Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 29 mars 2017 - 05:18  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de septembre/octobre 1998
(Rubrique écrite par divers auteurs - octobre 1998)


- AmigaOS 3.5 va sortir !

Après l'avoir refusé, puis annoncé, puis annulé, puis... Amiga Inc. annonce la future sortie d'AmigaOS 3.5 ! Mais cette fois-ci, le tout semble plus sérieux et plus avancé. La date prévue de commercialisation est le premier trimestre 1999. De nombreux détails ont été donnés, notamment par Gary Peake, de l'association Team Amiga, lors du salon Midwest Amiga Expo à Colombus, le 4 octobre 1998.

D'après le communiqué de Gary Peake, le développement d'AmigaOS 3.5 a obtenu l'approbation de Gateway. Cette mise à jour nécessitera les ROM 3.1 actuelles et sera une version CD uniquement. Il n'y aura pas de version PowerPC mais AmigaOS 3.5 utilisera le noyau PowerPC de chez Haage & Partner, WarpOS. On devrait aussi voir apparaître la gestion RTG (Retargetable Graphics), la gestion RTA (Retargetable Audio, apparemment un système "compatible avec AHI mais qui offre beaucoup plus" selon Fleecy Moss d'Amiga Inc.), la gestion des CD avec CDFS, une nouvelle interface, ainsi que des mises à jour et corrections de bogues de plusieurs parties du système. Dans le discours du directeur du marketing, Bill McEwen, toujours au Midwest Amiga Expo, on apprend, en plus, qu'AmigaOS 3.5 "sera prêt pour Internet" (mais on ne sait pas quels logiciels seront de la partie) et qu'il gérera les disques durs de plus de 4 Go.

Le développement sera effectué par plusieurs sociétés autour de Fleecy Moss. Cette mise à jour gérera tous les matériels et logiciels qui sont sur le marché de l'Amiga Classic. Selon l'annonce, son arrivée "permettra aux développeurs d'avoir plus de temps pour la transition vers l'Amiga NG". Un émulateur complet d'AmigaOS 3.5 Classic sera fourni avec AmigaOS NG. Enfin, un site Web sur AmigaOS 3.5 a été mis en place : www.amiga.com/3.5.


- Machine de développement OS5Dev retardée

Prévue pour novembre 1998, la machine de développement de l'OS5Dev ne fait pas beaucoup parler d'elle ces temps-ci. Selon Bill McEwen lors du salon Midwest Amiga Expo, la machine OS5Dev a été repoussée un peu à cause d'un associé mais Bill McEwen nous assure cependant que ce nouvel associé travaille "beaucoup beaucoup mieux", selon lui. Il dit qu'elle ne sera pas prête pour la date prévue en novembre mais que l'on verra des démonstrations du système prochainement.


- Futur de l'Amiga : la réponse de Mick Tinker

Avec l'annonce d'Amiga Inc, au World of Amiga du 16 mai 1998, qui prévoit le développement d'une nouvelle plate-forme Amiga, le marché actuel est dans une situation d'attente très néfaste. Mick Tinker, de la société Acces Innovation, a ainsi tenté de trouver une solution pour sauver le marché de l'Amiga Classic et continuer les développements indépendamment d'Amiga Inc. Cette proposition est co-approuvée par Phase 5 et Haage & Partner. Les pistes se focalisent sur plusieurs points : réaliser une solution commune pour implémenter le PowerPC (Haage & Partner ferait le système, et Phase 5 le matériel), fournir une carte d'émulation Amiga Classic pour AmigaOS 5 (Siamese PCI) qui aurait également une interface PowerPC. Pour plus de détails sur cette réponse, voir notre article spécial.


- Des A4000T pour Noël ?

Une poursuite judiciaire à l'encontre du constructeur QuikPak réduit drastiquement ses capacités à fabriquer de nouveaux A4000T. Le plaignant n'est autre que Bernhard Hembach, la personne en charge de la liquidation d'Escom, ancien propriétaire de l'Amiga. La plainte remonte à 1996 et l'objet porte sur un stock important d'Amiga 4000T (et de pièces), que M. Hembach voudrait récupérer. Ce litige a, selon Dave Ziembicki de QuikPak, un effet sur la capacité de ce dernier à produire les machines. Cela a entraîné une diminution puis une rupture des stocks, un assèchement de la distribution et une augmentation des prix. Petro Tyschtschenko d'Amiga International a affirmé qu'il avait vendu ses 500 derniers A4000T en Europe (avant juillet 1998).

De son côté, Jeff Schindler a précisé que ni Gateway ni Amiga Inc. avait une quelconque influence sur ce dossier. Il souhaite simplement que cette affaire soit rapidement classée car si elle venait à trop durer, l'inventaire ne vaudrait plus grand-chose, ce qui serait une perte pour les deux parties. Il veut également que la production des A1200 et A4000T puisse se poursuivre jusqu'à l'arrivée d'AmigaOS 5.0. Mais cela est une maigre consolation pour les sociétés qui utilisent l'A4000T pour leurs projets. Par exemple, Playable Television, qui crée des solutions vidéo à partir d'Amiga, doit absolument trouver des A4000T pour vendre ses produits : la solution de secours est tout simplement la fabrication des Playable Televisions à base de PC.

Mais un accord entre M. Hembach et QuikPak est enfin arrivé, le 26 octobre. Les pièces détachées de QuikPak vont ainsi être transférées en Allemagne. Cela pourrait donc signifier une relance d'une production, d'ici Noël, de 2000 machines.


- Genesis Towerhawk

La société canadienne Randomize propose depuis le 1er septembre le Genesis Towerhawk. Genesis est une division de Randomize qui a assemblé un ordinateur complet à base d'Amiga 1200. Le but de cette machine est de combler la raréfaction actuelle d'A4000 sur le marché. Le Genesis Towerhawk dispose d'un 68060 à 50 MHz, de 32 Mo de mémoire, cinq ports Zorro II, un disque dur, un lecteur de CD, un lecteur de disquette HD, un clavier PC, d'une alimentation de 250 W, etc. Côté logiciel, il s'agit d'AmigaOS 3.1 et il a aussi le CD de Personal Paint 7.1. Prix : 1899,95 $.

Une variante avec un processeur PowerPC existe, le Genesis Towerhawk PPC. Il est pourvu d'une Blizzard 603e à 240 MHz avec SCSI. Le prix est de 669,95 $ supplémentaire. Enfin, une variante "Mac" est proposée avec l'émulateur Fusion et Mac OS 8 pour 169,95 $ de plus [www.randomize.com/].


- Siamese System 2.1

Stephen Jones de Siamese System annonce que son logiciel éponyme, permettant une symbiose entre un PC et un Amiga, passe en version 2.1. Il s'agit d'une mise à jour suite à la découverte d'un bogue concernant la connexion sur le port série [www.siamese.co.uk/].


- Possible retour d'Amiga News

Le magazine français Amiga News avait cessé sa parution avec son numéro de juillet/août 1998. Quelques passionnés ont repris le flambeau afin de poursuivre l'aventure sur le Net. Dans le deuxième numéro en ligne (Amiga News 116), on apprend que la société qui éditait le magazine, News Editions Sarl, a été rachetée. Certains lecteurs et rédacteurs du journal se sont associées pour racheter la société d'édition et tous les droits en rapport. La décision du rachat est effective depuis le 29 septembre 1998. Le but est tout simplement de relancer la publication du magazine en kiosque, mais compte tenu des différentes étapes qui restent encore à franchir, notamment administratives, ce retour ne pourra se faire avant début 1999. Quant au contenu, il devrait évoluer, particulièrement en s'ouvrant plus aux non spécialistes. On devrait également trouver un CD en couverture de chaque numéro. Toutes les personnes désirant soutenir cette initiative, ou apporter leur concours au contenu rédactionnel, peuvent contacter Thierry Sillis sur tsillis@amiganews.com.


- SoundProbe

SoundProbe est le premier échantillonneur et éditeur d'échantillons qui utilise une interface standard dans le style de l'Amiga. Il est compatible avec de nombreuses marques d'échantillonneurs 8 et 16 bits. Le logiciel inclut des douzaines de fonctions permettant de traiter le son, de filtres pour l'améliorer et d'effets spéciaux, dont beaucoup peuvent être appliqués en temps réel. SoundProbe est compatible avec le matériel suivant : AMAS, Audio Master, Audio Engineer, Aura-12, Aura-16, Clarity 16, DSS8+, FSND, GSoft, Megalosound, Technosound Turbo I & II, Trilogic MKII, Stereo Master et d'autres échantillonneurs qui se connectent sur le port parallèle de l'Amiga. Logiciel et documentation en anglais. Minimum requis : 68020, Workbench 3, 4 Mo de mémoire et disque dur. Fourni sur une disquette. Prix : 259 FF.


- La protection de la mémoire sur AmigaOS

Cela semble très sérieux et le logiciel, qui était annoncé pour fin septembre, devrait être prêt et en vente seulement un mois après, lors du salon de Cologne (14 et 15 novembre 1998). Rappelons rapidement les choses : la protection de mémoire est le principe que tout OS moderne se doit de posséder, à savoir qu'un programme ne peut écrire que dans la mémoire qui lui est allouée et pas dans celle des autres. AmigaOS n'a pas de protection de mémoire et donc, n'importe quel programme peut faire planter tout l'ordinateur. Cette lacune ne devrait pas exister en 1998. C'est au système d'implémenter cela mais il est impossible à corriger (par exemple dans AmigaOS 3.5) sans tout revoir et avec des risques de non-compatibilité.

Mais voilà que Martin Berndt, l'auteur de MultiCX et AmiCDFS, nous laisse sans voix devant l'annonce que Schatztruhe fait pour lui à propos de BodyGuard, un système de protection de mémoire pour l'Amiga. Selon l'annonce, ses caractéristiques sont :
  • Transforme AmigaOS en un système stable et sûr.
  • Plus aucun Guru Meditation causé par de mauvais programmes.
  • Fonction à la Enforcer incorporée.
  • Pleins d'options de configuration.
  • Gestion automatique de la plupart des erreurs des programmes.
  • API pour des applications incorporée.
  • Entièrement compatible avec les programmes existants.
  • Nécessite AmigaOS 3.x, au moins un 68030 avec MMU, et 4 Mo de mémoire Fast.
Interrogé par Amiga News, Martin Berndt, a donné quelques précisions :

Comment cela fonctionne-t-il ?

C'est assez semblable à la protection de la mémoire sur Unix et autres, même si une protection à 100% n'est pas possible sur l'Amiga. Bodyguard met à contribution la MMU des 68030, 68040 ou 68060.

La question que tout le monde se pose est alors de savoir s'il ralentit le système ou pas ?

Théoriquement oui, mais je crois que personne ne le remarquera.

Est-ce qu'il fonctionnera sous AmigaOS 3.5 ?

Je pense, oui... Jusqu'à nouvel avis, la MMU n'est pas sous le contrôle du système.

Avez-vous proposé de l'inclure dans AmigaOS 3.5 ?

Ils ne m'ont pas encore demandé... ;-)


- Annuaire anglais

Amiga Society, représentant l'UGN (User Group Network) au Royaume-Uni, a mis en place une base de données en ligne des groupes d'utilisateurs Amiga anglais. Des outils de recherche sont proposés pour dénicher le groupe le plus proche de son domicile [www.amigasoc.org].


- Retour d'AMOS pour bientôt

L'équipe de programmeurs qui avait mis la main sur les sources d'AMOS prévoit le retour de celui-ci au premier plan. Des versions déboguées d'AMOS Pro et de son compilateur sont en cours d'élaboration, tout comme de nouvelles extensions (GUI, jeux, 3D), de nouveaux outils (éditeur d'interfaces) et un nouveau kit développeur AMOS Pro v2. Par la suite, un tout nouveau langage (compatible toutefois avec l'ancien AMOS) sera créé avec des versions 68k, PowerPC et MMC (la nouvelle puce d'Amiga Inc.).


- The Boot Room

Si vous vous sentez l'âme d'un conquérant en culottes courtes prêt à mener une bande de footballeurs à la victoire alors The Boot Room devrait être le jeu qu'il vous manquait. Noms réels des joueurs (du moins pour les Anglais) et jeu en temps réel par courrier électronique sont les principales caractéristiques de ce jeu de management pur (pas de mode arcade) prévu pour décembre 1998.


- Convergence

En tapant www.convergence.org dans la ligne URL de votre navigateur, vous atterrissez sur le site d'un groupe d'utilisateurs anglais nommé "Convergence international". Par opposition aux groupes d'utilisateurs classiques, celui-ci ne concerne pas seulement une plate-forme mais au contraire toutes les machines, à l'exception de celles du monde Wintel. Ce groupe a pour but d'informer les utilisateurs sur les possibilités de travailler (ou de se distraire) avec des plates-formes "alternatives". Vous trouverez dans le sommaire une rubrique "Informations" vous expliquant cette mission, des liens avec des services d'actualité, une FAQ, des statistiques concernant les membres du groupe, etc.

Dans l'immédiat, une information détaillée existe pour Amiga (nous y voilà), CHRP et PSION. Convergence voudrait enrichir rapidement cette partie. De nombreuses autres machines bénéficient d'une gestion moins élaborée sous la forme d'extraits d'actualité ou d'annonces émanant des constructeurs ; parmi ces dernières vous avez : Be, Acorn, Apple, ARM, les NC (Network Computers). Il existe aussi des liens à partir de la rubrique CHRP vers les différents acteurs de ce "standard" (PIOS, Be par exemple). La partie Amiga est l'une des plus fournies, même si les dernières nouvelles datent un peu au moment de cet article (début septembre). Les informations les plus récentes remontent au mois de juillet et reprennent ce que vous avez pu lire dans Amiga News (la regrettée version papier). Vous pouvez consulter un historique de notre chère "amie" et de ses propriétaires successifs. Les différents modèles d'Amiga sont présentés, accompagnés d'une courte notice technique, d'une brève présentation et d'une photo. Les OS présents et à venir (?) sont l'objet d'une définition de caractéristiques plus ou moins détaillées. Les AmigaOS 3.0 et 3.1 sont favorablement décrits. Les textes sur les AmigaOS 3.5, 4.0 et 5.0 sont le résultat des annonces faites par les différentes parties prenantes, surtout celles émanant d'Amiga Inc.

La partie CHRP concerne aussi l'Amiga (du siècle prochain ?). CHRP pour "Common Hardware Reference Platform", se veut un standard d'architecture basé sur le PowerPC. Cela devrait permettre de choisir un ou plusieurs OS sur une plate-forme CHRP (BeOS, pOS, AmigaOS, Linux...).


- Et trois jeux 3D, trois !

Il y a des fois comme ça où tout tombe d'un coup. C'est ce qui a dû se passer chez Digital Images. Souvenez-vous, le mois dernier ils annonçaient leur intention de contacter Eidos et Psygnosis afin de convertir sur Amiga Tomb Raider III et WipEout 2097. Rien que ça. Malheureusement, les choses n'ont pas dû se passer comme ils le voulaient car voici que Digital Images annonce pas moins de trois jeux 3D pour Amiga : un clone de WipEout baptisé JetStream, un jeu de combat 3D (Digital Fighters) et enfin Digital Soccer qui devrait être une simulation de football.

Actuellement, un moteur 3D commun aux trois jeux est en cours d'élaboration et se trouve pour l'instant au tout début de sa conception. Vous pouvez néanmoins voir une première capture d'écran qui illustre le travail en cours. Mais le projet le plus important de Digital Images reste Space Station 3000, une simulation de vol et stratégie commerciale se déroulant dans l'espace (avec Lost Days in Paradise (Titan HB) et Phoenix (APC&TCP) ça fait donc le troisième à être annoncé sans compter Lambda, plus axé sur les combats). Pour en savoir plus, j'ai envoyé quelques questions à ce tout nouveau groupe. Stuart Walker répond :

Qui est Digital Images ? Pouvez-vous vous présenter ?

L'équipe est composée actuellement de sept personnes y compris moi, Stuart Walker. Nous avons plusieurs programmeurs, quelques graphistes et un musicien. Nous sommes en train de signer avec beaucoup de monde : de nouveaux programmeurs et graphistes, un musicien de plus et aussi l'équipe des SoundWavers.

Nous croyons au futur de l'Amiga et nous voulons lui apporter les titres dont il a été privé.

Avez-vous contacté Eidos ou Psygnosis finalement ? Comme vous avez annoncé vos propres jeux, cela signifie-t-il que les négociations ont échoué ? A cause d'un problème d'argent ?

Psygnosis semble très positif quant à l'idée de porter WipEout 2097 sur Amiga. A ce jour, nous ne pouvons pas dire encore qu'ils nous laisseront le faire, c'est pourquoi nous avons planifié JetStream. Mais maintenant, Psygnosis est revenu nous parler et ils sont très positifs sur la question (NDLR : dernière minute, Psygnosis publiera peut-être en personne le titre !).

Vos jeux seront pour 68k et PowerPC. Qu'en est-il à propos de la puce 3D Permedia 2 ? Pouvez-vous nous en dire plus à propos de vos jeux : date de sortie, démo jouable ?

Nous supportons le Permedia 2. Space Station 3000 sortira normalement en décembre. Nous n'avons aucune autre date en ce qui concerne nos autres jeux. Une démo de Space Station 3000 sera disponible bientôt. Au regard de nos discussions avec Psygnosis, nous pourrions avoir WipEout 2097 en vente dans le premier semestre 1999.

Avez-vous développé vos propres bibliothèques 3D ? Avez-vous entendu parler du projet Warp3D (une bibliothèque similaire à OpenGL) ?

Nous utilisons des bibliothèques 3D qui sont encore en développement. Nous ne pouvons rien en dire de plus pour le moment car c'est un projet secret. Dès que nous pourrons vous le révéler nous le ferons.

Comptez-vous éditer vous-même vos jeux ou bien passerez-vous par un éditeur comme Vulcan ou Clickboom ?

Nous sommes en discussion avec une nouvelle société nommée Crystal Software pour la publication de nos titres.

Que pensez-vous de la situation de l'Amiga en Grande-Bretagne ? Et des plans de Gateway ? Êtes-vous d'accord avec eux ?

La situation de l'Amiga ici n'est pas trop mal. De nombreux développements sont annoncés un peu partout ainsi que de nouveaux éditeurs. Il y a aussi le nouveau magazine Amiga Survivor (NDLR : entièrement dédié aux jeux Amiga mais difficilement trouvable en France).

Nous supportons entièrement les plans d'Amiga Inc. à propos du Super Amiga et nous avons déjà planifié des jeux et des logiciels pour cette nouvelle machine. Si Amiga Inc. tient ses promesses, l'Amiga va balayer les autres plates-formes et reviendra avec toute sa puissance !


- Les griffes du vilain

Mon titre illustre bien le fait qu'une fois traduit en français, les noms des jeux sont parfois ringards... Peu importe, Claws Of The Devil est un des titres les plus attendus sur Amiga vu qu'il devrait représenter chez nous l'équivalent de Tomb Raider sur PC et consoles. Le jeu avance toujours et une première démo a été lancée dans les locaux de Titan HB, en Allemagne.

Celle-ci tourne en 640x400 en 65 536 couleurs (16 bits quoi, comme les grands !) sur une carte PowerPC à 180 MHz + carte graphique. Là aussi, comme je ne tenais plus, quelques questions s'imposaient.

A quel stade de développement se trouve Claws Of The Devil ?

Eh bien il n'est pas encore fini ! Il en est à peu près à 30% de sa finition. Nous avons eu de gros problèmes dans les derniers mois. Nous avons perdu deux membres de l'équipe qui étaient appréciés. L'un était responsable du raytracing et l'autre des graphismes 3D. Donc, nous accusons un certain retard dans nos plans. J'espère que les choses vont s'arranger rapidement et j'ai bon espoir que nous retravaillerons bientôt à 100% de nos capacités.

Quel est ce fameux jeu PC auquel vous faisiez référence le mois dernier ? Pouvez-vous révéler son nom maintenant ?

Les contrats doivent être normalement signés à la mi-octobre. Je ne veux pas faire de pub pour quelque chose qui n'est pas encore certain. Tout ce que je peux dire c'est que nous sommes en négociations avec Blue Byte et que ça a l'air très bien pour l'Amiga !

Vous parliez "d'extraordinaires développeurs de jeux" que vous avez contactés. Qui sont-ils ? Que préparent-ils ?

Désolé, les contrats ne sont pas encore signés, je ne peux rien dire de plus pour le moment.

Vous allez gérer la Permedia 2 dans Claws Of The Devil mais il n'y a aucun pilote 3D pour cette puce à ce jour sur Amiga. Avez-vous écrit vos propres pilotes ou allez-vous directement programmer le matériel ?

Effectivement, c'est un gros problème. Il semble que nous allons devoir programmer le Permedia 2 directement, sans aucune aide extérieure.

Merci et rendez-vous à Cologne pour plus d'informations !

J'attends cela avec impatience !

--

Eh hop, dernière minute (c'est presque du direct) : les premières captures d'écran viennent de tomber ainsi que le matériel nécessaire pour jouer à Claws Of The Devil. Première impression : à vos portes-monnaie ! Jugez en vous-même : Amiga 68060 avec 32 Mo de mémoire et une carte graphique. L'AGA sera "peut-être géré plus tard mais nous voulons faire un jeu impressionnant et pas un simple clone de Wolfenstein" dixit Titan. Le summum sera atteint sur un Amiga avec PowerPC 604e à 200 MHz et une carte 3D Permedia 2 (les premières captures d'écran depuis un Permedia 2 sont pour bientôt). L'utilisation de cette puce 3D permettra une gestion plus rapide du placage des textures et de la transparence, et permettra enfin de lisser les pixels, chose qui fait la fierté des possesseurs de 3DFX sur PC. Voilà un jeu qui risque de faire grand bruit sur Amiga mais aussi sur les autres plates-formes (alors, il est mort l'Amiga ?). Il faut maintenant prendre son mal en patience...


- 24 bits, pas une de plus

Les fans de Genetic Species possesseurs de cartes graphiques sont de gros veinards. Marble Eye vient d'annoncer un correctif permettant de lancer ce jeu en 24 bits sur leur carte graphique ! Voici le communiqué :

"Nous sommes fiers de vous annoncer une nouvelle extension pour Genetic Species, et quelle extension ! Le premier jeu Amiga en 24 bits : nous écrivons l'Histoire ! En d'autres termes l'Amiga et Genetic Species passent en True Color, c'est-à-dire 16 777 216 couleurs ! Bon, l'oeil humain n'en perçoit qu'environ 14 millions mais ça vous en fait 2 millions en bonus !" "Nous avons dû réécrire certaines fonctions d'affichage de Genetic Species. Cela a demandé beaucoup de travail mais vu le résultat, le jeu en valait la chandelle. Pas un seul pixel de Genetic Species n'est maintenant rendu sans passer par le canal alpha : le résultat va vous sauter aux yeux ! Vous pensez peut-être que le moteur ralentit énormément à cause du 24 bits ? Évidemment, le mode True Color prend du temps machine mais grâce à notre travail d'optimisation, la perte de temps est marginale. Sur un 4000/060 avec une carte Picasso IV, haut détail pour le placage de textures, pas de son et en 24 bits, voici les performances : 128x100 (50 fps), 160x126 (50 fps), 192x150 (33 fps), 224x176 (28 fps), 256x200 (16 fps), 288x226 (15 fps), 320x240 (13 fps). Vous pouvez récupérer le correctif sur www.marble-eyes.dk/ dans la rubrique "download" (environ 100 ko)."

Je connais un site qui va se faire prendre d'assaut ! Attention tout de même car, fin octobre, Marble Eyes a signalé que ce moteur 24 bits ne fonctionnait pas sur toutes les CyberVision à cause des modes 32 bits qui sont vus comme du 24 bits [www.marble-eyes.dk/download/GSAddOn_Engine.Lha].


- Plus mort que vif

The Dead Walk sera un clone de Resident Evil, le célèbre titre de Capcom sur PlayStation. Il s'agit de diriger des personnages en 3D dans des décors précalculés, à la manière de Alone In The Dark. The Dead Walk mettra donc en scène des monstres, morts-vivants et autres zombies pour le plus grand bonheur de nos amis les insomniaques fans de films d'horreur. Il faudra un bon 68060 et une carte graphique pour y jouer confortablement mais un 68030 et l'AGA permettront déjà d'éclater quelques têtes. Les apprentis bouchers seront ravis d'apprendre que c'est chez Alpha Software Games et que la sortie est prévue pour cet automne. Aucune version PowerPC prévue. Snif.


- Mortal Pompage

Lors du dernier salon Pianeta Amiga en Italie, un tout nouveau groupe, italien donc, a présenté son premier jeu. Il s'agit d'un beat'em up à la Street Fighter et quand je dis "à la" Street Fighter ce n'est pas rien ! Le nom du jeu est évocateur : "Combat Remix". En effet, si vous regardez bien la capture d'écran, vous ne manquerez pas de noter une certaine "ressemblance" avec un certain Street Fighter 2 : les personnages ont tout bonnement été repompés et recolorisés avec un minimum de retouche ! J'en connais qui savent se servir de l'option "capturer un écran" dans Personal Paint! Ce jeu de Low Level Productions tournera sur un 1200 de base en AGA 128 couleurs et à 25 images/sec. Il y a 6 combattants, certains étant de 128x128 pixels, le décor défile horizontalement et se trouve animé histoire d'égayer un peu le combat. Le jeu est disponible mais aucune information n'a circulé pour se le procurer. On en reparle dès qu'il y a du nouveau.


- Il est Vivant !

Alive Media Soft vient combler une lacune du jeu Amiga : le jeu éducatif pour enfants. Peut-être avez-vous entendu parler d'Adiboo sur PC et Mac, un logiciel éducatif pour les 5-7 ans. Et bien Alive en a tout simplement fait la conversion sur Amiga. Sont déjà disponibles les modules "Je Sais Compter", "Je Sais Lire" ainsi que tout un tas de jeux de réflexion, de mémoire, etc. Le malheur c'est que tout est en anglais, évidemment. Mais Alive est ouvert à toute proposition (stevenalive@innotts.co.uk). Pour lancer Adiboo, il faudra un 68040 au minimum et une carte graphique est recommandée.

Alive a aussi pensé aux plus grands. Vont ainsi ressortir deux jeux Amiga qui avaient été pour le moins mal distribués. Le premier est Cedric, un jeu de plates-formes, et le second Whales Voyage 2, un jeu d'exploration spatiale. A noter que ce dernier jeu n'a jamais vu le jour en Angleterre, en revanche vous le trouverez en version complète sur le CD de Dream de septembre.

Pour contacter Alive Media Soft : PO Box 940, Kirkby-in-Ashfield, Nottingham, NG17 7FA, England. Tel/Fax: +44 (0)1623 467579.


- A la guerre comme à la guerre

Alors que les joueurs Amiga se remettent à peine de la démo de Napalm venue de chez Clickboom, voilà qu'un nouveau guerrier vient faire son apparition en la personne de Operation CounterStrike. Se situant exactement dans la lignée de Napalm, ce jeu annoncé depuis un bon moment déjà, continue son développement tranquillement. Seront gérés les modes CyberGraphX, AHI ainsi que le TCP/IP histoire que France Télécom en profite aussi, y'a pas de raison. On nous promet 30 bâtiments et plus de 60 unités différentes. Le tout devrait tourner sur un 68030/50 MHz AGA au minimum avec 16 Mo et un lecteur CD x4. Une démo jouable devrait voir le jour durant le mois d'octobre, alors que la sortie officielle de Napalm est prévu elle pour le 1er novembre. Ça va chauffer et c'est bien rare que les amigaïstes aient l'embarras du choix sur un même style de jeu [www.thesnakepit.demon.co.uk/].

Quant à Forgotten Forever (littéralement "Oublié à Jamais" en français) il semble qu'il porte bien son nom vu que plus aucune nouvelle du jeu n'a filtré de chez Sadeness. Ah c'est dur la guerre...


- René de Secendres

Bon promis, le mois prochain j'essaierai vraiment de trouver de jolis titres, mais pour introduire les nouvelles sur Phoenix, je n'ai pas trouvé mieux... En voilà un autre qui était annoncé depuis plus d'un an. Phoenix, le jeu de combat et stratégie de l'espace refait à nouveau parler de lui. Jusqu'à présent, seule la partie aventure du jeu avait été développée, désormais c'est la partie 3D qui est en train d'être finalisée. Les premières captures d'écran sont magnifiques (un peu moins que Lambda mais qui vivra verra) et le tout semble très prometteur. Le principe du jeu sera de voler de planètes en planètes pour vendre et négocier des marchandises. Bien sûr, vous vous ferez attaquer de toute part et grâce à l'argent gagné dans le commerce vous pourrez personnaliser votre vaisseau afin de repousser les attaques des pirates de l'espace. Le moteur 3D semble très bien réalisé comme on peut le voir sur les photos.

Tout est en 256 couleurs et la partie aventure promet de belles rencontres avec des extra-terrestres bien sûr mais aussi d'autres commerçants spatiaux. Il y aura 15 planètes en tout réparties sur 4 systèmes stellaires : ça en fait du monde à rencontrer ! Côté technique, il faudra une machine AGA ou carte graphique avec un 68030/50 MHz au minimum. Pas de version PowerPC hélas mais le jeu en réseau devrait être implémenté. Une démo ne devrait plus tarder vu que le jeu est prévu pour novembre (il devrait être disponible à Cologne) [home.chiemgau.com/amagerl/indexe.html].

Quant au principal concurrent, Lambda, de nouvelles captures d'écran ont été lâchées ainsi qu'un compte-rendu d'une des toutes premières démos jouables du jeu. Mais on n'en sait pas plus pour l'instant. Pas grave, Phoenix s'annonce excellent pour patienter !


- I need you for the PowerPC Army !

Clickboom a récemment mis sur son site un recensement des utilisateurs de cartes PowerPC sur Amiga. Commenceraient-ils à changer d'avis ? Un Quake PowerPC officiel verra-t-il le jour ? Ou bien Clickboom aurait-il une autre idée derrière la tête ? Autant de questions, autant de bonnes raisons pour aller s'inscrire sur la liste. Le PowerPC vous le rendra [www.clickboom.com/].


- Crystal, mais pas trop fort

Un nouveau jeu de mots nul et quelques nouvelles de Crystal Software concernant notamment Gilbert Goodmate. Ce jeu d'aventure digne de la série des Monkey Island est maintenant reporté à juillet 1999. Ça peut paraître étonnant vu qu'une démo jouable avait déjà été rendue publique. Mais c'est que le jeu a pris une toute autre direction : support CD, graphismes totalement remaniés, voix des personnages entièrement numérisées. Bref, du grand art qui sortira d'ailleurs en même temps sur PC, une fois n'est pas coutume.

Du côté des nouveautés, Crystal Software annonce deux titres. Le premier est The Dark Millenia, un jeu de stratégie temps réel dans lequel les forces du Bien affrontent celles du Mal, histoire de varier un peu le scénario... Plutôt orienté médiéval fantastique, ce jeu permettra de diriger des équipes d'orques, de gobelins mais aussi de nains, hobbits et elfes. Une très grande diversité des scénarios est annoncée pour ne pas s'ennuyer à chaque nouvelle partie. Techniquement on devrait voir quelques bons effets comme les sources de lumière (Soleil se levant et se couchant), la pluie, le brouillard, le feu, etc. Des voix numérisées concluront chacune de vos actions et le tout sera joué via AHI. Une gestion du PowerPC et des cartes graphiques est prévue. Ce jeu devrait être disponible pour décembre 1998 ce qui, entre Napalm et Counter Strike, augure d'un excellent Noël pour les fanas de stratégie temps réel.

Enfin, Tank Goblins vous mettra aux commandes d'un blindé dans un décor en simili 3D afin de vous dégourdir le canon. Plus de détails sur ce titre seront révélés ultérieurement.


- Control Tower 2.0

Jeff White, qui gère la société Visual Inspirations, a lancé la version 2.0 de son logiciel Control Tower. Il s'agit d'un programme permettant d'étendre le Toaster Flyer de NewTek avec le logiciel de traitement d'image ImageFX. Il propose maintenant plus de 300 macros qui facilite la vie des utilisateurs du Toaster Flyer. Control Tower a une nouvelle interface, a une connexion avec les ProWaves, le nombre de fonctions du Flyer Menu dépasse les 900, etc. [www.vionline.com/].


- GoldED Studio 5

Le développement de GoldED Studio 5 est enfin terminé. GoldED Studio 5 est un éditeur de texte complet pour AmigaOS 3.x. Il comprend l'éditeur de texte GoldED 5, l'extension HTML Webworld, Roget's Thesaurus, le correcteur d'orthographe Joyce ainsi que d'autres outils. Il s'intègre parfaitement avec les compilateurs StormC et SAS/C. Le produit est disponible sur CD [members.tripod.com/~golded/].


- Nouvelle PROM pour CDTV

Une nouvelle PROM pour le CDTV a été mise au point par le groupe d'utilisateur "Amiga of Minnesota Interest Group Alliance". Le groupe a obtenu une licence (après 16 mois de négociations !) pour concevoir et distribuer, de façon non commerciale, un jeu de deux PROM permettant au CDTV de pouvoir se mettre à jour avec AmigaOS 2.0 et supérieur. Comme il s'agit d'un projet non commercial, le nombre de réponses de personnes intéressées déterminera son prix (qui devrait se situer entre 15 et 30 $) Contact : Ben Deemer, thedoctor@wavetech.net.


- Cerberus

Blittersoft et Weird Science ont annoncé le 24 septembre 1998 qu'ils allaient réaliser une nouvelle machine du nom de Cerberus. C'est, d'après les deux sociétés, un "appareil multimédia pour la maison, avec accès à la technologie DVD". En fait, il s'agit d'un simple PC en tour, avec une carte graphique 2D/3D Mpact 2, une carte audio compatible Digital Dolby AC3 et un modem 56k. Blittersoft et Weird Science annoncent aussi que le Cerberus est capable de lancer des applications Amiga et même Mac. Pour cela, ce n'est rien de plus qu'un émulateur Amiga (UAE/Amiga Forever) avec les pilotes Picasso96. Une carte Amiga (Siamese PCI ?) avec 68040/68060 devrait être disponible à l'avenir [www.blittersoft.com/ et www.weirdscience.co.uk/].


- Mega compilation de jeux Amiga

Une collection de jeux Amiga, baptisée Amiga Classix, vient d'être lancée par Epic Marketing. C'est un CD rempli de 300 jeux Amiga (dont la plupart sont des versions complètes, incluses avec l'accord des auteurs) et de 100 démos. Voici quelques jeux inclus : Amegas, Testament, Better Dead Than Alien, Charlie J. Cool, Full House Poker, DNA, PP Hammer, Starblade, TechnoCop, Zero Gravity, Boondar, Blaster, Boston Bomb Club, Fruit Salad, Lex, Nemeses, Project Buzbar, North & South, Turn IT, Vietnam, etc. [www.epicmarketing.ltd.net/].


- AmIRC 2.1 et 2.2

La huitième publication d'AmIRC, la version 2.1, est disponible depuis fin septembre sur le site de Vaporware. Ce client IRC (Internet Relay Chat) est écrit par Oliver Wagner et est shareware. Un mois après, Vaporware a annoncé la version 2.2 [www.vapor.com/].


- Dhomas Trenn passe chez NewTekniques

Le journaliste et contributeur du magazine CU Amiga, Dhomas Trenn, a rejoint l'équipe de NewTekniques. CU Amiga ayant fermé, M. Trenn va donc poursuivre son activité journalistique dans NewTekniques, revue papier et en ligne sur la vidéo. Dhomas Trenn va débuter une nouvelle série intitulée "Amiga In Motion" [www.newtekniques.com/].


- Nouveaux objectifs pour l'ICOA

L'ICOA, Industry Council Open Amiga, a annoncé, lors du salon Midwest Amiga Exposition, début octobre 1998, qu'il s'était défini de nouveaux objectifs. L'ICOA va se réorganiser comme une société professionnelle, en se concentrant sur la communication, les ressources et les problèmes concernant les développeurs. Son site Web sera reconstruit pour proposer diverses ressources (FAQ, liste de diffusion, information sur les développements matériels et logiciels, etc.) à tous les développeurs, qu'ils soient ou non membre de l'ICOA. Cette organisation va maintenant diffuser un bulletin d'information et un CD tous les trimestres [www.amiga.net/].

Le comité de l'ICOA est composé des personnes suivantes : Kermit Woodall (commercial), Wolf Dietrich (commercial), Olaf Barthel (individuel), Petter Nilsen (siège libre), Harv Laser (représentant des utilisateurs) et Fleecy Moss (représentant Amiga Inc.).


- Deux logiciels de plus chez Vaporware

Vapoware est désormais l'éditeur de trois logiciels supplémentaires : X-Arc, Contact Manager et Scalos. X-Arc est un outil pour gérer les archives. Il possède une interface graphique permettant d'extraire, ajouter, renommer, montrer et effacer les fichiers d'une archive. Il reconnaît les formats Lha, Lzx, Zip, ainsi que d'autres via des greffons (TGZ et UUEncode sont en développement). Quant à Contact Manager, c'est un carnet d'adresses pour stocker toutes les informations sur des personnes, des sites Web, FTP ou IRC. Il remplace en fait, en une seule interface, tous les carnets d'adresses de plusieurs logiciels. Enfin, Scalos 1.1, est un bureau et peut donc remplacer le Workbench. Il gère les gros disques (arithmétique en 64 bits), est pleinement multitâche, dispose d'un système d'icônes avancé (NewIcons) et a quelques autres fonctions que le Workbench ne sait pas faire : rafraîchissement du contenu d'une fenêtre quand on fait défiler celle-ci, iconification possible des fenêtres répertoires, système de greffons inclus permettant d'étendre le logiciel, etc. [www.vapor.com/].


- Effets épouvantables

Bill Panagouleas de la société DiscreetFX, ainsi que Safe Harbor, annonce l'arrivée d'un nouveau produit pour le Video Toaster : ScaryFX. C'est un lot de 40 effets graphiques spécialement dédiés au thème de l'épouvante et de l'horreur. Ces effets sont également disponibles pour ceux qui ne possèdent pas de Video Toaster car des brosses animées, reprenant les effets, sont incluses dans le CD. Elles peuvent donc être utilisées via un genlock [www.sharbor.com/].


- Gateway s'attaque aux pirates

Un site Web qui proposait illégalement les ROM Amiga, des jeux et des utilitaires craqués a été forcé, par Gateway, à fermer ses portes. On peut voir sur ce site en ce moment le message suivant :

"Gateway 2000, Inc. acting for Amiga Development LLC. demanded that this site be taken down immediately for posting and distributing illegally copyrighted software"

"The site will remain suspended for the remaining of the investigation."

Ce qui peut se traduire par :

"Gateway 2000, représentant Amiga Development LLC, a demandé que ce site ferme immédiatement parce qu'il postait et distribuait illégalement des logiciels sous copyright".

"Le site va être suspendu durant l'investigation".

Ce site, connu sous le nom de Lazarus, semble ne plus offrir, à l'heure actuelle, de logiciels pirates. Selon certaines personnes qui ont visités ce site de par le passé, les administrateurs du site avaient bel et bien vendu des CD de logiciels pirates.

Mark Wright du site Lazarus a ensuite pris la parole pour démentir cette information. Selon lui, Lazarus ne distribuait pas de logiciels pirates. Le site avait l'autorisation de nombreux développeurs pour la diffusion de leurs logiciels. Seuls certains programmes commerciaux, comme DiskSalv et Nib, furent malencontreusement fournis sur le site. Ces derniers furent aussitôt retirés.


- Fausse annonce du nouvel Amiga

Le magazine en ligne MacWeek a publié, fin octobre, un étrange article sur le futur Amiga. Signé par un certain "Mac The Knife", le papier annonce que le futur Amiga, nommé Lazarus, serait basé sur un processeur PowerPC G3 et serait disponible en 1999. La machine devrait également faire tourner AmigaOS 4.0 et aurait un émulateur Mac livré avec. Cette annonce n'a pas tenu longtemps puisque Bill McEwen d'Amiga Inc. a ensuite démenti fermement toutes ces informations [macweek.zdnet.com/1998/10/26/op-knife.html].


- Un site Web pour JForth

Après la publication, en tant que freeware, de JForth en août dernier, un site Web lui étant consacré a ouvert ses portes : home.tampabay.rr.com/jforth.


- Liste de diffusion PowerUP

Le 2 septembre 1998, on a appris que Ralph Schmidt, le développeur de la partie logicielle des cartes PowerPC de Phase 5, avait quitté la liste de diffusion PowerUP. Raison invoquée : il n'aime pas les messages à propos des autres produits PowerPC (comme la solution WarpUP de Haage & Partner).


- Nouveaux magazines

Il n'y a pas que des magazines qui arrêtent leur publication. Pour preuve, l'arrivée de trois d'entre eux en Angleterre et en Allemagne. Le premier, The Newt, est un magazine en ligne traitant de l'Amiga. Tout en anglais, il a été mis sur pied par David Stroud, un désormais "ancien" collaborateur du magazine CU Amiga. Le premier numéro est sorti début septembre. Le deuxième est AmigaOS, un magazine généraliste Amiga pour le marché alémanique. Le troisième étant Amiga Fever, toujours en allemand, mais plus porté sur les jeux et les démos. Ces deux derniers seront présentés au salon de Cologne en novembre [www.newt.u-net.com].


- Le point sur l'émulateur 68k de Haage & Partner

Dans un fil sur un groupe de discussion comp.sys.amiga.misc, Sam Jordan, développeur chez la société Haage & Partner a donné quelques détails supplémentaires sur l'émulateur 68k que développe actuellement sa société :
  • C'est un émulateur 68k pour processeur PowerPC.
  • Il n'émule pas le matériel Amiga comme peut le faire UAE.
  • AmigaOS, en tant qu'application 68k, tournera dessus.
  • Sam Jordan est l'auteur de l'émulateur.
  • L'émulateur est codé en assembleur.
  • C'est une solution pour faire tourner AmigaOS en émulation sur un matériel PowerPC mais ce n'est qu'une transition. Le but est de porter le système sur PowerPC. L'émulateur est un encouragement aux constructeurs matériels à fabriquer des cartes avec seulement du PowerPC.
Il y a deux solutions pour l'émulateur :
  • Un système de "boîte noire" a été mis en place, ce qui permet (permettra) d'avoir une émulation complète d'AmigaOS (interruptions, exceptions, ordonnancement, etc. L'émulateur commence sa tâche à l'adresse $f80002 et toutes les tâches d'Exec tournent dans le même contexte/tâche de l'émulateur. Cette tâche de l'émulateur est une tâche de WarpOS et tourne sur une version modifiée de WarpOS, complètement 68k, et indépendante d'AmigaOS. En d'autre terme, l'émulation haut niveau d'AmigaOS tourne dans le bas niveau de WarpOS.

    Avec cette méthode de "boîte noire", la compatibilité serait très haute selon Sam Jordan. Il serait possible d'exécuter d'anciens programmes 68k sur un Power Amiga, et même des jeux très liés au matériel Amiga et qui se lancent avec un bloc d'amorce (bootblock). On pourrait aussi lancer des applications 68k non compatibles avec le 68040.

  • Une émulation intégrée au futur AmigaOS PowerPC, dans le genre de Mac OS actuellement. Chaque tâche peut tourner en code natif ou utiliser l'émulateur 68k. C'est la solution à adopter pour l'avenir, mais Haage & Partner ne l'utilise pas car il n'y a pas encore d'AmigaOS PowerPC.

    L'émulateur 68k sera tout de même adapté à cette solution dès qu'AmigaOS sera porté sur PowerPC.

    Avec cette solution, vous ne pourrez sans doute pas lancer les applications liées au matériel Amiga Classic, ou les applications utilisant les ressources superviseur ou la MMU.

- PageStream 3.4

SoftLogik a publié la version 3.4 de PageStream, son logiciel de PAO. Cette mise à jour est disponible sur le site FTP de SoftLogik pour les utilisateurs enregistrés [www.softlogik.com].


- Zip parallèle

Blittersoft fournit depuis début septembre une interface, et son logiciel, permettant de gérer un lecteur Zip via le port parallèle des Amiga. Son nom est ZipPar et peut aussi se brancher sur le port manette [Blittersoft].


- Après Zorro voici Fernando

La nouvelle version de Directory Opus Magellan II devrait être disponible au salon de Cologne en novembre. Elle est actuellement en phase de bêta-test. Cette version est surnommée "Fernando" par ses développeurs [www.gpsoft.com.au/].


- RKM en ligne... ou pas

Le 10 septembre, les RKM (ou RKRM - ROM Kernal Reference Manuals) ont été postées sur le site d'Amiga Inc. Mais après quelques semaines, ces documents utiles pour les programmeurs Amiga se sont, d'un coup, volatilisés. La raison en est inconnue mais certains avancent une intervention de Gateway : problème juridique ?


- Factor 5 offre ses jeux Amiga

La société allemande Factor 5, qui ne développe plus pour Amiga, a mis ses jeux Amiga, comme Katakis et la série des Turrican, sur son site en libre téléchargement. Il s'agit de fichiers ADF (utilisable via UAE par exemple) compressés en Zip [www.factor5.com/download.htm].


- Nouveau Quake PowerPC

Le portage officiel de Quake sur PowerPC n'est toujours pas à l'ordre du jour. La raison en est peut-être la diffusion, sans arrêt, d'exécutables pirates en version PowerPC. Récemment, c'est FastQuake 4 qui a circulé et le résultat est assez spectaculaire. La vitesse, sur un A4000T avec CyberStormPPC 604e/200 MHz et CyberVisionPPC, atteint 11,5 fps en 800x600, et s'envole même à 30 fps en 320x240. Ces résultats ont encouragé le site Amiga Nutta Games à lancer une pétition pour que Clickboom se décide à réaliser un portage officiel.


- Descent PowerPC

Il n'y a pas, contrairement à Quake, de problème de licence ou de piratage pour Descent, puisque le code source de ce jeu a été diffusé légalement par ses développeurs (l'exécutable est Open Source, pas les données : elles doivent être reprises du CD original). Après les versions 68k de ce printemps, c'est au tour des versions PowerPC d'arriver. Holger Jakob vient d'ailleurs de mettre à jour son portage. Il est maintenant plus stable, gère le son via AHI ainsi que l'AGA. Côté vitesse, 30 à 35 fps sont atteintes sur un 604e/233 MHz avec CyberVision64/3D, et 17 à 23 fps pour un 603e/166 MHz en AGA [www.ph-cip.uni-koeln.de/~jakob/].


- Derniers moments pour le Video Toaster

Le temps du Video Toaster comme nous le connaissons actuellement semble être terminé. En effet, NewTek, l'auteur de cette solution vidéo pour Amiga, souhaite changer de direction et pense créer un nouveau Toaster pour les TVHD et les PC [www.newtekniques.com/TekTicker].


- Opera Amiga fait du surplace

Peu de nouvelles ont émané de Ramjam Consultants, les développeurs de la version Amiga du navigateur Web Opera. Cette version a un peu avancé durant l'été mais, à cause des vacances, son développement a pris du retard. Puis, le 23 octobre 1998, Tim Corringham a annoncé que le portage d'Opera pour Amiga était gelé. La raison étant la situation morose de l'Amiga. Le projet n'est cependant pas annulé et les auteurs attendent de voir l'impact d'AmigaOS 3.5 et du salon WOA de Cologne pour prendre une décision définitive [www.ramjam.u-net.com/].


- BVisionPPC repoussée

Alors que les cartes graphiques CyberVisionPPC sont disponibles depuis quelques semaines, la variante pour A1200, les BVisionPPC, ne sont toujours pas finalisées. Interrogé sur le sujet, Phase 5 a annoncé que les revendeurs devraient être livrés d'ici la fin du mois d'octobre 1998. Mais fin octobre, on apprenait que le délai était repoussé à fin-novembre...


- Des Amiga équipent les NASA

Un petit article sur le site d'Amiga International, écrit par Hal Greenlee, montre que la NASA utilise des Amiga pour certaines de ces opérations. Hal Greenlee est un ingénieur de la NASA à la retraite, il avait d'ailleurs déjà mentionné l'existence d'Amiga à la NASA dans un article pour Amiga Computing en août 1996. Les Amiga de l'agence spatiale américaine sont utilisés pour deux programmes de lancement : Atlas-Centaur et Delta. Les premiers Amiga furent des A1000 (avec carte accélératrice Ronin 68020/14,32 MHz) qui furent équipés de cartes d'extension propriétaires conçus par la NASA. La seconde génération avait des A2500 (avec 68030/50 MHz et une nouvelle version des fameuses cartes propriétaires). Enfin, la génération actuelle est équipée d'A4000 dans des tours MicroniK, avec cartes accélératrices Warp Engine 68040/40 MHz et quelques cartes d'entrées/sorties. Il y a aussi des cartes 68060 et 68060/PowerPC (CyberStorm) mais peu de travail a été réalisé sur le PowerPC. Hal Greenlee conclut en disant que les Amiga seront encore présents à la NASA pour plusieurs années, même s'il n'y a pas de nouvel Amiga.


- Melody 1200

Les cartes son Melody 1200/Melody 1200 Pro conçues par Kato Development sont maintenant disponibles. Quelques caractéristiques : résolution de 20 bits, 2 ko de tampon FIFO et décodeur DSP pour les MPEG audio 2.5 couche 2 et 3.


- Première version de REBOL

La société REBOL, créée par l'ex-ingénieur Amiga Carl Sassenrath, a annoncé le 1er octobre la sortie de REBOL/Core, un langage conçu pour "révolutionner les échanges et les interprétations de l'information sur Internet". REBOL qui signifie "Relative Expression-Based Object Language", est un langage prévu pour être simple, robuste et élégant. Il est indépendant du système d'exploitation et disponible pour plusieurs plates-formes dont BSD, Linux x86 (Red Hat, Debian et Slackware), Macintosh, Solaris 2.6 SPARC et Windows 95/98/NT. La sortie de la version Amiga a été repoussée de quelques jours mais est bien et bel réelle [www.rebol.com/].


- Mise à jour d'AmigaWriter

Une première mise à jour d'AmigaWriter (version anglaise) est disponible sur le site de Haage & Partner. Cette v1.1 ajoute quelques fonctionnalités et améliorations comme une meilleure impression, une table de substitution de polices, la multi-assignation des répertoires pour les polices, les bulles d'aide, une localisation dorénavant complète, etc. [www.haage-partner.com/].


- AmigaAMP 2.2 bêta

Thomas Wenzel a publié la version 2.2 bêta du lecteur d'audios MPEG AmigaAMP. Les versions 68k et PowerUP sont disponibles. La compatibilité avec CyberGraphX a été améliorée et tout un tas de bogues ont été corrigés. La version 2.2 non-bêta devrait arriver très bientôt [amigaamp.amiga-software.com/].


- STFax Pro 3.5

Une mise à jour 3.5 du gestionnaire de télécopie STFax a été rendue publique sur le site d'Active Technologies. Outre les habituelles corrections de bogues, on peut maintenant utiliser la mémoire Fast pour visualiser les télécopies [www.active-net.co.uk/].


- ARTAS, nouveau système audio

ARTAS (Amiga ReTargetable Audio System) est un projet de système capable de gérer toutes sortes de données en flux ("streaming") comme l'audio, le MIDI, mais aussi les vidéos. Selon ses auteurs, MM. Albrecht et Wenzel de la société ACT, ce ne sera pas un concurrent d'AHI et celui-ci ne sera pas obsolète. Il inclura les pilotes des principales cartes audio du marché Amiga, même celles qui ne sont plus fabriquées. C'est une conception modulaire qui accepte les greffons (pour gérer davantage de flux) et des pilotes natifs PowerPC ou pour le DSP sont à venir. Ce système était un temps prévu pour intégrer AmigaOS 3.5 mais l'accord entre les deux parties ne semble pas conclu [artas.amiga-software.com].


- PowerPC 405

IBM a présenté le nouveau PowerPC 405. Ce processeur 32 bits permet la compression du code de l'ordre de 40%. Il est cadencé jusqu'à 200 MHz, consomme 0,4 W et est destiné aux marchés de l'informatique embarquée [www.chips.ibm.com/news/405core.html].


- Le rallye a son maximum

Un nouveau jeu de course, Max Rally, a été publié par une non moins nouvelle équipe de développement, Fortress. Max Rally est jouable jusqu'à quatre joueurs, sur des circuits vus de dessus et où le but est de terminer avant ses concurrents (c'est mieux pour une course). Il fonctionne sur tout Amiga avec 2 Mo de mémoire et a quelques petites améliorations pour les machines AGA. Il est disponible sur deux disquettes pour 19,99 £ [www.allcomm.co.uk/~fortress/].


- Arrivée de X-DVE 3.50 pour PowerPC

ClassX Development SNC vient de commercialiser la version 3.50 de X-DVE, son système d'effets graphiques et vidéo pour AmigaOS 2.1+, WarpOS et DraCo. Avec cette version arrive donc la gestion du PowerPC (WarpOS) qui, d'après les résultats fournis sur le site des auteurs, est quatre fois plus rapide qu'avec un 68060/50 MHz. De nouveaux effets ont aussi fait leur apparition comme les Alpha Effects capables de générer un canal alpha (transparence) pour les transitions [www4.pisoft.it/~classx/].


- Fusion 68k

Quelques améliorations sont arrivées pour Fusion, l'émulateur Macintosh 68k pour Amiga. Les programmes d'amorce RsrvCold et RsrvKick ont été mis à jour, et de nouveaux pilotes vidéo ont été ajoutés (dont la Piccolo SD64) [www.ctaz.com/~jlfenton/Amiga/FUSION/main.htm].


- Lecture de MPEG

Ripley est un nouveau lecteur de vidéo MPEG. Il est encore en version bêta (v0.3) mais gère déjà le PowerPC, en plus du 68k. Il est également compatible avec les cartes graphiques [141.100.143.10:2222/binarydistillery/ripley.html].


- CyberGraphX devient commercial

Le gestionnaire de cartes graphiques CyberGraphX, dans sa future version 4, sera désormais un produit commercial. Il sera normalement terminé pour le salon de Cologne (novembre). On connaît déjà son prix : 49 DM ou bien 29,90 pour une mise à niveau. Disponible sur CD [www.vgr.com/v4/].


- Nouveau client de courrier électronique

Paul Schifferer a publié sur son site Web une première version bêta d'Eucalyptus, un nouveau gestionnaire de courrier électronique. La version exacte est la 1.1 et elle est capable de gérer les type MIME, ce qui est, selon l'auteur, une première sur Amiga pour un logiciel de ce type. Ce programme peut également gérer un nombre infini de répertoires et d'adresses, dispose de filtres, gère les serveurs de courriers multiples, a un carnet d'adresses, gère le PGP, propose de multiples signatures, a un port ARexx, est localisé, etc. [linux.tc3net.com/gandalf/Eucalyptus.html].


- TurboPrint 7

Le salon de Cologne s'annonce riche en nouveautés car plusieurs sociétés attentent ce rendez-vous pour lancer officiellement leurs produits. IrseeSoft fait partie des sociétés qui seront présentes. Elle présentera TurboPrint 7, une nouvelle mouture de son gestionnaire d'imprimante. Elle a communiqué quelques-unes des améliorations de cette version : gestion du PostScript grâce à Ghostscript, énorme accélération de l'impression (sous Wordworth, Final Writer et PageStream), impression en mode texte graphique, amélioration de l'outil GrafikPublisher (ajout du zoom), ajout d'une fonction de copie dans le spouleur, nouveaux pilotes (Epson Stylus Color 440, 640 et 740, HP Deskjet 895, 1100, 1120, Canon BJC 4400), etc. Cologne sera également l'occasion pour IrseeSoft de présenter Picture Manager 5.5 [www.irseesoft.com/].


- SFS 0.93

La mise à jour 0.93 du système de fichiers SFS (Smart File System) apporte les deux changements suivants : une fonction "undelete" (récupération) pour les 25 derniers fichiers effacés, et le nombre de blocs libres n'est plus stocké dans le "rootblock". SFS est un système de fichiers gratuit développé par John Hendrikx pour AmigaOS 3.x [www.xs4all.nl/~hjohn/SFS/].


- SoftWood racheté

La société SoftPartners, gérée par Tommy Hwang, a annoncé qu'elle avait acquis, le 15 septembre, les droits des logiciels de la série "Final" de SoftWood (Final Copy, Final Data, Final Writer, Final Writer pour PC, Final Calc). Il s'agit d'une licence pour la distribution et le développement de ces logiciels. L'objectif est de réaliser une compilation, nommée Final Office, qui regroupe tous ces logiciels sur un CD. Le prix serait de 100 $. De nouveaux développements sont possibles mais uniquement si les ventes de ce CD dépassent les 1000 exemplaires. De son côté, SoftWood reste actif mais pas dans le secteur de l'Amiga [www.softpartners.com].


- Les jeux commercialisés de la période septembre/octobre 1998
  • Max Rally, jeu de course publié par Fortress.
  • Flyin' High Data Disk 2, jeu de course édité par APC&TCP.
  • Imperator, jeu de stratégie commercialisé par Epic Marketing.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 07/08 1998] / [Période suivante : 11/12 1998]