Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 18 octobre 2017 - 03:50  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Comparatif : Napalm contre Earth 2140
(Article écrit par Pascal Hardyn - août 2003)


A l'heure où les nouveaux jeux se font rares (ah bon ?) sur Amiga Classic et en tant qu'amateur de wargames ou RTS (Real Time Strategy), il est intéressant de comparer l'ancêtre Napalm de ClickBoom avec un des derniers RTS sortis sur Classic, Earth 2140 de Pagan/Epic Interactive. Cet article ne se substitue pas aux excellents articles déjà parus dans Obligement (test de Napalm, test d'Earth 2140), mais permet de constater si les programmeurs sur Amiga ont fait des (gros) progrès en quelques années avec ce type de jeux. Exodus n'est pas dans ce comparatif pour cause de soucis d'installation 8-(. Là encore, un article est déjà paru dans Obligement n°25 et vous permet de vous faire une idée sur ce jeu.

La configuration

Les jeux ont été testés sur Amiga 1200 Classic 68060/603e+, 160 Mo de mémoire, disque dur 8 Go, Mediator avec Voodoo3 3000, Sound Blaster 128, AmigaOS 3.9 BB2, WarpOS, Workbench 1024x768 16 bits et sur Amiga 1200 Classic 68060, 32 Mo de mémoire, disque dur 1 Go, AGA, AmigaOS 3.1, Workbench 640x512 8 couleurs.

L'installation et les introductions

Bon, exit Earth 2140 sur Amiga sans carte graphique car cela ne fonctionne pas. Sinon, l'installation des jeux se fait sans souci particulier ; on installe ensuite les correctifs (v1.4 pour Napalm et mise à jour de Earth 2140 pour les configurations avec carte graphique de type Voodoo) et on lance le tout. Je précise que Earth 2140 gère le PowerPC grâce à une version WarpOS fournie avec la version 68k, et que l'exécutable WarpOS a été utilisé pour jouer. Avec Napalm, on fait dans la sobriété avec un gros titrei "NAPALM" qui défile sur l'écran, puis arrivée au choix de votre camp avant de débuter les missions. Earth 2140, quant à lui, nous gratifie d'une superbe introduction de quelques minutes en images de synthèse avec musique et tout et tout. Le décor est planté et on arrive également au choix de son camp avant de faire la guerre totale contre les ennemis. Avantage à Earth 2140 à cet instant.

Et ça se joue bien ?

Paradoxalement, les interfaces entre les deux jeux ne sont pas très différentes, malgré les années qui les séparent. L'essentiel de l'écran est occupé par l'aire de jeu et on retrouve le choix des bâtiments et des unités sur la partie gauche ou droite de l'écran selon le jeu. Le déplacement des unités sur l'aire de jeu se fait à la façon "Click & go" : on sélectionne la ou les unité(s) à déplacer à la souris et on clique à l'endroit où elle(s) doi(ven)t se rendre. Petite préférence pour Earth 2140 pour les défilements d'écran plus fluides, mais la jouabilité et la facilité de prise en main sont identiques sur les deux jeux.

Et c'est dur pour gagner ?

La partie réflexion et stratégie est plus développée sur Napalm que sur Earth. Les deux jeux assurent quelques heures à passer devant son écran pour progresser, voire quelques énervements car certaines missions sont extrêmement difficiles quel que soit le jeu (codes de triche nécessaires pour passer à la mission suivante). Les graphismes de Napalm en AGA permettent de jouer normalement en basse résolution sans s'abîmer les yeux au bout de 10 minutes. Il y a plus de sons sur Earth 2140 ce qui contribue à l'ambiance du jeu au cours des parties. Gros plus pour Earth 2140 concernant la multisélection d'unités, car dans Napalm, certaines unités sélectionnées ont la fâcheuse tendance à partir n'importe où et à rejoindre le groupe principal beaucoup plus tard - quelquefois même après la bataille. Earth 2140 vous permet de créer des groupes d'unités sélectionnables en un clic de souris. Avec Earth 2140, l'IA des unités est plus cohérente. Dans les deux jeux, les ennemis vous donneront du fil à retordre quel que soit le camp choisi au départ. Earth 2140 vous bonifie de temps en temps d'une petite animation entre deux missions. Pour tout ceci, Earth 2140 prend encore un point de justesse face à Napalm.

Alors, quel est le meilleur ?

Malheureusement, et malgré ce qui a été écrit précédemment, il n'y a pas de vainqueur. Les deux jeux sont excellents pour les amateurs de RTS. Napalm reste d'actualité pour les configurations sans carte graphique (68030 minimum) et vous permettra de casser de l'ennemi avec plaisir. Earth 2140, plus récent, nécessite une configuration musclée pour bien fonctionner et profite du matériel survitaminé pour une jouabilité et un enrobage un peu meilleur que Napalm. Un bémol pour le Mission Pack de Earth 2140 qui ne fonctionne pas sous WarpOS (du moins, avec ma configuration - plantages intempestifs en plein jeu). Dès lors, l'obligation de jouer avec la version 68k nuit à la jouabilité de ce dernier (défilements et animations très lents même avec un 68060). Le jeu en réseau est un plus incontesté pour les deux jeux. Napalm permet des duels seulement par null modem alors qu'avec Earth 2140, ce sont des combats jusqu'à six joueurs qui sont possibles (réseau local et Internet). De plus, ce dernier dispose de nombreuses options et a des cartes multijoueurs dédiées ; mais c'est aussi plus difficile à mettre en oeuvre (problème avec le Mission Pack).

Ces deux jeux doivent pouvoir se trouver d'occasion, et si vous êtes amateur et que vous ne les possédez pas, en fonction de votre configuration, il n'y a pas à hésiter pour les acquérir.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]