Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 19 octobre 2017 - 01:43  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


En pratique : Amiga, caméscope et création - le montage institutionnel
(Article écrit par Olivier Debats et extrait d'Amiga News - mai 1996)


Ce n'est un secret pour personne : quelques-unes des plus grandes marques brident sciemment leurs produits afin de ne pas combler trop vite (à leur dépens) le fossé qui sépare leur matériel grand public de celui de l'institutionnel. Alors s'il est vrai que des progrès indéniables ont révolutionné la qualité de l'image au niveau des caméscopes grand public, le montage est resté un ton en dessous...

Du coup, certains amateurs, des "mordus", en passant par des associations ou des petites entreprises, peuvent se lasser des carences en tous genres qui sont souvent l'apanage des systèmes de montage analogique grand public pour succomber aux charmes de configurations un peu plus "haut de gamme"...

Est-ce bien judicieux ? Laissez-vous prendre par la main et allons étudier de plus près les possibilités qui s'offrent à vous.

Première des choses à savoir, cet article se veut raisonnable et va mettre en avant les entrées de gamme dans les bancs institutionnels aux formats Hi8 et S-VHS, ce afin de ne pas vous effrayer gratuitement dans des configurations à des prix qui pourraient vous paraître effrayants. Rassurez-vous, certains le sont !

Mais ne vous leurrez pas, jouer dans "la cour des grands" se paie, et si vraiment votre porte-monnaie ne peut suivre vos envies, vous avez toujours la possibilité d'acheter tel ou tel matériel au gré des petites annonces, il reste des occasions très valables, ou bien des appareils qui auront fait leur temps et ne se trouvent plus dans les propositions des catalogues (les services commerciaux se doivent de sortir régulièrement des nouveautés)... Deux exemples seront cités en fin d'article.

Plus de 50 000 FF le magnétoscope !

Pourquoi tant de haine ? :) La donne est bien différente quant aux exigences que l'on peut attendre vis-à-vis de ce type de produit. L'usage intensif, la précision, les possibilités, un rendu "pro" et propre, la confiance de pouvoir s'en remettre totalement à la créativité sans se demander si telle ou telle chose pourra se faire au petit bonheur la chance comme cela arrive tellement souvent avec du "grand public", les maux de tête en moins, beaucoup de raisons suffisantes pour craquer...

En revanche, vous devrez ruser pour rester en bons termes avec votre banquier... Il faut tout d'abord relativiser la palette des prix dans cet article qui sont en fait des prix à l'unité et il n'est pas rare de voir un revendeur vous faire une ristourne si vous achetez une configuration complète, lecteur, enregistreur et table de montage ("éditeur" dans le jargon).

Ce dossier prend pour principe que vous vous êtes déjà donné les moyens d'avoir un caméscope ou une caméra. Pour être à même de monter vos images, vous devez avoir la configuration minimale suivante :
  • Un lecteur.
  • Un éditeur de montage.
  • Un enregistreur, le tout gérant bien évidemment le code temporel.
Les inconditionnels du Hi8/8mm

Le géant Sony, pourfendeur de ce format, propose un choix relativement restreint en configuration "cut" composé d'un lecteur EVO 9800 (48400 FF) avec table de montage RM 450 (12350 FF) et enregistreur EVO 9850 (59740 FF).

Montage institutionnel
Configuration "cut"

Le lecteur possède un réducteur de bruit au niveau de la chrominance de façon à atténuer ce qu'on appelle le "bruit" vidéo. Au niveau du son, on retrouve bien évidemment les deux canaux PCM coupés à 15 kHz avec une piste son FM dont le spectre de la bande passante est un peu plus large ; les connexions sont de type XLR pour un environnement professionnel. Le code temporel peut très bien être rajouté si la cassette n'en comporte pas, de façon à garder une précision accrue. La recherche s'effectue par le jog shuttle.

Lors de la sortie de ce magnétoscope, on ne pouvait lui adjoindre via la RM 450 que l'interfaçage avec le vieil UMatic Vo 9850p, ou bien la famille des BVU SP, rien n'était prévu en tout cas pour monter sur le même format. C'est de l'histoire ancienne avec l'EVO 9850P Hi8 possédant un correcteur de base de temps afin d'éliminer le "jitter" ou tremblement des verticales au niveau du défilement de l'image, un réducteur de bruit numérique ajustable, deux canaux PCM et deux FM stéréo. Le jog shuttle n'a rien à voir avec la gamme grand public, il est ici beaucoup plus souple et bien plus rapide.

Montage institutionnel
EVO 9850P Hi8

L'assemblage, l'insertion sont de rigueur avec une précision à l'image près. A noter un compensateur de "drop" pour pallier aux petits défauts du Hi8, support un peu plus fragile que d'autres bandes telle S-VHS...

L'interface RS 422 est de rigueur pour la standardisation des différentes configurations de montage (nous y reviendrons un peu plus loin). Enfin, qui n'a pas travaillé un jour avec la mythique table RM 450 dont le prix n'a pas bougé depuis bien des années, table qui gère la durée du pré roll et propose un vaste choix au niveau des possibilités de montage avec "l'audio split" qui permet pour les non initiés de définir le "cut in" audio indépendamment du "cut in" vidéo ; l'assemble, l'insert, la prévisualisation et la fonction "trim" qui autorise de réajuster par la molette un point d'entrée ou de sortie d'une séquence déjà mis en mémoire.

Enfin, optez pour la table PVE 500 (20500 FF) qui est la base pour un environnement trois machines, à savoir deux lecteurs en amont dont un "tracking" qui possède le ralenti, géré sans problèmes par cet éditeur.

Sony finit par attaquer le S-VHS...

Après avoir misé beaucoup sur le format Hi8, Sony a fini par sortir à son tour une série S-VHS, afin de grignoter quelques parts de marché juteuses à ses concurrents directs, sous les références suivantes : lecteur SVO 5600P (31900 FF) et l'enregistreur SVO 5800P (41 000 FF). Là aussi, via la RM 450, toutes les fonctions d'un matériel de montage évolué s'offrent à vous avec un TBC à la clé, un filtre en peigne pour séparation des signaux en Y/C, deux pistes Hi-Fi à la bande passante large, les deux autres sont monaurales avec une réponse en fréquence qui va de 50 Hz à 12 kHz environ.

Montage institutionnel
SVO 5800P

Les codes temporels LTC et VITC sont au standard professionnel EBU (le code EBU est en fait le format du code temporel qui sort de la connexion) les entrées et sorties vidéo sont soit en composite BNC, soit en YUV via une carte optionnelle.

Bref, au vu de ce que propose Sony, la note est relativement salée si vous voulez masteriser en configuration Hi8. Rien ne vous empêche de mélanger en lecture l'EVO 9800 avec le l'enregistreur (recorder) S-VHS SVO 5800P via la table RM 450, ce seront toujours près de 19 000 FF de moins à sortir de votre porte monnaie.

Du côté de chez... JVC

Chez JVC vous avez en entrée de gamme la série FRS 368 qui est un lecteur et enregistreur que vous devez doubler pour faire un banc, à 15 000 FF l'unité... Mais attention, le code temporel n'est pas géré... Alors tournons-nous vers le lecteur BRS 500 E (25500 FF), la table de montage RMG 800 U (6000 FF) et l'enregistreur BRS 800 E (32500 FF).

Montage institutionnel
BRS 500E

On retrouve les fonctions classiques d'assemblage et d'insertion, avec la prévisualisation, le pré roll réglable, quatre pistes audio dont les deux monaurales avec le réducteur de souffle Dolby b, une recherche via le jog shuttle jusqu'à 33 fois la vitesse normale, que ce soit en avant ou en arrière, et un code développé par JVC qui a pour nom le code CTL, code réinscriptible. Si vous voulez vraiment travailler au code VITC ou LTC, il n'y a qu'à rajouter une carte enfichable optionnelle permise par une architecture ouverte avec deux plots d'extension.

La table de montage RMG 800 vis-à-vis de la RM 450 Sony ne possède qu'une seule molette jog shuttle, mais ce manque se laisse vite oublier par les deux touches de sélection "player" et "recorder" placées quasiment sous les doigts. Par contre, les fonctions sont plus restreintes, mais il reste les principales, l'assemble, l'insert audio et vidéo, ainsi que "l'Edit Point Trim" expliqué un peu plus haut. Enfin, à noter une prise GPI (General Purpose Interface) qui permet de construire un ensemble de montage plus sophistiqué.

Indéniablement, force est de constater le très bon rapport qualité-prix de cet ensemble pour qui travaille en institutionnel et ne veut pas investir des mille et des cents.

Panasonic n'est pas en reste...

Si Sony n'aime pas, mais alors pas du tout mélanger les torchons et les serviettes entre sa gamme grand-public et sa gamme professionnelle, Panasonic qui a déjà une excellente réputation, donne l'exemple inverse avec le N-VHS 1000... que l'on retrouve sous la référence AG 4700 en institutionnel pour le même prix de 10600 FF HT.

Juste au-dessus, se trouve un magnétoscope compact AG 5700 au prix de 13200 FF l'unité que vous devez doubler pour constituer votre banc, raccordés par une table spécifique AG 570 (4800 FF) via la prise RS 232 (il est aussi possible de connecter un PC via cette prise). Dotée de têtes amorphes, cette petite chaîne de montage vous permet l'insertion audio, vidéo, ou bien audio et vidéo à la fois. Au niveau de la précision, c'est le code temporel LTC qui est utilisé et qui permet une précision de l'ordre de plus ou moins trois images. Côté son, c'est la piste monaurale avec les habituelles deux pistes Hi-Fi (20 à 20 000 Hertz) qui vous sont proposées.

Montage institutionnel
AG 5700

A 31 000 FF, ce banc dans les tout premiers prix mérite qu'on y porte une attention particulière. Enfin, ne passons pas à côté du milieu de gamme composé du lecteur AG 7600 (27 000 FF), de l'enregistreur AG 7700 (33 000 FF) et de la petite table spécifique AG 350 (7500 FF) qui permet l'insert audio, vidéo ou les deux, l'audio split, l'assemble, et gère le ralenti via les magnétoscopes qui en possèdent un. Le pré roll peut être de 3, 5, 7 ou 10 secondes. Côté machine, l'interface RS 422 est présente, les codes LTC et VITC sont utilisés. Particularité : ce système est compatible avec le 16/9e. Enfin, le jog shuttle aide à la recherche de l'image à une vitesse jusqu'à 32 fois la vitesse normale.

Montage institutionnel
AG 7600, AG 7700 et AG 350

Qui décide de rendre un matériel obsolète ?

Le banc Portax SPC 350 fut révolutionnaire à sa sortie car il proposait pour une somme de 25 000 FF de piloter n'importe quel appareil de n'importe quel format via des interfaces spécifiques. Marier les genres, quel bonheur ! Malheureusement, Portax a disparu aujourd'hui, ce qui est dommage car ce concept était vraiment bien pensé. Heureux possesseur de ce pupitre, la configuration sur laquelle je monte est composée de ma v5000 en lecteur et d'un S-VHS JVC en enregistrement. Le code LTC me donne une précision de zéro à trois images en mono séquence. Le banc gère le multiséquence mais je ne me sers jamais de cette fonction. Le "pré roll", fonction obligatoire et réglable suivant les souhaits de l'utilisateur sur les bancs professionnels, permet de "remonter" de quelques secondes la bande du lecteur et de l'enregistreur, afin que celles-ci soient bien tendues et tournent en vitesse constante avant le déclenchement de l'enregistrement.

Le mélangeur audio Hi-Fi incorporé permet toutes les possibilités en insert audio. Bref, un banc comme on aurait voulu en voir plus souvent et qui se jouait des formats, avec des fonctions telles le "point de synchro" qui permet de synchroniser automatiquement l'image et le son, l'edit point trim, etc. (soupirs !)

Le deuxième exemple vient de chez Sony qui a l'habitude de bien dissocier ses produits grand public et sa gamme pro. Nous avions évoqué l'impossibilité le mois dernier de pouvoir faire un insert vidéo avec les magnétoscopes Hi8/8mm grand public sans manquer d'effacer la bande son en totalité. Pourtant, Sony sait parfaitement le faire depuis quelques années, j'en veux pour preuve le monobloc institutionnel qui était commercialisé jusqu'au mois de décembre dernier, de référence EVO 9700P (successeur du premier monobloc commercialisé sous le sigle EVO 720 en 8mm) et qui avait la particularité d'inclure lecteur et enregistreur Hi8 dans un même boîtier avec code temporel et ralenti (certes un peu saccadé et pas meilleur que celui d'une V5000). Tout ceci gérait parfaitement l'insert vidéo en gardant le son d'origine et démontrait par A + B que c'est techniquement possible... Vous me direz, à plus de 50 000 FF HT, il valait mieux qu'il le fit...

Conclusion

La donne de rigueur aujourd'hui peut changer du tout au tout avec l'arrivée du format "Digital Video" qui va se décliner en caméscopes et magnétoscopes. Le fossé qui existe actuellement au niveau des différents parcs de machines pourrait bien être comblé un peu plus vite cette fois-ci qu'il ne l'a jamais été... Et puis l'avenir va aussi se décliner inéluctablement en montage virtuel (voir les tests de MovieShop sur DraCo), l'un des prochains rendez-vous dans cette rubrique.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Article précédent] / [Article suivant]