Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 26 septembre 2017 - 23:45  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de TFMX SoundTool
(Article écrit par Nicolas Fournel et extrait d'A-News (Amiga News) - mars 1990)


Il faut parfois savoir vivre dangereusement : ce mois-ci nous allons découvrir un logiciel encore méconnu mais qui devrait, je pense, très vite s'imposer. Voici de quoi faire des musiques "SoundTrackerisante" à souhait avec TFMX SoundTool de DemonWare.

TFMX SoundTool

Le logiciel

Karsten Obarski a décidément fait bien des émules outre-Rhin : TFMX SoundTool est un nouveau séquenceur interne, sur quatre voies, d'origine allemande. Juste un nouveau clone de SoundTracker ? Hum... pas sûr, regardons voir d'un peu plus près...

Le logiciel en question arrive avec un classeur de 120 pages de documentation en anglais et un dongle à enfiler dans le port manette. La documentation, malgré un glossaire conséquent et très bien réalisé, risque tout de même de déconcerter quelqu'un de totalement novice. Il y a bien sûr aussi trois disquettes : le programme en lui-même, avec des démos, et deux disquettes d'échantillons.

Les musiques et les instruments sont d'une qualité rarement égalée sur Amiga, d'ailleurs à peine la disquette programme insérée, et une somptueuse réadaptation de Soul To Soul viendra vous accueillir. Quatre versions de l'éditeur vous seront alors proposées : pour machine avec 512 ko ou davantage de mémoire, et en 4 ou 16 couleurs. Oubliez tout de suite le mode en 4 couleurs qui, bien que moins gourmand en mémoire, est d'une laideur à faire fuir Nyarlathotep en personne, et optez pour la version en 16 couleurs qui a le mérite de présenter l'écran le plus soigné que j'aie vu dans un programme de ce style.

TFMX SoundTool

Éditeur de pistes

Lorsque vous entrez dans le programme, vous passez directement sous l'éditeur de pistes. Ne confondons pas tout, bien que l'édition se fasse sur 8 pistes, la sortie, elle, se fait sur 4 voies (ce qui est d'ailleurs toujours le cas, bien que certains logiciels comme Oktaliser trichent un peu...). Ici, et comme dans tout le reste du programme, l'entrée se fait en hexadécimal mais pas de panique, dans la plupart des cas l'éditeur guide vos pas. Celui-ci vous permet de travailler, dans la limite de la mémoire disponible, sur 32 partitions (songs) différentes simultanément.

Chacune des 8 pistes d'une partition est une succession de différents motifs sonores (pattems) joués tels quels ou bien transposés avant.

On peut créer jusqu'à 128 patterns différents et un éditeur spécial est prévu à cet effet. Il permet bien sûr d'entrer les notes, leur durée et l'instrument numérisé utilisé (jusqu'à 256 instruments) mais dispose en plus de son propre petit langage bien à lui. Vous pouvez par exemple faire une boucle dans un pattern, sauter en cours de route d'un pattern à un autre, etc. ce qui est assez unique en son genre. Ce qui est encore plus fantastique, c'est qu'en face de chaque note, vous allez mentionner le numéro de la macro-instruction utilisée pour générer le son. Je m'explique...

L'utilisateur peut, en effet, définir dans un troisième éditeur jusqu'à 128 macro-instructions sonores qui permettront grâce un véritable langage de programmation du son de créer tous les effets imaginables. Ce langage, directement inspiré au départ de la programmation de Paula grâce à des instructions comme SetBegin, Setlen, Setperiod qui définissent l'adresse, la longueur et la période en cycles DMA d'un son échantillonné (ou encore DMAon et DMAoff qui active ou désactive les canaux du DMA-son), comporte aussi des instructions de boucle, d'effets (Vibrato, Portarnento, etc.), de génération d'enveloppe, des sauts dans d'autres macros, etc. Les fonctions et paramètres des instructions sont affichés pendant l'édition. Pour préciser un peu les choses, voici un exemple concret.

Macro

La figure 1 représente une macro-instruction simple, telle qu'elle apparaît dans l'éditeur (je l'ai recopiée, normalement c'est plus joli). En haut figure le numéro de la macro éditée, la colonne la plus à gauche (STEP) correspond aux "numéros de lignes" du programme, la colonne NR au code de l'instruction utilisée. Dès que vous choisissez un numéro d'instruction, le champ "STATEMENT" est automatiquement mis à jour par l'ordinateur : il comprend le nom de la commande, sa fonction, et les paramètres à passer dans la dernière colonne : "PARAMETER".

TFMX SoundTool

La macro en question commence donc par fermer le DMA pour initialiser un échantillon assez court (longueur $80 = début d'un échantillon beaucoup long) et de volume moyen ($14). Une fois le canal DMA réouvert (DMAon en ligne 5), une boucle va se charger (en synchronisation avec la VBL, d'où le "Wait" de la ligne 6) d'allonger la zone d'écoute de l'échantillon grâce à la commande "AddLen" et de le rejouer. Cette macro génère en fait une sorte de réverbération.

Rien ne vous oblige bien sûr à vous investir pleinement dans ce nouveau "langage de programmation", mais ce serait vraiment passer à côté de quelque chose car la seule limite est réellement votre imagination, j'en prends pour preuve le fabuleux "The House Of Techno" qui figure sur la disquette, véritable morceau d'anthologie de New Beat assisté par ordinateur de 6 min 16 sec qui ne compte pas moins de 60 macro-instructions différentes créant des effets pour le moins délirants, le tout pour finir confortablement installé dans un solo de sax fondant à souhait.

D'une manière générale, si certaines options de ce logiciel semblent déconcertantes au premier abord, elles se révèlent redoutablement efficaces et bien pensées après un peu de pratique, c'est le cas par exemple de la page d'enregistrement en temps réel de séquences (avec métronome sonore et visuel, etc.). Le logiciel aurait d'ailleurs été testé par des musiciens de studio allemands, ceci explique cela... Et pourtant, selon la fameuse loi de Murphy, un vilain bogue a tout de même réussi à se loger dans ce programme au-dessus de tout soupçon, qui fait parfois s'ouvrir l'écran avec une bande de pixels multicolores à gauche.

En conclusion

Ce logiciel s'adresse à un très large public, tous les utilisateurs de SoundTracker, SoundFX et programmes du même acabit et plus particulièrement aux programmeurs, créateurs de démos (le format des fichiers est fourni dans la doc et une routine de relecture figure sur disque). Je recommande au passage aux maisons d'édition d'y jeter un oeil, si ce n'est les deux.

Diverses petites gâteries seront disponibles en accompagnement de ce logiciel : les Sounds Volumes contenant des échantillons, et les Songs Volumes, contenant patterns et musiques complètes. Chaque "Volume" est annoncé au prix de 49,95 DM en Allemagne.

Nom : TFMX SoundTool.
Développeurs : DemonWare.
Genre : création musicale.
Date : 1990.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]