Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 29 mars 2017 - 05:22  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de septembre/octobre 1999
(Rubrique écrite par David Brunet - octobre 1999)


- Jim Collas quitte son poste de CEO chez Amiga inc. !

Jim Collas a quitté son poste de CEO d'Amiga Inc. le 1er septembre et a été remplacé par Thomas J. Schmidt. Jim Collas n'a pas donné d'explication quant à son départ. Selon la lettre ouverte de Thomas Schmidt du 6 septembre, il s'en est allé de son plein gré. Cela est intervenu un jour seulement après le limogeage de Bill McEwen, une autre figure de la société Amiga Inc. Ces départs prouvent que quelque chose ne va pas entre Gateway et sa filiale Amiga Inc.

Selon certaines sources, le départ de Collas a été motivé par les divergences de vues entre lui et Gateway. Il voulait notamment faire d'Amiga Inc. une société indépendante depuis son arrivée aux commandes en février 1999.

Fleecy Moss, dans une entrevue pour le magazine Clubbed (publiée le 12 septembre), a indiqué que Jim Collas était parti car Gateway fut menacé par Microsoft quand ce dernier a pris connaissance des projets de Gateway pour l'Amiga. Il y avait également beaucoup de désaccords internes. Jim Collas est parti en vendant ses 118000 actions Gateway (soit 11 313 250 $).


- Arrêt du projet Amiga MCC

Amiga Inc. et son nouveau président Thomas Schmidt ont annoncé, les 14 et 17 septembre 1999, lors de lettres ouvertes (14, 17) que le projet d'Amiga MCC était abandonné. D'après eux, la faisabilité de concevoir le MCC était peu réaliste et mettrait l'Amiga dans une situation de concurrence avec ses propres partenaires. Dorénavant, le projet de faire un matériel et un système Amiga de nouvelle génération incombe à n'importe quelle société désirant s'y investir. Amiga Inc. n'est pas contre la vente d'une licence MCC pour ces sociétés. Elle a d'ailleurs ouvert les négociations avec le Phoenix Platform Consortium (voir brève suivante) pour trouver d'éventuels intéressés.

Amiga Inc. se recentre maintenant sur l'Amiga OE (Operating Environment) et les appareils pour Internet. On pourrait voir dans les prochains mois des machines produites par des sociétés tierces sous licence Amiga OE. Amiga Inc. a notamment recruté de nouvelles personnes et Alan Havemose est très occupé en ce moment à développer.

A noter que quelques jours plus tôt, le 10 septembre, le magazine Business Week avait déjà publié un article dans lequel Gateway annonçait ne pas vouloir construire un ordinateur Amiga.


- Phoenix Platform Consortium : regroupement autour de l'Amiga

Amiga Inc. ayant laissé tomber le projet d'Amiga NG, une nouvelle plate-forme est née à la suite de cet échec pour relancer le développement de l'Amiga. Il s'agit du Phoenix Platform Consortium qui regroupe des grands noms de l'Amiga : Carl Sassenrath, RJ Mical, Dave Haynie, Bill McEwen, Wolf Dietrich, Greg Perry... Ce consortium se veut le nouveau moteur (officieux malheureusement) de notre machine. Il souhaite relancer une dynamique autour de l'Amiga et tracer une transition claire pour les utilisateurs actuels [owlnet.net/phoenix/].


- Sortie d'AmigaOS 3.5

Le nouveau système d'exploitation Amiga a été lancé le 18 octobre 1999 par Haage And Partner. AmigaOS 3.5 est la première mise à jour de l'OS depuis cinq ans. Il est disponible pour un prix de 99 DM (330 FF) et uniquement sur CD. Il nécessite un 68020, 4 Mo de mémoire et les ROM Kickstart 3.1. Haage And Partner propose donc également un lot AmigaOS 3.5 + ROM 3.1 pour 149 DM (490 FF). Les améliorations concernent la gestion de l'Internet (avec la pile TCP/IP Miami en version démo et le navigateur AWeb, aussi en version démo), une interface revue (icônes au format GlowIcon 256 couleurs, ClassAct/Reactor pour gérer les GUI...), la gestion des disques de plus de 4 Go, une meilleure gestion des CD, la gestion du PowerPC (avec la couche WarpUP 3.1), etc.

Avant même qu'AmigaOS 3.5 ne fut sorti, une rumeur selon laquelle une version 3.6 serait en développement s'est répandue. Mais Haage & Partner n'a rien dit pour confirmer/infirmer cette rumeur. Haage & Partner a juste balayé une autre rumeur qui disait que 30 000 précommandes avaient été réalisées pour AmigaOS 3.5.


- Le G4 débarque

Le processeur XPC7400, alias PowerPC G4, de chez Motorola vient de sortir. Il s'agit d'un microprocesseur 32 bits RISC gravé en 0,18 micron dont la fréquence varie entre 350 et 450 MHz. C'est aussi le premier PowerPC à inclure une unité de calcul vectorielle 128 bits nommée AltiVec. Les registres 128 bits de cette dernière incluent plus de 160 nouvelles instructions spécialement conçues pour traiter des opérations arithmétiques utilisées dans la manipulation des graphiques 3D, de l'image et du son. Apple a annoncé que ce processeur équipera ses prochains Power Mac.

Et le 2 septembre, Phase 5 a emboîté le pas : les cartes accélératrices CyberStormPPC et BlizzardPPC de prochaine génération incluront ce processeur à la place du PowerPC G3. Ces cartes sont toujours précommandables sur le site de Phase 5, elles remplacent les cartes G3 et ce, pour le même prix. Toutes les personnes ayant commandé une carte G3 à 400 MHz recevront donc une carte G4 à 400 MHz. Les caractéristiques de ces cartes sont les suivantes :
  • Deux emplacements pour des mémoires SDRAM à 100 MHz (jusqu’à 1 Gigaoctet).
  • Deux connecteurs miniPCI et un emplacement PCI.
  • Deux ports indépendants USB (12 MBit/s), avec une sortie pour une connexion externe.
  • Une flashROM de 512 ko pour le logiciel système et le menu de démarrage.
Dans la flashROM, on trouvera les noyaux QNX et Linux PowerPC. Bien sûr, AmigaOS est aussi présenté dans les choix de démarrage. A priori, un émulateur 680x0 sera inclus dans cette ROM. Les cartes seront livrées avec QNX et une émulation 68000, dont la vitesse de traitement sera de 2 à 4 fois plus rapide qu'un 68060 suivant les applications. La compatibilité est assurée pour les programmes PowerPC existants. Pour les cartes G4, des modules U2W SCSI (160 $), Ultra SCSI (90 $), Ultra-DMA (90 $) et un contrôleur IEEE-1394 (110 $), avec deux ports à 400 Mbps sont prévus sous réserve d'au moins 250 commandes pour chacun des modules. D'après Phase 5, Linux PowerPC fonctionnera sur les nouvelles cartes Blizzard/CyberStorm.

Les nouvelles cartes graphiques CyberVisionNG seront disponibles en même temps que les cartes G4. Concernant le pilote CyberGraphX, il fonctionnera en émulation sous 68k. Un pilote QNX sera bien sûr disponible. Pas de nom annoncé pour la puce (Voodoo suggéré, mais Phase 5 lorgne sur d'autres modèles). La gestion du DVD est prévue (par la puce ?). Prix : 190 $ avec 32 Mo de mémoire, 128 bits, 3D, port mini-PCI.

Concernant la consommation électrique des A1200, les nouvelles Blizzard G4 seront moins gourmandes que les Blizzard 603e. Attention, la CyberVisionNG est un modèle spécifique aux nouvelles cartes G4. Les cartes seront garanties deux ans. Date de sortie initialement prévue : 15 octobre 1999. Cependant, les puces sont sorties en retard, QNX ne sera livré que quelques semaines plus tard. La disponibilité a donc été fixée autour du 10 novembre. Prix : Blizzard G4 pour A1200 en tour (699 $ à 350 MHz, 879 $ à 400 MHz), CyberStorm G4 pour A3000(T)/A4000(T) (879 $ à 400 MHz). A noter que les prix, malgré tout élevés, sont très doux par rapport aux mêmes modèles sur Mac et ce, même comparés à d'autres constructeurs. Phase 5 a un projet de carte mère basée sur les plans et documentation qu'IBM a rendu public. On en reparlera quand on verra un morceau d'Epoxy apparaître [www.phase5.de].


- IMP, pour sauver l'Amiga

Après le Phoenix Platform Consortium, voici encore un regroupement d'utilisateurs Amiga pour sauver notre machine. Le projet se nomme IMP pour "Independant Multimedia Platform". Il a été créé par Volker Mohr, peu de temps après le départ de Jim Collas et de l'annulation de l'Amiga MCC. Son intention est de garder la plate-forme Amiga en vie et de lui donner un avenir. Cela passe, selon Volker Mohr, par un AmigaOS et un matériel Open Source. S'il n'a pas l'accord d'Amiga Inc., il pense développer un système d'exploitation libre et compatible Amiga. Le projet IMP soutient COSA et AROS [www.project-imp.org].


- AQUA, pour sauver l'Amiga

Ce n'est pas une blague, une troisième organisation a été mise sur pied pour sauver l'Amiga, comme IMP et le Phoenix Platform Consortium. AQUA signifie "Amiga QNX United Architecture" et a été créée par Fleecy Moss/Bill McEwen (avec leur nouvelle société Amino), en partenariat avec QNX et REBOL (ces deux sociétés fournissant le coeur du système d'exploitation). Fleecy Moss, dans une entrevue pour Clubbed a aussi indiqué qu'ils avaient invités d'autres sociétés à les rejoindre, en particulier des constructeurs de matériel. AQUA n'est donc que la partie logicielle d'un projet plus grand. Il espère qu'Amino sera en état de marche dans quatre semaines (soit dans le courant du mois d'octobre).


- 17 brevets pour Amiga Inc.

Le 1er septembre 1999, 17 nouveaux brevets détenus par Amiga Development LLC (le nom d'affaires d'Amiga Inc.) ont été trouvés. Il s'agit surtout de brevets en relation avec les set-top boxes, leur date de création remonte au début de l'année 1998. Voici la liste :
  • WO9935849 : System for combining electronic program guide data.
  • WO9935848 : Multichannel conflict resolver for convergence system.
  • WO9935845 : Associating Web sites to television programs.
  • WO9935844 : Scheduled caching of in-band data services.
  • WO9935843 : Internet source into TV program database.
  • WO9935842 : System for invoking channel and event functionality.
  • WO9935841 : System for managing favorite channels.
  • WO9935833 : multipurpose channel banner.
  • WO9935832 : graphic layout controller for television environment.
  • WO9935829 : individualized parameter control for multiple media sources.
  • WO9935828 : channel tuner for television.
  • WO9935823 : event time shifting for convergence system.
  • WO9935822 : channel map manager for multiple input devices.
  • WO9935584 : reminder system for scheduled recordings.
  • WO9935569 : architecture for convergence systems.
  • WO9935561 : displaying layered information using lenticular-like interfaces.
  • WO9935560 : mutatably transparent displays.

- Amiga News repart

Amiga News, le magazine français dédié à l'Amiga est officiellement reparti. Il s'agit plutôt d'un nouveau magazine car il se nomme à présent ANews et est dirigé par une nouvelle équipe formée de quatre personnes (Johann Girard-Cheron, Benjamin Yoris, Thierry Sillis et Laurence Faucon). Après un vide de plus d'un an, le premier "nouveau" numéro est sorti en septembre. Pour vous abonner, contactez abonnement AT amiganews POINT com.


- Du neuf chez Alive Mediasoft

Alive Mediasoft, cette équipe anglaise qui se consacre à 100% aux jeux sur Amiga, prépare la sortie de plusieurs titres. Il y a d'abord MoonBases, un jeu de stratégie temps réel, qui est désormais en vente. Une version démo, assez décevante, est disponible sur Aminet. On a droit aussi à The Prophet, un immense jeu de rôle (200 000 lieux différents), également en vente. Ensuite, Alive Mediasoft nous a concocté Phoenix Fighter, un clone de Gravity Force pour les petites configurations (il fonctionne même sur un A600). Les amateurs de football ne sont pas oubliés car une nouvelle version de Goal (nommée Goal 2000 pour l'occasion) sera disponible pour seulement 80 FF. Cette version met à jour les équipes et devrait être installable sur disque dur. Surprise, Alive Mediasoft annonce la commercialisation de Putty Squad, un jeu de plates-formes jamais finalisé (seule une démo avait été diffusée) dont la sortie est prévue pour cet automne.


- Hausse en vue du prix du CD

Pour contrer les effets du piratage, le prix du CD-R devrait augmenter d'ici peu en France. Les supports magnétiques et numériques doivent être taxés au titre de la propriété intellectuelle. Or, les CD-R audio et les DVD étaient jusque-là exemptés de cette taxe. Une commission a donc été créée, dirigée par M. Brun-Buisson de la Cour des comptes, pour statuer sur le montant de la taxe. La commission regroupe des organisations de consommateurs, des fabricants et importateurs de supports d'enregistrement, et les bénéficiaires des droits d'auteur. Les estimations de hausse du prix vont de 20 à 100% du prix d'un CD-R. Cette manne financière ira dans les caisses des éditeurs.


- Alpha Software cherche un éditeur

Gareth Murfin et son équipe Alpha Software recherchent un éditeur pour publier leur jeu "The Dead Walk". Pour rappel, The Dead Walk est un clone de Resident Evil pour les Amiga dotés de 68030 minimum. Le jeu vous plonge dans une ambiance gore et sanglante. Les graphismes en 3D sont réalisés par Joël Beny (connu pour son travail dans le jeu d'aventure Space Tribulation). Pour contacter Gareth Murfin, l'adresse est la suivante : gazy AT globalnet POINT co.uk.


- Le feuilleton FusionPPC continue

Microcode Solutions annonce que les versions Amiga et Windows de son programme seront disponibles d'ici le 20 novembre 1999. Le prix est assez élevé (199,95 $) mais vous pouvez le faire baisser à 149,95 $ en le précommandant sur le site www.microcode-solutions.com. La version PowerPC de PCx, émulateur de PC, est aussi prévue pour la même date. En Allemagne, c'est Haage And Partner qui s'occupera de la distribution et pour le reste du monde, ce sera BlitterSoft.

Trois semaines après cette annonce, Blittersoft a communiqué sur le fait que la barre des 500 prépaiements (la condition sine qua non de la publication de l'émulateur) n'a pas été atteinte. Le distributeur anglais presse donc les personnes intéressées à réaliser leur prépaiement.


- Un nouveau jeu chez Clickboom

Après la sortie de Napalm (dont la mise à jour 1.4 est disponible depuis peu) et de T-Zer0, la société canadienne Clickboom annonce la conversion d'un jeu en provenance de Team 17 : Nightlong. C'est un jeu d'aventure à l'ambiance glauque et futuriste dont les graphismes sont grandioses. Nightlong sera le plus gros jeu de l'histoire de l'Amiga puisqu'il tiendra sur trois CD ! [www.clickboom.com].


- FastATA'99 v4

Le constructeur Elbox vend depuis le 3 septembre 1999 une nouvelle version du FastATA'99. Cette distribution logicielle est un gestionnaire ATA/ATAPI pour ses contrôleurs FastATA pour A1200 (également connus sous les noms de "PowerFlyer" en Angleterre et "Winner HighSpeed Controllers" en Allemagne). Avec ce gestionnaire, les disques durs EIDE/UltraATA tournent enfin à une vitesse respectable sur Amiga (10 Mo/s selon SysInfo et DriveSpeed). Les lecteurs optiques sont, eux, gérés par le système de fichiers AllegroCDFS, mentionné comme étant le plus rapide de sa catégorie et gérant l'UDF (le format des DVD vidéo).

Elbox a aussi mis sur le marché le FastATA 4000, le premier contrôleur EIDE pour Amiga 3000 et 4000. Il gère les modes PIO-3 et PIO-4. Ce matériel est également fourni avec FastATA'99 et AllegroCDFS [www.elbox.com].


- Poursuite judiciaire des revendeurs Amiga contre Gateway

Décidément, ça va mal entre Gateway et la communauté Amiga. On a appris le 28 octobre que l'ADA (Amiga Dealers Association, une association représentant les revendeurs Amiga) poursuivait Amiga Inc. et Gateway, pour viol du "Deceptive Trade Practices Act" américain, et fraude publicitaire. L'ADA demande une somme de 3 millions de $ pour ces préjudices. [www.theregister.co.uk].


- Gateway avec Microsoft pour le développement d'une nouvelle console de jeux

Selon le magazine Next Generation, Microsoft serait en train de développer une console de jeux de prochaine génération du nom de X-Box. Dotée d'un processeur Pentium III à 500 MHz et d'une carte graphique GeForce de chez Nvidia, cette console est conçue pour concurrencer la PlayStation 2. L'article note aussi qu'elle serait produite et vendue par des constructeurs tiers comme Dell et... Gateway.


- IBrowse 2.1 disponible

Le distributeur HiSoft a annoncé la disponibilité d'IBrowse 2 à partir du 3 septembre 1999. Les grosses nouveautés de ce navigateur Internet sont la gestion du JavaScript et du HTML 4. Le programme propose aussi un gestionnaire de mots de passe, un navigateur pour les cookies (fichiers témoins), la gestion d'OpenSSL 0.9.4 et la possibilité de reprendre un téléchargement FTP interrompu (FTP Resume). IBrowse 2 nécessite AmigaOS 3.x, 4 Mo de mémoire et MUI 3.x.


- Campagne antipiratage

Markus Nerding et Haage And Partner avait lancé, en août, une campagne antipiratage. Un logo a été dessiné et un forum a été ouvert sur le sujet. Les sympathisants du projet pourront inclure ce logo dans leur site Web. Cette campagne a été mise sur pied quelques semaines avant la sortie d'AmigaOS 3.5, lui-même développé par Haage And Partner. Le piratage est la première cause qui pousse les développeurs à cesser leur activité. Mais comble de la bêtise, le site de cette campagne a été piraté par Digital Corruption [www.amiga-planet.de/nopiracy/nopiracy-intro-e.htm].


- ImageFX 4

L'éditeur américain Nova Design annonce que la version 4 de son logiciel de retouche graphique ImageFX est à présent en vente. Cette quatrième version apporte la gestion des animations, un nouveau module de génération de texte, de nouveaux effets ("Blob", "Distorder"...), un plus grand nombre de fonctions peuvent travailler directement depuis un calque, etc. Le logiciel est fourni sur CD avec des images et des animations en bonus. Son prix est fixé à 350 $. Des ristournes pour mise à jour sont possibles. Un correctif 4.1, gratuit, est ensuite apparu fin octobre. Il corrige essentiellement des bogues [www.novadesign.com/].


- AudioLabs dévoile ProStation Audio

La société italienne AudioLabs a dévoilé ProStation Audio, son nouveau logiciel de création audio. Il s'agit d'un éditeur non linéaire avec gestion des effets DSP et est, selon ses auteurs, le plus complet des logiciels de son type. ProStation Audio vaut 245 $ et est disponible sur www.audiolabs.it.


- Trois lecteurs multimédias à la mode

Depuis quelques mois, trois lecteurs multimédia pour PowerPC (WarpOS) ne cessent de progresser : AMP, SoftCinema et Frogger. De nouvelles versions sont encore arrivées ce mois-ci. AMP gère maintenant un codec AVI supplémentaire (Microsoft RLE8), SoftCinema 0.5b propose une vaste gestion des formats QuickTime et AVI, et Frogger (dont le développement a été repris par Sebastian Jedruszkiewicz) se spécialise dans la lecture de MPEG [www.aminet.net].


- Virtual GP disponible

La simulation de formule 1 Virtual GP est maintenant disponible à la vente. Les commandes peuvent être passées à Epic Marketing, le distributeur officiel. Le jeu, conçu par Paolo Cattani, nécessite 6 Mo de mémoire, un disque dur, l'AGA ou une carte graphique. Un 68030 est aussi recommandé [www.epic-marketing.de].


- Cartes à jouer Amiga

Insolite : Grenville Trading a obtenu une licence de la part d'Amiga International pour créer un jeu de cartes à l'effigie de l'Amiga. L'une des faces à une image d'un des modèles Amiga et l'autre face présente le logo officiel Amiga [www.grentrade.com].


- Premier numéro d'AmigActive

Un nouveau magazine pour Amiga est né. Intitulé "Amiga Active" (également noté "AmigActive"), c'est un magazine de langue anglaise disponible en kiosque et par abonnement. Il propose une soixantaine de pages toutes en couleurs. Le premier numéro de ce mensuel est sorti en octobre 1999, il est publié par Pinprint Publishing et on y retrouve la plupart des rédacteur de feu CU Amiga [www.amigactive.com/index1.html].


- Nicole Gottfried quitte Amiga International

Nicole Gottfried, assistante de gestion de chez Amiga International, annonce qu'elle quittera cette société le 15 octobre 1999. Elle était dans l'équipe Amiga depuis trois ans. Elle fera néanmoins le déplacement au salon de Cologne le 13 novembre pour une dernière apparition. Son départ a été provoqué par une restriction de budget de la part de Gateway. Petro s'est quand même débrouillé pour embaucher une secrétaire provisoire.


- MicroniK arrête l'Amiga

Le constructeur allemand MicroniK se retire du marché Amiga. Une offre spéciale a été lancée, le 21 octobre, pour récupérer les derniers logiciels, matériels et pièces détachées du constructeur d'ici le 31 octobre 1999. MicroniK avait notamment produit les tours Infinitiv et vendait les Amiga 1300, 1400 et 1500 [www.micronik.de].


- Étrange société IWin

IWin, société autrichienne qui avait annoncé le développement prochain de clones Amiga, donne de moins en moins de gages de garantie quant à la fiabilité de son projet. Après avoir participé à la conférence de presse dans les locaux d'IWin, Mathias Ortmann (l'auteur de WinUAE) a émis des doutes sur la véracité technique des propos de Martin Steinbach, le président de cette société. Ensuite, on a découvert qu'il existait un site miroir d'IWin nommé "ULose". Et plus récemment, un autre fait étrange a été mentionné concernant IWin : la société aurait été rachetée par Focke Systems Ges.m.b.H et elle aurait été scindée en trois firmes. Enfin, l'adresse électronique pour joindre Rue Ann Mark (la présidente de IWin Hardware Products) est une adresse temporaire, pas très sérieux pour une présidente d'entreprise. La plupart des sites d'information Amiga pensent qu'il s'agit d'un vaste canular [www.iwin-corp.de/].


- Scalos recherche un nouveau développeur

Stefan Sommerfeld a annoncé qu'il n'avait plus le temps de s'occuper de Scalos. Ce bureau (qui peut donc remplacer le Workbench) est ainsi à la recherche d'un ou plusieurs nouveaux développeurs. Le code source du programme est en assembleur 68k. Toute personne intéressée peut contacter Stefan via le site www.aliendesign.net.


- AWeb 3.3

Une mise à jour 3.3 pour le navigateur AWeb est disponible sur le site : www.amitrix.com/AWeb3x33pch.lha depuis la mi-octobre. Vous devez avoir une version installée d'AWeb 3.2 pour pouvoir lancer cette mise à jour. Celle-ci permet quelques intéressantes nouvelles possibilités comme la sauvegarde des pages en IFF, la personnalisation totale des menus du logiciel, la personnalisation des boutons de navigation, une meilleure gestion du JavaScript, la gestion du mode FTP passif, une meilleure compatibilité avec les cookies (fichiers témoins), de nouvelles commandes ARexx, etc.


- AHI passe au PowerPC

La première version pour PowerPC du gestionnaire AHI a été publiée le 13 septembre. Martin Blom annonce avoir encore du travail à faire pour compléter les fonctionnalités de son gestionnaire et surtout stabiliser cette version PowerPC (qui plante notamment avec AmigaAMP). AHI 5 PowerPC a d'abord été natif PowerUP et une version pour WarpUP a ensuite vu le jour, le 12 octobre [www.lysator.liu.se/~lcs/ahi_ppc.html].


- Gateway signe avec AOL

On a appris le 21 octobre qu'America Online (AOL) allait investir 800 millions de dollars sur les deux prochaines années dans Gateway pour un accord global de produits et services Internet. Les deux sociétés vont coopérer dans divers projets dont l'un d'entre eux pour un appareil Internet (style set-top box) où l'Amiga est mentionné en tant que solution logicielle [www.heise.de].


- AmigaOS en Open Source ?

Steve Crietzman a mis en place un mouvement, appelé COSA (Campaign to Open Source AmigaOS), pour permettre à AmigaOS de devenir Open Source. Une lettre a été envoyée au PDG d'Amiga Inc., Thomas Schmidt, pour le convaincre du bénéfice mutuel (Amiga Inc. et les utilisateurs) que cela pourrait générer. Steve attend la réponse mais il aurait déjà le soutient de Petro Tyschtschenko [www.savetheamiga.org.uk/].


- Premier jeu commercial pour Apex Designs

La toute jeune société Apex Designs annonce le développement de son premier jeu commercial pour Amiga. Nommé Payback, ce jeu d'action vous mettra dans la peau d'un gangster. Le jeu se déroulera dans un environnement 3D et les missions ne seront pas linéaires. Payback demandera un 68020 et 16 Mo de mémoire pour fonctionner [www.apex-designs.net].


- NetConnect 3

Il s'agit d'une compilation, de chez Active Technologies, regroupant tous les outils nécessaires pour profiter au mieux de l'accès à Internet. Le CD comporte pas moins de douze programmes, incluant la barre d'outils Octopus. Chaque application comporte une clé spécifique, ce qui fait que vous ne pouvez utiliser les applications avec une autre couche TCP comme Miami. Configuration minimale requise : un modem 14 400 bauds, AmigaOS 3.x, 12 Mo d'espace libre sur le disque dur, 3 Mo de mémoire, un processeur 68020, ECS. Disponibilité au 29 septembre.


- mFTP II

C'est le remplaçant d'AmFTP. Il s'agit d'un client FTP, protocole de transferts de fichiers d'un ordinateur à un autre. Idéal pour la mise à jour de sites Web, la récupération de fichiers sur plusieurs sites FTP, bref c'est l'outil indispensable de tout internaute. Prix : environ 200 FF [www.vapor.com/].


- CManager V1.6

Ce programme sert aussi bien de carnet d'adresse classique, que de carnet pour stocker, de façon presque transparente avec d'autres programmes, des adresses Web, sites FTP, canaux IRC... L'impression est possible, bien sûr. Prix : 100 FF environ [www.vapor.com/].


- Miami et AmigaOS 3.5

Holger Kruse, l'auteur de Miami, avait décidé de créer une version normale de Miami 3.3 et une version OEM. Cette dernière devait être identique à la version normale 3.3, hormis le fait qu'elle n'aurait fonctionné qu'avec AmigaOS 3.5 (sans l'interface MUI/GadTools) et n'aurait pas eu de restriction sur le temps d'utilisation. Sur les autres points, elle devait avoir les mêmes limitations que la version démo (pas de SSL, etc.) et n'aurait pas permis l'enregistrement automatique à la version normale et aux promotions. Le problème est venu du planning de sortie d'AmigaOS 3.5 qui n'a vraiment été défini qu'en juillet/août. Résultat, la version 3.3 OEM n'étant pas complètement terminée, pas testée, ne sera normalement pas incluse dans les premières séries du système. La bonne nouvelle, c'est qu'il a été possible d'inclure la version actuelle (3.2) qui bénéficie de la nouvelle GUI GadTools. Cette version est stable et son efficacité reconnue, mais la limitation de temps de connexion fait son retour...

Holger Kruse continue le développement de la version 3.3, mais la priorité reste Miami Deluxe, ainsi que sa vie de famille. Il précise néanmoins que la version 3.3 sera gratuite, pour les détenteurs du système 3.5.


- HydraBBS 1.12

Vous aviez toujours rêvé de monter un serveur BBS ? Voici l'une des solutions : HydraBBS. D'après les auteurs, ce programme remplace et a pris le meilleur de ses concurrents : AmiExpress, DayDream, Sigma, Tempest, Fame, etc. Malheureusement, l'importation/exportation de messages d'origine FidoNet n'est pas implémentée. L'auteur déclare cependant que son écriture en est facile. La réception de courriers électroniques d'origine Internet est prévue pour la version ultérieure. Une version PowerPC est prévue, mais un simple 68030/25 MHz suffit à le mettre en oeuvre. L'interface est sous GadTools, une version MUI est en cours. Prix : environ 250FF.


- MakeCD

La version 3.2b Update 1 est disponible ainsi que la version 1.2 de la flashROM pour les lecteurs Plextor et Yamaha. Pour MakeCD, cette nouvelle mouture apporte la reconnaissance de nouveaux modèles de graveurs pour les marques Teac, Panasonic, Philips, Plextor, Ricoh, Sony, Yamaha, NEC, Toshiba, ainsi que la correction de divers bogues. A noter qu'il est possible d'utiliser MakeCD sous UAE. Prix : 115 DM pour la version TAO, 300 DM pour la version DAO/TAO.


- PageStream 4.0

La version 4 de ce programme de PAO est disponible. L'éditeur est Haage & Partner [www.haage-partner.com].


- Photogenics 4.2

Pour les graphistes, c'est l'un des programmes incontournables. Paul Nolan a complètement réécrit Photogenics depuis qu'il s'est fait avoir par son précédent éditeur. Le "media cache" a été amélioré et les outils de traitement (Gamma, Sharpen, UnsharpMask, BizarrePixelize, Randomize/Channel Randomize, Blur, Convolve et RadialBlur) ont été réécrits pour être encore plus rapides. Par exemple, le "blur" (floutage) en 500x500 pixels sur un écran en 800x600 ne prend plus que trois secondes avec un 68060. Vu le nombre d'outils, Paul Nolan a rajouté les "astuces" qui donnent une petite explication pour chacun d'entre eux. Prix : 99,99 $. Mise à jour à partir de Photogenics 1.x ou 2 : 75 $.


- World Construction Set

La version 4.5 est en développement. En attendant, les utilisateurs de la version 2.04 peuvent télécharger la version 2.5 du nouveau moteur de rendu. La disponibilité de la version 4.5 est prévue avant la fin de cette année. L'éditeur, Questar Productions, a changé de nom, il s'appelle maintenant 3D Nature [www.3dnature.com].


- Imagine 6

La société CAD Tech. veut rassurer les utilisateurs : "Imagine est toujours en développement". Prix : 200 $. Mise à jour de la V5 à la V6 : 100 $. Début septembre la question "est-ce qu'Imagine PowerPC fonctionnera sur les nouvelles cartes G4 de Phase 5 ?" a été posée à CAD Tech. La réponse : "Si WarpUP fonctionne sur la carte G4, alors Imagine PowerPC fonctionnera." Réponse de Haage & Partner : "Si nous disposons d'une carte G4 prototype, WarpUP sera porté sur les nouvelles cartes". Réponse de Phase 5 : "Il n’y a aucune raison qu'Imagine PowerPC ne fonctionne pas sur les cartes G4, si Haage & Partner portent WarpUP." Le monde est simple n'est-ce pas ? Remarquons que ces questions et réponses apportées au sujet d'Imagine, sont également valables pour tous les autres programmes PowerPC.

En marche de ces spéculations, une mise à jour 5.16, bien réelle, d'Imagine, est disponible depuis le début du mois de septembre (les versions PowerPC des effets sont manquantes) [www.cadtech.demon.co.uk].


- AmIRC 3.2

AmIRC, dont l'auteur Olivier Wagner nous fait bénéficier d'une nouvelle mouture, s'est vu ajouter quelques nouvelles fonctionnalités. Il s'agit du programme indispensable pour discuter en direct sur le Net, au sein d'une communauté, par exemple sur les canaux #artbas, nouvelle référence pour l'Amiga et bien sûr #AmigaFR. Prix : environ 200 FF, mise à jour possible [www.vapor.com/].


- Tornado 3D et plus

Il existe une version de Tornado 3D nommée "Mage" pour les utilisateurs de PC. Une version était annoncée pour Amiga PowerPC mais elle a été annulée début octobre. La version 3 de Tornado, quant à elle, pointera bientôt son nez (le 22 octobre, ils disaient que le logiciel allait "bientôt" être distribué) et la version 2.1 est disponible à la vente, pour le prix de 515 $. Des réductions de 30% sont possibles pour les étudiants et détenteurs d'autres programmes de 3D. Il existe une version SE, nettement moins chère. Enfin, Eyelight a annoncé en octobre la disponibilité de Power Pack Volume 1. Il s'agit d'une collection d'"images maps" (images avec coordonnées) prévue pour n'importe quel logiciel de rendu 3D. Les images sont au format Targa et la collection est vendue sur CD au prix de 29,95 euros [www.eyelight-it.com].


- RealSoft cherche partenaire

La société RealSoft cherche un partenaire Amiga pour développer une version PowerPC de son logiciel de modélisation Real 3D. A noter que la nouvelle version de Real 3D, nommée RealSoft 4D est actuellement disponible en version de test et ne sera disponible que pour x86, DEC Alpha, SGI et Linux. Pas de version Amiga ou Mac prévue, mais un portage pour BeOS est en cours [www.realsoft.fi/version4/index.htm].


- GoldED Studio 6.21

Présenté comme l'éditeur ultime, il ravira aussi bien les petits que les grands, heu... les utilisateurs et les programmeurs... Délivré sous forme de CD avec tout un environnement, il s'agit bien d'une véritable trousse à outils pour les programmeurs ou concepteurs de pages Web. Prix : 99.90 DM.


- Les OS Amiga

Après les récentes déclarations de Gateway/Amiga, certains OS s'annonçant comme compatibles Amiga, ont refait parler d'eux :
  • AROS : le but est de créer un système compatible avec AmigaOS 3.1 et portable sur autant de processeurs que possible (Intel x86, PowerPC, HPPA, Sparc, Alpha et d'autres). Le gros problème sera d'obtenir une licence de la société Amiga [www.aros.org].
  • ScreenOS : encore un projet. Pour l'instant, à part des captures d'écrans, aucune version de démonstration n'a été présentée. Le système requiert un 68k ou PowerPC, WarpUP, une carte graphique et 20 Mo de disque dur. Il ne fonctionnera que sur Amiga et il sera possible de faire fonctionner AmigaOS et Screens en même temps [www.mematex.se].
  • Titan Computer annonce l'arrivée d'un système d'exploitation, nommé PowerOS. Il pourra être lancé à partir d'AmigaOS 3.1. Aucun détail n'a été donné, mais la présentation sera effectuée au salon de Cologne au mois de novembre [www.poweros.de].

- Escena, le retour

Après presqu'un an de silence, la société Escena travaille dur pour présenter une carte G3/G4 au salon Amiga de Cologne, mi-novembre. Le prix annoncé en mars 1999 était de 748 DM. C'est la société DCE qui fabriquera la carte.


- Met@Box

AmiJoe 1200, qui est une solution à base de G3/G4 est toujours prévue pour la fin de l'année. Pour l'instant, la carte n'est disponible qu'en version Mac.


- BoXeR bientôt en vente ?

BlitterSoft annonce que la carte mère BoXeR attendue depuis presqu'un an et demi, sera en production fin octobre et des machines seront en vente à Cologne. Il sera possible d'acheter plus tard les cartes mères seules. Deux modèles ont été annoncés : Boxer-4 (prix de 680 £) et Boxer-6 (prix de 765 £). La première machine est équipée avec un 68040 et la Boxer-6 avec un 68060 qu'il sera possible de monter à 75 MHz. Il y aura un choix de couleurs pour le boîtier. Les deux machines seront livrées avec 64 Mo de mémoire (DIMM), un disque dur de 6,4 Go, un clavier PS/2, une souris, des haut-parleurs externes, le Kickstart 3.1 et AmigaOS 3.5. Une carte Zorro III sera proposée en option (disponible en même temps que les machines). Rappelons les nouvelles caractéristiques des BoXeR :
  • 100% Amiga compatible.
  • Carte mère au format ATX basée sur la technologie Amiga (mais plus rapide). Il sera donc possible de l'insérer dans n'importe quel tour PC à ce format.
  • Une puce intégrant les circuits spécialisés avec des registres entièrement compatibles AGA (sur la génération de carte précédente, l'accélération atteignait 30%).
  • Pas de limite pour la mémoire Chip.
  • Double canal IDE, incluant l'Ultra DMA.
  • FlashROM de 2 Mo 32 bits, pour le Kickstart et les modules résidants.
  • Processeur 68040 ou 68060 de 25 à 75 MHz.
  • Lecteur de disquette HD, en tant que DF0: compatible même avec les disquettes aux formats spécifiques (jeux, démos...).
  • Connecteur d'entrée pour un lecteur de CD.
  • Horloge temps réel.
  • Quatre ports PCI actifs.
  • Port vidéo Amiga.
  • Connecteur d'extension pour deux ports Zorro III.
  • Un connecteur 64 bits pour une carte d'extension PowerPC.
Des cartes PowerPC G3/G4 sont prévues (on ne connaît pas encore le nom du fabricant). On ne sait encore comment se comportera la machine, mais c'est sans aucun doute la meilleure solution de mise à jour pour la gamme actuelle. Au vu des caractéristiques, on comprend que Petro T. ait tout fait pour mettre des bâtons dans les roues de Mick Tinker concepteur de cette carte, sûrement afin d'écouler le stock d'A1200.


- Le BBS Ramses n'est plus

Le plus grand BBS Amiga de France a fermé ses portes. Initialement créé par Éric Delord, repris par Philippe Brand, le BBS avait été provisoirement hébergé chez Pierre Delisle en attente d'une solution d'installation finale. Malheureusement, personne n'a pu se présenter pour une reprise. Une solution est actuellement à l'étude. Nous vous tiendrons au courant. En attendant, les membres peuvent se retrouver sur www.egroups.com/list/ramsesbbs ou envoyer un message de souscription à ramsesbbs-subscribe@egroups.com.

Pour rappel, utiliser un BBS est une solution plus économique qu'Internet pour les dévoreurs de groupes de discussions, grâce à la lecture hors-ligne. De plus, vous n'êtes pas limités à la lecture des groupes Usenet, mais vous avez accès aussi à Fidonet, Franco-Media et les nombreuses listes de diffusion se rapportant aussi bien à l'Amiga qu'à vos autres centres d'intérêts, un groupe de discussion comme Amiga.032 (en français) sur Fidonet est nettement plus informatif que fr.comp.sys.amiga et avec beaucoup moins de hors-sujets. Un BBS, c'est aussi un lieu d'échanges et de rencontres (je n'ai pas dit échangistes :-)) qui se concrétisaient, pour Ramses par des repas entre les membres, se finissant à des heures indues et sur un sujet commun : l’Amiga. Bref, Ramses est une grosse perte pour la communauté Amiga française et nous espérons tous rapidement son retour.


- Pagan en dit plus sur Dafel Bloodline

Pagan Software annonce une version avancée à 55% de Dafel Bloodline, leur jeu d'aventure à la Zelda 2D. Vous avez pu retrouver sur le CD d'A-News du mois dernier la toute première musique du jeu en MP3. L'audio occupe une place de choix dans le jeu puisque les développeurs en ont fait un moteur à part entière, dénommé FSG pour Full Sensual Gaming. Ainsi, lorsque vous cherchez quelqu'un dans une forêt mais que vous ne le voyez pas, vous entendrez néanmoins le bruit de ses pas dans la neige, ce qui vous permettra peu à peu de mettre la main sur lui. Du côté graphisme, une technique originale a été mise en place. Au lieu d'utiliser le Blitter de l'AGA, jugé dépassé par les développeurs de Pagan, ces derniers ont écrit leurs propres routines de "Blitting" (recopie de pixels à grande vitesse) au processeur, en utilisant les routines chunky to planar optimisées. Les graphismes ne sont donc pas limités aux 2 Mo de mémoire graphique mais à tout ce qu'il y a de disponible dans la mémoire Fast. Grâce à cette technique, le jeu devrait s'avérer très rapide sur un 68030. La sortie et la distribution sera assurée par Epic Marketing, très en forme en ce moment.

En outre, quatre nouvelles personnes ont rejoint les rangs de Pagan cet été : Greg New (graphiste 3D, travaillant sur Scavengers), Ken Heslip (graphiste 3D, travaillant sur Scavengers/Magick), Lee Crawford (concepteur principale pour Magick) et Andrew Bell (programmeur).


- Titan sort les grands jeux

Après la signature avec Hyperion (ce qui permettra de distribuer Shogo et Heretic II notamment), Titan Computer annonce qu'il assurera la sortie de Phoenix, le jeu d'action/aventure de l'espace, ainsi qu'une version Power Mac. Qui poussera le vice jusqu'à le faire tourner sous Fusion PowerPC ? Les dernières captures d'écran ne font pas regretter de s'être équipé en PowerPC et Permedia 2. De plus, on vient tout juste d'apprendre qu'Heretic II sera disponible à la vente sur le stand de Titan à Cologne ! Préparez vos PowerPC/Permedia 2 au choc ! Ce même titre bénéficiera de plus de la conversion d'Heretic Fortress qui est un serveur de jeu en réseau similaire à Team Fortress pour Quake. La version Amiga permettra donc de se mesurer aux joueurs sur PC connectés un peu partout dans le monde... Titan annonce également la disponibilité de Joyride, une simulation automobile 68k et AGA, dont on aura l'occasion de reparler le mois prochain. Enfin, au chapitre des rumeurs, il est à noter que Titan est en pleine négociation avec Sierra pour un gros titre. On murmure que c'est pour Half Life, mais rien n'est moins sûr.


- Lambda forever...

Lambda change à nouveau de direction. Le jeu ne sera dorénavant développé que sur PC en utilisant les cartes graphiques 3D et l’OpenGL. La version Amiga est-elle dans les choux ? Pas le moins du monde, l'auteur va enfin se mettre au PowerPC et au rendu 3D accéléré. Tous les graphismes sont désormais en 16 bits ce qui signifie que pour l'AGA un tramage en 8 bits sera nécessaire, si toutefois une version AGA devait voir le jour. Mikko Kallinen explique qu'il ne faut rien attendre du côté de Lambda en tant que sortie officielle. Pour lui, il ne s'agit que d'une expérience qui sera peut-être menée à terme. Au moins, on est prévenu.


- Digital change d'Images

Pensez à mettre à jour vos favoris car Digital Images a changé de site. C'est désormais www.di-games.co.uk qu'il faudra tapoter sur son butineur préféré pour apprendre notamment, que WipEout 2097 a passé l'approbation de Psygnosis. Le bout du tunnel pour ce jeu n'est donc pas loin. Space Station 3000, présenté au WOA, est en cours de réécriture complète pour amélioration. Une version PC verra également le jour pour les sous.

Suite aux limogeages de Bill McEwen et de Jim Collas, l'équipe de Digital Images avait annoncé annuler ses projets Amiga MCC, notamment Sabrina Off Line. Mais le 6 septembre, quelques jours après cette annonce initiale, ils indiquent vouloir poursuivre ces développements pour Amiga MCC.


- Pas de MCC pour Darkage Software

A l'instar de Digital Images, le collectif italien Darkage Software s'est interrogé sur le devenir de ses développements pour Amiga MCC. Et ils ont décidé de mettre en pause leurs développements jusqu'à ce qu'Amiga Inc. leur fournisse les spécifications techniques et une machine de développement. Pour le moment, ils ne développent que sur Amiga Classic (Tales From Heaven et Land Of Genesis, mais plus Alive, un shoot'em up qui n'a pas reçu suffisamment du soutien d'après les concepteurs) [www.idealia.net/darkage/].

Peu après, d'autres développeurs/acteurs Amiga ont indiqué abandonné ou suspendre leur projets pour la plate-forme, comme Stefan Instinke (fermeture de la liste de diffusion "International Amiga"), Martin Endres (développeur de CamX/Camouflage, qui est suspendu, et à présent développé pour Linux et BeOS), Martin Baute (développeur de Version Watch, qui a été suspendu quelques semaines), Virtual (tous leurs projets sont arrêtés), David Flaherty (webmaster du site Amiga Nutta Games, qui s'interroge sur l'avenir de son site) ainsi que les auteurs de SoundProbe (qui indiquent que tout travail sur la version Amiga de leur logiciel est improbable).


- Diablo yeux tu sais... ?

Encore un jeu de mots comme ça et je me fais virer de l'équipe. Tant pis, c'était seulement pour annoncer que Diablo's Land, le Diablo de l'Amiga développé par Digital Dreams Entertainement, progresse peu à peu et au vu des deux captures d'écran récemment mises sur le Net, le jeu semble bien avancé. Aucune date n'est pourtant disponible pour ce jeu de rôle en 2D isométrique. Autre jeu en préparation chez DD : Code Name Hell Squad. C'est en fait le sauvetage d'un jeu d’action/aventure qui devait être publié par Vulcan et dont on avait déjà vu pas mal de captures d'écran. C’est pour bientôt donc.


- FAI Amiga

Un FAI (fournisseur d'accès à Internet) totalement dédié à l'Amiga a vu le jour. Il se nomme AmigaOnline.net. Les utilisateurs américains et canadiens auront un accès illimité, 5 Mo d'espace Web et une adresse électronique.


- Entre les lignes

Between The Lines est un jeu de rôle en 3D en développement chez Dreamworlds Development. Il nécessitera un PowerPC et 32 Mo de mémoire pour le moteur graphique utilisant Warp3D [www.dreamworlds.de/zdfE.html].


- AmTelnet 2

La version d'AmTelnet est sortie le 4 septembre 1999. Elle dispose à présent d'une gestion du mode sécurisé SSH1. Cette mise à jour est gratuite pour les utilisateurs enregistrés des versions 1.x [www.vapor.com/].


- Master Blaster gratuit

Master Blaster, le clone de Dynablaster qui était jusque-là shareware, est maintenant freeware. Ce jeu est l'oeuvre de Diamond Productions (Alexander Ivanof) [www.diamond-pro.com].


- Le dernier magazine Amiga suédois n'est plus

Amiga Info, magazine suédois créé en 1996 par Thomas Svensson, a arrêté sa publication. Le dernier numéro fut publié en mars dernier où il avait changé son nom en "AI Echo", dans le but d'attirer des lecteurs en dehors du cercle Amiga (notamment Linux). Mais ceci n'a pas été suffisant et la direction a décidé de fermer le magazine [www.xfiles.se].


- PPC680x0

Une version de test de PPC680x0 est disponible depuis quelques semaines. Il s'agit d'un programme, conçu par Coyote Flux, capable de convertir un code source assembleur 68k en code source PowerPC [Aminet].


- Logiciels pour réseau

Neil Bullock du collectif Trogladite Software a annoncé, début octobre, que son groupe était en train de développer toute une suite de logiciels pour le réseau. Ce paquetage se nomme SecOS, il sera composé notamment de gestionnaires d'utilisateurs, de gestionnaire de serveur, de messagerie et d'un serveur pour station de travail. Toute aide est la bienvenue, y compris le bêta test [www.trogsoft.co.uk].


- SFS 1.81

La version 1.81 du système de fichiers Smart File System, a été réalisée le 8 octobre. Cette version réduit notamment le temps processeur pour la défragmentation [www.xs4all.nl/~hjohn/SFS/].


- Enforce va mal

Le jeu d'action 3D Enforce, programmé par l'équipe d'Insanity est en mauvaise posture. Son auteur, Filip Doksansky, vend son Amiga 4000. Il ne fait pas de doute que le développement Amiga de ce projet va être arrêté, à moins que l'auteur donne généreusement son code source.


- Digital Almanac II

Le programme d'astronomie Digital Almanac est disponible dans sa nouvelle version 2 depuis fin octobre. Il présente quelque 40 000 objets du ciel profond, 55 000 planètes mineures ou astéroïdes, 500 000 étoiles, et peut sauver des animations en MPEG, IFF-ANIM et QuickTime. Il peut fonctionner sur les Amiga avec AmigaOS 3.x, AGA/carte graphique et 4 Mo de mémoire. Son prix est de 69 DM [www.schatztruhe.de].


- Magazine sur CD

Un nouveau magazine Amiga sur CD devrait faire son apparition bientôt. Il se nomme Amiga.news et il vient d'Italie (mais est en anglais). Son rédacteur en chef est Giorgio Signori, un ancien du magazine papier Enigma Amiga Run. Sa sortie officielle est prévue pour le salon Home Electronics World qui se tiendra à Cologne les 12-14 novembre prochains.


- AutodocViewer 2.0 bêta

AutodocViewer, un programme permettant la lecture des autodocs, et principalement réservé aux développeurs, est passé en version 2.0 bêta le 26 octobre 1999. Cette version gère les liens entre les autodocs et les includes [home.c2i.net/regulus/sb_advlite20.html].


- GLTron

Le jeu d'action Tron a une nouvelle variante. Elle se nomme GLTron, est gratuite et a été réalisée par Andreas Umbach. Cette fois, le jeu est en 3D et utilise les bibliothèques 3D pour son affichage. Un portage sur Amiga a été effectué par Oliver Schuler, il nécessite un processeur 68060 ou PowerPC (sous WarpOS) et une carte 3D [www.ards.net/Andreas/gltron.html].


- Paxtron liquidé ?

Début septembre, le site Web de la société américaine Paxtron, connue pour avoir beaucoup de pièces détachées Amiga, était inaccessible. Un client les a contactés et, malheureusement, il a appris que leur stock a été transféré à une autre société car "le marché Amiga se réduit tous les jours". Selon une autre source, le stock matériel aurait été acheté par Centsible Software ou Software Hut.


- Best Of Airsoft Softwair

APC&TCP publiera, à partir du Home Electronic World de novembre, un CD intitulé "Best Of Airsoft Softwair". Il s'agit d'une collection de presque tous les logiciels, souvent sharewares, publiés par le groupe d'utilisateurs Airsoft Softwair. Les logiciels sharewares seront disponibles en version enregistrée et les autres ont été revues dans de nouvelles versions [www.funtime-world.de/presse/apc280999.html].


- Clone de MUI

Zune est un projet de réimplémentation de MUI en Open Source, sous la licence LGPL. Il est basé sur l'API et les includes librement redistribuables de MUI. Pour le moment, Zune est développé sur Linux et est prévu d'être portable. Le projet est terminé à 20%, il comprend pour le moment les classes Notify, Window, Group, Area, Text, Image ainsi que quelques autres caractéristiques. Le code source peut être téléchargé depuis le site Web du projet.


- PowerLAN

La société Power Computing commercialise un paquetage réseau nommé PowerLAN. Il contient une carte Ethernet en PCMCIA, compatible Amiga (10 Mbit/s), un adaptateur pour connecter la carte avec des câbles Ethernet standard, et une disquette d'installation. Le prix est de 49,95 £.


- System-X 1.08

System-X est un logiciel de BBS gratuit pour Amiga. Il gère XIM/AIM, CLI/STDIO, DayDream, DayDreamRexxs et MAXS. C'est un projet débuté en 1996 par Peter Zelesny. Aujourd'hui, c'est Michael Clasen et Eric Beragg qui s'en occupent et ils ont publié une version 1.08 bêta 3 le 13 octobre 1999. Celle-ci règle un bogue pour les mots de passe pour les conférences [www.hardcorps.demon.nl/quazar].


- DarkNESs

Après un an sans nouvelles, voici que l'émulateur DarkNESs refait parler de lui. La version 0.30 est sortie le 16 octobre et propose la gestion du son (il était temps). L'émulateur fonctionne sur Amiga 68020 et avec AmigaOS 2.0 [darkness.freehosting.net/].


- Phase 5 vend des G4

Hélas, pas pour Amiga pour le moment. Phase 5 a terminé le développement de ses cartes accélératrices et graphiques pour Macintosh. Ce sont les mêmes processeurs et les mêmes puces graphiques que les versions Amiga, mais pour un prix exorbitant (1395 à 1995 DM). Il s'agit des cartes Maccelerate! 7400 et PowerBooster cadencées aux fréquences de 350 à 450 MHz. Cette nouvelle met fin aux rumeurs qui disaient que Phase 5 n'avait pas de G4 en stock. La sortie commerciale sur le marché Macintosh avant la sortie sur Amiga est une raison économique : Phase 5 vend et rentabilise ses développements avant de se lancer sur le marché Amiga moins profitable.


- A confirmer

D'après une source digne de foi : Sun, Dell et IBM ont fait des offres de rachat pour la société Amiga pour respectivement 10,5, 12,5 et 15 millions de dollars. Il s'agit d'offres et non pas d'enchères suite à une déclaration de vente de la part de Gateway. Néanmoins, il est curieux que ces offres d'achat surviennent maintenant et toutes ensemble. Sun et IBM ont des projets communs à Gateway dans le domaine des "Internet Appliances" ainsi que Dell. D'après une autre source, chez Amiga, Gateway avait acheté la société Amiga, tout simplement parce que Dell, son ennemi en affaires, avait la même idée. Lors du rachat, Gateway ne savait pas en fait ce qu'ils avaient acheté et ne savaient pas ce qu'ils devaient faire de la société... Les idées sont venues plus tard...


- Les jeux commercialisés de la période septembre/octobre 1999
  • Virtual GP, jeu de course publié par Islona.
  • The Prophet, jeu de rôle édité par Alive Mediasoft.
  • T-zer0, shoot'em up publié par PXL Computers.
  • Wasted Dreams, jeu d'action/aventure commercialisé par Digital Dreams Entertainment.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 07/08 1999] / [Période suivante : 11/12 1999]