Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 29 mai 2017 - 15:12  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : Amiga Bâle 90
(Article écrit par Patrick Conconi et Nicolas Fournel et extrait d'A-News (Amiga News) - juin 1990)


L'Amiga Fair à Bâle, Suisse, du 9 au 12 mai n'était, de l'avis de ceux qui ont assisté à l'Amiga 89 à Cologne, pas très grand et peu fourni en grands distributeurs. Parmi les américains, GVP, Comp-U-Save et IVS étaient là mais Gold Disk ne s'était pas donné la peine de se déplacer, NewTek non plus. Il y avait tout de même des choses intéressantes à voir...

Stand Commodore

Commençons par Commodore, qui bien sûr était présent avec l'inévitable A3000 et une version bêta 5 du Workbench 2.0, ce qui prouve que l'évolution du Workbench 2.0 continue et qu'il y a de fortes chances pour que les dates de disponibilité annoncées soient tenues (chic).

Sur le stand, plusieurs compagnies présentaient leurs logiciels à tour de rôle :

Painter 3D d'Adept Development est un logiciel d'une qualité et d'une facilité de modélisation qui m'a enchanté. Il n'offre pas encore d'effets de surface, mais dans sa version actuelle (disponible), il dispose de l'algorithme le plus rapide pour le rendu en faces cachées que j'ai vu sur un micro-ordinateur. De plus, il a nombre de facilités à la création qui font que je me réjouis de le tester.

Amiga Bâle
Joel Tessler et Dave Haynie

Amiga Vision, logiciel de création multimédia qui sera fourni avec l'Amiga 3000 et dont nous avons parlé le mois dernier.

Des produits musicaux

Plusieurs nouveautés dans le domaine musical ont été présentées à Bâle. Tout d'abord, pour compléter le panorama du mois dernier, deux nouveaux échantillonneurs (ou tout du moins méconnus) :

Kupke Computertechnik présentait le Golem Sound II : assez imposant dans une boîte metallique d'excellente finition, il est stéréo, et accepte une entrée par DIN ou Cinch. Il dispose d'un potentiomètre permettant le réglage du gain en entrée et d'un vu-mètre composé de huits LED alignées. Il était proposé à 189 DM sans logiciel, car compatible avec tous les standards du genre. Il existe tout de même un programme, nommé Golem Sound Machine et vendu séparément pour 149 DM mais il n'offre aucune particularité intéressante. L'ensemble numériseur plus logiciel vous coûtera, quant à lui, 299 DM.

Deluxe Sound d'Haguenau Computer est aussi un numériseur 8 bits, présenté en ce qui le concerne comme un produit haut de gamme, dont il a d'ailleurs l'apparence. L'entrée du signal se fait par une prise Cinch, et ce numériseur dispose lui aussi d'un bouton de réglage du gain. Le logiciel semble très bien fait, grâce en particulier à des options telles que la modulation (AM et FM), le filtrage numérique, une analyse du spectre et un direct-to-disk impressionnant. Cette dernière option permet, en effet, de sauvegarder les données sur disquette lors de l'échantillonnage et ainsi de ne pas être limité par la mémoire disponible. On peut aller jusqu'à 255 disquettes ! A 880 ko la disquette, il y a de quoi enregistrer plusieurs heures ! Évidemment on peut rejouer le tout, et même mettre une image de présentation. Attention toutefois au grille-pain intensif...

Enfin, chez Intelligent Memory, un espace était consacré à TFMX, un SoundTracker particulièrement réussi dont je vous ai déjà parlé. La préversion de TFMX 2 était présentée par l'auteur lui-même.

Bars & Pipes

Mais à l'AmiExpo de Bâle, le stand le plus intéressant pour les fans de musique était sûrement celui de Microtron où Todor Fay et Melissa Jordan Grey présentaient leur séquenceur Bars & Pipes (dont j'avais testé la version 1.0d, il sera bientôt traduit en français), ainsi que les premiers modules pour ce logiciel de musique orientée-objet :

Amigophone : c'est un kit permettant d'utiliser Bars & Pipes avec les sons internes de l'Amiga. De nombreux paramètres pour les échantillons sont définissables, comme par exemple le nombre d'octaves, la vitesse et la profondeur du vibrato, le "pitch bend", etc. Deux disquettes pleines d'échantillons sont fournies. Si le contenu de la disquette d'instruments classiques est sans surprise, il n'en va pas de même pour la seconde où les noms parlent d'eux-mêmes : WetPokeInTheEye, Faulty Plumbing, Falling Piano, Perrier (!?)... Tous ces échantillons sont d'excellente facture. Restons dans les factures avec le prix de ce module : 89 DM.

MusicBox A : au programme, dix-sept nouveaux outils et un accessoire, True Color, qui vous permet de changer les couleurs du programme Bars & Pipes. Mais revenons aux outils : de quoi réjouir nos plombiers en herbe, de quoi compter et filtrer certains évènements MIDI, les convertir automatiquement en un autre type d'évènements, interfacer Bars & Pipes avec ARexx, faire des glissandi (diatoniques, pentatoniques, chromatiques...), des arpèges, etc. pour le même prix que le précédent module : 89 DM.

Au catalogue de Microtron figurent également des disquettes de séquences provenant de la société anglaise Digital Music Archives (l'équivalent de notre Midimix national). Pour l'instant limité à la musique classique, le catalogue Microtron propose plusieurs compositions de Bach, Beethoven, Mozart et Händel. Ces disquettes sont disponibles soit au format standard MidiFile, soit au standard Bars & Pipes.

Tout cela était présenté sur le stand Microtron, le programme tournant sur un Amiga 2000 relié via MIDI à la dernière usine à gaz made in Yamaha, le SY 77. A l'intérieur du 2000 se trouvait The Serial Solution, la première configuration musicale professionnelle à 32 canaux MIDI pour Amiga (mise au point par Blue Ribbon Bakery et Checkpoint Technologies).

IVS et Pulsar

IVS présentait en première mondiale un nouveau contrôleur de disque dur dénommé Trumpcard Professional qui a la particularité d'être le plus rapide actuellement. 1,5 Mo de transfert par seconde contre 780 ko/s pour les plus rapides. Pour obtenir ces vitesses, il faut quand même y mettre un disque dur rapide (un Quantum par exemple) et un 68030 et une mémoire 32 bits. Il a raison de s'appeler professionnel, car cette configuration n'est pas à la portée de toutes les bourses.

Pulsar, filiale européenne de Comp-U-Save, vendait (sans les présenter) une carte CSA 68030 à 25 MHz pour 1000 FS (3940 FF au cours actuel - vous avez bien lu...) et un nouveau programme de mise en page, Saxon Publisher, qui offre d'intéressantes fonctions comme :
  • Importe et imprime des images 24 bits (16 Mio de couleurs).
  • Compatible avec les imprimantes PostScript.
  • Nouveau mode d'impression HQ bitmap qui double la résolution des sorties bitmap sans perdre en netteté de détail.
  • Texte jusqu'à 2000 points.
  • Rotation des boîtes, qu'elles soient de texte ou d'image.
  • Rotation et justification vertical de texte.
  • "Tags", touches de fonctions, et sélection pour quadrichromie.
  • De plus, une fenêtre ou boîte peut avoir la forme que l'on veut en cliquant les raccords de vecteurs.
Pas mal, non ?

Microtron et BSC

Microtron, importateur pour la Suisse de nombreux produits, présentait un scanner Epson couleur 300 DPI et 16 Mio de couleurs pour 5000 DM. La version du pilote pour Amiga étant en bêta chez Print Technik (les mêmes qui font le scanner N/B 200 DPI déjà présenté dans nos colonnes).

Ils faisaient également la démonstration d'une carte GVP à 50 MHz, déjà présentée à Paris. La version 2.0 de Professional Draw de Gold Disk (que je n'ai pu voir pour cause d'affluence), et la version 2.0 de Professional Page du même éditeur, en version bêta elle aussi. Elle offre deux pages à l'écran, plusieurs pages en miniature à l'écran, un zoom variable et "Tag" (styles prédéfinis pour le texte).

BSC était là avec Ultra Design, logiciel de dessin technique pour Amiga. Vue aussi, une extension mémoire de 512 ko pour A500 à 10 FS ou 39,40 FF ! (Bruce Lepper : oui, et je suppose qu'il y avait des Amiga 500 pour 2,50 FF la douzaine...) les absents ont toujours tort.

On pouvait voir aussi une extension 2 Mo pour A2000 à 565 FS, présentée par Dynamic Computer, extensible à 4 Mo, sans oublier TurboPrint Professional, proposé par IrseeSoft. La qualité des impressions affichées. faites sur imprimantes matricielles étaient à couper le souffle.

Transnet, serveur universel offrant des connexions à de grandes banques mondiales de données, était proposé par EduSoft, avec la version 2.0 de leur logiciel pour Amiga. Émulation Minitel, Télétext, etc. (surtout intéressant pour les Suisses).

Une super carte en préparation

Mais le plus beau n'était pas présenté sur les stands, mais se baladait de stand en stand pour discuter de sa mise en chantier. Une jeune équipe de developpeurs de Lausanne transportait, dans un valise une carte qui pouvait afficher 16 Mio de couleurs en format vidéo. Déjà rien que ça, c'est bien, mais ce n'est pas tout. Genlock incorporé, là je bave. Désentrelaceur incorporé. Mama mia ! Numériseur vidéo 1/25 de seconde en 16 Mio de couleurs. J'en veux une tout de suite... Ce ne sera disponible vraisemblablement qu'à partir de septembre 1990 si tout va bien. A suivre... (ne vous en faites pas, je ne les quitte pas des yeux).

Compléments de Christian Sager

Les pros n'étaient pas vraiment venus au rendez-vous. J'ai vu sur le stand ICD Europe un adaptateur hôte SCSI pour Amiga 2000 ou 2500 avec cache haute vitesse.

C'est enfin à Bâle que j'ai vu le ALF (Amiga Loads Faster), un dispositif pour accélérer les disquettes. Utilisable avec MFM/RLL, ST506 et SCSI, livré formaté avec différents outils. La toute jeune entreprise, de Munich, se nomme BSC Büroautomation. Comme nouveauté, la même société propose un dérouleur de bande interne ou externe de 60 et 150 Mo. Enfin, on pouvait apercevoir un "Non Flicker Cable" qui permet d'utiliser un moniteur TTL Mono avec un Amiga.

FSE-Computersysteme proposait BOIL (Bootable OMTI Interface Loader), un produit qui gère différents types de disques durs (par exemple AT-Bus, SCSI, XT...). Le logiciel qui l'acccompagne semble agréable à utiliser.

J'ai vu (re-vu) Gigatron et le Giga Fix GT20, le petit disque dur pour A500 que nous n'avons pas encore testé mais qui est annoncé en France par Chouette Informatique au prix de 4699 FF.

Et enfin, Intelligent Memory présentait la carte accélératrice Hurricane 030 à 50 MHz, disponible commercialement depuis peu.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]