Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 16 mai 2022 - 23:37  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Dans les coulisses du développement de Robinson's Requiem (première partie)
(Article écrit par Cyrille Baron et extrait de Joystick - décembre 1993)


Silmarils, déjà connu pour la série Ishar ou l'excellent Transarctica, s'apprête à sortir, courant février 1994, une petite merveille pour Amiga, PC et Atari ST.

Robinson's Requiem - c'est le nom de la merveille en question - s'annonce comme étant très novateur. Novateur pour Silmarils, qui n'avait jamais développé de produit aussi audacieux, novateur le thème, rarement abordé dans les jeux, novateur enfin la technique employée. Robinson's Requiem est un jeu de survie, c'est-à-dire un jeu de rôles dans lequel l'unique personnage que vous dirigerez est géré extrêmement finement.

Robinson's Requiem

La chose se passe dans le futur, et vous incarnez un Robinson, sorte de super agent travaillant pour le Cartel. Les Robinson, équivalent moderne des Templiers, sont envoyés sur des mondes à explorer pendant une période de cinq ans. Au terme de leur contrat, on leur offre une retraite dorée sur la terre. En réalité, parce qu'ils en savent beaucoup trop et surtout par crainte de virus qu'ils auraient pu contracter au cours de leurs pérégrinations, on les envoie discrètement sur une planète prison.

Lorsque commence le jeu, alors que vous survoliez une planète qui devait être votre dernière mission avant la quille, vous venez d'être attiré par celle-ci. Avant que votre appareil ne s'écrase, vous réussissez à vous éjecter. Voilà, tous les ingrédients sont en place. Pour le moment, vous disposez d'une trousse de survie qui contient des médicaments et quelques objets, ainsi qu'un ordinateur portable. Afin de vous évader de la planète, vous allez devoir vous débrouiller avec les moyens du bord.

Robinson's Requiem

Le jeu, entièrement géré en 3D de type Maximum Comanche Overkill, est superbe. Côté déplacement, l'impression de liberté semble être la même que celle d'Ultima Underworld, on peut tourner sur soi-même, avancer, reculer, lever ou baisser la tête et surtout grimper. Cette dernière option est particulièrement impressionnante, car le système de 3D utilisé gère très précisément l'altitude. Plus en rapport au système Voxel de Comanche, la 3D gère aussi des éléments de décors tels que ponts, cavernes, etc. Utilisant la technique du placage de texture, Robinson permet d'afficher simultanément seize textures. A cela, s'ajoutent des effets de lumière sur les lointains, et une gestion des reflets sur l'eau. Imaginez, en plus, une gestion du temps très précise (nuit/jour) et de la météo (pluies, températures) et vous aurez une petite idée de ce qui vous attend.

Robinson's Requiem

Qui dit "jeu de survie" dit "dangers à surmonter", et dans ce jeu, il faudra vaincre de nombreux adversaires. Mais surtout, il faudra veiller sur sa petite santé. Dans cette optique, le joueur est géré par "morceaux" et suivant ses actions ou blessures, différentes parties du corps peuvent être touchées. Il peut attraper des maladies, soit parce qu'il mange n'importe quoi ou soit parce qu'il prend froid, et se blesser de mille et une manières. Les blessures peuvent être recousues, et s'il se fracture un membre, il devra réaliser des attelles avec des branches. Pire encore, s'il le souhaite, il pourra même s'amputer d'un membre. Cela dit, pour ne pas finir comme le Chevalier Noir de Monty Python Sacré Graal, le logiciel estime qu'au-delà d'une amputation, jambe ou bras, la partie sera très fortement compromise.

En ce qui concerne la fatigue, le logiciel analysera en permanence ce qui est porté, la vitesse de déplacement, le terrain et les facteurs aggravants (maladie, blessure, etc.). Dans les 5 km² de décor que le personnage pourra parcourir, on trouvera divers types d'adversaires : animaux sauvages, autres Robinson et extraterrestres, tous animés. En cours de partie, il sera possible d'entrer en contact avec une "Robinsonne" télépathe, qui vous aidera.

Robinson's Requiem

Liberté oblige, outre le choix de pouvoir aller ici ou là, le logiciel vous permettra d'utiliser vraiment les moyens du bord. Ainsi, les bêtes sauvages pourront-elles fournir des vêtements que vous devrez réaliser vous-même. Bref, on le voit, le logiciel, qui devrait sortir en février 1994, s'annonce grandiose. Rendez-vous le mois prochain pour découvrir d'autres décors et en apprendre un peu plus sur la version CD-ROM PC, qui comportera, par rapport à la version disquette, de nombreux plus.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]