Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 24 mars 2017 - 07:03  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de juillet/août 1999
(Rubrique écrite par David Brunet - août 1999)


- Amiga NG : Linux remplace QNX

Amiga Inc. a annoncé, le 9 juillet 1999, un changement important concernant le développement du futur système Amiga. Le noyau du système ne sera plus basé sur QNX mais sur Linux. Dans sa lettre ouverte, Jim Collas n'a pas vraiment donné d'explications à ce soudain (et nouveau) changement. Il parle juste de meilleures performances avec Linux par rapport à Windows NT (dans le secteur des réseaux notamment), ainsi que le manque supposé de pilote. Le nouveau système et la nouvelle machine sont toujours prévus pour la fin de l'année. Mais la confusion semble de mise puisque, de son côté, QNX avait fait une annonce (le 8 juillet, soit un jour avant celle d'Amiga Inc.) pour informer la communauté qu'une équipe de quarante personnes avait travaillé silencieusement pendant sept mois pour délivrer un nouveau système pour l'Amiga. Dixit cette annonce de QNX, les versions bêta seront prêtes pour cet automne. Les systèmes et les enregistrements pour développeurs sont d'ores et déjà lancés.

Une grande partie de la communauté Amiga semble contester cette décision du remplacement. Une pétition a même été mise sur pied par Johan Rönnblom pour qu'Amiga Inc. révise son jugement et reprenne QNX.

Deux jours plus tard, le 11 juillet, Jim Collas a tenté de s'expliquer. L'échec de l'accord Amiga/QNX ne vient pas seulement d'Amiga, selon lui. Il y a eu des semaines, voire des mois de négociations entre les deux entreprises. Il a négocié personnellement pendant quatre mois. Linux est alors devenu une alternative au cas où les négociations auraient échoué. Et il a fini par devenir le premier choix. Jim Collas rappelle qu'il est président d'Amiga depuis seulement cinq mois et que ce changement d'orientation est le premier pour lui. Il ne faut pas l'associer aux erreurs commises les années précédentes qui ont fait que la communauté Amiga a perdu patience.


- La réaction de QNX

Dan Dodge, directeur technique de QNX, a réagi à l'annonce du divorce entre Amiga Inc. et sa société, dans un communiqué datant du 9 juillet :

"Il y a huit mois, nous avons été choisis par Amiga Inc. en tant que partenaire pour la fondation du système d'exploitation. Notre groupe de développement a été ravi de faire partie de la renaissance d'un produit si innovant. Pour relever ce défi, nous savions que nous devions produire un énorme effort. Nous avions une équipe travaillant sur notre partie de l'Amiga NG tout juste après que l'alliance fut annoncée."

"Nous avons de plus en plus impliquées nos ressources d'ingénierie pour faire de QNX une plate-forme multimédia avancée. Notre investissement a été, jusque-là, considérable. Ce sont des coûts que nous avons pris en charge nous-mêmes. Aujourd'hui, il est clair qu'avec la lettre ouverte de Jim, nous n'avons pas été choisis pour faire partie de la prochaine génération d'Amiga. Naturellement, nous sommes déçus."

"Alors, où en sommes-nous ? Ce n'est pas notre intention de mettre de la confusion dans la communauté Amiga. Nous sommes fiers de ce que nous avons accompli, et nous voulons associer les amigaïstes au résultat de notre travail. J'ai fait une promesse de livrer un système d'exploitation et j'ai l'intention de tenir cette promesse. Je ne veux pas diviser la communauté, je ne souhaite pas m'engager dans une guerre des mots. Je ne vous demande pas de me "croire". QNX et Amiga ont promis de vous livrer une technologie dans un avenir proche. Je vous demande seulement d'évaluer QNX sur la base de ce que nous faisons et de ce que nous livrons."

"Merci pour le grand soutien que nous avons reçu jusque-là."

Le 12 juillet, un autre message de Dan Dodge révèle quelques faits : l'annonce du 8 juillet de QNX n'était pas une surprise pour Amiga Inc. Dan Dodge avait prévenu Jim Collas dix jours avant l'annonce. Aussi, pour respecter les délais imposés, QNX se devait de commencer à travailler immédiatement après l'annonce de l'alliance, et ce, à 100%. Ils ont bien sûr continué à travailler durant les négociations.


- Technology Brief

Quelques jours après l'annonce Linux, Amiga Inc. a publié un document sur les orientations technologiques que va prendre la société concernant la future machine et le futur système. Il est question d'un "Amiga Operating Environment", une architecture logicielle qui étend le système d'exploitation avec des possibilités réseau avancées. L'Amiga OE dispose d'un sous-système, nommé "Amiga Information Appliance Environment" qui sera portable sur de nombreuses plates-formes différentes comme des ordinateurs de bureau ou des appareils Internet. La base de l'Amiga OE repose sur l'AmigaObjects (qui doit être compatible Java, Jini et OpenGL) et a donc Linux comme noyau. L'interface graphique est basée sur X Window bien que l'utilisateur ne verra pas X Window directement (divers gestionnaires de fenêtres seront disponibles). Cette utilisation est surtout utile pour faciliter le lancement des programmes Linux existants. Par-dessus l'interface graphique, Amiga Inc. compte placer un nouveau Workbench en tant que bureau. Celui-ci sera Open Source. Enfin, une émulation pour les programmes Amiga Classic est aussi de la partie.

La future machine Amiga sera le MCC (Multimedia Convergence Computer), spécialement conçu pour avoir de hautes performances multimédia, une facilité d'utilisation, un accès transparent à Internet et à divers réseaux. L'Amiga MCC sera distribué dans deux formats : un ordinateur complet et une carte mère ATX. Les deux intégreront l'Amiga OE. Le mois dernier, le concept "Kyoto", de ce à quoi pourrait ressembler l'Amiga NG, avait été révélé. D'autres concepts conçus par Pentagram, précédemment révélés dans la presse ont, entre-temps, été publiés (Audi TT, Techtonica, Jetson, Starck et Frame). Une machine complète pourrait avoir les éléments suivants :
  • Un processeur haute performance de prochaine génération.
  • Des composants pour assister l'émulation Amiga Classic.
  • Une puce graphique 2D et 3D (la prochaine génération de puces graphiques de chez ATI).
  • Un lecteur de DVD (avec gestion matérielle du MPEG-2).
  • Un système audio 16 bits 44 kHz.
  • Une sortie S/PDIF.
  • Une sortie microphone.
  • 32 Mo de mémoire SDRAM (les futures SDRAM DDR seront aussi gérées).
  • Divers ports réseau (modem 56 kbits, Ethernet 10/100 Mb/s, HomePNA 2.0, réseau numérique sans fil 2,4 GHz, modem DSL, ISDN et satellite...).
  • Deux ports IDE Ultra DMA.
  • Deux ports PCI.
  • Sept ports USB (Universal Serial Bus).
  • Une baie ouverte pour un Zip, Jaz ou lecteur 120 Mo en option.
  • Une télécommande infra rouge.
  • Un contrôleur pour écran tactile.
Amiga Inc. note avec prudence que la liste peut changer puisque les caractéristiques définitives du processeur et de la puce graphique ne sont pas encore arrêtées. Enfin, pour le boîtier de la machine, la société Pantagram a présenté à Amiga Inc. douze esquisses et un premier boîtier a été montré au public lors du World Of Amiga 99 (voir brève suivante).


- Ralph Schmidt ne croit pas en la stratégie d'Amiga Inc.

Ralph Schmidt, ingénieur allemand de chez Phase 5, a indiqué dans un message du 11 juillet sur comp.sys.amiga.misc qu'il avait des gros doutes sur le succès de la stratégie d'Amiga Inc. Selon lui, Amiga Inc. manque de main d'oeuvre et quasiment aucun travail n'a été fait sur le fameux AmigaObjects. Ce manque de main d'oeuvre a été caché avec le partenariat avec QNX. Selon Schmidt, comme les premières vraies embauches ne sont apparues qu'en mai/juin 1999, cela voulait dire qu'avant cette date, Gateway n'avait pas donné son accord (et l'argent) pour les réaliser plus tôt. Donc aucun vrai travail n'a été fait avant cette date. La date promise de disponibilité (quatrième trimestre 1999) est irréaliste, à moins qu'Amiga Inc. reprenne les classes Java et les renomme AmigaObjects.


- World Of Amiga 1999

Voici quelques informations qui ont émané du salon World Of Amiga 1999 qui s'est tenu cet été à Londres.
  • L'AmigaOS 3.5 a un peu de retard et ne sera pas prêt pour fin août, mais plutôt pour la rentrée.
  • 30 000 exemplaires doivent être écoulés, sinon, il sera la dernière mise à jour.
  • Ses caractéristiques : interface retravaillée (ClassAct pour gérer la GUI, nouvelles icônes GlowIcons, etc.), programmes pour accéder à Internet (Miami et AWeb démo), gestion des disques durs de plus de 4 Go, gestion du PowerPC, gestion de davantage d'imprimantes, etc.
  • Haage & Partner souhaite porter WarpUP sur les futures cartes G3 de Phase 5.
  • Un prototype du boîtier de l'Amiga MCC a été montré sur le stand Amiga. Il a été réalisé par Pentagram.
  • Outre Pentagram, d'autres partenaires ont été annoncés : Sun pour Java et Jini, Corel pour ses logiciels (Corel Draw et WordPerfect), Broadcom/Epigram pour les réseaux et Transmeta pour le processeur (bien que ce dernier n'a jamais été cité officiellement).
  • Le diagramme matériel de l'Amiga MCC du World Of Amiga a été rendu public quelques semaines plus tard.
  • IBrowse 2 était en vente, mais seulement en version bêta, sur trois disquettes (une seule pour le programme) et sans manuel.
  • Voyager 3 était aussi disponible. Et comme IBrowse, il s'agissait d'une version bêta dont le JavaScript fonctionnait plus que moyennement.
  • Kato Dev a indiqué que la production de ses cartes son Melody 1200 et Melody 1200 Plus allait être arrêtée. Cette carte sera disponible en petite quantité pour CDTV, et des versions Zorro seront prochainement en vente.
  • Un nouveau magazine est en préparation : AmigActive. C'est un magazine en anglais qui regroupe la plupart des rédacteurs de feu CU Amiga. Premier numéro prévu pour septembre.

- Bill McEwen quitte Amiga Inc. !

Bill McEwen, le responsable, entre autres, des relations avec la presse chez Amiga Inc., a quitté son poste. Bill travaillait sous contrat et Amiga Inc. n'a pas jugé bon de lui renouveler sa confiance. Il avait tissé une toile de liens avec la communauté et publiait régulièrement un bulletin d'informations nommé "Amiga Insight". Son départ est effectif depuis le 31 août 1999.


- Plus d'"executive updates" ?

Depuis le 27 août, la page qui accueillait "l'executive update" d'Amiga Inc. (bulletin d'information de Jim Collas) est vide. Toutes les lettres ouvertes, le "Technology Brief", et les autres annonces ont disparu. A la place, on trouve la phrase suivante : "For the next several months, the Amiga staff will be focused on implementing our business and product plans. We will not be discussing or commenting on future company directions during this time". Ce qui signifie en français : "Pour les prochains mois, le personnel Amiga sera concentré sur la mise en oeuvre de nos plans d'affaires et nos produits. Nous ne discuterons ou ne commenterons pas sur les orientations futures de la société pendant cette période". En bref, il y a un changement radical de communication à la tête d'Amiga Inc...


- Un brevet pour Amiga Inc.

On a appris, fin août, qu'Amiga Inc. était désormais titulaire d'un brevet déposé, le premier sous l'ère Gateway. Celui-ci est le brevet numéro US5935230. Sa date d'enregistrement est apparemment le 10 août 1999. Son intitulé est "Multiprocessor arrangement including bus arbitration scheme involving plural CPU clusters that address each other as "phantom" CPUs". C'est donc un brevet dans le domaine du multiprocesseur : cela est-il en relation avec l'Amiga MCC ? [www.patents.ibm.com/].


- Partenariat QNX/Phase 5

Les deux sociétés QNX et Phase 5 ont annoncé, le 22 juillet, être entrées en accord pour développer une plate-forme commune destinée à la communauté Amiga. Le but de cette coopération est la création d'une voie alternative à celle d'Amiga Inc. QNX a octroyé une licence de son système Neutrino pour les actuelles et futures cartes accélératrices PowerUP de Phase 5. Une fois porté, le système sera distribué gratuitement aux utilisateurs. Les outils pour développeurs seront disponibles pour les cartes PowerUP (pas de PC nécessaire) et le système prévoit une émulation 68k pour faire fonctionner les anciennes applications Amiga Classic [qnx.com].


- AmiRage K2, nouvelle machine de Phase 5

Complétant la brève précédente, le constructeur allemand Phase 5 a également annoncé, le 22 juillet, qu'il allait créer un nouvel ordinateur : l'AmiRage K2. Le système d'exploitation prévu est la version PowerPC de Neutrino. Matériellement parlant, l'AmiRage K2 est, selon Wolf Dietrich, directeur de Phase 5, la suite des anciens projets Pre\Box et A\Box. Ses spécifications annoncées sont les suivantes :
  • De un à quatre processeurs PowerPC G4 en parallèle, de 400 à 700 MHz.
  • 64 Mo de mémoire SDRAM extensible à 2 Go.
  • Carte graphique 3D (à base de circuit TNT 2) pour des résolutions jusqu'en 1920x1080 en 32 bits.
  • Contrôleur IDE Ultra DMA peuplé d'un disque dur 6 Go et d'un lecteur DVD.
  • Contrôleur Ultra 2 Wide SCSI en option.
  • Interface FireWire IEEE1394.
  • Port pour carte mémoire (Solid State Drive).
  • Deux ports USB.
  • Trois ports PCI 64 bits à 66 MHz.
  • Trois ports PCI 32 bits à 33 MHz.
  • Port Ethernet 10/100 Mb/s.
  • Interface IrDa (infrarouge).
  • Port MIDI.
  • Entrée et sortie DV (Digital Video).
  • Option pour des extensions dédiées tels des ports vidéo.
  • Entrée et sortie audio 16 bits stéréo, analogue ou numérique.
  • Décodeur et sortie Dolby ProLogic et Dolby Digital (AC3).
  • Port S/PDIF.
  • Interface série synchrone (SSI).
Phase 5 a mis en place un programme de mise à niveau pour les actuels utilisateurs de PowerUP. Le prix estimé de l'AmiRage K2 varie de 1000 à 2500 $ selon la configuration. Wolf Dietrich a annoncé que la disponibilité serait possible pour le premier trimestre 2000.

Le 23 juillet, Wolf Dietrich a publié une lettre ouverte à la communauté. Selon lui, il n'y a pas de place pour Phase 5 dans la stratégie d'Amiga Inc., c'est pourquoi Phase 5 désire construire une telle machine. Amiga Inc. est en train "de développer un produit qui n'a d'Amiga que le nom". A part une rencontre avec Jim Collas lors d'un rassemblement en Europe, il n'y a eu aucun contact d'Amiga Inc. envers Phase 5, pas le moindre courrier électronique, ou de contrat de non-divulgation (NDA). A la place, "Amiga Inc. est en train de regarder Phase 5 (et d'autres développeurs) prendre la route du PowerPC qu'ils vont bientôt couper, ce qui n'est pas loyal envers eux et les utilisateurs."


- Amiga Advisory Council lancé

L'Amiga Advisory Council a été officiellement lancé le 6 août 1999 par Amiga Inc. Son but, rappelons-le, est d'aider l'Amiga grâce à une meilleure communication entre les "leaders" de la communauté Amiga. Malheureusement, ces personnes ont toutes signés un contrat de non-divulgation (NDA en anglais) et ne pourront pas parler publiquement des projets menés [www.amiga.com].


- Enlightenment/Amiga

On a appris le 19 juillet que Geoff Harrison, coauteur d'Enlightenment, la surcouche d'interface graphique pour Linux, devait rencontrer Rick LeFaivre, directeur technique d'Amiga Inc. La rencontre devait avoir lieu "la semaine après" le 19 juillet. Apparemment, Amiga Inc. est intéressé par ce logiciel...


- Maverick

Exodus, revendeur de la région de Dallas, et développeur de matériel vidéo, a annoncé le 14 juillet 1999 qu'il allait créer une station de travail vidéo à base d'Amiga MCC. Le nom de cette station est Maverick. Les premiers modèles de Maverick sont à base de PC [www.exodusmm.com/].


- Corel sur Amiga ?

Amiga a annoncé le 22 juillet qu'il travaillait avec l'éditeur Corel pour que les logiciels de ce dernier puissent tourner sur le futur Amiga MCC. Et le 27 juillet, c'est Corel qui annonçait à son tour un accord entre les deux sociétés. Ainsi, des programmes comme le logiciel de dessin Draw et la suite bureautique WordPerfect seraient prévus pour l'Amiga MCC.


- Pub chez Amiga Inc.

La campagne publicitaire d'Amiga Inc. aurait-elle déjà commencé ? A en croire le nombre de couvertures de magazines que suscite le nouvel Amiga, on est en droit de se poser la question. La dernière en date est pour un magazine en Malaisie. En France, la passion du MCC s'est fait ressentir dans plusieurs magazines soi-disant PC ainsi que dans le journal Le Monde (édition en ligne du 19 juillet 1999) : www.lemonde.fr.

En outre, Amiga International a lancé divers produits publicitaires en juillet : des habituels T-shirts mais également des chaussettes, des caleçons et une boisson au cola nommée... AmiCola ! [amiga.com/diary/1999/990702-e.html].


- Du nouveau pour les produits G3 de Phase 5

Phase 5 a modifié, début août, quelques spécificités de ses cartes accélératrices CyberStorm et Blizzard G3. Ces changements ont été effectués selon les volontés des utilisateurs. D'abord, ces cartes seront produites en version de base, à savoir avec processeur PowerPC G3, deux bancs SDRAM et deux ports PCI. Pour le reste, SCSI et FireWire, ce sera maintenant en option. La version de base a pour avantage de baisser le prix d'environ 150 euros. La carte la moins chère sera vendue aux alentours de 500 euros. De plus, Phase 5 va produire des mini extensions PCI directement insérables dans ses cartes : Ultra Wide SCSI, Ultra SCSI, Ultra DMA et IEEE 1394 (FireWire). Le prix de ces extensions tourne autour de 100 euros chacune. Mais le plus intéressant est à venir : en effet, une carte graphique de nouvelle génération (CyberVisionNG) est en construction. Ses caractéristiques sont les suivantes : puce 2D/3D 128 bits, résolution de 1920x1200 pixels en 32 bits à un taux de rafraîchissement de 72 Hz, 32 Mo de mémoire graphique et un prix de 180 euros [www.phase5.de/amiga/csb0799e.html].


- IWin : des serveurs et des stations de travail Amiga ?

La société autrichienne IWin Corporation annonce deux modèles de serveur/station de travail à base d'Amiga : l'A1010 (projet "Ockna") et l'A510 (projet "Cleveland"). Le premier est constitué d'un processeur au choix (68060, PowerPC 604 ou PowerPC 750), 8 Mo de mémoire Chip, 32 Mo de mémoire Fast, d'un lecteur de disquette haute densité, d'un disque dur SCSI de 4 à 13 Go, d'un lecteur Zip en option, d'une carte graphique IWin i3D, d'une carte son IWin S32, d'un lecteur de CD x40, d'un lecteur de DVDROM ou de DVDRAM en option, d'un clavier multimédia 121 touches, d'une souris deux boutons, de diverses interfaces (parallèle, USB, série RS232, SCSI, manette, manette analogique, souris, VGA, TV, stéréo, audio numérique), de trois ports PCI, d'un port AGP et de trois ports Zorro III. Une compatibilité de 100% est aussi annoncée avec AmigaOS 1.2 ou supérieur. Prix de 799 $. L'A510 est un modèle bridé du A1010. Tous les détails sur cet étonnant Amiga sont sur le site du constructeur.

Dave Haynie a réagi à cette annonce en indiquant qu'il était virtuellement impossible d'être compatible Amiga sans violer des brevets. On attend la réponse d'IWin, cela devrait arriver dans les prochaines semaines car IWin devrait envoyer à la presse Amiga des démos et de la documentation sur ses produits. Pour sa part, Jim Collas a indiqué qu'il n'avait jamais entendu parler de cette société, mais qu'il souhaitait parler avec elle si ses affirmations étaient vraies. Pour leur part, après quelques vérifications, les membres de l'équipe du site Amiganews.de pensent que c'est un canular.

En outre, Iwin a aussi annoncé être en négociation avec Tulip, le propriétaire du nom "Commodore", pour la mise sur le marché d'autres matériels (cartes son, 3D...), qui devraient donc être estampillés du nom de Commodore.


- Des fondations solides

Paul Burkey, développeur du jeu de stratégie Foundation, continue l'optimisation de son programme (malgré un petit "coup de mou" à la mi-juillet qui aurait pu arrêter le développement du jeu). La mise à jour 1.24b, en plus de corriger quelques bogues de la version originale, permet maintenant l'utilisation du Gouraud pour le rendu graphique, transforme les fichiers originaux dans un format moins gourmand en place (65 Mo d'installation contre 113 Mo auparavant) et inclut un mode de jeu fenêtré (sympathique mais un peu lent). Cependant, on a toujours pas droit au jeu à deux sur le même écran ni de missions supplémentaires.

Une réédition du jeu a été lancée par Epic Marketing. Elle se nomme "Foundation Director's Cut", basée sur la version 1.25 du jeu et disponible pour 14,99 £. Paul Burkey entrevoit de réaliser un successeur à Foundation pour PC et Amiga MMC du nom de "Foundation's Edge" [www.shoecake.com/foundation.html].


- Fermeture d'Amiga Magazine

Amiga Magazine (qui est est magazine traitant de l'Amiga : surprenant, non ?) a cessé sa parution. Après huit ans d'existence, Marek Pampush a décidé de mettre un terme à ce magazine polonais en raison de difficultés financières. Le dernier numéro sera celui d'août 1999.


- Le retour des logiciels pro

Trois logiciels connus de tous les graphistes arrivent sur Amiga dans leur dernière version. Il s'agit de Photogenics 4, Art Effect 3 et ImageFX 4. Pour Photogenics 4, il faut parler d'un long retour puisque son développeur, Paul Nolan, travaille dessus depuis quatre ans ! Art Effect 3 est déjà disponible, il réunit, entre autres, les fonctions d'Art Effect 2.6 plus toutes les extensions qui sont sorties entre-temps (notamment les Power Effects). ImageFX 4 est, quant à lui, la première version officielle intégrant des fonctions PowerPC. Notons que ces trois logiciels concurrents sortent au même moment et qu'ils sont toujours natifs 680x0.

La version 4.1 de Photogenics est, en outre, arrivée le 16 juillet. C'est une mise à jour gratuite pour les utilisateurs enregistrés. Davantage d'outils, de fonctions et une documentation HTML ont été ajoutés [www.paulnolan.com/].


- REBOL 2.1

REBOL Technologies a annoncé la sortie de la version 2.1 du langage de programmation REBOL. Cette nouvelle version apporte un analyseur syntaxique XML, améliore la sécurité et dispose de nouvelles fonctions pour le réseau (notamment accès direct NNTP). De plus, REBOL 2.1 est disponible pour 30 plates-formes [www.rebol.com/news9629.html].


- Trois nouveaux membres chez Amiga Inc.

Début juillet, Amiga Inc. a annoncé avoir recruté de nouvelles personnes. Il s'agit de Richard Lipes, Jim Miller et de Dave Curtis. Richard Lipes est le nouveau responsable pour la section audio/vidéo et graphisme 2D/3D. Jim Miller travaillera en tant que directeur de la recherche et développement pour le côté utilisateur, alors que Dave Curtis a été embauché pour prendre en main la nouvelle technologie "AmigaObjects", similaire dans son concept à Java.

Par ailleurs, Amiga Inc. continue de recruter, preuve en est la présence de la société dans un salon de recrutement "high-tech" à San José à la mi-juillet. Le prospectus d'embauche a été numérisé par Patrick Anderson. Selon ses informations, il recherche des ingénieurs connaissant le processeur MIPS. Quinze personnes travaillent actuellement chez Amiga Inc. La personne sur le stand Amiga disait que "les ordinateurs que nous connaissons actuellement étaient obsolètes et Amiga Inc. veut révolutionner l'informatique."


- Eyetech, nouveau distributeur d'ImageFX

Le revendeur anglais Eyetech Group Ltd a été désigné par Nova Design pour être le distributeur officiel de ses logiciels ImageFX et Aladdin 4D au Royaume-Uni et certaines régions d'Europe.


- Trois, deux, un... T-Zer0 !

T-Zer0, le shoot'em up de Clickboom, est enfin finalisé. Disponible depuis le 23 juillet, ce jeu est uniquement sur support CD. Il y a trois modes d'installation sur disque dur (de 50 ko à 255 Mo) mais vous pouvez aussi y jouer directement depuis le CD. Le jeu demande l'AGA, peut se jouer à deux simultanément et présente de nombreuses séquences cinématiques. Un éditeur de niveaux est même inclus. Le 12 août, Clickboom a mis à disposition la mise à jour 1.01 de ce jeu (résout les problèmes de CD audio avec IDE-Fix). Petite anecdote, le vainqueur du concours T-Zer0 est Urban Mueller, l'administrateur d'Aminet [clickboom.com/t0/].


- Heretic 2 en portage sur Amiga

La société Hyperion a acquis les droits auprès de Raven Software pour porter, sur Amiga, son jeu Heretic 2. Il s'agit d'un jeu d'action avec une touche d'aventure, le tout affiché grâce au moteur graphique de Quake 2. La version Amiga demandera un PowerPC (sous WarpOS) et une carte graphique. L'accélération 3D sera aussi gérée via Warp3D. Une version pour 68060 est, quant à elle, en discussion. Une date de disponibilité a même été avancée : quatrième trimestre 1999.

C'est donc Hyperion qui s'occupe de la conversion. C'est une toute jeune équipe composée des auteurs de Warp3D (les frères Frieden et Sam Jordan) ainsi que de noms célèbres des conversions Amiga (Peter Annuss et Joe Serra pour les plus connus). Elle s'est fixée pour objectif de "fournir aux utilisateurs d'Amiga les meilleurs jeux à ce jour" [www.hyperion-software.de].


- Retour en force

Voici un jeu de tir en 3D dont nous avions déjà parlé en mai 1998 : Enforce. Le jeu a bien évolué, au départ prévu pour 68060 et carte CyberVision 64/3D, le moteur est en cours de réécriture pour le PowerPC et les cartes gérées par Warp3D. En revanche, aucune date de sortie n'a été communiquée par l'équipe tchèque responsable du développement. Ils ont néanmoins promis de ne plus rester aussi longtemps silencieux.


- Vidéo de Gilbert Goodmate

Une démo du jeu d'aventure Gilbert Goodmate avait été publiée il y a quelques mois. Mais entre-temps, le jeu a été entièrement réécrit et une vidéo est disponible sur le site de l'éditeur, Prelusion, pour se rendre compte des changements. Les graphismes sont devenus magnifiques, on passe en quelque sorte de la qualité d'un Monkey Island 1 à un Monkey Island 3. Un ancien de chez Disney participe au développement et ça se voit. Les animations sont pour l'instant rares, mais on sent l'ambiance dessin animé à plein nez. Le jeu est environ aux deux tiers terminé, et une sortie début 2000 est envisagée sur CD uniquement [www.prelusion.se].


- Un programmeur pour UAE est recherché

Brian King, l'auteur et principal programmeurs de l'émulateur UAE, annonce qu'il recherche un remplaçant pour poursuivre le développement de son programme vedette. Brian King quitte son Canada natal pour les États-Unis (Seattle) afin d'y démarrer un nouveau travail. Il aura moins de temps à consacrer à UAE et demande donc à une autre personne de s'en occuper. Si vous connaissez le C, les environnements EGCS et VisualC++, et que l'Amiga vous motive, alors vous pourrez contacter Brian sur son site.


- YAM 2.0

YAM, également connu sous le nom "Yet Another Mailer" est maintenant disponible en version 2.0. Ce logiciel de courrier électronique créé par Marcel Beck est considéré comme le meilleur de sa catégorie sur Amiga. YAM 2.0 permet de multiples comptes POP3, un nombre illimité de dossiers, la protection par mot de passe des dossiers, gère UUencode et MIME pour l'envoi et la réception de fichiers binaires, gère la fonction d'envoi anonyme, gère PGP pour crypter les messages, etc. Il est également multilangue et totalement gratuit [www.yam.ch].


- Longue nuit pour Clickboom

Clickboom a signé un accord avec Team 17 pour convertir Nightlong Union City Conspiracy sur Amiga. Il s'agit d'un jeu d'aventure créé par Trecision et publié par Team 17 sur PC en 1998. Il devrait être le jeu le plus gros de l'histoire sur Amiga car il est prévu sur trois CD. La date de disponibilité n'a pas encore été avancée [clickboom.com/nightlong/].


- STFax 4

Une nouvelle version, la 4.0, du gestionnaire de télécopies STFax a été présentée au World Of Amiga 1999. Voici ses principales nouveautés :
  • Amélioration de la qualité de la voix pour les utilisateurs d'USRobotics (utilisation de la compression GSM au lieu de ADPCM).
  • Nouveau système de télécopie à la demande.
  • Nouveau système d'accès à distance.
  • Amélioration de la liste des contacts avec la gestion de groupes.
  • Gestion de sonneries différentes.
  • Filtres pour la réception de télécopie.
  • Ajout de soixante messages vocaux.

- Nom pour l'extension 3D de la Picasso IV

Village Tronic a révélé, le 24 juillet, le nom de la future extension 3D pour sa carte Picasso IV. Ce sera "ParaGlide". La carte, à base de Voodoo 3Dfx, est toujours en développement.


- Dernières ventes pour Village Tronic

Le constructeur Village Tronic annonce qu'une ultime série de production des cartes graphiques Picasso IV va être lancée (elles seront disponibles d'ici fin septembre). Après cela, le constructeur allemand ne vendra plus de produits directement aux particuliers. La cause étant l'état moribond du marché Amiga actuel. Les lignes de production des modules Pablo, Paloma et Concierto vont être arrêtées. On apprend aussi que la carte Ariadne 2 et le projet de carte 3D pour Picasso IV vont être revendus [www.villagetronic.com].


- Amiga Forever 3.0

La version 3.0 du paquetage Amiga Forever, destiné à l'émulation Amiga, est en vente depuis fin juillet. Amiga Forever 3.0 de chez Cloanto contient notamment les versions officielles des ROM et des systèmes d'exploitation 1.3 et 3.1. Il présente aussi un environnement préconfiguré incluant la gestion à la volée des Lha, la barre d'icônes ToolManager ou encore le logiciel de dessin Personal Paint. Le programme qui permet le transfert des fichiers entre l'Amiga et le PC en est maintenant à la version 3.02 et utilise au choix, les ports série, parallèle, ou via modem. Amiga Forever contient les émulateurs Fellow et WinUAE pour Windows (ce dernier gère l'AGA) mais aussi les versions expérimentales d'UAE pour Power Mac et Power Amiga. Prix : 119 DM ou bien 59 DM pour une mise à jour [cloanto.com/amiga/forever/].


- Worms Armageddon de retour à la maison ?

La société Hyperion a annoncé qu'elle avait acquis les droits pour porter le jeu Worms Armageddon sur Amiga. Ce jeu d'action multijoueur est la dernière version en date de Worms, qui avait fait ses débuts sur Amiga en 1995. Les machines gérées seront les Amiga Classic (68060 et WarpOS) et l'Amiga NG [www.hyperion-entertainment.biz].


- Des nouvelles du portage de Netscape Navigator sur Amiga

Après des semaines sans nouvelles, Ian Parker a communiqué sur l'état d'avancement du portage d'aMozillaX (Netscape Navigator). Malgré les retards (il n'a pas été publié au World of Amiga comme prévu), le projet n'est pas abandonné. Une version pré-bêta est même annoncée pour dans "quelques semaines", elle devrait inclure un moteur d'affichage, la gestion du réseau et le rendu des images. Ian Parker estime qu'une version complète serait possible pour le quatrième trimestre 1999. Début août, c'est Ben Rothwell du collectif Free Amiga, qui a confirmé que rien ne sortirait avant le quatrième trimestre 1999. Quelques développeurs ont rejoint les rangs de Free Amiga pour ce projet, dont Nesset Brodd qui va s'occuper de l'animation de transfert et de l'écran de démarrage [amiga.czex.com/local1999/1_8amozillax.html].


- Ça sent le roussi pour GTK+

Le (ou plus "les") projet visant à porter le système d'interface graphique GTK+ sur Amiga n'avance plus. Cette énorme tâche manque cruellement de programmeurs. Hans-Joërg Frieden travaille actuellement sur le portage de Shogo/Heretic II pour Hyperion. Paul Hill ne peut pas gérer ce projet seul et demande donc de l'aide [www.freeamiga.org].


- Extension Flash pour Voyager

David Gerber de Vaporware annonce qu'une nouvelle version, plus rapide, du greffon VFlash sera bientôt disponible. Ce greffon s'intègre dans le navigateur Voyager et permet donc d'afficher les documents Flash [www.vapor.com].


- Punchinello

La société anglaise Power Computing commercialise un adaptateur souris PS2 pour Amiga. Son nom : Punchinello. Ce nouveau matériel est compatible avec les souris deux boutons de Microsoft et les souris trois boutons de Logitech. Les boules de commande sont aussi gérées. Aucun pilote logiciel n'est nécessaire. Le prix est fixé à 14,95 £.


- Clés gratuites pour les AmiEmulators

Mauvaise nouvelle, Juan Antonio Gómez Gálvez, auteur des "AmiEmulators" (AmiMSX2, AmiGameBoy et AmiMasterGear) a décidé de quitter le monde des ordinateurs. Mais il n'est pas parti sans faire un dernier geste pour la communauté Amiga : il donne les clés d'enregistrement de ses programmes [www.arrakis.es/emuls/AmiKeys.lha].


- GeForce 256

Le 31 août 1999 marque l'arrivée de l'unité de traitement graphique (GPU) la plus rapide pour le marché grand public. Le constructeur Nvidia a ainsi lancé la puce graphique nommée GeForce 256. Ce processeur à puce unique est doté des moteurs intégrés de transformation, d'éclairage, de configuration/détourage des triangles et rendu. Ce GPU permet le calcul de 15 millions de polygones par seconde et de 480 millions de pixels par seconde. Son coeur graphique est de 256 bits et son interface mémoire de 128 bits [www.nvidia.fr].


- Lucifer avec une raquette

Le site encore en construction de Kinematics Creationz annonce deux jeux à venir, mais sans trop de détails pour le moment. On apprend juste que Dark Soul devrait être le Diablo 2 de l'Amiga, et Mad Tennis une simulation complètement déjantée. Bonne nouvelle, ces deux jeux sont annoncés sur Amiga MCC uniquement. Ça vient, ça vient [website.lineone.net/~pistol].


- Les champions des projets

Pas moins de huit jeux sont annoncés chez l'éditeur américain Delsyd, le tout pour Amiga PowerPC et MCC ! Les dates de sortie vont de Noël 1999 à 2001 ! Voilà ce qui s'appelle avoir une vision à long terme !

Cette récente équipe américaine a déjà commencé The Last Patriot, un jeu d'action 3D toujours dans le style Quake 2. Ce premier jeu tirera parti des processeurs PowerPC actuels ainsi que des cartes 3D à travers Warp3D. Il gérera également les processeurs G3/G4 dès leur sortie sur Amiga. Enfin, il sera porté, ainsi que tous les autres jeux de Delsyd, sur Amiga MCC grâce au kit de développement bientôt fourni par Amiga Inc.

Voici dans l'ordre chronologique les futures productions de Delsyd :

Destruction arrivera début 2000 et reprendra l'esprit de Syndicate Wars, c'est-à-dire un jeu de stratégie/action situé dans un futur glauque à la Blade Runner.

DP Tennis, ne vous y trompez pas, est bien un jeu commercial ! Ce sera le grand retour de la simulation de Tennis sur Amiga, le tout en 3D, s'il vous plaît. Le jeu est prévu pour le deuxième quart 2000.

DP Kart, envisagé pour la mi-2000, sera comme son nom l'indique une simulation de kart et devrait surpasser Virtual Karting, notamment grâce à son moteur 3D. Au menu, 12 circuits et 8 pilotes différents.

A Noël 2000, nous découvrirons les aventures de DP Dog, un jeu d'aventure "pointer et cliquer" (dans le style Lucas Art) en 3D et dans un univers cartoon.

Fin 2001 verra l'arrivée d'un jeu très attendu par les fans de course automobile. I-Class Country Rally se veut le futur V-Rally de l'Amiga. Tout ce que l'on sait pour l'instant, c'est que Delsyd utilisera des données satellites pour reconstituer les différents circuits, ce qui nous promet de belles courses réalistes.

Enfin, deux autres jeux ont été annoncés mais sans date de sortie : Pimpin' Ain't Esay (gestion de ressources) et un autre qui n'a pas de nom mais qui ressemblera à Syndicate dans son concept (guerre de gangs).

Il faudra surveiller Delsyd. Outre le fait que ces annonces semblent très prometteuses, il faut noter qu'aucun de ces jeux ne sortira sur PC. L'équipe semble totalement dédiée au développement Amiga et spécialement en ce qui concerne la prochaine génération. Tant mieux, il faudra bien quelques jeux à la sortie du bébé... [www.geocities.com/SiliconValley/Foothills/2075/index.html].


- Un éditeur s'éteint, un jeu d'éveille...

Nous vous parlions déjà d'Operation Counterstrike il y a quelques mois. Voilà que son bêta-test avait commencé mais Sadeness, son éditeur, vient de déposer son bilan. Operation Counterstrike est donc annulé. Tristesse, comme le nom de l'éditeur qui s'en va ? Eh bien si Counterstrike est mort, vive Siberian Sun ! En effet, Blue Black Solutions, l'équipe derrière Counterstrike a décidé de continuer le projet (et doit donc se trouver à la recherche d'un nouvel éditeur) tout en l'améliorant. Au programme : de nouvelles routines optimisées, la gestion de l'AGA et des cartes graphiques (via CyberGraphX), le son Surround (via AHI seulement), des scènes de victoire et de défaite prérendues, des conditions climatiques variées (pluie et brouillard), bref tout ce qu'il devait y avoir dans Counterstrike. Et c'est tout ? Eh bien on gagne au change puisqu'un système de dépendance de position va être intégré au jeu : il permettra d'entendre les bruits de la bataille différemment selon la position des unités. Là encore, AHI est indispensable.

Malheureusement, le jeu est annoncé sur 68k seulement, et sur notre BlizzardPPC de test disposant d'un 68040, le moteur en version bêta s'est avéré lent en 640x480 (NDLR : avec un 68060, le jeu est par contre très jouable). A croire que l'erreur de Napalm est en train de se reproduire... [www.thesnakepit.demon.co.uk].


- E4000

Le revendeur Computer City propose, depuis le 27 août 1999, l'Amiga E4000. Il ne s'agit pas d'une nouvelle machine mais d'une configuration complète basée autour de l'Amiga 4000. Ses caractéristiques sont les suivantes :
  • Tour Ebox de chez Elbox avec alimentation 230 W.
  • 2 Mo de mémoire Chip.
  • Contrôleur IDE.
  • Contrôleur SCSI-2.
  • Sept ports Zorro II/III.
  • Cinq ports ISA (non actifs).
  • Deux ports vidéo.
  • Lecteur de disquette 3"1/2 pouces haute densité.
  • Clavier d'A4000.
  • Souris Amiga.
  • Lecteur de CD x40 IDE.
  • Disque dur 13,1 Go IDE.
  • AmigaOS 3.5.
Le prix varie selon les versions :
  • Apollo 68040/40 MHz, 32 Mo de mémoire : 1587,78 euros.
  • Apollo 68060/50 MHz, 32 Mo de mémoire : 1814,67 euros.
  • 3640 avec 68040/25 MHz, 16 Mo de mémoire : 1360,88 euros.
  • CyberStorm MkIII 68060/50 MHz, 32 Mo de mémoire : 1950,80 euros.
Des périphériques supplémentaires (doubleur de fréquence, désentrelaceur, disque dur plus gros...) sont possibles [www.compcity.nl/amiga/e4000.htm].


- AmigaAMP 2.6

La version "finale" 2.6 d'AmigaAMP, lecteur audio spécialisé dans le MP3, est disponible depuis le 4 juillet. Ce clone de WinAMP pour Amiga, créé par Colin Wenzel, dispose, en outre, de deux nouveaux greffons créés par Martyn Capewell et d'un script permettant de concevoir facilement des habillages via ImageFX [amigaamp.amiga-software.com/].


- AEQx pour ProStation Audio

AEQx est une suite logicielle pour ProStation Audio, le programme de création audio de chez AudioLabs. AEQx ajoute des capacités "EQ" (égaliseurs) à ce dernier : traitement audio 64 bits, fréquence entre 2 Hz et 20 000 Hz (13 octaves), résolution de fréquence à 1/12e d'octave, autorognage, filtre passe-bas et passe haut, etc. [www.audiolabs.it/].


- MUIbase 1.2

La version 1.2 de MUIbase est disponible depuis le 13 juillet 1999. Pour rappel, ce gestionnaire de bases de données relationnelles est shareware. On murmure que l'auteur, Steffen Gutmann, pourrait arrêter le développement s'il n'y pas plus de soutien de la part des utilisateurs [www.amigaworld.com/support/muibase/].


- Daytona repoussé

Daytona, la solution pour utiliser Java sur Amiga créée par Holger Kruse, se voit repoussée. Il ne sera pas disponible cet été comme prévu mais à la fin de l'automne, selon le dernier communiqué de Holger Kruse. L'une des raisons est qu'il participe au développement d'AmigaOS 3.5 avec Miami, et n'a donc plus beaucoup de temps pour s'occuper de Daytona.


- Mage 3D repoussé

Eyelight a indiqué que la sortie de son logiciel de rendu 3D "Mage 3D" est repoussée au 30 septembre 1999 (au lieu du 31 mars 1999). Il s'agit ici de la sortie pour Mac, celle pour Amiga PowerPC suivra plus tard [www.mage3d.com/].


- AmIRC 3.0

Vaporware a publié, en juillet, la version 3.0 de son client IRC (Internet Relay Chat) AmIRC. Ce logiciel shareware propose de nouvelles caractéristiques comme une interface WYSIWYG, ajout des couleurs, l'horodatage, API pour greffons améliorée, URL en ligne, améliorations de l'interface graphique (avec notamment une refonte des préférences), gestion des modes ircu 2.10 et ircnet, documentation en HTML. La version 3.1, composée principalement de corrections de bogues, est arrivée le 14 août [www.vapor.com/].


- MasterISO 2.4

La version 2.4 du logiciel de gravure de CD MasterISO est disponible depuis le 27 juillet 1999 [www.asimware.com/support/license.shtml?masteriso/iso24rel.dms].


- BurnIt 2.50

Le logiciel de gravure de CD BurnIt, est disponible en version 2.50 depuis le début du mois d'août. Ce logiciel commercial est publié par Titan Computer [www.titancomputer.de].


- Handy

Une nouvelle version de Handy, émulateur Atari Lynx, est disponible depuis le début du mois d'aôut. Il s'agit d'un portage réalisé par Mathias Roslund pour Amiga PowerPC (WarpUP) et carte graphique. Cette version ne gère pas le son [www.amidog.com].


- ReqAttack

Georg Steger a codé un outil, ReqAttack, qui améliore sensiblement les fenêtres de requête. C'est un outil similaire à ARQ ou KeyReq, dont il est le successeur. Toutes les applications utilisant les fonctions de requête standards (EasyRequestArgs, AutoRequest, BuildEasyRequestArgs, BuildSysRequest) seront "transformées" par ReqAttack [ReqAttack.lha].


- Imagine 5.16

La mise à jour 5.16 du logiciel de modélisation 3D Imagine est apparue le 29 août 1999. Il s'agit d'une mise à jour diffusée dans le cadre de "l'Amiga Constant Upgrade Program". Les utilisateurs enregistrés peuvent donc le télécharger dans la zone de téléchargement de ce programme [www.cadtech.demon.co.uk/].


- Darkage Software prépare Land Of Genesis

Land Of Genesis est un nouveau jeu en développement par la firme italienne Darkage Software. Il est dans un genre plate-forme/action qui fait penser à Turrican. Il y aura cinq niveau, 120 ennemis différents, 2000 images d'animations pour ces derniers. Le jeu sera publié par Epic Marketing et est attendu pour octobre.


- Star Fighter disponible

Le jeu d'action spatiale "Star Fighter: D'Yammen's Reign" est à présent disponible à la vente. Il dispose de 110 missions, quatre modes de jeu (entraînement, arcade, simple mission, campagne), les résumés de missions sont parlés, les animations ont été réalisées avec LighWave 5.5, il y a huit vaisseau au choix pour le joueur, vous pouvez incarnez les "bons" ou les "méchants", etc. Ses développeurs sont GeoSync Media et l'éditeur est Epic Marketing. Prix : 30 euros [www.epicmarketing.ltd.net].


- Pagan signe avec Epic

Le 9 août 1999, Pagan Software a signé un contrat de trois ans avec Epic Marketing. Les jeux qui sont en développement chez l'équipe de Pagan (Dafel: Bloodline, Scavengers...) seront donc édité par Epic [www.pagan-games.com].


- Play16 1.9

L'outil de lecture audio Play16 est passé en version 1.9 le 13 août 1999. Il propose dorénavant la gestion du format AIFF 24 bits [play16.amiga-software.com/].


- Extreme Add-On

La nouvelle page Web de Darkage Software nous révèle un nouveau produit : Extreme Add-On. Il s'agit d'une collection de tout ce que vous pouvez avoir besoin pour rendre Extreme (logiciel d'effets graphiques) encore meilleur. Il ne coûte que 5,16 euros (ou 10 000 lires) [www.idealia.net/darkage/].


- BBS

La version 1.2 de Zeus, le gestionnaire de babillard électronique (BBS), est disponible depuis le 8 août 1999. Cette version est gratuite pour les utilisateurs enregistrés [www.bleach.demon.co.uk].

HydraBBS, un autre gestionnaire de BBS, a lui aussi été mis à jour. Sa version 1.10, shareware, est téléchargeable ici.


- NcodeR 1.5 et Lame 3.25 bêta

Les utilisateurs enregistrés du logiciel d'encodage MP3 NcodeR, peuvent télécharger la version 1.5 sur le site de Titan Computer. Cette v1.5 est 5% plus rapide, corrige le problème de la picture.datatype sur Picasso96, corrige un bogue avec WarpOS, dispose d'une interface remaniée (avec deux nouveaux habillages). A noter qu'il y a encore des problèmes de stabilité avec WarpOS et un processeur PowerPC 603.

La version 3.25 d'un autre encodeur MP3 pour Amiga, Lame, est disponible depuis le 25 août 1999. Il est gratuit et scindé en quatre exécutables (68040, 68060, WarpUP et PowerUP).


- akMPEG

Andreas Kleinert a programmé akMPEG, un nouveau lecteur de fichiers vidéo MPEG. Ce logiciel est shareware et tourne sur 68k (68040 ou plus recommandé) et carte graphique. La version 2.02 du 19 août est, en plus, compatible PowerPC [www.ar-kleinert.de/].


- AmigaOS 3.5 à la télé

Une équipe de télévision de la chaîne allemande 3SAT a rencontré Jochen Becher, le chef de développement d'AmigaOS 3.5 chez Haage & Partner. Cela s'est produit en août dans l'émission "Neues - Die Computershow".


- AMP (...leine forme)

Mathias Roslund améliore peu à peu son lecteur multimédia AMP (Amidog Movie Player). Des versions bêta (1.9, 1.10) sont sorties cet été. Elles ajoutent une gestion complète du CLI, et des routines AsyncIOPPC, qui scindent le MPEG dans deux tampons vidéo et audio différents. Un mode plein écran expérimental (gris/8 bits) fait aussi son apparition [www.amidog.com/amp/news.html].


- Contact Manager

Le gestionnaire d'adresses et de contacts "Contact Manager", écrit par Simone Tellini, est maintenant disponible en tant que classe MUI. Cela permettra de mieux l'inclure dans divers logiciels [ftp.vapor.com/pub/cmanager].


- Computer City s'occupe d'Audio Evolution

Le revendeur néerlandais Computer City a annoncé, le 23 août 1999, qu'il devenait le distributeur du logiciel de création musicale Audio Evolution de Davy Wentzler. Il devient donc officiellement commercial, et cette version est aussi la première à intégrer un module PowerPC pour de meilleures performances. Le prix recommandé est de 189 florins (91 dollars). Audio Evolution peut gérer 30 canaux en stéréo, est Full-Duplex et inclut des effets temps réel [www.compcity.nl/].


- Éducatif pour enfants

Les petits enfants ne sont pas oubliés en cette période de vacances scolaires. Epic Marketing annonce l'arrivée prochaine de Bertie's Animal Kingdom, un éducatif pour les petites têtes blondes. Il coûte 10 £ et nécessite un Amiga avec 2 Mo de mémoire. Disponible sur CD [www.epicmarketing.ltd.net/amiga/cdroms/_cd905.html].


- ParSID

Comme son nom le laisse suggérer, ParSID est un matériel qui se branche sur le port parallèle, et qui permet de connecter une puce audio SID. Mais le meilleur est que, en fait, on peut y brancher huit puces SID, ce qui démultiplie les capacités de cette ancienne puce audio : 24 oscillateurs et 8 filtres. L'auteur est Anders Andersson [www.algonet.se/~pipe].


- Smacker bientôt sur Amiga ?

Le 28 août 1999, Hyperion a annoncé qu'il avait conclu un accord pour porter "Smacker" sur Amiga, un codec vidéo développé par RAD Game Tools. Ce codec est utilisé dans plus de 1400 jeux et est disponible sur Mac (68k et PowerPC), DOS et Windows. Heretic 2 et Shogo, en cours de portage sur Amiga, utilisent tous les deux Smacker pour leurs vidéos.


- PFS 3 disponible

Le système de fichiers PFS 3 est disponible commercialement, sur CD, depuis le 29 août 1999. Ce produit de GREat Effects Development contient les améliorations suivantes par rapport à la version 2 : PFS Doctor (programme de réparation), le ".deldir" (répertoire corbeille) contient maintenant jusqu'à 992 entrées, noms de fichiers longs (100 caractères), performances à long terme améliorées, ajout de l'outil HDInsttools, commande "Format" pour le PFS et plusieurs corrections de bogues. Prix : 119 DM ou bien 79 DM pour la mise à jour depuis PFS 2 [www.schatztruhe.de/].


- BGUI

BGUI (BOOPSI Graphical User Interface), une bibliothèque d'interface graphique pour AmigaOS, est disponible dans une nouvelle version, la 41.10 bêta. Dans cette mise à jour, le programme de préférence s'ouvre trois fois plus rapidement, le glisser et déposer ne bloque plus l'écran, les membres d'un groupe peuvent être ajoutés, retirés ou déplacés, la doc a été mise à jour, etc. [www.bgui.e-na.net/].


- Annonce de FxPaint

Felix Schwarz, de la société Innovative, a annoncé le 8 juillet le projet le plus ambitieux de sa société. Il s'agit de FxPaint, un logiciel de dessin qui sera disponible sur CD en novembre de cette année. Le logiciel prendra en compte, selon les dires de l'auteur, les dernières spécificités d'AmigaOS 3.5. Il possède de nombreuses caractéristiques comme le multitâche, la facilité de prise en main, de nombreux effets graphiques (distortions, opérations de matrice, placade de relief, halos lumineux, etc.), des bulles d'aide, la gestion du PowerPC (PowerUP et WarpUP), l'impression via Turbo Print, la gestion des scanners et de la VLab, etc. ainsi qu'un catalogueur d'images appelé FxAlbum. Les précommandes sont possibles dès à présent, le prix étant fixé à 70 euros [www.iospirit.com].


- SearchPacket 1.10

L'outil de recherche de fichier SearchPacket est sorti en version 1.10 début juillet. Son auteur, Marco Miljak de Stargate software, indique que ce dernier peut réaliser des recherches par modèles (genre "#?.info), donne une liste détaillé des résultats, et est très rapide et facile à utiliser. Il nécessite AmigaOS 2.04, la reqtools.library et un peu de mémoire vive [software.webset.de].


- Met@box côté en bourse

La société Met@box, qui prévoit entre autres la commercialisation prochaine des cartes processeur AmiJoe, est désormais cotée en bourse (nouveau marché, Allemagne) depuis le 7 juillet 1999. La valeur de l'action a été lancée à 45 DM. Met@box espère générer 50 millions de DM de revenus cette année et le double pour 2000 [www.metabox.de/].


- Prix en baisse pour le Casablanca

Le Casablanca de MacroSystem, machine dédiée au montage vidéo numérique, est moins cher depuis le 22 juillet. La version avec un disque dur de 9 Go coûte maintenant 3998 DM. Celle avec un disque dur de 50 Go vaut 8998 DM [www.coolbits.de].


- AROS 1.12b

Une version bêta 1.12 d'AROS, le système d'exploitation apparenté Amiga, a été diffusée le 24 juillet. Cette réimplémentation Open Source d'AmigaOS est disponible pour les plates-formes Linux/i386, FreeBSD/i386 et aussi PC x86. Depuis le dernier bulletin d'information du mois de mars, le code source d'AROS a grossi de 2 Mo pour atteindre 30,8 Mo. 57% des fonctions d'AmigaOS sont implémentées et 12% sont en cours d'implémentation. AROS fonctionne donc maintenant aussi sur Linux 2.2.x. Les cibles sont les processeurs x86, 68k et PowerPC. Les bibliothèques relatives à l'interface graphique (graphics, layers, intuition) fonctionnent "bien" à présent. Un des nouveaux objectifs d'AROS est d'intégrer UAE afin que les applications Amiga d'origine soient émulées et puisse être lancées en même temps avec les binaires AROS. Beaucoup de démos, issues de la collection Fish, ont été portées et un nouveau système de nommage pour les archives est en vigueur.

En outre, la licence d'AROS a changé : cet OS utilise maintenant la MPL, similaire au projet Mozilla. Cette licence permet à AROS de continuer à travailler librement et d'éventuellement créer des distributions Open Source.

Enfin, bien qu'AmigaOS 3.5 va sortir prochainement, AROS se concentre toujours sur le 3.1 [aros.fh-konstanz.de/aros].


- Point Design reconsidère sa position Amiga

La société allemande Point Design a annoncé, le 27 juillet, qu'elle était contrainte de revoir sa stratégie produits. La cause est le changement de stratégie d'Amiga Inc. qui a choisi Linux à la place de QNX. Point Design continuera de soutenir l'Amiga mais plus de façon exclusive. Ainsi, des produits pour BeOS, QNX et Amiga NG (dès qu'ils auront des informations à son sujet) seront mis sur le marché prochainement [www.pointdesign.com].


- Amiga Phönix, nouveau magazine en ligne

Un nouveau magazine dédié à l'Amiga est né. Il s'appelle "Amiga Phönix", il est gratuit, en allemand et accessible en ligne à l'adresse www.bnv-bamberg.de/home/ba4135/page4/index.htm. Le responsable du magazine est Andreas Schaumlöffel. Dans son premier numéro (27 juillet 1999), Amiga Phönix parle notamment d'Amiga Format CD 40, d'AMPlifier 1.55, de Napalm, de Wet The Sexy Empire, du rassemblement Mekka Symposium et s'est entretenu avec Siegfried Software.


- AmTalk 2.0

Le logiciel de discussion en ligne, AmTalk, est disponible en version 2.0 depuis le 31 juillet 1999 [www.vapor.com/].


- MoovId sur CD

Le lecteur multimédia MooVId, créé par Laszlo Torok, est maintenant disponible commercialement sur CD. C'est Epic Marketing qui le distribue. Ce lecteur, codé 100% en assembleur, gère les fichiers AVI et MOV, dont les codecs Intel Indeo 3.1/3.2. Il peut s'utiliser sur machine ECS, AGA ou avec une carte graphique [www.epic-marketing.de].


- Plus d'informations sur Best Of Gremlin

Voici des informations supplémentaires sur Best Of Gremlin, la compilation de jeux annoncée le mois dernier. Cette compilation de jeux de l'éditeur Gremlin, concentre environ 30 jeux, qui pourront être lancés directement du CD pour la plupart. Les versions AGA et ECS ont été incluses si disponibles. Le prix est de 45,50 euros. Voici une liste non exhaustive des jeux sur le CD :
  • Combo Racer (course).
  • Disposable Hero (shoot'em Up).
  • HATE (shoot'em up).
  • Harlequin (plate-forme).
  • K240 (stratégie).
  • Litil Devil (plate-forme).
  • Plan 9 From Outer Space (adventure).
  • Premier Manager I-III (gestion footballistique).
  • Shadow Fighter (beat'em up).
  • Super Cars I et II (course).
  • Switchblade I et II (action).
  • Top Gear II (course).
  • Utopia (stratégie).
  • Video Kid (plate-forme/action).
  • Zool I et II (plate-forme).

- On reparle d'Opera

Décidement, le développement du navigateur Web Opera sur Amiga est plein de rebondissements. En 1998, Opera Software, les développeurs d'origine de ce navigateur voulaient une version Amiga et avait choisi Ramjam Consultants Ltd pour le portage. Mais fin 1998, Tim Corringham de Ramjam Consultants Ltd avait abandonné car il trouvait la situation Amiga trop morose. Le 1er février 1999, un "groupe de développeurs allemands", dont le nom n'avait pas été dévoilé jusque-là, avait repris le flambeau. Ce groupe est composé des sociétés ACT et Eternity. Mais patatras : le 22 août, Marc Albrecht d'ACT a indiqué qu'Opera Software n'avait plus besoin de leur service et que la version Amiga était en cours. Pour Marc Albrecht, la version Amiga peut être oubliée car elle ne se matérialisera jamais.


- Les jeux commercialisés de la période juillet/août 1999
  • Foundation: The Directors Cut, jeu de stratégie publié par Epic Marketing.
  • Moonbases, jeu de stratégie édité par Alive Mediasoft.
  • Red Mars, jeu de stratégie publié par Power Computing.
  • Star Fighter: D'Yammen's Reign, jeu de tir édité par Epic Marketing.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 05/06 1999] / [Période suivante : 09/10 1999]