Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 19 août 2018 - 17:32  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles en d'autres langues


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Le courrier des lecteurs d'Amiga News - février 1992
(Rubrique dirigée par Jérôme Pagès et extraite d'Amiga News - février 1992)


Domaine public français

Ce mois-ci (février 1992), nous venons de réaliser une compilation des meilleurs utilitaires DP pour disque dur (sauvegarde, etc.) et leur traduction vient d'être terminée. Pour ce faire j'ai moi-même testé tous les utilitaires pour disques durs présents dans le DP. Nous avons pu constater qu'il ne fallait pas se fier à leur simple description dans les divers catalogues DP mais surtout les tester réellement afin d'établir et comparer leurs performances. Nous avons eu de grosses surprises, les meilleurs n'étant pas du tout ceux qui avaient été annoncés ! Voilà pourquoi il ne sert à rien de traduire les catalogues des collections du DP car ces petits résumés ne sont pas du tout fiables !

Je remercie la direction d'Amiga News de prendre enfin conscience du fait qu'il n'est pas raisonnable de consacrer chaque mois autant de pages pour le domaine public sans dire que des versions françaises existent. Cela n'est pas respectueux pour certaines personnes qui pourraient avoir besoin de ces traductions et qui n'en connaissant pas l'existence. Elles sont alors obligées d'acquérir les versions originales, quitte à faire double frais par la suite afin d'acquérir les versions françaises lorsque les journaux Amiga français auront bien voulu les annoncer ! Pour ma part, j'ai toujours essayé de faire traduire le plus rapidement possible les plus gros logiciels du DP dès leur sortie afin d'éviter surtout aux utilisateurs de faire de tels stupides doubles frais !

En conclusion il faut, dans l'intérêt de tous, que les journaux Amiga français comprennent qu'en informatique les choses doivent aller très vite et que tout retard pris dans la publication d'articles ou d'informations ne peut qu'engendrer confusion, perte de temps, et bien souvent aussi d'argent pour les utilisateurs. Nous espérons que les choses changeront de ce côté-là car de telles pratiques ternissent beaucoup l'image de l'Amiga en France. Ceci n'est pas seulement valable pour vous, Amiga News, mais plus généralement pour tous les journaux Amiga français. Alors ayez courage messieurs les journalistes. Il n'est jamais très facile de faire du travail rapide et sérieux mais pensez surtout à l'image de l'Amiga en France plutôt qu'à vos propres intérêts.

Pour ma part, je continuerai plus que jamais à me battre pour la rapidité des choses afin que l'Amiga soit encore plus fort en France et en ce qui concerne nos traductions j'ai depuis plusieurs mois pris les dispositions qui s'imposent. Désormais tout journal Amiga français qui n'annonce pas nos versions françaises est impitoyablement dénoncé en toutes lettres sur chacun des disques que je distribue. De même, tout journal Amiga français qui prend la peine d'annoncer nos traductions sera, sur ces mêmes disques, remercié comme il se doit afin que cela lui fasse une bonne publicité. De cette façon les utilisateurs pourront reconnaître les journaux sérieux des journaux douteux. Vu le nombre considérable de nos traductions ainsi que de "bouche à oreille" c'est la seule solution efficace qui puisse faire avancer les choses afin que l'Amiga soit encore plus fort en France et que les utilisateurs soient surtout enfin respectés [Serge Hammouche, Martigues].

Étendre un Amiga 500 ROM 1.2

Cher Amiga News,

Étant possesseur d'un A500 avec ROM 1.2, j'envisage l'achat d'un "petit" disque dur de 40-50 Mo avec possibilité d'extension de la mémoire. Quel est le meilleur rapport qualité/prix et quels sont les concurrents sur ce type de produit ? Un disque dur est-il plus fiable qu'une disquette ? 1 Mo de mémoire sont-ils suffisants ? Faut-il changer les ROM de mon vieil A500 ?

J'ai un autre problème à vous soumettre. Comme je l'ai déjà mentionné, mon Amiga n'est plus très jeune et a parfois des ratés. Il lui arrive de me faire des réinitialisations les unes après les autres, durant dix secondes ou une heure (mais parfois, il se contente d'un seul), puis revient à son état normal. Si je mets des données dans le RAM Disk, elles sont parfois perdues (comme si je l'avais éteint) et cela peut se produire dès l'allumage ou à un autre moment (ce n'est donc pas un virus). J'ai cependant remarqué que cela apparaît par périodes et surtout lors de l'utilisation de certains logiciels. L'écran vire alors du blanc au gris, la LED change d'intensité, la touche Caps Lock clignote... Je me suis adressé à un vendeur, il m'a dit que cela venait du courant électrique. Mais pourquoi lorsqu'un copain vient chez moi avec son Amiga, le sien n'a pas de ratés ? [Un lecteur strasbourgeois].

Jérôme Pagès : Si vous voulez utiliser un disque dur, il est fortement conseillé de changer les ROM 1.2 par les ROM 1.3, sans quoi vous ne pourrez pas profiter pleinement des avantages de celui-ci (autodémarrage, grande vitesse de transfert, etc.). Quant au modèle à choisir, les différents concurrents se disputent les pages de pub dans les magazines spécialisés. Le choix du disque dur est très important car votre confort de travail en dépend pleinement. La taille minimale conseillée est de 50 Mo (sans quoi vous risquez de saturer tôt ou tard). Une fois habitué aux avantages qu'il offre vous aurez du mal à vous en passer. Pour les tests, vous pouvez vous référer aux articles suivants : Trinology Boil 3, Oktagon 500 et ADD 500 et Impact A500-HD+ Series II.

Vu l'exploitation intensive du disque dur et sa grande capacité de stockage, il doit être très fiable. Une disquette abîmée, c'est 800 ko de perdu. Un disque dur planté est 50 ou 100 fois plus ennuyeux (relativement à la quantité d'information perdue). Un disque dur est donc considéré comme plus fiable qu'une disquette (je connais pourtant des disques durs plus souvent plantés que certaines disquettes !).

Un Mo de mémoire est bien souvent le minimum de mémoire indispensable. Vivre avec seulement 512 kilooctets de mémoire devient de plus en plus acrobatique. Trop de logiciels demandent maintenant au moins le mégaoctet. Votre capacité mémoire doit être calculée en fonction des applications que vous utilisez. Pour travailler correctement en graphisme et PAO par exemple, 3 Mo est le début du confort.

Quant à la "resetmania" de votre A500, si votre copain vous signe une décharge, essayez son alimentation sur votre Amiga (sauf si c'est une alimentation venant d'un A500+ !). Vous saurez si votre unité centrale est en cause ou s'il s'agit seulement du transformateur de votre A500. Essayez aussi votre alimentation sur son Amiga (nouvelle décharge signée à l'appui). Si vous êtes sûr de vous, ayant ouvert votre ridé A500, vérifiez les différents câblages (en particulier pour le clavier). Vérifiez la bonne insertion des circuits intégrés. Si les réinitialisations hantent encore votre machine, un peu d'eau bénite à 300 FF le litre d'un réparateur spécialisé en viendront sûrement à bout.

Imprimante Brother M1224L

Monsieur,

Je suis possesseur d'une imprimante matricielle à impact Brother M1224L (24 aiguilles). D'après un ami, elle doit théoriquement imprimer des graphiques. Or, sur le manuel de l'imprimante : rien ! Il n'en est même pas question. En réglant les paramètres du Workbench, je remarque la phrase suivante sur le manuel de l'utilisateur de l'A500 : "Si votre imprimante n'apparaît pas dans celles prises en charge par l'Amiga, sélectionnez "Custom" et entrez "Generic" dans "Custom Printer Name"". Ceci permet d'imprimer des textes mais pas des graphiques. Alors que dois-je faire pour imprimer des graphiques ? Comment dois-je régler les paramètres ? Cette imprimante peut-elle imprimer en dégradés de gris ou seulement en noir et blanc ? Et pourquoi y a-t-il les symboles PPP en haut de chaque page imprimée ? [P-J C. (71)].

Jérôme Pagès : voir réponse suivante.

Gestionnaire pour imprimante au standard MSX

Messieurs,

Je cherche désespérément un logiciel gestionnaire d'imprimante pour faire fonctionner correctement une imprimante au standard MSX (marque Sony) sur A500. Ce gestionnaire existe-t-il déjà et où puis-je me le procurer ? [Michel Hamon (21)].

Jérôme Pagès : Avant de vous acharner pour faire cracher des graphismes à votre imprimante, vérifiez qu'elle peut le faire en consultant un revendeur Brother. Si c'est le cas, il vous faut trouver un pilote adapté ou compatible. Essayez à tout hasard ceux qui sont déjà disponibles sur votre disquette Workbench sinon il doit bien se trouver dans le domaine public (contactez les distributeurs, ils vous renseigneront sur ce qui existe dans ce domaine).

Les paramètres des préférences du Workbench relatifs à l'imprimante ne fonctionneront que lorsque vous aurez le bon pilote. Une imprimante à aiguille ne peut imprimer des nuances de gris, c'est votre pilote d'imprimante qui les simule par tramage.

Les PPP en haut de vos pages font partie des codes qu'envoie l'Amiga pour configurer votre imprimante. Manifestement, votre Brother ne semble pas les comprendre et se contente de les imprimer sur le papier. Ceci confirme que le pilote utilisé par l'Amiga ne convient pas, même pour le texte. Pour connaître exactement ces codes, beaucoup d'imprimantes proposent un mode spécial appelé souvent "dump mode" ou "vidage hexadécimal" lequel s'obtient en appuyant sur une combinaison de touches au moment de la mise sous tension de l'appareil.

Ce système permet d'afficher en hexadécimal et en ASCII tous les codes que reçoit le périphérique. Si votre Brother en dispose, utilisez-le afin de mieux comprendre le comportement étrange lors de l'impression d'une page. De plus, que ce soit pour la Brother ou la Sony, il faut savoir qu'il existe, en shareware, un programme permettant de fabriquer soi-même son propre pilote ou de modifier un pilote existant. Le pilote est relativement facile à créer, il suffit d'avoir la documentation technique de l'imprimante et de suivre les indications. La méthode la plus simple est de partir d'un pilote existant et de modifier uniquement les paramètres concernant les options qui ne fonctionnent pas avec votre traitement de texte courant. Pour ce qui est des "PPP" de P-J C., il faut modifier le pilote pour qu'il n'envoie plus de code non géré par l'imprimante.

Ce programme s'appelle Printer Driver Generator de Jorgen Thomsen et se trouve au moins sur la disquette "Utils #4" de Serge Hammouche. Il y a des versions plus récentes de ce genre de programme.

RAD Disk sur Amiga 2000A et 2000B

Monsieur,

Étant passé d'un A2000 (révision 4) à un B2000 (révision 6), lorsque je crée un RAD Disk, il ne résiste pas à la réinitialisation avec le B2000 (bien sûr, ils ont tous les deux le même Workbench). D'autre part, lors d'une réinitialisation avec mon B2000, juste avant d'afficher la disquette d'invite Workbench 1.3, l'écran devient rouge pendant 1/5 de seconde. Est-ce normal ? [Charles F. (Bruxelles)].

Jérôme Pagès : Sur les B2000, le RAD: ne tient plus la réinitialisation. La mémoire Chip est en grande partie effacée et le malheureux RAD: perd des informations nécessaires à sa survie. Il faudrait écrire un RAD: adapté à ces machines. L'écran rouge lors d'une réinitialisation indique un problème de ROM (pour la mémoire, il devient vert un bref instant). Ce n'est donc pas normal.

Double ROM 1.3/2.0 avec ZKick sur Amiga 500

Cher Amiga News,

Il y a peu de temps, j'ai fait l'acquisition (et à quel prix !) d'une carte d'extension Baseboard peuplée de 4 Mo de mémoire et équipée du système PAL B, mon Amiga possédant donc 4,5 Mo de mémoire au total dont 1 Mo de Chip et le reste en Fast. Tout content, je me précipite sur la disquette d'utilitaires nommée ZKick, destinée à transformer mon A500 1.3 en un bel Amiga 2.0. Malheureusement, rien du tout. Cela refuse obstinément de fonctionner. Je possède pourtant assez de mémoire. Le problème ne vient pas de l'utilitaire puisque je l'ai essayé sans problèmes sur un A2000 avec 3 Mo de mémoire. J'ai bien relu la notice fournie avec le programme, mais je ne suis pas parvenu à trouver la réponse à mon problème [Alan Guillevic].

Kamel et Marc : Le programme ZKick installe le contenu des ROM 2.0 à partir de l'adresse mémoire $200000 (notation hexadécimale). Il faut donc que les extensions mémoire des machines voulant faire fonctionner ce logiciel installe au moins 512 ko de mémoire, les ROM 2.0 faisant 512 ko, à partir de cette même adresse. Autrement dit, il faut que votre Baseboard fournisse au système de la mémoire disponible à l'endroit ou ZKick en a besoin. Sinon même en ayant 4,5 Mo (mal placé) vous ne pourrez pas bénéficier du 2.0 avec la version actuelle de ZKick.

De plus, sur certains modèles d'Amiga, le système utilise de la mémoire au même endroit. Il faudra donc fournir à l'adresse $200000 plus de 512 ko. Il faut en fait 1 Mo à partir de $200000. A vous de configurer votre Baseboard, si cela est faisable... Sur un A2000B avec 3 Mo, cela fonctionne car les extensions B2000 étendent la mémoire supplémentaire aux bonnes adresses.

Bruce Lepper : Les ROM de Commodore ne sont pas dans le domaine public, et Commodore ne les a jamais mis à la disposition du public sauf sous forme de kit de mise à jour. La copie de ces ROM est donc interdite. Dommage, mais vrai. Si vous n'êtes pas ami développeur enregistré, vous n'avez donc pas le droit de les posséder. Toutefois, le kit 2.0 sera en vente chez votre revendeur d'ici peu de temps si ce n'est déjà fait.

Schéma d'un numériseur vidéo

Amiga-News,

Depuis que je lis votre revue, je n'ai pas remarqué la publication de schéma électronique se référant à un numériseur vidéo. Pouvez-vous nous donner un schéma complet pour ce genre de montage et si possible, pour un filtre électronique RGB ? [Jean Michel Thibert (06)].

Jérome Pagès : Éric Laffont nous annonce qu'il y a effectivement en préparation un numériseur vidéo (le filtre est peut-être pour plus tard). Gardez donc vos fers à souder bien au chaud pour ce montage inédit.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 01/1992] / [Période suivante : 03/1992]