Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 26 septembre 2021 - 14:40  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'Amiga Forever 9
(Article écrit par David Massot - avril 2021)


Une nouvelle version majeure d'Amiga Forever et C64 Forever a vu le jour en mars 2021. Il s'agit de la version 9 qui arrive environ deux ans et demi après sa prédécesseure.

Inutile de rappeler que ce logiciel d'émulation Amiga pour Windows basé principalement sur WinUAE est maintenant très mature et fonctionne très bien. Cette version 9 se concentre cette fois-ci sur l'interface graphique du logiciel en dévoilant par exemple les nouveaux modes "Tuiles" et "Arcade". Elle intègre aussi, comme la version précédente, diverses fonctionnalités amenées par les mises à jour de Windows 10.

Rappel : Amiga Forever, c'est une histoire commencée depuis 1998 ! L'article sur Amiga Forever 2012 vous renseignera sur sa dernière version majeure (vous pouvez aussi allez voir ses mises à jour mineures en 2016), l'article décrivant Amiga Forever 2008 vous donnera aussi plus d'informations sur la société Cloanto et l'histoire de ses logiciels phares dont Amiga Forever fait partie. Enfin, les mises à jour suivantes sont décrites dans les articles sur Amiga Forever 8 et Amiga Forever 8 R2/R3.

Faisons un petit tour de ces nouveautés. Au moment où j'écris ces lignes, la version 9.1.2 et même 9.1.4 est proposée par l'utilitaire de mises à jour intégré. On y trouve en vrac l'améliorations de l'affichage des trois modes (Arcade, Tuiles et colonnes), l'importation de fichiers WHDLoad et de l'extraction des archives LhA.

Nouveautés de la version 9

Comme dit plus haut, l'accent semble avoir été mis sur l'interface. Un nouveau mode d'affichage "Arcade" fait son apparition, il ressemble assez au "Cover Flow" qu'on pouvait trouver sur iTunes ou sur les iPods d'ancienne génération.

Amiga Forever 9
Mode arcade

Amiga Forever 9
Mode arcade

L'éditeur nous vante que ce mode se veut assez immersif en plein écran et avec une navigation via un contrôleur (une manette Xbox 360 filaire pour mon cas). Si, au départ, j'accueillais cette fonctionnalité avec un peu de condescendance en la considérant comme uniquement cosmétique, je dois reconnaître que je me suis trompé. Après l'essai, je trouve cette interface plutôt agréable et fluide malgré ses défauts. De plus, l'utilisation du mode Arcade en plein écran entraîne directement le lancement d'un titre en émulation plein écran. Dans ce cas, je n'ai pas eu à toucher les réglages et le jeu ou la démo lancés s'affichent parfaitement en plein écran avec les lignes de balayage que j'avais réglées au départ (et sans grosses lignes noires intermédiaires).

Par contre, au chapitre des défauts, je ne sais pas si cela vient de ma manette mais l'intégration fait pâle figure : si le contrôle dans le lecteur est parfait, les contrôles sont trop rapides dans l'interface plein écran lors de l'émulation et il n'est bizarrement pas possible d'accéder à certains boutons, que ce soit avec le bâton analogique ou son équivalent numérique. Il est aussi dommage d'avoir un contrôleur avec six boutons et de n'en utiliser qu'un seul. On ne peut par exemple pas accéder au menu plein écran avec le contrôleur, il faut immanquablement passer par la touche "Esc" du clavier ! L'immersion en prend quand même un coup !

Si pour certains titres "Arcade", tout peut se gérer à la manette (Deluxe Galaga par exemple), je pense que l'on aura quand même du mal à se passer d'un clavier/souris. Est-ce grave ? Non, car de toutes façons, n'oublions pas qu'Amiga Forever émule un ordinateur et non une console de jeu. La plupart des jeux, même en dehors des aventures pointer & cliquer et autres jeux de stratégies, ont souvent besoin d'un clic de souris pour passer la "cracktro" ou même le clavier pour entrer son nom dans les scores.

N'imaginez donc pas jouer avec votre manette au fond du canapé ;-) mais il aurait quand même été sympathique, si possible, d'utiliser certaines touches de la manette pour diminuer au maximum l'utilisation du clavier.

Le site, dans sa page des nouveautés, indique clairement que le lecteur (Player) est entièrement utilisable avec un contrôleur de jeux, c'est tout à fait vrai, mais si c'est possible avec le lecteur, ce n'est plus tellement vrai pendant l'émulation.

La fonctionnalité "Virtual Joystick" (manette virtuelle) qui a été introduite auparavant pourrait-elle permettre d'améliorer cette expérience au contrôleur ? Malheureusement non. Pas dans sa configuration actuelle. En effet, elle semble permettre l'émulation de contrôleurs mais avec le clavier uniquement. En regardant rapidement, il semble que l'inverse (configurer un contrôleur en ajoutant sur ses boutons des actions clavier ou souris) ne soit pas possible. C'est dommage car cela améliorerait, à mon sens, l'expérience utilisateur.

Par exemple, la manette Xbox 360 possède onze boutons, deux bâtons analogiques et une croix de direction numérique, je me verrais bien contrôler une manette Amiga avec un bâton, la souris avec l'autre et associer le bouton feu, les clics gauche et droit de souris et quelques touches de clavier avec le reste... Il faudrait par contre sans doute modifier directement WinUAE.

Pour ceux qui souhaitent rester dans un mode fenêtré, hormis l'affichage déjà existant, un mode tuile (ou vignette) est proposé aussi :

Amiga Forever 9
Mode tuile

Rien à redire, ce mode fait le boulot. Comme pour la version en colonne, des options de tri et de sélection sont proposées. Il est même possible de régler assez finement la vue en tuiles en jouant sur les labels, la densité et la largeur des icônes. Cela fera l'affaire de ceux possédant une grosse bibliothèque de titres dans Amiga Forever.

Amiga Forever 9

Le logiciel cède aussi à la mode du "mode sombre". Il est possible, via la fenêtre d'options, onglet "Skin", de choisir son mode d'affichage clair ou sombre et d'appliquer des thèmes aux barres de menus. Au passage, pour l'instant, il n'y a pas de thèmes téléchargeables quand on clique sur le lien "Download skins".

Amiga Forever 9
Choix du thème

Ces modes peuvent aussi être choisis lors de l'installation qui a été modifiée en conséquence :

Amiga Forever 9

Des fonctionnalités d'automatisation ont été rajoutées : il est possible d'exécuter automatiquement un script ou une application au démarrage. On trouve cette fonctionnalité en éditant le fichier "rp9" correspondant.

Amiga Forever 9

Que peut-on exécuter au juste ? J'avoue que cela n'est pas très clair et je n'ai rien trouvé dans l'aide. Le site d'Amiga Forever nous indique ceci :
"De nouvelles fonctionnalités d'automatisation et de création de titres permettent d'exécuter automatiquement un script ou une application au démarrage, par exemple pour appeler rapidement différentes fonctionnalités ou jeux à partir d'une configuration Amiga partagée. Cela ne devrait être que le début de nouvelles capacités d'automatisation qui devraient être publiées au cours des prochains mois."
A suivre donc...

D'autres fonctionnalités en nombre sont arrivées comme la gestion des archives Lha (on peut par exemple extraire et exécuter le contenu d'une archive WHDLoad), la mise à jour dynamique des claviers virtuels si l'on change la langue du clavier dans le système émulé, une meilleure gestion du presse-papiers, l'amélioration de la gestion des images-disques avec RDB, etc.

Comme indiqué précédemment, Amiga Forever gère les nouveautés introduites dans les versions 1909, 2004 et 20H2 de Windows 10, je laisse le lecteur aller lui-même regarder le contenu de ces versions de Windows :-). Plus intéressant, l'intégration dans l'explorateur de fichier et la recherche Windows ont été améliorées. Les fichiers RP9 sont indexés et la prévisualisation améliorée (affichage des captures d'écran par exemple).

Amiga Forever 9
Interface en mode sombre ; fenêtre de recherche et de prévisualisation

La version de WinUAE utilisée est la 4.4.0 et le 0.5.8 de WinFellow.

Au niveau des systèmes émulés, on peut constater que les systèmes AmigaSys et AmigaKit ne sont plus proposés (c'était peut-être déjà le cas avant). Le système Workbench 3.X est à jour au niveau des logiciels intégrés (Directory Opus, WHDLoad).

En outre, même si elle est plus ancienne, je n'avais jamais regardé la fonctionnalité de "Scan" (examen - dans la RP9 Toolbox). Comme l'examen ne se base que sur des fichiers RP9, il faut d'abord convertir les fichiers au format RP9 (les fichiers ADF, ADZ, CUE, DMS, FDI, HDF, HDZ, IPF, ISO, Lha, SCP et UAE sont reconnus) et ensuite les rajouter dans le répertoire des jeux. Les conditions de tests étaient assez extrêmes : en effet, le répertoire à analyser contenait une liste de jeux assez hétérogène : des fichiers ADF, des archives zip, des répertoires avec des fichiers ADF redondants. La conversion laisse pas mal de titres sur le carreau mais le fichier journal associé est assez complet et les raisons d'échec de certaines conversions sont assez claires.

Par contre, toute tentative d'examen dans un autre répertoire que celui configuré s'est soldée par un plantage franc du logiciel.

Enfin, avec la configuration A4000 PowerPC sur Amiga Forever 8.5, l'édition et la sauvegarde de la moindre modification d'un paramètre comme la mémoire ou l'ajout/retrait d'un fichier HDF ou d'un répertoire prenait plusieurs minutes au moment de sauvegarder. Cela était des plus frustrant surtout lorsque l'on souhaitait tester différents paramètres. Idem pour le lancement qui stagnait sur "Extracting" un long moment avant de lancer l'émulation. Eh bien ce n'est plus le cas sur la version 9. L'édition et la sauvegarde des modifications est instantanée de même que le lancement du système d'exploitation.

Conclusion

La mouture numéro 9 d'Amiga Forever nous offre une mise à jour très honnête de l'interface. La majeure partie des autres mises à jour proposées est peu visible.

Si vous possédez déjà la version 8, la suivante est-elle utile ? A vous de voir, les utilisateurs ayant réalisé une grosse bibliothèque de programmes convertis en fichiers RP9 pourraient trouver leur compte avec les deux nouveaux modes graphiques. Pour ceux qui, comme dans mon cas, utilisent Amiga Forever en insérant rapidement des fichiers ADF (pour éviter l'interface un peu spartiate de WinUAE, ce n'est que mon avis :-)), cette version 9 n'est pas indispensable, vous bénéficiez déjà de toute la simplicité de l'interface dans la version précédente.

Sources
Nom : Amiga Forever 9.
Développeurs : Cloanto.
Genre : suite pour l'émulation Amiga.
Date : 2021.
Configuration minimale : PC sous Windows 7, processeur avec gestion du SSE2 (Pentium 4 et plus récents), 512 Mo de mémoire, 200 Mo d'espace disque, DirectX 9.0 minimum.
Licence : commercial.
Prix : 9,95 euros (version "Value"), 29,95 euros (version "Plus") et 49,95 euros (version "Premium").

NOTE : 9/10.

Les points forts :

- Un logiciel très robuste qui suit l'évolution de WinUAE et de Windows.
- Facilité d'utilisation (installez, démarrez et utilisez de suite ;-)).
- Une mise à jour de l'interface sympathique.

Les points faibles :

- Documentation toujours perfectible.
- Il faudrait peut-être penser au multiplate-forme un jour pour éviter la stagnation.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]