Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 21 octobre 2017 - 03:14  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'Amiga Forever 2016
(Article écrit par David Massot - avril 2016)


La suite d'émulation Amiga Forever et sa petite soeur C64 Forever reviennent dans une nouvelle version 2016. Cloanto, leur éditeur, les propose depuis le 28 novembre 2015.

Résumé des épisodes précédents

Amiga Forever a évolué au fil des années (depuis 1998 quand même !) et a dépassé depuis bien longtemps le simple stade d'encapsulation de WinUAE, proposant divers outils comme Amiga Explorer pour faciliter le transfert de fichiers avec un Amiga réel par exemple, ou le format RP9 permettant d'adjoindre aux fameux fichiers images (ADF ou HDF) des informations additionnelles : photos, liens avec la base de données Retroplatform.

C'est, de plus, le seul logiciel d'émulation Amiga ayant le droit de fournir les fichiers images des systèmes d'exploitation officiels (ou fichiers Kickstart), ce qui lui donne toujours un avantage certain sur la concurrence gratuite.

Si l'article sur Amiga Forever 2012 vous renseignera sur la dernière version majeure de ce logiciel, l'article décrivant Amiga Forever 2008 vous donnera aussi plus d'informations sur la société et l'histoire de ses logiciels phares dont Amiga Forever fait partie.

Nouveautés de la version 2016

Cette version apporte, en nombre absolu, peu de nouveautés. En effet, tous les systèmes Amiga classiques sont maintenant parfaitement émulés depuis la version 2012 et les versions intermédiaires se sont surtout focalisées sur les outils annexes comme la possibilité de créer des images ISO, des ajouts de logiciels et l'amélioration de l'éditeur de fichiers RP9.

Toutefois, les nouveautés apportées par cette nouvelle version sont grandes par leur qualité, d'autant plus qu'elles suivent celle du coeur d'Amiga Forever, en l'occurrence WinUAE 3.2.2 qui a grandement évolué depuis sa version 2.8 en proposant principalement une gestion de l'émulation PowerPC.

Amiga Forever 2016
Sélection du système d'exploitation

On peut par contre noter que des versions Linux et Max OS X natives n'ont pas encore été finalisées, les solutions alternatives KX Light, E-UAE/HiToro et FS-UAE sont toujours d'actualité et gèrent toutes les configurations et images de la version Windows.

Amiga Forever 2016 est toujours disponible en trois éditions ("Value", "Plus" et "Premium") qui restent inchangées et propose les évolutions suivantes :
  • La compatibilité avec Windows 10 (en version 32 ou 64 bits) a été rajoutée.
  • Une nouvelle interface utilisateur est proposée :
    • Le style Windows XP au couleurs très vives et brillantes est maintenant remplacé par une interface beaucoup plus sobre proche de celle de Windows 8/10.
    • Le "player" est maintenant unifié avec celui de C64 Forever, il n'y aura qu'une seule interface si les deux logiciels sont installés.
Amiga Forever 2016
Téléchargement de l'application désirée

Amiga Forever 2016
Interfaces de C64 Forever 2016 et d'Amiga Forever 2016

  • Amiga Forever a aussi été adapté aux particularités et définitions graphiques actuelles des machines hôtes (gestion des moniteurs multiples, des résolutions 4K et Retina).
  • La gestion de la connectique : ports série, interface MIDI... a été améliorée (idem pour les imprimantes qui doivent être compatibles EpsonQ et Postscript - voir www.amigaforever.com/kb/13-146 pour plus de détails).
Amiga Forever 2016
Gestion de la connectique

  • Un nouveau répertoire de partage (Share) permettant le partage de fichiers entre différentes configurations Amiga émulées et le système hôte est maintenant disponible.
Amiga Forever 2016

Amiga Forever 2016
Fonctionnalité de partage

  • Des nouvelles versions d'AmiKit, AROS et de systèmes d'exploitation (ROM) sont présentes. Comme dans les versions précédentes, AROS, AmiKit ou AmigaSYS sont téléchargés à leur premier lancement.

Amiga Forever 2016
Téléchargement d'AROS 68k suite à son lancement

  • De nouveau pilotes Amiga ("devices") sont proposés pour les configurations réseau.
  • Et "last but not least", la gestion de l'émulation des Amiga PowerPC est maintenant disponible et inclut l'émulation suivante : Amiga 4000 équipé d'une carte PowerPC, 1 Go de mémoire, un port PCI et des préréglages des pilotes permettant la gestion d'AmigaOS 4.1 Final Edition. Au niveau de la mémoire maximale, contrairement aux premières versions de WinUAE (qui en donnait seulement 128 Mo), on peut ici atteindre 512 Mo sous Windows 32 bits et 1,5 Go sous Windows 64 bits. C'est déjà plus confortable pour une utilisation sérieuse d'AmigaOS 4.

Amiga Forever 2016
L'Amiga PowerPC est émulé

Conclusion

Amiga Forever est maintenant très complet, ce qui explique que finalement, cette version suit beaucoup plus les nouveautés de WinUAE plutôt que de proposer de nouvelles fonctionnalités. Toutefois, la suite d'émulation de Cloanto est loin d'avoir dit son dernier mot et a encore les axes de modifications/améliorations suivants :
  • Fournir une documentation plus complète.
  • La gestion de la base de données de jeux de FS-UAE (oagd.net) en plus de Retroplatform qui ne semble pas avoir évolué depuis longtemps.
  • L'application est maintenant mûre pour être migrée vers les plates-formes Linux et Mac OS X, tous les contenus sont déjà compatibles, l'émulation Amiga est bien gérée sur ces systèmes (grâce à un projet comme FS-UAE par exemple) et le code source de l'émulateur est Open Source. Il ne manque qu'une interface utilisateur de qualité professionnelle.
Après s'être imposé sur l'ordinateur de bureau, Amiga Forever pourrait ainsi poursuivre son développement sur de nouveaux systèmes ou usages (avec une interface adaptée aux télévisions) et pourquoi pas de nouvelles machines. Rêvons un peu ;-) : le Raspberry Pi, les tablettes Android et iOS... La concurrence est rude et des solutions gratuites (FS-UAE par exemple) rivalisent de plus en plus en qualité et en professionnalisme.

Sources
Nom : Amiga Forever 2016.
Développeurs : Cloanto.
Genre : suite pour l'émulation Amiga.
Date : 2016.
Configuration minimale : PC sous Windows XP SP2, processeur avec gestion du SSE2 (Pentium 4 et plus récents), 512 Mo de mémoire, 200 Mo d'espace disque, DirectX 9.0 minimum.
Licence : commercial.
Prix : 9,95 euros (version "Value"), 29,95 euros (version "Plus") et 49,95 euros (version "Premium").

NOTE : 9/10.

Les points forts :

- Une interface utilisateur soignée et revue pour des lancements de jeux rapides.
- L'unification avec C64 Forever.
- De nombreux systèmes émulés, disponibles et pleinement fonctionnels en un clic.

Les points faibles :

- Aide un peu succincte quand on cherche quelque chose de précis mais l'interface possède de nombreuses info-bulles.
- Multiplate-forme mais seule la version Windows propose l'expérience la plus complète.
- Toujours pas de nouveaux systèmes gérés !


[Retour en haut] / [Retour aux articles]