Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 22 novembre 2017 - 23:11  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : BVisionPPC
(Article écrit par David Brunet - août 2007)


Présentation

La BVisionPPC (également appelée BlizzardVisionPPC) est une carte graphique pour Amiga 1200 basée sur le processeur Permedia 2 de chez 3DLabs. Elle a été créée par Phase 5 en 1998. C'est la version "A1200" de la CyberVisionPPC qui est, elle, pour A3000 et A4000. Après le dépôt de bilan de Phase 5, c'est DCE qui a repris sa licence de production et de commercialisation.

Elle ne s'enfiche ni directement sur l'Amiga ni via un port Zorro ou PCI. Cette carte graphique, très fine, utilise en fait le port spécifique de la carte accélératrice BlizzardPPC. Elle est fournie avec un connecteur VGA et son câble, une disquette d'installation et un manuel en anglais et en allemand.

BVisionPPC BVisionPPC
BVisionPPC de front et de dos (C) Big Book Of Amiga Hardware

Caractéristiques

Ce fut la carte 3D la plus rapide de son temps sur Amiga. Le circuit graphique est donc le Permedia 2 (TVP 4020GFN) épaulé par 8 Mo de mémoire (SGRAM 64 bits, 800 Mo/s). Elle gère le 8 bits, le 15/16 bits et le 24/32 bits. A noter que sous CyberGraphX, les modes d'écran 32 bits sont listés en tant que modes d'écran 24 bits (et pour avoir du vrai 24 bits, il faut ajouter le type d'outil "PACKED24=YES" dans Sys:devs/monitors/BVisionPPC.info).

Dotée d'une architecture 128 bits, elle dispose d'une fréquence propre (pixel clock) de 230 MHz (en 8 bits), 230 MHz (en 16 bits), 145 MHz (en 24 bits) et 100 MHz (en 32 bits). Sa vitesse de traitement atteint 80 millions de pixels texturés par seconde. Des fonctions matérielles telles que le z-buffering (tampon de profondeur), l'ombrage en Gouraud, le blending, le brouillard et l'anticrénelage sont gérées par le Permedia 2.

La BVisionPPC propose enfin un connecteur pour lunettes I-Glasses. Mais le prix, la rareté et le manque de gestion dans les applications de ce type de lunettes 3D en font une option qui présente bien peu d'intérêt.

Les résolutions possibles :

BVisionPPC

Les résolutions d'écran de 1280x1024 ou 1600x1200 en 24 bits sont possibles mais l'accélération 3D sera alors restreinte. Il faudra donc passer en 16 bits pour ne plus avoir de gênes.

Installation

La BVisionPPC doit être installée logiciellement avant d'être placée dans votre Amiga. Vérifiez bien que vous avez le minimum requis pour utiliser la BVIsionPPC : Kickstart 3.0, moniteur avec un balayage de 31 kHz minimum, 8 Mo de mémoire et une BlizzardPPC avec firmware 44.6 minimum. Il est aussi préférable de l'installer dans un Amiga en tour (à cause du dégagement de chaleur).

Notez que l'on peut évidemment utiliser la BVisionPPC sur un écran SVGA et garder en parallèle la sortie AGA sur un écran RGB ou TV. A partir d'une version récente de firmware (>44.6), la sortie AGA de l'Amiga est redirigée via la BVisionPPC dans un écran en 4 couleurs. Cela permet ainsi de voir les menus de démarrage et de lancer un système de base pour régler d'éventuels problèmes logiciels.

Installation logicielle

Cela se passe via CyberGraphX, un gestionnaire de cartes graphiques. La version 3 est incluse dans la disquette d'installation de la BVisionPPC (si vous n'avez pas cette disquette, elle est disponible sur phase5.a1k.org, un site non officiel de soutien des produits de feu Phase 5). L'exemple ici s'appuie sur la version 3 mais sachez que le mieux est d'utiliser CyberGraphX v4.1+ qui est commercial.

Insérez la disquette d'installation.

BVision

Au cas où vous utiliseriez un système RTG différent (Picasso96), il est de bon ton de procéder à la désinstallation préalable de celui-ci.

Laissez-vous guider en répondant aux questions posées. A la question à propos du "fichier de modes", il est important de choisir un mode compatible avec votre moniteur. Lisez la documentation du constructeur de votre écran pour connaître les limites des fréquences supportées. Un mauvais choix lors de cette question peut entraîner l'affichage d'un écran noir voire la détérioration de votre moniteur.

Ensuite, le script vous demande vos préférences en matière de variables d'environnement :

BVision

BVision

BVision

BVision

BVision

BVision

BVision

BVision

BVision

BVision

BVision

N'oubliez pas de cocher "CGXMode" lorsque le script d'installation vous demandera si vous voulez le copier. Ce programme permet de créer et de modifier les modes d'écran. Plus d'informations sur cette page.

L'installation logicielle est terminée. Vous pouvez éteindre votre Amiga 1200 pour procéder à la mise en place de la carte.

Installation matérielle

Pour faciliter l'installation de la carte, débranchez les périphériques qui pourraient vous gêner. Le mieux étant de sortir la BlizzardPPC de votre Amiga 1200. Comme indiqué dans le manuel, il faut fixer la BVisionPPC sur le port spécifique de la BlizzardPPC.

BVision

Puis vissez la BVisionPPC avec les deux petites vis fournies dans le sachet de la carte (ne serrez pas les vis trop fort). Remettez ensuite le couple BlizzardPPC/BVisionPPC sur le port Zorro de l'Amiga 1200. Branchez le connecteur VGA à votre moniteur.

Mais la manipulation n'est pas terminée puisque la BVisionPPC a un inconvénient : elle consomme pas mal d'énergie venant de la carte mère d'où elle s'alimente. Il faut donc réalimenter votre carte mère une seconde fois (en plus de l'alimentation classique). Cela se fait par un connecteur d'alimentation de type lecteur de disquette 3"1/2 provenant de l'alimentation de votre tour. Vous devez brancher ce câble sur la carte mère à l'emplacement où est normalement alimenté votre lecteur de disquette (attention de ne pas confondre ce connecteur avec le connecteur de LED).

BVision

Ainsi, l'Amiga 1200 est suffisamment alimenté et peut démarrer. Mais reconnaissons que l'on se serait bien passé de cette bidouille supplémentaire. Cela encombre encore un peu plus l'intérieur de la tour.

Une fois le câble d'alimentation fixé et la carte bien en place, vous pouvez allumer votre Amiga. Le mode d'écran par défaut n'est peut être pas le meilleur pour votre moniteur. Il faut donc ouvrir CGXMode et créer/modifier les modes d'écran. Il est généralement conseillé d'en créer de diverses tailles (du 320x240 ou 1280x1024 voire plus) et de différentes profondeurs (8, 15/16 et 24 bits).

Gestion de la 3D

CyberGraphX ne permet pas d'utiliser les fonctions 3D dans les logiciels et les jeux. La couche qui va être ici utilisée se nomme Warp3D, conçue par Thomas et Hans-Jörg Frieden. Warp3D n'est pas dans la disquette d'installation, on peut le trouver sur Aminet ou sur phase5.a1k.org en version 4.2a. Il vous permettra ainsi de tirer parti des nombreux programmes 3D.

Impressions

En 2D, des résolutions considérables sont possibles : 1600x1200 en 24 bits ! Grâce au bus propriétaire de la BlizzardPPC, la BVisionPPC se révèle plus rapide qu'une Picasso IV ou qu'une CyberVision64 sur Amiga 1200. Mais les différences entre toutes ces cartes sont assez minimes. Là où la BVisionPPC surpasse toutes les anciennes cartes graphiques pour A1200, c'est en 3D. Des démos 3D sont présentes dans le répertoire Warp3D/Demo, cela sera un avant-goût des possibilités de la carte BVisionPPC. Le mieux étant des jeux comme GLQuake, Heretic 2 ou WipEout 2097 (le premier jeu commercial Warp3D) qui utilisent abondamment les fonctions 3D. Quand vous utilisiez un Quake en rendu logiciel 320x240 8 bits, la BVisionPPC explose cette barrière et vous offre un rendu matériel 16 bits en 640x480 (voire plus), et bien plus rapide. En fait, la BVisionPPC sur Amiga, c'est le jour et la nuit en matière de jeux 3D...

La solution BVisionPPC est tout de même battue par les cartes bus PCI du style Mediator ou G-Rex qui proposent des cartes graphiques plus puissantes (Voodoo3, Voodoo4...). Mais il aura fallu attendre plusieurs années pour cela.

Bien que la carte ne gère pas les modes d'écran en PAL ou NTSC, on aura droit à une bonne surprise : le menu de démarrage de l'Amiga (Early Startup Menu) s'affiche sur votre écran SVGA ! Pas besoin de doubleur de fréquence ! De plus, si vous lancez votre système à partir de là (par exemple sans startup-sequence), la BVisionPPC affichera votre bureau via un mode d'écran 640x480 en 4 couleurs. Cette possibilité est bien vue pour ceux qui ne disposent ni d'un doubleur de fréquence ni d'un moniteur PAL en cas de problème.

A la longue, le Permedia 2 chauffe beaucoup. Si vous subissez des plantages aléatoires, il est grandement possible qu'ils soient engendrés par une surchauffe du circuit graphique. Pensez donc à bien ventiler votre boîtier voire à ajouter un ventilateur sur le Permedia 2.

Bilan

La BVisionPPC est une bonne carte graphique bien complète. Elle apporte une puissance 3D très convenable pour l'Amiga 1200. Elle est idéale pour les possesseurs de carte BlizzardPPC à la recherche d'une carte graphique. Les autres solutions pour avoir une carte graphique sur Amiga 1200 (sans parler de la Graffiti...) passent par un bus PCI comme le Mediator ou le G-Rex sur lesquels il faudra ajouter une carte graphique. Mais dans tous les cas, le prix à payer est élevé, même en occasion.

On regrettera le manque de gestion des lunettes I-Glasses (quatre ou cinq jeux les gèrent), la bidouille nécessaire pour réalimenter l'A1200 et la surchauffe du processeur Permedia 2. Mais rassurez-vous, le couple PowerPC/Permedia 2 est excellent pour doper un A1200 de 1992 :-). D'ailleurs, pour les as de la performance, vous pouvez surcadencer votre carte BVisionPPC...

Nom : BVisionPPC.
Constructeur : Phase 5.
Genre : carte graphique.
Date : 1998.
Prix : 1490 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]