Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 18 février 2018 - 11:55  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Le courrier des lecteurs d'Amiga News - septembre 1992
(Rubrique dirigée par Jérôme Pagès et extraite d'Amiga News - septembre 1992)


DICE C, désactivation de la carte passerelle

Cher Amiga News,

Appréciant tout particulièrement le travail de Xavier Leclercq, je tiens à faire part de mes compléments d'informations sur deux points : il s'agit tout d'abord de l'article de Xavier Leclercq concernant le langage DICE C. Selon moi, le prototypage des fonctions sert à pouvoir utiliser des fonctions qui ne seront écrites qu'après les avoir appelées dans le main(). Par exemple :

DICE

L'intérêt que je trouve au prototypage des fonctions réside dans le fait que lors d'un gros programme, on a sous les yeux, dès le début du listing, le programme principal, ce qui évite d'avoir à parcourir XXX pages de listing avant de trouver le tant attendu void main(). Il permet aussi de simplifier (quelquefois) la déclaration des variables en évitant de les déclarer en global (la déclaration des variables en local est préférable).

Enfin, en réponse à Frédéric L. (88) qui demandait s'il était possible de désactiver la passerelle, je connais peut-être une possibilité de la désactiver en utilisant le logiciel XCopy qui offre l'option "KillSys". En utilisant cette fonction, on détruit toutes les routines systèmes résidentes en mémoire (y compris celles de la passerelle). Donc en quittant XCopy (cliquer dans le coin haut gauche de l'écran de contrôle) on observe la main du Kickstart 1.3 demandant une disquette Workbench 1.3. Insérer alors la disquette auto-amorçable du programme allergique à la passerelle et je pense que cela devrait fonctionner.

Xavier Leclercq : Je ne voudrais pas rentrer dans une discussion sans fin, ce qui en définitive serait bien utile, car la programmation en C est aussi une question de style et de convention. Mon point de vue est qu'un prototype de fonction est avant tout une aide au débogage... Le compilateur détecte alors des paramètres non conformes aux prototypes ou une valeur de retour non adéquate.

Le deuxième point est de pouvoir regrouper les #define et prototypes dans des fichiers #include propres à l'application. Les fonctions sont à leur tour compilées et regroupées dans une bibliothèque qui sera exploitée par l'éditeur de liens. Donc pourquoi pas ? Même si les maîtres de la programmation C, Ritchie et Kernighan, ne se mettraient pas d'accord sur une telle méthode. En effet, les prototypes ne sont pas acceptés par tous les compilateurs...

Un dernier point au sujet de la déclaration "local" plutôt que "global". Les déclarations locales sont préférables mais attention au fait que cette manière "d'allouer" de la mémoire pour les variables utilise la pile ! Il est donc impératif de posséder une pile de bonne taille surtout pour la récursivité par exemple. De même, une déclaration globale de variable économise la mémoire et permet d'éviter ainsi le "Stack Overflow". Surtout si votre source C doit pouvoir s'adapter à un autre environnement que l'Amiga : comme le PC où les données sont limitées par des segments de mémoire de 64 ko ou certains vieux "minis" qui travaillent par pagination (qui me font regretter la géniale conception de l'Amiga).

Dysfonctionnement du clavier de l'A500

Bonjour Amiga News,

Je possède un Amiga 500 version 1.3 avec 1 Mo de mémoire et j'ai un petit problème (en fait plutôt un gros). Voilà, depuis un certain temps, c'est-à-dire environ trois mois, le clavier de mon Amiga a une très fâcheuse tendance à se bloquer au beau milieu de mes programmes. Pour certains jeux, le problème n'est pas gênant, mais dès que j'utilise un traitement de texte, le Workbench ou certains utilitaires, cela devient extrêmement rageant et j'ai une envie grandissante de taper au marteau sur le clavier (en exagérant !).

Les symptômes se manifestent de la façon suivante : tout d'abord, j'allume la machine, j'insère un disque quelconque, quelques couinements de souris et la touche "Caps Lock" du clavier s'allume et commence à flasher, le clavier se bloque et il devient impossible de taper quelque texte que ce soit. Parfois la touche "Caps Lock" reste allumée ou flashe à des vitesses différentes, ou encore ne s'allume pas. Mais le résultat est le même, le clavier est bloqué.

Il y a un mois environ, je l'ai amené en réparation en Allemagne car j'habite près de la frontière (pas de chance car la garantie de deux ans avait juste expiré quelques semaines avant l'apparition du problème). Quinze jours plus tard, impatient de pouvoir réutiliser ma bécane favorite, c'est avec effroi que je constate que le problème n'a pas été résolu. Le technicien m'a expliqué qu'il avait tout vérifié et que tous les circuits devaient fonctionner.

Il y a peu de temps, j'ai acheté le magazine Amiga Format n°33. Un lecteur faisait part du même problème que moi, la touche "Caps Lock" de l'Amiga qui se met à clignoter, et le clavier qui se bloque. Le magazine lui avait répondu que c'était probablement un problème matériel, soit un circuit CIA hors d'usage, soit le multiplexer du clavier. A ce stade, pourriez-vous m'apporter des éclaircissements quant à l'origine possible d'un tel phénomène ?

Au début, j'ai vaguement pensé que ce devait être un virus, mais avec des antivirus, le problème n'a pas été pour autant éliminé. De plus, comment cela pourrait-il se produire avec presque toutes mes disquettes ? J'ai récemment acheté Eye Of The Beholder, et j'ai eu ce problème à nouveau. Il est peu probable qu'un virus ce soit installé en ROM.

Puis, j'ai incriminé ma carte d'extension 512 ko avec horloge (Zydec) qui marche très bien. Sans cette carte, le problème s'est aussi manifesté. Alors, finalement, je suis perplexe. D'où le problème peut-il venir ? Jusqu'à maintenant, en deux ans, je n'ai jamais eu aucun problème. La réparation a-t-elle été mal effectuée ? De plus, j'ai l'intention de bientôt débuter la programmation avec Easy AMOS, et si le clavier se bloque, je ne pourrai pas l'utiliser plus de cinq minutes à chaque fois, car j'ai beau réinitialiser ou rallumer la machine, au bout de quelques minutes, le problème se manifeste [Christian Batt (57)].

Jérôme Pagès : Aussi surpris que vous au sujet de ce mystérieux problème, j'ai questionné plusieurs utilisateurs d'A500. Plusieurs d'entre eux m'ont expliqué que ce phénomène s'était déjà produit et qu'il disparaissait en éteignant la machine pendant plus de 3 ou 4 minutes. S'ils rallumaient la machine trop tôt, l'étrange comportement se manifestait à nouveau.

De toute façon, celui-ci est anormal et l'intervention d'un technicien pour y remédier est indispensable. Celui à qui vous avez confié la machine n'a manifestement pas vérifié tous les circuits, car il ne s'agit sûrement pas d'un virus mais, comme le dit si bien Amiga Format, le matériel est mis en cause et il y a des chances pour qu'un circuit de contrôle du clavier soit responsable. Cette panne existe réellement et elle peut donc être localisée par un bon réparateur. Le vôtre n'a pas mal fait son travail, mais il doit pousser plus loin ses investigations.

WShell 2.0

Madame, Monsieur,

Un article sur le WShell 2.0 est paru dans Amiga News 47. Il contient quelques imprécisions que je tiens à rectifier. Ceci pourrait aider également un certain nombre d'utilisateurs. Cédric Beust nous dit "Il est très étonnant de voir que Commodore, après sept années, n'a toujours pas été capable de produire un système de piping de qualité".

Or, le Shell du système 2.04 permet une telle possibilité. Il faut posséder une commande Shell appelée "pipe". Je l'ai trouvée dans un site FTP allemand et il semble que cette commande ait été programmée par Commodore. On doit placer "pipe" dans le répertoire "C:", ne pas oublier de monter le périphérique "PIPE:" (fourni en standard) puis effectuer l'opération suivante : set _PCHAR "|".

La possibilité de "piping" est alors activée et les commandes du type suivant sont acceptées : list | more.

D'autre part, je tiens à rappeler que les "backquotes" sont également disponibles en standard. Tout ceci n'enlève aucun mérite au WShell 2.0 qui est un excellent produit [Emmanuel Buu du Club Amiga Télécom Paris].

Jérôme Pagès : En voyant le peu de facilité d'accès à cet outil, on ne peut nullement en vouloir à Cédric Beust. Si effectivement cet outil est développé par Commodore et à la condition d'être effectivement opérationnel à 100%, il serait judicieux d'en permettre l'accès à tous et pas uniquement sur un site FTP allemand. Issu d'Unix, le "pipe" ou mécanisme du tube en bon français permet de faire correspondre à la sortie standard (stdout) d'un programme l'entrée standard (stdin) d'un autre, à condition que ces programmes respectent certaines règles de base. Chaque commande dispose d'une entrée et d'une sortie. Ils doivent être utilisés de la façon suivante : "commande arguments-optionnels fichiers optionnels" (c'est comme cela sous Unix).

Si aucun nom de fichier n'est passé en paramètre, la dite commande doit lire son entrée standard (le clavier) et doit écrire sur sa sortie standard (l'écran). Le tube permet de redéfinir entrée et sortie : les sorties de la première commande sont "injectées" dans les entrées de la deuxième. Le tube permet alors de construire de nouvelles commandes à partir de plusieurs commandes reliées par des tubes.

Devpac 2 et 3

Messieurs,

Les zones mémoires ont-elles variées entre le 1.3 et la 2.0 ? Pourquoi le programme SpriteEditor.AMOS bogue sur la procédure FastZoom ? Pensez-vous utile de faire l'acquisition de Devpac 3 ? Je possède actuellement Devpac 2. Sur Devpac 2, je travaille sur un programme, je l'assemble, puis je lance le débogueur... un message d'alerte en jaune apparaît me signalant un problème à une adresse non exploitée par mon programme. Message sans gravité puisque je reviens sans problèmes et Devpac 2 lance alors Monam. Je continue, presse "Amiga-A" et crac, re-message... et cela plante le système. Pourquoi tant de misère ? [Philippe Jonard].

Jérôme Pagès : Votre lettre contenait d'autres questions, malheureusement le peu d'informations que vous nous transmettez ne nous permettent pas d'y répondre correctement. Sur quelle machine travaillez-vous ? Quelle configuration utilisez-vous ? Les programmes que vous citez se trouvent où ? La version ? Sans ces informations, il est difficile de vous aider ou de trouver les personnes susceptibles de le faire. Il serait très utile de joindre un petit bout de listing contenant la zone critique de votre programme afin que l'on puisse comprendre éventuellement le comportement de votre machine.

Il arrive souvent que l'installation de plusieurs utilitaires entraîne des conflits et la description de la procédure de démarrage de votre machine (startup-sequence par exemple) peut aider au débogage. Beaucoup de personnes envoient des appels à l'aide en donnant le minimum d'informations ce qui ne facilite pas la compréhension des problèmes posés. Voici de maigres réponses à vos questions...

Les zones mémoires sont différentes d'un système à l'autre car l'ensemble du 2.0 a été repensé. Par exemple, les ROM ont doublé de volume : 256 ko pour le 1.3 de l'adresse FC0000 à FFFFFF et 512 ko pour le 2.0 de F80000 à FFFFFF.

Si vous utilisez régulièrement Devpac 2 et que vous avez la possibilité de faire une mise à jour de la version 2 alors oui, changer pour Devpac 3 est très intéressant car cette nouvelle réalisation est largement améliorée et propose de nombreux avantages sur la précédente.

Disque sur XT/PC sur Amiga 3000

Cher Amiga News,

Possesseur d'un Amiga 3000, j'ai remarqué qu'avec l'utilitaire HDToolBox, lorsqu'on sélectionne la rubrique "change Drive Type", on a le choix entre deux types de disques durs, à savoir SCSI et XT. Ma question est donc évidemment : peut-on brancher sur un Amiga 3000 un disque dur destiné aux compatibles PC ? Si oui, comment ?

Désirant acheter une carte PC (à cause de mes études), j'aimerais également savoir s'il en existe utilisant la rapidité du 68030, ou si elles tournent à la même vitesse, que l'on ait un Amiga 2000 non accéléré ou un Amiga 3000 [Fabrice Kemer (57)].

Jérôme Pagès : Il est en théorie possible de brancher un disque dur PC sur un A3000 pour utilisation sous AmigaOS. Il faut tout de même pouvoir trouver une carte d'interface PC compatible Zorro (le nom des connecteurs sur A3000), comme les anciens contrôleurs A2090A ou A2090 de Commodore, capables de contrôler disques durs SCSI ou XT. Mais les disques durs SCSI ont nettement baissé et sont à peine plus chers que leurs confrères PC pour des performances supérieures.

Pour une utilisation sous MS-DOS, si vous avez une carte d'émulation PC ou AT vous pouvez facilement créer des partitions pseudo-PC sur votre disque dur Amiga ou bien acheter une carte contrôleur PC et l'installer dans un des connecteurs de l'A3000. Il est vrai que le marché de l'occasion est plus fourni en disques durs de type XT grâce à l'impressionnant cheptel de compatibles PC.

Une carte d'émulation PC dispose de son propre microprocesseur. La vitesse du microprocesseur Amiga du 68000 au 68040 intervient seulement pour ce qui est des vitesses de transfert Amiga<->PC et de l'affichage. Celui-ci peut être amélioré en ajoutant une carte graphique PC.

Création de polices de caractères

Cher Amiga News,

Je me trouve actuellement dans une impasse informatique. Je possède un Amiga 500 version 1.3, étendu à 1 Mo de mémoire et une imprimante Star LC24-10. A la suite d'un projet informatique, je dois effectuer un rapport que j'aimerais bien taper sur mon ordinateur. Mais ce rapport est précisément rempli de formules mathématiques en tout genre. Mon traitement de texte ne me permet pas de le faire (KindWords 2.0). J'avais pensé à TeX mais aouch !, 20 disquettes et près de 2500 FF, c'est trop cher pour mon budget d'étudiant, et de toute façon, sans disque dur... Et puis à quoi riment les 1500 polices proposées avec ? Pas étonnant que ce logiciel soit si cher ! Je m'étonne qu'ils n'aient pas pensé à créer une version grand public.

Alors, j'ai pensé à créer mes propres polices grâce à IconEd (celui de Commodore). Bien sûr, ces polices seront bitmap, mais je ne peux pas les importer sur KindWords ! Existe-t-il, dans le domaine public, un traitement de texte qui me permettent de récupérer mes polices créées sous IconEd ? Existe-t-il dans le domaine public un logiciel dans le genre de TeX ? Voire dans le domaine commercial, pourvu que le prix reste raisonnable (moins de 1000 FF pour moi) ! [Thierry Masson (33)].

Jérôme Pagès et Bruce Lepper : IconEd est un logiciel de création d'icônes et n'est pas adapté à la création de polices. Vous trouverez sur la disquette Extras 1.3 dans le tiroir "Tools" le logiciel Fed (FontEditor) qui permet de créer des polices utilisables dans tous les logiciels qui acceptent des polices du Workbench. Malheureusement, KindWords 2 utilise ses propres polices, et ne peut pas utiliser les polices du Workbench.

Oui, il existe une version de TeX dans le domaine public (Fish 611 à 616) dont nous n'avons pas encore eu l'occasion de tester les performances. Personal Font Maker d'origine italienne (éditeur Cloanto, GB Bison 24, 1-3310 Udine, Italie, Tél : 39-432-46612, Fax : 39-432-609051) pourra sans doute convenir. Il n'est pas encore commercialisé en France mais le sympathique Michel Battilana de Cloanto parle très bien le français. Le logiciel américain Calligrapher 1.05 est disponible chez Interactive Softworks, 2521 S.Vista Way, Ste 255, Carlsbad, CA 92008, Tél : 619-434-5327, au prix de 70 $, mais est plutôt destiné aux Colorfonts et 3D Fonts.

Lecteur CD sur A1000 ?

Salut à tous,

Possesseur d'un Amiga 1000, je voudrais savoir si je peux, en ajoutant la nouvelle carte contrôleur AdIDE, connecter un disque dur (voire plusieurs) et, en même temps, un lecteur de CD ? Puis au lieu de charger le Kickstart, est-ce qu'il n'y a pas un emplacement pour connecter la ROM dans l'Amiga (si oui, le 2.04 aussi) ? J'aimerais aussi savoir comment me procurer Amiga World ? [Jérôme Mollet].

Jérôme Pagès : La carte AdIDE est prévue pour l'installation d'un seul lecteur IDE et se branche directement sur le 68000. Elle ne monopolise donc pas le bus d'extension. Par contre, un lecteur de CD se connecte normalement par l'intermédiaire d'un contrôleur SCSI sur un port Zorro, non disponible sur les A1000. En théorie, les signaux de l'A1000 ou de l'A2000 sont les mêmes, donc une adaptation du lecteur de CD pour A1000 est pratiquement envisageable en utilisant un boîtier disque dur avec connecteur SCSI externe. Mais attention, les contrôleurs SCSI ne sont pas tous capables de gérer les lecteurs de CD, alors assurez-vous d'abord que votre contrôleur est convenable.

Par contre, il n'y a pas de support prévu pour les ROM du 1.3 et du 2.0. Il faut savoir néanmoins que la sortie d'une nouvelle carte mère spécifique à l'A1000 par la société Phoenix permet de faire une mise à jour totale de cette chère machine, avec tous les nouveaux avantages de l'Amiga (système 2.0, 2 Mo de mémoire Chip, ports standards, etc.).

Bruce Lepper : Vous pouvez vous abonner à Amiga World pour 12 numéros en envoyant 47,97 $ (avion 82,97 $) à Amiga World, PO Box 50365, Boulder CO 80321-0365, États-Unis. Numéro de carte de crédit Visa ou Mastercard acceptée.

Clavier Wise sur Amiga 2000, utilisation d'Amidock sur disquette

Monsieur,

Est-il possible de brancher un clavier de Wise (DIN 10 broches + masse) sur un B2000. Je ne possède pas de disque dur et j'ai acheté Amidock qui est un logiciel superbe mais dont l'installation sur disquette tient de la folie (temps de chargement bigrement rallongé), pour une icône, environ 15 secondes de plus, et bien sûr, plus il y en a, plus c'est long. Est-il possible de réduire le temps de chargement ?

Les antivirus pleuvent... Ne pourriez-vous un jour faire le tri, et conseiller sérieusement vos lecteurs sur tel ou tel antivirus [Maurice Cuny (68)].

Jérôme Pagès : Non, manifestement, vous aurez beaucoup de mal à connecter votre clavier Wise sur l'A2000. Le nombre de broches de liaison différent (quatre pour l'Amiga) indique que le protocole d'accès au clavier n'est pas du tout le même.

Amidock est conçu pour fonctionner avec un disque dur. Pour améliorer les performances, il faudrait copier le contenu de vos disquettes en mémoire (les fichiers les plus souvent utilisés) et accéder à ceux-ci directement en mémoire. Cette méthode peut néanmoins accroître considérablement le temps d'exécution de la startup-sequence.

Un article de Xavier Leclercq décrivant l'élimination d'un virus parmi les plus méchants (le Saddam Hussein Virus) indique les antivirus les plus en vogue (VT, BootX, MVK 2.2) qui sont susceptibles de vous débarrasser des plus collants d'entre eux. Voir aussi l'article par Cédric Beust au sujet de BootX.

Amiga 1000 Defenders

Cher Amiga News,

Je viens de découvrir dans le dernier numéro la lettre de Monsieur Leroy concernant l'escroquerie dont je suis l'auteur. Fondateur d'Amiga 1000 Defenders, je suis en effet traîné dans la boue par ce monsieur qui m'accuse de ne pas respecter la législation en vigueur concernant les associations "loi 1901", de ne pas répondre à son courrier, d'avoir reçu trois feuilles de 69 choux.

Tout d'abord, je dois dire que la modeste "association" que j'ai l'honneur de présider n'a jamais été déclarée comme une association régie par la loi 1901. Au début (juin 1989), nous espérions pouvoir réaliser une sorte de bulletin de liaison des membres mais des difficultés croissantes au niveau du temps à s'y consacrer et des personnes y collaborant m'ont hélas, obligé à suspendre sine die sa parution. La somme demandée (60 FF) pour l'année d'adhésion était destinée à couvrir les frais postaux d'envoi du fanzine et des réponses au courrier. Depuis juillet 1991, date à laquelle le projet de lettre trimestrielle a dû être abandonné nous n'avons plus jamais rien demandé aux millistes qui continuent de nous contacter si ce n'est de joindre un timbre et une enveloppe pour toute réponse.

Toutes les personnes qui ont écrit au journal pour demander des nouvelles en ont eu. J'ai dû leur annoncer la mort du bulletin de liaison et l'abandon du système de cotisation. A l'heure actuelle, dans la mesure du temps disponible, je tente d'aider les millistes en leur donnant des adresses, des conseils et en faisant des copies de Kickstart par exemple. Oh, bien entendu, c'est bien peu, mais je pense sans flagornerie avoir oeuvré pour que l'A1000 retrouve sur le marché des périphériques qui auparavant étaient trop chers ou inexistants. J'ai aussi été le premier à faire connaître l'extension mémoire Roßmöller en France, allant jusqu'à prendre commande en Allemagne pour des membres, jusqu'à ce que MicroPunch importe ladite carte...

Je ne cherche pas à me justifier et que Monsieur Leroy soit déçu je peux le comprendre mais j'admets mal de passer pour un escroc. Bien sûr, je ne dispose pas de moyens ronflants ni d'imprimante laser. Par contre, je reste un inconditionnel de l'A1000 et je suis près à donner tous les renseignements dont je dispose aux personnes qui sont encore intéressées par cette machine [Marc Forestier, 47 avenue Gabriel Peri, 92500 Rueil-Malmaison].

Jérôme Pagès : Utilisateur du même A1000 depuis 1986, je constate que de nouvelles cartes pour ce soi-disant ancêtre ("sans aucun avenir" si l'on écoutait certains commerciaux commodoriens) de l'Amiga paraissent régulièrement, extensions mémoire bien meilleure marché, cartes disques durs, et bientôt la carte mère de chez Phoenix déjà citée plus haut donne à cette machine toute la noblesse qui lui revient de droit. Le journal américain Amiga World a d'ailleurs fait un inventaire impressionnant de ces produits dans le numéro de décembre 1991.

Carte accélératrice VXL 68030 et AdSpeed 500

Bonjour à tous,

Je désire acquérir prochainement une "petite" carte accélératrice, pour rendre mon travail plus agréable avec Excellence!, Deluxe Paint 4 (très lent en HAM) et peut-être plus tard Bars&Pipes. Seulement voilà, j'ai beau feuilleter vos revues, impossible de trouver quelque chose qui m'intéresse.

En effet, je vise soit la carte VXL 68030 EC 25 MHz (environ 3000 FF) soit la carte AdSpeed 500 14 MHz (2000 FF). L'écart de prix est-il justifié ? La VXL 30 peut-elle recevoir de la mémoire ? Par rapport à un Amiga de base, l'accélération est-elle aussi foudroyante qu'on l'entend dire ? Y a-t-il des risques d'incompatibilité avec des jeux, ou, plus important, avec des logiciels "pro" ? Peut-on repasser en mode 7 MHz ? Manuellement ou par interrupteur ? L'installation est-elle aisée ? Y a-t-il des risques d'abîmer l'Amiga ? [Gilles Pascal (07)].

Jérôme Pagès : Autant le dire tout de suite, l'avantage de la VXL 30 EC sur AdSpeed 500 est foudroyant quand la première dispose de mémoire 32 bits. Nous n'avons pas encore testé cette carte. Sans le Kickstart en mémoire 32 bits, les résultats seront relativement décevants, mais le distributeur, Bus Plus, annonce enfin la disponibilité des cartes mémoire 32 bits. L'AdSpeed permet au maximum de doubler la vitesse de l'Amiga, tandis qu'une 68030 à 25 MHz va jusqu'à huit fois plus vite !

Sur AdSpeed, le contrôle de la vitesse peut se faire au moyen d'un interrupteur à installer soi-même, ou par programme (plus simplement). On peut donc repasser en mode 7 MHz pour garder une compatibilité optimum. Effectivement, certains logiciels (heureusement rares) ne gèrent pas la "démultipliée", mais la plupart des applications l'acceptent sans broncher. Que ce soit pour l'une ou l'autre carte, l'installation à l'intérieur de la machine est toujours un risque pour celle-ci si elle n'est pas faite avec soin.

En conclusion, votre choix doit être fait sachant que le gain de vitesse de l'AdSpeed est relativement mineur mais qu'elle garde une bonne compatibilité avec les logiciels. Une carte 68030 accompagnée d'une carte mémoire adaptée offrira un confort de travail extraordinaire mais que peut-être moins de jeux accepteront. Généralement, les logiciels "pro" sont adaptés à ce genre de carte. Le choix reste vôtre...

Pilote Canon BJ10ex

Amiga News,

Pour reprendre le message de Ghislaine Mathieu, je possède moi aussi une Canon BJ10ex qui est légèrement différente de la BJ10e. J'utilise le pilote Canon 48 en provenance de la Fred Fish 446. Néanmoins, le réglage de mes DIP est différent de celui de Ghislaine Mathieu. Les DIP 1, 2, 3, 5, 6, 7, 11 sur OFF. Les 4, 8, 9, 10 sur ON. Mes préférences sont : PaperSize Wide, Pitch 10 pica, Quality Letter, Spacing 6IPI, Thresold 8, Aspect GrayScale, Smoothing ON, LeftOffset OFF, Limits Ignore, Dithering Ordered, Density 4, Scaling Fraction. Je dois dire que je n'ai jamais rencontré aucun problème avec cette imprimante et ce pilote. Je précise que la Fred Fish 446 est disponible au club Atacom [Michel Franquenk, Délégué Atacom région sud].

Magnétoscopes Panasonic, logiciel Take 2

Monsieur,

J'ai lu dans un numéro récent qu'il existait un logiciel permettant de piloter deux magnétoscopes Panasonic. N'arrivant plus à mettre la main sur cet article, je souhaiterais que vous puissiez m'indiquer les références de ce logiciel. Enfin, je vous rappelle l'entretien que j'ai eu avec M. Faubert relatif au logiciel Take 2 que je n'ai pu me procurer, malgré l'annonce parue dans votre numéro de juin. J'espère obtenir une solution satisfaisante sur ce problème, car c'est une question de crédibilité de l'information, comme cela ne pourra pas vous échapper ! [P. Caillet(92)].

Jean-Luc Faubert : Le VM 422P est la référence de l'interface (logiciel + matériel) de SATV qui permet de piloter des magnétoscopes S-VHS Panasonic. J'en ai parlé dans l'article concernant les nouveaux produits de la société Satellite et Télévision.

Pour ce qui est du logiciel Take 2, j'avais signalé que comme tous les produits de Rombo Ltd, vous pouviez l'acheter directement en Angleterre chez leur distributeur Duchet Computers. Comme vous me l'avez dit lors de notre entretien, quand vous avez appelé Duchet Computers, ils vous ont dit qu'ils ne le commercialisaient pas. Je me suis donc empressé de les contacter et ils m'ont confirmé qu'exceptionnellement, ils ne vendront pas ce programme car il n'y a que deux personnes qui ont voulu se le procurer (?). Désolé, nous ne sommes pour rien ni Duchet Computers d'ailleurs, concernant le peu d'intérêt qu'a suscité ce logiciel. La seule solution pour ce le procurer est de contacter directement Rombo Productions, Baird Road, Livingston, Écosse, EH54 7AZ, Tél : (19-44)506-466-601.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 07/1992] / [Période précédente : 10/1992]