Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 17 novembre 2017 - 18:31  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : Siamese System 1.5
(Article écrit par Bernard Tokatlan et extrait d'Amiga News - octobre 1996)


La société HiQ en Grande-Bretagne a conçu un système qui, même s'il est susceptible et délicat, va permettre à ceux qui le souhaitent de continuer à, par exemple, réaliser sur plate-forme Amiga et à s'intégrer dans une chaîne de production multimédia pour PC.

Les tests que nous avons réalisés sur le Siamese System peuvent enfin affirmer que ça marche, et même très bien. Avant de commencer, il vous sera utile de relire Amiga News n°92 pour comprendre le principe et la connexion entre l'Amiga et le PC. Nous avons fait ce test d'utilisation avec la dernière version de Siamese (v1.5).

Siamese

Configurations

Voici les configurations Amiga - PC que nous avons utilisées :

Amiga
  • Amiga 4040, 2 Mo de mémoire Chip, 16 Mo de mémoire Fast, Workbench 3.1.
  • Carte Fastlane SCSI-2.
  • Carte Octagon SCSI-2 (pour le test).
  • Disque dur interne 1 Go SCSI formaté Amiga sur la FastLane et 120 Mo formaté Amiga sur IDE.
PC
  • PC Pentium 133, 16 Mo de mémoire, Windows 95.
  • Carte graphique Millenium 2 Mo.
  • Carte SCSI-3 Adaptec 2940 UV.
  • Disque dur SCSI 2 Mo HP (partitions C: E: F:) formaté MS-DOS.
  • Lecteur de CD x4 interne.
Plus une unité de disque dur SCSI externe 700 Mo Quantum Lightning.
Plus la carte Siamese à installer sur le bus PC.

Les ports série et SCSI (externe ou interne) des deux systèmes sont reliés par un câble série (repéré) et un câble SCSI-2. Au milieu de la chaîne SCSI nous avons inséré le Lightning. Ce disque est vital pour le fonctionnement de Siamese. Les informations transitent par lui lors des transferts de fichiers. Bien sûr pour l'utilisateur cela est totalement transparent.

Notre configuration fonctionne, mais cela ne veut pas dire que vous aurez les mêmes résultats avec d'autres cartes SCSI.

Les développeurs donnent dans la dernière documentation 6 cartes SCSI Amiga reconnues (Octagon 2008, DKB 4091, Surf Squirrel 1200, SCSI A4000T, SCSI A3000, DKB Magnum 1200) et 4 cartes PC SCSI (NCR 810, Adaptec 1505/1541/2940). On pourra ajouter notre carte, la version rapide Adaptec 2940 UW, et d'après Eagle Computer les cartes SCSI CyberStorm et CyberStorm Mk2 fonctionnent. La FastLane Z3 de notre configuration n'a pas fonctionné correctement avec le Siamese. Les cartes SCSI Blizzard (A1200) ne fonctionnent pas pour le moment dans l'attente d'un correctif.

Le Siamese sera plus ou moins efficace en fonction de la rapidité des cartes SCSI. Le disque SCSI externe a un rôle très important. Sa rapidité est essentielle si vous voulez jongler entre les deux machines sans contrainte. Dans nos tests une unité amovible SyQuest 88c n'a pas bien fonctionné dans ce rôle.

Quoi qu'il en soit le disque commun sera formaté MS-DOS. Il faudra que le nom de ce disque soit le même dans l'Amiga et le PC (D: dans ce test est notre disque commun). On peut se servir de cette unité commune comme disque dur de stockage ou, bien sûr toute autre unité sur le PC. L'Amiga voit toutes les unités (PC et Amiga). Le PC ne voit que les unités MS-DOS.

Mise en route

Attention vous êtes en train de lancer un double système et ça ne s'allume pas comme un simple micro. Je vous conseille de mettre en route d'abord votre disque SCSI externe, l'Amiga et le PC dans la foulée. Ensuite, vous allez vite boire un café et quand vous revenez, deux minutes plus tard, vous pouvez commencer à travailler. Ce conseil vous évitera de faire des réinitialisations inopportunes sous prétexte que "rien ne se passe à l'écran". Laissez faire le système. Cela paraît long mais ça marche parfaitement par la suite.

Note de Michel : le PC fait réinitialiser deux fois l'Amiga : au moment de la session DOS puis au démarrage de Windows 95 (il initialise deux fois le SCSI lors du démarrage).

Au premier coup d'oeil, le Workbench présente une nouvelle barre de menus (de type Windows 95 - Siamese - Tools) dans le bas de l'écran. Si vous avez démarré le logiciel SiSys côté PC, au démarrage vous avez aussi une nouvelle unité nommée "PC" sur votre Workbench. Le bouton Siamese ouvre une fenêtre menu qui vous permet de configurer votre option de connexion ou de la modifier par la suite.

Siamese

Siamese

J'ai opté pour une connexion me laissant les deux écrans. Il est tout à fait possible (et souhaitable) d'avoir un grand écran commun aux deux machines, mais cela n'autorise qu'un poste de travail à la fois. Nous pouvons ainsi, avec deux écrans, deux claviers, et deux souris, conserver le travail simultané des deux machines et sauver sur le SCSI commun (à tour de rôle de préférence).

Parmi les 10 boutons présents, nous avons validé Server, Control PC, Mount PC, Amiga 96. Ils sont essentiels pour assurer tous les échanges et partages entre les deux machines.

Vous allez trouver maintenant un bouton "Windows 95" qui va couper l'affichage Workbench en basculant sur l'écran PC Windows 95. Vous êtes maintenant sur le clavier et la souris PC (mais rien ne vous empêche d'utiliser le même clavier et souris pour les deux machines). L'affaire est jouée.

Vous avez donc dans l'Amiga un bouton pour basculer sur PC et la même chose dans le PC pour revenir sur l'Amiga. Sur le Workbench une icône PC qui contient vos partitions MS-DOS. Autrement dit, le PC est une extension dépendante ou non (selon les besoins) de l'Amiga.

Concrètement à quoi ça sert

Vos fichiers images, animations, sons, textes, etc. pourvu qu'ils soient affublés de leur extension (PC oblige) .XXX (.MPG, .IFF, .TGA, .WAV, etc. pour être reconnu) seront sauvés directement sur les disques PC et donc prêts à être utilisé dans les standards Photoshop, Première, XPress...

Ça sert aussi à importer directement dans l'Amiga des données images et sons, issues des disques et CD PC (nous n'avons pas eu le temps de tester les échanges CD).

Autrement dit, vous avez dans la main deux machines qui se complètent et vous faites appel au mieux de chacune.

Exemples de test
  • Sauvegarde et chargement directs à partir de logiciels Amiga (Deluxe, ADPro, ImageFx) d'images 24 bits de 1 Mo sur les partitions du PC. La vitesse est extrêmement rapide et dans cette configuration ne change pas nos habituels temps d'écriture SCSI.
  • Sauvegarde directe du départ de DSS 8 d'un fichier .Wav vers le PC pour l'exploitation sur Scala 100 ou Première.
  • Sauvegarde directe d'un fichier animation du PAR Amiga vers le disque PC, ou acquisition d'un disque dur PC d'images pour l'animation et l'enregistrement sur bande vidéo. Les extensions .00001 par exemple seront respectées, important pour le PAR. En fait, c'est l'option la plus importante pour nous.
  • La récupération directe sur le disque PC de tous les fichiers (type Photoshop, Corel, Creative Sound Blaster, etc.).
  • Formater une disquette sur l'Amiga, travailler sur le PC.
Tout est permis si vous avez envie de continuer à travailler le son et l'image sur Amiga et l'exploiter sur des plates-formes PC, qui sont évidemment plus répandues. Je pense que le Siamese est une acquisition nécessaire dans cette optique. Il nous reste à tester l'accès aux périphériques du PC : CD, scanner, imprimante et de configurer le tout sur Directory Opus. La documentation est très complète mais en anglais dans notre version.

Le prix global

Pour le disque plus les cartes SCSI Amiga et PC et plus le Siamese, c'est un budget total de 3000 à 9000 FF, selon les contrôleurs et les disques, pour obtenir une excellente connexion entre les deux machines.

Conclusion

Siamese est exactement venu à temps pour ouvrir les configurations semi-professionnelles Amiga vers les équipements PC qui dominent le marché. De nombreux logiciels Amiga n'ayant pas leur équivalent, c'est un très bon produit.

Comment nous avons installé le Siamese System

Commençons par le PC

Installez le disque dur commun sans connecter l'Amiga. Préparez-le avec FDisk et formatez-le. Attention, dans notre cas l'unité principale du PC est en 0 partagé en trois partitions (C, D, E). Si vous insérez une autre unité, par exemple le disque commun, en unité trois, celui-ci sera prioritaire par rapport à l'unité 0. Donc la partition de boot restera C, le disque dur commun passera en D et les deux partitions restantes de l'unité 0 passeront en E et F.

Dans un PC les unités n'ont pas de noms propres. Si vous ajoutez une unité tout se déplace. J'appelle cela les unités flottantes.

Ensuite, comme l'indique la documentation, installez la carte, le câble série, les câbles vidéo et le logiciel.

Modifiez dans le fichier C:SiSys.INI: shared_drive=D, et le numéro de l'unité id=3.

Passons à l'Amiga

Connectez le disque commun (Shared) à l'Oktagon (n'oubliez pas d'éteindre les deux machines). Allumez l'Amiga, et changez le numéro d'unité (6 par exemple) de la carte Oktagon a l'aide de OktagonPrefs. Cela est aussi possible côté PC sur l'Adaptec, nous avons testé les deux options. Donc nous avons maintenant :
  • Carte PC Asustec : en unité 7.
  • Carte Amiga Oktagon : en unité 6.
  • Disque dur 700 Mo commun : en unité 3 nommé D.
  • Disque dur système PC : en unité 0 nommé C, E et F.
Installez CrossDOS, faites reconnaître l'unité commune et nommez le "DC" (ce sera le nom du DOSDrivers). L'installation terminée vous devez voir sur l'écran Amiga l'unité "D". Maintenant, allumez les deux machines, ensuite installez SiSys.

Puis, dans le menu de "Siamese/Setting/Prefs" sélectionnez "SCSI Network". Appuyez sur "(None)" et choisissez l'unité DC (l'unité commune ou Shared, partagée, doit toujours se terminer par un C). Si le logiciel côté PC est démarré vous devez voir apparaître un tiroir nommé PC. Attention ne faites pas comme nous, ce tiroir était caché derrière un dock. :-)

En cliquant sur l'icône PC vous devez voir apparaître dans une fenêtre toutes les unités du PC. Petit bogue, le menu de Siamese ne gère pas l'écran virtuel vertical.

Maintenant, votre installation est terminée, vous pouvez manipuler les fichiers PC sur le Workbench, avec DOpus ou autres comme si c'était une unité Amiga. Si les transferts sont trop longs, cela veut dire qu'il y a un pépin dans votre installation. Les noms longs, ainsi que les extensions, seront respectés dans les deux sens. Attention tout de même, le PC n'accepte pas tous les caractères ("_" par exemple, souvent utilisé sur Amiga).

Le PC esclave

Vous pouvez à l'aide de "Siamese/Run" choisir un exécutable PC et passer directement sur Photoshop. Il est sûr que l'on peut développer le système et inclure les logiciel PC dans un dock Amiga ou sur les boutons de Directory Opus.

Nom : Siamese System 1.5.
Constructeur : HiQ (GB).
Genre : intégration Amiga/PC.
Date : 1996.
Prix : 1580 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]