Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 21 août 2017 - 10:33  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Professional Calc 1.04
(Article écrit par Dominique Bonin et extrait d'Amiga News - septembre 1992)


Pro Calc se présente comme le tableur professionnel qui comble une place vacante depuis l'apparition de l'Amiga. Il est vrai qu'il est très agréable à utiliser, mais il lui manque quand même quelques caractéristiques pour mériter le titre de professionnel. Et des trois tableurs actuels (avec MaxiPlan 4 et Intuicalc), c'est le seul à ne pas être en français.

ProCalc

Présentation

Professional Calc (Pro Calc pour les intimes) est un tableur conçu et réalisé par Gold Disk, société canadienne bien connue pour ses programmes de PAO Professional Page et PageSetter. Ce programme s'inspire d'un autre tableur qu'a réalisé Gold Disk, Advantage, moins riche que Pro Calc. L'importateur officiel en France est CIS qui vend actuellement la version 1.04 (celle qui est l'objet de notre test) en anglais. Pour l'instant, aucune francisation, ne serait-ce que le manuel, n'est prévue et c'est bien dommage.

Pro Calc tourne sur tous les Amiga, de l'A500 à l'A3000 en passant par les nouveaux A600. Il fonctionne aussi bien sous l'environnement 1.3 que 2.0. Il a toutefois été conçu dans l'optique d'une utilisation sous le nouveau système, comme la plupart des logiciels de productivité qui sortent actuellement.

Le manuel est vraiment bien écrit. Il vous prend par la main tout doucement pour vous amener petit à petit vers une utilisation très complète du tableur. Seule la langue utilisée (l'anglais) pourra causer des difficultés à certains utilisateurs.

La feuille de calcul

Pro Calc est présenté dans le plus pur style AmigaOS 2.0. Comprenez par là couleurs sobres et effets de relief. Nous vous l'avons souvent répété, cet aspect "new Workbench" n'est pas des plus désagréables pour le travail, même s'il ne change en rien la puissance d'un logiciel. Pro Calc gère tous les types d'écran disponible, y compris les nouveaux modes du 2.0 (Productivity et super haute résolution) et gère une palette de couleurs pouvant aller jusqu'à 16. Si vous utilisez une carte accélératrice avec coprocesseur arithmétique intégré, sachez que le logiciel utilise pleinement les capacités du 68881 et du 68882.

ProCalc

La feuille de calcul affichée à l'écran peut avoir une taille maximale de 65 000 lignes par 65 000 colonnes. Cependant, la mémoire est utilisée de manière intelligente, c'est-à-dire que les cellules vides ne "consomment" aucun octet de la mémoire. Chaque feuille de calcul comprend :
  • Une barre de titre.
  • Une ligne d'édition avec l'indicateur de cellule ou de zone.
  • Une ligne de message.
  • Une barre d'outils vous permettant dans l'ordre d'appeler une feuille de style, de formater vos cellules (styles, polices et alignement), de choisir la couleur, de couper, copier, coller, de coller une fonction, d'ouvrir un graphique, de lancer une macrocommande ou d'exécuter un script ARexx.
  • La zone de travail constituée par un ensemble de cellules. Avec un écran standard (c'est-à-dire en mode haute résolution non entrelacée), la feuille affiche 7 colonnes (A à G) et 19 lignes (1 à 19).
Finalement, l'aspect global de l'écran n'est pas sans évoquer la version de Lotus 1-2-3 pour OS/2.

Édition

Pro Calc importe des feuilles construites avec MaxiPlan et Lotus 1-2-3 (format WKS et WK1 seulement) et sauvegarde seulement les feuilles dans son propre format ou en WKS. La méthode de saisie est on ne peut plus classique : vous sélectionnez la cellule souhaitée avec les touches fléchées, la touche "tabulation" de votre clavier ou alors avec la souris. La touche "Enter" ne sert ici qu'à valider la saisie de vos informations.

Alors que tous les tableurs -ou presque- affichent les cellules sélectionnées en inversion vidéo, Pro Calc se contente, lui, de les encadrer avec un trait de couleur.

Petite surprise : lorsque vous vous servez des touches du pavé numérique, aucun chiffre n'apparaît à l'écran. En fait, ce logiciel utilise en standard le pavé numérique en mode IBM (haut, bas, droite, gauche, etc.). Avant de lancer le programme, il convient d'indiquer de quelle manière vous comptez employer le pavé numérique en agissant sur un type d'outils (NUM-LOCK=ON ou OFF selon votre choix).

Pro Calc utilise beaucoup ces types d'outils pour effectuer les paramétrages nécessaires : le type d'écran utilisé, le nombre de couleurs, l'utilisation de la touche "tabulation", l'utilisation du pavé numérique...

ProCalc

La définition de l'unité monétaire est également effectuée par un type d'outil (CURRENCY=). Cette unité n'est exprimée que sous la forme d'un préfixe choisi sur deux caractères (F2000) sans possibilité d'utiliser un suffixe (2000 F). Ce procédé n'est vraiment pas souple. Il est tellement plus simple de changer son unité monétaire directement par une commande dans un menu "Format" ou "Commande". Cette absence empêche la réalisation d'un tableau des cours de change de monnaie. D'ailleurs, la demande de formatage d'une cellule devrait ouvrir une fenêtre de requête générale, comme le fait Excel 3, qui vous offre des formats différents de nombres, de dates, de séparateurs décimaux, de séparateurs de milliers, etc.

Pour le format de la date, le logiciel prend en compte le nombre de jours écoulés depuis la date de référence, en l'occurrence ici le 1er janvier 1978, mais accepte également le format européen, c'est-à-dire la saisie de la date réelle (1/1/1992) en le spécifiant préalablement dans les types d'outils (EURODATE=TRUE).

La grande quantité de commandes proposées fait de Pro Calc un tableur très complet : synthétiseur vocal, notes de cellules, références de cellules relatives ou absolues, fonction couper/copier/coller efficace, copier/coller à partir du presse-papiers standard, recalcul automatique ou sur demande, cacher des lignes ou des colonnes, insérer/supprimer des lignes ou des colonnes, etc. L'absence de certaines petites fonctions, certes pas primordiales mais néanmoins très pratiques, l'empêche de se hisser à la hauteur des incontournables sur PC comme Excel 4 ou même 3, Lotus 1-2-3 ou Quattro Pro. Ainsi, la touche "Del" n'efface pas le contenu des cellules. Celles-ci ne peuvent pas être protégées (mais une commande "mot de passe" est tout de même présente).

La sélection n'est possible que sur des cellules adjacentes qui ne sont pas séparées. Impossible donc de sélectionner les colonnes B, C et E sans la D ? Si, grâce à un petit truc : il suffit de cacher tout simplement la colonne D. Cette méthode n'est valable qu'avec des colonnes et des lignes, et non avec des cellules isolées.

Mise en forme des feuilles

Avec Pro Calc, un net progrès a été réalisé dans la mise en forme des pages de travail. Ce tableur supporte toutes les polices Amiga répertoriées dans votre tiroir "Fonts" ainsi que les polices Compugraphic. Et ces polices sont utilisables dans les différentes couleurs que Pro Calc met à votre disposition.

Cependant, nous aurions aimé encore plus de possibilités dans la mise en forme. Ainsi, une fonction "encadrement" n'aurait pas été superflue, tout comme une sélection de trames, de motifs et de couleurs de fond pour les cellules. Un bon point toutefois : l'utilisation des feuilles de styles qui simplifient bien les choses.

Formules et fonctions

Les formules sont vraiment très simples à utiliser puisque chaque paramètre peut être entré à la souris (pratique pour les références de cellule) ou au clavier. 130 fonctions sont disponibles avec Pro Calc : des fonctions d'ordre algébrique, trigonométrique, logique, statistique, financière, de temps, de base de données. Moins nombreuses que sur Wingz PC (148), elles dépassent en nombre celles de Lotus 1-2-3 et d'Excel 3 (respectivement 106 et 113). Elles ont passé avec succès notre série de test.

Les graphiques

C'est avec les graphiques que Pro Calc montre toute sa valeur et sa richesse. Ce tableur possède 14 types de graphiques déclinables en plusieurs variations. Vous sélectionnez la zone de données que vous souhaitez voir représentées (sans les intitulés), vous cliquez sur l'icône "ouverture d'un graphique" et hop, un beau graphique se construit sous vos yeux.

ProCalc

Pratiquement tout est paramétrable : le type de graphique, ses motifs ou ses couleurs (fond, polices, données, bordures, grilles, axes...), les légendes (polices, couleurs, taille), les en-têtes, les "sous en-têtes", les bas de page, les valeurs maxi et mini, l'affichage plein écran, etc. Pro Calc est à même d'utiliser 136 nuances de couleurs. Il faudrait des lignes entières pour décrire complètement toutes les options de paramétrage de votre graphique qui vous sont offertes. Le résultat est véritablement superbe !

Il manque cependant la possibilité d'orienter selon votre convenance les graphiques de type 3D, pour mettre en valeur certaines zones de données. Et on regrette également que tous les côtés soient de la même couleur, alors que selon les lois de la perspective, certains devraient être ombrés (même Quattro Pro version DOS respecte ce principe).

Votre graphique peut être sauvegardé en tant qu'image IFF, clip Pro Draw ou dessin Aegis 2000 Draw. Il est regrettable aussi que Pro Calc ne lie pas les différents graphiques à la feuille de calcul à la manière de MaxiPlan. A chaque fois que vous ouvrez une page de travail sauvegardée où vous avez déjà construit un graphique, vous devez le reconstruire.

Attention cependant : lors de la construction de graphiques, nos essais ont été accompagnés par de nombreux plantages. Il faut dire à la décharge du logiciel que ce dernier tournait sous système 1.3 avec 512 ko de mémoire Chip. Pro Calc est très gourmand en mémoire (1,5 Mo sont recommandés), notamment en mémoire Chip. Et surtout si vous voulez l'utiliser en haute résolution entrelacée (1 Mo de mémoire Chip est alors le minimum). Selon CIS, il est surtout orienté pour fonctionner sous le système 2.0.

La base de données

Comme tout bon tableur qui se respecte, Pro Calc sait organiser sa feuille de calcul en bases de données et propose un grand nombre de fonctions classiques de gestion : définition d'une base, définition d'un critère, sélection d'une base, sélection d'un critère, tris, recherche, extraction et effacement de données...

Macro commandes

Pour automatiser certaines opérations, Pro Calc met à la disposition de l'utilisateur le concept macrocommandes. Il n'est vraiment pas très difficile de créer une macro, de la lancer, de l'assigner à une combinaison de touches et de l'enregistrer. A noter que Pro Calc est compatible ARexx.

L'impression

Les auteurs ayant la volonté de donner une vocation professionnelle à leur tableur, il était indispensable dans cette optique de fournir à Pro Calc une sortie PostScript. Les sorties réalisées dans ce mode sont impeccables, les polices d'Adobe proposées en standard faisant merveille.

Par contre, on ne peut en dire autant de l'impression plus classique. Il est impossible d'imprimer la page de travail en couleurs, que ce soit en mode courrier ou en mode graphique. La grille ne peut être imprimée qu'en mode graphique. Quant aux sorties dans ce mode, elles sont carrément déplorables. On a l'impression d'avoir une recopie monochrome d'un écran haute résolution compressée dans le sens de la hauteur. Les essais ont été effectués avec les imprimantes Star LC 24-200, Citizen Swift 24 couleurs, HP Deskjet 500 et Canon BJ 10ex et divers pilotes. Le problème vient donc de Pro Calc.

L'impression des graphiques, par contre, a donné de bons résultats, les couleurs étant bien respectées. Il est possible d'avoir une impression de meilleure qualité encore (mode "enhanced"), mais seulement si votre Amiga dispose au minimum de 1 Mo de mémoire Chip. Les graphiques ont été importés sous les trois formats respectifs (clip Pro Draw, IFF et Aegis 2000) dans un document sous Professional Page 2.1 et imprimés avec ce dernier. Bizarrement, les meilleurs résultats ont été réalisés avec l'image IFF. Le graphique format clip Pro Draw obtient un très mauvais rendu, les couleurs étant profondément assombries. Ce problème d'importation des couleurs devrait être amélioré avec la version 3 de Pro Page. A vérifier.

Conclusion

Simple à utiliser et très ergonomique, Pro Calc est le tableur le plus complet sur Amiga. Il possède un grand nombre de fonctionnalités qui lui confèrent une très grande puissance. Cependant, le programme ne va pas assez loin dans la mise en forme des pages de travail. Le gros point noir reste l'impression des feuilles de calcul en mode non PostScript.

Par contre, son grapheur est vraiment parfait, autorisant un grand nombre de paramétrages. Il rend honneur au mode graphique de Amiga. Son prix (1990 FF) est malheureusement trop élevé par rapport à la concurrence. Un programme qui mériterait d'être francisé et vendu à moins de 1400 FF.

Nom : Professional Calc 1.04.
Éditeur : Gold Disk.
Genre : tableur.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 1 Mo de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 1990 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]