Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 19 septembre 2017 - 20:54  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de septembre/octobre 1996
(Rubrique écrite par Bruce Lepper et Jac Pourtant et extraite d'Amiga News - octobre/novembre 1996)


- CyberStorm PowerPC

La société allemande Phase 5 a annoncé qu'elle préparait un module PowerPC pour ses cartes accélératrices CyberStorm Mk2. Le projet PowerUP a été retardé à cause des difficultés liées à la faillite d'Escom et d'Amiga Technologies (surtout en ce qui concerne le projet de système d'exploitation PowerPC). PowerUP se poursuit néanmoins et Phase 5 a annoncé le 22 octobre avoir livrer les premières cartes PowerUP aux développeurs (module processeur avec un couple 68040/PowerPC ou 68060/PowerPC). La première version est équipée d'un PowerPC 603e cadencé à 150 MHz ou plus.

Les possesseurs de cartes Blizzard et CyberStorm avec processeurs 68040 et 68060 auront la possibilité d'une mise à jour au prix de 1000 DM (environ 3400 FF) pour un PowerPC 604e à 150 MHz, ou 1550 DM (environ 5300 FF) pour un PowerPC 604e à 200 MHz. Sinon, la carte PowerUP équipée de ses deux processeurs (un PowerPC 604e et un processeur 68040 ou 68060) varie en prix entre 1275 DM (4300 FF) pour un PowerPC à 150 MHz et un 68040 à 25 MHz, et 8500 FF pour un PowerPC à 200 MHz et un 68060 à 50 MHz. Les cartes seront disponibles à prix reduit sans processeur 68k pour ceux qui possèdent déjà un 68040 ou 68060.


- Phase 5 annonce l'A\Box

Phase 5 a aussi annoncé, le même jour (22 octobre 1996), les spécifications de sa nouvelle machine : l'A\Box. La machine sera bâtie autour d'un circuit spécifique nommé "Caipirinha", avec son bus 128 bits vers le bus mémoire. Cadencé initialement à 200 MHz en interne et 100 MHz en externe, ce circuit contrôlera aussi bien le système que la mémoire et fournira d'autres fonctions qui seront indépendantes du processeur, comme par exemple des fonctions 3D. Il y a aussi un ou deux processeurs PowerPC 603e ou 604e cadencés jusqu'à 500 MHz, jusqu'à 1 Go de mémoire de type SDRAM 64 bits, deux sorties vidéo, des ports Fast SCSI-2, RNIS (ISDN), FireWire, série et parallèle.

Concernant le système d'exploitation, aucune licence AmigaOS n'a été accordée. Mais Phase 5 semble croire qu'il est possible de créer un système capable d'exécuter les logiciels Amiga sans acheter une telle licence. L'A\Box est prévu pour courant 1997 pour prix d'environ 10 000 FF (système à 150 MHz, disque dur, lecteur de CD et 16 Mo de mémoire). Plus d'information sur notre article spécial.


- Rachat : VIScorp espère toujours

Les mois se suivent et se ressemblent, c'est le seul constat du monde Amiga cette année. Bill Buck de VIScorp ne serait sûrement pas d'accord avec cette analyse : pour lui, les mois ne se ressemblent sans doute pas, dans sa lutte pour acquérir l'Amiga. Tantôt il est aux États-Unis, tantôt en Allemagne, tantôt en France. VIScorp annonce que les négociations continuent et doivent aboutir rapidement. Le prix de l'action VIScorp a baissé (d'environ 10 dollars à environ 8 dollars) début octobre, mais cela ne veut pas forcément dire grand-chose. Plus inquiétant, un service de conseil en investissement enlève la référence VIScorp qu'il avait auparavant mise en avant comme une excellente affaire.


- VIScorp change de COO

Amiga Technologies n'existe plus en tant qu'entreprise. Une nouvelle société, la "Raquel Velasco GmbH" a été fondée, apparemment provisoirement, pour poursuivre les activités d'AT. Des anciens d'AT, il ne reste plus personne, les deux derniers amigaïstes de la première heure ont donné leur démission le mois dernier.

En lisant les pages publiées par VIScorp sur Internet, on remarque que deux personnes importantes ont disparu du "staff directory". Que sont devenus Curtiz Ganji, Chief Operating Officer et Florine Radulovic, responsable presse de VIScorp ? Jason Compton de VIScorp nous répond que Curtiz Gangi et Florine Radulovic ont quitté la société pour des "raisons personnelles". Florine se marie et déménage vers une autre région. Le nouveau COO (Chief Operating Officer) est Hugh Jencks, anciennement chez Booth Communications de Detroit. La société Booth a joué un rôle dans les tests de commercialisation de l'ED, la set-top box de VIScorp.


- Le DraCo Portable est disponible sur commande

Si vous avez environ 13 000 DM (environ 43 000 FF) sur votre compte en banque et vraiment besoin d'un portable DraCo, n'hésitez pas, passez votre commande. MacroSystem est prêt à fabriquer de telles machines sur commande. Pour le prix, vous avez un équivalent DraCo de base, sans extensions, équipé d'un affichage 12 pouces en 24 bits. MacroSystem a montré son portable à l'expo Photokina à Cologne le 18 septembre, et il sera également en démonstration à l'expo Computer 96 à Cologne du 15 au 17 novembre.


- PIOS et VIScorp : rien ne va plus

La société PIOS a annoncé fin août qu'elle n'a pas pu obtenir un accord de travail avec VIScorp concernant les brevets et licences Amiga.

"Malgré les efforts répétés des dirigeants de PIOS, VIScorp a arrêté les discussions sans donner de raisons, ceci malgré l'ouverture de discussions et un accord provisoire au début du mois de juin."

"Si PIOS veut atteindre son but - de fournir des produits RISC pour amigaïstes et autres utilisateurs d'ordinateurs, il est temps de créer un dynamisme nouveau sur ce marché."

"Nous ne pouvons plus accepter que la vision de VIScorp pour l'Amiga soit basée sur la réalité et nous allons immédiatement annoncer une gamme de produits qui devraient fournir aux amigaïstes et autres, la puissance et la performance dont ils ont besoin pour la prochaine décennie."

En l'occurrence, PIOS a procédé à l'annonce d'un clone Power Mac sous licence d'un fabricant américain. Mais en même temps, PIOS a annoncé que son propre travail de développement a commencé aux États-Unis, où PIOS USA Inc. travaille à Downingtown, Pennsylvanie sur le nouveau système PIOS One, un ordinateur multimédia "dans la tradition de l'Amiga" avec un prix cible de 1500 DM (environ 4500 FF).


- CeBIT 1996 et ailleurs

Un correspondant écrit :

Le CeBIT Home a été un salon bien visité par le public des consommateurs (210 000 entrées) mais relativement décevant en ce qui concerne les visiteurs professionnels et la presse. Pas de représentation Amiga officielle, malheureusement. Seule une personne d'Amiga Technologies se promenait incognito avec des CV sous les bras... Un des événements les plus intéressants et surtout inattendus a été la présence de PIOS dans le hall 4. Cette présence était non annoncée car elle fut une décision de dernière minute, pour des raisons techniques. Ce CeBIT Home s'étant annoncé assez mal, il y avait des emplacements libres encore deux jours avant le démarrage du salon (une honte pour Hanovre). Les indécis et retardataires ont donc pu réserver des emplacements au dernier moment.

Village Tronic, de plus en plus spécialisé Mac, annonçait cependant la disponibilité prochaine de la carte graphique Picasso IV. Electronic Design, à deux pas de Village Tronic présentait ses dernières nouveautés dans le domaine de la vidéo. Il y avait des Amiga, dont une borne interactive avec écran tactile.

MacroSystem présentait son nouveau Casablanca, un boîtier pour vidéaste amateur qui permet de faire du montage numérique.

PIOS était là. La nouvelle s'était répandue assez vite dans le milieu, de sorte que beaucoup d'amigaïstes prirent les routes du nord, espérant avoir des informations intéressantes.

Quelle déception de découvrir un stand pourvu de clones Mac. Certes, Peter Kittel était là, il portait même le célèbre Polo noir du Staff AT, mais c'était bien le seul endroit où l'on pouvait lire Amiga sur leur stand. Il n'était d'ailleurs pas heureux du tout devant son Power Mac, il ne cessait de se plaindre du système d'exploitation. D'autres personnes familières étaient également présentes, comme Ebeling, ex-contrôleur financier d'AT et John Smith, mieux connu outre-Manche pour avoir été responsable des ventes AT en Grande-Bretagne.

Pourquoi montrez-vous des clones Mac, était la première question qui venait à l'esprit. La réponse était simple : "On n'a pas trop le choix, VIScorp nous refuse la licence Amiga jusqu'à ce jour." Pourtant PIOS semble avoir mis en place, avec Dave Haynie et Andy Finkel, un groupe compétent d'ingénieurs.

Les tentatives d'approche de la part de PIOS étaient multiples et datent de plusieurs semaines. D'après PIOS, il semble qu'il y ait chez VIScorp des personnes intéressées par des accords de licence, mais qu'apparemment, il y a des problèmes dès qu'il s'agit de concrétiser. Phase 5 a reporté les mêmes déceptions.

Le prochain rendez-vous pour l'Amiga en Allemagne sera le Salon "Computer '96" à Cologne en novembre. D'ici là on en saura plus, espérons que le brouillard se sera levé.


- PIOS One : à la recherche d'un OS

Le 13 septembre nous avons demandé à Dave Haynie, ex-ingénieur Amiga et l'un des dirigeants de PIOS, de nous décrire l'état actuel de PIOS USA et du PIOS One.

DH : PIOS USA appartient à PIOS Computer AG. Les deux sociétés furent créées en mai dernier par des personnes qui avaient travaillé pour Amiga Technologies. Le but est de concrétiser quelques idées autour du processeur PowerPC que nous avons eu chez AT. Bon nombre de ces idées ont leur source dans les directions que je poussais Commodore à suivre avec l'Amiga avant leur faillite. PIOS a environ 25 employés dans le monde, et grandit aussi rapidement que la capitalisation de démarrage le permet. Une partie de notre stratégie est d'avoir les produits à vendre aussi vite que possible pour créer des fonds de travail.

Stefan Domeyer est CEO (Chief Executive Officer) et aussi COO de PIOS Computer en Allemagne. Andy Finkel est président de PIOS USA. Je suis vice-président du développement matériel, et, actuellement aussi, ingénieur en chef, dessinateur industriel et technicien, bien que la semaine prochaine j'aurai d'autres spécialistes en matériel.

Amiga News : Et PIOS One ?

DH : C'est un ordinateur multimédia, convivial et familial d'entrée de gamme. Disons l'équivalent dans les années 1990 des Amiga 500 et 1200, bien qu'il ne ressemblerait pas forcément à ces systèmes-là. Il est, évidemment, basé sur le processeur PowerPC, et assez modulaire pour un système d'entrée de gamme.

Amiga News : Avec quel OS ?

DH : Nous espérions un portage PowerPC d'AmigaOS, mais il est évident que cela n'arrivera pas avant longtemps après la mise en production du PIOS One. La majorité des OS sont facilement adaptables aux petites différences en matériel de nos jours, et nous sommes en train d'explorer en ce moment plusieurs alternatives. Je ne crois pas que Mac OS tournera sur PIOS One dans un premier temps, à cause de ses besoins importants en mémoire (actuellement l'unité de base de PIOS One aura 8 Mo, extensible), mais aussi l'inflexibilité qu'a montré Apple envers les portages sur machines non-Mac.

Amiga News : Et sa date de commercialisation ?

DH : Notre cible est le printemps.

Amiga News : Quel est le vrai objectif de PIOS ?

DH : Notre premier but est d'établir notre société comme un solide fournisseur de systèmes PowerPC. Là, je parle du point de vue matériel... Le but à la longue est de ré-inventer l'ordinateur familial. C'était toujours la force de Commodore quand il était sain, et après douze ans de travail chez eux, et faisant partie de la première génération utilisant des ordinateurs familiaux, je suis un fan exubérant de ce concept. Et puis, un bon ordinateur familial n'est pas forcément l'ordinateur de bureau Microsoft/Intel de l'année dernière. Nous pourrons faire mieux que ça !


- Bêta test Amiga

Amiga Technologies a publié quelques mises à jour de fichiers d'AmigaOS 3.1 sur son site FTP. L'accès y est public et chacun peut tester les nouveaux fichiers : SetPatch, FastFileSystem et quelques pilotes. Avec ces améliorations, il devrait être possible d'utiliser sur Amiga des disques durs de plus de 4 Go et des partitions de plus de 2 Go.


- Windows CE

Windows CE est le nom d'une version allégée de Windows pour l'électronique grand public que Microsoft lancera bientôt.


- Écrans plats

Microvitec et Samsung annoncent tous deux le développement de moniteurs à cristaux liquides. D'après TSR, analyste du marché des moniteurs, les écrans plats devraient remplacer les moniteurs cathodiques d'ici cinq ans.


- Un Amiga pour la Chine

Une société du New Jersey, Rightiming Electronics Corporation, annonce qu'elle prépare un compatible Amiga pour les marchés chinois, taïwanais et hongkongais. Cette machine, nommée "5A00", sera équipée d'un 68000, d'AmigaOS 3.1 et d'un lecteur de CD. Rightiming Corp a l'intention d'établir son propre service de fourniture d'Internet pour les marché chinois.


- ATO

ATO est l'Amiga Translators Organization, elle regroupe actuellement 40 traducteurs de 13 langues. Le but : faciliter les traductions de qualité pour les programmeurs, et établir des standards pour plus d'uniformité et efficacité. Les programmeurs ou traducteurs intéressés peuvent visiter sa page Web : www2.dk-online.dk/users/Ole_Friis/.


- Le Macmillan LightWave 3D

Tout le monde sait que LightWave est ce qui se fait de mieux dans le domaine de l'image de synthèse. Malheureusement, ce formidable logiciel souffre ou plutôt souffrait d'une grosse lacune ; sa documentation en anglais.

Heureusement, Macmillan est arrivé (sans se presser) et du même coup permettra de réconcilier tous les anglophobes avec leur logiciel fétiche. Ce généreux livre de plus de 400 pages écrit et illustré à partir de la version 4.0 - Windows 95 (ça y est, j'ai des boutons) nous guide comme un cours de formation à l'infographie, tout au long des dix chapitres.

Au programme : l'installation, le modeler, les outils de modélisation, la modélisation avancée, la personnalisation du modeler, la préparation de layout, l'apparence des objets, les lumières et la caméra, les effets spéciaux et l'animation.

Tout ceci est présenté sous la forme de brefs exercices, qui n'ont pas pour but de créer un projet grandiose (qui démontrerait aux foules ébahies de quoi LightWave 3D est capable), mais plutôt d'apprendre à l'utilisateur à s'en servir. Autant vous dire qu'étant débutant ou initié, cet ouvrage vous comblera de joie.

Le Macmillan LightWave 3D, par Bernard Jolivalt. Editions Simon & Schuster Macmillan. Prix : 169 FF [Richard Gatineau, Simon & Schuster Macmillan, 19 rue Michel Le Comte, 75003 Paris, tél : 44.54.51.10, fax : 48.04.53.61].


- ProPage sur CD

LH Publishing en Grande-Bretagne propose pour le prix de 40 £ (environ 350 FF) un CD contenant :
  • ProPage 4.1 préinstallé, avec aide en ligne.
  • ProDraw 3.
  • Les derniers Don's Genies (scripts ARexx).
  • 800 polices Compugraphic.
  • 1000 polices Type 1.
  • Des cliparts.
  • Des photos.
  • Les index aux images sur les CD EMC Phase 1, 2, et 3.
  • Image Studio.
  • Post, etc.

- Amiga Convention '96 à Montréal

Frédéric Tessier écrit : environ 300 visiteurs sont venus à notre convention. On pensait en avoir beaucoup plus mais, bon, c'était l'un des premiers week-ends depuis le début de l'été qu'il faisait beau (sans farce ! Depuis le mois de juin, tous les week-ends étaient nuageux, il mouillait, etc.). Voici la liste des exposants présents (j'espère que je n'en oublierai pas !) :
  • GfxBase Electronics (détaillant Amiga de Montréal).
  • IAM (Intagible Assets Manufacturing). Eh oui, ceux qui font Envoy, MegaBall et autres et dont le vénérable président n'est autre que Dale Larson (ex-Commodore).
  • Moebius Technologies (hé hé, c'est ma compagnie, nous présentions une version démo de RadiCalc, un tableur à la Lotus/Excel).
  • National Amiga (très gros revendeur par correspondance qui est situé dans la province d'Ontario).
  • Wonder Computer (un autre très gros détaillant situé aussi en Ontario).
  • Syzygy Research (auteur de Digital Universe, un logiciel d'astronomie).
  • Nova Design (eh oui, nulle autre que les auteurs d'ImageFX et maintenant Aladdin 4D).
  • Silent Paws Productions (le merveilleux kit pour transformer son 1200 en "portable").
  • The Computer and You (un autre détaillant situé en Ontario).
  • BatCat (un usager qui vendait un lot d'Amiga 3000 équipés de disque dur de 52 ou 100 Mo avec 4 Mo de mémoire Fast, pour environ 250-300 $ américain).
  • ValleySoft (un autre détaillant Amiga situé en Ontario).
  • PreSpect Technics (un autre détaillant Amiga de Montréal).
  • ClickBoom (une compagnie qui développe un jeu franchement sympa, Capital Punishment, et il y avait aussi une de ces super demoiselles sur leur stand, shhh faut pas marquer ça dans la revue hein ? ;-).
  • Il y avait enfin deux personnes de VIScorp : Jason Compton (relations publiques) et David Rosen (vice-président New Business Development).

- T630 pour A600

Cette carte T630 "turbo" de MTec est équipée d'un 68030 cadencé à 25 ou 40 MHz, 4 ou 8 Mo de mémoire Fast 32 bits à 60 ns, option pour coprocesseur type PGA. Dans nos premiers tests, elle se montre rapide et compatible.


- ADFI livre son spouleur

Cette commodité prend totalement en charge l'impression à votre place. Tel document qui nécessitait 35 minutes d'attente vous rend la main au bout de quelques dizaines de secondes. Impression immédiate ou différée au moment voulu et dans le nombre d'exemplaires souhaité. Reconnaissance automatique des imprimantes, des logiciels imprimants et des noms des documents imprimés. Compatible AmigaOS 2.0 et plus.


- Studio II v2.12

Ce logiciel d'impression est disponible avec son manuel en français chez Phoenix. Il comprend les nouveaux pilotes pour les imprimantes Epson Stylus Color, Canon, HP, etc., et les pilotes pour PageStream et ImageFX.


- Dreams Mountains

Jérôme Revillard nous informe qu'il vient d'obtenir la création d'une conférence Amiga sur le BBS Dreams Mountains à Annecy, jusque-là uniquement consacré au PC. Les amigaïstes sont invités à appeler le 50.27.72.98 (24h/24 en 14,4 kbps) afin de faire vivre et étoffer cette nouvelle aire, qui comporte le téléchargement de démos. Internet, utilitaires, images, musiques, système, X-Files, etc.


- Photogenics 2.0

La version 2.0 du logiciel de dessin/retouche Photogenics est désormais disponible en version CD et disquettes. La version française est en cours de réalisation, et sera disponible fin octobre 1996, nous informe Phoenix DP/Almathera. Elle sera envoyée gratuitement à tous les acheteurs de la version anglaise.


- Expo à Vendin-le-Vieil

Le CIEV organisait sa quatrième exposition informatique, électronique et vidéo à Vendin-le-Vieil dans la Pas de Calais (62) le 25 octobre. Plusieurs associations de la région et de Belgique ainsi que quelques revendeurs des environs étaient là, et une bonne ambiance a régné. De nombreux visiteurs se sont déplacés, parfois de très loin, pour "se brancher" , s'initier, parfaire leurs connaissances ou programmer un futur achat. Beaucoup ont montré un vif intérêt aux démonstrations d'images de synthèse réalisées avec Imagine et LightWave ainsi qu'à une initiation au montage vidéo pilotée par Scala MM400. Le tout sur fond musical.


- DraCo Motion

Le constructeur allemand MacroSystem a présenté une nouvelle version, moins chère, du DraCo : le DraCo Motion. Beaucoup de vidéastes attendaient une solution aussi économique et de cette qualité. C'est la version attendue de VLab-Motion pour DraCo. Voici les quelques données fournies par MacroSystem :
  • Transferts allant de 6 Mo/s en mode "un disque dur" jusqu'à 10 Mo/s en mode "plusieurs disques durs" avec système SCSI Array.
  • Possibilité de réglage du taux de transfert en Mo/s pour la conservation de la qualité dépendant de la richesse de détails et de la précision visuelle du matériel vidéo (enregistrement et restitution absolument stables garantis).
  • Port optionnel pour composants YUV et entrée/sortie numérique.
  • Qualité vidéo énormément améliorée grâce à une nouvelle génération de puces.
  • Accélération énorme du calcul des effets grâce à une solution matérielle de la compression et de la décompression des images.
Voici la proposition commerciale :
  • DraCo-Motion seul : 2998 DM.
  • Mise à jour VLab-Motion acheté seul avant DraCo -> DraCo-Motion : 1998 DM.
  • Mise à jour VLab-Motion acheté avec le DraCo -> DraCo-Motion : 998 DM.
  • Monument Designer pour MovieShop si acheté avec DraCo-Motion : 278 DM.
  • Monument Designer pour MovieShop acheté seul : 348 DM.
  • Monument Designer Creative Set (10 polices supplémentaires et fonds d'écrans) : 78 DM.
  • MovieShop F/X Disque 1 : 49 DM.
  • MovieShop F/X Disque 2 : 98 DM.
  • MovieShop F/X Disque 3 : 148 DM.
  • MovieShop F/X Disques 1-2-3 : 268 DM.

- Casablanca

Un appareil grand public haut de gamme pour le montage vidéo numérique, sans clavier, sans moniteur, avec juste une boule de commande, pour faire la même chose qu'un DraCo et Draco Motion/MovieShop. Évidemment, puisqu'est caché dedans une carte mère avec 68040, qui a fait sensation au CeBIT Home. En voici les caractéristiques techniques : un processeur 68040 à 33 MHz, un disque dur Fast SCSI-2 de 1,9 Go (en option jusqu'à deux disques durs externes à concurrence de 27 Go), un lecteur de disquette 1,8 Mo et une carte DraCo Motion. Graphisme intégré visualisable sur écran de téléviseur, doublé en écriture TFT sur la face frontale de l'engin. 4 Mo de mémoire.
  • Dimensions : 450x90x340 mm. 7 kg.
  • En vidéo, bien sûr, Motion JPEG de 1 à 3,5 Mo/s contrôlable.
    • Entrées : Y/C, FBAS devant et derrière, trois entrées IEEE P1394 (MiniDV, FireWire).
    • Sorties : Y/C, FBAS, RGB, trois sorties IEEE P1394 (MiniDV, FireWire).
    • Définition : CCIR 601, supérieur à 400 000 pixels.
    • Normes : invertible PAL, NTSC, 50/60 demi-images par seconde.
  • Temps d'enregistrement : selon la compression entre 4,8 et 34 minutes/Go.
  • Avec le maximum en disques durs (27 Go) : de 2,2 à 15 heures.
  • En audio, trois pistes stéréo 16 bits max 48 kHz.
    • Entrées : prises Cinch stéréo, devant et derrière.
    • Trois entrées IEEE P1394 (FireWire).
    • Sorties : prises Cinch Stéréo. En option : IEEE P1394 (FireWire).
Les prises FireWire sont présentes physiquement, mais ne sont fonctionnelles qu'avec un module optionnel et grâce à un matériel (caméscope et magnétoscope) au format MiniDV. Pas de prix ni de date de disponibilité pour ce module.

Prix : 2998 DM sans disque dur. 3998 DM (prix du jour) avec un disque dur vidéo/audio de 2 Go [Macro System].


- Connexion

ConneXion, la carte réseau pour Zorro II ou III, est dorénavant disponible. Le pilote est exactement le même que pour feu la carte A2065 de Commodore, ce qui assure une compatibilité absolue avec tous les logiciels qui fonctionnaient avec cette carte. La vitesse a bien entendu été accrue et on peut même démarrer par réseau. 399 DM [Alpha Data].


- Delfina DSP

Équipée d'un DSP Motorola 56002 à 40 MHz et d'un bus 24 bits, cette carte atteint 20 MIPS. Des effets audio en temps réel sont donc possibles. Des outils de développement sont livrés avec. A part les entrées-sorties habituelles, on trouve un convertisseur ADA 16 bits à 48 kHz, un port parallèle Centronics et un port série RS232, une mémoire de 192 ko (extensible à 384 ko) de SRAM (pas d'état d'attente, 15 ns). La carte est prévue pour Zorro II ou III. Elle fonctionne avec OctaMED Soundstudio, AmiPhone et AudioLab et les logiciels basés sur AHI (Audio Hardware Interface) comme SoundFX. 699 $ [Petsoff].


- Prix des cartes recyclées de Phase 5

Ils ne chôment pas et présentent toujours des nouveautés inattendues et intéressantes : une nouvelle ligne de cartes accélératrices prévues initialement pour 68060, mais à base de processeurs 68040 recyclés (ERC "EcoReCycling") voit le jour à un prix attractif :
  • Blizzard 1240 T/ERC (comme la Blizzard 1260 mais avec un 68040 à 40 MHz) pour A1200 en tour. Mémoire extensible à 128 Mo et contrôleur SCSI Kit IV. 549 DM.
  • Blizzard 2040 ERC (comme la Blizzard 2060 mais avec un 68040 à 40 MHz). 699 DM.
  • CyberStorm Mk2 040/40 ERC (comme la 68060 mais avec un 68040 à 40 MHz). 749 DM.
Bien sûr, toutes ces cartes peuvent recevoir un 68060 et sont compatibles avec le programme PowerUP pour le futur pas si lointain où les PowerPC feront enfin leur apparition dans le monde Amiga [Phase 5].


- Neato et Pressit, deux nouveaux héros de la petite production de CD

Si vous gravez des CD et si vous avez une imprimante, ceci est pour vous : le problème des étiquettes est résolu.

Avec Neato, les 100 étiquettes sont en continu au format "Letter". L'applicateur ressemble à un poudrier d'après-guerre, c'est-à-dire un support cylindrique où l'on place l'étiquette face collante vers le haut, et d'une toupie sur laquelle on glisse le CD. La toupie se centre dans le cylindre. On presse et ça y est, le CD est étiqueté sans déséquilibre possible. 185 DM.

Avec PressIt, les étiquettes sont en continu au format "DIN-A4", ce qui permet de ne pas changer ses réglages. L'applicateur est d'une seule pièce en plastique transparent, plus élégant, plus facile d'emploi et plus cher aussi. 230 DM [First Service].


- Encore du nouveau chez Maxon

MaxonTeX est une application du célèbre TeX, le meilleur éditeur de livres sous Unix. Adapté à l'Amiga depuis longtemps, il faut bien dire que l'utilisation en était rébarbative. Chapitres automatiques, notes de bas de page, numérotation des pages, formatage de texte, lettres en série, tableaux, listes, formules mathématiques, tout est un jeu d'enfant dans une qualité irréprochable. Deux CD vendus conjointement pour 99 DM. Profitez-en ! [Maxon].


- Vos débuts dans la tourmente C

StormC-Starter est une version de développement en langage C++ pour les débutants ou les transfuges d'autres langages. Il respecte les normes ANSI C/C++ AT&T 3.0 et optimise le code pour les processeurs 68030. L'éditeur de lien, très rapide, accepte tous les formats de bibliothèques (SAS compris) ainsi que les fichiers binaires. La version Pro génère du code optimisé pour 68040/060 et a retravaillé son débogueur niveau source. Il existe un générateur de bibliothèque StormLibrarian. On peut alternativement utiliser le très bon éditeur GoldEd. L'aide en ligne est très riche. StormC-Starter vaut 249 DM. Paquet StormC-Starter/Wizard vaut quant à lui 298 DM. Storm Profesional : 598 DM. Mise à niveau entre les deux versions : 398 DM [Haage & Partner].


- Pour vos vitrines ou pour étonner les PCistes

Un programme de démonstration des possibilités Amiga (il est temps...) a été conçu pour tourner en boucle, même sur un Amiga 1200, principalement pour les revendeurs. On y montre, entre autres, les préférences, les requêtes, le glisser-déposer, les commodités, etc. Prix sur demande [Eternity Software, Martin Wolf].


- Miami

Un nouvel ensemble TCP/IP pour Internet. SLIP, CSLIP et PPP. Les avantages principaux de ces nouveaux logiciels sont une configurabilité facile et une interface graphique confortable sous MUI. Plus d'émulateur SANA, tout est pilotable ou bien de l'interface ou bien avec des scripts. Compatibilité API avec AnitCP/IP et AS225 (avec des bibliothèques DP). Autorise des communications statiques ou actives. Le programme, ô joie, est complètement en allemand, mais sera traduit. En option, on peut obtenir des versions DVI et PostScript. 59 DM [ADX Datentechnik].


- Do It Vol. 2

Malheureusement en allemand, mais quand même utilisable pour les 180 séquences, 200 objets, 169 scènes et 182 graphiques 24 bits (79 DM). Tout pour LightWave et Animage, tant pour PC que pour Amiga. Un livre (allemand) peut accompagner ce CD : LightWave Crash Kurs F/X (98 DM) [Computer Corner].


- Quick Array

Le contrôleur super rapide est dorénavant importé par ProDAD. 1799 DM [ProDAD].


- Merlin saga

Incroyable, mais vrai. La dernière version, 3.0, de ProBench accélère encore de 100% les opérations Intuition comme l'ouverture, la fermeture, le redimensionnement de fenêtres. Une nouvelle bibliothèque assure la compatibilité avec les programmes travaillant sous CyberGraphX. Grâce à la prise en main de beaucoup de tâches directement par la carte et par le Blitter, le processeur est moins sollicité, ce qui entraîne une accélération générale.

Un nouveau logiciel, "Mode Master" permet d'obtenir plus de définitions d'écrans. 150 DM. Mise à jour ProBench 1.x : 100 DM ; ProBench 2.x : 70 DM [ProDev].


- Eagle : nous sommes prêts

En Allemagne, Eagle Computer Products explique que M. Bernhard Hembach, administrateur de la liquidation d'Escom et de sa filiale Amiga Technologies, était en vacances pendant la première quinzaine d'octobre et devrait trancher (au moins en ce qui concerne l'offre de VIScorp) dès son retour. D'après Eagle, beaucoup d'amigaïstes ont contacté M. Hembach pour lui demander de vendre Amiga à Eagle plutôt qu'à VIScorp, de peur de voir l'Amiga réduit à une simple set-top box. Mais Eagle semble rencontrer une certaine opposition chez l'administrateur de la faillite, et ne se montre pas particulièrement optimiste, sauf en ce qui concerne les fonds disponibles à sa banque (offre de 15 millions de DM), qui aurait donné le feu vert pour l'effort de rachat.

Eagle, Phase 5 et ProDAD travaillent sur une machine PowerPC qu'ils espèrent montrer à l'Amiga Expo à Cologne du 15 au 17 novembre. Ils vont pouvoir au moins, montrer la carte PowerPC de Phase 5, en état de fonctionnement, installée sur une carte CyberStorm Mk2 dans un Amiga 4000. Eagle est inquiet face à la "démoralisation des troupes Amiga", et, avec l'équipe Amiga Projekt, cherche à démontrer à Cologne qu'il y a un avenir prometteur pour la machine.


- Stupéfiant !

Wolf Dietrich of Phase 5, cité dans le journal Amiga Computing, décrit son nouvel ordinateur qui sortira l'année prochaine comme "stupéfiant". Il aura un nouveau jeu de composants (chipset), actuellement en cours de développement. Phase 5 cherchera des partenaires pour permettre à sa technologie d'être utilisée dans d'autres systèmes et d'autres classes de produits.

Le futur CyberGraphX 3.0 aura CyberGL, un sous-ensemble d'OpenGL, et fournira de nombreuses fonctions aux programmeurs de logiciels 3D. Le but est de démontrer la puissance de l'Amiga avec processeur 68060. Envoyez votre démo à Phase 5 Digital Products, Developer support, In der Au 27, D-61440 Oberursel, Germany, ou par Internet à : ftp.phase5.de/demo.


- Décodeur MPEG chez HiSoft

HiSoft annonce la disponibilité immédiate de son dernier produit, le SMD-100, un boîtier décodeur de signaux MPEG et VideoCD. On peut l'utiliser comme périphérique SCSI avec un ordinateur (Amiga, Mac, PC) ou indépendamment avec un lecteur de CD SCSI. Le SMD-100 est capable d'afficher VideoCD, CD-i Movie et Karaoke CD en plein écran, 25-30 trames par second en 24 bits et son en 16 bits stéréo.


Il se connecte à un téléviseur (Péritel), mais comporte également des sorties RGB, Composite et S-Vidéo. Une télécommande permet de contrôler les fonctions arrêt sur image, avance et recule à vitesse variable, etc. Prix : 200 £.


- Modem 56 kbps

Les modems à 56 kbps seront courants en 1997, suite à une annonce récente par Rockwell de nouveaux circuits. Ces modems fonctionneront presque aussi vite que les systèmes numériques (Numéris en France), tout en utilisant les lignes téléphoniques existant.


- Siamese RTG

Hi-Q prépare un Siamese RTG. Une nouvelle version 2 du paquetage Siamese de Hi-Q Ltd va incorporer des fonctions RTG. Steve Jones de Hi-Q nous dit qu'un paquetage RTG sera disponible séparément pour ceux qui ont deux moniteurs et recherchent un affichage en haute résolution pour leur Amiga sur un PC sous Windows 95. Le prix sera d'environ 600 FF.


- Be : la sortie publique approche

La prochaine version du système, DR9, sera la dernière version développeur, et s'appellera BeOS Preview. Elle sortira en janvier pour les deux plates-formes, BeBox et Power Mac. La version suivante sera la première version publique officielle et s'appellera Release One.

Be Inc. signale que la demande d'information chez les utilisateurs Mac a été très forte depuis l'annonce de BeOS pour Mac à l'expo MacWorld. DR8 Power Mac (pour développeurs seulement) gérera les processeurs 603 et 604, y compris les versions e et ev, et les Power Mac basés sur les architectures 7200 (Catalyst) et 9500 (Tsunami). Il est probable que les modèles suivants seront utilisables : Power Computing PowerTower, PowerTower Pro, PowerCenter et PowerWave ; Apple Power Mac 7200, 7600, 8500 et 9500; UMAX/SuperMac S900. Mais DR8 ne tournera pas sur l'architecture 5400 (PowerBase et Performa 5400 de Power Computing), ni les configurations 601. La première version pour Mac multiprocesseurs sera la Preview.

Pascal Lauly nous informe que les performances du système de fichiers sous le nouveau BeOS DR8 ne sont plus limitées à 600 ko/s (voir son article sur la BeBox dans Amiga News n°93). Il dépasse les 3,5 Mo/s avec un bon disque dur sur des copies de fichiers de plus de 50 Mo. Les améliorations majeures du système de fichiers seront incorporées dans BeOS Preview.


- Executive 2

La version 2 d'Executive est sur le point de sortir. Petri Nordlund, son auteur, annonce sa sortie pour ce mois-ci. Vérifiez par vous-même en consultant la page Web à cet effet : www.megabaud.fi/~petrin/Executive2.html.

Executive est un ordonnanceur et gestionnaire de tâches remplaçant celui d'Exec, le noyau multitâche de l'Amiga. Quel intérêt, répondrez-vous, mon Amiga est déjà parfaitement multitâche... Pas tant que ça justement : les différentes tâches s'y voient affecter une priorité statique, de sorte qu'une tâche de priorité supérieure peut monopoliser le processeur, sans que les tâches de priorité inférieure puissent y avoir accès, ne fut-ce qu'un court instant.

Fixez la priorité d'un Shell à 2, placez-vous dans RAM:, et lancez-y une grosse compression LhA : vous comprendrez aussitôt le problème des priorités statiques... Executive utilise une gestion dynamique des priorités, plus une tâche consomme du temps de calcul, moins elle devient prioritaire. Le résultat est que le système est plus disponible : les tâches demandant le processeur pour un court instant sont aussitôt servies, alors que les tâches très gourmandes en calculs sont à peine retardées. De plus, Executive propose plusieurs algorithmes pour ce calcul de priorités dynamiques, et permet également de favoriser la tâche liée à la fenêtre active. Enfin, Executive est conçu selon une architecture client-serveur, et est livré avec plusieurs clients faisant appel aux nombreuses fonctions offertes par le serveur : mesure de la disponibilité du processeur, consommation en temps de calcul des diverses tâches, etc. C'est d'ailleurs dans ce domaine que la nouvelle version semble avoir le plus évolué, avec l'arrivée de DashBoard, un client de type "couteau suisse". Executive est un contribuciel ("shareware") dont le montant est plus que raisonnable : 70 FF seulement !


- Relec : nouvelles coordonnées téléphoniques

Relec communique que dès le 2 novembre 1996, les télécoms leur attribuent de nouvelles coordonnées téléphoniques. Dès cette date, il faudra composer depuis la Suisse le 026.660.02.82, depuis la France le 00.41.26.660.02.82 (le 00 remplaçant le 19 de la France vers l'étranger à partir du 18 novembre 1996), pour le fax : 026.660.02.83, il reste une troisième possibilité par courrier électronique relec@com.mcnet.


- @-net-internet en Suisse

Pour faciliter l'accès aux services Internet en Suisse, Relec à Payerne a conclu un accord de partenariat avec le FAI M & C Management & Communications SA (mcnet) de Fribourg. Cet accord permettra, grâce au kit "@-net" de Phoenix DP/Almathera dont Relec est le distributeur, et d'un script d'installation spécifique pour la Suisse (concocté par Phoenix), d'accéder facilement à Internet dans toute la Suisse romande par l'intermédiaire du FAI mcnet.

En effet, mcnet fournit déjà une bonne couverture de cette région avec des accès dans les villes suivantes : Berne, Bulle, Fribourg, Genève, Lausanne, Morat, Neuchâtel, Payerne, Romont, Vevey et Chamoson/VS. De plus, mcnet offre un mois d'accès gratuit aux acheteurs du kit @-net (disponible en CD ou disquettes) et vient de baisser sensiblement ses taxes mensuelles de raccordement. Dans le kit est aussi compris un script "tous FAI" pour laisser le maximum de choix aux utilisateurs. Encore concernant Internet Relec distribue aussi d'autres produits comme AWeb II, IBrowse et le livre anglais Amiga Surf. Pour tout renseignement sur cette offre, contactez directement Relec, Village du Levant, 2B, CH-1530 Payerne, Suisse.


- Les jeux OTM en Suisse

L'éditeur anglais OTM a accordé à Relec la distribution exclusive de ses produits (Amiga, PC...) pour toute la Suisse. Avec les jeux déjà sortis comme Touring Car Challenge, Virtual Karting, WatchTower, Football Masters, Formula One Masters, Stable Masters, Cricket Masters, World Golf de nouveaux jeux vont sortir très bientôt, en tête : Capital Punishment, Enigma et Gnomes. Encore un titre est annoncé pour le futur proche, Blobz. Les joueurs et revendeurs intéressés contactent Relec à l'adresse ci-dessus.


- Final DP déménage

Final DP a déménagé au 394 Avenue de Dunkerque, 59130 Lambersart. Tél/fax : 20.08.48.81.


- Opus 5

M. Greg Perry de GPSoftware propose une offre spéciale pour les utilisateurs français de Directory Opus. FFD n'est plus le distributeur des produits de GPSoftware, mais en attendant de trouver un nouveau distributeur GPSoftware voudrait rendre disponible directement la mise à jour à Opus 5.5 pour les utilisateurs enregistrés. Il propose d'envoyer le paquetage complet contre un paiement de 245 FF et 55 FF port. Le numéro d'enregistrement de l'ancien DOpus et date d'achat de FFD est nécessaire [GPSoftware, PO Box 570, Ashgrove, Qld Australia 4060].


- PAWS : un laptop pour les riches

PAWS, le portable (laptop) pour Amiga ! Depuis le temps qu'on en parle... Une firme canadienne le met sur le marché en octobre. Le moniteur est TFT de 10,4 pouces, avec une définition de 640x480, conçu aussi pour les animations. Les composants comme les batteries sont de première qualité. L'autonomie est d'une heure et demie, avec contrôle logiciel des batteries (Compaq). En fait, il ne s'agit que d'un boîtier dans lequel on peut glisser un A1200. Le montage est un jeu d'enfant. Une micro boule de commande est fournie. C'est un gadget pour riches, puisque le kit coûte la bagatelle de DM 5325. C'est le moniteur super-rapide qui est la cause du prix élevé [Dipl.Ing., B. Langhammer, Humboldtstr. 5-9, 50676 Köln].


- Reflections 4.0

L'interface, déjà intéressante, s'est sublimée. Le modeleur est maintenant tout en couleurs, autant dans les gadgets que dans les fenêtres elles-mêmes. C'est très beau. Il y a peu d'interfaces aussi belles parmi les programmes Amiga. Beaucoup de nouvelles fonctions également, comme les squelettes, les points partagés, les matériaux lumineux, les textures animées. On peut, grâce à un script intégré, programmer de nouvelles fonctions. Un "navigateur" facilite le va-et-vient entre les différentes fonctions. Bref, ça commence à devenir très sérieux. Je vous promets un essai pour après le salon, comme l'année dernière.

En plus, pour le prix, ça vaut le coup d'apprendre l'allemand... 399 DM. Trois CD complètent la scène, chacun à 49 DM : The Lightworks, 3D-DatenBank Vol.1 et Texturen Vol.1 [Oberland].


- La fin du siècle approche : même les Amiga se font voler

Méfiez-vous quand vous vendez votre matériel d'occasion. Un lecteur nous raconte une bien triste histoire dans laquelle il a perdu son Amiga 4000, son moniteur, et son imprimante. Il avait mis une petite annonce dans nos pages, et un acheteur potentiel se décrivant comme membre de Mèdecins Sans Frontières, lui a donné rendez-vous à l'hôtel Lafayette Concorde. Ensemble ils ont essayé la machine dans une salle de conférence vide, et puis "l'acheteur" a proposé qu'ils aillent ensemble au bureau du comptable de "l'acheteur", tout proche, pour chercher le paiement.

A mi-chemin notre lecteur commençait à se méfier, et s'est vite retourné auprès de sa... eh oui, vous avez deviné, auprès d'une table vide. Bien entendu, il n'a pas revu son "acheteur". Il est fort probable que le voleur ou son complice va lire ces lignes, alors nous lui souhaitons plus de réussite dans sa vie affective que dans sa vie commerciale.


- Amicam

Ce n'est pas de la came pour votre ordinateur et j'espère que ce n'est pas non plus de la came-lote. C'est une cam-éra vidéo plus petite qu'une balle de tennis qui délivre une image de 320x240 en 64 niveaux de gris. Le logiciel l'accompagnant fonctionne à partir de la version 3.0 d'AmigaOS et de 2 Mo de mémoire. On peut donc dorénavant se "visiophoner" à travers d'Internet. Mise à niveau de QuickCAM (PC) possible. 339 DM [Amtrade Computersystems].


- GuruROM v6

A partir de cette nouvelle version, les GuruROM seront toutes équipées en 64 bits afin de gérer les disques durs de plus de 4 Go. 99 DM. Mise à jour : 39 DM. Une version spéciale pour le contrôleur SCSI Commodore A2091 est disponible pour 99 DM [Stefan Ossowski].


- Imprimante de photos

Fargo sort un nouveau modèle imprimant en grandeur "photo" mais en qualité "photo". L'appareil utilisant la technique "sublimation" est livré avec un câble, un ensemble de bandes de rechange et TurboPrint 4.0 [DTM].


- Zap sur le Zip

Epson concurrence Iomega en sortant un lecteur de cartouches Zip. La capacité se limite à 100 Mo, le transfert à 1 Mo/s en version SCSI Amiga (rappelons que le branchement en port parallèle des lecteurs Zip ne fonctionne que sur PC). Pas de prix communiqué [Epson].


- Cheap cheese

Le constructeur coréen "Smile" lance une gamme de moniteurs sur le marché de 9 à 21 pouces. Un 17 pouces avec commandes numériques 1280x1024 aux normes TCO 92 couterait moins de 1000 DM !


- Numéris

Zyxel propose un modem externe ISDN (Numéris), Omni Tampon128, avec deux convertisseurs a/b pour y brancher des appareils comme téléphone, fax ou répondeur. Il ne contient pas de modem analogique (contrairement à son grand frère, le 2864ID). Il se laisse piloter par commandes AT, ce qui lui assure une facilité d'emploi sur Amiga. Deux ans de garantie, 738 DM [Point Computer].


- Lecteur de CD : pas plus vite, mais encore plus fort !

Pionner ne dépasse pas la vitesse x10, mais grâce à une nouvelle technique, CAV (vitesse constante de rotation), réduit les temps d'accès de façon significative. La version DR-A10X (ATAPI) coûte 285 DM, la version DR-U10X (SCSI) 345 DM [Pioneer].


- Multitermkit 4.0g

Le décodeur Amiga Kit pour T-Online accepte dorénavant le standard Kit 1.2 et bénéficie de légères améliorations. Les mises à jour ne doivent plus être sorties manuellement de la boîte aux lettres de soutien mais parviennent directement à la page principale de TKR (*TKR Plus#). La mise à niveau est gratuite [TKR].


- SSA Perfekt

Le SSA Enhancer Kit pour les programmes de ProDAD est constitué de SSA Volume qui facilite les échanges entre programmes SSA et permet de ne garder les données communes qu'une seule fois en mémoire et SSA Datatypes qui permet d'utiliser les datatypes normaux directement dans les programmes SSA sans avoir besoin de convertir les fichiers au préalable. En outre, un nouveau datatype SSA permet aux logiciels d'animation utilisant les datatypes de charger des animations SSA. Pas de prix communiqué [ProDAD].


- P-Net

Voilà qui est nouveau et intéressant : une communication entre Amiga par câble série qui n'est pas gérée par les préférences du Workbench. Ainsi, la limite de vitesse de transmission est reculée. 76800 bps sont possibles. Ce système permet en outre de démarrer des programmes à distance, comme par exemple un Shell sur son propre moniteur. Les deux ordinateurs sont simultanément serveur et client. De plus, la communication de réseau peut se faire à grande distance par modem. 99 DM câble inclus [proDAD].


- Garantie Escom

Les acheteurs d'une machine Escom contenant un lecteur de CD Mitsumi voient leur garantie assurée directement par le fabricant depuis la banqueroute d'Escom.


- Rayon petites imprimantes

Hewlett-Packard a présenté au salon Photokina de Cologne une imprimante à jet d'encre qui assure des formats sur rouleau de 90 cm x 15 m.


- Littérature matérielle

Auf Einen Schlag ! (tout sur l'Amiga) Un livre de 600 pages en allemand. AmigaDOS, processeurs, multitâche, Amiga interne, matériel, logiciel, Blitter, sprites, standard IFF (rien de bien nouveau, en somme... NdT). 49,90 DM [Media Verlagsgesellschaft mbH].


- CD Tele-Info-CD Vol. 1

Enfin ! Un annuaire téléphonique pour Amiga avec logiciels conformes "styleguide" (seulement pour l'Allemagne pour l'instant) avec 35 millions de numéros et classements par branches, professions et numéros spéciaux. Fonctions de recherche par noms, prénoms, rues, codes, préfixes, professions et branches. Est-ce qu'un petit malin ne pourrait pas l'adapter à la France ? 60 DM. Le CD a été conçu par Tele-Info Verlag GmbH [Stefan Ossowki].


- Les jeux commercialisés de la période septembre/octobre 1996
  • Alien Breed 3D II: The Killing Grounds, jeu de tir subjectif commercialisé par OCean et Team 17.
  • Brian Lara's Cricket 96, jeu de sport (cricket) publié par Audiogenic.
  • DNA, jeu de stratégie publié par Applaud Software.
  • Humans 3, jeu de réflexion édité par Gametek.
  • Kick Off 96, jeu de sport (football) publié par Anco.
  • Mikro Mortal Tennis, jeu de sport (tennis) édité par CPU Italian.
  • Spherical Worlds, jeu de tir publié par Neo.
  • Super TaeKwonDo Master, jeu de combat publié par Mirage Media.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 07/08 1996] / [Période suivante : 11/12 1996]