Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 26 mai 2018 - 13:43  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Le courrier des lecteurs d'A-News (Amiga News) - septembre 1989
(Rubrique animée par Frédéric Autechaud et extraite d'A-News (Amiga News) - septembre 1989)


Monter un serveur comme DEEP

Cher A-News,

Tout d'abord, bravo pour ton magazine, ton humour et tout et tout. Bravo pour ton article paru dans le numéro 13 : "AmigaBasic - programmation des bibliothèques système" mais... je n'ai pas tout compris. Pourrais-tu donner un programme d'exemple clair. J'ai lu dans le numéro 3 que DEEP tournait sur un Amiga 2000XT, Étant donné que je possède la même configuration. Je désirerai savoir comment m'y prendre si je voulais réaliser un serveur du même type. Est-il possible de commander du PDS à votre nouveau service depuis la Suisse ? PS : je pourrais avoir une photo dédicacée ou un autographe de ta chouette équipe (Frédéric Autechaud, Chorizo Kid, Roméo Rapido, Batchman, Bruce Lepper, etc.) [Frédéric Schutz 1294 Genthod, Suisse].

Frédéric Autechaud : Notre joyeuse équipe souhaite embarquer un maître es-BASIC pour nous fabriquer une rubrique sérieuse et efficace très rapidement. Le serveur DEEP, haut lieu de la pensée Amiga, persiste à tourner sur un A2000 avec toutefois 3 Mo de mémoire, un disque dur de 150 Mo et une carte spéciale X25 côté PC. Le logiciel est une oeuvre originale.

On peut commander des disquettes domaine public à notre service depuis la Suisse en utilisant un mandat poste international. Il nous est hélas techniquement impossible de réaliser la photo dont tu parles car Frédéric Autechaud refuse depuis des années de se laisser photographier sous le prétexte qu'un reporter de OK magazine a essayé de le faire entrer de force dans un photomaton. Personne n'a réussi à photographier Frédéric Autechaud. On essaiera pour notre numéro de Noël.

Amiga et vidéo

Cher Frédéric Autechaud et toute l'équipe d'A-News,

Depuis un an, je collabore avec un groupe formé par cinq reporters professionnels qui couvrent les événements d'Amérique Centrale, du Guatemala à Panama. Nous produisons des documentaires sur les réalités socio-politiques de la région (guerres, vie quotidienne, projets de développement, vie politique et culturelle, sectes religieuses, etc.). Notre équipement se compose de caméras Betacam et BVU et d'une table de montage Sony BVU munie de deux scopes 3/4 au standard NTSC. Nous voulons améliorer et mieux contrôler l'ensemble du processus d'élaboration des films, et donc nous sommes très intéressés par les possibilités vidéo de l'Amiga pour faire du titrage et éventuellement des effets spéciaux et de l'animation. mais nous naviguons un peu dans le brouillard en ce qui concerne la ou les configurations appropriées. Pouvez-vous éclairer notre lanterne ? Quel est le rôle exact du codeur : transformer du RVB en composite NTSC ? Mais pourtant l'Amiga made in USA a une sortie NTSC ? Est-il indispensable d'utiliser trois scopes au lieu de deux pour intégrer des effets spéciaux ? A votre avis, l'Amiga 500 muni d'une extension mémoire, d'un genlock et d'un codeur externe (RGB -> NTSC) peut-il faire des titres de bonne qualité ? Quels sont les éléments matériels et logiciels indispensables pour intégrer l'animation et les effets spéciaux au montage ? Connaissez-vous la famille des ordinateurs Cubicomp basés sur le 80386 qui semble exclusivement dédiés à la production vidéo ? Au plaisir de vous lire. Amigalement [Denis Pommier, Vernon (27)].

Frédéric Autechaud : J'ai pour éthique de vie de bouffer les équipes de reportage mais je fais une petite exception (ch'uis au régime). L'Amiga couplé à un genlock-incrustateur permet de réaliser quelques types d'effets basés sur l'incrustation (titrages, volets, schémas animés) dans une source. Quelques incrustateurs permettent des fondus entre la source et l'Amiga. Des effets sur deux sources impliqueraient impérativement un double TBC.

Il est évident que je ne parle ici que des possibilités offertes par les incrustateurs dédiés à l'Amiga. Une petite machine d'effets peut être intéressante : le Video Toaster de NewTek. Actuellement disponible en NTSC. Il permet des effets vidéo monosource 2D à base de zoom et de trajectoires plus quelques effets comme la pixellisation. Je n'ai pas encore essayé cet engin mais ça paraît sympathique. Le codeur intégré sur les Amiga américains fournit un signal acceptable par une télé mais bien trop mal modulé pour tenir le choc d'une génération (la chroma joue à "never twice the color"). Une configuration vidéo à base d'A500 gonflé à 2 Mo minimum plus un deuxième lecteur de disquette ou disque dur, un genlock externe comme le VIDtech et un codeur doit permettre un travail propre en titrage et animation. Le Cubicomp joue sur un autre terrain que l'Amiga.

Caméscope et numérisation

Cher A-News,

Depuis peu, j'ai fait l'acquisition d'un caméscope JVC GR 45 S/AA-VSS SECAM VHS/c (c'est beau comme nom, non ?) et je voudrais le relier à mon Amiga 500 pour faire de la numérisation. Comment faire ? J'ai entendu parler du Digi-View, qu'en pensez-vous ? [Jean Marc Buttard, SP 69154].

Frédéric Autechaud : Je suis fasciné par le nom de ton caméscope. Le Digi-View est le meilleur numériseur "image fixe" disponible pour l'Amiga. Il est conçu d'origine pour numériser à partir d'une caméra N/B en utilisant trois filtres permettant de reconstituer les composantes couleurs. L'acquisition des trois composantes prend 30 secondes minimum. Il est impératif que l'image soit parfaitement stable (numériser en "pause" est presque impossible). Lorsqu'on utilise un caméscope couleur, il faut pouvoir dissocier les composantes du signal. Deux appareils sont disponibles dans le commerce : le DG88 de Satellite et Télévision et le DigiSplit. Le DG88 accepte du PAL ou du SECAM en entrée et permet d'accéder aux composantes via trois boutons sur la face avant. Il est beaucoup trop cher (2500 FF) et mal conçu.

Le DigiSplit n'accepte que du PAL mais dispose d'un système de pilotage par le Digi-View par le biais d'une prise manette. Il est presque introuvable en France mais coûte environ 1300 FF. Enfin, il reste la possibilité de travailler à partir d'un décodeur SECAM -> RVB en se fabriquant un câble adéquat.

Code touches curseur en BASIC

Cher A-News,

Je t'écris cette lettre pour demander un petit service à Chorizo Kid : pourrait-il me donner une astuce pour récupérer dans un programme le code des touches curseur ? Lorsque j'utilise la fonction BASIC "INKEYS", les quatre touches me retournent toutes la valeur ASCII 155. Existe-t-il une astuce qui permette de les identifier entre elles ? Si quelque un connaît la solution, peut-il me la communiquer ? (si possible en GFA) [Philippe Aubessard, Paris].

Frédéric Autechaud et Roméo Rapido : Il existe un registre contenant le code clavier de la touche enfoncée (mais c'est loin d'être simple). On trouve de plus amples explications dans "Le Livre Du Langage Machine" de Micro Application. Après une intense réflexion, on doit pouvoir s'en sortir avec quelques PEEK et POKE.

Carte LUCAS (1)

Monsieur,

L'article concernant la carte accélératrice LUCAS m'a fortement intéressé. Pourriez-vous m'envoyer le schéma de la carte, si possible pour A2000, ainsi que tous les documents nécessaires à son élaboration ? [Hubert Bunner, Bennwihr (68)].

Carte LUCAS (2)

Bonjour,

Suite à la lecture de l'article sur la carte LUCAS, j'aimerais connaître le prix approximatif de la carte complète, savoir si, une fois la carte installée, on peut revenir à la vitesse normale sans la débrancher (interrupteur ?), perd-on la garantie en l'installant et comment l'installer ? Je possède un Amiga 500 et vous parlez de redessiner la carte pour qu'elle puisse tenir dans la machine, or je n'y connais rien en électronique (je désire la faire monter par un copain). La proposition qui est faite pour les circuits imprimés et le jeu des quatre PAL est-elle permanente, sinon jusqu'à quand dure-t-elle ? [Patrick Chardes, Orléans (45)].

Carte LUCAS (3)

Cher A-News,

Avant d'acheter le n°14, je possédais déjà la disquette contenant les plans de la LUCAS. Le problème est que ceux-ci étant très compliqués, leur sortie sur mon imprimante matricielle est très difficile. Pourriez-vous dans ce cas sortir le plan de connexion des 68020 et 68881 et les faire paraître dans votre prochain numéro ? [Thierry Delacour, Seloncourt (15)].

Laurent Fabre : Le journal n'est pas en mesure d'apporter une assistance technique aux nombreux enthousiastes qui nous ont écrits. Ne perdez pas de vue que cette carte est loin d'être un bricolage électronique et qu'elle nécessite un réel savoir-faire. Oui, on perd la garantie au même titre que si vous faites marcher votre R5 au nitrométhane. Le prix de revient dépend du prix auquel on touche la paire 68020-68881 (France, États-Unis ou Taiwan), le reste revenant à 1000 francs environ.

Mémoire Chip de plus d'un Mo ?

Bonjour,

Je suis graphiste et je travaille sur un A2000 3 Mo et j'ai donc très fréquemment des problèmes de mémoire avec Deluxe Paint. Auriez-vous des informations sur la création et la distribution de mémoire Chip de 1 voire 2 ou 3 Mo pour A2000 ? (je rêve d'un mode half-brite en haute résolution suraffichage entrelacé, aargh !). Existe-t-il un moyen d'asservir un magnétophone à l'Amiga afin de faire, par exemple, tourner un commentaire enregistré pendant un diaporama ou une animation ? [Thierry Leroux, Champigny (94)].

Frédéric Autechaud : La dernière version de l'A2000, la révision 6, est équipée du nouveau Agnus qui gère 1 Mo de mémoire Chip (on l'appelle Super Fat Agnus, Obese Agnus ou Fat Lady) qui fait beaucoup de bien à Deluxe Paint et à ses petits camarades. Cette puce peut être installée sur un 2000B banal mais il n'est pas encore disponible comme pièce de rechange. Frédéric Autechaud prétend qu'il entrevoit régulièrement pendant ses siestes un mode 768x625 en 256 couleurs parmi 16,8 millions et qu'il se réveille en sursaut de peur de rêver à un Mac II.

En ce qui concerne le pilotage d'un magnéto, nous n'avons pas connaissance d'un système existant. On peut s'inspirer de ce qui se fait en diaporama où c'est un top sur la bande magnétique qui déclenche l'image.

Crayon optique de TO7, carte CMI 68000

Salut à toute la rédaction,

Je vous écris pour demander si un de vos éléctronico-bricolo rédacteur d'articles sur les bidouilles matérielles de l'Amiga pourrait me dire comment je peux connecter un crayon optique récupéré sur un vieux TO7. Pendant que je vous tiens, qu'en est-il de la carte de CMI (qui remplace le 68000 par un deux fois plus rapide) ? Je n'ai jamais vu de pub alors qu'elle était annoncée depuis longtemps [Patrick Chouvier, St Cyrau Mont d'Or (69)].

Frédéric Autechaud : Comment exprimer ma perplexité ? Personne ici n'a jamais refléchi ne serait-ce qu'une nano-seconde à la technique adéquate pour connecter un crayon optique de TO7 à un Amiga (pour quoi faire ?). Pourquoi ne pas utiliser un crayon déjà câblé pour une prise manette ?

La carte CMI n'est pas importée, ce qui explique l'absence de pub. Après tests, la première version n'offrait qu'un gain maxi de 20% et n'était exploitée que par deux logiciels : MaxiPlan Plus et Optics.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 08/1989] / [Période suivante : 10/1989]