Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 21 juillet 2017 - 08:41  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de janvier/février 1997
(Rubrique écrite par Bruce Lepper et Jac Pourtant et extraite d'Amiga News - février/mars 1997)


- PIOS One en approche

Plus d'informations ont été révélées à propos du PIOS One, l'ordinateur que conçoit en ce moment Dave Haynie pour le compte de la société allemande PIOS. La carte mère, à la norme standard ATX, est équipée de :
  • Trois connecteurs PCI, dont un occupé par une carte graphique PC.
  • Deux connecteurs ISA.
  • Audio 16 bits intégré.
  • Contrôleur EIDE pour disques durs et lecteurs de CD.
  • Interface de lecteur de disquette 1,44 Mo.
  • Interface parallèle bidirectionnelle.
  • Interface série pour modem, MIDI, etc.
  • Interface clavier au standard PC.
  • Interface souris au standard PC.
  • Port pour manette de jeu style PC.
  • Provision pour l'USB (Universal Serial Bus).
  • Un emplacement pour un module processeur (actuellement un PowerPC 603 de 133 à 200 MHz).
Les sociétés ProDAD et PIOS ont aussi annoncé qu'elles allaient travailler ensemble sur la création du PIOS One avec le système d'exploitation pOS. Le but de cette alliance stratégique sera de produire "une combinaison de matériel puissant mais bon marché et un OS novateur et fait pour durer dans le temps". Plus d'information dans notre article spécial.


- PIOS One : "il fait des choses que les Mac et les PC ne font pas"

Les groupes de discussion Amiga sur Internet n'ont pas beaucoup entendu parler ce mois-ci de l'équipe de PIOS, et c'est normal. On imagine Dave Haynie qui s'affaire dans sa cuisine autour du bébé PIOS One, en ajoutant du sel par ci et du poivre par là pour s'assurer que, quand le rideau se lèvera au CeBIT en Allemagne, tout marchera bien !

En fait, les choses semblent plus avancées que cela : fin janvier, Brice Fromentin a parlé avec l'équipe de ProDAD qui attendait anxieusement l'arrivée d'un prototype et plus récemment nous avons parlé avec M. Konjevic Jr d'Eagle Computer qui a vu tourner les premiers PIOS One. Il se dit impressionné, et Eagle vendra les machines PIOS dès qu'elles seront disponibles.

"Elle a quelques caractéristiques qu'on ne trouve pas sur les Mac ou les PC. Pas beaucoup, parce qu'elle n'a pas encore beaucoup de caractéristiques, ils n'ont pas eu encore assez de temps de la développer, mais dans six mois..."

Les avis diffèrent quant au nombre de logiciels Amiga qui seront portés rapidement vers le PIOS One. Certains estiment 500 logiciels par an, mais d'après M. Konjevix, le total sera moindre, de 100 à 300. Sur PIOS One, grâce au PowerPC à 200 MHz, ces logiciels seront vraiment rapides, dit-il, aussi rapides que les logiciels sur Pentium, ou plus. "S'il y a un bon départ nous verrons une explosion d'activités sur PIOS One de la part des programmeurs Amiga" pense-t-il.


- Carl Sassenrath présente LAVA

Le 20 janvier 1997, Carl Sassenrath a annoncé qu'il développait LAVA, un nouveau langage de scripts et de contrôle, et de MagmaOS, un système d'exploitation complet. LAVA (Language for Audio Visual Applications) est un langage facile à utiliser, puissant et portable, pour la création d'applications compactes (graphisme, audio, multimédia, réseau et contrôle) sur ordinateurs personnels. Un logiciel écrit pour l'Amiga doit pouvoir tourner sans modification sur PC, Macintosh ou n'importe quel autre système.

Quant à MagmaOS, ce sera un système d'exploitation compact et flexible et sera intégré d'une façon unique avec LAVA. Le réglage des attributs, les scripts de contrôle, la configuration, l'installation, les communications inter-processus et le traitement distribué seront faciliter par le langage LAVA. Les applications peuvent encore être écrites en C, mais une partie de leur interface avec le système sera gérée par le langage de l'OS. Ce système sortira en version prototype, ultérieurement cette année, sur quelques différentes plates-formes matérielles. Plus d'information dans notre article spécial.


- Amiga : autour du malade, le calme avant l'orage ?

Un calme inquiétant règne en cette mi-janvier, comme si les différents candidats pour le rachat de l'Amiga conservaient leurs forces pour une prochaine bataille. Bataille contre qui ? Pour quelle raison ? Dans quel but ? On ne sait pas.

Eagle Computer : cette société si pleine d'enthousiasme le mois dernier, semble plutôt déprimée en ce moment. Ses projets de Super-Siamois à la sauce DEC Alpha 433 MHz et Windows NT ont pris un peu de retard, mais elle espère montrer ces monstres au CeBIT de mars.

QuikPak : le nouveau prétendant américain a fini par déclarer son jeu et a annoncé qu'il avait fait une offre à Bernhard Hembach, l'administrateur de la faillite. Celui-ci n'a pas dû trouver l'offre suffisante pour son appétit vorace. En fait, si on peut croire Eagle Computer, Bernhard Hembach demande un prix faramineux pour les restes de l'Amiga, mais ne trouve personne pour partager son estimation de valeur.

VIScorp : Il a enlevé de son site Web presque toutes les références à l'Amiga, et a même enlevé les noms de ses présidents Bill Buck et de Raquel Velasco juste avant notre bouclage. D'après Jason Compton, ces deux personnes ne font plus partie de VIScorp. La valeur des actions VIScorp demeurent au plus bas (1,37 $ le 16 janvier), et des observateurs en Allemagne ont exprimé un certain pessimisme pour l'avenir de la société américaine. Et puis, dans les pages économiques du Figaro du 13 janvier, on lit : "La Compagnie des Signaux qui mise sur la chaîne numérique de l'image, devrait annoncer prochainement un accord avec l'américain VIScorp. Elle envisage également une alliance avec Oracle."

La Cie des Signaux : cette société n'étant pas tellement connue, voici quelques détails : pour le premier semestre 1996, son CA s'est élevé à 915 millions de FF. Elle est présente dans le domaine de la défense, la sécurité, les télécommunications et l'électronique de la route. Elle vient de se renforcer dans deux domaines. Elle a racheté le 19 décembre dernier les activités réseaux d'entreprises (750 millions de CA en 1995) de Philips. Elle a mis la main le 7 janvier sur le groupe allemand Ritzenthaler (230 millions de CA en 1996) spécialisé dans les équipements de sécurité. Le groupe, malgré ces deux rachats, dispose d'une trésorerie de 600 millions de FF et est toujours à l'affût d'opportunités.

La Cie des Signaux, forte de son savoir-faire dans les transmissions et les réseaux de télécommunication, souhaite jouer un rôle clé sur le marché de la chaîne de l'image numérique, c'est-à-dire les équipements pour les chaînes de télévision et les opérateurs de télécommunications. Le groupe pourrait ainsi annoncer prochainement un accord dans ce domaine avec VIScorp.


- PC-Task 4.0 prend ses ailes

La nouvelle version 4.0 de PC-Task, l'émulateur PC, vient d'être annoncée par Quasar Distribution. Une version de démonstration est disponible sur Aminet (218 ko). Nous n'avons pas eu le temps de la tester, mais elle semble prometteuse. En effet, les deux principales lacunes de la version précédente semblent avoir été en partie corrigées. PC-Task émule maintenant un processeur 80486, tandis que la version 3.1 se limitait au 80286.

PC-Task 4.0 se décline en deux programmes (68020 et Kickstart 2.0 minimum) : "Dynamic Version" et "Interpretive Version". Cette dernière est légèrement plus rapide que PC-Task 3.1 en mode turbo. Par contre, la "Dynamic Version", d'après les chiffres données par l'éditeur, est entre 3 et 8 fois plus rapide que PC-Task 3.1 en mode turbo.

Une liste des programmes compatibles est disponible (Doom 2, FoxPro, Lotus 123...) sur le site de l'éditeur, qui a l'honnêteté d'indiquer que certains programmes qui fonctionnent ne sont pas réellement utilisables à cause de leur lenteur. Windows 95 ne fonctionne pas avec la version 4.0, mais Chris Hames, l'auteur, travaille pour corriger ceci. Enfin, un émulateur PC utilisable ?

Duchet Computers nous informe que Quasar Distribution l'autorise à effectuer les mises à jour de PC-Task 3+ originellement distribuées par FFD, ce dernier ayant annoncé qu'il est en train de fermer boutique (NDLR : depuis cette brêve, FFD nous a communiqué que ce n'est pas le cas). Les prix et modalités sont encore à fixer. M. Ducher ajoute que, contrairement aux promesses d'une publicité d'octobre 1996, PC-Task 4 ne fonctionne pas avec "tous les Amiga". Il faut un A1200 ou A4000 plus carte accélératrice et beaucoup de mémoire pour bien exploiter PC-Task 4.


- Un port série haute vitesse pour votre 1200

HyperCOM 1 est un port série à haute vitesse qui se branche en interne sur un petit connecteur non utilisé de la carte mère. Cette carte miniature est livrée avec son hypercom1.device et un port série externe qui s'installe à la place prévue pour un port additionnel derrière la machine (souvent utilisée pour le connecteur externe SCSI). Des vitesses allant jusqu'à 460 000 bps seraient possibles.

Prix : 99 DM [Harald Frank, tél : +49-6205-392065, fax : +49-6205-392067, en Allemagne]. Il existe également des HyperCOM 3 (deux ports série et un parallèle pour 1200) et HyperCOM 4 (quatre ports série et un parallèle, sur carte Zorro II).


- Bye bye MTEC

MTEC, fabricant allemand de cartes accélératrices, et partenaire de Power Computing (GB) pour le rachat de GVP, a déposé le bilan.


- Imagine RTG

Infologic annonce la sortie de la version CyberGraphX du logiciel de 3D Imagine.


- Convertisseur mémoire pour A3000

Ami-Fast 3000 est une carte pour Amiga 3000 permettant d'installer des mémoires SIMM 72 broches de 4 et 8 Mo, à la place des Zip, chers et difficiles à trouver [Keith Siders, 75507.3170@compuserve.com].


- Amiga en Australie

Megatron, distributeur de l'Amiga, révèle qu'il détient une licence pour fabriquer des cartes mères en Australie. "Si l'impensable finit par arriver, nous allons fabriquer l'Amiga pour notre région" dit Bob Farrow de Megatron. Actuellement, il achète toujours chez Amiga Technologies [Megatron Electronic Industries, tél : (03) 9870 4844, rfarrow@gui.com.au].


- DinosaursROM

Ce CD contient dix objets dinosaures de très grande qualité pour Imagine, LightWave et 3D Studio Max. Prix : 149 $ [Db-Line srl, Italie, www.dbline.it].


- AsimCDFS 3.7

Asimware Innovations Inc. annonce AsimCDFS 3.7. Cette version permet une utilisation de plus de lecteurs de CD, la lecture des attributs de protection Amiga et des commentaires de fichiers. Distribué en France par FDS.


- Amiga portable ?

Silent Paw et QuikPak travaillent ensemble pour créer un Amiga 4000 portable, a révélé Shawn Randolph, de Silent Paw. Mais la machine ne sera pas mise en production sans la certitude d'une vente en quantité importante.


- Crise dans les magazines allemands

Vous avez remarqué les difficultés qu'Amiga News traverse actuellement, contrecoup de la trajectoire vaseuse de l'Amiga. Pourtant, Amiga News (soit dit sans chauvinisme) tient le coup au niveau de l'information.

Comment cela se passe-t-il chez nos voisins allemands ? Eux, avec le parc d'Amiga nettement plus conséquent qu'en France, n'ont pas le problème de la disparition des annonceurs. Le volume de publicité n'a pas baissé chez eux, ou tout du moins pas visiblement. Par contre, au niveau de l'information, on ne peut pas dire que cela soit la grande forme ! De plus en plus d'articles sur les pages Internet n'ayant rien à voir avec l'Amiga, de plus en plus de "workshops" (tutoriels), de plus en plus de jeux ou de trucs et astuces pour les jeux, de plus en plus de délayage pour parfois finir carrément dans l'inconsistant.

Ce mois-ci dans Amiga Magazin, pourtant le meilleur, le plus grand, le plus beau, la seule information que j'ai pu tirer est le test de X-DVE, c'est dire à quel point on est arrivé ! Aucune nouveauté, les seules informations sont deux articles sur toutes les firmes Amiga allemandes (un dans l'absolu, l'autre sur le salon de Cologne) qui se recoupent. Même le CD livré avec est d'une tristesse infinie. Amiga Plus nous livre un peu plus de tests, mais pas de nouveautés non plus. Amiga Special a deux pages de nouveautés pas vraiment révolutionnaires. Même sur les pages allemandes de l'Internet, peu de nouvelles fraîches. On se remet de Noël et du jour de l'an. On a tout déballé à Cologne et il va falloir attendre le mois prochain pour avoir des échos des merveilles qui se préparent.


- Fun Clips 2

Suite du CD Fun Clips 1, il s'agit d'un CD avec 300 clips de BD de qualité en couleurs, chacun aux formats IFF-24, IFF-8, IFF-4 et IFF-HAM5. 40 DM [Media Verlagsgesellschaft].


- Une nouvelle table de mixage vidéo

Le Vector Arizona DVM est une table de mixage numérique pilotable ou non par ordinateur. Il est pilotable par Amiga et est confortable. La table permet de mixer deux entrées indépendantes qui peuvent être VHS, S-VHS, Hi8 ou RVB. Chaque signal correct se manifeste par l'allumage d'une LED, la surveillance étant permanente. De nombreux effets peuvent être réalisés manuellement grâce aux touches digitosensibles ou aux curseurs, et les effets s'inscrivent sur un affichage de deux lignes à cristaux liquides, tandis qu'on peut les contrôler sur un écran ou un téléviseur. Un correcteur de Time-Base est intégré. La table est livrée avec une alimentation externe et un manuel. Très accessible aux débutants. 1499 DM [HK Computer GmbH].


- Adaptateur SCSI pour Blizzard sur A1200

Pour les possesseurs d'une carte Blizzard 1230-IV, 1240 ou 1260, montée dans une tour ou non, il est dorénavant possible d'utiliser des périphériques SCSI sur le contrôleur de la carte. L'adaptateur est facile à monter et dispose d'une platine de connexion avec une prise Sub-D25 permettant l'usage d'unités externes. On peut même le monter seulement en externe ou seulement en interne [HK Computer GmbH].


- Le plus petit Amiga au monde : SX32 Pro

Cette carte pour CD32 est équipée d'un 68030 et d'un 68882, tous deux cadencés à 50 MHz, avec de la place pour 64 Mo de mémoire et pour un disque dur de deux pouces et demi. Il y a aussi des prises pour imprimante, modem, lecteur de disquette externe, moniteurs VGA et RVB, etc. 699 DM [DCE Computer].


- L'univers émigre en Allemagne

Les produits de la compagnie Syzygy Research & Technologies Ltd ont été rachetés par la maison allemande Max Computersystem. Il y a, entre autres, Digital Universe, un programme permettant de calculer les constellations entre 100 000 ans avant JC jusqu'à 100 000 après, les positions des planètes du système solaire, peut aussi calculer en fonction de la position géographique le ciel local à une heure donnée. En outre, les cartes stellaires peuvent se laisser imprimer avec une grande précision. Une encyclopédie de 800 pages d'aide en ligne est jointe avec plus de 250 illustrations. Disponible en anglais seulement, cette merveille ne coûte que 289 DM [Max Computersystem].


- Les nouvelles aventures de Siegfried

Deux nouvelles versions : Siegfried Copy Professional et Siegfried Antivirus Professional. La version 2.0 de Siegfried Copy gère dorénavant les modes Nibble Extented, ce qui permet de copier n'importe quelle disquette. Le siegfried.device, livré avec, permet l'accès à n'importe quelle archive DAT comme à une disquette. La reconnaissance de virus est intégrée ainsi que de nouveaux formats graphiques et audios. 89 DM, mise à niveau : 20 DM. La version 1.6 de Siegfried Antivirus permet d'effacer les virus de type "link" des données atteintes. Le compacteur StoneCracker permet de reconnaître les virus même dans les données compactées. 79 DM, mise à niveau : 20 DM [Siegfried Soft].


- Atéo Concepts prépare un bus pour A1200

La société Atéo Concepts travaille sur un système de bus pour Amiga 600 et 1200 qui permettra de connecter différentes cartes d'extension : cartes graphiques, contrôleurs SCSI, multi entrées-sorties, etc. L'ensemble bus et carte graphique (avec une émulation Workbench) sera vendu pour environ 1500 FF. Les performances de la carte graphique seront légèrement supérieures à une carte Picasso II+. D'autre part, Atéo Concepts propose un kit de connexion de lecteur de CD IDE pour la carte Apollo AT2000 (contrôleur IDE sur bus Zorro II). Ce kit, équivalent de l'atapi.device pour Amiga 1200 et 4000, est au prix de 150 FF.


- Amiga à la télé devant les caméras (pour une fois)

Le jeudi 9 janvier, la chaîne Arte a rediffusé une émission à propos d'Internet. Outre le fait que c'était une émission intelligente sur Internet, on a pu voir l'Amiga en action lors de démo parties et Clary, une codeuse sur Amiga a accordé une entrevue. Clary a fait l'éloge du multitâche de l'Amiga, surtout en utilisation sur le Web.

L'émission était aussi l'occasion pour poser des questions socio-philosophiques sur les bienfaits de l'Internet ou de ses côtés néfastes et de présenter ce système du futur sous toutes ses coutures. Pour ce qui est de l'Amiga, on se rend compte grâce à cette initiative de la chaîne que la machine est encore fortement utilisée. Le fait que l'émission ait été diffusée dans deux pays à la fois aura sûrement des répercussions tant en Allemagne qu'en France : il fallait voir l'agitation qu'il y avait sur #amigafr ce soir-là. ;-)


- FFD n'est plus autorisé à distribuer GoldED

Dietmar Eilert, auteur de l'éditeur de texte GoldED, annonce qu'il n'autorise plus la société FFD à distribuer ou vendre ses produits en France. Les personnes qui ont acquis GoldED chez FFD sont invitées à contacter l'auteur pour une possible régularisation de leur situation. Tél : +49(0)24181665, fax : +49(0)2418166522.


- MUI n'est plus distribué en France

Étienne Schneider annonce qu'il ne peut plus distribuer MUI en France pour plusieurs raisons, y compris à cause de la panne de son Amiga. Les chèques déjà reçus ne seront pas encaissés mais pour des raisons financières, il ne peut plus se permettre de renvoyer tous ces chèques (les frais postaux étant à se charge). Il précise : "Je tiens à remercier tous ceux qui m'ont fait confiance pendant ces deux ans à SASG, malgré la volonté de l'auteur à ne pas vouloir que l'on traduise la doc et le logiciel". Ceux qui voudraient s'enregistrer doivent donc payer directement en Allemagne via le SASG (Standardised Amiga Shareware Group). Un logiciel pour automatiser la procédure d'enregistrement se trouve dans la version démo de MUI, disponible sur Aminet.


- DeltaCam64, une caméra et un numériseur bon marché

La société DeltaGraph'X, en collaboration avec Tony Philipsson Amiga Products de Fort Lauderdale, États-Unis, propose un système d'acquisition vidéo en temps réel complet qui se branche sur le port parallèle d'un Amiga. Le DeltaCam64 est livré avec une caméra Connectix QuickCam CCD à 64 nuances de gris (plus petite qu'une balle de tennis) ainsi que son pied de table, une interface/numériseur externe avec câble, un logiciel Amiga et un logiciel Windows (qui vient d'office avec le QuickCam) et une notice en français. D'après DeltaGraph'X le tout est "Plug & Play" à 100% et opérationnel en 30 secondes.

Caractéristiques :
  • Modes d'acquisition 80 par 60, 160 par 320, et 320 par 240 pixels.
  • Réglage par logiciel de la luminosité et du contraste.
  • Optique autofocus.
  • Taux d'affichage de 2 à 20 images par seconde sur Amiga, selon les résolutions et processeur (68030 ou mieux est recommandé pour obtenir une vidéo fluide)
Le DeltaCam64 peut être utilisé comme appareil photo numérique ou pour faire des vidéos numériques avec enregistrement direct et automatique en temps réel sur disque dur IDE ou SCSI, Zip ou RAM (pic.0001, pic.0002, pic.0003, etc.) en format IFF sans compression. Il peut servir pour la création d'animations vidéo avec Deluxe Paint, Scala, AnimLab, Animage ou autres (formats ANIM5, 8, 18, 32 ou GIF ANIM).

Autres applications possibles : présentations vidéo/multimédia sous Scala, Helm, etc., Internet (courrier électronique vidéo) téléconférence, vidéophone, domotique, surveillance, sécurité, karaoké, club de rencontres vidéo en direct, etc. Logiciels optionnels : MainActor Broadcast, ClariSSA ou Scala pour la synchronisation de l'image avec le son. Prix pour la caméra, le logiciel, le numériseur et le câble : 1390 FF.


- Twin Power Station : PC et Amiga ensemble

Pour ceux qui ne peuvent pas se passer d'un PC, DeltaGraph'X propose un vrai siamois comprenant un double boîtier avec, à ma gauche, M. PC, et à ma droite, M. Amiga, qui fait aussi figure de M. Mac sous émulation.

Pour moins de 20 000 FF, vous avez un PC avec processeur Cyrix 166, un contrôleur SCSI Adaptec, un lecteur CD, des disques durs de 1,2 Go IDE et 2,4 Go Fast SCSI-2, une carte vidéo S3 Trio64V, un clavier, etc. et une carte mère Amiga 1200 avec 68030 à 50 MHz, un contrôleur Fast SCSI-2, Siamese System, 12 Mo de mémoire, un disque dur de 1,3 Go IDE, CrossDOS 6, une interface clavier PC, etc.

Sur le même moniteur, avec le même clavier, la même souris, vous contrôlez les deux ordinateurs. C'est l'Amiga qui est le "maître". A partir de lui, il est possible de lancer une tâche sur Windows 95 et profiter de sa carte son 16 bits. La carte graphique du PC peut servir à visualiser des animations MPEG, CD-i, AVI, etc. Le lecteur de disquette haute densité côté PC peut être utilisé par l'Amiga pour la lecture et l'écriture de fichiers PC. Le transfert de programmes et fichiers passe par le bus commun SCSI.

Avec le logiciel d'émulation Mac ShapeShifter, on peut obtenir une plate-forme "universelle" Amiga, PC et Mac sans multiplication de moniteurs, claviers et souris. D'après DeltaGraph'X, ce produit d'adresse à ceux qui veulent utiliser des logiciels PC sans quitter l'environnement Amiga et calculer les rendus 3D sur un Pentium, ou bien profiter des jeux sur PC.


- Pour débutants

Un nouvel ouvrage, "Débuter ADFI", a pour objectif de permettre une prise en main plus rapide des Amiga 600, 1200 et 4000, pour ceux qui achètent un Amiga neuf ou d'occasion. Il amène une compréhension plus aisée de tous les points à peine esquissés dans le manuel de la machine. Le cours donne une réponse à toutes les questions régulièrement posées au support technique de l'éditeur.

L'ouvrage se compose d'un cours sur disquette, d'un fascicule et d'un manuel d'utilisation. Le cours hypertexte sur disquette décrit tout ce qui concerne le Workbench et ses nombreuses facilités, le Shell et ses avantages souvent méconnus, le format AmigaGuide, une multitude de trucs et d'astuces indispensables, sans oublier certaines particularités de programmation propres aux systèmes 3.0 et suivants. Configuration : ROM 2.0 ou mieux 3.1, un disque dur et le son sont souhaitables. Prix : 190 FF [Éditions ADFI].


- En bref chez ADFI

Les Éditions ADFI reprendront votre ancien langage de programmation (AMOS, Blitz, CanDo, DICE, GFA, Hisoft Basic ou ASM, Lattice, Maxon, etc.) pour 500 FF contre l'achat de StormC ANSI/C++ pour 2490 FF.

Les acquéreurs de l'Encyclopédie ADFI Tome 1 (Exec) sont invités à contacter ADFI concernant une mise à jour gratuite.


- StormC 2.0

La possibilité d'ajouter un module PowerPC (attendu pour le mois d'avril) est l'une des nouveautés de la version 2.0 de Storm C. Voici la liste des autres nouvelles fonctions, communiquée par les Éditions ADFI, le distributeur en France :
  • Nouvelle interface ARexx.
  • Nouvelle interface d'édition des textes avec ajout de GoldEd 4.0 version française livrée avec StormC.
  • Mise en place d'un affineur de fonctions (temps, longueurs, optimisation, etc.).
  • Ajout d'une plus grande intégration des particularités de SAS/C.
  • Contrôle de la hiérarchisation des projets. Implémentation des points d'arrêt permanents.
  • Désassembleur.
  • Affichage des registres et vérification de la pile.
  • Explications françaises supplémentaires.
Le prix de la mise à jour (jusqu'au 10 avril) est de 590 FF. ADFI annonce également une téléassistance technique pour StormC, facturée 60 FF par question. Pour des questions et réponses simples, il y a aussi Club C, gratuit sur 3615 Amigatel.


- Bill Buck et Raquel Velasco s'en vont

Il est confirmé que l'ex-dirigeant de VIScorp, Bill Buck, et sa compagne et ex-employée de la firme Raquel Velasco, ont démissionné. A la place de Bill Buck les administrateurs de VIScorp ont nommé Lawrence Siegel, un ex-directeur d'Atari Corp. Aucun motif n'a été annoncé pour ces démissions.


- QuikPak et Eagle

QuikPak Corporation, fabricant de l'Amiga 4000T aux États-Unis, déclare que le liquidateur allemand, Bernhard Hembach choisira la meilleure offre pour l'achat de l'Amiga au plus tard le 28 février. D'après QuikPak, l'avocat américain de Bernhard Hembach, David Robinson, a stipulé que toute offre pour l'Amiga devait être soumise le 31 janvier 1997 au plus tard. Pendant février les propositions seront examinées et un gagnant choisi pour la fin du mois.

Cette version des événements a été confirmée par M. Robinson en conversation téléphonique avec Jason Compton, ex-employé de VIScorp qui est revenu à son ancienne occupation : la production du journal électronique Amiga Report. Malheureusement, M. Robinson a ajouté que, bien sûr, si un autre candidat se présentait en février avec suffisamment de dollars dans sa poche, tout pouvait être remis en cause.

Eagle Computer en Allemagne se montre toujours aussi pessimiste et n'attend pas de voir une décision à la fin du mois : "plutôt à la fin de l'été si tout va bien".

QuikPak a annoncé plusieurs nouveaux modèles d'Amiga, y compris un gros portable, mais en attendant la vente de l'Amiga, il est difficile de voir comment la société américaine peut commercialiser ces machines dans la légalité.


- CD performant

Le nouveau lecteur de CD de Toshiba XM-3801B bat des records. Plus de 2,2 Mo/s en vitesse 14,4x sur SCSI-2. Le temps d'accès moyen descent à 90 ms. Tout est nouveau dans cet engin. Il est basé sur un principe de vitesse 8x, mais il accélère encore pour atteindre les 14,4 décrits. Il lit les normes CD-ROM, CD-DA, CD-ROMXA, CD-I, CD-I Ready, CD-I Bridge (Video-CD et Photo-CD), CD-G et est bien sûr multisession. Il se laisse utiliser en mode vertical. La version interne devrait coûter dans les 500 DM.

Un peu moins rapide, mais en 12x tout de même, le XM-570xB atteint 1,8 Mo/s. Le "x" du nom doit être intertrêté comme "1" ou "2" : le XM5701B est SCSI, le XM5702B est ATAPI. Leur temps d'accès est de 125 ms et le temps de recherche 115 ms. Sinon, les normes du XM-3801B sont aussi lues par ces modèles. Le prix se situerait entre 300 et 350 DM [Toshiba].


- Graveurs démocratiques

Les graveurs à vitesse 4x ou 6x existaient depuis deux ans, mais coûtaient les yeux de la ROM jusqu'à maintenant. Yamaha, le bienfaiteur du petit peuple, sort le CDR400 qui lit en vitesse 6x, possède une flashROM aux nouvelles normes, 2 Mo de mémoire cache, utilisable indifféremment en SCSI ou ATAPI et existe en version "caddy" ou tiroir, tout ça pour 1200 DM ! Encore trop cher pour votre petite bourse ? Yamaha, le philanthrope, vous propose le CDR200 à 800 DM, qui n'a qu'un Mo de cache et ne tourne qu'en vitesse 2x, le reste ne se différenciant pas du grand frère [Yamaha].


- Toujours et encore dans la gravure

Le premier graveur ATAPI, le CR-2600TE, lit à 900 ko/s, écrit à 300 ko/s, est multisession, compatible "Disk-at-Once" et "Track-at-Once". On ne sait pas s'il existe un logiciel pour le piloter. 600 DM [Mitsumi].


- Encore plus fort

Goldstar, le taïwanais, sort un lecteur de CD 16x, avec un taux de transfert de 2,4 Mo/s. Pas de prix communiqué [Goldstar].


- Maux d'aime

TKR nous a concocté deux nouveaux maux d'ailes. Le TKR Tristar + qui cache un ELSA MicroLink 33,6 TQV, doit remplacer le Tristar normal (V.34+) et coûtera 298 DM. L'Aceex FaxMaster II (V.34+) à 33 600 bps permet les fonctions Voice et Voice over Data avec prises micro et casque à un prix concurrentiel de 238 DM [TKR].


- Fixatif pour jets d'encre

Pour 34,50 DM vous aurez une bombe Tigifix qui rendra vos impressions absolument résistantes à l'eau et aux ultra-violets [Amiga Center Porta].


- Renaissance d'Action Replay ?

L'Action Modul pour Amiga 1200 possède 90 fonctions pour les tricheurs sur jeux et les programmeurs. Ce congélateur se place dans la trappe d'extension. Il recherche automatiquement les images et les sons dans la mémoire, possède un module d'entraînement et permet même de jouer, à partir d'un disque dur, aux jeux jusque-là uniquement sur disquette. L'Activator (on se demande quel est son véritable nom : Activator ou Action Modul ?) coûte 299 DM [HK-Computer].


- Le nouveau scanner chez Artec

A peine ai-je acheté mon A6000C+ que déjà on annonce son successeur : Artec View Station AT3. La résolution maximale en interpolation est de 4800x4800 ppp en 24 bits. La numérisation d'une page A4 en 100x100 ppp dure 13 secondes. Il est d'ailleurs moins cher que son prédécesseur : 598 DM [Fisher].


- PCx

Ce programme, émulateur 80x86, qui devrait émuler un Pentium et un Pentium Pro, aurait une vitesse suffisante pour l'utilisation de Windows. Il émulerait également les cartes son Sound Blaster, les modes d'affichage CGA, EGA et VGA sur le Workbench, et serait compatible avec les différentes cartes graphiques et la Graffiti. Pour qu'il puisse en outre être compatible SCSI, le programme serait livré avec un émulateur ASPI, utile surtout pour les graveurs. Prix : 50 £.


- Brulez-le !

Non, ne brulez pas BurnIt, un nouveau logiciel de gravure de CD. Il peut encore vous servir à graver en ISO, en XA et en audio, faire de la réparation, de la copie et de l'écriture ou encore à convertir de l'audio (AIFF, LSB, MSB, WAVE). Il reconnaît tous les graveurs existants. Il connaît, de plus, les formats ISO 9660 Niveau 1 et 2, RockRidge, les attributs de protection Amiga et les commentaires. Les images ISO s'obtiennent très facilement. Minimum requis : AmigaOS 3.0 et un 68020. Une aide en ligne est présente, ainsi que deux manuels, l'un en anglais, l'autre en allemand. Prix : 199 DM, ou 299 DM pour la version DAO et 10 DM pour la version démo [Titan Computer].


- Faites céder

Un autre programme dans le domaine de la gravure : MakeCD de Angela Schmidt et Patrick Ohly. Il reconnaît les normes ISO 9660 et RockRidge. Il peut rendre un CD amorçable pour CD32 ou CDTV. L'aide en ligne est excellente. Grâce à une bibliothèque, il est facile d'adapter le logiciel à un graveur non reconnu. Une version pour les non professionnels est disponible pour 50 DM. Sinon, la version pour usage commercial comprend la licence d'utilisation à 300 DM [Angela Schmidt et Patrick Ohly, www.estamos.de/makecd].


- ArtScan II

La toute nouvelle version 2.0 d'ArtScan II s'adresse comme auparavant à la lignée des scanners Artec, A6000C, A6000C+ et AT3. Nouveaux menus, nouveaux gadgets, nouvelles progressions de résolutions absolument réglables de 1 en 1 jusqu'à 4800x4800 ppp, nouvelles préférences, nouvelles possibilités de sauvegarde et un nouveau manuel. 119 DM, mise à niveau de 59 DM [Fisher].


- Amiga Tuning

Un classeur qui commença à faire parler de lui depuis la plus haute antiquité de l'Amiga, remis constamment à jour et qui maintenant s'appelle "Hard und Software Tuning fûr den Amiga", recueil élégiaque et apologique de l'Amiga par des conseils de toutes sortes et de très riches exemples, malheureusement pour la plupart d'entre n(v)ous en allemand, nous présente des nouveautés tout à fait intéressantes : le raytracing avec Reflections 4, un système "autostart" permettant de transformer son Amiga en répondeur téléphonique/fax, un cours sur la programmation d'adversaires intelligents pour les jeux sur ordinateurs, des informations inédites sur LaTex (couvrez-vous, Messieurs, s'il vous plait !) et le générateur de polices de caractères Metafont. 99 DM, il y a cinq mises à jour par an [Interest Verlag GmbH].


- Le gagnant est le... 33 600

A partir de tout de suite et même déjà avant, tous les modems Pearl passent en V334-3314-TVQE [Pearl Agency].


- Du nouveau chez Cavin

Une longue liste de nouveautés sur Cavin chez ProDAD :
  • Tous les modèles Panasonic 5Pin-Edit sont pilotables.
  • Le contrôle des Sony Lanc (Contri-L) est amélioré.
  • Les nouveaux caméscopes et magnétoscopes numériques sont intégrables.
  • Meilleur pilotage "Rapid" (par exemple Mitsubishi E82) quand le protocole faiblit.
  • Lecture exacte du code temporel RCTC (Sony).
  • Plus de coupures en "VITC in Rec".
  • Câblage Framemachine simplifié grâce au "Mixed Signal in" maintenant utilisé au montage.
  • Numérisation complète de l'image pour les images fixes, les images de code temporel, la première et le dernière image du clip actuel. Les images sont sauvegardées dans un format 24 bits YUV spécifique à Cavin en 768x283. Les images se laissent recalculer en définition Amiga grâce à Konrad ou directement dans Monument Designer ou Animage.
  • Des commandes continuelles de recherche d'images sont possibles, ceci étant nécessaire sur certains modèles Panasonic.
  • Choix possible de ce qui est en "serial out" : mixed signal, player 1 ou player 2.
  • Libre choix du chemin de sauvegarde des séquences.
  • Effacement automatique des séquences "Clip-Depot".
  • L'émulation VITC est limitée dans le temps.
  • Deux variantes de Go-To qui positionnent sur un code temporel et mettent l'appareil en pause. Ceci accélère la recherche en VITC ou RCTC.
  • Le "Sirius Hotkey" fonctionne maintenant sans problèmes permettant l'emploi en parallèle avec Cavin.
  • Un nouvel item de menu pour éditer les données des appareils.
  • Avant et après le montage, tous les appareils peuvent être positionnés sur "Stop".
  • Avant le montage, un magnétoscope peut être manuellement mis en pause.
  • Une fenêtre de test des commandes pour les magnétoscopes, incluant les instructions "Record" et "Record Pause".
  • Les nouvelles séquences Clip contiennent leur longueur dans leur commentaire.
  • Les appareils JVC peuvent être pilotés en enregistrement par infra-rouge.
  • Les erreurs de temps-système du cavin.device peuvent être rendues visibles, facilitant ainsi l'analyse.
  • De nombreux pilotes ont été ajoutés ou retravaillés.
  • Les problèmes de pause des Panasonic 450, 640 et 900 ont été résolus.
  • Le contrôle de montage à partir d'un point donné est possible, d'où un montage pas à pas pour contrôler le mixeur manuellement.
  • Contrôle de crédibilité du code temporel.
  • Plusieurs essais de "Go To" sont possibles quand la position n'est pas trouvée.
En 1997, les modes suivants seront intégrés :
  • Module Toccata pour la post-sonorisation.
  • Module VLab Motion pour un système hybride plein format.
  • Module GPI pour envoyer des impulsions au mixeur.

- Menace sur les set-top boxes

Selon la loi américaine, les set-top boxes, comme voudrait en fabriquer VIScorp et d'autres, tombent sous le coup du contrôle des armes de guerre, car ils utilisent une technologie de codage semblable à celle des armements. Washington craint que des terroristes n'utilisent ces moyens pour communiquer ou même détourner des messages confidentiels. Déjà, l'administration Reagan avant demandé aux chercheurs de trouver un moyen de codage pour le bas peuple, mais avec une clé universelle pour pouvoir le décoder si besoin en était (voilà bien encore un trait de l'impérialisme américain). Une autorisation spéciale et difficile à obtenir sera donc nécessaire pour exporter les appareils fabriqués même vers les pays alliés (c'est-à-dire chez nous !).


- Zyxel délocalise

Zycom Technologie GmbH est le résultat de l'implantation de la firme taïwanaise Zyxel Communication Corporation en Allemagne et de son association avec des partenaires allemands. La distribution des produits Zyxel devrait être ainsi améliorée en Europe. La nouvelle société se base sur deux nouveaux routeurs ISDN (Numéris) qui sont plus que nécessaires avec l'expansion que connaît cette technique. Le directeur est Hansjoachim Sprinz, un des fondateurs de Point Computer [Zycom].


- Bienvenue

Stephan Quinkertz, rédacteur en chef d'Amiga Magazin, laisse sa place à Harald Beiler.


- Movieshop

La version 4.1 devrait être prête fin février 1997 [MacroSystem].


- Voyager NG bêta

Une version bêta de la dernière version du navigateur Voyager est disponible sur ftp.vapor.com (Allemagne). Seuls les GIF et JPEG sont reconnus, mais traités en interne et non plus en datatypes. MUI 3.6 est nécessaire et préférable à MUI 3.7. La version est en 68000 et limitée à une demi-heure.


- BeBox n'est plus

Be Inc. a pris la décision en ce début d'année de stopper le développement matériel pour se concentrer sur la partie logicielle. La conséquence directe est l'arrêt de la production de la machine BeBox, qui sera "supportée" jusqu'à la fin de ce siècle, donc pas de panique pour les possesseurs de BeBox...

Be annonce qu'il est difficile pour une petite compagnie de 50 personnes de faire du matériel et du logiciel à la fois. Le système d'exploitation BeOS sera ainsi porté sur d'autres plates-formes comme les Power Mac, Daystar, Umax et PIOS One.


- PC-Task : attention à l'arnaque !

Duchet Computer, distributeur pour la France des produits de l'éditeur australien Quasar, nous communique : "Nous avons reçu plusieurs réclamations concernant la commercialisation en France de versions piratées ou contrefaites de PC-Task 4 et de ses mises à jour. Il est très facile de différencier un PC-Task 4 original d'une contrefaçon : les disquettes originales et les mises à jour se présentent ainsi sans exception :
  • Chaque disquette contient le texte suivant sur une étiquette autocollante plastifiée avec rabat :

    PC-Task
    Version 4
    80486 Software
    Emulation for the Amiga Computer
    Copyright 1992-1996
    ©Chris Hames

  • Le logo de l'auteur (moniteur sur Amiga dévorant un PC) fait face au texte.
  • Le numéro de série -à cinq chiffres- est écrit sur le rabat de l'étiquette. Le même numéro figure dans le manuel.
Toute mise à jour aura coûté moins de 300 FF port compris, ceci étant le prix maximum imposé par l'auteur. Les personnes pensant avoir acheté PC-Task 4 ou des mises à jour piratées sont invitées à se mettre en rapport soit avec Duchet Computer (Tél : 0044 1291 625 780), soit directement avec l'éditeur Quasar en Australie (pctask@ozemail.com.au).


- Liquidation de Vitepro

Par jugement du 7 janvier, le Tribunal de Commerce de Nanterre a prononcé la liquidation judiciaire de la société Vitepro. Le liquidateur est Patrick Quizille, 51 avenue du Maréchal Joffre, 92024 Nanterre.


- Bonne bouffe Amiga

Les 8 et 9 février à Pessac, près de Bordeaux se sont rencontrés quelques dizaines de passionnés de l'Amiga. Cette réunion a connu une bonne ambiance et une affluence assez satisfaisante. Outre les membres de l'association BUGSS, qui organisait cet événement, on a pu voir les Nîmois de l'association Micro Quest, motivés malgré la distance parcourue, les Tourangeaux de Pixel Art, toujours aussi enjoués et le club des 4A de Charente-Maritime, qui s'était déplacé en nombre.

La première journée a été consacrée aux rencontres et aux échanges culturels. On a pu aussi constater la dextérité de certains à l'emploi des logiciels de modélisation 3D, la ténacité des électroniciens en herbe, et la bonne humeur de tous à la vision d'une belle démo ou à l'écoute d'un module musical réussi. Ce samedi s'est terminé sur un repas "Sud Ouest" dont l'ambiance restera dans la mémoire des présents.

Le dimanche fut plus calme, fatigue oblige, mais le toujours fringant François Gastaldo frappa encore, projetant des animations réalisées sur Amiga. Le non moins fringant vice-président du BUGSS, Mickaël Bourgoisat, produisit une animation en images de synthèse calculée dans la nuit... Toujours dans la même ambiance détendue, la journée se termina et il fut difficile au président de faire sortir tout ce monde qui se trouvait si bien ensemble. A l'année prochaine !... avec tous ceux qui n'ont pas pu venir cette année [Jacques Foury].


- Recensement : que les amigaïstes lèvent la main !

Christophe Lygrisse de Nice a eu l'idée de faire une liste de tous les utilisateurs Amiga, pour créer un outils d'usages divers. "Cela va d'abord éclairer ma curiosité, et ensuite, si les utilisateurs répondent honnêtement, et surtout s'ils répondent, ça peut servir à beaucoup de choses. Si j'ai de bons retours, je lancerai l'opération à l'étranger. Ça peut servir de lettre de mécontentement ou de "pétition", ça peut servir aussi à un éventuel racheteur de la machine pour savoir s'il y a tant d'Amiga qui tournent pour la musique, pour l'image, etc. Je n'ai aucunement l'intention d'utiliser ces données à titre personnel ou de les divulguer. Je rendrais publics les résultats, sous forme de chiffres et non en disant un tel a un A4000 et tel autre un A500. Je ne demande ni l'adresse complète, ni le numéro de téléphone."

Complétez un tableau comme l'exemple ci-dessous et retournez-le à pixel@teleriviera.fr (avec "recensement" comme sujet ou "commentaire" si ce n'est que des commentaires) ou sur papîer à Christophe Ligrisse, 18 rue de Paris, 06000 Nice.

Exemple :

Nom : Lygrisse
Prénom : Christophe
Machine : A4000T/060
RAM : 64 Mo
Carte Gfx : CyberVision64
CD : x4
Disque dur : 3 Go
Moniteur : 17"
Net : Oui
Centre d'intérêt : Image 3D
Ville : Nice
Pays : France


- Amiga en Charente-Maritime

L'Association des Amateurs de l'Amiga au Aunis (4A) est le nom d'une nouvelle initiative en Charente-Maritime. Renseignements chez M. Stéphane Georget, La Rivière, 17210 Chepniers (ajouter un timbre pour la réponse).


- Nîmes : le club vous invite

Le Club Amiga de Nîmes vous propose de venir voir comment se déroule le club. La salle du club est ouverte chaque dimanche de 10h à 20h non-stop (restauration et boisson sur place) à Rodilahn, un petit village qui se situe à 5 Km de Nîmes. Le club se situe à côté de la mairie, au foyer socio-culturel, avenue Mistral, en face du bar Olympic. De nombreuses activités vous seront proposées. Vous pourrez également retrouver le club au Cyber-Contact qui se déroulera à Nîmes en avril. Pour tout renseignement : 06.07.27.59.49 ou 04.66.20.47.62. Vous pouvez aussi laisser un courrier électronique à l'adresse suivante : club.amiga30@hol.fr.


- Nîmes bis

Le Club Amiga de Nîmes annonce qu'un nouveau magasin soutenant l'Amiga vient de voir le jour : CPU Computers, 11 avenue Franklin Roosevelt, Nîmes. Tel : 04.66.62.95.42, fax : 04.66.62.95.44. Le responsable de la technique Amiga est Grégory Mignon (également président du Club Amiga et de l'association Micro Quest, marraine du salon Cyber-Contact).


- Nouveau magazine américain

Eldritch Enterprises lance sur le sol américain un nouveau magazine papier du nom de "The Amiga Informer". Ce magazine est fait à 100% sur Amiga et il souhaite traiter en priorité sur les tests de logiciels et matériels. Pour l'actualité "chaude", une liste de diffusion a été créée pour ses abonnés. Amiga Informer est bimestriel, il a commencé en tant que bulletin d'information de 8 pages et a décidé de devenir un "vrai" magazine en augmentant son nombre de pages... et de lecteurs. Son rédacteur en chef ne nomme Fletcher Haug [www.amigainformer.com].


- Topolino

Steffen Raach a conçu Topolino, un adaptateur permettant de brancher une souris PC sur un Amiga. Cet adaptateur fait 3x5 cm et se connecte simplement sur le port souris de l'Amiga et immédiatement prêt pour utilisation, aucun pilote n'est nécessaire. Topolino fonctionne avec l'Early Startup Menu et les jeux. Prix : 49 DM.


- Enforcer 37.70

Enforcer, l'outil de débogage pour Amiga, passe en version 37.70. Cet outil programmé par Michael Sinz et publié par Intangible Assets Manufacturing, propose les changements suivants par rapport à la version précédente : gestion du 68060, nouvel outil pour la MMU et une nouvelle et grosse documentation [www.iam.com/amiga/enforcer.html].


- L'Amiga enfin dans le catalogue de la Redoute !

Antoine Le Clainche nous signale que l'Amiga 1200 avec écran 1084 se trouve sur les pages 977 et 978 du catalogue d'été 1997 de La Redoute. Malheureusement, il est là seulement pour faire joli sur les bureaux informatiques...


- Miami 2.0 est disponible

Après seulement quelques mois d'existence, voilà que la plus populaire pile TCP/IP spécialisée dans l'accès à Internet sur Amiga nous arrive dans sa version 2.0. Celle-ci, tant attendue pour ses nombreuses améliorations promises, ne nous déçoit pas : l'auteur, Holger Kruse, semble avoir beaucoup travaillé à satisfaire ses nombreux utilisateurs. Parmi les améliorations citons les plus importantes : gestion des périphériques SANA-II, qui, rappelons-le, est le standard introduit par Commodore en matière d'architecture réseau sur Amiga. Vous pourrez donc désormais insérer Miami dans un réseau local par l'intermédiaire d'un câble parallèle (PLIP), série (SLIP), ou mieux d'une carte Ethernet, et cela aussi simplement qu'auparavant grâce à l'utilitaire MiamiInit-SANA2.

A également été implémenté la gestion du CallBack, ce système qui permet d'être rappelé par le modem distant, dans le but bien évidemment de ne pas payer la facture de téléphone. Enfin, des utilitaires "basiques" sont dorénavant fournis avec Miami (MiamiPing, MiamiResolve. MiamiRoute et d'autres). Plus besoin de récupérer ceux d'AmiTCP, avec lequel Miami reste toujours 100% compatible.

Avec cette nouvelle mouture Miami devient un concurrent de plus en plus sérieux pour AmiTCP, même s'il ne faut pas oublier qu'il reste spécialisé dans la connexion à Internet et que pour une utilisation de son Amiga dans un réseau local on préféra utiliser AmiTCP qui se montre plus complet.


- Les jeux commercialisés de la période janvier/février 1997
  • Bograts, jeu de réflexion édité par Vulcan.
  • BosCar, jeu de course commercialisé par Club 21.
  • The Chaos Engine 2, jeu de tir publié par Renegade.
  • Fightin' Spirit, jeu de combat publié par Neo.
  • Minskies Furballs, jeu de réflexion publié par Guildhall.
  • Der Produzent : Die Welt Des Films, jeu de stratégie publié par Games 4 Europe.
  • Sensible World Of Soccer '96/'97, jeu de sport (football) édité par Renegade.
  • Tommy Gun, jeu de tir commercialisé par Mutation Software.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 11/12 1996] / [Période suivante : 03/04 1997]