Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 16 mai 2022 - 22:57  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de mars/avril 2022
(Rubrique écrite par David Brunet - avril 2022)


- THEA500 Mini disponible

La société anglaise Retro Games Ltd a (presque) tenu sa promesse de livrer, au 25 mars 2022, sa petite machine rétro THEA500 Mini. En raison des retards mondiaux de livraisons, les commandes n'ont été honorées qu'un peu plus tard, à partir du 8 avril 2022 (Royaume-Uni, Europe, Australie, Nouvelle-Zélande) et seront envoyées fin mai 2022 aux États-Unix.

Rappelons que THEA500 Mini est une recréation moderne de la série d'ordinateurs Amiga, vendu pour 129,99 euros dans un petit boîtier qui rappelle l'Amiga 500 original (bien que ce clavier soit purement esthétique et non fonctionnel). Cependant, les apparences peuvent être trompeuses, car THEA500 Mini est rempli de fonctionnalités que l'on ne trouvait que sur les modèles Amiga ultérieurs, comme la gestion de l'AGA et la mémoire supplémentaire (jusqu'à 10 Mo). Il s'agit d'une carte mère à base de processeur ARM (Cortex A53 All Winner H6 à 1,8 GHz) et de 512 Mo de mémoire, sur lequel fonctionne AmiBerry, une variante de l'émulateur UAE, avec une ROM Kickstart sous licence de Cloanto.

Dans sa boîte, vous trouverez l'ordinateur THEA500 Mini, un câble HDMI, un câble USB, une réplique de la souris "tank" (Mini Mouse - deux boutons, un peu plus petite que l'originale) et une manette (Mini Joypad - huit boutons, qui est une réadaptation moderne de la manette CD32) (photo). Un clavier USB peut-être inséré, tout comme d'autres périphériques USB comme une souris ou une manette.

THEA500 Mini est livré préchargé avec 25 jeux classiques sous licence (version WHDLoad) comme Pinball Dreams, Zool, Worms, The Chaos Engine, Another World ou Simon The Sorcerer. De plus, vous pouvez facilement jouer à tous les jeux Amiga que vous possédez à partir d'une clé USB (il faut y mettre une archive Lha contenant les jeux WHDLoad - les formats ADF/HDF ne sont pas gérés nativement, il faut bidouiller). En outre, un clavier virtuel est disponible (en appuyant sur le bouton "Menu") et la sauvegarde des parties est possible.

L'équipe derrière ce projet est composée de Chris Smith (conception matérielle, logicielle et industrielle), Jen Carling (conception graphique et industrielle), Stuart Chiplin (gestion de projet), Ben Jones (gestion de la fabrication) et Darren Melbourne/Paul Andrews (production et licences) [retrogames.biz/].


- MorphOS 3.16 débarque

L'équipe de développement de MorphOS a annoncé le 9 mars 2022 la disponibilité de son système d'exploitation MorphOS en version 3.16. Cette version comprend de nombreuses améliorations importantes en matière de performances, de stabilité et de sécurité. Une nouvelle version du navigateur Wayfarer (la 3.0) est incluse et remplace Odyssey Web Browser, qui a été retiré. L'équipe MorphOS a également inclus le client de messagerie Iris, le système de notifications Magic Beacon, ainsi qu'Expose, un commutateur d'applications via les touches "Command-Tab". En outre, les applications Synergy Client et Server sont à présent compatibles avec l'alternative gratuite Barrier. OpenSSL3, de son côté, est maintenant disponible en tant que bibliothèque partagée. Et au niveau de l'affichage, MorphOS 3.16 propose des options pour activer un effet de transparence des fenêtres ainsi qu'un effet de fondu lors de l'ouverture et la fermeture de celles-ci.

Pour un aperçu plus complet des changements, vous pouvez lire les notes de version ou bien le test publié sur Obligement.

MorphOS 3.16 coûte 79 euros (sur Pegasos I/II, Mac mini G4, eMac, Power Mac G4, Power Mac G5, iBook G4, PowerBook G4 et AmigaOne X5000) ou 49 euros (sur Efika 5200B et Sam460ex/cr). La mise à jour est gratuite pour les machines déjà enregistrées [www.morphos-team.net].

La sortie de cette version 3.16 coïncide avec la sortie de la trousse de développement logiciel MorphOS 3.16. Cette mise à jour inclut GCC 11 et de nombreuses améliorations des compilateurs, composants GG et outils de débogage déjà disponibles. L'équipe MorphOS a inclus des bibliothèques de liens permettant l'utilisation d'une nouvelle bibliothèque partagée openssl3.library. De plus, GCC4 et GCC7 ont été abandonnés et ne sont plus soutenus. La trousse de développement MorphOS nécessite la version 3.16 du système d'exploitation et environ 2 Go d'espace disque [www.morphos-team.net].


- IceDrake foudroie l'A1200

Gunnar Von Boehn avait annoncé le 28 février 2022, sur le forum Apollo, que les ventes de la carte accélératrice IceDrake avaient commencé. Cette carte pour Amiga 1200 peut être commandée pour 570 euros. Ses spécifications :
  • Processeur Apollo 68080, avec AMMX et gestion du 64 bits (les performances dépendent de l'application, on obtient en gros celles d'un 68030 à 1000 MHz, d'un 68040 à 500 MHz ou d'un 68060 à 250 MHz).
  • 512 Mo de mémoire DDR3.
  • Puce graphique SAGA, RTG, avec gestion du TrueColor 32 bits (1280x720 à 60 Hz).
  • Unité d'accélération 3D.
  • Audio 8/16 bits en 56 kHz, mixage 24 bits, 8 voix DMA.
  • Deux contrôleurs FastIDE (un de 44 broches pour CompactFlash et un de 40 broches pour lecteur optique).
  • Deux ports USB (souris/manette avec émulation CD32).
  • Un port Ethernet 100 Mbps RJ45 avec DMA.
  • Sortie Audio/Vidéo numérique.
  • Port pour carte microSD (pour les échanges de données).
  • Option FastKick (recopie du Kickstart en mémoire).
  • Connecteur pour option RTC (horloge temps réel).
A noter que les périphériques PCMCIA sont gérés, par contre le contrôleur IDE de la carte mère A1200 n'est actuellement pas géré, il faut donc connecter votre disque dur au connecteur IDE de l'IceDrake. La carte propose aussi la promotion de l'affichage Amiga en vidéo numérique. Il s'agit d'une nouvelle fonctionnalité qui fonctionne automatiquement (dans certains cas, il peut encore y avoir quelques ratés). La promotion vidéo se fait par défaut en PAL, si vous avez un A1200 NTSC cela peut causer quelques artefacts. Une mise à jour du coeur logiciel, afin de régler ce problème, est en cours de réalisation.

L'IceDrake présente un connecteur USB qui alimente en fait deux ports USB. Ces deux ports USB sont mis en correspondance matériellement avec le port concordant sur la carte mère de l'A1200, c'est-à-dire que le port USB 0 remplace le port souris et le port USB 1 remplace le port manette. Si rien n'y est branché, alors ce sont les ports natifs de la carte mère qui fonctionnent, si on y branche une souris ou une manette, alors le port USB à la priorité. Le port USB et le port d'origine ne peuvent pas fonctionner en même temps. Les ports USB ne sont pas interchangeables. Et enfin, les claviers USB ne sont pas gérés puisque l'A1200 dispose déjà d'un clavier.

IceDrake est basée sur un FPGA Cyclone 5 (comme sur Vampire Standalone V4), qui comprend deux fois la capacité du FPGA Cyclone 3 des cartes Vampire V2. Cela permet(tra) d'inclure toutes les fonctionnalités V4 dans cette carte acélératrice. Dans le même fil de discussion, Gunnar Von Boehn a montré une capture d'écran de l'outil de performances SysInfo indiquant une vitesse de 203 MIPS pour l'IceDrake avec un coeur logiciel surcadencé (coeur qui ne devrait pas être géré par toutes les cartes).

Enfin, bien que les commandes étaient possibles dès le 28 février 2022, des clients ont indiqué que l'équipe Apollo leur avait répondu que les commandes étaient repoussées de 10 jours à cause de la COVID-19 qui provoque des délais dans un certain nombre de secteurs.


- Mini Joypad et Mini Mouse disponibles séparément

Mini Mouse et Mini Joypad sont respectivement la souris et la manette fournies avec THEA500 Mini. Ces deux accessoires sont dorénavant disponibles séparément, par exemple dans la boutique australienne JB Hi-Fi (26 euros) ou sur Amazon (Mini Mouse, Mini Joypad) pour 25 euros chacune.


- AmigaOne X5000 à nouveau disponible chez les revendeurs

Le revendeur Alinea Computer a annoncé dans un message sur os4welt.de que l'ordinateur AmigaOne X5000 d'A-EON Technology était de nouveau en stock. Les machines sont maintenant expédiées dans un autre boîtier. Selon Alinea Computer, le prix actuel plus élevé de l'AmigaOne X5000 (2400 euros au lieu de 2100 euros) est dû à l'inflation et à l'augmentation du prix des composants. De plus, l'ordinateur est maintenant livré avec une version complète de Software Enhancer 2.1. La plupart des autres magasins figurant sur la liste des revendeurs agréés d'A-EON Technology affirment avoir l'AmigaOne X5000 en stock également. Enfin, Alinea Computer confirme que la licence AmigaOS 4 livrée avec chaque AmigaOne X5000 est également fournie par A-EON Technology, ce qui indiquerait que cette licence (qui avait expirée) a été renouvelée entre-temps.


- D'où vient la licence AmigaOS 4 pour AmigaOne X5000 ?

Suite à la brève précédente, le site Amiga-News.de a tenté de savoir d'où venait la licence AmigaOS 4 utilisée par Alinea Computer pour la vente des AmigaOne X5000. Selon Costel Mincea, ancien responsable d'Hyperion, A-EON Technology ne dispose plus d'une licence AmigaOS 4 valide. Et Matthew Leaman d'A-EON Technology confirme que "il n'y a pas d'accords OEM actifs pour le matériel A-EON Technology". Selon Matthew Leaman, chaque revendeur prend "ses propres dispositions pour tout logiciel tiers qu'il revend". Puisque Alinea Computer prétend acheter le matériel et les logiciels auprès de la même source, cela signifie qu'il doit y avoir un autre niveau dans le canal de distribution - quelqu'un qui a accès à des licences AmigaOS 4 valides, les regroupe avec des cartes mères achetées chez A-EON Technology et les vend ensuite à Alinea Computer et peut-être à d'autres revendeurs.

Ni Matthew Leaman ni Simon Neumann d'Alinea Computer n'ont voulu discuter des détails du modèle de distribution actuel avec Amiga-News.de. Matthew Leaman a seulement confirmé que les cartes actuellement en vente ne sont pas de nouvelles séries de production, elles sont fournies à partir de stocks existants. Amiga-News.de a demandé une clarification à Ben Hermans de Hyperion ainsi qu'à un entrepreneur qui serait l'intermédiaire décrit ci-dessus, mais aucune réponse n'a été formulée à ce jour.

En outre, Simon Neumann explique que l'une des raisons du nouveau prix d'un système AmigaOne X5000 (2400 euros au lieu de 2100 euros) est le prix de gros considérablement plus élevé que le revendeur allemand doit payer. Cela s'explique par la présence d'un intermédiaire supplémentaire entre A-EON Technology et les revendeurs qui vendent aux utilisateurs finaux, puisque l'intermédiaire doit évidemment aussi générer des bénéfices.


- AmiBlitz 3.9

La dernière version 3.9.0 du langage de programmation AmiBlitz contient quelques changements majeurs et quelques optimisations :
  • Ajustements de la gestion des bibliothèques : pour pouvoir réduire la quantité de bibliothèques blitz chargées au démarrage, l'auteur Sven Dröge a divisé les anciens fichiers biglib ACIDLIBS et DEFLIBS en quatre fichiers biglib qui sont organisés selon leur but :
    • baseLibs : bibliothèques de base dont tout le monde a besoin ou dont d'autres bibliothèques dépendent.
    • utilLibs : bibliothèques qui contiennent plusieurs fonctions utiles.
    • csLibs : bibliothèques qui utilisent le matériel des puces personnalisées.
    • osLibs : bibliothèques qui sont des bibliothèques enveloppantes pour les bibliothèques standard d'AmigaOS.
  • Conversion de tonnes de code assembleur en BASIC.
  • Ajout des types d'outils DISABLE_HIGHLIGHTING (pour améliorer les performances sur les machines d'entrée de gamme) et DISABLE_LOCALIZATION (pour réduire le besoin de mémoire sur les machines d'entrée de gamme).
  • Suppression des types d'outils STANDARDEDITMODE (seul le nouveau comportement est géré maintenant), OLDSEARCH (idem), USE_ASLDIMS.
  • Ajout d'une entrée de menu "Autolayout" pour effectuer un arrangement automatique de toutes les fenêtres ouvertes par appel de menu.
  • Mise à jour des icônes GlowIcons pour toutes les icônes du tiroir AmiBlitz3.
  • Ajustements de l'outil AB3LibsManager : implémentation de la nouvelle gestion des biglibs avec quatre biglibfiles, ajout d'une nouvelle colonne au tableau commandlist qui indique les dépendances avec d'autres bibliothèques, et ajout de raccourcis pour certains boutons.
Les versions 3.9.1 et 3.9.2, publiées quelques jours après, corrige certains problèmes comme le plantage quand aucune source n'était chargée par défaut, le non-fonctionnement du FPU des 68060 ou encore le plantage sur MorphOS lors du chargement d'un source.


- Fermeture des sites MorphOS-Store et AmiGang-Store

Yannick Buchy de Meta-MorphOS.org avait annoncé le 21 février 2022 la fermeture prochaine de ses sites marchands MorphOS-Store et AmiGang-Store. C'est à présent effectif. Pour rappel, ces sites proposaient des produits pour MorphOS et Amiga, respectivement. Les difficultés de gérer une activité commerciale dans un marché aussi restreint que l'Amiga sont les principales raisons de ces fermetures [www.meta-morphos.org].


- Amiga Games Inc. vend des jetons non fongibles Amiga

Rappelons qu'Amiga Games Inc. était une société dérivée d'Amiga Inc., créée par Bill McEwen en 2013, pour poursuivre la dernière branche d'activité restante, à savoir la vente de jeux Amiga (émulés) pour les plates-formes mobiles. Amiga Games Inc. fut ensuite rachetée par Writers' Group presque immédiatement après sa création - dont les actions étaient déjà cotées en bourse à l'époque pour quelques centièmes de centimes.

Au début, il était question de republier des centaines de titres Amiga sur diverses plates-formes mobiles, mais apparemment seul une douzaine de titres l'ont été sur Blackberry. Près de deux ans plus tard, l'offre a dû être complètement arrêtée car la licence obtenue du nouveau propriétaire des droits de l'Amiga avait expiré fin mars 2015. Sur le site officiel d'Amiga Games Inc. on n'a jamais vu autre chose qu'une Boing Ball animée pendant toutes ces années, mais fin mars 2022, amigagamesinc.com a été complètement remanié : il est maintenant question d'une "relance", de la "résurrection d'anciens jeux" et de la "plate-forme mobile ultime pour jouer à vos jeux rétro préférés". Les personnes intéressées peuvent investir à l'avance dans ce projet afin d'avoir un "droit de regard" sur le développement de la plate-forme et la sélection des titres.

Cet investissement se fait par l'achat de jetons non fongibles ("NFT" en anglais). Les jetons proposés par Amiga Games Inc. sont des graphismes en rapport avec des jeux comme Dune ou Rocket Ranger, vendus au prix unitaire de 250 $. Les recettes ainsi obtenues doivent permettre de financer le développement du Retro Infinity Player, c'est-à-dire le moteur logiciel avec lequel Amiga Games Inc. veut porter les jeux Amiga rétro sur diverses plates-formes modernes. La seule information que l'on peut trouver sur le site Internet concernant le Retro Player est l'affirmation qu'il fonctionne sur la base de la "blockchain" (technologie de stockage et de transmission d'informations) et qu'il est déjà en cours de développement. Il n'y a pas de mentions légales sur le site, et d'après les conditions générales (qui s'étendent sur plus de 60 pages), amigagamesinc.com est une initiative d'Active World Club, dont le site Internet est actuellement également sans contenu et annonce un rédémarrage prochain. D'après le canal Twitter de l'entreprise, la cryptomonnaie "Active World Rewards Token" (AWRT) semble être actuellement le principal domaine d'activité d'Amiga Games Inc. En bref, tout cela sent la spéculation et sans doute que rien de concret, au niveau développement Amiga, ne devrait en résulter [amiga-news.de].


- Entrevue avec l'équipe Apollo

Jérôme Senay s'était entretenu avec l'équipe Apollo, responsable des cartes accélératrices Vampire, dans le 3e numéro de son magazine Boing. On y retrouve des informations connues et d'autres moins :
  • Gunnar Von Boehn et sa compagne Mirijam Wagner travaillent sur le projet à plein temps. Les autres sont des volontaires qui y contribuent quand ils le peuvent, parfois tous les jours.
  • Le but de l'équipe est bien de faire revivre l'Amiga.
  • Le projet est tellement grand que l'équipe recherche en permanence des nouveaux membres.
  • Au niveau des sites Internet (apollo-accelerators.com, apollo-core.com, apollo-computer.com...), il n'y en aura plus que deux : www.apollo-core.com (pour développeurs, avec forum) et www.apollo-computer.com (vente des produits).
  • Dave Haynie, ingénieur chez Commodore-Amiga, a suivi le projet Apollo pendant de nombreuses années et il est un fan des développements et du travail de relance pour l'Amiga. Au salon Amiga 34, il a vu la Vampire V4 Standalone pour la première fois en action et il a été époustouflé.
  • L'ajout des instructions AMMX fut certainement l'une des plus grandes tâches de l'équipe Apollo. Le jeu d'instructions AMMX a été soigneusement conçue à partir des commentaires des programmeurs de jeux, démos et applications. AMMX est très facile à programmer et offre des performances jusqu'à 10 fois supérieures pour les algorithmes importants. Les programmeurs peuvent utiliser les instructions AMMX sans API.
  • Les applications AMMX actuelles sont par exemple Milky Tracker, Riva, Jake And Peppy, Diablo, Command And Conquer et l'émulateur Neo Geo.
  • Selon Gunnar Von Boehn, la lecture vidéo en 720p est hors de portée des FPGA. Mais si l'équipe Apollo, à l'avenir, est capable de construire une version ASIC 68080, alors les vidéos 720p ne seront plus un problème. Même les vidéos FullHD et 4K fluides seront alors possibles.
  • Au niveau des licences Amiga, les Vampire V2 disposaient d'une ROM officielle de Cloanto. Mais en raison des litiges entre Hyperion, Amiga Inc. et Cloanto, ce dernier n'a pas été en mesure de fournir davantage de licences à l'équipe Apollo. Ainsi, après le salon Amiga 34 à Neuss, l'équipe Apollo a choisi de passer à AROS. Et depuis ce temps (octobre 2019), l'équipe Apollo travaille jour après jour pour déboguer et peaufiner AROS/ApolloOS.
  • La décision de passer à AROS fut difficile et avait déplu à certains membres de l'équipe... qui n'en font plus partie.
  • ApolloOS, le système d'exploitation/distribution fourni avec la Vampire V4 Standalone, est aujourd'hui une solution prête à l'emploi. Ces deux dernières années, l'équipe Apollo a vérifié le code et, la plupart du temps, l'a réécrit complètement, car il ne fut clairement pas testé sur de vrais Amiga. Il y avait de nombreux problèmes de performance. L'objectif est de rendre ApolloOS 100% compatible avec AmigaOS 3.1.
  • L'utilisation d'AmigaOS 3.2 reste cependant une option, si celui-ci devient Open Source.
  • En ce qui concerne la gamme Vampire V2, même si elle ne peut plus être produite, l'équipe Apollo continue à la soutenir avec des correctifs.

- The Guardian parle de l'Amiga

Le journal d'information britannique The Guardian a publié, le 11 mars 2022, un article sur "le retour des magazines de jeux vidéo". Et surprise, dans son article, le journaliste Keith Stuart (qui fut utilisateur de Commodore 64), parle de l'Amiga et notamment de Jonah Naylor, l'un des initiateurs du magazine Amiga Addict. Voici un extrait :
"Jonah Naylor dirige actuellement une société de services informatiques mais, dans les années 1980, il suivait une formation de journaliste dans un journal local - et il aimait aussi les jeux vidéo. "Mon premier ordinateur fut un ZX Spectrum à touches en caoutchouc, avant de passer à la gamme Amstrad CPC, puis à l'Amiga. Les magazines et les ordinateurs ont toujours eu une relation importante, je me souviens avoir lu religieusement les magazines Amstrad Action et Amiga Format - la presse écrite était la seule source décente d'informations sur les ordinateurs et les jeux à l'époque !". Il y a quelques années, la scène Amiga a commencé à lui manquer et lorsqu'il a découvert qu'aucun magazine ne paraissait encore, il réunit un groupe d'amis nostalgiques des jeux vidéo et décida d'en lancer un. En faisant appel à la communauté Amiga en ligne, il réussit à obtenir suffisamment de fonds pour travailler sur un numéro de lancement, qu'il fit imprimer par une entreprise locale. Le magazine qui en résulte, Amiga Addict, est un clin d'oeil éclatant à ses prédécesseurs des années 1990, couvrant les titres et les développeurs classiques tels que DMA Design et Psygnosis, mais aussi la communauté Amiga actuelle. Initialement disponible uniquement en ligne, il sera bientôt en vente dans plus de 300 kiosques à journaux dans tout le pays."

- Amiga Addict en kiosque !

Confirmation de la brève précédente, Ian Griffiths de l'équipe d'Amiga Addict a annoncé le 21 mars 2022 que le numéro 11 de son magazine papier sera également publié dans les kiosques à journaux à partir du 7 avril 2022. Le nombre de kiosques est estimé à 300 et concerne notamment ceux de WHSmiths, Eason et Barnes & Noble au Royaume-Uni, ainsi que des boutiques en Irlande, États-Unis et Australie. C'est une première depuis plus de 20 ans dans le monde Amiga [English Amiga Board].


- Première version d'Emu68

Le développeur Michal Schulz travaille depuis plus de trois ans sur Emu68, un émulateur 68k JIT pour l'architecture ARM. Il a annoncé fin mars 2022 sur sa page Patreon l'arrivée d'une première version bêta, disponible dans les recompilations journalières. Et depuis début avril 2022, Michal Schulz fournit directement l'archive depuis GitHub.

Le développeur indique qu'Emu68 passe les cputests sur les entiers, à l'exception de MOVEC, sans aucun problème. Actuellement, les modes de débogage des traces ne fonctionnent pas encore, il en est de même pour la MMU. Le FPU est opérationnel mais a quelques problèmes non encore résolus résultant en quelques problèmes dans les jeux/démos. Il y a aussi des binaires d'Emu68 spécifiques au PiStorm.


- Nouvelle étage dans la citadelle

Citadel (ou Cytadela en polonais) est un jeu de tir subjectif créé par Virtual Design et édité par Black Legend en 1995 sur Amiga OCS. L'équipe originelle propose aujourd'hui une nouvelle version 1.3 "Remonstered" qui, outre la suppression des bogues découverts au fil des ans, ajoute tout un tas d'améliorations :
  • Performances considérablement améliorées (quatre à cinq fois plus rapide).
  • Graphismes du jeu mis à jour.
  • Niveaux redessinés.
  • Jouabilité rééquilibrée.
  • Extension de l'histoire du jeu.
  • Contrôle possible via le clavier (touches WASD) et la souris.
  • Ajout du réticule.
  • Suppression des "perturbations" et de la perte d'énergie lors des chocs contre les murs.
  • Affichage du nombre d'images par seconde.
  • Changement d'arme automatique.
  • Échange des touches F1-F8 et des touches numériques pour la sélection de l'écran et de l'arme.
  • Changement rapide de l'arme (appuyez sur les touches R/T).
  • Indications à l'écran : rouge pour les coups et vert pour les prises.
  • Les écrans de chargement et l'introduction peuvent être passés en cliquant sur le bouton gauche de la souris.
  • Suppression totale de la protection par code.
  • Nouveau manuel.
  • Option d'énergie illimitée intégrée à l'installation.
  • Amélioration de l'option de sortie (appuyer deux fois sur "Esc").
Ce travail a été réalisé par Pawel Matusz et Artur Bardowski de l'équipe principale de Virtual Design, avec l'aide d'Adam Nowakowski pour préparer la version finale de l'installation WHDLoad. Cette nouvelle version de Citadel est gratuite et a d'ailleurs été incluse en bonus au THEA500 Mini [www.indieretronews.com].


- Ce n'est pas simple de travailler chez AmigaKit

Le 8 avril 2022, un membre du forum d'English Amiga Board a indiqué avoir eu un échange de courriel avec une personne de chez AmigaKit, le revendeur gallois. Cette dernière, non nommée, parle des réactions négatives dont sa société est victime :
"C'est difficile de faire uniquement des choses Amiga. Nous recevons beaucoup de critiques tous les jours. Nous sommes traités comme de la merde par beaucoup de gens en ligne, certains n'ont jamais commandé chez nous, mais pensent que c'est normal de raconter des choses sur nous.

Nous ne sommes pas parfaits, certaines choses ne fonctionnent pas comme prévu et nous sommes incapables de passer beaucoup de temps sur une seule tâche. Nous faisons parfois le travail de trois ou quatre personnes."
Ces réactions négatives ne sont malheureusement pas limitées à AmigaKit, quasiment tous les projets Amiga publics font l'objet de messages haineux de la part de certains membres de la communauté. D'un autre côté, cette société de Cardiff est connue pour ne pas être championne en matière de communication, laissant les gens sans réponse, et cela peut sans doute en frustrer certains.


- Jeux Retream gratuits

SkillGrid est un jeu de tir abstrait pour Amiga 68k AGA et CD32 commercialisé en 2019 par Retream, la société de Simone Bevilacqua. La version 1.1 bêta publiée début mars 2022 est désormais disponible gratuitement. Elle améliore la jouabilité et règle normalement le problème de lancement sur CD32. Simone Bevilacqua a ensuite mis à jour son jeu, en version 1.2, qui présente une nouvelle bande son, totalement rock et composée par le groupe Press Play On Tape, le célèbre groupe de rock rétro.

La gratuité de SkillGrid est d'ailleurs de mise pour tous les autres jeux de Retream. En effet, l'auteur vous demande de bien vouloir, en échange, aider les victimes de la guerre en Ukraine [www.retream.com/SkillGrid].


- Nouveau boîtier pour Amiga 500 et 500 Plus

La société A1200.NET de Philippe Lang, déjà connue pour avoir conçu de nouveaux boîtier pour A1200, récidive et propose depuis peu des nouveaux boîtiers adaptés aux cartes mères d'Amiga 500 et Amiga 500 Plus, nommés Amiga 500 Crystal Bundle. Le boîtier comporte des améliorations comme une nouvelle trappe latérale droite pour faciliter l'accès aux cartes HDMI, USB et microSD. Une trappe arrière est également disponible pour les adaptateurs RJ45. Le boîtier gère les filetages métalliques pour les vis et offre des points de montage supplémentaires pour les cartes Raspberry Pi et Apollo. Le Crystal Bundle offre également le remplacement de la coque de la souris Crystal Tank. Prix : 179 euros.

A noter qu'en raison de sa nature particulière et des besoins techniques pour sa production, le Crystal Bundle ne pourra plus jamais être fabriqué. Quantité limitée jusqu'à épuisement du stock [www.a1200.net/shop/amiga-500-crystal-bundle/].


- Les portages de Bruno Peloille

Le développeur français Bruno Peloille a porté/développé de nouveaux programmes pour MorphOS ces deux derniers mois. En voici un résumé : GrafX 2 2.8 (logiciel de dessin), FFmpeg 4.4.1 (outils multimédias/vidéo - ajout de la gestion de l'AltiVec), ScummVM 2.6.0 GIT (interpréteur de jeux), MineSweeperGui (jeu de réflexion), SDL 2.0.20_Libraries (bibliothèques multimédias, SuDokuL 1.12 (jeu de réflexion), bePlayer 1.3 (lecteur audio), freegemas (jeu de réflexion), PrBoom-plus 2.6.2 (jeu de tir subjectif), Hurrican 1.1 (jeu d'action), OceanPop 1.0 (jeu de réflexion), JFShadowWarrior R2 (jeu de tir subjectif), Blues R3 (jeu de plates-formes) et OpenTTD 12.2 (jeu de gestion économique).


- AmiTube 1.0

Marcus Sackrow travaille depuis plusieurs mois sur AmiTube, un outil permettant de regarder des vidéos YouTube sur un Amiga 68k. Maintenant que la version 1.0 est disponible, l'auteur en a profité pour porter son application sur AROS x86, MorphOS et AmigaOS 4. Les changements de cette nouvelle version 1.0 de mars 2022 concernent donc les points suivants :
  • Ajout de l'historique de la recherche.
  • Versions AROS (64 bits ABIv11), MorphOS et AmigaOS 4.
  • Téléchargement d'autres formats audio : MP3 et 8SVX.
  • File d'attente de téléchargement.
  • Lecture automatique améliorée.
  • Interface ARexx.
  • Traduction en néerlandais.

- 68000Relocator

En 2018, le bidouilleur AwesomeInferno avait conçu une carte, nommée 68000Relocator, qui permettait de changer l'orientation de 90° de la puce DIP du processeur 68000 dans un Amiga 500/500+. Cette carte fut principalement créée afin de permettre à la carte accélératrice TerribleFire TF530 de mieux s'intégrer dans un boîtier d'Amiga 500.

Les fichiers Gerber de fabrication de cette carte étant libres, quelques personnes ont franchi le pas de sa fabrication. Il y a, ou non, quelques petites modifications comme des broches dorées et une compatibilité avec les cartes Wicher et Vampire : Sordan ("Open 68000 Relocator" de Giorgio Moscardi), AmigaStore.eu ("Amiga 500 CPU Relocator"), AmigaKit ("A500 CPU Relocator") ou encore MicroMiga ("CPU Relocator"). Prix : environ 16 euros.


- Wayf aime les Woff

Quelques jours après la publication de MorphOS 3.16 qui incluait notamment Wayfarer 3.0, Jacek Piszczek a mis en ligne cinq nouvelles versions de son navigateur. Alors que la mouture 3.1 corrige un plantage quand vous quittiez une vidéo, la version 3.2 améliore la gestion des ligatures des polices, ainsi que le format WOFF/WOFF2, toujours pour les polices. Rappelons que le Web Open Font Format (WOFF) est un format de police de caractère comprimée (via zlib) pour un usage sur les sites Web. Le Web Open Font Format 2, de son côté, utilise la compression brotli qui dispose d'une vitesse de décompression plus rapide que LZMA d'environ 10 fois. Ce format permet officiellement d'accepter la compatibilité avec les polices SVG OpenType, multicolores et animées, acceptées précédemment dans les standards du format OpenType. Il permet aussi de réunir dans un même fichier des polices à la graisse différente, italique et non-italique.

La version 3.3, quant à elle, améliore notamment la vitesse dans JavaScriptCore, le code de synchronisation et du rafraîchissement lors de la saisie de texte sur des sites Web affichant des contenus animés. En outre, le lecteur HLS parcourt désormais tous les flux de la liste de lecture principale si la lecture d'une sous-liste sélectionnée échoue, alors que le redémarrage de la lecture après la recherche a été retravaillé afin d'éviter le démarrage automatique des flux qui commencent la lecture à partir d'une position autre que 0. Enfin, les versions 3.4 et 3.5 corrigent un ou deux bogues qui avaient été ajoutés dans les versions précédentes [wayfarer.icu].


- PreTracker 1.5

Manfred Linzner a annoncé le 26 avril 2022 que lui et son groupe Abyss avait publié la version 1.5 de PreTracker, un éditeur musical par piste pour Windows. Bien que ne fonctionnant pas sur Amiga, PreTracker permet de créer des musiques chip pour des démos, des introductions et des jeux Amiga. Tous les instruments sont précalculés au début du morceau, d'où le nom "PreTracker". Ce logiciel a été utilisé par le groupe Abyss dans ses jeux/démos Coda, Preschool, Tinyus, Tiny Bobble, Wrong Way Driver et Tiny Galaga.

Nouveautés de la version 1.5 :
  • Gestion de Gamedev (jusqu'à 31 sous-morceaux et 31 effets sonores).
  • Fonction de fondu enchaîné en boucle.
  • Configuration de boucle plus facile (appuyez sur l'icône de l'engrenage).
  • Nouveau lecteur assembleur/C avec gestion des sous-morceaux/effets sonores et du volume global.
  • Nouvelles musiques de démonstration incluses.

- Grimoire, le nouveau projet de Frédéric Cordier

Le développeur français Frédéric Cordier a présenté sur Amiga Impact un nouveau projet de développement baptisé Grimoire "The Amiga Book of Magic". Ce projet ambitieux a pour objectif de fournir une solution de développement logiciel pour ordinateurs Amiga qui soit à la fois unique, innovante, éducative, évolutive, et qui soit adaptée au développeur débutant comme au chevronné.

Pour atteindre son objectif, une approche originale a été étudiée pour développer le premier élément du projet, élément qui a permis de commencer à développer un cadre d'application unique, combinant à la fois la puissance du langage machine, et la simplicité des langages BASIC, tout en permettant une utilisation orientée objet.

En utilisant Genam, le compilateur assembleur de Devpac, et plus spécialement son système de macros, il a été possible de créer des macros qui reproduisent le fonctionnement d'un langage BASIC, directement à l'intérieur de code sources en assembleur Motorola 68k. Il a ainsi été possible de créer des macros permettant de :
  • Créer et utiliser des variables globales de types integer, string et floating,
  • Créer des procédures acceptant des paramètres tirés des variables ou valeurs directes, et permettant de retourner une valeur ou variable.
  • Créer et utiliser des variables locales aux procédures.
  • Créer et utiliser des vraies boucles de type for/next.
  • Créer et utiliser des commandes telles que GOTO, GOSUB et RETURN.
Le code source assembleur actuel, prévu pour la version "alpha préliminaire" du premier élément (les macros), qui devrait être disponible très prochainement correspond à ceci. Et voici une capture d'écran d'un Workbench avec un Shell exécutant un logiciel Grimoire.

Bien entendu, cela signifie que certains registres internes du processeur ont été utilisés au travers de ces macros. Le développeur devra donc considérer qu'il a l'entière liberté d'utiliser les registres de données de D0 à D3 et les registres d'adresse de A0 à A2, mais qu'il devra prendre en compte qu'un appel vers une des macros, ou vers une des fonctions des bibliothèques Grimoire, pourra potentiellement modifier les contenus des registres de données de D4 à D7 et les registres d'adresse de A3 à A7.

Grimoire possède déjà, dans son premier élément, plusieurs fonctions systèmes intégrées dans des bibliothèques Amiga telles que la grimoire-core.library et la grimoire-fpconvert.library. D'autres bibliothèques et macros viendront compléter le cadre d'application pour apporter d'autres macros simulant les langages BASIC, et pourquoi pas, d'autres types de langage.

Le second élément du projet viendra complémenter le système de macros et, au travers de nouvelles bibliothèques, apporter un moteur de gestion des divers composants nécessaires à la création d'un logiciel. Composants tels que la gestion d'écrans, de sons, de musiques, d'entrées et sorties via la souris et les contrôleurs de jeu (manettes), mais aussi via des fichiers de données, de graphismes, de sons et de musiques. La gestion des fichiers aux formats standards tels que le jpg, le png, le gif sera intégrée ainsi que l'ajout d'un format de fichier de ressource numérique ("asset") permettant d'inclure plusieurs fichiers en un seul.

Avec ces deux éléments "macros" et "fonctions de gestion", les développeurs auront le choix de soit se reposer sur le moteur de création de Grimoire, soit de l'utiliser partiellement en programmant eux même une partie du logiciel qu'ils veulent créer, directement en assembleur Motorola 68k.

Une fois ces deux éléments terminés, l'auteur prévoit de dévoiler la deuxième partie du projet, développée par Michael Ness. Il s'agira d'un analyseur ("parser") qui permettra de transformer le code source de langages tels que l'AMOS Professional au format du code source de Grimoire. C'est à dire de l'assembleur couplé au système de macros et de fonctions de Grimoire. C'est avec ces trois éléments, les macros, les fonctions et l'analyseur que la magie pourra réellement commencer à opérer. Il sera possible de recompiler, en assembleur, sous Genam, les codes sources de langages BASIC standard pour leur donner une seconde vie, voire plus, les faire reluire avec des graphismes, des sons et des musiques plus évoluées, tout en partant à la base, des codes sources originaux.

Mais une solution complète de développement de logiciels pour Amiga ne serait pas complète sans son environnement de développement (IDE). Ainsi l'IDE sera le dernier élément du projet. Il devra être moderne et apporter des fonctionnalités avancées telles que la gestion de projets, de versions, de fichiers de données qu'ils soient pour des données bruts, des fichiers de sons, de musiques et d'images, de compiler le code source, et de permettre la publication de versions pour vos projets de logiciels [grimoire.frederic-cordier.fr].


- Présomption de piratage chez Hyperion

Dans un fil de discussion sur Amigans.net, le développeur allemand Joerg Strohmeyer a fait une révélation au sujet de Hyperion et du piratage :
S'il vous plaît, ne soutenez pas Hyperion dans la vente de logiciels piratés d'anciens développeurs AmigaOS 4. Par exemple, mon portage sur AmigaOS 4.x de CDFileSystem, illégalement rétroporté vers AmigaOS 3.x basé sur des sources volées à partir de sauvegardes SVN AmigaOS 4, est très probablement encore inclus dans AmigaOS 3.2, il l'était certainement dans AmigaOS 3.1.4.

Dans le cas de CDFileSystem, j'ai fait la très grosse erreur de faire confiance au mainteneur du SVN AmigaOS 4 pour protéger les sources des accès illégaux, en particulier d'Hyperion, mais il n'a pas seulement échoué à faire son travail principal dans l'équipe de développement AmigaOS 4, mais il les a même activement aidés à vendre des copies illégales. Il ne s'est pas limité à l'absurdité totale des portages illégaux AmigaOS 3.1.x/3.2 68k (toutes mes licences AmigaOS 4.x étaient strictement limitées à AmigaOS 4.x/PowerPC, aucune autre version du système d'exploitation ni aucun portage sur un autre processeur n'étaient autorisés), les versions dans AmigaOS 4.x/PowerPC depuis environ 10 ans, dont celles dans AmigaOS 4.1 FE (et toutes ses mises à jour), étaient déjà illégales.

Si je n'avais pas téléversé les sources (avant d'être complètement payé pour ce travail, bien qu'il soit évident que cela n'arrivera jamais), il n'y aurait aucun problème, ou du moins beaucoup moins, maintenant.

Dans l'état actuel des choses, ni moi ni Hyperion ne peut légalement utiliser les sources (mais ils n'en ont rien à faire, et n'ont probablement jamais eu l'intention de respecter l'un des contrats de développement d'AmigaOS 4) car elles sont partiellement basées sur les sources du CDFileSystem de Carl [Sassenrath] pour AmigaOS 1.x (CDTV)/AmigaOS 3.x (CD32), même s'il n'en reste pas grand-chose dans les versions 4.x d'AmigaOS.

Je ne peux qu'exhorter tous ceux qui sont encore impliqués dans la vente de logiciels piratés par Hyperion, qu'il s'agisse de logiciels AmigaOS 4.x/PowerPC ou AmigaOS 3.x/68k, à cesser de téléverser les sources et les mises à jour vers le SVN d'AmigaOS 4. Olaf [Barthel] est au moins aussi mauvais qu'Hyperion, si ce n'est pire. Vos sources seront certainement volées et les mises à jour du logiciel seront vendues illégalement par Hyperion, et vous ne recevrez aucun des droits de licence des contrats que vous pourriez avoir avec Hyperion.

A-EON Technology essaie très fort de régler au moins une partie des problèmes, et même de payer certaines des dettes d'Hyperion (dans mon cas, limitées aux chiffres de vente de l'AmigaOne X1000 et X5000, et incluant même un prépaiement pour certaines ventes de l'A1222, mais bien sûr pas pour d'autres matériels AmigaOS 4). Mais devoir remplacer/réimplémenter presque tout ce qui a été développé pendant environ 20 ans de développement d'AmigaOS 4.x détruit par Hyperion prendra plusieurs années...

- Progression de Dread

Dread, le clone de Doom pour Amiga OCS/Atari ST de base, ne s'est pas arrêté à la version (déjà impressionnante) publiée en 2021. Son auteur, Krzysztof Kluczek, n'arrête pas de l'optimiser et en fait état sur sa page Patreon où vous pouvez soutenir financièrement son projet et tester les nouvelles versions. En mars 2022, un nouveau chargeur et système de compression a permis d'économiser de l'espace, d'implémenter de meilleures textures et de plus gros niveaux. Le graphiste John Tsakiris a d'ailleurs utilisé cet espace supplémentaire pour ajouter des textures, des objets décoratifs et de nouveaux ennemis.


- Plus de polices sur MorphOS/AmigaOS

Pikewerfer, un utilisateur MorphOS allemand, a annoncé le 5 avril 2022 que Monotype/Linotype (la société pour laquelle il travaille) avait sorti un lot de polices de caractères gratuit pour tous les systèmes d'exploitation MorphOS/AmigaOS. Vous pouvez trouver le "MorphOS Value Pack" sur linotype.com/8238750/MorphOSValuePack-product.html. Tout ce que vous avez à faire est de "l'acheter" (pour 0 euro) puis de le télécharger. Le lot contient une grande variété de polices de caractères, il a été créé "dans le but de donner à MorphOS plus d'options lorsqu'il s'agit de créer pratiquement n'importe quoi. Je pense que cette sélection devrait nous permettre de couvrir la plupart des besoins typographiques." indique l'auteur [Morphzone].


- Une crypte encore plus noire

Développé par Raven Software et édité par Electronic Arts sur Amiga OCS en 1992, Black Crypt est un jeu de rôle dans le style "exploration de donjon". L'utilisateur polonais Marcin Swiech, apparemment fan du jeu, a créé cinq nouveaux niveaux qu'il a baptisés Blackest Crypt. Encore en version bêta (0.1.0) mais malgré tout fonctionnels, ces niveaux utilisent l'histoire originale mais dans un donjon alternatif. En outre, le jeu est plus long à se charger car il utilise un autre outil de compression. Les murs illusoires sont maintenant rendus sur la carte automatique comme des murs normaux, ils sont donc plus difficiles à trouver. Le niveau minimum des sorts de clercs a aussi été modifié. Et deux nouveaux objets ont fait leur apparition, l'un d'eux est placé dans le nouveau donjon [id909.prv.pl/BlackCrypt/BlackestCrypt010.lha].


- Amiberry 5.0 et 5.1

Amiberry est un émulateur Amiga (dérivé de WinUAE) pour le Raspberry Pi et autres machines à base de processeur ARM, maintenu par Dimitris Panokostas. Il offre quelques fonctionnalités uniques comme l'amorce directe de jeux WHDLoad et la gestion des contrôleurs RetroArch. La version 5.0 d'avril 2022 présente quelques améliorations, notamment au niveau de la fonction de recadrage automatique. On trouve aussi une mise à jour de la base de données WHDLoad. La version 5.1 apparue quelques jours après propose, elle, une réinitialisation de la gestion de FloppyBridge et quelques changements pour le centrage de l'écran.


- Module multiport pour IceDrake

La carte accélératrice IceDrake pour Amiga 1200 est sortie récemment et elle dispose déjà d'une extension. Il s'agit de Multiport Modul, conçu par Matthias Münchn. C'est un petit circuit qui déplace les ports HDMI et réseau ainsi que le port microSD de l'IceDrake vers l'emplacement d'extension arrière de l'A1200 et les rend ainsi plus facilement accessibles. Ce module a une conception modulaire, et un port USB peut être ajouté via une petite carte d'extension, par exemple. Les ports requis par l'utilisateur sont reliés aux ports d'origine de la carte accélératrice par de courts câbles.

Si vous souhaitez fabriquer ce matériel, vous pouvez commander les cartes auprès des comptes clients de Matthias Münch sur OSHPark ou PCBWay. Les cartes ont été publiées sous une licence Creative Commons.


- Nouvelles productions de la scène démo

Voici les productions de la scène démo Amiga qui ont été ajoutées sur le site pouet.net ces deux derniers mois :
  • Glootokisshell, démo OCS par Dreamolers CAPS et Mayhem PL.
  • Not Yet Phonk, intro AGA par Dreamolers CAPS.
  • Extreme Boost, démo OCS par Laxative Effects.
  • ECSukramiga 32b, démo 32 octets OCS.
  • Bunny Cracktro, intro OCS par Void.
  • Feedback #12, disquette musicale AGApar Void.
  • Techno Insignia, démo 4ko OCS par Nah-Kolor.
  • Soul Strain, démo AGA par Amiga Skool.
  • Hex Junkie, démo 4 ko OCS par Fnuque.
  • Blood 4kb, démo 4 ko AGA par Appendix.
  • Circle Undercover, démo 68 ko OCS et AGA par Void.
  • Dreams 38, lot de démos AGA par Void.
  • Logic OS, démo 64 ko OCS par Logicoma.
  • Antelogium, démo 64 ko AGA par SFL.
  • Chicken Stomp, intro OCS par Istari.
  • Crap Box 11, lot de démos OCS par TEK.
  • Ocean Floor, démo OCS par Ghetto Crew.
  • Kick The Sofa, démo AGA par Focus Design.
  • Dreams 37, lot de démos AGA par Void.
  • Transhuman/Pachinkoland, démo OCS par TEK.
  • Jurassic Pack #19, magazine sur disquette AGA.
  • Ramontic Getaway, démo 40 ko OCS par Desire.
  • La Style, démo 256 octets OCS par Istari.
  • asciiExpress Issue #01, magazine sur disquette OCS, par Up Rough et Divine Stylers.
  • Planet R, intro/invitation OCS par Void.
  • Cyclone, démo 256 octets OCS par Desire.
  • Pool Of Love, démo 256 octets par Desire.

- International Sports Challenge gratuit

International Sports Challenge est un jeu de compétition multisport multijoueur développé par Harlequin Design sur Amiga OCS et édité par Empire Software en 1992. Le site Amiga Future a reçu l'autorisation des détenteurs des droits de ce jeu pour le distribuer gratuitement. Les versions ADF et IPF sont disponibles tout comme le manuel.


- ASE 2019 1.95

Alain Fontanin a, une nouvelle fois, amélioré Amiga Source Éditeur, son éditeur de texte pour AmigaOS 68k. La version 1.95 de mars 2022 apporte notamment les corrections et évolutions suivantes :
  • Nouvelle fenêtre de recherche avec options (casse et mot complet).
  • Ajout du point de menu "Aller à colonne".
  • Possibilité de déplacer la ligne courante vers le haut ou le bas du document.
  • Amélioration de la fonction de comptage du nombre de mots (document et sélection).
  • Amélioration de l'utilisation de la molette.
  • Début d'intégration de la notion de "snippets" (extraits, utiles pour faire des remplacements de mots).

- Amilator 5.10

Amilator est un émulateur Amiga, basé sur FS-UAE, pour le noyau Linux 4.9 et la distribution Debian. Son petit plus est qu'il est installé/installable sur une clé USB amorçable (ou PenDrive/carte SD) et permet de lancer n'importe quel système Amiga, du 1.x au 4.x, sur un PC x86 standard. On doit ce projet à Nobody, un utilisateur Amiga anglais. Il existe également d'autres versions distinctes d'Amilator créées par d'autres développeurs. Les versions 5.10.0-10 et 5.10.0-13 sont apparues en avril 2022 et offrent quelques nouveautés comme l'utilisation de Debian 11 Bullseye (noyau 5.10.0-10) comme base, l'utilisation de FS-UAE 3.1.64, l'ajout de SSH avec identification à la racine et l'ajout du gestionnaire de fichiers Midnight Commander.


- Livres

Mark R. Jones était graphiste dans les années 1980 chez Ocean Software Ltd, il travailla sur des jeux pour ZX Spectrum, Amstrad, Atari ST et Amiga comme Rambo 3. En 2017, il s'était lancé dans l'écriture d'un livre qui est aujourd'hui achevé. Son livre intitulé "Load DIJ DIJ" raconte comment il a grandi dans les années 1970 et 1980, comment il a été témoin de l'explosion des ordinateurs personnels, ainsi que son expérience de travail chez Ocean Software Ltd [ko-fi.com/markrjones1970].

Par ailleurs, l'éditeur Fusionretrobooks accepte depuis début mars 2022 les précommandes pour une édition imprimée de The Little Book Of Sound Chips - Volume 2. Cet ouvrage coûte environ 18 euros et ne sera imprimé que si environ 7250 euros de précommandes ont été collectés. Alternativement, le livre est déjà disponible en version PDF ou ePub pour environ 12 euros. Ce livre présente non seulement des faits et des captures d'écran de jeux (avec des codes QR et des liens vers YouTube) mais s'arrête aussi sur les puces audio SID (C64/C128), Paula (Amiga), APU (NES) et les extensions de la Famicom comme les puces VRC et Sunsoft.


- Albums

La musicienne Madija Al-Husyni compose de la musique sur Amiga depuis les années 1990. Début mars 2022, elle a publié son troisième album, intitulé "Zaman", sur Bandcamp. Ce dernier contient des morceaux des années 1990 à 2022 et ils ont tous (sauf un : Polyend Tracker) été créés sur Amiga. L'album est disponible pour 8,50 euros (ou plus).

Par ailleurs, l'album ReFourmation, composé par Matt Gray, est aussi disponible. On y trouve des réorchestrations en pleine production de bandes sonores de jeux classiques sur C64 et Amiga. Les projets précédents Reformation et Reformation Last Ninja 2 avaient été réalisés en 2014 via un financement participatif Kickstarter. S'en suivirent Reformation 2 (septembre 2018), Reformation 3 (juin 2020) et donc ReFourmation (Reformation 4) depuis mars 2022. Cet album est sous forme numérique (30 euros - formats FLAC et MP3), les formats physiques suivront. Il contient 25 titres dont Operation Wolf (thème principal), Turrican 2 (thème du combat final), Turbo Outrun, Grand Monster Slam, Uridium 2 (thème de chargement), Blood Money, Test Drive 2 (thème d'introduction Amiga), Delta et Times Of Lore (thème du titre).

Enfin, c'est Patrick Nevian, programmeur de jeux à ses heures perdues et surtout producteur de musiques, qui propose l'album "The Piano Collection II - The Player Choice", consacré à Chris Hülsbeck. Pour rappel, Patrick Nevian avait interprété au piano, en 2008, certaines mélodies Amiga et avait publié sa composition gratuitement. Le musicien Chris Hülsbeck, connu pour ses musiques de jeux, avait été mis au courant de cet album et avait, en 2015, publié son propre album Amiga au piano nommé The Piano Collection sur CD et même en vinyl. L'album Piano Collection II de Patrick Nevian est disponible sur CD pour 29 euros (frais de ports gratuit) et présente 19 titres dont Apidya (niveau War At Meadow's Edge), The Great Giana Sisters, X-Out, Jim Power, Turrican 2 (niveau The Wall) ou encore un pot pourri des niveaux 1 et 2 de Turrican 3.


- NDK d'AmigaOS 3.2

Le 8 mars 2022. Hyperion Entertainment a annoncé la disponibilité d'une nouvelle mise à jour du Native Developer Kit (NDK) pour AmigaOS 3.2. Cette trousse de développement comprend :
  • Une meilleure intégration avec les compilateurs VBCC, Manx, Aztec et GCC.
  • La mise à jour des fichiers d'inclusion pour les changements d'AmigaOS 3.2.1.
  • Diverses améliorations générales.
  • Davantage d'exemples de code.
  • Une nouvelle documentation sur les fonctions du système d'exploitation qui n'ont jamais été abordées au cours des 35 dernières années.
  • Une nouvelle documentation pour les développeurs détaillant les interfaces du système d'exploitation et les fichiers d'en-tête, ainsi que de la documentation sur la façon d'utiliser au mieux les pools de mémoire (avec le code source complet).
AmigaOS NDK 3.2 R4 est disponible gratuitement sur www.hyperion-entertainment.com. Hyperion indique aussi que ce NDK sera également rendu accessible dans d'autres lieux afin de "poursuivre une plus grande adoption et une plus grande disponibilité par la communauté de développement AmigaOS".


- Documents sur les plans matériels de Commodore 1993-1995

La Commodore International Historical Society se consacre à la préservation de l'histoire de Commodore International. Récemment, elle a publié sur son canal Twitter des photos fournies par Robert Miranda, qui montrent le développement prévu du matériel, pour la période 1993-1995, et qui furent arrêté en plein vol (image 1, image 2 et image 3).

Dans ces documents, on y voit une version actualisée de l'Amiga 1200 (Amiga 1200+) qui devait être livrée avec un processeur 68030 en 1994, tandis que l'Amiga 4000 devait être remplacé par une machine équipée d'une architecture de microprocesseur PA-RISC de Hewlett-Packard. Le projet Hombre (en collaboration avec Hewlett-Packard) était prévu en deux versions, une avec une seule puce (57 MHz, 32 bits) et une autre avec deux puces (135 MHZ, 64 bits et gestion 3D).


- RedPill avec gestion de WHDLoad

RedPill est un outil de création de jeux sur Amiga OCS/AGA, oeuvre de Carlos Peris et programmé en AmiBlitz 3. Deux nouvelles versions (0.9.7 et 0.9.8) ont été publiées ces deux derniers mois et apportent notamment les changements suivants :
  • Possibilité d'utiliser des images PNG pour les tuiles, les fonds, etc. qui seront ensuite converties en IFF.
  • Lors de la construction de votre projet, les données peuvent maintenant être automatiquement compressées (avec Imploder).
  • Exportation possible de votre jeu en WHDLoad, qui sera archivé en Lha.
  • Toutes les images et tous les éléments audio peuvent désormais être compressés lors de l'exportation du jeu.
  • Nouveau déclencheur d'action "Orbitate Parent" permettant à un objet d'orbitaliser un autre objet.
  • Les échantillons et les tuiles peuvent être supprimés s'ils ne sont plus utilisés.
  • Le défilement de l'écran d'édition des niveaux est deux fois plus rapide.
  • Les exécutables sont maintenant compilés avec la dernière version d'AmiBlitz 3.9.
  • L'auteur a aussi écrit un petit guide permettant de lancer les jeux RedPill depuis un THEA500 Mini.

- Un nouveau clavier mécanique pour A1200

RastPort, la société de Grzegorz Kraszewski, conçoit et fabrique des accessoires et des extensions pour les ordinateurs Amiga. Son projet actuel, KA59 (photo), est un clavier mécanique de remplacement pour l'Amiga 1200. Il s'agit d'un remplacement complet, aucune pièce du clavier d'origine n'est nécessaire. KA59 a été testé avec les boîtiers originaux de l'A1200 et ceux du projet a1200.net. Ses spécifications :
  • Remplacement complet du clavier d'origine.
  • Commutateurs Kailh KH prévus pour 50 millions de cycles.
  • Couleur de la diode "Verrouillage Majuscule" réglable par l'utilisateur.
  • Changement de position des touches Alt/Cmd en option pour les utilisateurs habitués aux claviers PC.
  • Poids inférieur à l'original et encombrement réduit.
  • Connexion robuste avec la carte mère.
Il existe des options pour personnaliser le clavier selon vos propres besoins : couleurs des touches (grise ou blanche, surimpressions noires...), types de commutateurs, langues (dont le français). Produit non disponible directement chez le constructeur mais chez votre revendeur.


- Un autre clavier mécanique, mais USB

Cette fois, c'est le distributeur anglais Simulant Systems Ltd qui a annoncé que la production de claviers mécaniques USB Amiga allait être lancée. Il s'agit d'ailleurs du premier clavier mécanique USB pour PC sous licence officielle d'Amiga Corporation. Il est doté de touches Cherry MX brunes, de caractères imprimés par sublimation dans le style Amiga, d'indicateurs d'état via des diodes vertes et d'un boîtier moulé par injection. Prix : environ 120 euros plus 38 euros pour les touches ("keycaps") internationales correspondantes. Ce clavier Amiga "Classic" USB mechanical PC keyboard, bien que pour PC, devrait aussi fonctionner sur tout ordinateur compatible Amiga avec un port USB et une pile USB adaptée [www.simulant.uk].


- Retard pour From Vultures To Vampires Volume 2

Le second volet du livre From Vultures To Vampires de David Pleasance et Trevor Dickinson, sur l'histoire de l'Amiga, devait sortir en février 2022. Mais la campagne Kickstarter pour financer ce deuxième volume a échoué. David Pleasance a admis que l'objectif était un peu trop ambitieux (7707 euros sur 17 853 ont été atteints), mais il a assuré dans le même temps que "la production du volume 2 est très certainement toujours en cours à pleine vapeur". Mais apparemment, l'immense tâche, de rechercher et de communiquer avec toutes les personnes et entreprises faisant partie du livre, est devenue un énorme projet, avec une masse d'informations qui auraient nécessité trois volumes. Ce retard a également eu pour conséquence que le délai initialement prévu dans une imprimerie en Turquie n'a pu être respecté.

David Pleasance demande donc à tous les lecteurs et aux personnes intéressées de faire preuve de compréhension. Il attend maintenant des informations de l'imprimerie pour savoir dans quelle mesure l'impression sera retardée. Un accord de principe a cependant été conclu avec une société allemande qui gérera les livraisons du volume 2 directement de Turquie et emballera, adressera et expédiera chaque livre individuellement.

Enfin, David Pleasance a indiqué comment précommander le volume 2 : si vous avez soutenu la campagne Kickstarter, il suffit de lui envoyer un courriel (email@davidpleasance.com) et il vous expliquera comment commander. Tous les autres peuvent précommander directement sur son site Internet.


- Lectronz, un marché pour le matériel libre de droit

Lectronz est un nouveau marché pour les amateurs d'électronique, axé sur la communauté du matériel libre de droit et de la bidouille électronique à faire soi-même. Cette boutique a été lancée au début du mois de janvier 2022, et a pour but d'offrir des outils qui répondent aux besoins des fabricants et des petites entreprises. Un premier article Amiga peut déjà être trouvé dans la boutique : l'Open Amiga Sampler, un simple échantillonneur audio 8 bits mono, connecté à l'Amiga via le port parallèle. Prix : 24,99 euros.


- Avalanche, une interface graphique pour XAD

Avalanche est une interface graphique, conçue par Chris Young, pour l'outil de compression XAD. Une nouvelle version 1.4 est apparue en mars 2022, qui est maintenant aussi disponible pour AmigaOS 4, en plus de la version AmigaOS 68k. Cette nouvelle mouture permet d'arrêter le processus en pleine extraction, vous prévient si un fichier est écrasé, permet le tri des fichiers dans les colonnes (nom,...) et permet d'inverser la sélection des fichiers.

La version 1.5 ajoute quelques autres nouveautés comme l'utilisation de la xvs.library (pour rechercher les virus dans les fichiers extraits), la gestion des entrées d'archives cryptées et l'ajout d'une option de menu "Archive Info" (actuellement, seul le type de fichier est affiché).


- Versions bêta de vAmiga 2.0

Le développeur Dirk Hoffmann a laissé tombé la branche 1.1 de vAmiga, son émulateur Amiga pour macOS, pour entamer directement la branche 2.0. Quelques nouvelles fonctionnalités ont fait leur apparition dans ces versions bêta :
  • Ajout de la gestion des disques durs.
  • L'outil de mise à jour Sparkle est de retour.
  • Ajout d'un nouveau mode vidéo qui centre automatiquement la fenêtre d'affichage.
  • La fidélité de l'émulation du Copper a été améliorée.
  • Ajout de fonctions de déboguage.
A noter que vAmiga est maintenant une application certifiée et requiert macOS 10.15 (Apple n'étant pas très enclin à accepter les émulateurs dans sa base de logiciels).

Par ailleurs, le programmeur mithrendal a poursuivi le développement de vAmigaWeb. Il s'agit d'un émulateur Amiga pour les navigateurs Internet basé sur vAmiga. Les versions récentes (série 2.0 bêta) contiennent notamment un nouveau moteur de rendu graphique à base de nuanceurs ("shaders"), la gestion des fichiers de disque dur virtuel (HDF), même si ceux-ci sont compressés en Zip [vamigaweb.github.io].


- La production de Sam460LE a débuté

ACube Systems a annoncé le 18 mars 2022 que la production des cartes Sam460LE avait commencé. En attendant que le premier lot soit prêt, la société a publié un aperçu du schéma de cette nouvelle carte. Rappelons que cette carte mère à base de Système sur puce (System On Chip) 460ex d'AMCC à 1100 MHz est prévue spécifiquement pour AmigaOS 4.1 et MorphOS (en plus de Linux) [www.acube-systems.biz].


- Début de fonction 3D pour les Vampire

Fin mars, l'équipe Apollo a montré un aperçu de la puce 3D baptisée "Maggie", qui est déjà incluse dans tous les modèles de Vampire V4, dans une courte vidéo sur YouTube. Cette vidéo montre une modélisation 3D de base dans un donjon : placage de textures 512x512, coloration/luminosité/ombrage gérés matériellement, filtre bilinéaire.

D'autres démos des possibilités de Maggie ont été publiées par la suite : Textures, Rendu d'un dinosaure et Distortion.


- Minimig 1.8

L'ingénieur néerlandais Dennis van Weeren avait révélé au public son projet Minimig en 2005. Cette réimplémentation d'un Amiga 500 dans un FPGA est basée sur un coeur logiciel qui n'a cessé d'évoluer en fil des ans et qui est même la base d'autres cartes mères FPGA du même type, comme le MiST. Le site MiniMig.ca, notamment sous la houlette du développeur Ranko Rodic, s'occupe du projet depuis la mi-2021, et propose des révisions de cette petite carte. La révision 1.3 (280 $) de 2021 disposait par exemple de 4 Mo de mémoire par défaut, d'une amélioration des résistances de terminaison pour le signal et du remplacement de l'ancien connecteur de cartes SD par un connecteur microSD moderne.

Mi-février 2022, le site a publié la version 1.8 (350 $) qui inclut des changements au niveau de la mémoire. La carte dispose en effet de 4 Mo de mémoire SRAM répartis en 2 Mo de mémoire chip, 512 ko de ROM et 1,5 Mo de mémoire Slow. Au niveau processeur, un vrai processeur MC68000 peut être utilisé, remplaçant le petit boîtier du MC68SEC000 des révisions précédentes. Ce processeur sur support DIP64 peut être un NMOS ou CMOS et les auteurs indiquent que la carte est compatible PiStorm (utilisation de l'émulateur Emu68 fournissant une vitesse de quelque 800 MIPS, soit trois ou quatre fois la vitesse processeur des Vampire V4). En outre, dans le Minimig 1.8, les diodes et les boutons ont été déplacés vers l'avant, alors que les ports ont été déplacés vers l'arrière de la carte. Une autre amélioration majeure est le contrôleur ARM intégré, qui remplace l'ancien contrôleur PIC afin de fournir des entrées/sorties plus rapides et de nouvelles fonctions pour le firmware.

Le site Amiga-News.de a contacté Ranko Rodic pour en savoir plus sur les futurs développements :
  • Comme Ranko Rodic est toujours en train de modifier le matériel, il reporte la publication des fichiers Gerber à la version 2.
  • En ce moment, Ranko Rodic travaille avec Renee Cousins (du projet Buffee) sur le noyau FPGA de Minimig. Pour l'instant, Renee Cousins a réussi à intégrer la puce Gary dans le noyau. Cela fera une différence significative pour le contrôle du bus. Le but est de s'assurer que le Minimig soit 100% fidèle à l'Amiga. Ranko Rodic indique que, bientôt, ils seront en mesure de faire fonctionner des cartes accélératrices comme la TerribleFire 530 avec de la mémoire supplémentaire et des contrôleurs de disque dur sur le Minimig. Pour le moment, la seule carte accélératrice qui fonctionne bien est la PiStorm.
  • Remplacer le FPGA Spartan 3 obsolète par quelque chose de moderne et de plus économique. Avec une puce FPGA plus grande, ils seront en mesure de gérer l'architecture AGA et 32 bits.
  • Remplacer la vieille mémoire SRAM par de la DDR. Une puce de 128 Mo fera l'affaire.
  • S'assurer que la carte est conforme à la norme mini-ITX.
  • Ajouter la gestion des disquettes et un connecteur 34 broches. S'assurer que le Minimig peut lire les vraies disquettes Amiga.
  • Passer le clavier/souris de PS/2 à USB.
  • Ajouter un vrai connecteur de disque dur sur la carte.
  • Ajouter Ethernet et le réseau sans fil.
  • Avant d'aller plus loin, ils utiliseront la révision 8 pour s'assurer que le noyau FPGA est à jour et 100% compatible avec les Amiga de type A600. Ensuite, ils remplaceront les anciens circuits intégrés et s'assureront que les améliorations matérielles sont en place.

- Un lecteur MP3 à construire soi-même

Marcel Jähne a publié tous les documents et fichiers nécessaires pour se construire soi-même un lecteur audio MP3. Son matériel se nomme "Amiga MAS Player Pro2+" et est basé sur le MAS Player développé par Dirk Conrad. Il s'agit d'un lecteur MP3 matériel pour le port parallèle de l'Amiga. Il est capable de lire tout type de fichiers MP3 et de flux radio MP3 sans charger le processeur. L'Amiga MAS Player Pro2+ est un petit module qui se charge de décoder l'audio MPEG compressée et de fournir les données comme un signal analogique. Il possède une sortie audio pour la connexion à la chaîne stéréo, un connecteur DB25 pour la connexion au port parallèle, ainsi qu'un port USB pour l'alimentation 5V. Cette courte vidéo montre le test de fonctionnement sur un Amiga 1000.


- Décès de Celal Kandemiroglu

Le graphiste et artiste Celal Kandemiroglu est décédé en Turquie à l'âge de 69 ans. Il était notamment l'auteur des illustrations des couvertures des magazines Amiga Joker, PC Joker et PC Player dans les années 1990. Il travailla également pour les sociétés de jeux allemandes Ascon/Ascaron, Factor 5, Greenwood Entertainment, Koch Media, Magic Bytes, Rainbow Arts, Reline, Starbyte et Thalion et a notamment conçu les graphismes du jeu X-Out [www.gameswirtschaft.de/nachrichten/celal-kandemiroglu-verstorben/].


- Premier numéro d'aSCIIeXPRESS

aSCIIeXPRESS est un nouveau magazine sur disquette mis sur pied par les groupes suédois de démos Up Rough et Divine Stylers. Il s'agit d'une collection d'art ASCII des derniers mois avec une bande sonore décontractée. Téléchargeable en tant que fichier DMS ou visionnable sur YouTube [www.uprough.net/ascii-express-001/].


- AxRuntime progresse

Krzysztof Smiechowicz travaille depuis deux ans sur AxRuntime, un environnement d'exécution pour Linux qui émule l'API d'AmigaOS et permet donc de porter des applications Amiga sur Linux et de développer des applications qui peuvent être compilées aussi bien pour AmigaOS/MorphOS/AROS que pour Linux. Dans un message publié le 1er mars 2022 sur AROS-Exec, l'auteur fait état des dernières avancées :
"Je partage avec vous les résultats de mes derniers développements ! Jusqu'à présent, il a été possible de construire une application Amiga comme un exécutable Linux avec AxRuntime. J'ai déjà recompilé MPlayer et WookieChat il y a quelque temps et j'utilise activement MPlayer version AROS sous Linux Mint comme application multimédia. Ce qui n'était pas possible jusqu'à présent, c'est de lancer un exécutable à partir du programme AxRuntime lui-même. Pensez au Shell - c'est un programme de ligne de commande qui vous permet de lancer d'autres programmes, d'écrire des scripts qui lancent d'autres programmes, de faire passer la sortie d'un programme à un autre, etc. Maintenant, avec les derniers développements, j'ai fait un pas vers l'activation de fonctionnalité où un programme qui est compilé pour fonctionner avec AxRuntime peut être lancé depuis Linux mais en même temps peut être lancé depuis AROS Shell.

Je ne suis pas encore tout à fait au point, davantage de travail est nécessaire, mais c'est assez fonctionnel pour fournir les premières versions en avant-première. Comme il s'agit d'un travail en cours, il n'y a pas encore de nouvelle version d'AxRuntime. L'archive AROS-Shell regroupe AROS-Shell et l'environnement d'exécution de façon à ce qu'il soit totalement indépendant et puisse être lancé sans installer de dépendances supplémentaires.

Je suis ouvert aux commentaires et je suis toujours disponible pour vous aider si vous voulez essayer de compiler votre application Amiga pour qu'elle fonctionne nativement sous Linux en utilisant AxRuntime".
Le 4 avril 2022, Krzysztof Smiechowicz a publié une version 41.2 publique. Celle-ci intègre AROS-Shell, un Shell compatible AmigaDOS, disponible en tant que programme natif Linux. Vous pouvez y taper des scripts DOS et utiliser des commandes Shell pour interagir avec le système de fichiers Linux. De son côté, AxRuntime devient un pont entre AROS x86_64 et Linux en permettant d'exécuter les programmes natifs AROS comme des programmes Linux autonomes. Avec cette fonction, AxRuntime est similaire à Wine (possibilité d'exécuter des programmes Windows sur Linux). A signaler que cette version est livrée avec quatre applications : AROS-Shell, MPlayer, WookieChat et Final Writer 7 (démo).


- AmiKit compatible AmigaOS 3.2

Fin mars 2022, Jan Zahurancik a rendu public la nouvelle version 11.6.1 d'AmiKit, sa distribution logicielle Amiga. Avec cette nouvelle version, il est maintenant possible d'utiliser AmigaOS 3.2 comme base, même si une version antérieure d'AmigaOS ou Amiga Forever est toujours nécessaire pour l'installation initiale. Par ailleurs, AmiKit 11.6.1 propose un nouveau thème graphique pour VisualPrefs (AmiKit Dark) et met à jour quelques outils comme AmiKitReset 11.6.1 et VisualPrefs 1.5n [www.amikit.amiga.sk].


- Noyau Linux 5.17 pour AmigaOne X1000/X5000

La version définitive du noyau Linux 5.17 a été publiée. Christian Zigotzky en a profité pour compiler cette version du noyau pour les AmigaOne X1000 et X5000. L'image peut être téléchargée dans ce fil de discussion du forum Hyperion. Entre autres choses, le système de fichiers XFS et le protocole 9P sont maintenant gérés.


- Clock Signal, un émulateur transparent

En termes d'émulateur Amiga, difficile de rivaliser avec UAE et ses variantes. Pourtant, quelques projets émergent de temps à autre. C'est le cas avec Clock Signal, un émulateur de machines 8/16 bits pour macOS et Linux, dont la version V2022-03-13 a été publié le... 13 mars 2022 (vous suivez). Son auteur, Thomas Harte indique qu'il s'agit d'un émulateur pour diverses plates-formes 8 et 16 bits (Amstrad CPC, Apple II/II+, Atari 2600, Atari ST, etc.) visant à être "invisible" pour l'utilisateur. L'idée est de simplement lancer le support source, d'un clic, sans configurer soi-même l'émulateur. Une émulation Amiga est également incluse mais elle "reste volontairement inexacte" pour le moment. La mise à jour V2022-03-13 ajoute la gestion de la mémoire Fast et permet à l'utilisateur de sélectionner la quantité de mémoire Chip [github.com/TomHarte/CLK/releases/tag/2022-03-13].


- Buffee ferme ses portes au public

Dans un message publié le 22 mars 2022, les développeurs de la carte accélératrice Buffee ont indiqué que leur projet, qui était jusqu'à présent Open Source sous une licence Creative Commons non commerciale, sera désormais complètement fermé. Jusqu'à la version 0.4 du projet Buffee, le matériel et le nouveau firmware Buffee-PJIT étaient entièrement accessibles en ligne. Les développeurs avaient clairement indiqué que sous la licence existante, le projet pouvait être étudié et porté sur vos propres cartes, mais ne pouvait en aucun cas être utilisé commercialement. Voyant qu'il y avait visiblement des violations de ce principe, les développeurs ont donc décidé de ne plus publier les détails du développement. Ils sont conscients que cela n'empêche pas le clonage, mais le rend au moins plus difficile. Le matériel Buffee restera en source fermée jusqu'à ce que la conception soit abandonnée. La page correspondante sur "Open Source Hardware Lab" n'est plus disponible.


- Mise à jour de la branche de développement ABIv11 d'AROS

ABIv11 est le nom donné par le développeur Krzysztof Smiechowicz à sa branche stable du système d'exploitation AROS pour les processeurs Intel et AMD 64 bits. Ceci afin de la distinguer de la version ABIv1 en cours de développement dans le dépôt principal d'AROS. Cette branche ABIv11 a reçu une nouvelle mise à jour, numérotée "20220318-1" qui propose notamment les changements suivants :
  • Alignement de la taille de la structure MsgPort avec les versions SMP. Ce changement a un impact sur les structures qui intègrent "struct MsgPort" en elles, par exemple struct Process. L'impact sur les applications dépend de l'accès aux champs des structures d'impact.
  • N'entre plus dans une boucle de plantage infinie sur une erreur critique.
  • Gel des structures temporelles 32 bits lorsque cela est possible.
  • Priorité à l'adressage mémoire 64 bits par rapport à 32 bits.
  • Permission du chargement d'exécutables compilés dans un petit modèle de code.
  • Mises à jour du système de construction AROS.
  • Ajout de la commande patchelf.
  • Corrections pour la bibliothèque C, muimaster.library, debug-handler, reqtools.library, p96gfx.hidd, webp.datatype, png.datatype, intuition.library, StackSnoop, dos.library, utility.library et debug.library.

- Premier lot de ZZ9000AX

ZZ9000AX est un module audio pour la carte d'extension multifonction ZZ9000 de Lukas F. Hartmann. Le premier lot a été expédié le 28 mars 2022, donc avec un peu de retard car sa livraison était initialement prévue pour janvier de cette année. Les utilisateurs intéressés qui commandent maintenant feront partie du deuxième lot, qui devrait être expédié en juin 2022 [shop.mntmn.com].


- MiSTress ITX

Il y a quelques mois sortait MiSTress 1200, un adaptateur permettant de connecter la carte FPGA MiSTer (version originelle ou sa réplique) dans un Amiga 1200. Il existe désormais un ensemble de conversion, MiSTress ITX, permettant de monter le MiSTer dans un boîtier de PC ITX/micro-ITX. La carte MiSTress ITX offre tous les connecteurs dont dispose la carte officielle "MiSTer Analog I/O 6.1", plus un concentrateur USB intégré avec six ports disponibles et une sortie DAC audio I2S sélectionnable. La carte implémente également un connecteur de bouton frontal à double fonction pour brancher le bouton frontal de votre boîtier : une pression courte permet d'accéder à l'affichage à l'écran du MiSTer, une pression longue appelle la fonction de bouton USER (dépendant du noyau) [www.8bits4ever.net/product-page/mistress-itx].


- Premières versions de G-Copy

Après la sortie d'A-Copy, un programme similaire à X-Copy pour lire et écrire des images de disquettes ADF sous Windows en utilisant le matériel d'ADF Drive, Arne Urbaniak a maintenant écrit G-Copy, une application correspondante pour le Greaseweazle. Celle-ci est actuellement disponible en version 0.1 et est destinée à être testée. Contrairement à A-Copy, qui a été écrit à l'aide de la plate-forme logicielle libre et Open Source .NET de Microsoft, G-Copy est entièrement nouveau et écrit en Python. Les deux applications devraient fusionner à terme.

La version 0.1 permet de faire des copies ADF vers disquette et disquette vers ADF en mode DOSCopy et Nibblecopy. Les fichiers DMS HD, ADF HD et IPF HD peuvent être copiés sur disquette. Les options "Supprimer", "Formater" et "QFormat" sont disponibles. Quant à la version 0.2, elle améliore la vérification de DOSDisk et la détermination du nom de la disquette [escomputing.de/escomputing/gcopy.zip].


- RAMesses, 2 Mo de mémoire pour les vieux Amiga

Andrew Hutchings a finalisé le développement de RAMesses, une carte proposant 2 Mo de mémoire aux Amiga 500, 1500, 2000 ou CDTV, et ce, sans soudure ou découpe de la carte mère. RAMesses est basée sur la carte développée par Matt Harlum, qui convertit un Agnus 8375 pour qu'il fonctionne dans un Amiga 500 normal, en ajoutant 2 Mo de mémoire vive. Cependant, cette solution nécessitait un savoir-faire et une expérience en soudure, choses qu'Andrew Hutchings a résolu avec sa nouvelle carte. RAMesses utilise un connecteur PLCC qui se branche sur le socle d'Agnus dans l'Amiga, et un Agnus 8375 qui se branche sur le bas de la carte. De plus, il existe un adaptateur qui s'insère sous la puce Gary et fournit quelques signaux supplémentaires. La puce Gary écrase toute la mémoire vive de la carte mère et des extensions, elle est donc facile à installer quelle que soit la carte mère et la configuration. Cela signifie qu'aucune modification n'est apportée à la carte mère Amiga.

En outre, il y a un cavalier sur le dessus de RAMesses afin de répartir la quantité de mémoire Chip/Slow (2 Mo de mémoire Chip ou bien 1 Mo de mémoire Chip plus 512 ko de mémoire Slow). RAMesses nécessite une puce Agnus 8375 de 2 Mo. RAMesses est disponible dans son nouveau magasin Retro Supplies pour environ 90 euros [www.retrosupplies.co.uk].


- Faites-le vous-même

D'autres projets de matériels à faire soi-même ont été lancés ces deux derniers mois :
  • A500KB, un clavier mécanique pour l'Amiga 500 de Henryk Richter. Il peut être monté avec les touches originales de l'Amiga 2000/3000/4000, les répliques d'A1200.net ou des touches de Mitsumi, Cherry et KailH [github.com/HenrykRichter/A500KB].
  • Retroninja Amiga Parallel SD, interface MicroSD pour port parallèle, de RetroNynjah [github.com/RetroNynjah/Amiga-Parallel-SD].
  • Kickstart Flash ROM, Oleg Mishin présente une solution pour créer une ROM flash avec le Kickstart de l'Amiga. Selon le modèle d'Amiga, il existe une variante à 40 et 42 broches [github.com/OlegMishin/FlashROM].

- Firmware 1.10 pour ZZ9000

La carte graphique et multifonction ZZ9000, conçue par Lukas F. Hartmann, dispose d'un nouveau firmware. Il s'agit de la version 1.10 qui ajoute ces fonctionnalités :
  • Gestion de l'extension audio ZZ9000AX avec lecture et capture stéréo s16i à 48 000 Hz. La capture n'est pas encore gérée par le pilote/les outils.
  • Pilote AHI pour ZZ9000AX. Notez que seuls les Amiga très rapides peuvent mélanger de l'audio 48 kHz via AHI.
  • Gestion du décodage MP3 sur un coeur ARM de la ZZ9000, utilisant minimp3.
  • L'outil axmp3 dans le paquet de pilotes permet de lancer la lecture directe de MP3 à 48 kHz, avec une très faible utilisation du processeur Amiga (sans utilisation d'AHI). L'outil est Open Source.
  • La refonte du code C a séparé de nombreux modules de ZZ9000OS main.c pour une meilleure maintenabilité.
Le développeur a aussi indiqué qu'il devrait livrer, dans la deuxième semaine d'avril 2022, le gros des commandes du premier lot de ZZ9000AX, qui est géré par ce firmware [source.mnt.re/amiga/zz9000-firmware/-/releases/1.10].


- Un magazine Amiga caritatif

Le premier numéro d'un nouveau magazine Amiga, intitulé Amiga Friendship, est sorti début avril 2022. Il s'agit d'un magazine en langue polonaise, publié sous forme numérique et dédié aux utilisateurs et aux partisans des ordinateurs Amiga.

Il s'agit aussi d'une initiative caritative. Avec ce magazine, les auteurs soutiennent leur collègue de la rédaction, Krzysztof Zeglen, qui souffre depuis de nombreuses années d'une maladie incurable appelée fibrodysplasie. Toute personne qui le soutient avec un minimum de 20 Zlotys (4,50 euros) recevra un accès à cette publication en trois formats différents : PDF, eBook et magazine sur disquette (tout Amiga). L'argent de ce don est utilisé pour améliorer les conditions de vie de Krzysiek Zeglen.

Au menu de ce premier numéro : test du lecteur audio Infinity Music Player 3, test du boîtier tour BlackBox 1200 MK-II pour Amiga 1200, entrevue avec Kari-Pekka Koljonen, dossier sur "Pourquoi Commodore s'est-il effondré ?", passage en revue du jeu d'aventure Alfabet Smierci, dossier sur la naissance de la scène démo Amiga en Pologne, etc. [www.facebook.com/amigafriendship].


- Les gagnants de l'AmiGameJam 2022

Les gagnants du concours de jeux AmigaJam 2022 ont été révélés lors d'une retranscription vidéo de Bill Winters :
  • 1. Knightmare. Portage par Ian Ford et Toni Galvez de ce jeu de tir vertical de Konami.
  • 2. MsPacman 500. Jeu de labyrinthe, clone de Pac-Man, créé par Jean-François Fabre.
  • 3. Green Beret. Portage par Dante Retro Dev de ce jeu d'action de Konami.

- Un nouveau désentrelaceur en préparation

Medusa est un nouveau désentrelaceur en cours de développement par Jakub Kruszona-Zawodski et produit par Lotharek. Il fonctionnera sur Amiga Classic, Atari ST, Atari 8 bits et ZX Spectrum 128. Il accepte un signal composite, S-Video ou RGB et le convertit en une sortie VGA appropriée, qui est également convertie en un signal numérique disponible via un connecteur DVI-I. Il est également possible de numériser un signal audio analogique, de le combiner avec la sortie DVI à l'aide d'un adaptateur approprié et de sortir la combinaison audio/vidéo via HDMI. Medusa devrait être moins cher que le FrameMeister, qui n'est plus fabriqué, et il accepte des résolutions supérieures à celles du PAL/NTSC traditionnel, comme celles utilisées par l'Atari ST. Contrairement à l'Open Source Scan Converter, il gère les signaux composites et S-Video et est censé être plus facile à configurer. Disponibilité prévue en mai 2022 et certains revendeurs acceptent déjà les précommandes (RetroLemon, lotharek.pl) pour environ 140 euros.


- Un oeuf de Pâques découvert dans AmigaOS 3.2.1

AmigaOS 3.2.1 contient un oeuf de Pâques (fonction cachée) auquel des membres de l'équipe avaient déjà fait allusion. Un utilisateur l'a maintenant découvert : l'image disque Update3.2.1.adf contient un dossier "T", qui contient un fichier appelé "ed-backup". Ce fichier exécutable est une petite démo avec des boules rebondissantes et un petit texte défilant. L'utilisateur qui a découvert l'oeuf de Pâques a publié une petite description du processus incluant une capture d'écran de la démo sur os4welt.de.


- QEMU 7.0

QEMU est un logiciel libre de machine virtuelle, pouvant émuler un processeur et, plus généralement, une architecture différente si besoin. La version 7.0 de cet émulateur créé par Fabrice Bellard a été publiée en avril 2022. Zoltan Balaton participe au développement des machines Amiga PowerPC. On trouve dans cette nouvelle mouture notamment la gestion préliminaire de l'audio pour Pegasos 2 (mais qui ne fonctionne pas encore correctement). D'autres développeurs ont apporté des changements au niveau de l'émulation du processeur PowerPC [wiki.qemu.org/ChangeLog/7.0#PowerPC].


- P96 3.3.0

Individual Computers a publié, le 22 avril 2022, la version 3.3.0 de P96, son gestionnaire de cartes graphiques. Cette version ajoute une nouvelle fonctionnalité, à savoir le changement de mode à l'écran. Cela permet sur les cartes graphiques avancées de mélanger les modes HiColor/TrueColor/True-Alpha et chunky, en fonction de la flexibilité du matériel (comme effet secondaire, la CyberVision3D gère maintenant aussi les écrans glissants en TrueColor).

Autre nouveauté, P96 3.3.0 est livré avec un pilote pour la carte graphique Retina (version Zorro-II, puce NCR77C22E+) ainsi que pour la Visiona (puce INMOS IMSG300). En outre, le pilote de la puce S3 Virge de la CyberVision3D a encore été étendu et dispose d'une accélération matérielle pour la conversion planaire en chunky (C2P/P2C). La liste complète des changements de cette version 3.3.0 est sur forum.icomp.de.


- La fin de YAM ?

Jens Maus et Thore Boeckelmann, les développeurs du gestionnaire de courriel YAM, n'ont pas mis à jour ce logiciel Open Source pour Amiga (AmigaOS 3.x, MorphOS, AROS, AmigaOS 4) depuis presque un an. En fait, le développement a vraiment été arrêté. Selon les auteurs, les raisons de cet arrêt sont multiples :
  • Développer quelque chose pour la plate-forme Amiga est de plus en plus difficile.
  • Le manque de progrès dans le système d'exploitation lui-même rend de plus en plus difficile l'adaptation des programmes Amiga (dont YAM) aux normes de sécurité actuelles.
  • Presque chaque fonctionnalité doit être développée individuellement pour chaque plate-forme (AmigaOS 3.x, AmigaOS 4, AROS, MorphOS).
    • Il faudrait donc porter le système SSL complet dans sa version la plus récente sur toutes les plates-formes.
    • Si UTF8 doit être géré en tant que norme universelle pour l'encodage de tout texte, la conversion complète dans les deux sens devra être développée à 100% en interne, car le système d'exploitation ne gère UTF8 que de manière insuffisante, voire pas du tout.
  • Les attentes des utilisateurs sont liées aux progrès des autres systèmes. Cette attente peut être satisfaite dans une certaine mesure, mais seulement au prix d'un énorme effort de développement. Effort en contraste avec le nombre toujours décroissant de développeurs.
  • Les développeurs YAM restants se sont complètement détachés de l'Amiga et poursuivent maintenant des projets sur d'autres plates-formes.
YAM est cependant un projet Open Source et chacun est libre d'en reprendre le développement.


- Chrysalis 3.16

Yannick Buchy a annoncé le 24 avril 2022 la disponibilité de Chrysalis 3.16 pour MorphOS. Cette distribution logicielle vous permet d'installer facilement et rapidement, juste par-dessus une installation fraîche de MorphOS 3.16, un environnement complet et préconfiguré. Il contient une sélection de logiciels, jeux et émulateurs. L'image ISO est librement téléchargeable sur MorphOS-Storage. Cette mouture 3.16 propose l'ajout ou la mise à jour d'un certains nombres d'applications comme SilkRAW 1.3 (outil graphique), OpenTTD 12.2 (jeu de gestion), Symmetrix 1.0 (économiseur d'écran), GrafX 2.8 (logiciel de dessin), SDL 2 (bibliothèques multimédias), bePlayer 1.3 (lecteur audio), Odyssey 1.26 (navigateur Internet), GenesisPlus 2.2 (émulateur Mega Drive), ScummVM 2.5.1 (interpréteur de jeux), Pixy 1.0a r3 (logiciel de dessin), MUIBase 4.4 (base de données) et bien plus encore.


- Hollywood tout neuf... point un

Airsoft Softwair a annoncé le 24 avril 2022 la disponibilité de Hollywood 9.1, son langage de programmation orienté multimédia, qui peut être utilisé pour créer divers jeux et applications pour diverses plates-formes, dont les variantes Amiga. Hollywood 9.1 est une mise à jour de maintenance qui contient principalement des corrections de bogues et quelques nouvelles fonctionnalités. Elle est disponible gratuitement pour tous les clients qui ont acheté une licence Hollywood 9.0 et peut être téléchargée depuis la zone de téléchargement en utilisant les comptes utilisateurs personnalisés.

Rappelons que Hollywood gère plus de 900 commandes intégrées, dispose d'une grande variété de greffons qui permettent aux programmeurs d'utiliser toutes sortes de technologies modernes telles que OpenGL, SDL, une véritable boîte à outils d'interface graphique multiplate-forme qui utilise des gadgets natifs, l'importation et l'exportation de PDF, la gestion du SVG, SQL, SSL/TLS et une prise en charge étendue des protocoles réseau, et bien d'autres choses encore [www.hollywood-mal.com/index.html].


- Présentation d'ApolloBoot Omni

Willem Drijver a présenté, dans une vidéo, l'utilitaire ApolloBoot Omni (anciennement ApolloBoot Multi-OS). Il s'agit d'une solution logicielle préconfigurée pour faciliter l'installation et le démarrage sur Vampire V4 de différents systèmes d'exploitation, des diverses versions d'AmigaOS à AROS, Atari TOS et Mac OS. Il existe également d'autres variantes d'ApolloBoot (non vue dans la vidéo) : ApolloBoot Solo (démarrage d'AmigaOS 3.x) et ApolloBoot Trio (ApolloOS, Coffin, AmigaOS) [apollo-computer.com/apolloboot.php].


- Agnus NTSC sur PAL

On peut voir sur cette page GitHub, un nouvel outil, nommé KickstartPalPatcher, permettant de modifier les ROM Kickstart Amiga afin qu'elles démarrent toujours en mode PAL, même si un Agnus NTSC est installé dans votre Amiga. Les puces Agnus PAL de 2 Mo sont difficiles à trouver, alors que les variantes NTSC sont moins chères et disponibles. Et puisque ces puces peuvent être commutées de NTSC à PAL, il faut juste quelque chose pour faire la commutation au démarrage du système. Seul inconvénient, c'est un outil natif Windows, en ligne de commande et construit avec l'environnement de travail .NET. L'auteur annonce que, à l'avenir, il y aura également une interface graphique et d'autres versions de Kickstart gérées. Pour le moment, les versions de ROM Kickstart gérées sont les suivantes :
  • Kickstart 1.2, Rev. 33.192, somme de contrôle : $56F2E2A6.
  • Kickstart 1.3, Rev. 34.5, somme de contrôle : $15267DB3.
  • Kickstart 3.1, Rev. 40.63, somme de contrôle : $9FDEEEF6.
  • Kickstart 3.1.4, Rev. 46.143, somme de contrôle : $BE662BCF.
  • Kickstart 3.2.0, Rev. 47.69, somme de contrôle : $35D98F3.
  • Kickstart 3.2.1, Rev. 47.102, somme de contrôle : $4CB8FDD9.

- Anecdote du Dr. Kittel

Le Dr. Peter Kittel, ingénieur chez Commodore à la belle époque, a mis à jour sa page Internet le 3 mars 2022. Il revient sur son travail chez Commodore, notamment sur l'Amiga et le groupe de soutien technique Commodore. Il se remémore une anecdote : "Dans le groupe de soutien technique, nous avions trois musiciens amateurs avec une expérience de groupe, dont moi, ainsi qu'un quatrième qui avait un sens du rythme et qui savait se servir d'une batterie. À Noël 1985, l'Amiga n'était pas encore officiellement lancé en Allemagne. Pour la fête de Noël, nous avons utilisé quatre Amiga avec le logiciel de démonstration fourni, où l'on pouvait jouer deux instruments en même temps avec un clavier normal, l'un sur les deux rangées de touches inférieures, l'autre sur les deux rangées supérieures. J'avais suggéré un morceau, j'ai donc joué la première voix, tout en fournissant l'accompagnement d'accords pour les autres (mais pas toujours très proprement...)."


- XVS encore plus à jour

Une nouvelle version (33.46) de la bibliothèque XVS est disponible sur Aminet depuis le 23 avril 2022. Rappelons que cette dernière est utilisée par les programmes antivirus sur Amiga. Parmi les changements, l'auteur Georg Wittmann mentionne des corrections dans le domaine de la reconnaissance des virus de bloc d'amorce pour VCS 2, Revenge Bootloader, Rene, ainsi que la prise en charge de davantage de virus de ce type (Blizzard 1.0 Ultra, Copylock, Killed Katrin, Oral Device, Supply Team Lazer, SystemZ 5.3 Sear, Time Bomb 1 Bad Boy, Australian Parasite VHT, Warhawk 1 VHT, By J.H). De plus, la reconnaissance des virus Liquid Acid et DiskJerk a été ajoutée.


- HippoPlayer 2.52

Kari-Pekka Koljonen a de nouveau mis à jour HippoPlayer, son lecteur de modules de musique pour AmigaOS 68k. La version 2.52 apparue fin avril 2022, présente notamment ces changements :
  • Simplification du chargement des fichiers pour que la compatibilité avec FTPMount soit meilleure (FTPMount peut être utilisé pour accéder à Modland).
  • Option "Gros boutons" dans "Prefs/Display". Cela double la hauteur des deux rangées de boutons dans la fenêtre principale. Utile avec des écrans à plus haute résolution.
  • Gestion du lancement de HippoPlayer via des "icônes de projet". Ce sont des icônes utilisées pour les fichiers de données qui spécifient l'outil par défaut qui doit être utilisé pour ouvrir les fichiers.
  • Gestion de Patternscope pour le format THX/AHX. Affiche également les transpositions.
  • Patternscope affiche désormais les informations de transposition des notes et des échantillons pour les formats Future Composer et BP SoundMon.
  • Amélioration de la gestion de PreTracker et du Sample Scope.
  • Reconnaissane de nouveaux formats : Art Of Noise (quatre canaux), BP SoundMon (v2.0-v2.2), Future Composer (v1.0-v1.4), Game Music Creator, Hippel-COSO, JamCracker, PreTracker, SoundFX, StarTrekker.
  • Gestion de nouveaux lecteurs d'Eagleplayers.
  • L'oscilloscope "Freq. Analyzer" a été supprimé. Il s'agissait d'une sorte d'histogramme affichant les deltas d'octets d'échantillons consécutifs, généralement ennuyeux à regarder et pas très informatif.
  • Un nouvel oscilloscope "Spectre" a été ajouté. L'axe des X affiche les fréquences, les basses à gauche, les hautes à droite. L'axe Y affiche l'intensité sonore en décibels.
  • Gestion de l'exécution de plusieurs scopes au lieu d'un seul. Il y a maintenant des boutons séparés pour les cinq différents scopes dans "Prefs/Display".
  • La tête de l'hippopotame est maintenant affichée si vous lancez HippoPlayer sur un Amiga avec Kickstart 1.3.

- Seconde version de Lite XL

George Sokianos s'était attaqué en 2021 au portage de l'éditeur de texte Lite XL sur AmigaOS 4. Après la publication de la première version le 29 décembre 2021, il avait produit une seconde version mais qu'il avait jusque-là gardée pour lui. La version 2.0.3r1 est finalement sortie le 30 avril et, d'après l'auteur, elle est plus rapide dans le défilement et le chargement des fichiers. Le logiciel peut également avoir plusieurs curseurs, il y a à présent un moyen facile d'avoir des fichiers ouverts côte à côte. Lite XL 2.0.3 utilise également la dernière version de SDL 2.0.20 ainsi que de nouvelles icônes créées et fournies par IconDesigner [git.walkero.gr].


- Kwakwa a 10 ans

Il y a dix ans, le 8 avril 2012, à exactement 14:08, le système de contrôle de version Subversion avait enregistré les premières lignes de code qui jetèrent les bases de KwaKwa, un logiciel polonais de messagerie. Pour célébrer cet anniversaire, Filip Maryjanski a préparé une nouvelle version de son paquet logiciel : KwaKwa 1.10, gg.module 2.0 et jabber.module 2.0. Le changement le plus important, commun aux trois composants, est l'introduction de la gestion de la norme Unicode dans l'interface utilisateur. En outre, les bogues signalés ont été corrigés et de nouvelles options de configuration ont été ajoutées. A partir de la version 1.10, KwaKwa ne nécessite plus l'installation de la classe TextEditor.mcc, mais il est toujours possible de l'utiliser. A noter que le changement d'encodage nécessite la conversion de la base de données de l'historique des messages. Cette conversion sera effectuée automatiquement lors du premier démarrage du programme [ppa.pl].


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 01/02 2022]


Soutenez le travail de l'auteur