Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 08 décembre 2022 - 12:48  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de septembre/octobre 2022
(Rubrique écrite par David Brunet - octobre 2022)


- Les informations de l'Amiga 37

L'Amiga 37 (photo 1, photo 2) fut un rassemblement Amiga organisé par Markus Tillmann et son équipe, les 15 et 16 octobre 2022 au Kunsterk de Mönchengladbach, Allemagne. Il s'agit du salon le plus important de l'année, avec ses 100 tables, ses deux étages (l'étage du haut étant réservé aux conférences - photo 1, photo 2) et ses quelque 750 visiteurs attendus. Au final, il y en avait 2000 (1400 tickets vendus) ! Une première depuis des années. Voici un résumé des faits les plus importants (voir notre reportage pour des informations un peu plus détaillées) :

Exposants

La liste des exposants était impressionnante : A1200.net, ACube Systems, A-EON Technology, Aged Code Studio, Alinea Computer, Amedia Computer, AmigaKit, AmiKit, Amiberry, Amitopia/AmiTube, Andy Brenner (MiSTer/magazine Amiga Germany), APC&TCP, Apollo Team, Arananet, BitBeamCannon, Consolekabels, CS-Lab, David Pleasance, Double Sided Games, Enterlogic, Factor 5, François Lionet/AOZ Studio, Golden Code, Graeme Cowie, Home Computer Museum, Individual Computers, John Hertell, KryoFlux, Lavago, Logical Byte, Look Behind You, Lukas Remis, Marvin Droogsma Retro8BitShop.com, MorphOS Team, Plakativ Druck, Michael Borrmann, My Retro Computer, Plexilaser, Poly.Play, Relec, RetroEZ, Return Magazin, Richard Löwenstein, Stephen Fletcher/Wavem Studios, Stephen Jones/iMica, The Bifrost Project, Uni-Joy, Virtual Dimension et Wolfsoft.

Discours et entrevues

Quelques discours et entrevues étaient prévues tout au long des deux jours du salon :
  • David Pleasance (ex-directeur de Commodore UK).
  • "L'industrie du jeu vidéo vue de l'intérieur" par Tim Wright et Mike Clarke.
  • Entrevue avec Hannes Seifert de Neo Software.
  • Dave Haynie et Ronald Nicholson (ex-ingénieurs chez Commodore) (photo).
  • "L'industrie du jeu vidéo vue de l'intérieur, 2e partie" par Kevin Toms, John Hare et Mev Dinc.
  • Visioconférence avec Peter Keshishian (Commodore).
  • Entrevue avec Martyn Brown et Andreas Tadic (Team 17).
  • Visioconférence avec Jim Collas (ex-président d'Amiga Inc. en 1999).
  • Gunnar von Boehn (Apollo Team).
  • Jens Schönfeld (Individual Computers).
  • Piotr Kushno (Aged Code Studio).
  • Michael Battilana (Amiga Corporation).
  • Stephen Jones (iMica).
  • Dimitris Panokostas (Amiberry).
  • Trevor Dickinson (A-EON Technology).
  • Enrico Vidale (ACube Systems).
A-EON Technology/Amiga Kit/Amedia Computer (AAA Technology) (photo)
  • A-EON Technology était l'un des principaux partenaires de l'Amiga 37. Matthew Leaman, Trevor Dicksinson, Laurent Zorawski, Franck Bednarski, Christian Zigotzy et sa femme Nadine étaient présents sur le stand.
  • Christian Zigotzy a montré AmigaOS 4.1 et MorphOS sur un AmigaOne X5000/40 (photo).
  • Sous Linux, l'AmigaOne X5000/40 est plus lent qu'un Power Mac G5 double coeur.
  • Toute une gamme de produits Amiga Classic et NG était en vente, même des ordinateurs AmigaOne X5000/40 complets.
  • L'ordinateur A1222 Plus devrait vraiment devenir une réalité fin 2022/début 2023, après des années de retard. 200 cartes, à présent surnommées "Topaz", devraient être produites très prochainement (photo). La carte mère sera cependant plus chère que prévue dans la phase de précommandes : les processeurs coûtent actuellement quatre fois plus que le prix qu'A-EON Technology avait payé pour son stock (des milliers). Prix estimé : comme une Sam460, soit un peu plus de 900 euros.
  • Sur le forum de MorphZone, Mark Olsen, membre de l'équipe de développement de MorphOS, a confirmé qu'il n'y aurait pas de portage de MorphOS sur l'A1222 Plus.
  • Trevor Dickinson a indiqué qu'ils étaient à court de processeurs QorIQ P5020 pour l'AmigaOne X5000. Donc tous les futurs AmigaOne X5000 seront équipés de P5040.
  • Sur le stand, outre différents logiciels et quelques jeux 3D pour AmigaOS 4, on pouvait voir une version en développement d'Enhancer V54 sur un AmigaOne X5000/40.
  • Enhancer V54 intégrera la pile TCP/IP AmiTCP (rappelons qu'AmigaOS 4 dispose déjà d'une pile TCP/IP (Roadshow) basée sur un code plus récent qu'AmiTCP).
  • À propos d'Enhancer V54, Trevor Dickinson n'affirme pas qu'A-EON Technology développe un remplaçant d'AmigaOS 4 car Enhancer V54 nécessite toujours AmigaOS 4.
  • La mise à jour 2.3 du lot logiciel Enhancer Software est prévue pour la fin de 2022.
  • Le micrologiciel CFE aura une mise à jour pour gérer le mode multicoeur (chose qui est déjà fonctionnelle depuis des années, un vieux CFE pouvait tout à fait déjà lancer des versions multicoeurs de Linux).
  • Projet à long terme : après les produits ci-dessus et après le règlement des problèmes de droit d'AmigaOS, Trevor Dickinson pense qu'il faudrait déplacer la plate-forme vers un autre processeur, comme ARM (mais il ne veut pas voir AmigaOS 4 sur un PC) (vidéo).
ACube Systems
  • La production des cartes Sam460LE progresse.
  • Enrico Vidale et Trevor Dickinson ont notamment parlé du projet d'ordinateur portable d'ACube Systems. Le projet est toujours en cours (vidéo). Un prototype de la carte mère a été montré. Ce projet devrait être à code source ouvert et propulsé par un processeur PowerPC T2080, une puce graphique que l'on pourra mettre à jour et fonctionnant sous AmigaOS 4.1 (photo).
  • La nouvelle carte Sam460LE, en version de préproduction, était présente sur le stand (photo).
Équipe Apollo (photo)
  • Tout le matériel jamais construit par Apollo Computer était là : cartes graphiques, NatAmi, toutes les Vampire, dont les nouvelles cartes Manticore (technologie Vampire V4 pour A600), mais pas la Salamander (adaptateur pour monter une carte accélératrice V4 dans un A2000) qui a été... oubliée :!
  • Le NatAmi présenté était le prototype de 2008/2009 avec un 68060 sur carte additionnelle. La machine démarrait mais elle plantait facilement (photo).
  • Un nouveau lot de cartes IceDrake (technologie Vampire V4 pour A1200) était en vente.
  • Sur le stand, il y avait des sièges où les visiteurs pouvaient jouer en championnat au jeu de tir Space Invaders, jusqu'à quatre joueurs en équipe en même temps (photo).
  • Gunnar von Boehn et son fils Arne donnaient des cours de programmation : apprentissage à programmer un petit jeu complet en assembleur avec des graphismes et de la musique (photo).
  • Un membre de l'équipe Apollo avait un adaptateur de lecteur de disquette pour Vampire V4 (photo).
  • Une Vampire V4 au format ATX a été aperçue (photo), c'est une carte additionnelle à la Vampire V4, dont le prix risque d'être élevé.
  • L'équipe Apollo travaille sur la possibilité de démarrer sur un fichier ADF.
MorphOS
  • L'équipe MorphOS (avec notamment Frank Mariak et Karoly Balogh) faisait des présentations de la dernière version bêta de MorphOS (numérotée 3.18) et des applications MorphOS sur divers matériels comme des PowerBook G4 et AmigaOne X5000/40 (photo).
  • Comme dans les précédentes éditions de ce salon, l'équipe MorphOS était venu avec un Amiga 4000 (et aussi un A1200), dotés de cartes PowerUP, sur lesquels fonctionnait la dernière version de MorphOS. Et comme d'habitude, aucune disponibilité pour le public n'est envisagée (photo).
  • Il y avait aussi une présentation de la dernière version du logiciel de PAO PageStream 5 qui vient de sortir.
  • Le portage de MorphOS sur processeur x64 n'est semble-t-il pas une priorité. Cependant, il y eut des discussions sur l'ajout de la gestion de l'USB3 dans MorphOS (ce serait une nécessité sur les nouvelles machines x64, qui s'appuient sur les contrôleurs USB3 même pour la gestion USB2 et USB1). Cette gestion de l'USB3 semble être sur la liste des choses à faire de l'équipe MorphOS, mais cela nécessitera également une révision complète du mécanisme de gestion des interruptions du système.
  • Quelques nouvelles fonctionnalités intéressantes seront incluses dans MorphOS. On a notamment appris le développement, par Karoly Balogh/Mark Olsen, d'un nouveau pilote 3D appelée TinyRave. Il s'agit d'un pilote Rave3D utilisant les pilotes de TinyGL. Cela permettra la gestion du système Warp3D initial sur toutes les cartes compatibles TinyGL disponibles. Les jeux comme Heretic 2, WipEout 2097 et les anciennes démos pourront refonctionner sur les cartes graphiques plus récentes. En gros, ce pilote arrive ici dans la chaîne d'exécution : programme Warp3D -> Warp3D.library (Goa) -> Rave3D -> TinyRave -> pilote TinyGL (photo de la tinyrave3d.library en utilisation avec la démo 3D Sulaco sur un PowerBook G4 avec Radeon 9700).
  • Une émulation PowerPC (PPC-Emu), comme Trance pour le 68k, fera partie intégrante du nouveau MorphOS, de sorte que les logiciels PowerPC continueront à fonctionner sur la nouvelle architecture.
Jens Schoenfeld/Individual Computers
  • Présentation de son dernier développement, l'ACA 1240. Cette carte accélératrice pour A1200 était d'une étonnante couleur violette. Son développement est en cours depuis de nombreuses années et son prix devrait dépasser les 500 euros en raison de la rareté des puces 68040 de haute qualité. Cependant, pour ce prix, l'utilisateur bénéficiera d'une puissance de 30 MIPS.
AmiKit/Amiberry
  • Une édition spéciale limitée de la distribution logicielle AmiKit pour Raspberry Pi était disponible (produit physique : carte microSD autoamorçable de 64 Go).
  • La dernière version de l'émulateur Amiberry a été présentée dans différents environnements (à la fois pour les jeux et pour l'expérience complète du bureau RTG).
  • Un expert du logiciel 3D LightWave a fait la démonstration d'une ferme de rendu spéciale construite à l'aide d'Amiberry et de plusieurs Raspberry Pi.
Andy Brenner
  • Il présentait les quatre premiers numéros de son magazine Amiga Germany.
  • Andy Brenner montrait également des ordinateurs FPGA MiSTer (configuration "One4All").
  • Une montre exclusive, destinée aux fans d'Amiga et nommée "A-Watch", était en vente (lien).
Amiga Corporation
  • Il y a eu une annonce officielle concernant deux accords, respectivement avec Blaze Entertainment et Antstream. Evercade est une console portable à base de processeur ARM construite par la société britannique Blaze Entertainment. Cette dernière a conclu un accord avec Amiga Corporation (licence de ROM Kickstart) pour apporter des jeux Amiga de divers éditeurs (encore non nommés) sur leur console Evercade à partir de 2023. De son côté, Antstream est une plate-forme de jeux en ligne. Michael Battilana d'Amiga Corporation n'a pas voulu donner de détails sur l'accord avec Antstream. Ils veulent probablement davantage de jeux Amiga.
  • Evercade a le potentiel de faire connaître les jeux/logiciels Amiga à un public plus large que la communauté Amiga actuelle.
  • Ouvrir le code source d'AmigaOS 68k serait une voie possible.
  • Michael Battilana fait ce qui est parfaitement légal et a déclaré à plusieurs reprises qu'il avait une extrême "aversion au risque". Les gens l'ont encouragé à en faire plus mais n'en déduisez pas que cela signifie qu'il n'y a pas de projets futurs allant au-delà de ce qui a déjà été réalisé.
John Hertell
  • Le stand de John Hertell exposait/vendait plusieurs de ses productions matérielles réalisées par lui ou par d'autres personnes comme Janne Heiskanen, Stephen Leary et Robert Tihanyl : AA3000+ (carte mère A3000 avec AGA et plus - prix : 125 euros), ReAmiga 3000 Rev 1.3 (carte mère revue d'Amiga 3000 - prix : 80 euros), ReAmiga 1200 (carte mère revue d'Amiga 1200 - prix : 40 euros), Junior 600 Rev 1.3 (clone d'Amiga 600 - prix : 40 euros), TF1260 (carte 68060 pour A1200, sans processeur mais avec 128 Mo de mémoire - prix : 250 euros), TF360 (version bêta d'une carte 68060 pour CD32, sans processeur mais avec 128 Mo de mémoire - prix : 250 euros) ou encore ReCD32 Rev 1.1 (carte mère revue de CD32) (photo).
Alinea Computer
  • Le revendeur allemand Alinea Computer présentait ses nouveaux produits exclusifs comme les adaptateurs OmniPort et Amega 32.
  • Présentation de la nouvelle carte USB Subway 2021 pour Amiga 600/1200. C'est une nouvelle version de l'ancienne Subway USB, proposant quatre ports USB 1.1/2.0 (pas de mode High Speed), et la pile USB ANAIIS (Gilloo rulez !).
  • Un adaptateur d'alimentation pour l'ancienne Subway a été présenté en prototype. Il peut fournir plus de courant pour les périphériques USB comme les disques durs ou les téléphones portables (jusqu'à 800 mA sont possibles). Sera également disponible pour la Subway 2021.
Divers
  • L'Amiga 37 a été couvert par la radio allemande WDR 4, de diffusion régionale (Rhénanie-du-Nord-Westphalie). C'est probablement la première fois que beaucoup de gens entendent le mot "Amiga" à la radio depuis des lustres. Cette station de radio est plutôt une station rétro célébrant les années 1980. L'émission a indiqué que ce n'était pas seulement un événement rétro, et qu'il y avait aussi des nouveaux développements.
  • Le journal Rheinische Post a aussi parlé de l'Amiga 37 (édition papier et en ligne).
  • Sur un stand non déterminé (celui de Michal Schulz ?), les visiteurs ont pu voir la carte accélératrice PiStorm32 (photo) en fonctionnement. Elle arrivait à démarrer. Michal Schulz avait préparé une nouvelle version de son émulateur Emu68 pour la PiStorm32. Avec Claude Schwarz, ils ont présenté la version préliminaire d'Emu68 fonctionnant sur la carte RaspberryPi Compute Module 4 installée dans la PiStorm32.
  • Daniel Müßener fit le déplacement pour montrer ses jeux, comme la simulation de football Souverän Soccer pour Amiga AGA et ses précédents jeux pour Amiga NG.
  • Jim Collas, ancien président d'Amiga Inc. en 1999, était "presque" là (vidéo - @2:00:45).
  • Lukas Remis, initiateur du projet "Tank Mouse" était présent à l'Amiga 37 pour présenter les premiers exemplaires de cette nouvelle souris Amiga (photo).
  • On a pu voir de plus près le boîtier Checkmate de Stephen Jones avec son nouveau moniteur (photo).
  • Étaient également visibles les cartes accélératrices de CS-Lab : Warp 1260 (pour A1200), Warp 560 (pour A500) et Warp CDTV-60 (pour CDTV) avec un 68060 jusqu'à 105 MHz, 256 Mo de mémoire DDR3 et plein de fonctionnalités (photo). Un désentrelaceur (Warp Scandoubler / Flicker-fixer) était aussi de la partie.
  • Benoît Wiblé, le nouveau gérant de la société de revente Relec, présentait un AmigaOne X5000/40 et vendait notamment des AmigaOS 3.2, des anciens et nouveaux produits, des exemplaires du magazine Boing, etc., le tout avec des paquets de bonbons Ricola en libre-service.
  • Les visiteurs du salon pouvaient aussi admirer l'Amiga 4000 qui a été utilisé pour la production du film Titanic de James Cameron en 1997 (photo).
  • Le musicien et DJ Ian "H0ffman" Ford s'est produit en direct avec deux Amiga 600 dans le cadre de la soirée d'après rassemblement nommée "Setpatch" (photo). Idem pour Jon Hare et FastLoaders qui interprétaient, entre autres, les thèmes du jeu Cannon Fodder.
  • Le stand Home Computer Museum exposait quelques raretés de Commodore comme l'Amiga 2500 qui appartenait à la NASA en 1989, avec sa carte d'extension spéciale (photo).
  • Gunnar von Boehn a trouvé où dormir :-) (photo).
  • Le prototype d'Akiko 32 de Retropulsiv, clone d'Amiga AGA avec puce Akiko, était présent (photo). L'Akiko Portable était également visible (photo).
  • Les petits gars de Factor 5 vendaient plusieurs produits dérivés du jeu Turrican (photo).
  • Bladergn présentait son MultiBoot-System permettant de démarrer AmigaOS sur un Amiga, même une Vampire Standalone ou WinUAE, via une carte CF (photo).
  • L'éditeur Double Sided Games vendait ses derniers jeux en date comme Don't Break The Ball ou The Shadows Of Sergoth.
  • Ben Hermans de Hyperion était également présent, en tant que visiteur, il a parlé avec Michael Battilana (concernant les litiges entre leurs deux sociétés), Matthew Leaman et Trevor Dickinson.
  • Costel Mincea et Timothy De Groote, deux anciens actionnaires de Hyperion, étaient aussi de la partie.
  • Nico Barbat et Simon Neumann ont présenté leur nouvelle maison d'édition baptisée "Look Behind You". Ils ont présenté deux nouveautés : Amiga Duel (jeu de cartes) et Die Geheimnisse von Monkey Island (livre sur Monkey Island).
  • Petro Tyschtschenko, ancien président d'Amiga Technolgies/Amiga International, était présent en tant qu'invité spécial sur le stand du magazine Amiga Future.
  • Sean Donohue de My Retro Computer Ltd faisait la démonstration de ses PC inspirés du style des C64 et VIC-20. Ceux-ci fonctionnaient avec la dernière version de Commodore Vision, le système d'exploitation de feu Commodore USA basé sur Linux. Suite au décès de Barry Altman, Sean Donohue avait en effet racheté une grande partie des actifs de Commodore USA, acquérant les moules des boîtiers, le site Web et une partie du stock.
  • David Pleasance, l'ancien directeur général de Commodore UK, a dévoilé les plans de son initiative Commodore Amiga Global Alliance (AGA), son projet visant à fournir une ressource centralisée et une base de données d'informations rassemblant l'ensemble de la communauté Amiga.
  • Le jeu Aquabyss, d'Aged Code Studio, est sorti dans une préversion à l'occasion de ce salon. C'est une simulation de commerce avec divers éléments de jeu de rôle (photo).
  • Camilla Boemann a montré comment développer des interfaces graphiques sous AmigaOS 3.2 avec CodeCraft.
  • Samuel Crow faisait des démonstrations de programmation avec Hollywood.
  • Steven Solie, développeur AmigaOS 4, a fait une télédémonstration (depuis le Canada) du noyau ExecSG multicoeur pour AmigaOS 4... et on a eu droit à un beau plantage. :-)

- AmiWest 2022 : quelques informations

Le 25e salon AmiWest a eu lieu les 22 et 23 octobre 2022 au Holiday Inn Express Cal Expo de Sacramento, en Californie. Ce salon a donc eu lieu seulement quelques jours après l'Amiga 37 et donc beaucoup des informations glanées en Allemagne ont été réannoncées.

Trevor Dickinson et Matthew Leaman d'A-EON Technlogy/AmigaKit étaient au salon, mais seulement par visioconférence, tandis que Steven Solie de l'équipe ExecSG faisait une présentation en présentiel. Un enregistrement vidéo de la première journée de l'AmiWest (filmé par Bill Borsari) est disponible ici. Voici un résumé des présentations concocté par Amiga-News.de :
  • L'A1222 Plus devrait être livrée aux clients finaux au début de l'année 2023. Enrico Vidale d'ACube Systems avait indiqué, lors de l'Amiga 37, que la disponibilité serait pour janvier 2023. Trevor Dicksinson pense que cela est un "optimisme italien typique", et que la véritable date devrait être février ou mars 2023.
  • Au départ, 200 cartes mères doivent être produites, dont 100 sont réservées aux participants du programme Early Adopter.
  • En raison d'une pénurie de processeurs P5020, les AmigaOne X5000 actuellement vendues par A-EON Technology sont équipées d'un processeur P5040. Le prix de ces machines est donc un peu plus élevé, mais le prix final est fixé par le revendeur.
  • Ces revendeurs s'occuperont également d'inclure le matériel avec une licence AmigaOS 4 car, rappelons-le, A-EON Technology n'a plus de licences AmigaOS 4.
  • Le lot logiciel Enhancer Software 2.3 sera une mise à jour gratuite pour les clients existants. Elle contiendra de "nouveaux composants" et une mise à jour du système de pilotes 3D Nova.
  • La nouvelle version 2 de Enhancer Core sera publiée en octobre 2022. C'est une compilation gratuite des bibliothèques et des modules système les plus importants du lot Enhancer Software, qui vise à assurer une meilleure acceptation des composants correspondants par les développeurs et les utilisateurs tiers.
  • Le système Enhancer V54 est décrit comme une "distribution auto-amorçable qui nécessite une licence AmigaOS 4.1" (photo).
  • Enhancer V54 dispose de sa propre pile TCP, AmiTCP dans une version PowerPC qui gère le DHCP.
  • L'arrivée d'Enhancer V54 nécessitera encore 6 à 9 mois de temps de développement supplémentaire.
  • Nova Bridge, l'adaptateur Warp3D pour le système 3D Nova, était initialement prévu comme un composant exclusif d'Enhancer V54. Mais en raison de l'intérêt considérable manifesté par les clients, il sera également vendu séparément, à une date non définie, via le magasin en ligne AMIStore. Les revenus générés par Nova Bridge seront réinvestis dans de nouveaux développements graphiques. D'après les premiers tests, Warp3D SI demeure plus rapide pour les jeux de la série Quake mais Nova Bridge est plus rapide pour les autres applications, par exemple Cube ou Lode Paint.
  • Concernant le livre From Vultures to Vampires, les deuxième et troisième parties sont terminées et devraient être publiées au début de l'année 2023, avec d'abord une version numérique. Le troisième et dernier volume sera publié en dernier.
  • Hans-Jörg Frieden a envoyé à Trevor Dickinson une vidéo montrant l'état actuel du portage de la suite bureautique LibreOffice. L'implémentation sur AmigaOS 4 a été à nouveau complètement révisée et les bêtatests commenceront bientôt.
  • Trevor Dickinson a redit que le noyau ExecSG était sa propriété personnelle et non celle d'A-EON Technology. Le développement est confié à Hans-Jörg et Thomas Frieden.
  • Steven Solie explique qu'il existe actuellement deux variantes d'ExecSG :
    • Une version simple coeur (qui a bénéficié de nombreuses optimisations et améliorations) et dont il attend des accords avec Trevor Dickinson et Hyperion pour être publiée. Steven Solie souhaite offrir ExecSG gratuitement.
    • Une version multi-coeur. Le système d'exploitation fonctionne toujours sur le premier coeur, tandis que les autres tâches sont attribuées de manière aléatoire à l'un des coeurs disponibles (dans les versions ultérieures, un planificateur sélectionnera le coeur le moins utilisé). Cette version multi-coeur est cependant toujours sujette aux plantages et est difficile à déboguer. La démonstration de cette version d'ExecSG a été décrite par Steven Solie comme "pas très excitante parce qu'elle ne cesse de planter".
  • A-EON Technology travaille actuellement au portage de la version multi-coeur d'ExecSG sur A1222 Plus. Un portage sur AmigaOne X1000 est également prévue (photo 1, photo 2 et photo 3).
  • Steven Solie est également responsable des mises à jour du micrologiciel U-Boot pour AmigaOne X5000 et A1222 Plus. U-Boot initialisera désormais correctement les coeurs supplémentaires des processeurs multi-coeurs utilisés dans ces machines. Les mises à jour du micrologiciel seront distribuées bientôt via A-EON Technology.
Il y avait une bonne dizaines d'autres présentations, et quelques autres informations :
  • Hans de Ruiter a présenté son serveur FTP ZitaFTP Server et donné quelques informations sur le futur de son logiciel.
  • Il a aussi indiqué qu'il allait maintenant développé deux nouveaux logiciels, ZitaSync (copie des fichiers de votre ordiphone directement sur votre ordinateur, via ZitaFTP) et ZitaFS (outil pour serveurs FTP : permet de parcourir les serveurs FTP sur votre réseau local, et montage de serveurs FTP comme s'il s'agissait d'un disque local).
  • RJ Mical, membre de l'équipe Amiga originelle, était présent [photo].
  • Samuel Crow a fait, comme à l'Amiga 37, des démonstrations de programmation avec Hollywood.
  • Jeri Ellsworth, spécialiste du matériel Amiga, était aussi présente. Elle montrait son projet Tilt Five de réalité augmentée [photo].
  • Une sorte de prototype d'un modèle Amiga dénommé "Sparrow" a été aperçu.
  • Tim Jennison, le fondateur de NewTek, ainsi que Kiki Stockhammer, évangéliste de la technologie de NewTek, racontaient des anecdotes sur l'incroyable histoire de leur société de vidéo. Pour Tim Jenison, juste après avoir acquis un A1000, il se mit au travail pour développer son numérisateur DigiView dans son garage. Sans assembleur natif, le logiciel a été développé en utilisant un compilateur croisé 68k sur un Tandy CoCo [photo].
  • Alex Perez présentait l'interface ZuluSCSI SD, entre autres matériels.
  • Un concours de jeu se déroulait sur Bean Versus The Animator, un jeu commercial de 2021 réalisé par 17BitRetro (Paul Heams, Dominic Sidoli). Le développement débuta en 1994. Les joueurs utilisaient des pistolet virtuel [photo].
  • Mike Battilana de Cloanto resta discret lors de l'exposition, mais s'adonna avec joie aux discutions sur des sujets Amiga et C65.
  • AOZ Studio, le nouveau projet de François Lionet (démarré en octobre 2018) a été présenté. Son objectif est de permettre à tout le monde de programmer et publier des applications, des sites Internet ou des jeux. C'est un "combat conntre l'illétrisme". Apparemment, un transpileur existe pour l'Amiga, permettant d'importer des programmes AMOS dans AOZ et de les exécutés sur Windows/macOS/Linux. Et cela fait aussi l'inverse, des programmes AOZ peuvent fonctionner sur Amiga. Laurant Weill fait aussi partie de l'équipe.
  • Jacek Piszczek répondait, en visioconférence, aux questions de l'organisation.

- SDK 54.16 pour AmigaOS 4.1

Le 5 octobre 2022, Hyperion Entertainment a annoncé la disponibilité immédiate d'une mise à jour substantielle de la trousse de développement logiciel (SDK) pour AmigaOS 4.1. Cette version 54.16 est à télécharger sur ce lien.

Hyperion Entertainment souhaite remercier à nouveau George Sokianos ainsi que toute l'équipe de développement d'AmigaOS 4.x qui ont permis cette mise à jour. Les principales nouvelles fonctionnalités sont les suivantes :
  • Inclusion de différentes versions du compilateur GCC à partir de l'ancienne 6.4.0, en passant par les 8.4.0, 10.3.0 et 11.2.0.
  • Ajout d'un outil permettant de définir la version par défaut de GCC.
  • Des binaires optimisés pour SPE peuvent être générés en utilisant GCC 6.4 pour une performance maximale sur les systèmes équipés d'un SPE.
  • Le compilateur vbcc est à nouveau inclus dans le SDK, configuré pour fonctionner directement sans configuration.
  • Simplegit et Subversion sont maintenant inclus.
  • Ajout de Profyler 1.1 et mise à jour de Hieronymus (version 0.50).
  • Mise à jour des fichiers d'en-têtes et de la documentation AutoDoc.
  • Ajout d'une documentation étendue pour toutes les versions de GCC incluses.
  • La trousse de développement d'AmiSSL 5.3 est incluse.
  • La dernière version d'AutoDocViewer 1.4 est incluse.
  • newlib et clib mis à jour vers les dernières versions.
  • La trousse de développement d'ExecSG a été mise à jour à la dernière version.
  • De nombreux exemples de code ont été mis à jour pour refléter les changements les plus récents, en supprimant les appels API obsolètes.
  • Mise à jour du fichier de documentation AmigaOS4.1SDK.pdf avec de nouvelles sections et un nouveau format.
  • De nombreux autres outils ont été mis à jour vers leurs dernières versions respectives.

- Blaze Entertainment annonce des jeux Amiga

Blaze Entertainment est une société britannique, constructeur de la console portable Evercade, à base de processeur ARM. Mike Battilana d'Amiga Corporation avait annoncé un accord avec cette société lors du salon Amiga 37. Maintenant, depuis le 21 octobre 2022, c'est Blaze Entertainment qui annonce à son tour cet accord, pour apporter des jeux Amiga de divers éditeurs sur sa console à partir de l'année prochaine. Voici le communiqué officiel :
"Blaze Entertainment est ravi de confirmer un partenariat avec Amiga pour apporter des jeux Amiga aux systèmes Evercade dans le cadre de la nouvelle ligne Home Computer Collection. Comme cela a été confirmé le week-end dernier en exclusivité aux fans lors de l'événement Amiga 37 en Allemagne, les appareils Evercade pourront lancer des jeux développés pour le célèbre système informatique domestique.

Blaze Entertainment sera en mesure d'octroyer des licences et de publier des jeux Amiga de plusieurs éditeurs pour Evercade. Pour l'instant, il n'y a pas de confirmation publique des jeux et des éditeurs qui figureront dans la gamme d'ordinateurs de salon d'Evercade qui s'étend rapidement, mais le travail est déjà en cours pour apporter des jeux Amiga de haute qualité à Evercade en 2023 et au-delà.

Comme pour les autres collections d'Evercade, la sélection des jeux se fera en collaboration avec nos licences et nos éditeurs, ce qui signifie que les jeux choisis seront privilégiés pour leur facilité d'utilisation et dans un esprit "prend-le et joue". Un élément clé d'Evercade est la capacité de permettre aux fans de découvrir ces jeux classiques et ces joyaux cachés avec le moins de difficulté possible, et les jeux Amiga ne seront pas différents à cet égard.

La gamme de cartouches d'Evercade propose de nombreux jeux d'éditeurs sous licence sur un système de cartouches sur mesure et intégrées à certains appareils. Elle comprend 28 collections pour consoles de salon, huit collections pour arcades et les toutes dernières collections pour ordinateurs de salon. Ce sont plus de cinq décennies de jeux vidéo de plusieurs générations, de systèmes et de jeux d'arcade qui se retrouvent dans la paume de vos mains, entièrement sous licence et jouables instantanément.

[...]

La gamme actuelle de matériel d'Evercade comprend deux appareils. L'Evercade VS, basé sur la télévision, qui est actuellement disponible, et une nouvelle console portable prévue pour l'hiver 2022, l'Evercade EXP.

"L'informatique domestique est un sujet qui nous passionne chez Blaze Entertainment et que nous sommes ravis de pouvoir proposer à nos clients", a déclaré Andrew Byatt, directeur général de Blaze Entertainment. 'Ce nouveau partenariat avec Amiga ouvre à nos produits un immense champ d'histoire et de nostalgie du jeu vidéo. Nous sommes enthousiastes à l'idée d'apporter encore plus de jeux incroyables dans le domaine des ordinateurs personnels à notre portefeuille de licences avec le soutien de nos nouveaux amis.'"

- Décès de Benoît Charcosset

On a appris le décès de Benoît Charcosset dans la nuit du samedi 10 au dimanche 11 septembre 2022. Il a succombé à un cancer, qui s'était fortement dégradé, à 43 ans. Ce musicien originaire de Franche-Comté était connu sous le pseudonyme "Maf" et avait réalisé de très nombreux modules de musique et fut membre des groupes de démos Cocoon, Hexod, JLT2, Kloon, Silicon, Syndrome, SynRJ. Une production a d'ailleurs été réalisée en sa mémoire sur le site de référence Pouet.net [Entrevue sur Obligement, Amiga Music Preservation].


- La longue marche de PageStream 5

En 2004, Grasshopper LLC (la société de Deron Kazmaier) avait annoncé la disponibilité d'une version 5 de PageStream, son logiciel de PAO, prévue pour AmigaOS et MorphOS pour juillet 2004. Deron Kazmaier n'avait montré qu'une version 5.0.5.8 en 2010 sur AmigaOS 68k mais celle-ci était trop instable pour être sérieusement utilisée. L'auteur avait ensuite demandé de l'aide pour réaliser une version MUI (pour AmigaOS 3/4, MorphOS et AROS). Frank Mariak de l'équipe MorphOS proposa son aide en 2015 et on vit une version fonctionnelle lors du rassemblement l'Alchimie 0xb cette même année. Là encore, cette version devait être revue et corrigée de ses bogues avant d'être commercialisée. C'en est suivie une longue période où Deron Kazmaier ne répondait plus aux courriels et semblait même désintéressé par le développement de son logiciel.

Mais surprise, le 5 septembre 2022, Deron Kazmaier a annoncé la disponibilité de la version 5.1.2 de PageStream, uniquement pour MorphOS pour le moment. Cette version a été testée pour être entièrement fonctionnelle. A noter aussi la participation de Christoph Poelzl (soutien, tests) pour permettre la sortie de cette version. Les nouvelles fonctionnalités prévues pour PageStream 5.0 étaient les suivantes à l'époque (certaines sont à présent incluses) :
  • Mélange alpha pour le texte et les objets : vous pouvez ainsi mélanger un arrière-plan et des objets de premier plan. Vous pouvez même utiliser des dégradés et des mélanges radiaux pour faire passer des objets à l'arrière-plan.
  • Transparence de l'image : vous pouvez désormais utiliser un masque généré avec une image pour fusionner en douceur des dessins, des images et du texte.
  • Contrôle des lignes veuves et orphelines de texte : ne laissez plus une seule ligne d'un paragraphe se retrouver seule en haut ou en bas d'une page.
  • Marques d'impression définissables : définissez la distance entre les marques de rognage et le bord d'une page afin de permettre un fond perdu net pour la reproduction en couleur.
  • Plus de raccourcis : plus de plaisir à utiliser le clavier pour les utilisateurs expérimentés.
  • Aplatissement et lissage des chemins : tirez le meilleur parti des outils de dessin de PageStream.
  • Puces suspendues, capsules et paragraphes numérotés.
  • Nouvelles méthodes pour dupliquer des objets : vous pouvez désormais placer un espace spécifique entre des objets sans connaître les dimensions des objets que vous dupliquez.
  • Et bien d'autres choses encore, dont une documentation complète en ligne (site Web) et fournie par le navigateur Web.
Prix : 99 $. Des mises à niveau sont disponibles pour les propriétaires de versions antérieures, et/ou des mises à niveau secondaires pour migrer des mêmes versions (v5) vers d'autres systèmes d'exploitation disposant d'une version 5 actuelle, ou pour passer de la version standard à une version professionnelle (PageStream Pro) [www.pagestream.org/].


- Mises à jour d'applications MorphOS

Ces deux derniers mois, un certain nombre d'applications pour MorphOS ont été mises à jour. On y trouve par exemple AmiArcadia 29.12 (émulateur de machines Signetic), SpaceCadetPinball (jeu de flipper), SDL 2.24.1 (bibliothèques SDL2), Woof! 10.3.0 (portage amélioré de Doom), Protrekkr 2.6.3r2 (éditeur de musique par pistes), Deark 1.6.3 (extracteur de données), Lupe 2.1 (outil de loupe), LiteXL 2.1 (éditeur de texte), HWP AVCodec 1.5 (greffon Hollywood pour codecs FFmpeg), IMP 3.382 (lecteur audio), MCE 14.02 (éditeur multiple pour jeux), DAPlayer 1.14 (lecteur audio), PlayCity 1.1 et MultiPlay 2.0 (greffons pour ACE, émulateur Amstrad CPC), abcm2ps 8.14.13 (convertisseur audio) wla dx 10.2 (macro pour développement croisé), DevilutionX 1.4.1 r2 (moteur de jeu pour Diablo), VIM 9.0.583 (éditeur de texte), WormWars 9.3 (jeu de labyrinthe), BlobWars Attrition 1.2.2r2 (jeu de plates-formes), ACE 1.25 (émulateur Amstrad CPC), HotBorder 1.10 (outil pour Ambient), LHArchiver 1.5 (archiveur), AmiTube 1.3 (client YouTube), etc.


- Devil's Temple disponible

Après le lancement des précommandes il y a un an, la version finale de "Devil's Temple - Son Of The Kungfu Master" tardait à arriver. C'est chose faite depuis octobre 2022. Pour rappel, ce jeu de combat est un successeur spirituel de Kung-Fu Master, jeu développé en 1984 par Irem sur bornes d'arcade, probablement le premier jeu de combat de l'histoire des jeux vidéo. Devil's Temple - Son Of The Kungfu Master propose dix niveaux avec chefs de fin, trois niveaux bonus, des armes à ramasser et des bonus. L'équipe de Geezer Games (Graeme Cowie, Christophe Romagnoli, Ian Ford, Andrzej Dobrowloski, Martin Erikkson) a pu faire fonctionner le jeu en 50 images par seconde, le tout avec de jolis graphismes (plus de 500 images d'animation de personnages) qui s'améliorent encore si vous lancez le jeu sur une machine AGA.

Devil's Temple - Son Of The Kungfu Master nécessite au minimum un Amiga OCS avec 0,5 Mo de mémoire Chip, une manette à deux boutons et un lecteur de disquette supplémentaire si vous utilisez les disquettes au lieu du disque dur. Le jeu peut aussi se lancer sur CD32. Prix : 19 £ (22 euros) pour une version dématérialisée ou 35 £ (40 euros) pour une version en boîte [mcgeezer.itch.io/kung-fu-remaster].


- Les petits secrets des jeux et démos Amiga

Éric Cubizolle a publié en septembre 2022 sur YouTube quelques vidéos d'investigation sur les musiques et les graphismes des jeux et démos Amiga. Il y révèle quelques secrets parfois encore bien gardés (et certains mêmes inédits) :
  • Dynablaster (Amiga) vs The Salvation (Lunatic Asylum) : l'échantillon sonore qui relie ces deux entités [vidéo].
  • Le mystérieux message dans Lotus Turbo Challenge 2 [vidéo].
  • Les secrets de la musique d'Agony sur Amiga : exploration des modules Protracker [vidéo].
  • Le mystère de la musique de fin de Shadow Of The Beast II sur Amiga [vidéo].
  • Agony sur Amiga Plagié ! L'incroyable histoire de la reprise de sa musique d'introduction [vidéo].
  • La source principale d'inspiration de Defender Of The Crown sur Amiga [vidéo].
  • Les secrets d'Odyssey, la méga démo Amiga qui changea la face de la scène démo [vidéo].

- Le projet Commodore Amiga Global Alliance

Lors du rassemblement NWAG (North West Amiga Group), qui a eu lieu en Angleterre récemment, David Pleasance (ancien patron de Commodore UK) a présenté son nouveau projet Commodore Amiga Global Alliance (alias CAGA). Il avait lancé l'idée quelques années auparavant, au moment du lancement sur Kickstarter de son premier livre. L'objectif principal est de créer un site Internet central pour toutes les communautés Amiga, afin d'essayer de les rassembler davantage, d'améliorer le profil des groupes, des projets et des réunions qui ont lieu dans la communauté.

Les autres caractéristiques :
  • Collecter des fonds pour les groupes et projets que les membres fondateurs estiment nécessaires.
  • Avoir un "trésor de guerre" pour les plus grands projets et objectifs (l'exemple donné est la réalisation d'un film sur Commodore).
  • Parrainer des événements et faire de la publicité pour les projets soutenus par CAGA.
  • L'utilisation du site serait gratuite et la plupart des entreprises et des groupes seraient listés gratuitement.
  • Vous pouvez cependant devenir un supporter de CAGA via un abonnement annuel de 30 £. Pour la première année d'inscription, vous obtenez des copies numériques des documentaires "Commodore Inside Story, Amiga Alive And Kicking" et "Viva Amiga Remix", de la musique "Everybody Girlfriend", du jeu C64 "Cosmic Force" et des réductions sur des produits futurs (probablement les livres de la série "Vampire").
  • Ce serait un peu plus cher pour les entreprises qui voudrait devenir membre.
  • Ce que vous obtenez en échange de cet argent, c'est la gratuité de la liste ci-dessus, un vote sur l'utilisation des fonds, des informations privilégiées sur les projets soutenus par CAGA et des réductions possibles sur les futurs produits ou événements parrainés par CAGA.
Ce projet de site Internet va donc également essayer de court-circuiter Patreon/Kickstarter/Eventbrite qui s'approprient tous une assez grosse rétribution, et de relancer des sites de financement participatif Amiga comme Amiga Bounty et Power2People.

Le site Internet officiel de CAGA est commodoreamigaglobalalliance.com mais il est actuellement non disponible. Une vidéo sur YouTube parle aussi de ce projet.

David Pleasance veut se laisser du temps pour voir si la communauté accepte ou non son initiative. Des forums Amiga ont débattu du sujet. Et quelques semaines après le lancement de son idée, David Pleasance a refait une vidéo dans laquelle on apprend que son initiative a été renommée "Amiga Global Alliance" (AGA) et qu'elle dispose maintenant d'un logo.


- Nouvelle base pour Wayfarer

Les versions 4.1 et 4.2 du navigateur Internet Wayfarer pour MorphOS sont à présent basées sur de nouvelles révisions de WebKitGTK, la 2.36.7 puis 2.36.8. Jacek Piszczek en a également profité pour mettre à jour cURL, la base de données EasyList AdBlocker, et d'autres bibliothèques.

Ensuite, fin octobre 2023, Jacek Piszczek a publié la version 4.3. L'outil d'inspection Eruda a été remplacé par WebInspector, qui est plus complet. En outre, l'attribut de téléchargement de l'ancre a été ajouté, tout comme la gestion des téléchargements pour les blobs de données et les URL de données [wayfarer.icu/].


- Quatre Kickstart, quatre !

Le projet AmigaMultiROM_LP du bidouilleur australien CheshireNoir est un petit circuit imprimé, à réaliser soi-même, qui permet d'utiliser jusqu'à quatre images de ROM Kickstart gravées sur une EPROM 27C160 dans votre Amiga (testé pour le moment uniquement sur un A600). Un commutateur approprié est également nécessaire pour passer d'une image Kickstart à l'autre. Toutes les données nécessaires pour KiCAD peuvent être obtenues directement à partir du dépôt GitHub.


- La foi en Denise

Le 10 septembre 2022, Brian Robotham a montré sur English Amiga Board, les premiers résultats d'une nouvelle puce de remplacement Amiga : Faith. Il s'agit de la remplaçante de Denise, la puce responsable notamment de l'affichage. Les spécifications des trois variantes de Denise (OCS, ECS et AGA, alias Lisa) devraient être implémentées.

Le développeur indique que le haut de la puce ne permet pas à une carte RGB2HDMI de s'insérer sur le dessus car sa version à profil bas s'insère en dessous de Faith et n'est donc pas nécessaire.

Cette puce entre dans le projet de remplacement des puces Amiga, initié il y a plusieurs mois avec le reste de l'équipe Buffee (Renee Cousins et Jorgen Bilander). Pour rappel, ce projet vise à réaliser des remplacements pour toutes les puces personnalisées de l'Amiga, utilisables dans n'importe quel Amiga réel. Le travail sur les autres puces est en cours, par exemple sur la puce Willoe (remplaçante d'Agnus) dont le même Brian Robotham a montré une première réalisation dans un autre fil de discussion d'English Amiga Board.

(un peu plus loin dans le fil de discussion, on apprend une information sur un autre sujet : Brian Robotham avait construit, il y a quelques années, une carte mère A500+ en SMD, c'est-à-dire avec des composants montés en surface. Il dit qu'il serait presque impossible de construire une nouvelle carte mère en utilisant des composants BGA, etc. car cela rendrait la conception plus complexe et beaucoup plus difficile à réparer)


- AmiKit XE 11.8.2 pour Raspberry Pi 4/400

Fin octobre 2022, Jan Zahurancik a annoncé la disponibilité de sa distribution logicielle AmigaOS 68k AmiKit XE 11.8.2 pour le Raspberry Pi 4/400. Celle-ci inclut à présent la version 5.4 de l'émulateur Amiga AmiBerry, alors que la base de données WHDLoad et le système Linux ont été mis à jour [https://www.amikit.amiga.sk/raspberry].


- L'Amiga épinglé dans un article du Guardian

Le 1er septembre 2022, Justin McCurry a publié un article dans la version en ligne du journal anglais The Guardian. Intitulé "Why Japan's war on disks could prove to be another flop" (Pourquoi la guerre du Japon contre les disquettes pourrait s'avérer un autre échec). L'article revient sur la décision de Taro Kono, ministre japonais du numérique, de débarrasser la bureaucratie d'outils obsolètes en éliminant progressivement les disquettes et en transférant les procédures administratives en ligne. Et quelle image a été ajoutée pour illustrer le texte ? Évidemment un zoom sur un Amiga 500 et son lecteur de disquette.


- Obligement en tête chez Google

En cherchant "Mac mini G4" sur Google, on peut à présent voir qu'un "extrait optimisé" apparaît. Et surprise, ce lien, qui est bien en évidence en haut de la page, référencie la page Mac mini G4 d'Obligement. Donc notre site apparaît devant Wikipédia, eBay ou Apple lui-même ! (capture d'écran).

Google indique que "les extraits optimisés proviennent des résultats de recherche sur le Web. Les systèmes automatisés de Google déterminent si une page constitue un bon extrait optimisé à mettre en évidence, en réponse à une requête de recherche spécifique". L'extrait est le suivant :
"Le Mac mini G4 était la machine compatible MorphOS la plus puissante à sa sortie. Il dispose d'un processeur G4 7447A de 1,25 à 1,5 GHz, d'un bus principal à 167 MHz et de mémoire SDRAM-DDR à 333 MHz (extensible à 1 Go). Sa carte graphique est la même pour toutes les versions PowerPC : une Radeon 9200"
Vous remarquerez que MorphOS est cité, comme si cet ordinateur Apple n'était utilisé que par MorphOS. :-)

Les extraits optimisés d'Obligement apparaissent également "Histoire de l'Amiga" et d'autres termes (mise à jour : l'extrait optimisé pour Mac mini G4 a disparu, Google l'a remplacé par un lien, toujours vers Obligement qui indique "Le Mac mini G4 est un ordinateur de chez Apple mais, depuis le 12 octobre 2009, il peut être considéré comme un compatible Amiga car MorphOS peut officiellement tourner dessus").


- Ben Hermans seul actionnaire de Hyperion ?

Les comptes financiers de Hyperion pour l'année ont été publiés. Ils semblent indiquer que Ben Hermans BV (la société de Ben Hermans) a augmenté sa participation dans Hyperion Entertainment CVBA, passant de 96,88 % des actions en 2019-2020 à 100 % en 2021 (voir page 14 du dépôt "31/08/2022"). Auparavant, il y avait deux autres actionnaires, Timothy De Groote et Trevor Dickinson, mais leurs actions ont apparemment disparu (ou ont été rachetée).


- MorphOS sur x86 ? Pas cette année

Dans un message publié le 22 septembre 2022 sur le forum AmigaPortal.de, Frank Mariak, membre de l'équipe de développement du système d'exploitation MorphOS, a indiqué ceci :
"Même si tout le monde attend avec impatience le changement d'architecture, toutes les personnes qui s'intéressent à MorphOS ont dû remarquer que les développeurs MorphOS travaillent actuellement sur d'autres choses que le changement de plate-forme. Nous n'avons pas non plus d'équipe cachée en Inde qui s'occupe de ce projet... Donc 2022 ne devrait pas encore être l'année du changement d'architecture pour MorphOS."

- Look Behind You abat ses premières cartes

La toute nouvelle société allemande Look Behind You a lancé, le 19 octobre 2022, son premier produit Amiga. Il s'agit d'Amiga Duel, un jeu de cartes (un vrai, pas un jeu vidéo) sur le thème de l'Amiga. Le jeu peut être joué à l'atout ou comme les 7 Familles et comprend 32 modèles de la série d'ordinateurs Amiga, de l'A1000 jusqu'au THEA500 Mini. Amiga Duel est vendu dans une boîte contenant les 32 cartes à jouer, une carte de couverture et une carte d'instructions. Le jeu est en allemand et anglais. Prix : 12,99 euros [www.lookbehindyou.de].

A noter que l'équipe de Look Behind You est composée de personnes connues de la scène Amiga, avec notamment Simon Neumann (revendeur Alinea Computer), Nico Barbat (rédacteur de feu AmigaPlus et d'amiga-news.de) en plus des graphistes/illustrateurs Brian Crome et Axel Pfaender. La société produit et distribue des livres d'art de qualité, de la littérature spécialisée et des médias interactifs, en mettant l'accent sur la culture des jeux vidéo, le développement multimédia, la technologie rétro et l'histoire numérique.


- Disponibilité de Nova Bridge

Nova Bridge est disponible depuis le magasin en ligne AMIStore depuis le 27 octobre 2022. Prix : 43,58 £ HT (environ 50 euros). Rappelons que Nova Bridge est un adaptateur Warp3D qui permet à toutes les applications 3D écrites sous les anciens Warp3D et MiniGL de fonctionner sur les cartes graphiques modernes Radeon HD (Southern Islands ou Polaris). La bibliothèque w3d_novabridge.library est à copier dans SYS:Libs/Warp3D/HWdrivers. La version actuelle de Warp3D Nova (incluse dans Enhancer Software 2.2) est requise [AMIStore].

Roman Kargin, bêtatesteur de Nova Bridge, a réalisé des tests de performances entre Nova Bridge et le pilote Warp3D_SI, avec RadeonHD 5.11 sur son AmigaOne X5000/20 équipée d'une carte graphique Radeon non déterminée :
                NovaBridge       Warp3D_SI 
TORCS :             8               6 
Epiar :            38              38 
Cube :             49              29 
LodePaint :        71              62 
SuperTuxKart:      7               7 
Quake 3 :          60              85 
OpenJK :           16              20

- APC&TCP continue ses mises en boîte

Après Trap Runner, Fred's Journey, Sqrxz 4 (ainsi que la compilation Ad Cosmos Ex Terra), l'éditeur allemand poursuit ses publications commerciales de jeux auparavant gratuits. Depuis octobre 2022, c'est donc au tour d'IncaMan et de Emotiworld. Les deux produits sont vendus dans une boîte contenant la disquette, le manuel et une affiche A3.

Dans IncaMan, vous devez collecter suffisamment de diamants pour terminer le niveau et si vous êtes assez chanceux pour éviter les ennemis, vous pouvez collecter des bonus supplémentaires comme des arrêts de temps ou des armures qui vous aideront en cours de route. Configuration requise : Amiga OCS avec 512 ko de mémoire Chip et 512 ko de mémoire Fast. Prix : 19 euros.

Dans EmotionWorld, Marcelo l'Emoji doit collecter des coeurs dans la caverne sombre où vivent les méchants et apporter plus d'amour Amiga dans sa vie. Configuration requise : Amiga AGA avec 2 Mo de mémoire, ou Amiga OCS avec 512 ko de mémoire Chip et 512 ko de mémoire Fast. Prix : 15 euros.


- Compact Flash prêtes à démarrer

La boutique en ligne MicroMiga avait annoncé début août 2022 qu'elle allait désormais distribuer des produits sous licence Cloanto. Après un commutateur de ROM Kickstart 1.3/3.1 en août, voici apparaître des cartes Compact Flash (4 Go) prêtes à démarrer sur votre Amiga. Elles disposent du Workbench 3.1 sous licence Cloanto. Prix : à partir de 14,99 euros.

La première partition est nommée "Workbench 3.1" et est d'une capacité d'environ 50 Mo. La seconde partition est nommée "Work" et est d'une capacité d'un peu plus de 3,9 Go. Pour rappel, comparativement au Workbench 3.1 distribué dans les années 1990 par Escom/Village Tronic, les points suivants ont été améliorés dans ce Workbench de Cloanto :
  • Les dates ont été préservées, tandis que les attributs et les commentaires des fichiers ont été restaurés.
  • Mise à jour de la commande C/Version (correctif année 2000).
  • Ajout de la workbench.library (pour A4000T en ROM 3.1 et ROM 3.X).
  • Mise à jour de la startup-sequence (SetPatch conditionnel, pour les ROM 3.X).
  • Augmentation de la pile de MultiView à 32768.
  • Améliorations du script d'installation.
  • Mise à jour d'Installer (43.3 ou 44.10, selon le processeur) et du FastFileSystem 45.9 (pour gérer les disques de plus grande capacité).
  • Le programme d'installation lui-même fait maintenant partie de l'installation du système (dans le répertoire Utilities).
Sur la seconde partition, "Work", vous trouverez un répertoire "Extras" incluant, entre autres, quelques indispensables pour utiliser votre machine pour décompresser une archive (commandes Lha et DMS) et pour utiliser une carte CF sur le port PCMCIA d'un Amiga 600/1200, afin de transférer des fichiers (CFD/FAT95).

A noter que cette sympathique boutique propose la même chose pour le Workbench 2.1. Prix : à partir de 15,49 euros.


- CloudDAV 1.6 et 1.7

En mai 2021, Carsten Sieger avait publié la première version de CloudDAV, son client WebDAV pour MorphOS. WebDAV (Web-based Distributed Authoring and Versioning) est une extension du protocole HTTP défini par le groupe de travail IETF du même nom. Décrit dans la RFC 49181, WebDAV permet de simplifier la gestion de fichiers avec des serveurs distants. Il permet de récupérer, déposer, synchroniser et publier des fichiers rapidement et facilement. L'objectif principal de WebDAV est de rendre possible l'écriture à travers le Web et pas seulement la lecture de données. WebDAV permet à plusieurs utilisateurs d'éditer le contenu d'un dossier Web simultanément. Il permet de gérer les droits d'accès aux fichiers (ou dossiers), en verrouillant momentanément les fichiers et dossiers édités.

Carsten Sieger a poursuivi le développement de CloudDAV et propose, depuis septembre/octobre 2022, les versions 1.6 et 1.7. Les améliorations notables depuis la première mouture sont les suivantes :
  • Visualisateur d'images extrêmement rapide.
  • Deux commandes supplémentaires.
  • Lecture en ligne des vidéos.
  • Ajout du client CardDav.
  • Ajout du client CalDav.
  • Davantage de contrôle sur le transfert SSL.
  • La tâche réseau est maintenant entièrement asynchrone.
  • Utilisation de la bibliothèque OpenSSL.
  • Amélioration de la vitesse (jusqu'à 3 Mo/s).
  • Encodage du transfert (deflate/gzip).
  • Gestion des protocoles HTTP/2 et HTTP/3.
  • Identifiant (agent) utilisateur individuel.
  • Temporisation / limite de la vitesse.
  • Gestion des GIF animés pour le visualisateur d'images.
  • Gestion des commandes WebDAV rename, move et copy.
  • Décompression de nombreux types d'archives à la volée.

- Waffle, le périphérique USB Amiga

Waffle est un lecteur de disquette USB qui permet de lire et d'écrire des fichiers ADF (et d'autres formats d'images-disques). Il vous permet donc d'écrire des disquettes pour votre Amiga à partir d'une image-disque ou bien de transformer vos vieilles disquettes Amiga en images-disques utilisables avec des émulateurs. Grâce à la gestion de WinUAE, Waffle fonctionne comme un vrai lecteur Amiga, vous permettant de lire et écrire vos disquettes directement sur cet émulateur Amiga sur un PC.

C'est la société italienne Retrogiovedi qui commercialise ce matériel. La boîte contient le Waffle en blanc, un câble USB pour la connexion au PC et une clé USB avec tous les logiciels nécessaires pour utiliser immédiatement Waffle (développés par Robert Smith qui est à la base de ce projet). Prix : 89 euros.


- Alimentations Commodore

Si vous souhaitez une alimentation personnalisée pour votre ordinateur Commodore (y compris Amiga), Ray Carlsen peut vous aider. Ce vétéran américain de la réparation de machines Commodore crée des alimentations considérées comme faisant partie des meilleures [portcommodore.com/rcarlsen/].


- L'A500 aura son documentaire

Nicola Caulfield et Anthony Caulfield, les auteurs du documentaire vidéo From Bedrooms To Billions, débute une nouvelle série de vidéos sur l'informatique, et en particulier l'Amiga. Le premier numéro de cette série, nommée "The Gaming Chronicles", fait le point sur la naissance de l'Amiga 500. Récemment, ils se sont entretenus avec Jeff Porter, le concepteur de l'Amiga 500, du CDTV et du C65. Cette vidéo est réalisée et financée dans le cadre d'un projet Kickstarter.


- AP420 rescucité

L'échantillonneur audio monophonique AP420, de Phoenix Micro Technologies, date de 1991. Il permet de brancher un microphone ou une entrée de niveau ligne et est connecté au port parallèle d'un Amiga. Un bidouilleur connu sous le pseudonyme de "wiretap-retro" a publié sur GitHub un schéma mis à jour d'une nouvelle version de ce périphérique qu'il a sobrement baptisé AP420 Renewed. On y note l'ajout d'un deuxième connecteur RCA afin de pouvoir connecter de l'audio stéréo. Le connecteur du microphone a aussi été mis à jour : il comporte désormais un connecteur TRS 3,5 mm (Tip Ring Sleeve). Un commutateur sur l'appareil peut être utilisé pour basculer entre l'entrée RCA et l'entrée microphone.

L'AP420 Renewed, qui dispose maintenant de composants montés en surface, propose un contrôle de gain pour ajuster la force du signal audio. Ce petit périphérique peut être connecté au port parallèle de tout Amiga et ne nécessite pas d'alimentation externe. Toutes les informations nécessaires, le schéma et les fichiers KiCAD et Gerber sont disponibles sur GitHub.


- Nouvelles productions de la scène démo

Voici les productions de la scène démo Amiga qui ont été ajoutées sur le site pouet.net ces deux derniers mois :
  • G. rowdy, démo OCS 32 ko par Desire.
  • Xormaybe, démo AGA.
  • Brown Elephant Never Again, démo OCS et AGA par uN aMor.
  • Kadesh, démo OCS par TEK.
  • Crap Box 16, lots de démos OCS par TEK.
  • Crap Box -16, lot de démos OCS par TEK.
  • Context, disquette musicale OCS par Artstate.
  • Substructure, démo AGA par V-Nom.
  • Mad Vibe, invitation AGA par Outsiders.
  • Screen Saver, démo OCS par BTHLabs.
  • Riversnake, démo AGA 4 ko par Fnuque.
  • Copper Trouble, démo OCS 4 ko par Fnuque.
  • Morphever, démo MorphOS RTG par Encore.
  • Intro36k Compo Filler, intro AGA 40 ko par Project R3D.
  • Crap Box 15, lot de démos OCS par TEK.
  • Crap Box -15, lot de démos OCS par TEK.
  • In Memory Of Maf, démo OCS par Cocoon.
  • The Pixelated World Agima, démo OCS 64 ko.
  • Techzilla, disquette musicale OCS et AGA par MFXDK.
  • Robots, démo AGA par System Of Sound.
  • Miracle In Ya House, disquette musicale OCS par Artstate.
  • Bombtriangles, démo OCS 32 ko par Piston.
  • Posadas Party 2022 (autumn edition), invitation OCS par Batman Group.
  • Times New Ramen, graphisme procédural OCS 4 ko par AA.
  • Anima, graphisme procédural OCS 4 ko par DreamWeb.
  • Raster And Servant, démo AGA par Resistance.
  • Elfairy (for real), démo OCS par AC.
  • Metademo, intro OCS par Talent.
  • MMXXII, démo OCS par Cocoon.
  • Arrr512, démo OCS 512 octets par AttentionWhore.
  • Eighteen, démo wild AmigaOS 4 RTG par Triad.
  • Quelle Sera La Vie, démo OCS 64 ko par Finity Games.
  • Mare, démo AGA par Ephidrena, Loonies et Skuggimadr.
  • Grey Sun, démo AGA par Absolute!.
  • Crap Box 14, lot de démos OCS par TEK.
  • Crap Box 13, lot de démos OCS par TEK.

- Adaptateur port parallèle vers SPI

Niklas Ekström a initié un projet à réaliser soi-même d'adaptateur port parallèle vers SPI (Serial Peripheral Interface), une liaison SPI qui se veut bon marché et facile à construire. Les performances de l'adaptateur sont prévues pour être aussi rapides que possible. De nombreux périphériques SPI peuvent être connectés à cet adaptateur. Ce dernier est livré avec une bibliothèque de code source, spi-lib, qui est utilisée pour effectuer des lectures et des écritures sur le périphérique SPI. Pour chaque type de périphérique SPI, cependant, un pilote séparé doit être écrit qui utilise spi-lib, et expose la fonctionnalité du périphérique SPI au système d'exploitation en utilisant une interface appropriée. La dernière version est la 2.1, elle corrige un bogue dans le pilote de périphérique de carte SD qui ne fonctionnait pas correctement avec les Amiga 3000 et 4000 [github.com/niklasekstrom/amiga-par-to-spi-adapter].


- TheA500 Mini utilisé pour autre chose que l'Amiga

La machine THEA500 Mini, lancée il y a quelques mois par Retro Games Ltd, permet une émulation de l'Amiga via l'émulateur Amiberry pour processeur ARM. Mais il est capable de plus. Par exemple, avec le micrologiciel Pandory500, il peut exécuter de nombreux autres émulateurs et programmes. Il est installé sous la forme d'un paquet WHDLoad et exploite une fonctionnalité cachée de l'émulateur Amiberry pour exécuter du code natif. Il fonctionne entièrement à partir de la clé USB et est 100% amovible. La version 2 de Pandory500 gère désormais le firmware 1.1.1 de la machine, davantage de manettes et offre plus de mémoire libre disponible [github.com/emuchicken/pandory-a500].


- Greaseweazle Tools

Pour rappel, le Greaseweazle est une interface USB, conçue par Keir Fraser, capable de lire/écrire des disquettes, notamment des disquettes Amiga, sur un PC/Mac. L'auteur a finalisé, début septembre 2022, la version 1.3 des Greaseweazle Tools, les outils pour son interface. Les changements incluent la reconnaissance de nouveaux formats de fichiers-images (ibm.800, ibm.2880 et *.MGT) [github.com/keirf/greaseweazle/releases/tag/v1.3].


- La bataille pour le système solaire

Début septembre 2022, George Sokianos a porté le jeu de tir The Battle For The Solar System: The Pandoran War sur AmigaOS 4. Il s'agit d'un jeu conçu par Stephen Sweeney (Parallel Realities) utilisant les bibliothèques SDL. Les fichiers de données doivent être téléchargés depuis la page The Battle For The Solar System. Les personnes souhaitant soutenir George Sokianos ont la possibilité de le faire sur son site Ko-fi. 50% des dons sont reversés à la communauté Amiga par l'auteur à la fin de chaque mois en soutenant des projets ou des développeurs [OS4Depot.net].


- Extension Amiga pour Ghidra

Ghidra est un outil de rétro-ingénierie gratuit et à code source ouvert. Ce cadre d'applications comprend une suite d'outils d'analyse de logiciels qui permettent aux utilisateurs d'analyser le code compilé sur, par exemple, Windows, macOS et Linux. Il permet le désassemblage, l'assemblage, la décompilation, la création de graphismes et la création de scripts. S'étant aidé du travail de Vladimir Kononovich et de Martin Atkins, Bernhard Wodok a publié une extension pour Amiga, capable de charger les exécutables Amiga Hunk, les images Kickstart, les fichiers d'état de WinUAE (.uss) et inclut les symboles du NDK 3.9.


- MiST 1.5 en vue

Les précommandes de la révision 1.5 du MiST ont débuté. Si le nombre de commandes est suffisant (90), Przemyslaw Krawczyk indique qu'il pourra lancer la production de cette nouvelle révision, qui sera pourvue d'un boîtier métallique, le tout au prix de 212 euros (plus frais de port). Le MiST 1.5 propose de nombreux changements techniques qui ont été effectués pour simplifier l'assemblage automatique (circuit imprimé redessiné, alimentation retravaillée) et permet l'utilisation de 64 Mo de mémoire.

Pour rappel, le MiST est une carte mère FPGA capable d'émuler différents ordinateurs (dont l'Amiga) ou consoles au moyen de différents coeurs :
  • Atari ST/STE.
  • Amiga 500/600/1200 (coeur AGA en version bêta).
  • C64 (partiellement, demeure en développement).
  • Atari 8 bits (96%).
  • ColecoVision.
  • ZX81.
  • Atari 2600.
  • ZX Spectrum.
  • Mega Drive.
  • Apple.
  • MSX.
  • Amstrad CPC (version bêta).

- Un interpréteur AMOS pour AmigaOS 4

AMOS Kittens, de Kjetil Hvalstrand, a pour objectif d'être un interpréteur AMOS 100% compatible sur AmigaOS 4, de sorte de pouvoir télécharger des programmes AMOS ou exécuter du code AMOS à partir d'ADF. Les commandes d'AMOS Kittens essaient de rester compatibles à 99%, quelques commandes ne fonctionneront pas car ce projet utilise un format d'image un peu plus moderne au lieu du format graphique planaire utilisé sur les Amiga Classic.

En septembre 2022, l'auteur a mis à jour son programme en version 0.8 puis 0.9. Les principaux changements concernent notamment l'ajout des requêtes d'erreur, la correction de bogues (polices de caractères, fonction d'iconification...), l'ajout d'une chaîne de version au fichier exécutable, l'optimisation de la pile, l'amélioration du débogage et l'implémentation de la commande "Resume Next" [OS4Depot.net].


- Amélioration de TinyGL sur MorphOS, actes 2 à 5

Dans le cadre d'une cagnotte, le développeur danois Mark Olsen travaille sur l'amélioration de TinyGL, le système 3D de MorphOS. Durant les mois de septembre et octobre 2022, Mark Olsen a diffusé de nouvelles mises à jour. Elles comprennent notamment les avancées suivantes :
  • Première itération de la gestion des nuanceurs OpenGL pour les Radeon à base de R300 et R400.
  • Correction d'un certain nombre de bogues dans TinyGL lui-même et dans les pilotes.
  • Gestion des placages de cube pour les R300, R400 et R500.
  • Gestion de la requête de GL_MAX_VERTEX_ATTRIBS.
  • Optimisation du pilote r300.library pour utiliser un peu moins de registres temporaires du programme de fragmentation.
  • Gestion des nuanceurs de vertex et de fragment pour R500.
  • Gestion des fonctions exp2() et log2() dans les nuanceurs de vertex.
  • Ajout d'une optimisation simple au compilateur de programmes de fragments R300/R400 pour essayer de réduire le nombre d'étapes de celui-ci.
  • Les nuanceurs fonctionnent maintenant correctement après le redimensionnement de la fenêtre.
  • Prise en compte des nuanceurs qui relisent à partir des registres de sortie, et de ceux qui utilisent des masques d'écriture en combinaison avec les instructions de texture.
  • La façon dont les textures des placages de cube sont traitées a été retravaillée.
  • Augmentation du nombre d'unités de texture gérées de 4 à 8.
  • Nouvelles extensions annoncées, en fonction de la gestion par le pilote : GL_ARB_fragment_shader, GL_ARB_shader_objects, GL_ARB_shading_language_100, GL_ARB_vertex_shader.

- ZitaFTP n'est plus en préversion

Hans de Ruiter a annoncé début septembre la disponibilité de la version 1.34 de ZitaFTP, son serveur FTP commercial (47 euros) pour AmigaOS 4. A partir de maintenant, ZitaFTP n'est plus considéré comme un programme en préversion, même s'il n'est pas encore parfait. Cette nouvelle version a été compilée avec le Link-Time-Optimization (LTO) activé, cela permet de réduire la taille du binaire compilé en supprimant le code de bibliothèque inutilisé (parmi d'autres optimisations). A part cela, l'ensemble de fils d'exécution a été corrigé pour que plus d'un fil puisse fonctionner en même temps. La gestion d'ARexx a été ajoutée, l'installateur a maintenant des modes de mise à jour et de maintenance lorsqu'une installation existante est détectée, et libcurl a été mis à jour pour utiliser AmiSSL (du coup, l'OpenSSL liée statiquement a été retirée car elle n'existait que pour libcurl).


- Un sélectionneur de démarrage de disquette sans interrupteur

Le revendeur britannique AmigaKit propose "Amiga Switchless Drive Selector", un sélectionneur d'amorce sans interrupteur pour les lecteurs de disquette d'Amiga 500/500+/1500/2000. En appuyant sur la combinaison de touches "Ctrl-Amiga-Amiga" pendant cinq secondes, DF1: devient le lecteur d'amorce, et DF0: est désactivé. Une nouvelle pression sur cette combinaison de touches inverse la sélection. Ce matériel est compatible avec les lecteurs Gotek. Prix : 19,99 euros.


- Plus loin dans le Rave

Rave est un éditeur de sons pour les ordinateurs compatibles AmigaOS 4. Il fournit des fonctionnalités pour manipuler et stocker des fichiers audio numériques. Le développeur Daniel Jedlicka présente une nouvelle version de son programme, la 1.3, qui inclut ces changements :
  • Fonction "annuler" illimitée, avec une option pour utiliser le cadre Extended Memory Objects.
  • Gestion des fichiers WAV contenant des données codées en IMA ADPCM.
  • Traitement, chargement et sauvegarde plus rapides des échantillons longs grâce à des optimisations dans le gadget sndeditor.gadget.
  • Quelques corrections de bogues, par exemple coller des données mono depuis le presse-papiers dans un projet stéréo ne fonctionnait pas.

- Édition collector de Silk Dust

Davide Bucci avait publié en 2021 la troisième partie de sa série de jeux d'aventure textuelle intitulée "Silk Dust", pour Amiga OCS. L'éditeur Poly.play propose depuis la mi-septembre 2022 une édition collector au prix de 27 euros. Elle comprend une boîte en carton avec la disquette du jeu, une carte MicroSD (comprenant notamment les ADF du jeu), une boussole dans un sac en lin, le manuel de huit pages DIN A5 (en anglais), des autocollants, une affiche DIN A3 et un emballage rétractable [www.polyplay.xyz].


- MiSTress également pour A600

Après l'arrivée de la MiSTress 1200 en début d'année 2022 puis de la variante MiSTress ITX, on peut trouver chez 8bits4ever une version pour Amiga 600 logiquement nommée MiSTress 600. Cet adaptateur permet ainsi de connecter la carte FPGA MiSTer (version d'origine ou sa réplique) dans un Amiga 600. Le clavier original de l'Amiga 600 peut être utilisé comme un périphérique USB HID normal, et les diodes du boîtier s'allument comme celles du MiSTer. La MiSTress 600 dispose notamment d'un concentrateur avec cinq ports USB, d'un connecteur RGB/VGA DB15, d'une sortie audio stéréo RCA (avec DAC I2S sélectionnable), de deux connecteurs manette DB9 (compatibles Mega Drive) et d'une baie pour lecteur interne de 2,5 pouces. Le contrôleur de clavier a une disposition de clavier étendue, qui donne accès à la plupart des touches que vous trouveriez sur un clavier normal de 104 touches, et qui sont par ailleurs absentes du jeu de touches de l'Amiga 600. Prix : 135 euros.


- Vanilla Conquer plus rapide

Vanilla Conquer est un portage de Command & Conquer basé sur le code source original publié par Electronic Arts en 2020. Vanilla Conquer Tiberian Dawn permet de rejouer à Command & Conquer Tiberian Dawn et est compatible avec la version originale Gold Windows 95 de 1997 de ce jeu de stratégie en temps réel développé par Westwood Studios. Le 3 octobre 2022, Artur Jarosik a proposé une nouvelle version, la 1.2, de son portage pour Amiga 68k RTG et Vampire. Cette version offre un rendu optimisé qui double la vitesse de l'affichage, gère les curseurs personnalisés pendant les parties et permet d'esquiver le logo vidéo en début du jeu. Cette version 1.2 inclut deux exécutables, un pour Amiga avec Vampire et l'autre sans [arcziii.itch.io/vanillaconquer].


- Quand le scorpion aime les souris

Scorpion Engine, développé par Erik Hogan, est un moteur de jeu pour Windows avec lequel vous pouvez créer des jeux Amiga 68k. La version 2022.7, publiée le 19 septembre 2022, inclut à présent la gestion de la souris, et même de deux souris en simultané. On trouve aussi dans cette nouvelle mouture l'amélioration de la gestion de la séparation des ressources pour les différentes cibles (cela facilite l'utilisation d'animations ou de niveaux spécifiques pour OCS, AGA, etc.) et des gains de performance supplémentaires grâce à l'amélioration de la compilation 68k [github.com/earok/scorpion-editor-demos].

A noter qu'Erik Hogan a publié une vidéo dans laquelle il présente une nouvelle fonctionnalité innovante de Scorpion Engine. Celle-ci permet de positionner exactement les personnages en X/Y sur la carte et de remplacer les variables, événements et ports de contrôle des personnages. Cette fonctionnalité sera incluse dans la prochaine version stable 2022.8 et est déjà disponible dans la branche expérimentale.


- Portage de BlobWars: Attrition

Le développeur George Sokianos avait porté, en août 2022, le jeu de plates-formes BlobWars: Attrition sur AmigaOS 4. Un mois plus tard, il propose une mise à jour de son portage qui est maintenant également disponible pour MorphOS.

BlobWars: Attrition, développé en SDL2 par Parallel Realities, est un jeu commercial : ses fichiers de données ne sont pas inclus aux portages de George Sokianos. Ceux-ci doivent être achetés sur la page du projet itch.io du jeu, à un prix à déterminer par l'utilisateur.

La nouvelle version du portage AmigaOS 4/MorphOS propose une amélioration des performances et le jeu devrait maintenant être jouable sur des ordinateurs moins puissants qu'un AmigaOne X5000 et avec un rendu SDL. Malheureusement, il n'est toujours pas jouable sur les ordinateurs ne disposant que de 32 Mo de mémoire graphique [git.walkero.gr/walkero/blobwarsAttrition].


- Mise à jour de RadeonHD 5

RadeonHD est un lot de pilotes graphiques 2D, natifs AmigaOS 4.1, pour les cartes graphiques Radeon HD (et quelques cartes de la série Radeon Rx). Auparavant, les pilotes RadeonHD jusqu'à sa version 3 géraient les cartes de la série Radeon HD 2000-7000 (et les anciennes Radeon X1300-X1950). Mais à partir de la version 5, ce pilote ne gère que les puces Southern Islands (genre Radeon HD 7770, R7-240 et R7-250).

Ce lot de pilotes, conçu par Hans de Ruiter pour le compte d'A-EON Technology, est achetable chez AmigaKit pour 49,99 euros (mais n'est toujours pas présent sur AMIStore). Une nouvelle version est ensuite disponible en version 5.14 via l'outil Updater. Elle est spécifique aux ordinateurs Sam460 et AmigaOne X1000/X5000. Les changements les plus importants :
  • Suppression de la gestion de toutes les cartes graphiques antérieures à Radeon HD 7000 "Southern Islands".
  • Passage à un nouveau code de base pour le noyau.
  • Ajout de la gestion dynamique de l'alimentation (DPM).
  • Gestion UVD (décodage vidéo accéléré par le matériel).
  • Gestion de GART.
Le pilote RadeonHD 5 fonctionne également très bien sans le Enhancer Software mais ce dernier reste nécessaire pour le décodage vidéo accéléré par le matériel, via le lecteur Emotion.


- Harvey Laser nous a quittés

Harvey Laser, connu sous le pseudonyme "Harv", est décédé après une crise cardiaque le 5 juillet 2022, dans sa maison de Torrance en Californie, à l'âge de 73 ans. Il était un journaliste Amiga américain, auteur de nombreux articles dans diverses publications Amiga. Il accorda des entretiens et fut cité sur des sujets liés à l'Amiga dans Time Magazine, Wired Magazine et The Wall Street Journal. Il écrivit également de nombreux manuels pour les logiciels, ainsi que le chapitre sur l'Amiga du Guide to Desktop Telecommunications de John Dvorak (Osborne/McGraw-Hill, 1990). Il participa à l'édition de The Amiga Companion de Rob Peck (IDG Communications/Peterborough, 1988). Il créa également le service en ligne commercial AmigaZone, réservé aux Amiga, et l'a maintenu pendant plusieurs décennies |www.amigaforever.com/news-events/friends/].


- Lite plus vraiment léger

Fin septembre 2022, George Sokianos a mis à jour son portage de l'éditeur de texte Lite XL, pour AmigaOS 4 et MorphOS, en version 2.0.3r3. Cette version ajoute des greffons pour les fichiers AmigaGuide et les fichiers Hollywood, corrige quelques bogues (par exemple le plantage des chemins non existants ou la fonction "Rechercher" sur MorphOS qui ne fonctionnait pas) [git.walkero.gr].

La version 2.1.0r1 a ensuite été publiée le 10 octobre 2022. Tous les greffons ont également été mis à jour et d'autres ont été ajoutés dans le dossier "add-ons". Une des nouvelles fonctionnalités est la synchronisation du système de fichiers : si un fichier est modifié autrement qu'avec Lite XL, cela sera reflété dans Lite XL dès qu'il aura le focus, une requête dans Lite XL en informera l'utilisateur [git.walkero.gr].


- PatchWork 1.0

Le 28 septembre 2022, Richard Körber a publié la version 1.0 de son outil de débogage PatchWork, et ce, plus de dix ans après la dernière version 0.17. Similaire à MuForce et Mungwall, ce programme pour AmigaOS 68k garantit que les appels aux bibliothèques AmigaOS sont conformes aux AutoDocs. Les paramètres illégaux (par exemple NULL là où un pointeur est attendu) sont signalés. PatchWork aide à rendre le code du programme plus robuste et à l'épreuve du temps.

PatchWork est à présent en code source ouvert, il est compilable avec vbcc. La version 1.0 vérifie les appels AmigaOS V40. En fait, la seule vérification qui devait être ajoutée était graphics.library/WriteChunkyPixels. En outre, "DISPC" est maintenant le comportement par défaut (utilisez la nouvelle option "NODISPC" pour désactiver explicitement le désassemblage PC sur les écritures illégales en mémoire PatchWork) [github.com/shred/patchwork/releases/tag/v1.0].


- Quelques jeux de Pangea Software sur AmigaOS 4

Roman Kargin a porté le jeu de course Cro-Mag Rally 3.0.0 sur AmigaOS 4. Ce jeu de Pangea Software, développé en 2000, dispose d'une version en code source ouvert depuis quelques années. La version AmigaOS 4 nécessite les dernières versions d'OpenGLES2.library, Warp3Dnova.library et les pilotes de cartes graphiques Radeon HD ou Radeon RX [OS4Depot.net].

Ce développeur russe a également porté deux autres jeux de Pangea Software sur AmigaOS 4 : les jeux d'action 3D Otto Matic et Billy Frontier.


- Amiberry 5.4

Amiberry est un émulateur Amiga (dérivé de WinUAE) pour le Raspberry Pi et autres machines à base de processeur ARM, maintenu par Dimitris Panokostas. Cet émulateur intègre quelques fonctionnalités intéressantes comme l'amorce des fichiers WHDLoad ("WHDLoad-Booter") ou l'authentification des contrôleurs en utilisant RetroArch.

Le 1er octobre 2022, l'auteur a publié la nouvelle version 5.4 qui propose les changements suivants :
  • Implémentation de l'événement personnalisé "Screenshot to file" (capture d'écran dans un fichier).
  • Possibilité de compiler avec une version de GCC plus ancienne que 8.0.
  • Implémentation de toutes les opérations de Blitter précédemment implémentées dans le pilote graphique P96.
  • Implémentation d'uaeserial.
  • Réécriture du code des CIA.
  • Suppression des variables obsolètes (pour Chors).
  • Émulation des puces plus proche de celle de WinUAE.
  • Quelques corrections de bogues : correction de l'audio du CD ne reprenant pas après "unminimize", analyse des paramètres de la base de données XML, fuites mémoire, etc.

- Un nouveau lecteur MP3

Le développeur Sami Vehmaa a diffusé la première version (0.60) de Reel Deck, un nouveau lecteur audio MP3 pour Amiga 68k disposant d'une carte graphique, d'AHI et de 20 Mo de mémoire Fast. Écrit en AmiBlitz 3. Prix : 3 euros.

Conscient de la charge processeur un peu trop importante, Sami Vehmaa a publié quelques jours plus tard la version 0.71. Celle-ci fait baissé de 80% la charge processeur quand le logiciel est inactif et de 20% quand il lit un fichier [8080.itch.io/reeldeck].


- Manettes sans fil pour l'Amega 32

Amega 32 est un adaptateur de manette DB9 (genre Mega Drive trois/six boutons) pour CD32. Début octobre 2022, Alinea Computer a mis à jour le micrologiciel de son produit. La version 1.4.2 propose maintenant la gestion des manettes Mega Drive sans fil en mode six boutons [www.amiga-shop.net/en/Amiga-Hardware].


- Un jukebox karaoké

Ralf Gruner est l'auteur de Lyrics Jukebox, un lecteur de musique qui devait à l'origine servir de base à un appareil intégré pour les jukebox muraux historiques. Comme l'écrit l'auteur, le programme n'était à l'origine censé jouer que de la musique et afficher du texte, et le contrôle se serait fait via les boutons d'un jukebox mural. Au lieu de cela, il dispose maintenant d'une interface graphique complète qui est optimisée pour les petits écrans tactiles (mais fonctionne également avec les grands écrans), interface construite avec Hollywood.

Le programme affiche des paroles synchronisées en parallèle avec la lecture de la musique, qui doit être au format LRC. En plus de lire des listes de lecture ou de mélanger les fichiers, il peut également être utilisé dans le style jukebox, offrant à l'utilisateur les pistes sous forme de bandes de titres de jukebox. Ce programme est à l'origine uniquement pour Linux et Windows mais des versions AmigaOS 3, AmigaOS 4, MorphOS et AROS sont disponibles sur demande [forums.hollywood-mal.com].


- vasm 1.9a

Frank Wille ne lâche pas l'affaire et a encore amélioré vasm, son assembleur, en version 1.9a, pour AmigaOS 3, AmigaOS 4 et MorphOS. Les principaux changements :
  • Petites améliorations des performances. Taille des tables de hachage ajustée. Allocations et désallocations de mémoire réduites.
  • Possibilité de construire une version de vasm nécessitant peu de mémoire avec des tables de hachage minimales, en compilant avec "-DLOWMEM".
  • Nouvelle option "-maxpasses" pour ajuster le nombre maximum de passes lors de la résolution d'une section.
  • Nouvelle option "-nocompdir" pour désactiver complètement la recherche de fichiers inclus dans le répertoire de compilation.
  • Nouvelle option "-v" pour afficher la version et le droit d'auteur.
  • Pour la version m68k, l'option "-no-opt" supprime vraiment toutes les directives "opt o" et "opt a" des sources.
  • m68k : nouvelles instructions Apollo "DBcc.L" et "MOVE2".
  • m68k : gestion du préfixe de banque Apollo pour "MOVE.L Bn" et "MOVE.L ,Bn".
  • m68k : ajout des modes d'adressage Apollo FMOVE manquants.
  • 6502 : gestion pour les jeux d'instructions 8/16 bits WDC 65816 et 65802, incluant de nouvelles directives pour la sélection de la largeur de l'accumulateur et de l'index.
  • mot-syntax : directive ASSERT.
  • std-syntax : nouvelle option "-gas" pour une compatibilité GNU-as plus stricte.
  • std-syntax : gestion des étiquettes temporaires à un chiffre, où l'étiquette précédente la plus proche peut être référencée par "Nb" et la suivante la plus proche par "Nf".
  • oldstyle-syntax : nouvelles directives SYMDEPEND et NEEDS. Elles définissent une dépendance de la section courante à partir d'un symbole externe, qui doit être résolu par l'éditeur de liens.
  • Sortie hunk : amélioration de la sortie des relocations courtes et contournement des limitations/bogues de LoadSeg() sur AmigaOS.

- Un PiStorm allégé

Rappellons que la carte PiStorm, de Claude Schwarz, permet de connecter un petit ordinateur Raspberry Pi au connecteur processeur d'un Amiga via un adaptateur et utilise le Raspberry Pi pour émuler un processeur 68k rapide. Claude Schwarz a annoncé, le 3 octobre 2022, une variante PiStorm32-lite, qui devrait prendre en compte les problèmes actuels de pénurie de composants, et être moins cher. Le projet n'en est encore qu'à ses débuts [Twitter].


- Noyaux Linux pour AmigaOne X1000/X5000

Christian Zigotzky a compilé le noyau 6.0, tout juste sorti, pour les ordinateurs AmigaOne X1000 et X5000 d'A-EON Technology. Il le propose en téléchargement dans un fil de discussion du forum Hyperion.

Il propose aussi le noyau 5.10.149 "stable à long terme" pour ces mêmes machines, pratique pour les anciennes distributions Linux qui ne fonctionnent plus avec le nouveau noyau (comme Ubuntu 10.04) [linux-image-5.10.149-X1000_X5000.tar.gz].


- WinUAE : la version 5 attendra

En juillet 2021, Toni Wilen, l'auteur de l'émulateur Amiga WinUAE, avait prévu de passer à la version 5 avec la prochaine version. Mais en février 2022, il s'est ravisé et a publié la version 4.9.1 et poursuit maintenant avec la série des versions bêta 4.9.2. Le passage à la version 5 n'est donc plus une urgence car il y a une énorme quantité de changements de bas niveau. Toni Wilen indique que la principale raison de ce report est les tests chronophages de la synchronisation des IPL (Interrupt Priority Level) du 68000 (la dernière partie importante en ce qui concerne la précision du cycle).

Cela dit, la première version bêta 4.9.2+ a été publiée début octobre 2022 et apporte notamment ces changements :
  • Ajout du mode de suraffichage "Ultra extreme debug". La trame complète est entièrement visible, le masquage horizontal et vertical est désactivé (y compris le masquage des bords).
  • Réécriture de la fonction "STOP" du 68000.
  • Ajout de la configuration de la méthode de synchronisation du moniteur.
  • Un écran vide de resynchronisation de l'affichage a été ajouté au panneau d'affichage (simule le délai de resynchronisation du mode d'affichage "moderne").
  • Le bogue de Denise sur A1000 est émulé : les sprites se terminent horizontalement un pixel plus tard que la fin de la fenêtre horizontale du plan de bits.
  • Remplacement du compteur interne de cycles 32 bits par un compteur 64 bits, ce qui simplifie la logique interne car la gestion ennuyeuse du retournement du compteur n'est plus nécessaire.
  • L'émulation des CIA a été remaniée, avec une précision de cycle complète.
  • Le nombre maximal de lignes verticales non entrelacées autorisé en mode programmé est désormais de 800 (au lieu de 592).
  • Mise à jour des cas spéciaux du cycle zéro du Copper, émulation de la différence de longueur de ligne impaire/paire.
  • Les changements de résolution au milieu de l'écran sont maintenant parfaits au pixel près (AGA complètement implémenté, OCS et ECS ne sont que partiellement corrects).
  • Les interruptions de transmission du port série et les bits liés à la transmission SERDATR sont maintenant émulés même si l'option "port série=aucun" est définie.
  • Ajout du mode optionnel de bouclage du port série. TX->RX, RTS->CTS, DTR->DSR+CD.
  • Les nouvelles fonctionnalités d'uaegfx de Picasso96 sont maintenant optionnelles.
  • Toutes les fonctions de Picasso96 sont maintenant entièrement "accélérées matériellement", à l'exception du dessin des lignes.
  • Taille de l'interface graphique par défaut plus grande et police légèrement plus grande si le bureau de Windows est suffisamment grand (au moins 1600x1024).
  • Suppression de la gestion de DirectDraw, ajout de la gestion de GDI. Le plein écran exclusif n'est plus géré.
  • Modification du commutateur Ctrl+F12 plein écran/fenêtre : si l'on est déjà passé du plein écran à la fenêtre. Le prochain Ctrl+F12 reviendra en pleine fenêtre, et non en plein écran.
  • La NVRAM ou le C2P du jeu de composants CD32 sans CD CD32 n'étaient pas entièrement gérés.
  • L'audio du CD est maintenant toujours mélangé avec l'audio de Paula. La gestion d'une sortie audio CD séparée a été supprimée.
  • Gestion Quickstart pour les jeux American Laser Games.
  • Ajout de toutes les ROM Kickstart officielles 3.1.4+ au scanner de ROM.
  • Le tri de la liste des fichiers ROM a été modifié : ajout de groupements, tri par priorité de groupe d'abord, puis alphabétiquement.
  • Ajout du chemin de la NVRAM dans le panneau "Chemins".
  • Ajout de l'indicateur "Slow" au panneau "RAM". S'il est activé, la banque de mémoire sélectionnée a une synchronisation de mémoire Chip mais n'est pas une mémoire Chip.
  • Gestion optionnelle des captures d'écran en PNG indexé avec une palette de 256 couleurs dans le panneau "Sortie".
  • Gestion optionnelle des captures d'écran en IFF.

- Le blog d'AmigaKit

La société galloise AmigaKit a ouvert son blog officiel le 8 octobre 2022. Les sujets de la première entrée sont PiStorm 600, salons AmiWest et Amiga 37, commutateur de disquettes, développement d'Alien Breed Killing Grounds, commandes V46 et mise à jour du serveur d'Amiga.org.


- Connect disponible

Connect est un jeu de réflexion, créé par LogicalByte où vous devez connecter une série de circuits intégrés de manière que chaque puce reçoive exactement le nombre de connexions imprimé sur son emballage. Il est inspiré des casses-têtes Hashiwokakero. Le jeu offre plus de 4 milliards de variations possibles du tableau et peut être joué seul, en coopération ou l'un contre l'autre. Nécessite un Amiga 68k en PAL avec Kickstart 1.3, 512 ko de mémoire Chip + 512 ko d'autre mémoire. Une version physique de Connect était achetable en exclusivité lors du salon Amiga 37 de Mönchengladbach. Une version numérique est également disponible sur logicalbyte.itch.io/connect. Prix : 5,99 euros.


- AmiSSL 5.4

Oliver Roberts et le reste de l'AmiSSL Open Source Team ont publié le 12 octobre 2022 la version 5.4 d'AmiSSL, une bibliothèque de chiffrement pour AmigaOS 3 et 4. Les changements concernent, entre autres, les points suivants :
  • Mise à jour de l'arrière-plan logiciel OpenSSL pour une compatibilité totale avec la dernière version OpenSSL 3.0.6 (du 11 octobre 2022), qui apporte des corrections de sécurité et de bogues.
  • Mise à jour des certificats racine avec le dernier lot basé sur Mozilla fourni par curl.se/docs/caextract.html en date du 11 octobre 2022.
  • Ajout de la fonction "ossl_sleep()" spécifique Amiga, remplaçant la fonction d'attente occupée par défaut.
  • Consolidation de toutes les routines qui ouvrent individuellement le timer.device pour utiliser à la place une seule solution sécurisée à un seul fil d'exécution.
  • Les verrous de fichiers sur les bibliothèques AmigaOS 4 sont libérés lors de l'initialisation et ne sont plus maintenus jusqu'au redémarrage ou sont supprimés de la mémoire.
  • Gestion des configurations du type Roadshow sur AmigaOS 3.

- Gestion des 68010/68020/68030 pour vAmigaWeb

Le développeur Mithrendal poursuit son travail de mise à jour de vAmigaWeb, l'émulateur Amiga pour navigateur Web basé sur vAmiga. La version 3.0 de vAmigaWeb propose l'émulation d'autres processeurs que le 68000 : 68010, 68020 et 68030 mais pas encore 68040 et 68060. On peut donc maintenant exécuter (sans avoir encore implémenté de MMU) un certain nombre d'applications supplémentaires comme Dungeon Master 2 ou des démos qui nécessitent au moins un 68020. En outre, vAmigaWeb peut à présent fonctionner dans une fenêtre privée/incognito du navigateur (mais le navigateur ne permet alors pas de sauvegarder dans ce cas) [vamigaweb.github.io/doc/index.html].


- Lupe louche sur AmigaOS 4

Lupe est un outil de loupe pour le système qui est disponible depuis des années sur MorphOS. En octobre, Matthias Böcker a publié la version 2.1 pour MorphOS, AmigaOS 3 et maintenant aussi pour AmigaOS 4. Cette loupe est un outil simple mais est la plus complète sur Amiga [amigazeux.org/news/message/lupe-21].


- Aquabyss sort la tête de l'eau

Le jeu Aquabyss fut annoncé pour la première fois en 2018 via une vidéo. Il est officiellement sorti lors du salon Amiga 37 dans une préversion (prix : 37 euros sur disquette, 30 euros en version numérique). Développé par Aged Code Studio, c'est une simulation de commerce pour Amiga 68k (2 Mo de mémoire Chip + 8 Mo de mémoire Fast) style Elite, sans les séquences 3D, mais avec divers éléments de jeu de rôle. L'histoire se déroule dans un monde sous-marin steampunk au début du XIXe siècle. Rappelons qu'Aged Code Studio a été créé pour "développer des jeux Amiga de façon professionnelle".

Le jeu est livré sur une disquette, qui télécharge le reste des données depuis Internet pendant l'installation. Une connexion Internet n'est cependant pas nécessaire pour jouer, elle permet seulement d'accéder à certaines fonctions comme la sauvegarde des scores sur le serveur du jeu. Attention toutefois, c'est encore une version préliminaire et des utilisateurs signalent des plantages et des incompatibilités mineures avec AmigaOS 3.2.1 [aquabyss.com].


- RedPill 0.9.13 et 0.9.14

RedPill est un outil de création de jeux sur Amiga OCS/AGA, oeuvre de Carlos Peris et programmé en AmiBlitz 3. Les nouvelles versions 0.9.13 et 0.9.14 ont été publiées en septembre et octobre 2022 et apportent notamment les changements suivants :
  • Les jeux n'utilisant pas l'affichage tête haute (HUD) consomment moins de mémoire Chip.
  • Lors de l'édition du texte, les caractères non ASCII sont convertis en caractères ASCII les plus proches.
  • Ajout du déclencheur de condition "On Landed" qui détecte quand un objet touche le sol.
  • Ajout du déclencheur "Play Sound Random" pour jouer la musique à partir d'une gamme de sons.
  • Ajout d'un déclencheur d'action "Stop CD32" qui arrête le CD audio.
  • Le chargement d'un niveau arrête désormais le CD audio s'il est en cours de lecture.
  • Optimisation des opérations de copie de la mémoire.
  • Ajout de la condition "Contains Tile" qui vérifie toutes les tuiles entrant en collision avec un grand objet.
  • La compatibilité avec le Kickstart 1.3 est de retour.
  • Les niveaux peuvent être exportés au format TMJ afin d'être utilisés dans Tiled.

- Micrologiciel version 1.12 pour ZZ9000

Lukas Hartmann a de nouveau réalisé une mise à jour du micrologiciel de sa carte graphique et multifonction ZZ9000. La version 1.12 du micrologiciel, rendue publique le 18 octobre 2022, propose notamment la gestion du décodage des flux MP3 (via MHI), l'ajout d'un égaliseur DSP 10 bandes (via MHI), une nouvelle implémentation de p2d_rect et l'accélération du pilote RTG Z2 par la mise en cache des registres du Blitter. La version mineure 1.12.1 a été publiée quelques jours après et corrige un bogue de ralentissement de la tâche Ethernet [source.mnt.re/amiga/zz9000-firmware/-/releases/1.12].


- Changement de cap pour l'adaptateur DB9/USB de la Tank Mouse

Le concepteur polonais Lukas Remis avait terminé avec succès une campagne Kickstarter pour la réédition de la souris sans fil Commodore 1352. Le 24 septembre 2022, il explique pourquoi l'adaptateur DB9/USB ne peut être produit comme prévu à l'origine : le prix de la puce principale est passé d'environ 1 dollar à plus de 15 dollars, et même à ce prix, il n'aurait pas été disponible dans certains cas. Du coup, il se base à présent sur un nouvel adaptateur réalisé par la société Lotharek. Un prototype a déjà été construit. Cependant, cet adaptateur coûtera beaucoup plus cher que prévu. L'argent collecté ne suffirait pas à couvrir la production de la souris et de l'adaptateur. C'est pourquoi il demande à toutes les personnes intéressées par l'adaptateur un versement supplémentaire de 16 euros (mise à jour : la somme demandée est finalement passée à 11 euros) [Kickstarter].


- GrafX 2.8 pour AmigaOS 68k

GrafX, le logiciel de dessin 256 couleurs, à code source ouvert, est également disponible sur les Amiga RTG sous AmigaOS 3.x. Le 24 octobre 2022, Artur Jarosik a mis à jour son portage, qui est maintenant basé sur la version 2.8 de ce programme SDL. Au niveau des changements, le mode fenêtré est à présent utilisé par défaut, une meilleure gestion des chemins a été implémentée, le logiciel peut charger les icônes Amiga et la gestion de la palette Extra Half Bright a été ajoutée [ami-soft.blogspot.com/2022/10/grafx2-28.html].


- AmigaAMP 3.32

Thomas Wenzel avait finalisé la version 3.32 de son lecteur audio AmigaAMP "il y a longtemps". Mais le 25 octobre 2022, il a bien voulu partager son logiciel natif AmigaOS 3 et 4 avec la communauté Amiga. Les changements par rapport à la version précédente sont les suivants :
  • Correction de la gestion des anciens greffons de visualisation qui utilisent une ancienne version de l'API.
  • Avec la version 68k, l'utilisation de greffons de décodages (appelés "moteurs") spécialement adaptés à AmigaAMP est à nouveau possible. Cependant, jusqu'à présent, il n'existe qu'un seul moteur pour WarpOS.
  • Chaque entrée de liste de lecture a maintenant son propre statut d'erreur.
  • La documentation est plus détaillée concernant les paramètres d'AmigaAMP.
  • Gestion des réglages de l'égaliseur à 10 bandes selon la spécification MHI 1.2.

- Dread change de nom

Fin octobre 2022, dans un commentaire sur Patreon, le développeur Krzysztof Kluczek, auteur du clone de Doom "Dread", a indiqué qu'il cèdait le projet à John Tsakiris (code, etc.) , qui le poursuivra sous le nouveau nom de "Grind". Krzysztof Kluczek continuera cependant à travailler sur Dread seul, tant que ses nouveaux engagements le lui permettront, et ce, en tant que projet non commercial. Ses "nouveaux engagements" sont en fait une clause de son nouvel emploi qui l'empêche apparemment de poursuivre d'autres projets de développement logiciel.

John Tsakiris a annoncé plus exactement que "Grind doit devenir un jeu complet, peaufiner, basé par le moteur de Dread, avec une histoire, une progression dans les niveaux, des armes, un aspect et des mécanismes de jeu uniques. L'ensemble du travail que je ferai sera une continuation directe de ce que nous avions prévu avec Krzysztof Kluczek pour un jeu complet (en ce qui concerne les actifs et le contenu nécessaires), tandis que du point de vue technique, le jeu utilisera toutes les fonctionnalités qui sont (ou deviendront) publiquement disponibles avec le moteur, car il est développé par Krzysztof Kluczek."


- Jeux en version française

Voilà plus de deux ans qu'Alain Blot réalise des versions françaises de jeux Amiga qui n'étaient, jusque-là, non traduits dans la langue de Jean-Pierre François. Durant ces deux derniers mois, il nous a concoctés trois nouveaux titres en VF : Pirates Gold CD32 (jeu d'action/aventure de MicroProse - 1994), Moonbase Lunar Colony (jeu de stratégie de Wesson - 1991) et Bifi 2 Hollywood (jeu d'aventure d'Art Department - 1994).


- Dynatech se refait une santé

Dynatech est un jeu de stratégie/gestion économique développé par Eleven Software et publié en 1993 par Magic Bytes sur Amiga OCS et AGA. Ce jeu est uniquement en allemand et une version anglaise aurait dû suivre l'année suivante, chose qui ne s'est pas produit... jusqu'à maintenant. En effet, début septembre 2022, un développeur anglais dont le pseudonyme est "Epithetic", a réalisé une version anglaise de Dynatech qu'il a nommée "Dynatech 30th Anniversary Edition". Outre la localisation en anglais (avec les manuels), les bogues de la version AGA ont été corrigés et les graphismes AGA ont été refaits [English Amiga Board].


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 07/08 2022]


Soutenez le travail de l'auteur