Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 28 juillet 2017 - 00:33  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


En pratique : Amiga, caméscope et création - le montage photo
(Article écrit par Olivier Debats et extrait d'Amiga News - juin 1997)


Nostalgie, quand tu nous tiens...

Lors d'un remaniement ministériel de votre habitat - entendez par là un rangement drastique ! - vous mettez la main sur quelques vieux documents composés de photos et de quelques boîtes de diapositives diverses et variées... Une seule solution : Amiga aidant, les remettre dans la lumière et sous le feu des projecteurs...

Question de dosage et d'équilibre

Pour commencer, classez les diverses photos selon des thèmes bien précis. Comme pour un film vidéo, vous devez construire l'ossature du futur montage, à la différence près que le support papier sera beaucoup plus facile à manipuler : la visualisation se fait tout simplement en disposant les photos les unes après les autres sur une grande table bien dégagée, à la manière d'un "storyboard" (alias scénarimage, une suite de dessins correspondant chacun à un plan et permettant, lors de la préparation d'un film, de visualiser le découpage).

Passés les premiers instants où vous allez peut-être revivre quelques séquences de votre vie, il faudra bien vous dire que ces mêmes moments d'émotion se devront de ressurgir durant les futures projections de votre montage, et pour cela, un deuxième tri s'impose. Vous allez forcément vous retrouver avec des photos fortes, et d'autres qui passeraient bien en second plan : c'est à vous de doser ce capital, en redisposant les images suivant la trame que vous aurez choisie, mais en plaçant au préalable les photos préférées qui vont à la manière d'une construction vous servir d'autant de "piliers" sur lesquels vous ferez reposer le reste de votre assemblage.

Des photos les unes à la suite des autres, c'est bien, mais c'est là qu'il faudrait peut-être penser à un morceau musical afin de rehausser le tout, puisque tout le monde sait que le son habille l'image. D'abord, enregistrez la musique en mode "assemblage" sur votre magnétoscope avant de faire quoique ce soit : en fonction du nombre de photos choisies, il faudra calibrer la durée de la plage musicale de façon à ce qu'elle ne soit pas trop succincte. A la rigueur, vous pourrez toujours ralentir le défilement du diaporama si vous sentez qu'il vous reste encore une bonne portion de musique devant vous. Pour éviter tout problème, vous répéterez "à blanc" en laissant tourner le morceau qui va vous servir et en lançant l'application autant de fois que nécessaire.

montage photo

L'étape de la numérisation

Les meilleurs résultats se font toujours en sortie directe. Placez votre caméscope sur pied, puis reliez le câble y/c de la sortie de votre numériseur vers l'entrée "ushiden" de votre caméscope. En fonction du logiciel d'acquisition, essayez d'être en mode "overscan" vidéo.

La première des choses sera d'immobiliser le caméscope sur un pied et de placer devant l'oeil de l'objectif une surface plane, très légèrement inclinée, à environ 1 mètre 50 de distance, contre laquelle vous placerez une photo à numériser. Puis vous ferez le point en zoomant à fond, autofocus débrayé. Faites bien attention à ce que le cadre soit bien droit et que le caméscope soit scrupuleusement face au document, ni trop haut ni trop bas, sinon vous risquez de visionner les photos avec une légère perspective, ce qui faussera l'échelle du cadre.

Ici, libre à vous d'effectuer plusieurs numérisations sur une même scène si vous voulez attirer l'attention sur une personne ou un événement en particulier, cette suite étant par la suite visualisée sous forme de fondus-enchaînés rapides.

Les diapositives sous leur meilleur angle...

Il serait bien dommage de mettre les diapos de côté parce que vous n'avez pas le matériel adéquat, c'est là vous priver du meilleur support qui existe pour ce genre de choses. J'ai l'habitude de me servir d'un adaptateur HTV 80 Sony, sorte de tube qui vient se fileter tout contre l'objectif du caméscope une fois que vous l'avez débarrassé de son pare soleil. Plus besoin de faire attention à grand-chose dès lors que vous aurez placé le périphérique vers une source de lumière, si possible naturelle, sinon un halogène fera l'affaire. Pensez à bien régler la balance des blancs, sinon vous aurez droit (spécialement sur les caméscopes Sony) à une lourde dominante bleue. Glissez la diapo dans l'adaptateur plastique et ce dernier dans la fente du cylindre prévue à cet effet.

montage photo
Adaptateur diapos Sony HTV 80

Grâce à cet accessoire vous avez la liberté absolue de cadrer, décadrer la diapo, englober une scène avec plusieurs personnes ou zoomer sur une seule partie de l'image, tout en ayant le contrôle total de ce que vous faites.

Si votre caméscope comporte quelques effets spéciaux, il en est un qui, pour une fois, servira à effectuer de bien belles transitions en fondu enchaîné, transitions qui seront forcément réussies puisque les images A et B sont naturellement fixes. Une fois cette étape passée, c'est au tour de l'Amiga de continuer à servir l'image, et comme Scala s'est imposé en tant que logiciel multimédia simple, efficace et intuitif, la logique voudrait que l'on s'en serve, tout d'abord par une représentation sous forme de vignettes que vous pourrez d'un simple clic de souris agencer ou réagencer à votre convenance, avant de sauver le tout sous forme de script. Important, le fondu enchaîné sous Scala vous donnera les pires tourments si vous êtes en plus de 256 couleurs... La plupart des autres possibilités sont réalisables sous HAM8, mais attention à ne pas vouloir aller trop vite afin de ne pas saturer la mémoire Chip de l'ordinateur.

Une fois que vous aurez répété plusieurs fois l'application en accord avec la musique, vous utiliserez le mode insertion du magnétoscope afin de coucher les photos grâce au genlock. Comme pour un clip, n'oubliez pas de faire correspondre les transitions entre chaque image avec les variations musicales.

Conclusion

Vos meilleures photos vont prendre vie grâce au transfert que permet le mariage de l'informatique et de la vidéo et l'exercice d'aujourd'hui, facilement réalisable et applicable pour tout support papier, donnera un deuxième souffle à vos souvenirs présents ou passés... A vous de parfaire et de personnaliser cette réalisation !


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Article précédent] / [Article suivant]