Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 19 septembre 2017 - 20:45  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Point de vue : Réflexions sur l'emploi des imprimantes matricielles
(Article écrit par Marcel Duruflé et extrait d'Amiga News - novembre 1992)


Besoins et choix

L'impression en couleur est un aspect de l'Amiga qui me passionne littéralement, car les problèmes qui se posent sont de taille, et jusqu'à maintenant les imprimantes, surtout dans une échelle de prix abordables, donnaient des résultats décevants.

Depuis quelque temps, avec l'amélioration des imprimantes et de leurs pilotes, on arrive à des compromis acceptables. La situation actuelle ressemble beaucoup à celle du passage de la télé en noir et blanc à la télé en couleur il y a quelques années.

Faut-il acheter une imprimante matricielle couleur, ou une jet d'encre couleur ? Ou faut-il rester avec une noir et blanc, en attendant une amélioration des imprimantes et de leur prix ? Au vu du travail que j'ai fait avec la matricielle couleur que j'ai, je ne saurais trop vous conseiller de vous mettre à la couleur. Cela vous ouvre d'autres horizons. Plutôt que d'imprimer une lettre en noir et blanc, il vaut mieux l'imprimer en couleur, d'abord parce que celui qui recevra ce courrier sera favorablement impressionné, que votre message, par le biais de la couleur sera mieux perçu, et qu'enfin, le fait d'utiliser la couleur va vous ouvrir un vaste choix graphique et décupler votre créativité.

Faut-il prendre une jet d'encre couleur ? Si votre besoin est très précis, n'hésitez pas, mais sachez que la gamme de prix est différente : 15 000 FF au lieu des 3000 FF et même moins pour une matricielle. Si vous hésitez, commencez par une matricielle couleur. Vous vous ferez la main aux subtilités de l'impression couleur, les réglages, ce qu'on peut faire, ne pas faire, et surtout ce à quoi vous n'auriez jamais pensé !

Limites et problèmes des matricielles

Maintenant, il faut bien voir que les matricielles couleur ont leurs limites : il y a des choses que vous ne pourrez pas faire, comme par exemple réaliser une copie d'écran parfaite, encore que... Pour cela, il vous faudra passer à l'échelle au-dessus avec les Sharp-JX730 à jet d'encre, ou la Canon BJ-800 à bulle d'encre en couleur, avec des prix au-dessus hélas, très au-dessus, de l'ordre de 15 000 FF.

Là où les matricielles couleur font merveille, c'est dans les impressions de graphiques style Professional Calc, les logos comme avec Pro Draw, les petits dessins (5 à 10 cm de large), les textes en couleur. Là, les résultats sont satisfaisants, d'autant que la définition est généralement de 360x360 DPI.

Le problème majeur rencontré par les matricielles est le tristement célèbre effet de bande. Il faut savoir que même avec le logiciel TurboPrint, il est seulement partiellement résolu, au point d'être peu perceptible. Quel est-il ? C'est très simple, l'encre qui est posée sur votre ruban à tendance à glisser vers le bas du ruban, celui-ci étant vertical. Ce qui fait que lorsqu'on imprime, les aiguilles qui imprimeront en bas, imprimeront des points plus gras que ceux du haut, et donc plus foncés. Comme la partie basse d'une bande est en contact avec la partie haute de celle qui suit, vous avez de surcroît un effet de contraste qui amplifie visuellement le phénomène.

L'astuce qui été trouvée pour contourner ce problème consiste à n'utiliser que la moitié supérieure du ruban, d'où une meilleure homogénéité de l'encrage, donc une impression plus régulière. Mais cela entraîne une impression deux fois plus lente. C'est le procédé utilisé par TurboPrint, et effectivement, les meilleurs résultats sont obtenus avec ce mode demi-ligne. Mais, il y a un problème qui subsiste malgré tout, c'est que les bandes imprimées doivent être parfaitement superposées l'une au-dessous de l'autre. A chaque fois que la tête d'impression va imprimer une nouvelle bande, le cylindre sur lequel est posée la feuille avance d'un cran, égal à la largeur d'une bande, pour qu'une nouvelle bande soit imprimée juste en dessous.

Comme vous l'avez deviné, il faut que ce soit ajusté au quart de poil près, à savoir au 1/10e de mm. Si le cylindre a avancé un peu trop, vous aurez un interstice blanc de l'ordre d'un 1/10e de mm, ou si pas assez, vous aurez un chevauchement de 1/10e de deux bandes adjacentes. Et donc, un filet d'une couleur plus sombre qui séparera les deux bandes. Si vous regardez par exemple les deux papillons imprimés dans la publicité sur la Citizen 224, vous devrez voir ces effets. Dans l'exemple de gauche, où le papillon est plus terne, à l'évidence imprimé avec les pilotes standards de l'Amiga, on peut voir l'effet de bande, avec des stries pour fabriquer les couleurs, le tout donnant une couleur rougeâtre, donc des couleurs fausses certainement par rapport à l'écran.

Dans le deuxième exemple, cet effet de bande a disparu, les couleurs sont devenues superbes, et doivent très certainement être très proches de celles à l'écran. Par contre, il y a un effet de chevauchement, qui est perceptible dans les zones rouges, où tous les 2 millimètres, vous avez un filet grenat d'un 1/10e de millimètre. Tout ceci prouve à l'évidence que le deuxième papillon a été fait avec TurboPrint.

Que peut-on faire pour annuler ce petit problème ? A ma connaissance, hormis recommencer, ce qui devrait permettre d'avoir une bonne impression cette fois-ci, il n'y a pas de véritable solution. Mais ne gâchons pas notre plaisir par ces constatations sur les limites des matricielles, n'oublions pas que les résultats sont remarquables de qualité ; et ceci grâce à l'action conjuguée des technologies 24 aiguilles et de TurboPrint Professional.

Conseils

1. Le choix du papier.

Si vous devez imprimer des teintes claires, donc une frappe d'aiguille faible, le papier courrier de 80 g suffira amplement. Si vous utilisez des teintes plus soutenues comme pour le papillon d'Omnilogic, ou le lion, prenez des papiers forts, avec une certaine rigidité, surtout si vous utilisez le mode Black sur Extra avec sept passages ! Du 110 g à 160 g est conseillé, sinon votre impression sur feuille aura l'air un peu fripée.

2. Évitez les sujets qui sont sur fond noir ou des teintes sombres, car l'effet de bande s'y verra beaucoup, et même dans le mode demi-ligne, en contre-jour, vous verrez la frappe des bandes, surtout si vous avez un papier qui n'est pas assez fort ! Votre sujet peut comporter des teintes fortes, du rouge intense ou du bleu fort, mais pas en fond, et surtout sur des surfaces pas trop grandes.

3. Évitez la pleine page pour vos images : si vous voulez reproduire une de vos images 3D qui vous plaisent, ne le faites pas en pleine page. Une taille de 5 à 10 cm pour un dessin est amplement suffisante, et les effets de chevauchements, d'interstices ou de bande y sont moins visibles.

4. Utilisez TurboPrint, je ne le répéterai jamais assez. Pour commencer, je vous suggère de prendre la trame la plus grosse, un facteur gamma mis sur 04, une échelle de reproduction de 50% (cela vous donnera une idée, et économisera votre ruban). Puis, progressivement, en ajustant le gamma et les trames, faites des essais.

5. Réglez la manette d'épaisseur de papier. Si vous ne le faites pas, vous aurez des interstices ou des chevauchements. Un mauvais réglage de la manette ! Pensez-y !

Les meilleurs résultats ont été obtenus avec TurboPrint, et avec des trames grosses ou moyennes en 360x360 DPI. Une mention toute particulière doit être accordée aux dessins faits avec Pro Draw 3.0. Ils sont certainement parmi les plus beaux. Soyez patient, il faut faire pas mal d'essais, mais je peux vous dire qu'une fois les réglages obtenus, cela marchera comme une montre, et chaque fois votre imprimante affichera vos images préférées ou votre courrier comme vous l'aimez. Et ça, ça n'a pas de prix.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]