Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 27 juin 2022 - 17:54  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Les futurs succès de 1994 (troisième partie)
(Article écrit par Derek De La Fuente et extrait de Joystick - février 1994)


Suite de notre série sur les futurs succès ludiques que préparent les éditeurs sur Amiga.

Genesis (Flair Software)

Flair Software est en pleine phase d'expansion actuellement, et avec son équipe interne, a développé un nouveau moteur de programmation très performant. Genesis sera le premier jeu utilisant ce moteur.

Genesis met en scène une voyageuse du temps qui reversera différentes époques à la quête du Joyau Magique. Son premier saut temporel la mènera dans la période jurassique (ben voyons...) où elle rencontrera d'étranges - mais néanmoins magnifiques - dinosaures, entre autres créatures vivantes. Elle sera ensuite transportée à l'ère médiévale où elle affrontera chevaliers et autres damoiseaux. EIle devra "traiter" avec eux pour progresser vers son ultime quête. Cette dernière se déroule dans une zone fantastique combinant le présent et le futur, à l'environnement surréaliste "multifacette".

Genesis Genesis

Comme vous pouvez le constater d'après la photo, Genesis emploie des numérisations vidéo aussi bien pour les décors que pour les sprites des personnages, lui conférant ainsi un air de Lost In Time (PC) ou d'Ange Et Démon (CDI)... L'interface utilisée n'est pas non plus sans rappeler Legend Of Kyrandia. Flair Software a commencé le développement de Genesis il y a plus de six mois et a dû tout recommencer pour mettre à profit le nouveau moteur. Flair Software compte obtenir des effets surprenants avec les décors numérisés, et les programmeurs s'emploient à leur donner une ambiance originale. De nombreux écrans ont été abandonnés à cause de la qualité approximative de la numérisation et du nombre restreint des couleurs. Les prises de vue ont été en fait réalisées en France, et l'emploi de vraies personnes assure des mouvements réalistes. Un jeu qui promet aussi bien beauté que réalisme... même s'il faut encore attendre pas mal de temps avant d'en avoir le coeur net.

7th Sword Of Mendor (Grandslam)

Amnesty est une équipe hongroise écrivant de nombreux programmes pour Grandslam UK. Elle est dirigée par Gabor qui était "l'homme de l'ombre" d'Abandoned Places. Bien qu'elle soit surtout connue pour sa programmation Amiga, Amnesty prépare 7th Sword Of Mendor pour PC (et peut-être Amiga), qui a l'air pas mal du tout.

Il s'agit d'un jeu de rôle à la Bard's Tale, qui se révèle "visuellement" beaucoup plus proche de Might & Magic III et suivants. D'abord, 7th Sword Of Mendor est en SuperVGA, ensuite, on ne traverse pas que des donjons mais également des extérieurs avec arbres, rivières, montagnes, très réalistes. L'intrigue se déroule sur deux îles dont l'une est protégée par sept épées. A l'occasion d'un grand banquet, les sept princes détenteurs des épées se réunissent, mais ils se les font malheureusement voler. L'objectif du jeu est de retrouver et retourner les sept épées à leur possesseur avant que l'île ne subisse une attaque dévastatrice.

7th Sword Of Mendor 7th Sword Of Mendor

The 7th Sword Of Mendor est un jeu de rôle classique à la Dungeon Master, avec de nombreuses statistiques et algorithmes "invisibles" aux joueurs, mais primordiaux à l'intelligence artificielle du titre. Tout objet a une masse, un poids, des points d'attaque et de dommages, etc. Les caractéristiques sont, à ce titre, particulièrement impressionnantes : 150 sorts, 100 monstres, 434 km de couloirs/paysages (en comparaison, Ultima Underworld "ne comportait que" 38 km)... Il a fallu 71 000 écrans pour couvrir la surface de jeu. Les graphismes en 640x480, 256 couleurs présentent des décors et des sprites numérisés au milieu d'autres éléments peints à la main.

L'aventure et les combats sont particulièrement "complexes" avec un gigantesque inventaire d'objets à utiliser et à trouver, et un groupe de six personnages à personnaliser et à diriger, avec des attributs spéci-fiques. Néanmoins, l'équipe pourra "engager" une personne supplémentaire en cours d'aventure pour faciliter sa quête. Les actions à effectuer restent conventionnelles, il faut chercher des objets, discuter avec les rencontres, combattre les monstres errants... Le scénario changera de façon significative selon les choix effectués, et permettra de visiter huit lieux/décors différents. L'interface utilisant la souris offre de nombreuses options, de l'auto-carte aux ordres pendant les combats. Chaque personnage dispose d'un large éventail de compétences, de la magie à la connaissance des herbes. Un jeu apparemment très complet qui intéressera plus d'un "rôliste" en puissance.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Article précédent] / [Article suivant]