Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 24 avril 2014 - 15:47  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Le courrier des lecteurs d'Amiga News - septembre 1996
(Rubrique exploitée par Alain Bourgery et extraite d'Amiga News - septembre 1996)


CanDo

Bonjour,

J'ai trouvé sur Internet une version démo de CanDo, produit qui m'a intéressé grâce à ses possibilités pour construire visiblement assez facilement des produits d'EA0 ou de présentation qui tournent rapidement et qui sont peu gourmands en ressources (un Al200 de base pouvant suffire). Je crois avoir lu un compte rendu de programme ou de DP dans vos colonnes, il y a quelques temps, qui abordait un produit écrit en CanDo. Lecteur régulier de votre revue depuis trois ans bien que non abonné, j'ai épluché les publicités et annonces des numéros que je possède, sans trouver trace de ce produit ; j'ignore comment le trouver, et bien sûr son prix. Un courrier classique à son auteur (une société de Dallas) est resté sans réponse depuis plusieurs semaines... Vous devinez donc le sens de ma question : savez-vous comment se procurer ce produit ? Est-il encore distribué ? Si oui, par qui ? Avez-vous des indications sur le prix ? Je vous en remercie d'avance. J'en profite pour vous complimenter sur votre revue : je me régale tous les mois en la lisant, et parfois en la relisant. Je viens du monde PC (pardon), et bien sûr j'utilise beaucoup le PC pour le boulot, et je subis énormément sa "littérature"... Aucune revue PC n'a cette tenue qui caractérise A-News. Cela ne vient pas de la machine mais bien des individus qui écrivent dans ces journaux... J'ai montré quelques numéros à des collègues qui ont été séduits par son contenu au point de l'acheter parfois, bien qu'ils n'utilisent pas d'Amiga. En particulier le "cahier" vidéo numérique est à promouvoir pour ces gens-là. Merci pour votre aide. Bernard Andruccioli.

AB : En fouillant dans mon archive, j'ai retrouvé la trace des articles qui ont été passés sur CanDo (sur CanDo : 24, 29, 49, 50, 53, 59, 62, 77, sur CanDebug : 80, des cours dans les n°62, 63, 64 et 66) mais je ne connaît pas un importateur français (INOVAtronics ?). Quelqu'un a t-il des nouvelles ?

Avis

Hello, voici quelques remarques sur Amiga News tel qu'il est actuellement.

1. Trop de rubriques "matériel" (tests trop longs et souvent répétés : nouvelle version d'une carte, débogage...). Pour une nouvelle carte, une double page est tout à fait suffisante, mais lorsqu'il s'agit d'un second test, je pense qu'une moitié de page suffit.

2. Les rumeurs : Elles prennent beaucoup trop de place dans le magazine. C'est très bien de passer des entrevues de personnalités importantes pour l'Amiga, mais mois après mois, on ne lit que rumeurs, entrevues et contre-entrevues, interprétations puis défense de l'intéressé. Cela devient lassant. Je pense que limiter toutes ces rumeurs permettrait de limiter les faux espoirs qui en découlent.

3. Tests de logiciels (et séries) : presque absents. Hormis quelques gros logiciels, on n'entend pas parler des nouveautés (toujours la même chose à propos des mise à jour, c'est trop long).

Je suis un peu dur, mais je tiens à préciser que sur le groupe d'amigaïstes que je fréquente (nous sommes sept), je reste le seul qui achète régulièrement A-News (je n'aime pas louper des numéros d'un magazine), les autres ont arrêté de l'acheter, non pas parce qu'ils lâchent l'Amiga, au contraire, mais parce que le contenu d'A-News ne nous apporte presque rien. Je pense que plus d'articles sur la programmation que ce soit pour débutants ou pour vétérans, sur le fonctionnement du système (commodités, bibliothèques, devices...) serait le bienvenu. Pourquoi ne pas proposer aux lecteurs d'écrire des articles ? Avant-dernière remarque : Vidéo numérique : Super mais trop gros par rapport à la partie Amiga. Bientôt on pourra vous appeler Vidéo numérique et Amiga News. Et enfin la dernière remarque : pour pouvoir mettre plus de choses, pourquoi ne pas diminuer la taille de la police (passer de 12 à 10, par exemple) ? Voilà, je crois que c'est tout, sinon continuez à soutenir l'Amiga, il en a besoin. Pour ma part, je ne sais plus où donner de la tète avec Viscorp, Escom, PIOS, AT et Phase 5. C'est un peu comme avant les élections, plein de promesses... A++. David (david.andre@utbm.fr).

AB : La répartition tests matériel/tests logiciels/leçons de programmation a toujours été un sujet de conversation nourri pour nos nombreux lecteurs. Il y en a toujours qui veulent plus de... et moins de..., mais globalement, si nous sommes encore présents, c'est bien parce qu'un grand nombre nous apprécie... Quand même, les tests de nouveautés logicielles seraient plus nombreux s'il y en avait plus (encore une Lapalissade...). Amiga News est très ouvert aux articles écrits par ses lecteurs : la preuve en est votre serviteur qui, bien que n'habitant pas à proximité du siège du journal, envoie des articles occasionnels (et même réguliers depuis que je réponds à votre courrier) à la rédaction qui, comme pour tous les articles proposés, accepte ou pas de les passer. N'hésitez pas, envoyez votre prose à la rédaction d'Amiga News et si elle impressionne le rédacteur en Chef, elle passera lors du prochain numéro (en 10 ou en 12...).

Avis (2)

Bonjour à tous,

Je n'achetais Amiga News que rarement mais depuis quelques mois je me remets à acheter le mag en kiosque. Je suis très content de l'évolution de votre revue. Continuez comme ça, et je m'abonne. Aussi, si j'avais à vous décerner une récompense, ce serait le jeu de composants AAA d'or, car Amiga News est plus :
  • Attrayant (plus de couleurs ((Ed : ça y est, il s'est trompé de journal)) et plus grandes diversité des articles).
  • Accessible (les articles sont moins pointus : en clair, ils sont compréhensibles).
  • Abouti (il est plus facile d'exploiter et mettre en pratique les articles).
Quelques remarques d'autre part :
  • J'attends un "Amiga News n°100" vraiment spécial !
  • Bravo : les différentes rubriques nous permettent plus de mise en pratique (3D, programmation, musique). Dans de futurs articles, serait-il possible d'expliquer les méthodes de dessins (les étapes à suivre pour concrétiser une idée, ne pas rester devant un écran noir) utilisées par les graphistes ; et aussi les principes de programmation d'effets tels que l'on en voit dans les démos (effets même anciens : rotation, formes simples en 3D...).
  • Continuez dans cette direction... avec éventuellement plus de pages chaque mois (c'est exigeant un lecteur, non ? J'aimerais juste que ces remarques puissent faire progresser une revue comme Amiga News). C'est grâce aux revues que l'Amiga peut survivre. Sur ce, bon courage. Mathias Parnaudeau (Les Touches Cochin 79340 Vasles).
Appel

We are looking for a French Distributor for our PC and Amiga commercial software titles... Please, reply for more info. Steve (colombo.telesys-innov.fr). OTM, 11 Aldergate, Tamworth, Staffordshire, B79 7DL, UK. Tél : 01827 312 302, Télécopie : 01827 670 10. Courrier électronique : otm@otmitd.demon.co.uk.

AB : Pour les anglophobes, OTM cherche des distributeurs francophones pour ses logiciels Amiga et PC. Contactez-les pour plus d'informations.

Courte mais déjà vue

Voici ma question : Est-il possible de brancher un lecteur de CD sur un Amiga 500 1 Mo ? Éric Robles (64 Orthez).

AB : J'aurais tendance à dire "Voyez le n°75 où le sujet a déjà été traité", mais comme je sais que cela implique la recherche d'un ancien numéro pas toujours évidente, voici la réponse que j'y avais publié : il existait, du temps de l'Amiga 500/500+ victorieux, un lecteur de CD conçu par Commodore pour cette machine sous la référence A570. Il a d'ailleurs été testé dans le numéro 53 de votre revue (à la page 28). De même, plusieurs constructeurs ont développé des interfaces SCSI pour Amiga 500/500+, permettant d'y connecter un lecteur de CD SCSI tel le CD300 d'Apple teste dans notre numéro 70. Ces interfaces, dont la plus célèbre reste le HD500 de GVP (à la fois extension de mémoire, contrôleur SCSI et boîtier pour disque dur SCSI) ont été testées dans plusieurs de nos numéros.

Radio logique

Il y a quelques années, alors que je bricolais avec un Amstrad, il existait des interfaces et des logiciels qui permettaient de relier le micro avec un émetteur/récepteur radio et de recevoir des messages ou de les envoyer soit en Morse, soit en RTTY. Est-ce que cela existe sur Amiga (1200 de préférence !). Quelques coordonnées me seraient bien utiles. Jean-Claude Perrottet (54 Villerupt).

AB : Mais oui, on a aussi des sujets pour les bidouilleurs toutes bandes... Dans le n°18 de votre revue préférée, Mad Maz avait écrit un article assez complet sur le sujet : il y parlait entre autres de RadioFax, programme et matériel anglais pour recevoir des images, et d'une interface et un programme allemand appelés Bonito Supercom pour tous les modes. Le DP possède Scan8800 qui me semble intéressant (malgré mon manque de connaissance en radioamateurisme) pour tout possesseur d'un YAESU FRG-8800 avec adaptateur Minix MIE-90, puisqu'il recense un bon nombre de noms de stations et permet de commander l'appareil en question.

Formaté par erreur

Salut A-News et ses lecteurs ! Je vous écris car j'ai un problème : je possède un disque dur de marque Conner 80 Mo SCSI sur Amiga 1200. Par erreur, je l'ai formaté (à partir du menu WorkBench). J'ai ensuite réinstallé Final Copy, WorkBench 3.0, Image Vision, Scala, ProTitler... Et là, que vois-je ? Bien justement, je ne vois rien. Il est en effet impossible que mon disque dur s'autocharge d'emblée, et je dois faire démarrer mes programmes en insérant d'abord la disquette Workbench, puis en cliquant sur l'icône de mon disque dur. Autre question : existe-t-il une disquette, dans le DP (je n'en doute pas !), de polices vectorielles pour Final Copy II ? Si oui, laquelle, et où la trouver ? Bon, bien je m'arrête là et souhaite longue vie à l'Amiga et tout ce qui s'y rapporte. Germain Guglielmetti (08 Charleville-Mézières).

AB : Un disque dur SCSI Conner sans interface SCSI ? Je pense plutôt qu'il s'agit d'un IDE reconnu au démarrage comme SCSI par le contrôleur IDE du 1200. Enfin, le problème n'est pas là : pour qu'un disque puisse s'autocharger, il doit avoir la case "Bootable" validée dans le menu "Partition Drive" de HDToolBox. De plus, il est conseillé d'installer le Workbench en premier, puis les autres programmes. Des polices pour Final Copy II ont été vendues séparément, mais la meilleure solution consiste en un programme universel pour polices de caractères tel TypeSmith (testé dans le n°65) ou FontDesigner (testé dans le n°54) qui permet de convertir les polices d'un type à l'autre.

Oui, mais où ?

Une seule question me tracasse un peu. Je lis parfois dans votre revue : "Je possède un Amiga 2000 avec 5, 6 disques durs...". Je comprends bien que c'est possible techniquement avec le contrôleur SCSI, mais physiquement, où les met-on ? Hein ! Sur quoi les fixe-t-on ? De plus, il y a seulement deux prises d'alimentation sur mon 2000 ! Fred Buffart (59 Lille).

AB : Tout le monde dehors ! C'est la seule option qui me semble possible pour utiliser plus de deux disques internes dans une machine de base. Et, l'autre avantage est l'alimentation supplémentaire qui se trouve dans le boîtier utilise (que ce soit un boîtier unique ou une tour) et la résolution des problèmes d'échauffement (puisque le boîtier contient plus d'air que celui d'un ordinateur complet).

Souris, tu es filmé

Bonjour,

Je me présente, je suis un amigafan depuis cinq5 ans. En fait, j'ai débuté l'informatique sur Amiga et la chute n'en a été que plus dure quand j'ai dù commencer à travailler sur PC... [...] J'investis donc dans une magnifique souris Logitech Mouseman 96 que je comptais utiliser avec le pilote "logimouse" de la rubrique hard/dhver d'Aminet. Le temps d'acheter un adaptateur DB9/DB25 et je la connecte à mon port série. Katastrof ! La souris fait absolument n'importe quoi ! Elle clique quand je la bouge, bouge quand je clique, bref délire complètement. J'ai beau expérimenter avec toutes les options possibles de Logimouse, configurer de toutes les manières possibles mon port série, essayer d'autres devices que le serial d'origine (Ariser, 8N1), rien à faire. Cela marche encore moins bien avec "Sermouse", toujours sur Aminet. Que faire ? Ne me dites pas que j'ai acheté la seule souris PC non-utilisable sur Amiga ! Notez qu'une lecture attentive de la doc de Logimouse m'apprend que Mouseman aurait besoin d'un port série configuré 7N1 et que les 4000 ne supporteraient que le 8N1. Avez-vous des renseignements à ce sujet ? Nicolas Richard (64 Biarritz).

AB : 7N1 est l'abréviation de 7 bits de données, aucune parité, 1 bit de stop, ce qu'il ne me semble pas impossible de configurer sur un quelconque ordinateur, Donc je parierais plus sur la réponse que vous ne voulez pas que je vous donne... car la Mouseman 96 a une petite particularité qui pourrait expliquer ce problème : elle dispose d'un bouton spécial pour appeler des menus supplémentaires, et est donc livrée avec un pilote (PC) spécifique. Testez donc votre solution logimouse + adaptateur DB25/DB9 avec la souris d'un ami PCiste, et agissez ensuite en conséquence.

Net et précis

Corinne Villemin Gacon vous la dit (dans le n°88), Internet commence à apparaître sur Amiga... J'en ai eu la preuve récemment lorsque j'ai contacté France Télécom Interactive pour tester leur service Wanadoo : j'ai eu la surprise de m'entendre dire qu'ils disposaient du programme pour Amiga ! En appelant le numéro qu'ils m'avaient donné, je suis tombé sur Phoenix DP, qui m'a gentiment envoyé (moyennant 179 FF) le CD @net et les disquettes de mise à jour Wanadoo. Une semaine plus tard, les codes arrivèrent et je pus (pas tant que ça) essayer de me connecter. Et là, l'angoisse m'étreignit : à combien cela allait-il me revenir ? Je me suis battu pour vous afin de vous obtenir les différents tarifs. Battu est mème faible, puisque j'ai dû me promener au moins parmi sept numéros avant d'avoir l'information : le 3606 est facturé à 1/2 taxe par minute. Après consultation de France Télécom, je me suis rendu compte qu'on pouvait diminuer la facture téléphonique en utilisant Primaliste (pour 15 FF/mois, on économise 15% sur des numéros normaux). Le seuil de rentabilité est atteint évidemment lorsque 15% des communications représentent plus de 15 FF (Bonjour M. de Lapalisse...), donc lorsque les communications dépassent 100 FF. Les numéros "normaux" comporteront donc quatre lignes dans mon tableau final. Voici donc les tableaux des coûts France Télécom :

facture

facture

Avenir de l'Amiga

Monsieur. Je représente le club Amiga "Micro-Loisir" à Schiltigheim (nord de Strasbourg) dont je suis le président : le club compte 50 adhérents, et je suis en train de créer un 2e club Amiga à Illkirch (sud de Strasbourg). Je vous soumets ici, en vrac, des idées qui proviennent des utilisateurs d'Amiga qui fréquentent mon club et que je trouve intéressantes :

1. Quel est notre objectif ?
  • Que l'Amiga remonte la pente par tous les moyens (nouveaux modèles, nouveaux OS).
  • Qu'il s'affirme par sa présence dans les magasins qu'il a délaissés.
2. Représentation de l'Amiga.
  • Il faudrait au moins un Amiga (avec ses périphériques ou suppléments ?) en démonstration dans quelques magasins-clé bien fréquentés : qu'il réintègre les rayons grand public comme la FNAC, Hypermédia, les grandes surfaces, et à chaque lieu de vente. un vendeur connaissant la marque. Car c'est la présence de l'Amiga dans ces magasins qui décidera les indécis et les novices à qui les vendeurs PC/Mac font actuellement croire que "l'Amiga est en fin de carrière ou n'est plus fabriqué" (à cause, justement, de cette absence de représentation). J'en ai moi-même fait l'expérience en me renseignant sur une imprimante Canon à la FNAC. Le vendeur m'a demandé "Quel modèle de PC avez-vous ?". Quand je lui ai dit que j'avais un Amiga, il m'a donné la réponse évoquée plus haut.
3. Équipement matériel.
  • Je pense à la vente des prochains Amiga qui seraient sous forme de clavier plus tour à équiper, ou pour des personnes ayant plus de moyens financiers, clavier plus tour entièrement ou partiellement câblé et équipé d'un disque dur amovible, lecteur de CD, lecteur Zip, deux lecteurs de disquettes double densité ou haute densité et deux haut-parleurs.
4. Équipement logiciel.
  • Il faut contre-attaquer par rapport aux PC et aux Mac en continuant d'améliorer les paquetages de logiciels de bureautique fournis avec la machine (ou que l'on trouve dans le commerce).
  • Je pense aussi aux PME et PMI à qui il faudrait des logiciels de travail adaptés et sérieux (gestion de stocks, établissement de factures, etc.).
Conclusion : ne tombons pas dans le piège des rancoeurs et acceptons les bonnes idées qu'elles viennent d'ici ou de là-bas, même si ce ne sont pas les nôtres. Rien ne vaut que de se mettre tous à table, de faire les meilleurs choix et de prendre les meilleures décisions pour l'avenir de l'Amiga. Amigaïquement vôtre, Daniel Maurer (67 Illkirch).

AB : Jadis, un vendeur eut effectivement demandé "Quel ordinateur avez-vous?" pour vendre un périphérique, mais actuellement, il ne connaît que le produit majoritaire (inutile d'essayer d'obtenir un renseignement sur un Commodore 64 ou Amstrad de nos jours...). Le marché qu'Amiga pourrait encore reconquérir est celui du vrai multimédia où les Mac et PC ont encore un léger retard, et celui du jeu qui, bien qu'on fait beaucoup dénigré, est quand même celui par lequel notre machine s'est fait le plus connaître (à son désavantage, parfois). Une des plus grosses erreurs de Commodore a été de ne pas pousser plus avant un ordinateur qui pour moins cher qu'une console de jeu, pouvait aussi utiliser des programmes sérieux.

Le chant du départ

Bonjour,

J'aimerais, par votre biais, informer vos lecteurs d'une nouvelle qui ne manquera pas de les attrister, et je suis le premier. Je suis en effet obligé, pour des raisons purement matérielles, d'arrêter tout développement sur Amiga. Ma machine a été victime d'une panne importante que je ne puis me permettre de réparer dans un marché en pleine déprime. Je mets également fin à tout support de mes produits actuels car la seule opération encore possible sur ma machine reste la copie de disquettes que d'autres entreprises font encore mieux que moi. C'est donc avec le plus grand regret que je suis contraint et forcé d'abandonner cette machine. J'avais encore des produits en préparation (Décollages 2.0, Tagger 2.0, etc.) qui devaient voir le jour à la rentrée. L'Amiga et ses utilisateurs m'ont beaucoup apporté, tant au niveau technique qu'humain (même s'ils ne me l'ont pas tous fait savoir) et je les remercie encore. Mes développements futurs se poursuivront donc sous Windows et Mac OS et j'espère que mes utilisateurs apprécieront autant mes travaux. Je pense que les utilisateurs d'Amiga sont capables de changer de machine, méme si elle a des défauts. Ce qui compte, ce sont surtout les programmes qui sont réalisés dessus, et Tagger sera tout aussi amusant sur PC, Mac, voire BeBox. A bientôt pour les premiers produits "à la Amiga" sur PC et Mac. David Scrève (59 Leers).

AB : C'est le seul éditeur qui nous ait écrit pour nous prévenir mais ça me fait quand même mal au coeur d'en voir un de plus s'en aller. Le successeur de Commodore and Co fera peut-être l'effort de vous réparer votre machine gracieusement ou un lecteur "capable de changer de machine" vous léguera peut-être son ancienne pour qu'enfin on puisse dire "Y s'crève pas pour rien"...


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 07/1996] / [Période suivante : 10/1996]