Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 12 décembre 2017 - 13:24  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Earth 2140
(Article écrit par David Brunet - mars 2001)


Earth 2140 Exodus est à peine sorti qu'un autre wargame débarque pour notre plus grand plaisir. Pagan Games signe par la même occasion son premier jeu Amiga.

Conversion

Earth 2140 est à l'origine un wargame (ou RTS, Real Time Strategy) conçu pour PC sous Windows par Topware Interactive. Il sort en 1997 et concurrence directement la lignée des fameux Command And Conquer. C'est d'ailleurs le meilleur RTS de l'année 1997 selon la presse spécialisée.

Trois ans plus tard, Epic s'octroie la licence pour réaliser la conversion pour AmigaOS, AmigaDE et Macintosh. Le jeu sur PC ne rapporte plus rien (Earth 2140 ne vaut que 10 FF en grande surface...) et Topware Interactive ne voit pas de problème pour un portage sur ces machines.

La version Amiga nécessite une configuration plutôt musclée. Si le 68k est géré, il n'en est pas moins vrai que le jeu voudra au minimum un PowerPC 603/160 MHz pour tourner correctement. Il faudra aussi 24 Mo de mémoire et une carte graphique.

Plein les yeux (et les oreilles)

Earth 2140 peut se jouer à partir du CD ou bien sur disque dur via une installation. L'installation permet la copie du jeu selon trois tailles (mini, recommandée et large) mais malgré une copie entière, le CD reste obligatoire pour jouer les pistes audio. Pour ceux qui voudraient lancer le jeu sans le CD, il faudra ajouter l'argument "nocdda" dans le script de lancement.

Earth 2140

L'introduction vous plonge radicalement dans l'ambiance futuriste et robotique du wargame. La séquence d'introduction, en AVI 320x160, est toute en images de synthèse avec un fond sonore entraînant et quelques voix numérisées. Elle montre la capture d'une base UCS (United Civilized States) par l'ED (Eurasian Dynasty). Ce sont les deux principales puissances en opposition de cette époque : le XXIIe siècle. Après cette intro de bonne qualité (malgré un affichage pixelisé), on arrive sur le menu principal. Là encore, c'est beau et c'est même original avec un panneau mobile ! Le menu propose, entre autres, l'accès à la base de données qui présente tous les soldats, véhicules et bâtiments disponibles au cours du jeu ; ce procédé inspiré de Dune 2 est toujours bien utile pour mieux connaître l'environnement de ce type de jeu. A gauche du menu, on trouve les options pour jouer en réseau mais elles ne sont pas activées et il faudra attendre le "Mission Pack CD" dans quelques mois pour pouvoir s'éclater à plusieurs.

Avec une résolution de 640x480 et une profondeur de 16 bits, on obtient forcément de bons graphismes pour un wargame. Ceux de Earth 2140 sont effectivement soignés ; les décors sont assez réalistes et il n'y a pas de pixelisation. Le jeu peut aussi se lancer en 800x600 afin d'affiner encore les pixels et d'agrandir le champ de vision. Cette résolution ralentit très peu l'action et c'est à vous de juger si elle convient à votre configuration (l'animation ralentit fortement quand il y a beaucoup d'unités à gérer). Comparés à Napalm et Exodus, les graphismes de Earth 2140 sont un poil meilleurs mais n'oublions pas que ces deux premiers ont des palettes en 8 bits et qu'ils arrivent à des miracles de beauté.

Earth 2140

L'univers sonore est exhaustif. Les pistes audio sont assez extraordinaires avec des musiques de styles différents (dream, techno, hardrock...). Au nombre de 10, elles sont activables et désactivables dès le lancement du jeu mais notons qu'elles provoquent des erreurs d'unité/log chez certains utilisateurs (même problème que la lecture de VideoCD). Ces pistes audio ajoutent un "plus" à l'ambiance mais rien ne nous empêche de jouer sans (question de goûts). Le reste du domaine sonore n'est pas en reste : nombreuses voix numérisées (les unités vous répondent, une voix vous informe de telle ou telle action...), bruitages pour le déplacement de certaines unités ou pour la construction de bâtiments, bruits d'obus réalistes et détonants, etc. et le tout sur 8 voies avec un volume sonore réglable.

RTS complet

Sans révolutionner le genre, Earth 2140 arrive néanmoins à être intéressant sous de nombreux points. D'abord, le jeu propose 25 missions pour les deux camps (soit 50 en tout), qui sont relativement diverses selon la zone géographique et selon leur objectif. Le scénario vous fera, par exemple, évoluer dans les glaces de la Scandinavie, les canyons américains ou les déserts africains. Vous y affronterez vos adversaires et vous serez appelé à réaliser un ou plusieurs objectifs à chaque mission : capturer des bâtiments, détruire des unités, rechercher une unité perdue, etc. c'est assez classique de ce côté-là.

Les bâtiments sont eux aussi assez classiques : centre de commande, énergie, raffinerie, mines, usines... L'originalité vient de la présence de bunker (pour mettre en sécurité des véhicules ou des personnes) ainsi que la possibilité de tout améliorer (selon le niveau de recherche). Certaines unités sont moins familières que dans la plupart des autres wargames : poseurs de mines, unités de camouflage, unités de réparation mobile... Elles donnent au joueur une nouvelle façon de penser sa stratégie. Mais que les "grosses brutes de la souris" se rassurent, des unités puissantes, aussi bien sur terre, sur mer que dans les airs, sont de la partie ! D'ailleurs, les combats avec l'ennemi seront particulièrement intéressants car les deux camps disposent d'armes assez différentes l'un de l'autre, chacune ayant ses qualités et ses défauts.

La jouabilité de Earth 2140 est de bonne facture, les commandes sont simples et tout ou presque se fait avec un seul clic de souris. L'interface est un peu compliquée au début mais on y prend vite goût : un clic sur un bâtiment ouvre par exemple une fenêtre pleine d'informations et de possibilités. Si le jeu se gère essentiellement à la souris, il ne faut pas oublier les raccourcis clavier qui permettent de faire un grand nombre de manoeuvres : attaque forcée, surveiller une zone, grouper des unités, déplacements en plusieurs étapes et même escorter quelqu'un ! (pratique pour faire de la défense rapprochée sur une unité en particulier).

Un jeu de qualité

La démo du jeu avait fait l'effet d'une surprise et la version finale confirme tout le bien qu'on pensait de Earth 2140, et même mieux ! Il n'a pas de défaut majeur, ses qualités techniques (musiques, sons, animations, graphismes, intro...) couplées à sa jouabilité exemplaire en font le meilleur jeu du moment. Sans révolutionner le genre, Pagan et Epic ont su nous convertir un jeu de grande qualité. J'attends avec impatience le module multijoueur !

Nom : Earth 2140.
Développeurs : Topware Interactive / Pagan Games.
Genre : jeu de stratégie.
Date : 2001.
Configuration minimale : 68060, 24 Mo, carte graphique.
Configuration souhaitée : PowerPC 603 à 200 MHz ou plus, 32 Mo, carte graphique.
Licence : commercial.
Prix : 325 FF (49 euros).

NOTE : 9,5/10.

Les points forts :

- Grande jouabilité.
- Réalisation de haut niveau.
- Enfin un RTS fluide en 640x480.

Les points faibles :

- Pas encore de jeu en réseau.
- La version Windows ne coûte que 10 FF...


[Retour en haut] / [Retour aux articles]