Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 17 novembre 2017 - 20:28  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


NiouzNet, humeurs et rumeurs de newsgroups - octobre 1997
(Article écrit par Frédéric Calendini et extrait d'Amiga News - octobre 1997)


Encore un mois riche en discussions sur les groupes de discussion Amiga ! Voici donc un petit condensé des débats les plus intéressants, et des informations utiles concernant notre belle machine...

comp.sys.amiga.games

L'annonce de Phase 5 concernant l'utilisation d'une puce Permedia 2 sur les prochaines cartes CyberVisionPPC a fait l'effet d'une bombe ! En effet, cette puce semble atteindre les performances d'une 3DFX au niveau 3D, et offre en plus d'excellentes performances en 2D. Couplés à une carte PowerPC, nos Amiga pourraient bien alors se transformer en véritables machines d'arcade ! De plus, le Permedia 3D est un système géré sur Macintosh, ce qui nous offrirait la possibilité de profiter des jeux 3D présents sur cette plate-forme, via une émulation.

Foundation, le clone de Warcraft/Settlers 2 a généré sans doute le fil de discussion le plus long de l'année ! Des centaines de messages d'utilisateurs enthousiastes ont démontré que ce titre est attendu avec la plus vive impatience. De nombreuses suggestions et améliorations ont été discutées, et une nouvelle démo devrait être disponible aux alentours d'octobre. De plus, une fois le jeu édité dans sa version 68000, Paul Burkey veut effectuer le portage sur PowerPC.

OnEscapee, un clone de Flashback édité par Sadeness (les éditeurs de Foundation, d'ailleurs) et dont une démo a été récemment mise sur Aminet, a aussi fait parler de lui. Beaucoup ont apprécié la beauté des graphismes et la qualité du style. Seul reproche : la relative lenteur du personnage, qui ne s'avère pas très pratique à contrôler... Les responsables de Sadeness, très présents sur ce groupe de discussion, ont aussitôt pris toutes ces remarques en considération et ont promis un mode accéléré pour tout Amiga équipé au moins d'un 68030. Un futur incontournable, sans doute !

Le développement de Breathless 2, qui avait pourtant été annoncé par les auteurs du premier épisode, a finalement été abandonné. Ces derniers pensent que le marché Amiga n'est plus viable, et devraient rendre public le code source de leur jeu. Des bénévoles ont déjà dans l'idée d'adapter le moteur aux cartes graphiques. Devrait également suivre un éditeur de niveau...

Encore un débat passionné entre les possesseurs de cartes graphiques et les utilisateurs du jeu de composants AGA. Ces derniers prétendent en effet que bon nombre de jeux ne sont pas réalisables sur cartes graphiques, en particulier les jeux impliquant un défilement de l'écran. Leurs opposants répliquent que les jeux 3D sont, par contre, grandement améliorés par l'affichage "chunky" des cartes. De plus, certains possesseurs d'A2000/A3000, ayant une carte graphique mais pas le jeu de composants AGA, aimeraient bien que les concepteurs de jeux offrent la possibilité de profiter de leur matériel. Bref, la bataille fait rage ! Parmi les solutions proposées, citons le système RTGMaster, qui est en fait une bibliothèque bas niveau permettant d'accéder directement au matériel de la plupart des cartes graphiques : cela pourrait peut-être permettre des défilements fluides et rapides. Autre solution : CyberGraphX AGA (visiblement en cours de réalisation), un système permettant de développer de façon transparente une application pour jeu de composants AGA et pour CyberGraphX, s'adaptant ainsi à la configuration sur laquelle elle est utilisée...

comp.sys.amiga.emulation

AMAME (Amiga Multi Arcade Machine Emulator), l'émulateur de bornes d'arcade, semble intéresser de plus en plus de monde (et le nombre de jeux disponibles est sans cesse croissant). Aaahh, pouvoir jouer en version arcade originale de Ghosts'n Goblins sur son Amiga favori, voilà une bien belle chose... Cela dit, il vous faudra posséder un moins un 68040 à 40 MHz pour avoir une vitesse acceptable (bien que la prochaine version, réécrite partiellement en assembleur, devrait offrir de meilleures performances). La personne qui s'occupe du portage de cet émulateur n'a visiblement pas l'intention de faire une version PowerPC : espérons donc qu'une âme charitable se chargera de cette noble tâche... Pour plus d'information sur AMAME : www.xsall.nl/~delite/arcade_mame.html.

Fusion, le nouvel émulateur Mac de Jim Drew, a suscité la curiosité de nombreux amigaïstes, et la présence de son auteur sur ce groupe de discussion garantit une bonne assistance technique (d'autant que plusieurs utilisateurs ont eu des problèmes d'installation). Cet émulateur offre plusieurs avantages notables par rapport à son concurrent direct ShapeShifter : mémoire virtuelle, fonctionne avec le système Mac OS 8.0, est annoncé en version PowerPC (pour émuler un Power Mac !)... A noter aussi que Jim Drew dispose désormais d'une version de PCx (l'émulateur PC) en version native PowerPC ! A suivre de très près donc.

En parlant d'émulation Mac, je ne saurais que trop vous recommander de suivre le conseil d'un utilisateur Amiga avisé : il nous informe en effet de la disponibilité d'un CD gratuit pour Mac (appelé "Apple Mac Advocate CD II"), contenant entre autres des mises à jour du système Mac OS, ou bien encore le logiciel Acrobat Reader (vous permettant ainsi de lire tous les fichiers PDF présents sur Internet). Pour cela, il suffit de remplir un formulaire à l'adresse Internet suivante : www.apple.com/whymac. Une occasion à ne pas manquer pour tout utilisateur de ShapeShifter ou Fusion (je viens juste de recevoir mon exemplaire).

Voilà une information qui devrait en sauver plus d'un : si vous possédez un modem USR Sporster 33 600 et que vous désirez faire la mise à niveau X2 (le montant ainsi à 57 600 bauds), vous savez déjà sûrement que le kit de mise à niveau n'est disponible que sur PC et Mac. Or, un utilisateur a essayé de faire la mise à niveau via PCx et PC-Task, ce qui a échoué dans les deux cas, effaçant ainsi la ROM du modem ! Le modem a toutefois pu être réactivé en le branchant sur un vrai PC, et en relançant l'opération. On ne sait pas si cela est possible sous Mac OS via ShapeShifter (si quelqu'un y est arrivé, il serait sympa de m'en faire part; merci ! :-)).

comp.sys.amiga.hardware

Un utilisateur a souligné les avantages que pourrait présenter le portage d'OpenGL sur Amiga (OpenGL est une bibliothèque de fonctions 3D très puissante). On lui a alors répondu que plusieurs alternatives étaient déjà disponibles sur notre belle machine : AmigaMesa, le portage de Mesa (un OpenGL d'Unix) est disponible sur Aminet, et offre un éventail quasi complet des fonctionnalités d'OpenGL. CyberGL, développé par Phase 5, et intégré au système CyberGraphX, pourrait également se révéler très intéressant (surtout que le matériel des cartes graphiques telles que la CyberVisionPPC serait alors pleinement utilisée). A ce propos, les auteurs de Picasso96 ont également annoncé leur désir de porter OpenGL sur leur système : ils ont cependant avoué ne pas avoir le temps de faire le portage eux-mêmes, et recherchent des collaborateurs enthousiastes...

Une petite précision, sans doute bien utile au vu des confusions répétées de nombreux utilisateurs, qui ont tendance à confondre un désentrelaceur avec un doubleur de fréquence. En fait, un désentrelaceur permet d'éliminer le scintillement des modes entrelacés. Un doubleur de fréquence, par contre, vous permet d'afficher les modes basses fréquences (PAL, NTSC...) sur un moniteur VGA. Mais attention, car le doubleur de fréquence, lui, ne supprimera pas le scintillement des modes entrelacés, même sur un moniteur VGA !

Suite à certaines rumeurs visiblement non fondées, un amigaïste a demandé si l'enregistrement à des programmes sharewares était réellement sûr. Les réponses qui ont suivi semblent confirmer que les auteurs sharewares sur Amiga sont particulièrement honnêtes, et que tous les règlements sont honorés dans des délais tout à fait raisonnables. Alors, n'hésitez plus à vous enregistrer à vos sharewares préférés, la survie de l'Amiga passe aussi par là (et il faut avouer que les programmes sharewares sur Amiga sont d'une qualité exceptionnelle, ça change des horloges à deux francs sous Windaube ! ;-)).

Une question intéressante a été posée : est-il possible de régler le débit du port série à 57 600 bauds, sans erreur de transmission ? Oui, bien qu'il faille se méfier du mode d'écran utilisé lors du transfert. En effet, une trop haute résolution peut occuper toute la bande passante et diminuer ainsi les performances de votre port série. Bien sûr, les heureux possesseurs de cartes graphiques ne souffrent pas de cette limitation.

Certains se plaignent du nombre sans cesse croissant d'applications utilisant MUI. Cette dernière est souvent jugée trop lourde, trop lente et gourmande en mémoire. La question délicate est de savoir s'il faut privilégier le confort de travail du programmeur (qui peut alors se consacrer aux routines importantes de ses applications, sans trop se soucier de l'interface, et augmenter ainsi sa productivité), ou bien celui de l'utilisateur, avec un système plus léger et plus rapide. Débat épineux qui reste toujours ouvert...

Il semble que le développement de Delitracker, le célèbre lecteur de modules, ait été abandonné (la version 3 était pourtant quasiment terminée). La principale raison semble être le piratage du logiciel par les auteurs du programme APlayer, qui sont accusés d'avoir pompé tout le code de Delitracker pour l'inclure dans leur propre logiciel. Une pétition a même été lancée par des utilisateurs, demandant de bannir APlayer de nos disques durs ; ceci afin d'apporter notre soutien aux auteurs de Delitracker, en espérant que ces derniers changent finalement d'avis et sortent la version 3 de ce superbe programme. Sans quoi une version PC sera envisagée... :-(

comp.sys.amiga.misc

Tout le monde a pu tester une préversion de pOS sur le CD Geek Gadget II, et s'accorde à dire qu'un travail énorme a été effectué sur cet OS. Pourtant, certains lui trouvent encore quelques défauts, principalement la lenteur (relative) de l'affichage, et l'absence de protection mémoire. Gageons toutefois que les programmeurs de chez ProDAD pallieront rapidement à ces lacunes.

Beaucoup de gens ont remarqué que depuis le rachat de l'Amiga par Gateway 2000, de nombreux sites Internet, qui ne parlaient jusqu'à présent que de machines Intel/Mac, proposent des liens relatifs à notre machine préférée. De même, certains magazines en ligne, suite à la pression des utilisateurs Amiga, pourraient bien envisager de reparler de cette plate-forme dans leurs colonnes. Comme quoi la renommée internationale de Gateway 2000 pourrait bien jouer un rôle prépondérant dans la relance de l'Amiga...

Un responsable de HiSoft a annoncé sur ce groupe de discussion la version prochaine d'IBrowse 2.0 qui devrait répondre aux principales attentes formulées par les utilisateurs. Au programme : gestion des MPEG/QT/AVI, gestion de VRML, une interface pour greffons étendue, gestion en interne du JavaScript, impression des pages HTML, etc. Bref, de quoi nous mettre l'eau à la bouche ! Cette version devrait normalement être disponible au moment où vous lirez ces lignes.

comp.sys.amiga.datacomm

Un utilisateur a demandé s'il était possible de téléphoner sur le Net avec un Amiga. Réponse : oui ! (le contraire vous aurait étonnés, pas vrai ?). Deux programmes, disponibles sur Aminet, vous offrent cette possibilité : Amiphone 1.92 et Speak Freely. Vous aurez juste besoin d'un échantillonneur, d'un micro et éventuellement d'AHI (un pilote audio universel de plus en plus utilisé). La personne qui conseille ces utilitaires garantit une bonne qualité de transmission à partir d'un modem 28 800 bauds (mais tout de même audible avec un 14 400). Il faut impérativement que votre correspondant soit également connecté via un ordinateur (Speak Freely permet même de discuter avec des personnes utilisant d'autres systèmes, tels qu'Unix).

A la question "quelle est la meilleure carte série sur Amiga ?", tous ont répondu sans hésiter que la carte HyperCOM offrait les meilleures vitesses de transfert. De plus, dans sa version A1200 elle n'utilise pas le port PCMCIA (mais un autre port assez méconnu et qui n'est en général jamais utilisé), ce qui lui donne un avantage indéniable vis-à-vis de ses concurrents.

comp.sys.amiga.programmer

Un programmeur désireux de se mettre au C++ a demandé quel était le meilleur compilateur de ce type sur Amiga : il semble que le GNU, bien que lent, soit celui qui génère le meilleur code (de plus, il est gratuit !). Jusqu'à présent, la SAS C++ 6.57 ne paraissait pas emballer beaucoup de monde, et on reproche au compilateur StormC de générer du code plutôt moyen. GNU est donc visiblement la meilleure alternative pour un développement "sérieux" (et le meilleur rapport qualité/prix), surtout qu'une version 2.8.0 est annoncée prochainement par les responsables du projet.

Concernant justement les compilateurs C/C++, saluons le soutien quasi miraculeux de SAS Institute pour leur compilateur, avec la disponibilité de la mise à jour 6.58, ainsi qu'une nouvelle bibliothèque C++ expérimentale implémentant les dernières caractéristiques ANSI (comme les "templates", par exemple). Beaucoup de programmeurs Amiga n'en sont pas revenus, surpris qu'un compilateur qui n'est plus commercial bénéficie d'un meilleur soutien que la plupart des produits encore à la vente ! Inutile de dire que la gratuité d'une telle mise à jour a suscité une vive reconnaissance de la part de la communauté Amiga, avec un nombre impressionnant de messages de remerciements !

fr.comp.sys.amiga

La question d'enregistrement à un programme shareware peut parfois se révéler délicate. Pour exemple, le cas de MagicWB : doit-on payer quelque chose à l'auteur si l'on utilise uniquement la palette MWB, ou si l'on réalise des icônes inspirées de l'aspect créé par Martin Huttenloher ? Évidemment, les avis sont extrêmement partagés, et cela reste avant tout un problème de conscience personnelle. Il faut cependant reconnaître que le travail original de ce graphiste a représenté une véritable révolution dans l'aspect de notre environnement de travail. A ce seul titre, il aurait sans doute mérité une meilleure rétribution de la part de la communauté Amiga.

François Lionet a annoncé la mise en domaine public du code source d'AMOS Pro (interpréteurs et compilateurs). Cela pourrait bien signifier une reprise du développement de cet excellent langage par quelques passionnés (il suffit de consulter la liste de diffusion dédiée à AMOS pour en être convaincu). Ce dernier pourrait ainsi rattraper son retard vis-à-vis du Blitz Basic, sensiblement plus rapide et mieux intégré aux systèmes actuels.

Voilà, c'est tout pour ce mois-ci. Si vous avez des suggestions (ou des critiques) à propos de cette rubrique, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante : fcalendini@aix.pacwan.net.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : juillet 1997] / [Période suivante : novembre 1997]