Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 27 avril 2017 - 09:14  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de KindWords 3
(Article écrit par Dominique Bonin et extrait d'Amiga News - novembre 1992)


Trois ans après la sortie de la version 2.0, The Disc Company propose une troisième mouture de KindWords. Beaucoup d'entre vous attendaient avec impatience une nouvelle version pour corriger les bogues et les lacunes précédentes. La surprise est de taille...

KindWords 3

KindWords 3

Un traitement de texte populaire

KindWords fut le traitement de texte sur Amiga le plus populaire et le plus acheté, à défaut d'être le meilleur. Plus de 250 000 exemplaires ont été vendus en Europe, seuls ou par l'intermédiaire d'un paquetage (Home Office Kit, Starter Kit, School Kit...).

Son approche simple en faisait un produit d'initiation idéal pour les débutants, capable tout de même de réaliser un bon traitement du texte. Ses défauts étaient certes nombreux : lenteur d'affichage, lenteur d'impression des Superfonts, absence de réaction de certaines touches, problèmes de rafraîchissement d'écran. Mais il avait le mérite d'être le premier à offrir un correcteur orthographique en français ainsi que des polices "symboles" et "mathématiques" très utiles pour réaliser des encadrements et des textes scientifiques.

Les dessous de KindWords

En fait, KindWords n'était qu'une émanation d'un autre traitement de texte plus ancien que certains d'entre vous ont peut-être connu : Textcraft Plus. Avec le temps, et face aux doléances des utilisateurs, il s'avérait indispensable d'améliorer le programme. La création d'une troisième version a été décidée dans le courant de l'année 1990 et nous avons été les premiers à évoquer ce projet en juin 1991. Seulement, devant l'importance des modifications à effectuer, The Disc Company se rendit compte que le remaniement de KindWords demanderait beaucoup de travail, de temps et d'argent.

KindWords 3

La société californienne a donc préféré passer un accord avec la société britannique Digita International : cette dernière a réalisé pour The Disc Company une version limitée -pour ne pas dire bridée- de son traitement de texte Wordworth.

Les bénéfices d'un accord

Réfléchissons quelques secondes aux avantages d'un tel accord. The Disc Company réalise une économie en achetant un programme fini plutôt qu'en finançant des "travaux de ravalement" de KindWords. De plus, sachant que Wordworth a reçu un excellent accueil auprès des utilisateurs et de la presse -essentiellement britanniques- elle ne voit pas comment il pourrait en être autrement avec la version proposée. Cela permettrait de relever la cote de popularité de KindWords, et de proposer comme à l'accoutumée un prix avantageux.

Pour Digita, cet accord est une excellente occasion pour diffuser son produit -certes bridé- à une très grande échelle. En effet, en Europe, KindWords 3 sortira à terme en 13 langues : anglais, allemand, français, espagnol, italien, danois, suédois, norvégien, finois, portugais... il y en aura pour tous les goûts. De plus, l'utilisateur aura la possibilité de mettre à niveau son KindWords 3 en un Wordworth 1.1.

Et que gagne finalement le client ? Il dispose d'un traitement de texte de bonne qualité à un prix très intéressant (490 FF) entièrement adapté à sa langue maternelle (logiciel, manuel et dictionnaires). De plus, s'il était déjà possesseur d'une ancienne version de KindWords, il hérite d'un traitement de texte véritablement différent pour un prix dérisoire (195 FF + 30 FF de port).

Découvrons le produit

KindWords 3 est proposée dans une belle boîte en carton aux lignes semblables à celle de MaxiPlan 4. Le but recherché est sûrement de créer un effet de gamme. Un carton rouge par contre pour le manuel. La partie française se contente de décrire en 40 pages le démarrage et les menus de KindWords 3. C'est beaucoup trop rapide, beaucoup trop concis, trop peu explicite. Nous sommes loin des quelque 300 pages du manuel de Wordworth. L'utilisateur novice qui n'a jamais travaillé avec un traitement de texte aura véritablement beaucoup de mal à assimiler les principes d'un tel produit. Il ne faut pas perdre de vue que certains modèles de la gamme Amiga ont une vocation et une utilisation familiale. De plus, vu son prix, KindWords 3 pourrait bien être le premier traitement de texte qu'utiliseront certaines personnes.

Le logiciel est composé de trois disquettes :
  • Une disquette programme.
  • Une disquette "Extras" qui rassemble des polices, des pilotes d'imprimantes et des documents exemples.
  • Une disquette "dictionnaires" comprenant les fichiers nécessaires au vérificateur orthographique, au dictionnaire des synonymes et au module de césure.
KindWords + ou Wordworth - ?

Inutile de nous attarder sur la présentation et les possibilités de KindWords 3. Si vous ne connaissez pas Wordworth, référez-vous plutôt à ces tests : version 1.0 et 1.1. Comme nous vous l'avons expliqué plus haut, KindWords 3 est une version allégée (c'est la mode !) de Wordworth. Un grand nombre de fonctions ont carrément disparu pendant cette cure d'allégement :
  • L'ouverture simultanée jusqu'à 100 documents (KindWords 3 ne peut en ouvrir que deux).
  • La sauvegarde automatique.
  • La lecture et sauvegarde de documents au format de ProWrite, WordPerfect et ProText.
  • L'économiseur d'écran.
  • Le jeu de pousse-pousse.
  • Le choix d'une unité de mesure en pica, points, pixels, pitch 10, 12 ou 15 (vous ne pouvez choisir qu'entre les pouces et les cm).
  • La prévisualisation de la page.
  • Le glossaire.
  • La fonction "speech".
  • L'insertion d'un caractère littéral.
  • La sélection des couleurs de l'environnement parmi 16 préréglages.
  • La fonction "quick screen" pour un affichage plus rapide à l'écran.
Une impression plus dépouillée

Wordworth 1.1 est le premier traitement de texte et le seul qui exploite totalement les polices internes des différentes imprimantes. Lors de l'installation, le programme demande en effet de sélectionner votre imprimante parmi toute une liste. Il met ensuite en place non seulement le pilote d'imprimante approprié, mais également les polices nécessaires dans le répertoire "Fonts:" versions imprimantes et versions écrans pour préserver l'intégrité de l'effet du wysiwyg (tel écran, tel document).

KindWords 3 vous demande également de choisir votre imprimante, mais n'installe pas de polices appropriées.

L'impression en mode courrier est quand même plus complète qu'avec KindWords 2.0 puisqu'elle autorise des pitchs (pas) différents : 10 (Pica), 12 (Elite), condensés ou élargis. Mais pas question ici de sélectionner directement la police de votre imprimante à partir de votre logiciel (Prestige, Sans Serif...) ou de l'imprimer en mode proportionnel.

KindWords 3

L'impression en mode PostScript (langage de description de pages créé par Adobe utilisable avec certaines imprimantes laser) a également disparu.

Les avantages de KindWords 3

Si KindWords 3 présente beaucoup moins de fonctions que Wordworth, il présente toutefois des caractéristiques supplémentaires par rapport à KindWords 2.0 :
  • Une interface plus agréable.
  • Une aide en ligne accessible par simple appel sur la touche "Help".
  • Une règle désormais graduée en cm.
  • Une insertion possible de la date et de l'heure.
  • L'utilisation de toutes les polices bitmap au format Amiga.
  • L'utilisation des polices vectorielles sous le système 2.0.
  • Une gestion des tabulations beaucoup plus simple.
  • Un correcteur orthographique en temps réel (pendant la frappe).
KindWords 3

Enfin, KindWords 3 est le premier traitement de texte à offrir un dictionnaire des synonymes en français. Ce module fait appel au dictionnaire des synonymes Proximity/Nathan. Son utilisation est vraiment très simple : vous sélectionnez le mot que vous souhaitez remplacer, vous allez dans le menu "utilitaires" pour choisir la commande "thésaurus". Apparaît ensuite à l'écran une requête qui liste à gauche les synonymes, et à droite les différents sens du mot (ils sont numérotés). A chaque fois que vous cliquez sur l'un des sens proposés dans la boîte de droite, la liste des synonymes proposés à gauche change en conséquence.

Il est vraiment dommage par contre que les polices "mathématiques", "grecques" et "symboles" de KindWords 2.0 aient été supprimées : elles rendaient de grands services et autorisaient, entre autres, des constructions de tableaux parfaits.

Conclusion

La transformation de KindWords en Wordworth est un peu regrettable. D'une part parce que cela ôte sa propre "personnalité" au programme. D'autre part, parce qu'existent désormais sur le marché deux produits similaires sous deux noms différents. Il aurait été intéressant de voir comment pouvait évoluer un produit tel que KindWords 2.0, avec sa propre interface.

La médiocrité du manuel et l'absence des polices "mathématiques" et "symboles" sont les deux grandes lacunes de ce traitement de texte grand public. The Disc Company devrait normalement sortir une mise à jour qui y remédie dans les prochains jours.

Finalement, faut-il acquérir KindWords 3 ? Si vous possédez déjà une version précédente du programme, pas d'hésitation : pour un prix modeste, vous bénéficierez d'un traitement de texte nouveau de bonne qualité. Pour les autres, tout dépend de vos moyens financiers et de l'utilisation future du logiciel. Même si KindWords 3 a des possibilités plus limitées que Wordworth, il dispose tout de même d'un grand nombre de qualités pour moins de 500 FF. Le dictionnaire des synonymes est à lui seul un sérieux motif d'achat, qui pourrait cependant vite disparaître face aux versions françaises imminentes de ProWrite 3.3, Final Copy 2.0 ou Wordworth 2.0.

Nom : KindWords 3.
Éditeur : Digita International.
Genre : traitement de texte.
Date : 1992.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 1 Mo de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 490 FF (195 FF la mise à jour).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]