Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 12 décembre 2017 - 07:32  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de L'Aigle D'Or : Le Retour
(Article écrit par Olivier Hautefeuillle et extrait de Tilt - janvier 1992)


Graphismes très soignés, animations d'un réalisme remarquable, L'Aigle D'Or : Le Retour aurait pu frapper très fort en ce début d'année 1992. Malheureusement, ce programme ne parvient à égaler ni Prince Of Persia, ni Another World. Ses défauts : la lenteur du jeu, des pièges trop répétitifs et une manette qui ne répond pas assez rapidement.

L'Aigle D'Or : Le Retour

Retrouver l'aigle d'or

L'aigle d'or est une statue au pouvoir immense. Nahmur, grand prêtre d'une secte malfaisante, se l'est approprié et en a caché les morceaux dans plusieurs coffres de sa base secrète. Votre mission, si vous l'acceptez, consiste à découvrir tous les fragments de ce talisman. Bonne chance, Jim !

L'Aigle D'Or : Le Retour

L'aventure se déroule en défilement latéral. Le paysage de la base est séduisant. Dessin détaillé, plein de couleurs et d'effets de matière, on n'a aucun mal à plonger dans l'ambiance de cette mission.

Deuxième atout, et c'est sans aucun doute le point fort de L'Aigle D'Or, l'animation de votre personnage est un modèle du genre. Il marche, saute, se retourne, dégaine une arme ou se suspend à une barre avec tant de réalisme que l'on ne peut que comparer ce jeu à Prince Of Persia ou Another World. Loriciel a, une fois de plus, utilisé ici la numérisation de film vidéo, comme cela avait déjà été le cas pour Panza Kick Boxing. Mais si soignée soit-elle, la mise en scène de ce programme suffit-elle pour porter L'Aigle D'Or au rang des super succès ?

Un jeu lent et répétitif

Je ne le pense pas. Les principaux défauts de cette partie sont les suivants : le jeu est lent, assez répétitif et le maniement de la manette manque de précision. Il faudra dans un premier temps passer outre la lenteur de l'Amiga. Changement de disquettes, temps de chargement : on perd quelque vingt secondes à chaque fois que l'on appelle une option spéciale.

L'Aigle D'Or : Le Retour

Le scénario de L'Aigle D'Or développe un terrain d'action assez varié. Par contre, on ne peut pas en dire autant des assaillants. Il s'agit trop souvent des mêmes ennemis, des mêmes traquenards et je n'ai pas senti ici le frisson de l'exploration, celui qui vous fait frémir à chaque nouvelle pièce visitée.

Enfin, c'est la mauvaise gestion de la manette qui brise un peu plus l'ambiance du jeu. J'ai essayé plusieurs manettes mais, à chaque fois, impossible de déclencher un saut (manette en haut et à gauche par exemple) en étant sûr du résultat ! C'est agaçant, surtout lorsque l'on sait que les sauvegardes ne sont pas accessibles partout et qu'il faudra souvent compter au moins cinq minutes de manipulations pour se retrouver là ou l'on a échoué. Étant donné la qualité des animations, cette difficile gestion "manette" est d'autant plus énervante.

L'Aigle D'Or : Le Retour

Bilan

L'Aigle D'Or : Le Retour développe une stratégie moyenne. Bien sûr, il faudra faire appel à des bornes spéciales pour explorer les cartes, recevoir les messages de vos alliés (on découvre des indices au fur et à mesure que l'on progresse, c'est sympa) ou gagner des bonus en jouant au Reversi. Mais cela n'est en rien comparable à la richesse "aventure" d'Another World, ni à la complexité "plates-formes" de Prince Of Persia.

L'Aigle D'Or : Le Retour ressemble à un exercice de style, qui mélange les deux genres sans être vraiment convaincant ni dans l'un ni dans l'autre. La forme est intéressante, le fond laisse à désirer. Dommage.

D'autres avis

L'Aigle D'Or : Le Retour était l'un des jeux français les plus attendus de ces derniers mois. Malheureusement, la version finale m'a vraiment déçue. N'allez cependant pas croire que le jeu n'est qu'une mauvaise réadaptation du premier volet sorti en 1985 sur machines 8 bits. La partie est entièrement animée, votre personnage se déplace dans un complexe labyrinthique à la recherche des différentes parties de l'aigle d'or. L'animation est soignée, effectivement proche de la qualité de Prince Of Persia. Mais c'est tout... et c'est trop peu. Les graphismes sont plutôt moyens, l'action très molle (les balles vont à 2 km/h !), les décors trop peu variés et on se désintéresse bien vite de la partie. Il serait donc malhonnête de ma part de vous conseiller de l'acheter, vous seriez déçu [Dogue de Mauve].

J'ai vraiment craqué sur la présentation de l'aventure, une phase animée et vraiment superbe, ainsi que sur le fait que l'on ne découvre le but de la mission et les moyens pour la mener à bien que petit à petit, en progressant dans le jeu. Je suis entièrement d'accord avec Olivier Hautefeuille en ce qui concerne la qualité des animations. En revanche, je trouve dommage que le jeu ne s'ouvre pas sur des tableaux à plusieurs étages, ou dans la profondeur de l'écran. En développant une stratégie comparable à celle d'un jeu d'aventure, les concepteurs de cette mission ont oublié l'aspect arcade. Je me souviens par exemple de Navy Seals, une aventure qui proposait des mouvements aussi réalistes. Là, c'était l'action qui primait, et cela passait bien mieux. Enfin, la stratégie de L'Aigle D'Or n'est pas assez développée. Il aurait fallu soit l'écarter complètement, soit la pousser plus loin, vers un vrai jeu d'aventure. Ce jeu séduira les jeunes joueurs. Pour les autres, je suis sceptique [Marie Page].

Nom : L'Aigle D'Or : Le Retour.
Éditeur : Loriciel.
Genre : jeu d'action.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 6,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]