit des jeux de stratégie Mongol Commander, Bravo Romeo Delta et Power Football. Jack va également donner à l'acheteur ses recherches sur un jeu non fini sur les guerres Indiennes américaines, nommé Crazy Horse (1850-1890). Contactez Jack sur 71175.1676@CompuServe.com.


- Les jeux commercialisés de la période mars/avril 1997
  • Blockhead, jeu de réflexion publié par Epic Marketing.
  • Burnout, jeu d'action publié par Vulcan.
  • Jet Pilot, simulateur de vol édité par Vulcan.
  • Tiny Troops, jeu de stratégie édité par Vulcan.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 01/02 1997] / [Période suivante : 05/06 1997]