Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 10 décembre 2022 - 02:19  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de MorphOS 3.16/3.17
(Article écrit par David Brunet - mars 2022, mis à jour en mai 2022)


MorphOS 3.16 Après deux versions successives (3.14 et 3.15) axées sur la maintenance et étant relativement pauvres en véritables nouveautés, l'équipe MorphOS propose une version 3.16 de son système d'exploitation qui s'annonce plus intéressante.

Présentation

MorphOS 3.16 est téléchargeable sur le site www.morphos-team.net/downloads.html depuis le 9 mars 2022. Ce système d'exploitation fonctionne sur une variété d'ordinateurs PowerPC, qui sont les mêmes que pour les versions précédentes, à savoir les Pegasos I/II, Efika 5200B, Mac mini G4, eMac G4, Power Mac G4, PowerBook G4, iBook G4, Power Mac G5, Sam460ex/cr et AmigaOne X5000.

Si votre machine dispose déjà d'une licence MorphOS, vous n'aurez rien à débourser pour profiter de cette mise à jour. Dans le cas contraire, le prix de l'enregistrement dépend de votre machine : 79 euros pour toutes les machines gérées sauf pour les Efika 5200B et Sam460ex/cr qui bénéficient d'un prix réduit à 49 euros. La méthode de paiement consiste à s'enregistrer via l'outil "RegTools" qui se trouve dans le répertoire "Tools" du système et payer via PayPal. Les auteurs vous enverront alors une clé à placer dans le répertoire "Devs". MorphOS est néanmoins utilisable en mode démo, c'est-à-dire avec une session de trente minutes à l'issue de laquelle le système ralentit vous incitant fortement à redémarrer une nouvelle session, et ainsi de suite.

L'installation vous propose deux choses : soit mettre à jour votre système, soit procéder à une nouvelle installation. Pour les Efika 5200B, Sam460ex et AmigaOne X5000, il faut utiliser un fichier image à mettre sur une clé USB ou une carte SD, alors que pour les autres machines, un fichier ISO à graver sur un CD est disponible.

Nouveautés

Wayfarer

Wayfarer est un navigateur Internet développé principalement par Jacek Piszczek. Sa première version fut publiée sur le site wayfarer.icu dès octobre 2020 et le voici maintenant, avec sa version 2.10, inclut directement dans MorphOS.

Wayfarer est un navigateur Internet qui se base sur une branche récente de WebKitGTK (mi-2021). Il sait naviguer sur la plupart des sites web modernes, sauf ceux nécessitant les technologies Flash et Java, technologies heureusement en fin de vie. Ce navigateur propose quelques fonctionnalités essentielles comme le cryptage des mots de passe (via la cryptostorage.library), la gestion des certificats de serveur personnalisés/auto-signés, la lecture audio (dont HLS) et vidéo (avec gestion de MediaSource), dispose d'un gestionnaire de téléchargements et de favoris, gère les fichiers AdBlock Plus, l'impression, etc.

Wayfarer 2.10
Wayfarer

Sur le papier, c'est un navigateur à jour, le plus moderne du monde Amiga. Mais pour en profiter, il faut une machine véloce. C'est là qu'on ressent la nécessité pour MorphOS de passer à une autre architecture processeur (ARM, x64), à moins que l'auteur arrive à créer une compilation à la volée (JIT) pour le JavaScript, ce qui accélèrerait pas mal de sites débordant de... JavaScript. Wayfarer a aussi quelques manques comme des préférences pour le choix des polices ou la gestion du FTP, il ne propose pas de fenêtre pour l'activité réseau (utile pour savoir ce qu'il se passe lors d'un chargement) et pas de gestion des scripts (intéressants pour plein de choses dont le téléchargement de vidéos). On peut aussi noter que reprendre un téléchargement interrompu ne fonctionne pas (le logiciel se borne à le recharger du début). Mais ce logiciel est en développement actif et l'auteur fourni régulièrement des mises à jour. La dernière étant la 2.10 qui inclut quelques nouveautés comme la gestion des notifications, quelques corrections de bogues concernant les téléchargements, ou bien la possibilité de déplacer les onglets avec un glisser et déposer. Cette dernière option est en fait un changement apporté directement à MUI concernant les titres d'onglets.

A noter que Wayfarer remplace Odyssey en tant que navigateur par défaut. Ce dernier ne sera plus mis à jour car la réimplémentation du moteur WebKit était devenue trop compliquée, il n'est même plus présent dans MorphOS. C'est bien dommage car Odyssey, bien que moins compatible, est un peu plus rapide que Wayfarer et pouvait encore être utile pour les utilisateurs de petites machines et pour certaines fonctions (FTP, scripts pour les vidéos...). L'équipe MorphOS indique cependant que la dernière version d'Odyssey sera téléchargeable prochainement, peut-être sur le site officiel (il est dès maintenant disponible sur MorphOS Storage). Par ailleurs, l'outil DownloadFonts d'Odyssey, permettant de télécharger les polices de caractères pour la navigation Internet, a été remplacé par WebFontInstaller.

Iris

Il s'agit d'un gestionnaire de courriels, conçu par Jacek Piszczek (encore lui :-)) depuis quelques années, et qui, à l'instar de Wayfarer, vient d'être intégré directement à MorphOS dans une version 1.3 stable et largement utilisable. Ce logiciel est compatible IMAP et POP3, il est sécurisé, gère SSL et surtout OAuth2 (pour GMail, Outlook, Yahoo! Mail), protocole qui permet de mettre en place une délégation d'autorisation pour accorder à une application tierce, disposant d'un accès limité sur une ressource, le consentement du propriétaire de celle-ci. C'est une bonne chose par exemple pour tous les utilisateurs de GMail car Google a indiqué qu'il ne permettrait plus aux gestionnaires de courriels tiers "non sécurisés" d'accéder à son système de courriels. Probablement que YAM et SimpleMail cesseront de fonctionner avec GMail après l'été 2022.

Iris
Iris (fenêtre principale)

Iris propose aussi une autoconfiguration des comptes, ce qui est un plus notable pour les utilisateurs car il suffit de renseigner son nom, son adresse et son mot de passe pour configurer tous les paramètres IMAP, POP3 et SMTP de façon rapide et transparente.

Ses autres caractéristiques sont la navigation dans les répertoires des courriels, la visualisation et l'envoi de courriels en HTML, la sauvegarde et la visualisation des fichiers joints, la gestion des brouillons, de comptes multiples ou encore le cryptage des mots de passe et des clés. Il est largement utilisable même s'il a encore quelques points faibles comme l'absence d'une vraie documentation ou celle d'un carnet d'adresses.

Iris
Iris (préférences)

Notifications

Il y a quelques années, Guido Mersmann avait commencé à développer un système de notifications pour MorphOS nommé MagicBeacon. Ce système était relativement mature mais n'avait pas été inclus dans le système. C'est maintenant chose faite. Rappelons que les notifications sont de petits messages furtifs qui s'affichent pour certaines actions. L'utilisateur est ainsi prévenu de bon nombre d'opérations, bien que MagicBeacon peut faire beaucoup plus.

MagicBeacon
Une notification sur Ambient

En effet, ce système permet de déclencher des actions aussi diverses que la lecture d'un DVD quand celui-ci est inséré, l'affichage de vos courriels dans un bandeau défilant, le démarrage d'une copie de sauvegarde automatique lors de l'insertion de votre périphérique de sauvegarde... les possibilités sont sans limites. Par défaut, MagicBeacon propose plus de 30 notifications prédéfinies. Les préférences de MagicBeacon sont présentes dans le panneau de réglages de MorphOS sous le nom "Notifications". On peut y régler l'emplacement et la taille des fenêtres de notifications, ajouter un son, et même ajouter de nouvelles notifications, en plus de celles déjà définies par défaut. Cela concerne par exemple l'ouverture d'un répertoire en particulier lors d'une action, l'information d'une mise à jour disponible, un message lorsque l'ordinateur va redémarrer, une erreur, la fin d'une opération, etc.

MagicBeacon
Les préférences de MagicBeacon

Plusieurs applications incluses dans MorphOS gèrent maintenant les notifications comme JukeBox, Grabber, Transfer, Iris et Wayfarer. Les bulles de notifications peuvent également comporter des boutons permettant une interaction avec l'utilisateur, par exemple pour ouvrir un répertoire ou pour passer une piste dans un lecteur audio. MagicBeacon a été conçu pour traiter tous les types de signaux du système et l'utilisateur peut y accéder via ARexx ou le Shell : MagicBeacon arrive d'ailleurs avec SendBeacon, une commande en ligne utile pour créer des notifications depuis des scripts AmigaDOS. Vous pouvez aussi changer l'apparence des notifications, mais vous devrez dans ce cas user de votre logiciel de dessin favori et changer les graphismes stockés dans SYS:MorphOS/Data/MagicBeacon. Un lot de thèmes déjà tout faits aurait été plus simple.

Concernant les notifications de MagicBeacon pour l'insertion/retrait de périphériques USB, il est à noter que cela fait double emploi avec PoPo, les notifications de la pile USB Poseidon. On a alors deux notifications pour la même opération, gérées par deux programmes différents. Je me suis dit qu'il suffisait de désactiver l'une des deux notifications. La désactivation dans PoPo est simple, par contre celle de MagicBeacon est un peu plus compliquée : il faut créer une nouvelle notification de (dé)connexion, sans action, qui va écraser les actions de la notification par défaut. Je pense qu'il aurait été plus aisé de lister toutes les notifications dans la fenêtre de préférences et de choisir celles que l'on veut activer ou non. En outre, si l'on veut désactiver le système MagicBeacon tout entier, il faut retirer son icône du répertoire "WBStartup".

Expose

Expose est un outil conçu par Jacek Piszczek (toujours lui :-)) similaire à Exposé sur macOS. Il permet de permuter entre les diverses applications ouvertes via le racourci clavier "Command+Tab". Comme il s'agit d'une commodité, sa fenêtre de réglages n'est pas dans les préférences de MorphOS mais accessible via Exchange, où il faut cliquer sur le bouton "Montrer interface". On peut y modifier la taille des icônes, montrer les applications de l'écran courant ou de tous les écrans et aussi les applications MUI iconifiées.

Expose
Expose

Cela permet de rapidement passer d'une application à l'autre, c'est une alternative au clic-droit sur le gadget de cyclage des écrans présent dans MorphOS depuis les versions 2.x. Expose ne permet cependant pas de permuter entre les fenêtres d'Ambient, mais juste les applications. Enfin, Expose repère aussi les outils qui n'ont pas d'interface graphique comme SZoom ou XRay : leur détection ne sert à rien dans ce cas et ils encombrent inutilement la fenêtre. Mais heureusement, vous pouvez indiquer de les ignorer dans les préférences d'Expose.

Effets graphiques

La préférence "Composition" dispose à présent d'un onglet "Effets" dans lequel vous pouvez activer un effet de transparence des fenêtres ainsi qu'un effet de fondu lors de l'ouverture et la fermeture de celles-ci. Cela rappelle Lucy, un outil tiers qui avait été publié il y a déjà plusieurs années, à la sortie de MorphOS 2.0, afin de démontrer les nouvelles fonctions de la bibliothèque layers.library. Cette fonctionnalité est maintenant incluse au système.

Transparence MorphOS
Deux fenêtres superposées dans le bureau Ambient avec la transparence activée

A noter que pour disposer de ces effets, vous devez au préalable avoir activé l'affichage amélioré des écrans (dans la préférence "Écrans"). Le résultat de ces effets est bien sympathique, mais trop de transparence peu conduire à des fenêtres illisibles, sans compter que cela consomme davantage de mémoire et ralenti l'affichage dans certains cas, par exemple quand on ouvre plein de fenêtres les unes sur les autres.

Wordy

Wordy est un jeu de réflexion conçu par Guido Mersmann. Il s'agit d'un clone de Mastermind/Motus où vous devez trouver un mot en un nombre limité de tentatives. Vous pouvez sélectionner la longueur des mots (de 5 à 10 lettres) dans une douzaine de langues, dont le français. Ce jeu de lettres complète bien PixelCross, le précédent jeu de Guido Mersmann inclut dans le système, qui faisait, lui, la part belle aux chiffres.

Wordy
Wordy

iMac G5/1.9 17-Inch (iSight)

MorphOS 3.16 peut démarrer sur le modèle d'ordinateur iMac G5/1.9 17-Inch (iSight). Cet ordinateur tout-en-un date de 2005-2006, propose un processeur PowerPC 970FX G5 à 1,9 GHz et un écran de 17 pouces. C'est un modèle officieusement soutenu donc inutile d'être exigeant avec lui : la carte graphique Radeon est reconnue mais quelques fonctions ne sont pas gérées comme la caméra iSight et sans doute d'autres.

iMac G5 iMac G5/1.9 17-Inch (iSight)

Autres changements

Voici quelques autres choses qui ont été ajoutées ou modifiées dans MorphOS 3.16 :
  • L'application de partage d'écran/souris/clavier Synergy s'est vu implémenter la gestion des serveurs Barrier (qui est un clone de Synergy).
  • ShowGirls/ShowCase est à présent basé sur la version 2.13 de la bibliothèque de gestion des couleurs liblcms2.
  • RemoteShell utilise maintenant la version 8.8p1 d'OpenSSH.
  • Correction d'un vieux bogue faisant apparaître plusieurs fois les entrées dans RAM:. Le correctif "ramfix" qui avait été fourni par l'équipe MorphOS peut donc être retiré de votre WBStartup.
  • Le lecteur PDF VPDF est à présent basé sur libpoppler 22.02.0 et liblcms2 2.13.
  • Ajout de la commande Quote permettant de citer des chaînes de caractères de différentes manières. Elle gère l'encodage des arguments de ligne de commande DOS standard, la correspondance de motifs DOS, les chaînes de script ARexx, les composants URI, l'argument Shell sh, la chaîne JavaScript, les chaînes C, Hex et Base64.
  • Ajout de la gestion des fichiers images PNG entrelacés.
  • Les captures d'écran via Grabber peuvent être stockées dans le presse-papier.
  • Davantage de manettes Xbox360 sont reconnues.
  • La carte réseau TP-Link 3468 V4 et d'autres à base de puce RTL8168 sont maintenant reconnues.
  • Nombreuses mises à jour pour les bibliothèques et outils : Expat 2.4.6, FreeType 2.11.1, Harfbuzz 3.3.2, Timezone Database tzdb 2021e, Lzma 5.2.5, libvoikko 4.3.1, voikko-fi 2.5, FFmpeg 4.4.1...
  • La boîte à outils de chiffrement OpenSSL est maintenant incluse dans le système sous forme d'une bibliothèque. Il s'agit d'openssl3.library, basée sur OpenSSL 3.0.1. Cela permet de réduire la taille des applications qui l'utilisent et de faciliter les mises à jour, comparativement à AmiSSL.
  • Nouvelle gestion de la souris en mode double écran : à l'instar des autres systèmes modernes, la souris passe d'un écran à l'autre en allant sur le bord gauche de l'écran qui est à droite, ou le bord droit de l'écran de gauche.
  • L'outil pour enregistrer MorphOS, RegTool, ne peut plus être lancé sous émulation afin d'éviter les confusions (rappelons que l'on peut maintenant lancer MorphOS sous l'émulateur QEMU, bien que cela ne soit pas officiellement soutenu).
  • RDesktop, l'outil de contrôle à distance, passe maintenant en version 1.9. Sa gestion des types d'outils a été revue.
  • Implémentation, dans Exec, d'un pistage mémoire permanent pour le débogage. Cela surveille toutes les allocations et libérations mémoire. Cette fonction existait déjà avec l'ancien système mémoire mais pas avec l'actuel. Et cela plus vite que les outils du genre comme Mungwall et Wipeout.
  • La bibliothèque graphique 3D TinyGL dispose de nouvelles fonctions de transparences 3D et de corrections de bogues. Cela permet notamment de régler des problèmes de rendu 3D avec SDL2. Le développeur tiers Bruno Peloille a d'ailleurs proposé une nouvelle version de SDL2 et promet de publier ou mettre à jour divers portages d'applications SDL2 gérant l'accélération 3D. D'autres développeurs ont sauté le pas, on peut par exemple voir de nettes améloirations pour Doom 3.
  • Ajout de MIDI Logger, un inspecteur d'événements MIDI, développé par Antoine Dubourg, qui complète encore un peu plus ses outils audio/MIDI présents dans MorphOS.
Problèmes et manques

Les autres gros manques sont identiques aux fois précédentes. Il y a par exemple l'absence de 3D (voire d'overlay) pour les cartes graphiques Radeon récentes, et le système de fichiers par défaut (SFS) qui est limité dans bien des cas, il ne peut par exemple pas gérer des partitions de plus de 128 Go et des fichiers de plus de 2 Go. Il faut donc recourir à un autre système de fichiers pour gérer vos grosses partitions. MorphOS étant basé sur l'API Amiga (la partie "Abox" du noyau Quark), il traîne aussi les limitations de cette API vieillissante : mémoire limitée à 2 Go, pas de gestion multiprocesseur, etc.

Toujours concernant les vieux bogues, rappelons que MorphOS ne reconnaît pas le second périphérique ATA sur Efika 5200B et que les cartes SiI3xxx sont reconnues seulement comme UDMA5 (100 Mo/s) sur Pegasos I/II.

Cette version 3.16 présente aussi quelques bogues comme une vulnérabilité dans OpenSSL 3.0.1 (CVE-2022-0778) qui pourrait permettre aux pirates malveillants de créer des certificats TLS qui, lorsqu'ils sont connectés, entraînent une suspension indéfinie de l'application client. L'équipe MorphOS a rapidement réagi et propose une nouvelle version d'openssl3.library. Du côté de Grabber, le chemin par défaut n'existe pas et n'est pas créé lors de la capture d'écran. Du coup, la capture n'est pas sauvée. Signalons également que les icônes au format Amiga 4 couleurs sont maintenant toutes petites, trop petites, avec MorphOS 3.16 (cela a été réglé avec MorphOS 3.17).

En outre, les applications 3D ne fonctionnent plus sur les processeurs non AltiVec comme le QorIQ P5020 des AmigaOne X5000. De son côté, Blender, l'outil de création graphique 3D, affiche des trucs bizarres à l'écran avec certaines cartes graphiques Radeon. Ces anomalies ont aussi été remontées et seront corrigées prochainement. Enfin, la fonction glReadPixels de TinyGL ne renvoie pas de données avec tous les pixels noirs, les données ne sont pas correctes. Les captures d'écran créées par cette fonction ont quelques artefacts (mais cela aussi a été réglé avec MorphOS 3.17).

MorphOS 3.17

MorphOS 3.17 est une mise à jour mineure, publiée le 1er mai 2022 et qui comporte essentiellement des corrections de bogues plus quelques rares nouveautés. L'une d'elles concerne l'AmigaOne X5000. Cet ordinateur peut à présent gérer deux cartes graphiques Radeon. Jusqu'à présent, sur l'AmigaOne X5000, il n'était pas possible d'effectuer un double démarrage AmigaOS 4/MorphOS avec AmigaOS 4 utilisant une carte PCIe x16 gérée en 3D. Dès que vous insériez dans le port PCIe x16 une carte graphique qui était gérée par AmigaOS 4 mais pas par MorphOS, MorphOS ne démarrait pas, même avec une carte graphique gérée par MorphOS dans un port PCIe secondaire (x4 ou x1). Mais attention, comme l'AmigaOne X5000 ne dispose que d'un seul port PCIe x16, il faudra ajouter une carte en équerre pour installer la seconde carte graphique.

Les autres changements notables :
  • Le lecteur PDF VPDF se base maintenant sur libpoppler 22.03.0.
  • La bibliothèque Expat pour l'analyse syntaxique du XML, est basée sur libexpat 2.4.7.
  • TTEngine et FTManager peuvent maintenant installer les polices de caractères automatiquement depuis une ligne de commande.
  • La boîte à outils de chiffrement OpenSSL est à présent basée sur la version 3.0.2 d'OpenSSL.
  • Au niveau des pilotes 3D et de TinyGL, ajout des textures colorées pour les bords.
  • Le problème de la diode de disque dur des AmigaOne X5000 a été résolu.
  • Dans MUI, correction de bogues concernant la mise en page et le rendu.
  • Correction pour l'outil de capture d'écran Grabber pour que sa propre fenêtre ne s'affiche pas dans la capture d'écran.
En outre, MorphOS 3.17 est toujours pourvu de la version 2.10 de Wayfarer, il faudra donc faire attention à ne pas écraser votre Wayfarer actuel si vous l'aviez mis à jour entre temps (Jacek Piszczek avait sorti une demi-douzaine de versions depuis).

Et côté sécurité en ligne, de nouvelles vulnérabilités ont été identifiées pour la version d'OpenSSL incluse dans MorphOS 3.17. Trois problèmes découverts, à savoir CVE-2022-1343, CVE-2022-1434 et CVE-2022-1473, se sont avérés affecter potentiellement les utilisateurs de MorphOS. Une version corrigée a rapidement été mise à disposition.

Conclusion

Cette mise à jour 3.16/3.17 est utile et vaut le coup. Deux grosses applications incontournables (Iris et Wayfarer) font leur entrées, permettant d'avoir un système d'exploitation encore plus complet et fonctionnel, et ce, par défaut. Dans un système assimilé Amiga, le fait de disposer d'un gestionnaire de courriels et d'un navigateur Internet n'est pas nouveau, par contre, les avoir dans une version à nouveau à jour (par rapport aux standards sur les autres plates-formes) est à souligner. L'utilisabilité a également été renforcée avec l'arrivée d'Expose et des notifications, sans compter que, d'une manière générale, MorphOS 3.16 est plus stable et semble même être un peu plus rapide. C'est une réussite.

Nom : MorphOS 3.16/3.17.
Développeurs : MorphOS Development Team.
Genre : système d'exploitation.
Date : 2022.
Configuration minimale : Pegasos I/II, Efika 5200B, Mac mini G4, eMac, Power Mac G4, Power Mac G5, iBook G4, PowerBook G4, Sam460ex/cr, AmigaOne X5000, processeur PowerPC, 128 Mo de mémoire, carte graphique Permedia 2, SIS, Volari V3/V5/V8, Voodoo ou Radeon.
Licence : commercial.
Prix : de 49 à 79 euros selon les machines, mise à jour gratuite depuis la version 2.x/3.x.
Téléchargement : www.morphos-team.net/downloads.html.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]


Soutenez le travail de l'auteur