Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 25 avril 2017 - 08:45  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Mega Lo Mania
(Article écrit par Jean-Loup Jovanovic et extrait de Tilt - septembre 1991)


Neuf groupes de deux ou trois îles, plus une île terminale, la "Mega Lo Mania". Quatre généraux qui combattent pour la suprématie totale. Des armées, des ressources qu'il s'agit d'utiliser à bon escient. Non, ce n 'est pas Populous, ce n'est pas Powermonger, c'est Mega Lo Mania !

Mega Lo Mania

Armés et îles

Au début du jeu, vous devez choisir un général parmi les quatre personnages proposés, chacun ayant ses caractéristiques et sa personnalité. Les trois généraux ennemis sont contrôlés par la machine. Vous disposez de cent hommes par groupes de trois îles (niveau) et vous devez répartir tout ou partie de ces hommes sur chaque île.

Mega Lo Mania

Au premier niveau, vous pouvez, par exemple, utiliser 20 hommes pour Aloha, 20 pour Bazooka, 30 pour Cilla et en garder 30 pour le niveau suivant (vous en aurez alors 130). Sur chaque île, vous avez à faire face à un ou plusieurs généraux ennemis, avec comme seul but l'élimination des adversaires. Simple. Chaque niveau possède son degré d'avance technologique.

Progression de la technologie

Au début, pas de problème, vous êtes à l'âge de pierre et vous ne pouvez utiliser que des pierres pour attaquer et que des bâtons pour vous défendre. Puis, petit à petit, votre technologie évolue : vous inventez la fronde, la lance, l'arc... Jusqu'à la bombe nucléaire et la soucoupe volante !

Mega Lo Mania

Vous ne pouvez, à chaque niveau, que monter de trois époques technologiques, c'est-à-dire que, par exemple, à la première époque ("homme des cavernes"), vous pourrez acquérir les technologies "ancien testament", "romains" et "normands. Au cinquième niveau ("moyen âge"), vous pourrez aller jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale, en passant par l'ère victorienne et la Première Guerre Mondiale.

Pour faire des armes, il faut des matières premières. Au début, bois, pierre et os sont à la surface : il suffit donc de les ramasser. Par la suite, pour fabriquer des armes plus performantes, il faut aller chercher dans le sol les métaux et les minéraux qui vous sont nécessaires. Quand vous avez une avance technologique suffisante, une mine à ciel ouvert apparaît, suivie quelques niveaux plus tard d'une mine plus profonde. En allouant des hommes à l'extraction des minerais (aux noms poétiques de "moonlite", "planétarium", "bethlium"...), vous augmenterez la production des armes qu'ils utilisent.

Arrivé à un certain stade, la fabrication artisanale des armes sera insuffisante pour couvrir vos besoins. Une usine apparaîtra alors, à laquelle vous devrez encore allouer des hommes. De même, à l'époque moderne, les inventions ne sont plus le fait d'originaux solitaires : il faudra développer des centres de recherche, nécessitant, eux-aussi, de la main-d'oeuvre. Mais, me direz-vous, si on ne dispose que de cent hommes par niveau, il ne doit plus en rester beaucoup après ça ! Ne vous inquiétez pas ! Vos petits bonhommes se reproduisent, évidemment d'autant plus vite qu'ils sont nombreux (et qu'ils n'ont pas de tâche à accomplir) ! Toute la finesse du jeu sera donc de trouver le juste équilibre entre la répartition des tâches et l'augmentation de son cheptel humain.

Comme je vous l'ai expliqué plus haut, vous disposez d'armes offensives et défensives. Vous pouvez en plus développer des boucliers qui sont en fait des points de réparation. Si une année ennemie endommage un bâtiment, vous pouvez le réparer en cliquant dessus avec un de ces boucliers.

Mega Lo Mania

Au départ de chaque île, vous ne possédez rien et vous ne savez rien fabriquer. Vous devez, pour le développement de chaque arme, assigner des hommes, et plus ils sont nombreux, moins cela prendra de temps. Pour éviter les attentes interminables, trois facteurs d'accélération sont disponibles : 1 pour 1, 1 pour 3 et 1 pour 9. Il est important de ne pas gaspiller vos ressources, les minerais étant en quantités limitées.

Vos ennemis ont leur personnalité et, si l'île comporte plus de deux généraux, certains peuvent vous proposer des alliances (vous pouvez aussi leur en proposer !). Tant que celle-ci est active, vos armées ne s'attaqueront pas.

Le côté technique

Graphiquement, ce jeu rappelle fortement Populous. Les bâtiments sont plus grands, mais le décor moins fouillé et moins varié. Les icônes qui symbolisent les actions possibles sont très claires et une fenêtre expliquant leur fonction apparaît chaque fois que vous passez dessus. Contrairement à Populous ou à Powermonger, il n'y a aucun défilement. Une carte réduite, en haut à gauche de l'écran, vous permet de vous déplacer entre les différents secteurs d'une même île.

L'animation des petits personnages est correcte, sans plus. La musique est superbe et les bruitages sont mignons mais le plus étonnant sont les voix numérisées qui vous annoncent les événements importants ("Vous avez perdu..."). Ubi Soft, qui importe ce produit, les a intégralement francisées et la qualité de ces numérisations est époustouflante !

Ce jeu, absolument passionnant, souffre de quelques défauts mineurs. Ainsi, si vous désirez attaquer l'ennemi avec une force armée importante, puis passer à un autre secteur de l'île, il faut agir très, très vite ! En effet, dès que votre armée a vaincu l'ennemi, elle commence à construire son propre château, qui, étant donné le nombre de soldats, risque fort d'être terminé avant que vous ayez pu réagir !

Il suffit alors qu'une armée ennemie, même réduite, attaque votre nouveau château (qui ne possède aucune défense), pour qu'elle le détruise et qu'elle détruise du même coup toute votre armée (cela risque surtout d'arriver si vous oubliez de remettre le jeu en vitesse lente...) !

Malgré son nom assez peu évocateur, Mega Lo Mania est tout simplement génial. Les parties sont rapides, la difficulté progressive et l'ergonomie parfaite. Le jeu, malgré ses ressemblances avec Populous ou Powermonger, est tout à fait original. J'adore !

Nom : Mega Lo Mania.
Développeurs : Sensible Software.
Éditeur : Image Works.
Genre : jeu de stratégie.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 9/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]