Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 01 décembre 2021 - 15:27  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Transarctica
(Article écrit par Seb et extrait de Joystick - janvier 1993)


Silmarils présente enfin son jeu de stratégie ferrovière, autrefois appelé Hell's Express puis Arctic Baron et qui est maintenant commercialisé sous le titre de Transarctica.

Transarctica

Le train avance à plein régime. Seul dans ma cabine, je relis inlassablement les documents, les vieilles encyclopédies du XXIe siècle. Dehors, la tempête de neige fait rage, un jour comme tous les autres. Toutes ces documentations, je les ai chassées de par le Territoire tout entier, au péril de ma vie. Il ne fait pas bon être curieux, et ces écrits anciens sont strictement interdits. Je suis très certainement inscrit sur les fichiers des agents ferroviaires, peu importe.

Un paragraphe retient tout particulièrement mon attention, en ce moment, je le lis des centaines de fois par jour, je pourrais le réciter les yeux fermés sans regarder mon livre. Ce texte parle d'un certain Soleil, parle de rayonnement, de lumière du jour, d'astre illuminant la Terre. D'autres textes dans d'autres récits reprennent ce thème, cette légende, ils parlent du bonheur éprouvé sous ce Soleil, de ses bienfaits sur les plantes. Le signal d'arrivée vient de sonner, me voilà rendu dans cette ville que je voulais à tout prix visiter, on m'a glissé discrètement que je pourrais y trouver une bibliothèque.

Manteau en peau de mammouth sur les épaules, je sors de ma cabine. Le froid m'agresse le visage, le vent incisif me fait fermer les yeux. Cette bibliothèque existe bel et bien. Quel choc... Je ne sais plus où j'en suis... J'ai trouvé un texte qui parle d'un projet, d'une expérience qui date du XXIe siècle, le projet "Blind" pour sauver la Terre du dépérissement. Une terrible explosion dans la stratosphère, des couches de poussières qui masquent le globe. Il y a peut-être un espoir, peut-être ce Soleil n'est-il une légende. Je dois repartir tout de suite et mener mon enquête jusqu'au bout, n'en déplaise à l'Union Viking et à ses chacals d'administrateurs.

Transarctica

Autour de ce thème très original, les programmeurs de Silmarils ont élaboré un jeu de guerre/stratégie extrêmement plaisant et passionnant. Le joueur dirige l'Icare des temps glacés, l'homme qui dirige son train à la recherche du savoir, dans le but d'en apprendre plus sur le Soleil. La Terre est entièrement gelée, recouverte de glace, le seul moyen de locomotion est le train, d'immenses réseaux ferroviaires zèbrent la planète. L'Union Viking dirige tout, elle contrôle le trafic et empêche les Ambivalents d'aile contre elle. Vous êtes maintenant un Ambivalent et vous devrez combattre.

A partir d'écrans de commandes, vous contrôlez la vitesse dé votre train en surveillant son régime pour ne pas faire sauter votre chaudière, il n'y a, bien sûr, pas d'électricité et les trains tournent au charbon. Vous devrez faire du commerce pour acheter cette matière première indispensable. Commerce de mammouths, d'esclaves, de plantes (très rares en ces terres glacées) ou même de meubles, vous devrez passer de ville en ville pour faire fructifier votre économie.

Transarctica

Votre train n'a pas une structure fixe et dans certaines villes, moyennant finances, vous pourrez acheter des wagons particuliers : wagons mitrailleurs, transporteurs de troupes, transporteurs de mammouths, wagons-serres pour cultiver des plantes ; plus vous aurez un train puissant, plus vous pourrez lutter contre les agressions de l'Union Viking.

Deux cartes vous aident à vous déplacer. Une carte globale où vous pouvez voir l'ensemble du réseau ferroviaire, et une autre carte plus détaillée à l'échelle plus petite, où vous pouvez indiquer la direction que vous voulez prendre en cliquant sur les aiguillages des intersections. Toutes les manipulations dans Transarctica sont extrêmement simples.

Véritable jeu de stratégie, vous placerez des espions aux endroits qui vous conviennent pour avoir des informations sur les déplacements des trains de l'Union Viking. Pour éviter le combat, vous pouvez saboter la voie derrière votre train, l'ennemi passera du temps à reconstruire et vous serez déjà loin. Si le combat est inévitable, ou si vous le désirez, vous entrez dans la phase arcade, seule phase véritablement animée du jeu. Les deux trains sont affichés à l'écran avec le détail de leurs wagons. En cliquant sur les canons, vous tirez sur votre adversaire, en cliquant sur les chargements de mammouth vous les envoyez combattre ou transporter des troupes sur le train ennemi. En cliquant sur les wagons de soldats, vous envoyez les hommes, s'ils atteignent les wagons ennemis, vous pourrez leur faire poser des bombes, mais attention, votre adversaire peut faucher vos hommes avec ses wagons mitrailleurs. Et, en général, il ne reste pas les bras croisés ; lui aussi balance la sauce, mammouths, hommes, et tirs à tout va.

Cette phase arcade peut être coupée à partir du menu de départ ; ainsi, vous pouvez aborder Transarctica uniquement du côté stratégique. Depuis ce même menu, vous pouvez régler le niveau de jeu de l'ordinateur, vous pouvez recharger une partie sauvegardée ou couper la musique qui accompagne le jeu.

Transarctica

Les graphismes de Transarctica sont superbes et même s'ils ne sont pas animés (sauf dans les combats), le jeu reste prenant et passionnant tout du long. En plus de votre course au développement et à l'équipement, vous devez continuer votre quête du Soleil. Dans certaines villes, on vous donnera des informations ou l'on vous glissera des rumeurs à l'oreille et vous entendrez parler d'autres personnes, comme vous, qui croient à l'existence du Soleil et qu'il est possible de faire disparaître toute cette glace pour faire revenir le bonheur en bloc de chaleur, même si ce n'est pas du goût des hommes de l'Union Viking.

Nom : Transarctica.
Éditeurs : Silmarils, ReadySoft.
Genre : jeu de stratégie.
Date : 1993.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 7/10.

Les points forts :

- Le thème et le scénario du jeu sont tout à fait prenants et passionnants, et ce jeu de guerre/stratégie particulier est, en même temps, un jeu d'aventure puisqu'on peut en voir la fin et le dénouement.
- Manier Transarctica est un véritable jeu d'enfant, chaque écran est clair, chaque commande est simple.

Les points faibles :

- Le jeu peut être un peu lassant à la longue (combats répétitifs, déplacements très nombreux...).



[Retour en haut] / [Retour aux articles]